La Foi et le Feu de James Swallow

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman :

0% 0% 
[ 0 ]
43% 43% 
[ 6 ]
50% 50% 
[ 7 ]
0% 0% 
[ 0 ]
7% 7% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 14

Re: La Foi et le Feu de James Swallow

Message par Rhydysann le Dim 17 Sep 2017 - 20:58

Par le pouvoir de Nagash! Moi, Rhydysann Von Carstein j’ordonne à cette section de se réveiller! Lèves-toi et marche. Rejoins mon armée de morts!(petit kiffe personnel pour déterrer la section^^)
Plus sérieusement je voulais pas faire de critique sur ce roman car j'avais la flemme, mais en lisant les vôtres j'ai voulu donner un point de vue à la fois ce rapprochant des vôtres mais aussi différentes des précédentes critiques que vous avez faite pour de futurs lecteurs. Et redorer légèrement le blason du bouquin.

Scénario et mise en scène: 3/5


Commençons par le scénario, il est vrai que celui-ci est simple et très linéaire. Il n'y a aucune surprise du début à la fin. On sait déjà qui sont les méchants et ce qui va se passer à l'avance. Quant au dénouement sans être non plus naze est sacrément moyen. Cette histoire de machine de l'Empereur est des plus bizarres et peu réaliste fluffiquement parlant. Par contre c'est très sympa de suivre pour une fois des sœurs de bataille de voir leur façon de penser et d'agir. Trop souvent elles sont mises à l'écart et sont implantées dans une histoire comme faire valoir ou personnage secondaire de plus ou moins grandes importances, juste « pas que les sœurs c'est classe ». Néanmoins le fluff sur celle-ci est seulement survolé et on ne rentre pas vraiment au fin fond de cette ordos ce qui est vraiment bizarre(j'en reparlerai en section fluff). Il y a même des passages qui sont un peu catalogue finalement qui même si pas très gênant contrairement à ce que ça a put être dans un roman comme skitarii de Sanders te laisse une impression "ouais c'est cool mais en fait elles servent à rien là ». À et oubliait l'enquête pour trouver le psyker, il y pas d'enquête.

Les personnages sont plus ou moins réussis sinon. Alors démarrons avec mon gros coup de gueule du bouquin c'est le personnage du prêtre. Le stéréotype même du prêtre qui suit plus ces ambitions plutôt que celle de l'Empereur. Je commence vraiment à en avoir marre que ce soit toujours la même chose(La foi et le feu, Yarrick, etc.). Pour une fois avoir un prêtre normal, ou même un fanatique débile se serait bien. À lire la BL, récemment, de plus en plus souvent on dirait que les prêtres ce sont tous des mecs cupides qui agissent que pour eux. En plus contrairement à celui de Yarrick franchement le prêtre est hyper mal mis en place dans le roman et n'est qu'un méchant de plus tout à fait banal.
Le reste des personnages s'en sort un peu mieux. Les passages au début du roman avec Vaun et sa fratrie de Psyker j'ai vraiment aimé et même si Smallow n'arrive pas à retranscrire le charisme fou que devrait avoir un personnage de ce genre, tel un Cuu dans Gaunt, il reste tout à fait correct. Quant aux aux sœurs c'est plus ou moins bien aussi. Miriya aurait pu être un personnage hyper sympa à lire, si et seulement si elle aurait été mieux incrusté dans le décor du bouquin. Franchement sa ne me gêne pas qu'elle ne soit pas une fanatique de l'Empereur, car personne ne se ressemble, le problème c'est que toutes les sœurs finalement ne représente pas parfaitement la façon de penser qui devrait être là leur. Elles passent toutes pour des cruches, finalement ayant peu la foi de l'Empereur(enfin pas assez). Et donc une cruche au milieu d'autres cruches identiques ne peut pas se démarquer. J'aurai largement préféré si le fanatisme des sœurs était plus présent chez les autres personnages secondaires ce qui aurait permis au personnage principal de se démarquer, ce qui n'est pas le cas.
Par contre la sœur hospitalière, Verity, est une vraie bouffé d'air frais au milieu de toutes ces consœurs nunuches. Elle n'est pas banale comme sœur, mais elle a la foi et ne déroge jamais aux règles de son ordre. Et puis un peu de douceur au sein de ce monde de brute sa fait du bien de temps en temps. Sa psychologie est très bien mise en scène et voir les zones de combat de ces yeux, elle qui reste toujours en arrière, donne une vision de la guerre très différente. Bref des hauts et des bas en matière de personnage tout comme en matière de scénario.

Sinon je dirai que le bouquin ce lis trop vite, et est court, trop court à mon goût. C'est écrit très gros en fait. Par contre sa ce lis bien et c'est sympa pour se détendre. Pour finir petit plus à la planète où se déroule l'histoire qui est super cool avec ces coutumes et tout.


Style et Ecriture: 3/5:  


J'ai eu un peu de mal au début avec le style de Smallow, et puis le changement de point de vue trop de fois m'a un peu perdu. Mais finalement on s'habitue vite et on prend plaisir à lire le bouquin. Les scènes de combat sont sympas, et même si des fois un peu WTF, pour de la lecture c'est cool. Les dialogues sont cool à suivre et l'histoire correcte. Pas grand-chose à dire de plus(comme souvent). Il n'y a pas de longueur en plus, même si sa manque des fois un peu description telle que Thorpe sait les faire. Smallow a un style ici très léger en fait. Donc pas mirobolant mais sympa. Je n'ai pas de gros coups de gueule ici. Et pour une fois je n'ai pas trop vu de faute de traduction hyper dérangeante.


Intérêt Fluffique: 3/5:


Une partie qui a été très dure à noter. Car il y a à la fois du fluff sur les sœurs mais celui-ci n'est pas assez approfondi à mon goût. On voit certaines facettes de cette ordos, mais on ne voit que la surface de ces facettes. Par exemple les Repentia qu’on voit un peu à l'action qui a mon grand regret sont sous exploité. Comme vu plus haut le fanatisme de sœurs qui n'est pas assez poussé en général. Mais malgré sa il y a un peu de fluff par-ci par-là. Mais pour un roman sur les sœurs et un des seuls portant sur elles je m'attendais à vraiment plus.

Sinon le fluff sur la planète est vraiment cool par contre. Elle est très bien décrite avec ces cultures et son histoire. C'est vraiment un point fort du roman la planète que nous décrit Smallow.


Appréciation Personelle: 4/5


Bon malgré une critique qui part plus sur du négatif, franchement je trouve vos critiques très durs, ou plutôt vos notes. Ce bouquin ce lis vraiment bien ! En matière de détente et de lecture sa a été un plaisir à lire et pas du tout une purge. Même s'il a certains défauts je préfère largement un bouquin avec quelques problèmes fluff pas trop lourd à un bouquin hyper barbant mais très pointilleux sur le fluff, tel Ravenwing de Thorpe. Bref noté bon(mais plus du côté passable), en espérant que le second soit quand même meilleur et rende quand même un peu mieux hommage aux sœurs, une faction que j'aime particulièrement.


Total: 13/20.


avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1560
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Foi et le Feu de James Swallow

Message par Emperor le Dim 17 Sep 2017 - 23:34


+1 pour l'effort nécromantique, et toujours cool d'avoir de nouveaux retours sur des anciennes parutions, même si on est pas d'accord sur le ressenti final :p

en espérant que le second soit quand même meilleur et rende quand même un peu mieux hommage aux sœurs, une faction que j'aime particulièrement.

Alors autant celui-là m'a saoulé, autant j'ai trouvé que Le marteau et l'enclume est à la limite de la petite pépite !
Même si c'est surtout le fan du Mechanicus en moi qui parle. En tout cas c'est bien mieux que le très peu inspiré Skitarii de Sanders que tu décries plus haut, avec justesse d'ailleurs.

Enjoy your meal Very Happy




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4282

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Foi et le Feu de James Swallow

Message par Brennus_Decimus le Lun 18 Sep 2017 - 14:25

Bonjour,

Sans vouloir rejouer le match, la foi et le feu a été pour moi ma plus grande déception : alors que j'adorais les soeurs de bataille d'un point de vue fluff (je ne ratais pas une infos sur elles ou l'ordo hereticus lorsque je lisais White Dwarf), la foi et le feu a été à mon sens le pire roman de toute la BL que j'ai pu lire.

Ça tient autant du scénario général cliché et de la construction archi classique de la narration qu'aux personnages archi-caricaturaux des soeurs. Leur psychologie et leurs attentes sont très simplistes et vues mille fois.
Par moment j'avais l'impression de voir une très mauvaise série B policière avec le duo de flics improbables dont l'un a de très graves problèmes de respect vis à vis de la hiérarchie et de l'autorité, on a même droit au personnage bateau du lieutenant de police municipale gueulard qui engueule toujours nos héros mais qui au final se révèle toujours laxiste également :
(avec l'accent black US) : "Bordel de merde les mecs (soeurs)! Vous avez encore mis la ville (un monde impérial) à feu et à sang pour arrêter un petit dealer avec 2g de shit (psyker mineur) occasionnant des millions de dollars (crédit) de dégâts. J'ai le maire (gouverneur planétaire) qui vient de me botter le cul !
Je devrais vous retirer l'enquête (la traque) et vous retirer votre plaque (armure) et votre arme de service (bolter)! J'ai aucune raison de vous faire confiance mais bon, comme vous êtes des bon gros rebelles bien cools et que je suis à 2 doigts de la retraite (en monastère) je vais vous laisser continuer à faire n'importe quoi. Mais attention, je ne pourrais plus vous couvrir face à l'IGS (l'inquisition)."
avatar

Brennus_Decimus
Scout
Scout

Messages : 85
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Foi et le Feu de James Swallow

Message par - Ghost of Arkio - le Lun 18 Sep 2017 - 17:49

C'est quoi l'accent black US? c'est quand ils parlent de shit?

bon ben sinon merci pour cette nécromancie ; heureusement on a pour se consoler de nouveaux auteurs brillants comme le ADB de la trilogie Black Legion ou ce nouvel auteur de l'HH là, David Annandale, sans compter tous ces Astartes Battle et ces bouquins qui suivent toute parution de livre de campagne;

ha, on peut dire que c'était pire avant !
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10750

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Foi et le Feu de James Swallow

Message par Rhydysann le Lun 18 Sep 2017 - 21:49

Merci pour vos commentaires.

@Brennus_Decimus: J'ai un peu de mal avec ta comparaison avec une série policière étant donné qu'il n'y a pas vraiment d'enquête... personnellement je voie le bouquin comme un film Marvel ou DC. Tel un wonder woman c'est sympa comme histoire, sa se regarde de temps en temps mais bon c'est pas le FILM. Et nombre de films sont bien mieux. Tu transcendes sa au livre et c'est la même chose. Sa ce lis, sans plus, c'est agréable mais bon il y a clairement mieux.


Ghost Of Arkio a écrit:bon ben sinon merci pour cette nécromancie ; heureusement on a pour se consoler de nouveaux auteurs brillants comme le ADB de la trilogie Black Legion ou ce nouvel auteur de l'HH là, David Annandale, sans compter tous ces Astartes Battle et ces bouquins qui suivent toute parution de livre de campagne;

ha, on peut dire que c'était pire avant !
C'est de l'ironie que je vois là mon capitaine?


avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1560
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Foi et le Feu de James Swallow

Message par - Ghost of Arkio - le Lun 18 Sep 2017 - 22:47

Oui, mais avec ma dose de mauvaise foi Smile
J'ai pas un gros souvenir de ce roman mais ta comparaison est pas mal, on sous-estime trop souvent la proximité de ces 2 univers dans la tête des auteurs.
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10750

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Foi et le Feu de James Swallow

Message par Brennus_Decimus le Mar 19 Sep 2017 - 13:52

C'est quoi l'accent black US? c'est quand ils parlent de shit?

Je faisais référence à, par exemple, le chef d'axel foley dans le filc de beverly hills ou le chef de jack Slater dans Last Action Heroes.

J'ai un peu de mal avec ta comparaison avec une série policière étant donné qu'il n'y a pas vraiment d'enquête... personnellement je voie le bouquin comme un film Marvel ou DC.

Certes, ce n'est pas une enquête, mais je voyais une similitude avec ce genre de film par rapport à la construction de la trame (par exemple, dans les films policiers US, au début le frère/meilleur pote du héros se fait buter, ce qui enclenche la quête) et aussi les rapports hiérarchiques (là bas la police, ici l'ordre militant).
avatar

Brennus_Decimus
Scout
Scout

Messages : 85
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Foi et le Feu de James Swallow

Message par - Ghost of Arkio - le Mar 19 Sep 2017 - 15:19

Bon ben mauvaise ou pas, oui le côté enquête policière ; et comme les séries B et les DC comics sont des univers qui s'influencent constamment on peut dire que le côté globiboulga de 40k est bel et bien là, pour le meilleur et pour le pire. Smile
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10750

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Foi et le Feu de James Swallow

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum