[NOUVELLE 40K] Angoisse et chaos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[NOUVELLE 40K] Angoisse et chaos

Message par Jago Sevatarion le Mar 25 Sep 2012 - 17:48

Suite au concours organisé par Corax qui m'a stimulé sur l'écriture  , je post un extrait d'une nouvelle qui s'articule autour de mon armée.

En espérant que cela vous plaise, bonne lecture :-)



                                          [Angoisse et chaos]

Shelkar était excité. Son corps amélioré répondant aux stimulants propagés par son métabolisme, il commençait à sentir cette vague de pulsions meurtrières prête à le guider dans un carnage apocalyptique.
Mais pour l'heure il devait malheureusement réfréner ce cocktail chimique et ses propres envies de tuer, il devait rester concentré, se concentrer sur un objectif et ne pas dérouter.

Oh cela lui était arrivé plus d'une fois de céder, mais c'était dans ses débuts de service et les conséquences auraient pu être malheureuses pour lui si ce zèle le guidait à ce moment précis, mais il regrettait quelques fois cette époque où sa  fougue sauvage prenait le pas sur un plan méticuleux.

Celui pour atteindre son objectif l'était particulièrement.

Lui et ses hommes, patientaient, inébranlables malgré les bourrasques et la  pluie glacée qui s'abattaient de concert sur leur couvert boisé. Protégés par la ceramite de leurs antiques armures leur vigilance ne flanchait pas.

Des semaines d'escarmouches ciblées portaient leur fruit en ce jour et la tension de clore ce chapitre de cette guerre se ressentait dans la tension camouflée de leur regard acerbe.

Les soldats impériaux qui étaient assignés au camp qui surveillait  la région, étaient tout aussi nerveux, leur cœur se trouvait gangréné par l'angoisse et le désespoir qui s'étaient installés dans le quotidien de la troupe.  Des jours à subir une violence qui chaque jour atteignait de nouvelles limites et survenait ponctuellement, avait mis cette importante garnison sans dessus dessous.

Les corps mutilés de ceux disparus la veille étaient fréquemment  exposés à l'aube, l'eau était fréquemment souillée par des agents infectieux  et  des patrouilles disparaissaient certaines fois ou revenaient miraculeusement intactes.

La division et le doute planaient dans le cœur de ces hommes pourtant aguerris, tant et si bien qu'ils devaient recevoir la visite d'un colonel au renom des plus secs au sein de la garnison afin de remettre de l'ordre.

Cet homme était la cible et son état major avait mordu à l'hameçon comme prévu.

Les longues heures d'attentes dans le froid furent récompensées par l'arrivé d'un convoi, pile à l'heure selon leurs informations.

C'était un convoi lourdement armé, comme prévu pensa Shelkar, les mines se chargeraient d'eux avant la charge, pour ne pas causer de sévères dommages.

Il scruta comme un fauve de Catachan, ses proies qui descendaient en bon ordre des véhicules en dépit de l'ouragan qui sévissait. Des humanoïdes simiesques emboitèrent le pas aux gardes d'honneur du gradé.
- Ah voilà de quoi s'amuser mes frères ricana Shelkar sur la fréquence de son vox, rompant ainsi des heures de solitude imposée  à ses hommes. Ceux ci lui rendirent à l'unisson par un rire glacial.
- Leur sergent est pour moi déclara t'il d'un ton brutal, préparez vous mes frères, Vashal'am melur krez tol!

-Nox desta merk crosh! lui répondirent  ses frères  comme un seul homme.

Et les seigneurs de la nuit commencèrent leur avancé minutieusement, un éclair symbolique stria le ciel noir d'encre, présage d'une mort rapide pour leur proie.

À l'intérieur du fort le colonel inspecta les deux colonnes d'hommes qui étaient dans un garde à vous des plus cérémonial et cela à cause du commissaire impérial qui le suivait.

Subir une pression de la part de l'ennemi était en soi très éprouvant. La venue d'un de leur officier était un supplément d'angoisse qu'ils auraient rencontrée au court de leurs brèves carrières, mais un commissaire impérial avec une promesse d'une mort sommaire pour l'exemple les rendaient nerveux à un niveau intolérable. De façade ils offraient un spectacle impeccable, mais une peur rampante et glacée s'était enracinée au plus profond de chacun.

La revue se termina au bout de la file par le jeune lieutenant fraîchement promu qui transpirait à grosse gouttes, sa chaleur corporelle trahissant son stress par un nuage de buée blanche.

-Lieutenant Gareet! L'apostropha son supérieur, bilan de la situation et des pertes!
-Colonel nous affrontons un ennemi virtuel...
-Virtuel? Pourtant vos morts sont bien réels? Ne tournez pas autour du pot et parlez franchement je vous prie. S’agit-il de rebelles? Avez-vous fait des prisonniers ou établi un contacts visuels de leur personne?
-Eh bien non... Ils sont insaisissables, on ne les a jamais vu et nous étrille comme des bêtes en nous saignant à blanc, tant du point de vue physique que moral ....

Tout ce passa si vite que le lieutenant n'eut pas le temps d'accorder une prière à l'Empereur ou tenter d'esquiver la balle qui vint se loger entre ses yeux.
Il s'écroula sans bruit et le commissaire, le pistolet encore fumant, prit la parole avec un calme écœurant et parla d'une voix claire malgré les éléments déchaînés :

-Voilà la récompense des faibles qui ne peuvent servir leur Empereur. Sa négligence à permit à de bons soldats de mourir et du temps d'être négligemment perdu... Et ceci ne peut être toléré par l'Empereur et la tâche qu'il nous a confié, un lourd fardeau j'en suis conscient, mais vous devez tenir pour écraser ceux qui ce sont détourner de Sa lumière ! Que leur châtiment prochain serve d'exemple pour les fous qui oseraient reproduire un tel crime et c'est votre main qui sera La juste fureur de notre Guide. Aussi ne vacillez pas ou je serais là pour vous le rappeler...colonel ?

Le colonel qui était resté droit pendant le discours de son homologue, prit la parole à son tour :
- Soldats du Maréchal Hevern, du 152 eme régiment des Gardiens d'airain de Cretlia, retenez ces mots aujourd’hui, nous ne fléchirons pas devant cet ennemi.....

Et il continua son sermon de courage et de volonté sans faille sous la pluie glacée.

Le caporal Vhon, second de l'ancien lieutenant écoutait à moitié les paroles de leur officier. Abasourdis par leur quotidien et la pluie , ce discours n'avait pas grande valeur, la mort brutale de leur lieutenant en plein rapport avait eu raison un peu plus de leur moral et un mutisme presque décidé s'était installé entre eux.
Tandis qu'il pensait à tout cela, le caporal retint une chose qui lui glaça le sang. Il faisait nuit!
La nuit où avait cours la barbarie sans nom de ses adversaires et qui voyait leur peur se resserrer au plus profond d'eux.
-Le fou il a  peut être signé un aller simple pour l'enfer, enfin il va y être vite confronté peut être, pensa t'il, à moins que....
Et il entendit, perdu dans le maelström de froid et de vent, le minuscule appareil de détection pour la première fois.... L'ennemi faisait savoir qu'il était là.

L'alarme générale retentit à son tour, perceptible par tous et certains, sachant la vérité derrière cet avertissement sonore rompirent les rangs pour se réfugier à l'intérieur.

Les pilotes de l'escorte se précipitèrent à leur chars afin de ralentir l'ennemi et une série d'ordre fut donner dans tout ce chaos afin d'effectuer un retrait des troupes vers les miradors, ainsi que la structure principale.

Une explosion monumentale retentit, accompagnée par un énorme brasier qui remplaça en une fraction de seconde le convoi.

Des projecteurs s'éteignaient de façon aléatoire, rendant une luminosité contrastée et confuse sur la forteresse.

Vhon se trouvait près  des portes quand l'explosion eut lieu et se retrouva assommé non loin d'elle. Il tenta de se lever, mais il était encore fébrile  et s'évanouit dans un fossé fangeux.

La panique était à son paroxysme et la survie de chacun était engagée dans ce combat et les dernières traces de cohérence devaient persister  le temps de repousser l'ennemi.
Le colonel avait fui dans le bunker de commandement en laissant le commissaire et quelques ogryns à son pied.

Trois cordons de sécurité s'étaient établis  afin de protéger le colonel et les tireurs installés aux miradors les couvraient. Il n'y avait plus aucun signe du personnel assigné au mur d'enceinte et peu de doutes pouvaient êtres émis quand à leur sort.

Un silence sépulcral avait fait suite au remue-ménage qui avait secoué la garnison.
Des ordres étaient émis de façons rapides et le martèlement des bottes commençait à faiblir petit à petit.

Une attente se fit ressentir, lourde et pesante, une de ces attentes qui soumettent les cœurs les plus vaillants à une résistance nerveusement insoutenable...

Quand vint alors le dénouement que tous attendaient avec retenue : un cri déchirant  la nuit humide et glacée.

Une sueur froide fit se dresser l'échine des soldats et des ordres fusèrent en réponse au malheureux qui venait de se faire engloutir dans l'abîme nocturne.
Puis d'autres crièrent eux aussi tandis que les serres de la nuit les étreignaient.

Dès lors, la tuerie commença...


Dernière édition par Jago Sevatarion le Mar 25 Sep 2012 - 19:01, édité 1 fois


alphalegion
Hydra Dominatus

Ave Dominus Nox
nightlords
avatar

Jago Sevatarion
Space Marine
Space Marine

Messages : 400
Age : 26
Localisation : Nostramo

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Angoisse et chaos

Message par Corax le Mar 25 Sep 2012 - 18:55

Sympathique début, continues comme cela. Very Happy
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 39
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Angoisse et chaos

Message par Jago Sevatarion le Mar 25 Sep 2012 - 19:11

Merci Corax ^^, je voulais le prendre pour le concours , mais trop long :-/


alphalegion
Hydra Dominatus

Ave Dominus Nox
nightlords
avatar

Jago Sevatarion
Space Marine
Space Marine

Messages : 400
Age : 26
Localisation : Nostramo

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Angoisse et chaos

Message par uther33 le Mar 25 Sep 2012 - 19:16

Jago Sevatarion a écrit:Merci Corax ^^, je voulais le prendre pour le concours , mais trop long :-/
Surtout que pour le concours l'introduction est imposée ....
Ton récit est pas mal .... okay


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !



Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire
avatar

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 46
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Angoisse et chaos

Message par Corax le Mar 25 Sep 2012 - 20:00

De rien Jago et puis ce début d'histoire n'a rien à voir avec le sujet demandé.
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 39
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NOUVELLE 40K] Angoisse et chaos

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum