Le Sang d'Aenarion de William King

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman :

17% 17% 
[ 1 ]
67% 67% 
[ 4 ]
16% 16% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 6

Re: Le Sang d'Aenarion de William King

Message par uther33 le Jeu 4 Avr 2013 - 10:45

magefeu a écrit:bonjour

Nouveau sur ce forum, j'ai acheté et lu le sang d'aenerion, et je suis entrain de lire l'épée de Calédor.
Le sang d'Aenerion m'a laissé un peu sur ma faim car hormis le combat final, j'avais un peu de mal à voir l'intrigue se développer.
Comme j'avais acheté en même temps l'épée de Calédor, j'ai donc entamé de 2ème ouvrage et là, Ok, j'ai trouvé un peu plus de structure et d’intrigue dans le roman.
J'espère que le 3ème tome sera encore plus captivant !!
cordialement

Peut-être pourrais tu developper un peu tes impressions Very Happy


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !



Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire
avatar

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 47
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Sang d'Aenarion de William King

Message par Silverhand le Mer 29 Mai 2013 - 20:47

Allez, je me teste pour mon premier avis sur un roman. x)

Donc, Le sang d'Aenarion n'est certes pas un des meilleurs romans au monde, mais il n'en demeure pas moins un roman des plus agréables à lire, et que je pense pouvoir relire sans problème. C'est pas le genre de romans à lire pour un défi de lecture ou pour avoir une histoire ultra-dure avec une philosophie ultra-développée, mais vraiment le genre de romans à lire pour se détendre. Voilà personnellement ce que j'en ai pensé.

Scénario et mise en scène: 4/5.
Sur ce plan là c'est un roman très plaisant. Le scénario se présente sous des dehors qui auraient pu être bien plus tordus que ça, avec en fait deux histoires dans un seul roman, mais qui s'entrecroisent pour n'en former qu'une au bout d'un certain temps, mais William King prend bien le temps de poser son intrigue et de la faire évoluer à un rythme que les plus critiques pourraient qualifier de lent, mais qui à mon avis est calme et reposant, sans sombrer dans l'ennui pour autant.
Le deuxième point fort de ce rythme d'intrigue et qu'il permet de bien mettre en place chaque protagoniste, ce qui fait que même les personnages secondaires sont agréables à suivre, qu'il s'agisse des héros de l'histoire ou des antagonistes. Le seul défaut venant ici du démon: à chaque apparition de ce dernier, je m'attendais presque à ce qu'il crie "Agrou ! Méchant !", mais ce défaut est largement compensé par les autres points positifs qui ressortent de cette lecture.

Style et écriture: 3/5.
Le style est très simple à lire, ce qui fait que le roman ne résiste pas longtemps à un lecteur acharné. Mais pour autant, il n'est pas désagréable du tout. Certes là encore il décevra les fans de défis de lectures, mais ceux qui veulent passer un bon moment verront leurs attentes comblées. J'estime pour ma part être cependant resté sur ma fin, et m'être dit "c'est tout ?" à la fin, mais le souvenir d'un bon moment passé reste bien trop incrusté pour que je puisse réellement dénigrer cet aspect-là du roman.

Intérêt fluffique: 5/5.
Ce roman est loin d'être une mine d'information épiques sur des évènements extraordinaires du monde de Warhammer. Il se reconcentre au contraire sur les personnages, donnant une dimension bien plus humaine que je n'ai pas l'habitude de voir mine de rien avec la BL (et ce encore plus vu qu'ici on parle d'elfes). Et en ce sens, je considère que ce roman vaut le détour. Le fluff, pour moi, c'est aussi savoir un peu comment pensent les différents personnages. Sur ce plan-là, ce roman m'a beaucoup apporté. Sur le reste, il n'apporte somme toute pas grand chose de nouveau à celui qui connait déjà un peu Ulthuan, mais a l'avantage de rester complètement cohérent par rapport à ce que je savais déjà (et que je te tenais pour vrai accessoirement).

Appréciation personnelle: 4/5.
C'est finalement un très bon souvenir que je garde de ce roman. Comme je l'ai dit au début de mon post, ce n'est pas un défi de lecture, ni un grand roman qui fait partie de la légende, mais il rempli selon moi les fonctions de base que l'on attendrait d'un bon roman: faire passer un bon moment au lecteur.

Note finale: 16/20.
avatar

Silverhand
Scout
Scout

Messages : 18
Age : 23
Localisation : Reims

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Sang d'Aenarion de William King

Message par BlooDrunk le Jeu 30 Mai 2013 - 9:24

Merci pour ta critique très complète. Et plusun au passage!


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8334
Age : 36
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Sang d'Aenarion de William King

Message par Rhydysann le Mer 29 Aoû 2018 - 15:30

Et hop voici le retour du capitaine Rhydysann des jungles de Lustrie(Amérique du Sud) lors de son voyage là-bas celui-ci a découvert trois parchemins Slann de grande importance. Je vous présente ici la traduction du premier parchemin.
Voici la critique du premier tome sur la trilogie Tyrion et Téclis quoi. Very Happy


- Scénario et mise en scène = 4/5


Pour commencer  le premier tome sur la trilogie se basant sur Tyrion et Teclis représente vraiment la base de l’histoire des deux héros dans WHB et non juste une histoire quelqu'onques.
C’est ainsi que l’on découvre les deux frères dès leur plus jeune enfance. Que l’on va suivre leurs aventures alors qu’ils n’ont que 16 ans. Pour faire un court résumé du scénario qui n’est finalement pas ce que j’ai trouvé de plus intéressant dans ce roman, les deux enfants sont emmenés  à Lothern  voir la maison merémeraude(la maison à laquelle ils appartiennent) afin d’être présenté au roi phénix pour leurs jugements,  les deux frères étant  du sang d’Aenerion. De l’autre côté N'Kari un démon majeur de Slaanesh banni par Aenerion lors de la grande incursion du chaos revient sur Ulthuan et décide de se venger de tous elfes appartenant au sang d’Aenerion.

Au final N'Kari  le grand méchant et son combat à la fin du livre avec les deux héros sont assez moyennement intéressants. La menace qu’il représente n’est d’ailleurs pas très bien mise en place par William King. Et leur combat et la fin sacrément expéditive.  Pour faire court encore une fois le scénario de base n’est pas le plus intéressant dans ce roman.

Non ce qui fait la saveur de ce roman et la mise en place de l’histoire et des personnages pour la trilogie et surtout la découverte des deux des plus grands héros au tout début de leur existence et pas directement lorsqu’ils sont over badass cheaté.  Deux frères bien différents avec des objectifs différents et des facultés différentes. On suit d’ailleurs  l’histoire principalement des yeux des deux frères mais surtout de Tyrion.

Je n’ai pas grand-chose d’autre à dire dans cette partie au final car le premier tome n’est que le prélude de la trilogie. Et le second n’est qu’une transition entre le tome un et deux.
Pour finir je dirai que Tyrion est un héros insupportable, que même si je déteste le personnage et ce même avant la lecture du roman (sa lecture m’ayant renforcé l’avis que j’exècre le personnage) j’ai quand même « apprécié » suivre ces aventures.

Par contre un vrai bonheur de retrouver Téclis, le même que celui dans Gotrek et Felix mais en jeune. Seul hauts elfes que j’apprécie au final avec Alith Anar.


- Style et écriture = 3/5


Haaaaaa William King n’a pas changé. Le point fort de ces livres reste toujours le même. La création et la mise en place de personnage avec chacun une psychologie unique et approfondie mais surtout loin d’être des copier-coller ou des stéréotypes.  
Par contre toujours la même formule avec à la fin le combat contre le boss final, c’est un peu redondant. Néanmoins c’est rare mais pour une fois il n’a pas été avare de description, notamment sur Lothern.
Pour finir j’ai trouvé qu’à la lecture l’histoire avait un style assez enfantin/ado.  À la lecture du roman je me suis remémoré les chevaliers d’Émeraude que j’avais lue quand j’avais 10 ans. Surtout le premier tome et je trouve qu’il y a quelques ressemblances. Mais cela ne m’a pas forcément déplu. Ce qui peut être le cas pour d’autres lecteurs.


- Intérêt fluffique = 4/5



Du fluff il y en a c’est sur de toute façon car on voie tout le début de la vie de deux des plus grands héros du vieux monde. Sinon il y a aussi pas mal de fluff sur Lothern.


- Appréciation personnelle = 3/5


J’ai un peu appréhendé la lecture de ce roman et de cette trilogie car tout simplement quand j’étais jeune j’adorais les hauts elfes et elfes sylvains mais plus je vieillis et plus je déteste les premiers (j’apprécie toujours les seconds mon armée de cœur de WHB mais j’aime de plus en plus les humains). Et ce jusqu’au plus haut point.
De plus Tyrion fait en plus partie des héros que j’apprécie le moins de tout WHB. Mais au final je me suis laissé prendre par l’histoire. Et la lecture fut agréable(et un peu nostalgique des chevaliers d'émeraude). Noté bon mais sans plus.


- Note globale = Total des points 14/20


A suivre dès demain la critique du second tome, puis du troisième.


avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1503
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Sang d'Aenarion de William King

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum