[Horus Heresy] Lorgar (3ème Histoire sur les Primarques)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Horus Heresy] Lorgar (3ème Histoire sur les Primarques)

Message par Corax le Mar 16 Oct 2012 - 22:49

LORGAR



Assit sur son trône, un homme de haute stature était perdu sans ses pensées dans son armure noire de geai, incrustée de prières, d’incantations et de reliques toutes en or, celle-ci était presque aussi brillante et belle que celle de l’Empereur. Lorgar fulminait sous son apparence calme en pensant à ce que lui reprochait son Père: de ne pas aller assez vite dans la Grande Croisade et ne voulait pas qu’il construise trop de monuments à son encontre, il en était dépité bien qu’il vénérait toujours autant l’Empereur comme un Dieu avec ses discours enflammés aux peuples qu’il libérait du jonc des races hérétiques à l’ordre, aux idéaux de l’Imperium.

Il n’avait pas été seul à être critiqué sur sa façon de faire avancer la Grande Croisade mais quand même cela l’avait affecté plus qu’il n’osait le croire et son ami et conseiller Kor Phareon lui disait de temps en temps d’arrêter de vénérer ainsi l’Empereur qui n’était qu’un homme et non un Dieu mais il se refusait de stopper ses croyances envers lui, du moins pour l’instant, il consentirait donc à accélérer la conversion de civilisations barbares vers la foi impériale et cela avec les armes si il le fallait.

Il resta sombre pendant un bon moment, méditant rageusement contre l’Empereur pour la mauvaise gestion de ses campagnes, il se mit soudainement à hésiter sur sa foi en l’Empereur, la distance avec lui jouait un rôle face à cela, devait-il croire à quelque un d’autre que l’Empereur, peut-être en Horus plus présent à ses côtés et devenu le Chef de cette Grande Croisade contre le mal qui rongeait la Galaxie entière.

Non pas encore, il n ‘était pas prêt à changer de croyance, l’Empereur était son Père et Maître incontesté, il ne devait pas avoir des idées si hérétiques envers lui, il devait se calmer et raisonner vers autre chose, à cette campagne victorieuse contre les Orks qui se faisaient laminés face à la fureur des Word Bearers qui les exterminaient au Lance-Flammes comme pour purifier des Mondes de la vermine, d’un virus.

Kor Phareon vint le déranger, ce qui faillit le sortir de ses gonds mais il se reprit à temps avant de s’énerver contre son 1er Capitaine et Chapelain de sa Légion qui était en rien dans son emportement. Il reprit son souffle sans le faire voir, ce qui le calma quelque peu, bien que cela le taraudait dans sa tête et l’interdisait de réfléchir correctement.

- Qui  a-t-il Kor ?
- On vient de détecter une immense Flotte à proximité de la Planète.
- Fais avancer notre Flotte vers ce point précis, je vais la rejoindre directement pour voir ce qu’il en est. Et toi tu resteras ici pour superviser les missions en cours au sol.
- A vos ordres Maître
- Qu’on prépare mon Thunderhawk avec toute ma Garde d’Honneur.
- Ce sera fait.
- J’y compte bien.
- Vous semblez contrarié.
- Ce n’est rien, ça va passez. Et cette visite inopinée va me changeait les idées.
- Je n’en doute pas Maître.
- Je te laisse trois Compagnies pour finir nos opérations, cela devrait te suffire.
- Oui ça ira très bien Grand Primarque.
- Oui aucun doute.

Son Sergent Vétéran, chef de sa Garde s’approcha de Lorgar pour lui glisser ces quelques mots:
- Maître Lorgar, votre Thunderhawk est prêt ainsi que votre Garde d’Honneur.
- Merci Sergent, Kor occupez-vous bien des Orks.
- Je vous amènerez le crâne du Big Boss sur un plateau.
- J’y compte bien, à plus tard.
- Oui Maître, pour l’Empereur.
- Pour l’Empereur.

Lorgar quitta son ami et partit vers son vaisseau de transport pour embarquer dans son Cuirassé Fidelitas Lex mais alors qu’il avait le dos tourné, Kor Phareon mit son plan à exécution, son ambition débordante reprit le dessus sur sa loyauté envers Lorgar et à l’Empereur, il avait aussi droit de gouverner comme eux, d’avoir une armée sous son commandement, il en avait marre d’être toujours le second alors qu’il pouvait tout aussi bien être le premier, le grand chef et pas un sous-fifre, c’était à son tour d’y être et personne d’autre. Son plan n’avait aucun imper, les troupes au sol lui étaient loyales en tout et le suivraient comme si elles suivraient Lorgar, donc aucun soucis pour cela, rien ne pouvait empêcher que cela loupe, surtout pas Lorgar, il l’emmènerait sur cette nouvelle voie pour le manipuler comme il le faisait avant depuis sa jeunesse, pour l’instant cela marchait comme sur des roulettes. Il avait bien calculé son coup et cette Flotte surprise l’y aidait bien et il en profiterait à fond sans état d’âme pour que son Primarque soit à fond avec lui et ses nouveaux Dieux.

Alors qu’il rassemblait les trois Compagnies pour leurs dire ses Ordres et les amener à médire leurs croyances en l’Empereur, il avait laissé des garnisons surveillées la débâcle des Orks  qui se terraient dans les forêts environnantes à la capitale, ils n’avaient plus le même allant qu’ils avaient eu au départ de cette campagne qui leurs avait favorable avant l’arrivée des Word Bearers et maintenant ils les maudissaient car la Waaagh de leur Big Boss avait totalement ratée, ils ne pouvaient que mourir en se livrant à fond contre cette Légion et disparaître sombrement de cette planète.

Alors que Kor Phaeron s’apprêtait à embrigader les Compagnies sous son commandement, Lorgar arriva dans les entrailles de son Cuirassé personnel, le Fidelitas Lex pour en prendre le commandement en  chef ainsi que celui de la Flotte et demanda à celle-ci de partir à toute vitesse sur l’emplacement présumé de cette Flotte inconnue, personne n’avait encore trouvé à qui elle appartenait, elle était encore trop loin pour les senseurs de son puissant vaisseau, c’est pour cela qu’il s’en approcherait assez pour savoir à qui il avait à faire et prendrait les décisions qui en résulteraient de sa découverte, il n’aurait aucune pitié et absoudrait cette Flotte au nom de l’Empereur.

On lui avait seulement dis que celle-ci avançait très lentement, trop lentement à son goût pour que ce soit une Flotte venue à la rescousse des Orks en perdition, alors qui pouvait bien être cette Flotte, un piège des pirates Eldars Noirs qui étaient friands de ce genre de tactique en se servant d’une Flotte amie pour la retourner au moment voulu contre eux, ou alors le Chaos aussi se servait assez souvent de cela pour coincer ses ennemis soit à déguerpir ou à se battre jusqu’à la fin. Il resta donc ultra prudent et attentif à ce qui se passait devant lui, ses hommes de bords étaient encore plus tendus que lui et le moindre faux pas leurs serait soit fatale ou serait une erreur en ayant pris une Flotte amie pour un adversaire, ne pas aller trop vite quand l’adrénaline montait, restait maître de soi était ce qu’il fallait et c’était une des qualités premières d’un Primarque comme lui, il savait garder son sang-froid même dans les moments difficiles où rien n’allait comme il le fallait.

Encore quelques minutes d’attente et il saura qui est en face de lui en train de le narguer sur ses intentions pacifiques ou guerrières, il n’hésitera pas un seul instant à lui envoyer toutes ses torpilles et ses missiles pour l’anéantir en cas de coups fourrés.

- Grand Primarque, on vient juste de savoir quelle était cette Flotte parla le Grand Amiral du Cuirassier.
- Alors quelle est donc cette Flotte ?
- C’est une immense Flotte aussi grande que la nôtre, il semblerait que ce soit des Space Marines en face de nous.
- Vous êtes sûr ?
- Certain, tous les vaisseaux sont exactement comme les nôtres. Mais nous ne savons encore de quelle Légion ils proviennent.
- Pourquoi une autre légion viendrait me voir, sûrement encore un sermon de l’Empereur et ce coup-ci il m’envoie une Légion entière comme ultime avertissement pour continuer mon avancée encore plus rapide, il commence à me taper sur le système murmura Lorgar.

Nul n’avait la réponse à ses questions, qui aurait bien pu quitter son objectif pour venir donner la parole de l’Empereur, Sanguinius, Guillimann, ou encore Dorn ils en seraient bien capables pour plaire à leur Père et montrer qu’ils étaient supérieurs à lui en leurs croyances en l’Empereur, qu’est-ce qu’ils ne feraient pas pour être encore plus proches de leur Père, Lorgar les maudissait intérieurement, il ne pouvait croire à ce geste de mauvaise volonté de l’Empereur, carrément envoyer une Légion pour le réprimer dans sa façon de faire la Grande Croisade et pourtant il avait accélérer sa marche dans la Galaxie, il était curieux de savoir qui était venu lui ordonner de passer la vitesse supérieur.

- Grand Primarque, nous savons à qui appartient cette Flotte, ce sont les World Eaters du Seigneur Angron.
- Angron ? L’Empereur avait fais fort en envoyant son molosse pour me sermonner.
Pendant ce temps-là dans le Conqueror, Angron scrutait la baie vitrée de son vaisseau, Rains vint à ses côtés.
- Ils nous ont repérés, et tardent pour l’instant à réagir
- Étonnant de la part de Lorgar, lui si prompt à donner la justice de l’Empereur.
- Non, il était prudent dans sa démarche, que de savoir à qui il avait affaire, et décider de ce qu’il fallait faire; c’est admirable de la part d’un Primarque, d’autres aurait foncé tête baissé dans un combat malheureux.
- Oui, Lorgar est assez réfléchis dans ces actions, bien plus que moi, bien que j’ai beaucoup réfléchis depuis quelques temps pour le bien de ma Légion, de l’Imperium, ce qui n’est pas dans mes habitudes, les récents événements ont eu un sacré impact sur moi.
- Certainement, ce qui est bien pour toute votre Légion sinon aujourd’hui vous seriez entièrement dévoué au Chaos.
- C’est clair et je n’aurais pu revenir vers la lumière de l’Empereur.
- A coup sûr.

Dans le Fidelitas Lex, Lorgar demanda qu’on le mette directement en communication avec son Frère, il était surpris que soit Angron qui soit là et pas un genre Guillimann, il ne trouva pas pourquoi c’était lui, en face de lui avec sa Flotte au complet, cela le laissa quoi, il ne savait que penser mais il accueillerait son Frère les bras ouverts, cela faisait longtemps qu’il n’avait croisé un de ses Frères depuis Horus, il se ferait une joie de le faire venir sur son vénérable Cuirassé, il serait reçu comme l’Empereur lui-même avec tous les égards due à son rang de Primarque, il en parla à tous ses hommes de la venue d’ Angron et des Word Eaters, et tous sautèrent de joie à cette belle nouvelle, ils étaient si heureux de revoir leurs Frères de Bataille, cela faisait des lustres qu’ils ne les avaient rencontrer, à part les Lunar Wolves d’Horus.

Son vaisseau s’écarta de la Flotte et s’engagea seul pour approcher le plus près possible de celle d’ Angron en signe de bienvenue, Lorgar fit désarmé son Cuirassé en signe de détente, d’un autre côté Angron fit avancer tranquillement sa Barge de Bataille bien en avant de sa propre Flotte pour rallier le Cuirassé de son Frère, tout le monde se détendit, les deux Légions allaient enfin se retrouver après tant d’années sans s’être vu, un immense festin sera organisé sur les deux vaisseaux pour célébrer les retrouvailles entre Frères de Bataille.

Les deux immenses vaisseaux s’alignèrent comme s’ils allaient s’éperonner, ce qui n’était bien sûr pas le cas, ils se collèrent enfin pour que des hommes et surhommes puissent voyager d’un vaisseau à un autre sans aucun problème. Les deux Gardes d’Honneur étaient déjà en place de chaque côtés des ouvertures des deux vaisseaux et attendaient impassiblement la venue de leurs Primarques qui les rejoindraient d’ici peu dans leurs grandes tenues d’un brillant insurpassable tellement leurs serviteurs avaient briqué leurs armures pour qu’elles soient les plus belles afin qu’ils se rencontrent dans leur plus grande splendeur à la vue de tous. Lorgar quitta son poste de commandement pour y mettre son armure étincelante de beauté et rejoignit au plus vite sa Garde d’Elite pour accueillir son Frère comme s’il se le devait du à son rang.

Sa Garde d’Honneur était, elle aussi sur son 31, tout était sublime et en brillance, l’or ressortait de leurs armures comme si elles n’avaient servis alors qu’elles le suivaient corps et âme à chaque fois qu’il partait au combat à la tête de sa Légion, ses Vétérans montraient l’exemple à chaque bataille en étant à la pointe des combats les plus féroces et s’en sortaient miraculeusement là où d’autres auraient essuyé un échec, eux revenaient victorieux avec leur Primarque sans aucune blessures tellement qu’ils le surprotégeaient de leurs corps. Ils étaient alignés comme en parade, et ne sciaient d’un œil, d’un moindre mouvement bien qu’ils étaient eux aussi heureux de retrouver leurs Frères de Bataille.

Le moment était venu pour cette magnifique rencontre entre Astartes, tout était enfin prêt pour que ce soit inoubliable, deux Primarques qui se revoyaient amenaient souvent des grands festins entre leurs Légions et duraient plusieurs jours sans aucun arrêt en finissant par une réunion tactique et stratégique entre les Primarques et les grands chefs de chaque Légion.

Les grandes portes blindés de chacun des deux vaisseaux coulissèrent en deux parties, les deux Primarques se retrouvèrent l’un face à l’autre et s’embrassèrent pour fraterniser comme ils se devaient, de grand hourra se firent entendre dans les deux vaisseaux, les festivités allaient commencées, les deux Frères s’écartèrent de l’ouverture pour laisser place à tous les Space Marines qui s’embrassèrent à leurs tours en s’échangeant des bienvenues à grandes tapes dans le dos ou des saluts alors que les Gardes d’Honneurs restèrent stoïques face à cette grande joie qui se déversait d’un vaisseau à un autre, Rains lui redevint invisible face à ce spectacle qui le réjouissait d’autant que son combat contre le Chaos était bien parti pour réussir, ses deux Primarques ne pourraient devenir des démons tant qu’il serait là pour les seconder dans leurs tâches à savoir réunir tous les Fils de l’Empereur sous la même bannière et pas dans deux camps prêt à s’étriper sur un quelconque malentendu ou pour le contrôle absolu de l’Imperium comme cela allait être le cas si il n’allait plus vite dans sa mission.

Pour l’instant tout se déroulait selon ses vœux mais  jusqu’à quand, il devait surveiller de près ceux qui étaient sur cette Planète car ils étaient sous les ordres de Kor Phaeron, qui avec sa belle éloquence pouvait sans aucun soucis retourner une Légion entière contre son Chef, il se devait d’être extrêmement prudent, il pouvait se passer beaucoup de choses dans la tête de Phaeron comme pourquoi il n’aurait le droit d’être aux côtés de son Primarque alors que la plupart de la Légion y était ?

Même si il ne savait encore pour le moment que deux Légions s’étaient réunies pour faire une immense fête mais cela ne saurait tarder mais il n’y avait que Lorgar qui pouvait lui transmettre ses ordres, ses encouragements par transmission et personne d’autre, cela laisser encore un peu de temps à Rains de venir sur cette Planète et de voir ce qu’il s’y tramait et il redoutait bien que Kor Phaeron avait mis ces trois Compagnie dans sa poche et était sur le point de rejoindre la Flotte des Word Bearers pour la faire venir dans sa propre Grande Croisade.

Il disparut donc du vaisseau d’Angron pour rejoindre le restant des Word Bearers et surveiller de plus près ce qu’il se passait au sein d’eux, si Kor Phaeron avait commencé son endoctrinement, et bien sûr l’empêcher de répandre le mal en eux, il avait déjà la solution toute faite pour cela, faire le plus peur possible à Phaeron pour stopper net cette folie qu’il était sur le point de faire, il regarda donc faire Kor avant d’agir comme il se devait. Celui-ci avait réunis les trois quart des Word Bearers, le reste continuait d’harceler les Orks avec des attaques aux endroits les faibles que tentaient de barricader les créatures vertes, mais c’était peine perdue, les Orks ne pouvaient s’enfuir, ils étaient bel et bien coincés, aucune flotte de Peaux Vertes ne viendrait les secourir, ils mouraient donc tous en tuant le plus possible de Marines avec eux, cela réjouissait Kor Phaeron qui n’aurait aucun mal à trancher la tête du Big Boss. Il parla donc à tous ces Astartes réunis autour de lui:

- J’ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer, notre Seigneur à tous Lorgar vient de partir pour d’autres Mondes et nous a abandonné à notre sort sur cette maudite Planète pour qu’on fasse le sale boulot à sa place.
Des hurlements de tristesse se faisaient entendre ici et là, son travail de sape commençait à payer, il n’aurait aucun soucis pour les amener à croire en lui et plus à Lorgar, ce seront ses jouets à lui et à personne d’autre, l’Empereur lui-même ne pourra plus jamais les récupérer, il les endoctrinera pour rejoindre le Chaos et ils combattraient aux côtés d’Horus le vrai Empereur, Erebus en serait son plus fidèle allié dans sa mission vu comme il était bercé dans les forces occultes, ce sera encore plus simple que de faire croire à ces trois Compagnie à autre chose qu’aux idées de l’Empereur. Il se réjouissait déjà de ce qu’il allait accomplir, ses ambitions seraient réelles et ce grâce au Chaos qu’il lui faisait entièrement confiance, il montrera à tous ces ignorants d’Humains qui était le vrai Maître de l’Imperium, l’Empereur était devenu trop sénile pour comprendre cela, il lui démontrera son erreur d’avoir mis tous les Space Marines aux mains d’un seul Primarque dont bientôt la vie serait vouée au mal absolu.

- Mes Frères, ne soyez pas triste, nous devons continuer à suivre la parole de notre Primarque en endoctrinant le plus de personnes de cette Planète en la parole. Nous construirons la plus grande cathédrale jamais construite dans l'Imperium. Soyez fier de servir une fois de plus notre nouvelle religion en nom de Lorgar.

Les Word Bearers ne courbèrent plus l'échine mais regardèrent Kor Phaeron dans les yeux dont Zadkiel, Jaruleck deux de ses Capitaines, les plus loyaux à ses idées et à celles de Lorgar, ils étaient les plus fervents, les plus fanatisés de tous. Il pourrait aisément leurs faire suivre sa route sans qu'ils n'hésitent un seul instant. Il en sourit intérieurement et continua son sermon qui faisait mouche à chaque fois. Il en était heureux. Cela le réjouissait, son plan marchait à la perfection. Rien à redire la dessus. Maintenant il pouvait élaborer d'autres plans pour prendre le dessus sur Lorgar et le faire venir avec lui vers ses propres croyances, vers le Chaos qu'Horus grâce à ses conseils et ses manipulations, avait pris comme propre religion en abandonnant l'Empereur pure et simplement.

Il devait à tout prix réussir à faire venir son Primarque vers le Chaos sans que celui-ci le soupçonne. Ce qui ne serait pas facile à faire car Lorgar était encore plus fanatique que lui envers l'Empereur mais les derniers évènements lui donnèrent raison. L'Empereur s'était fais plus que menaçant vis à vis son Fils, il voulait que la Grande Croisade soit plus rapide moins cérémoniale et aux vues de Kor, Lorgar avait été meurtris par les remontrances de son Père. Il devait le faire dévier de son chemin qu'il avait emprunté en suivant l'Empereur.

Pour l'instant il en était loin mais il y arrivera d'ici peu vu comme le Chaos arrivait à soustraire d'autres Primarques après Horus vers la damnation absolue comme Fulgrim, Alpharius. Mais il se demandait quand même qui pouvait bien être cette Flotte qui venait à la rencontre de Lorgar. Il ne pouvait pas s'agir d'Horus lui-même. Il l'aurait su aussitôt grâce au Chaos. Il communia quand même avec les Puissances des Ruines pour savoir qui pouvait bien être cette Flotte qui contrecarrait quelque peu ses plans même si il avait déjà 1/4 de la Légion sous son emprise. Il se concentra au plus profond de lui-même pour chercher les parties du Chaos qui vivaient en lui.

Une petite voix vint lui répondre en lui affirmant que c'étaient les World Eaters qui étaient là. Mais que faisait Angron si loin de ces objectifs. Cela était si étrange à ces yeux. Il essaya de lire dans la tête des Mangeurs de Mondes mais ne put y arriver. Ils étaient sûrement protégés par la lumière de l'Empereur, si loin de Terra. Le Chaos avait échoué dans sa tentative de soustraire Angron à l'Empereur. Et maintenant celui-ci allait certainement parler à Lorgar pour qu'il ne plonge pas dans les abîmes. Ce qui devrait accélérer les préparatifs que Kor Phaeron mettait tout doucement en place pour conquérir la légion aux nouvelles paroles. Ce qui compliquait encore plus les plans du 1er Conseiller de Lorgar. Etait-ce une des épreuves du Chaos pour en éprouver son allégeance envers lui. Il n'échouerait pas à ramener son Primarque vers le Chaos. Il continua à exhorter ses hommes avec les paroles envenimées des Puissances de la Ruine.

- mes frères, écoutez et lisez les paroles que notre grand Primarque nous a laissé avant de partir dans l'espace. Il nous demande de bénir de nouveaux dieux qui nous aideront à mieux fanatiser notre Empereur, notre Père à tous. Suivez-moi mes frères, nous bénirons cette planète en leurs noms avec le sang des Orks.

Mais il n'eut le temps de finir son sermon que le temps se mit soudainement à changer du tout au tout, le ciel devint noir et un orage se fit entendre de plus en plus près des Word Bearers jusqu’à ce qu'il soit au-dessus d'eux et que des éclairs commencèrent à griffer le ciel et à taper le sol d'une telle force qu'ils en firent trembler la terre jusqu'à tomber sur les Surhumains même. La première victime ne fut autre que le chef Ork. Les autres étaient stupéfaits par le court des événements sans reconnaître la peur. Puis l'orage fut remplacé par le brouillard d'une telle densité qu'on ne voyait même plus son voisin. En même temps vint la neige qui gela instantanément les armures des Space Marines pourtant d'une solidité à toute épreuve mais même là, les Surhommes commencèrent à avoir froid dans leurs armures.

Kor Phaeron n'en croyait pas ses yeux, que se passait-il sur cette Planète ?, les Dieux du Chaos n'étaient-ils pas content de l'avoir avec eux ? Non cela ne pouvait être les machinations du Chaos, cela serait plus subtil. Non c'était quelqu'un d'autre mais qui, l'Empereur, il ne le pensait pas, c'est le plus Psyker de la Galaxie oui mais il ne pouvait pas changer le temps, les saisons comme cela. Mais une grosse voix le fit perdre le chemin de sa pensée:

- Je suis bien ton Empereur et je te punis pour avoir donné des idées hérétiques à tous tes Frères Kor.
- Cela ne se peut que cela soit vous qui ai tué Erebus de cette façon.
- c'est bien moi qui ai infligé cette horrible mort à Erebus pour avoir détourné les yeux de moi et j'en ferais autant avec toi si tu ne reviens pas vers ma lumière.
- Je ne puis revenir vers vôtre lumière, vous n'êtes plus rien pour moi qu'un simple dictateur qui veut la Galaxie dans ses mains, je ne vous suivrais plus jamais dans votre tyrannie.
- Alors tu vas devoir disparaître pour le bien de l'Imperium. Adieu Kor Phaeron, tu fus un loyal fils avant de te détourner de moi.
- Adieu

Et sur ces derniers mots, Kor ne vit plus la lumière du jour mais un long tunnel dans lequel il s'avançait sans le vouloir, il ne savait pas où il allait mais il marchait au hasard dans l'obscurité. Il avait une dernière fois désobéis à cet usurpateur mais pour finir ici sans avoir pu aller vers un destin plus glorieux que celui de se retrouver ici en direction des abîmes. Mais après avoir franchis une certaine distance, il vit une lumière au loin, il se mit à accélérer puis à courir vers cette clarté qui devenait de plus en plus grande au fur et à mesure qu'il s'en approchait. Enfin il arriva au bout du chemin et s'engouffra dans le jour et se retrouva de nouveau prés de ses hommes mais il resta un instant amnésique, ne sachant ce qu'il faisait ici mais des souvenirs revinrent à lui, il était là pour éradiquer les Orks qui avaient envahis ce Monde qui serait impérial d'ici peu et cela pour son Primarque Lorgar et pour l'Empereur, il prêcherait partout la parole sacrée de l'Empereur.

Il se remémora que Lorgar était dans l'espace pour contrer une Flotte venu de nulle part. Il reprit le commandement de son détachement pour annihiler les Orks. Quand ils arrivèrent au lieu-dit du futur affrontement avec les Peaux-Vertes, ils ne virent que des corps verts calcinés. Que s'était-il passé ici. Kor et ses Capitaines ne purent le déterminer même les Chapelains, Apothicaires ne purent les éclairer la dessus. Ils trouvèrent enfin la trace du Chef des Orks, la tête tranchée nettement. Ils en furent tout heureux. Kor pourrait enfin amener la tête du Chef Ork à son Primarque. Sa première mission était réalisée. Il ne restait plus qu'à prêcher la parole de l'Empereur pour avoir cette Planète à la botte de l'Imperium.

Il partit donc en pèlerinage avec son détachement en faisant envoyer la tête du chef Ork à Lorgar par Thunderhawk. Rains était fier de l'effet qu'il avait eu sur Kor Phaeron. Lorgar ne pourrait pas partir vers le Chaos même si le mal était fais pour Horus. Il irait le sauver quand le temps serait venu. Pour l'instant il devait finaliser les retrouvailles entre les deux Frères Primarques. Il se téléporta sur le vaisseau de Lorgar pour voir où en était Angron pour garder son Frère près de l'Empereur. Alors que tous les Space Marines à bord du Fidelitas Lex se racontaient leurs exploits, Lorgar et Angron s'étaient rejoints dans le Sanctum du Primarque des Word Bearers. Pas même un des gardes du corps n'était auprès de leur Maître, c'était une discussion entre Frères et personne d'autre.

- Que me vaut ta visite, mon Frère si loin de ta trajectoire initiale instaurée par le Maître de Guerre.
- Je viens te mettre en garde mon Frère
- Sur le fait que je n'avance pas aussi vite que prévu;
- Non, je m'en moque, tu vas à la vitesse que tu veux. Je te parle du fait de rejoindre le Chaos en t'éloignant de la Lumière de notre Père.
- Que me chantes tu là Angron, il n'y a pas plus fanatique que moi au culte de l'Empereur.
- Je le sais fort bien mais c'est ce fanatisme qui va te perdre dans les méandres de l'obscurité.
- Et pourquoi cela explique moi s'il te plait.
- Bien sûr que je vais te l'expliquer, tu comprendras mieux vers où tu étais sur le point d'aller avant que je n'arrive.
- Je l'espère bien.
- Tout d'abord, tu ne devrais plus faire confiance en Erebus et à Kor Phaeron, ce sont eux qui vont te guider vers la déchéance.
- Ah bon, ils oseraient mener leur propre Père vers la décrépitude. Mais pourquoi cela ?
- Ils sont si bercés dans le Chaos, que les Dieux leurs font faire ce qu'ils veulent. D'ailleurs Erebus est sur le point d'en faire autant avec Horus sur Davin.
- Mais comment sais-tu autant de choses ?
- Un homme grand ami de l'Empereur lui-même me l'a expliqué quand j'ai faillis moi-aussi m'en aller pour les ténèbres. J’ai même du tuer mon propre Ecuyer Karn dont le corps avait été possédé par un démon. Ce même homme a su me retenir dans la lumière et m'a demandé de venir t'aider à ne pas plonger vers les abîmes.
- Quel homme est-ce donc pour pouvoir faire ce prodige que d'empêcher un homme de croire au Chaos ?
- Je ne saurais te le dire, ce que je peux te dire qu'il a une puissance prodigieuse, plus fort que l'Empereur, je l'ai ressenti quand il m'a sauvé la vie lorsque j'avais à faire à un des Seigneurs du Chaos qui voulait que je le rejoigne. Il s'est interposé et à renvoyer ce scélérat dans les limbes.
- En tout cas il a bien fais de t'envoyer vers moi pour que tu me sauves également du Chaos.
- Oui, j'ai eu beaucoup de chance d'arriver à temps.
- Ce n'est pas de la chance intervint une voix derrière Angron, c'était calculé que vous arriveriez à venir avant que Kor Phaeron ne finisse le travail commandité par Erebus.
- Qui ose venir importuner deux Primarques ?
- Ce n'est que l'homme qui m'a aidé comme je t'en parlais tout à l'heure
- Oui ce n'est que moi et Rains apparut au deux Chefs
- Je vois, votre force est prodigieuse comme me décrivait mon Frère, merci de l'avoir sauvé du Chaos.
- ce n'est rien, c'est mon travail et je ferais la même chose avec tous les autres Primarques sur le point de succomber au Chaos.
- Mais mes hommes sur la Planète ? Ils sont avec Kor Phaeron.
- Ne vous inquiétez pas, ils sont sauvés ainsi que Kor Phaeron, ils ont fini par vaincre les derniers Orks et ont un cadeau à vous offrir.
- Quelle bénédiction que vous êtes, nous devrons vous mettre à la place de notre Père lui-même
- Non, cela n'est pas ma place ici, je ne suis pas là pour gouverner une Galaxie toute entière mais pour la sauver des Puissances de la Ruine, d'une guerre imminente qui la fera brûler, qui verra les Primarques combattre les Primarques, les Space Marine combattre les Space Marines, les Frères combattre les Frères. Mais je ne veux point cela donc je suis ici pour vaincre le Chaos et l'empêcher de vous entretuer.
- d'accord et combien de mes Frères avez-vous sauvé pour l'instant ?
- Vous étés trois, Magnus, Angron et vous
- Où est donc Magnus ?
- Sur Terra pour avertir l'Empereur de la prochaine trahison d'Horus et de certains de ces fils.
- Comme qui à part nous deux ?
- Conrad Curze, Mortarion, Perturabo, Fulgrim, Alpharius Omegon
- Autant que cela
- Oui tous cela ainsi que la moitié de l'Adeptus Mechanicum, de la Garde Impériale
- Pouvons-nous vous aider à sauver nos Frères ?
- Oui vous le pouvez mais ne déviez sans aucun prétexte sinon c'est la mort assurée ou vous deviendrez des Princes Démon à la solde du Chaos.
- Je ne dévierais pas, j'ai vu toutes horreurs du Chaos bien assez près de moi pour ne pas le suivre lâcha Angron.
-  Moi non je ne rejoindrais pas le Chaos mon seul maître est notre Père et Empereur. Celui qui déviera de sa lumière aura à faire à mon courroux Continua Lorgar
- Très bien maintenant que tous les Word Bearers rejoignent votre Flotte pour que vous partiez sauvez votre Frère Konrad Curze, je reste avec vous au cas où celui-ci deviendrait fou comme cela c'est déjà produit dans le passé. Au fait Kor Phaeron et ses hommes arrivent vers votre vaisseau.
- Merci, allons l'accueil, tu viens Angron ?
- Bien sûr que je viens, ce n'est pas tous les jours que les Word Eaters ramènent la tête d'un Big Boss Ork.
- Ah Angron avec son humour sourit Lorgar, et vous Rains vous nous accompagnez.
- Oui tout en restant invisible naturellement
- Comme vous voulez. Allons y ils ne devraient pas tarder.

Ils prirent le long couloir qui menait directement au pont d'atterrissage de tous les Thunderhawk et autres Warhawk, Stormhawk etc... Pour accueillir Kor Phaeron et ses hommes. Rains redevint invisible aux yeux de tous. En attendant les Word Bearers, Lorgar reprit la parole:

- J'ai une mission pour Kor
- Quelle est donc cette mission mon Frère ?
- C'est de débusquer ce traître d'Erebus pour qu'il se repende de tous ses actes plus odieux les uns que les autres.
- C'est une mission dés plus difficile face à un Grand Chapelain, il ne laissera pas piégé aussi facilement, il est rusé comme un renard vu comme il a réussi à mettre le plus grand d'entre nous derrière l'Empereur dans les griffes du Chaos sans qu'il ne s'en rende-compte.
- Je ne le sais que trop bien mais Kor est le seul qu'écoutera ce perfide Erebus et je pense qu'il arrivera lui aussi à le prendre à son propre jeu. Qu'en pensez-vous Rains ?
- Vous avez raison et cela sera un bon moyen de garder Kor Phaeron auprès de l'Empereur pour ne pas qu'il ne replonge vers le Chaos. Et si Erebus ne vient pas à lui, je le ferais moi-même téléporter auprès de votre premier conseiller.
- vous feriez cela ?
- Oui car il ne mérite qu'un tel châtiment que de se retrouver entre les mains de ses anciens Frères de Bataille. Je vous laisse libre de la punition ultime pour une telle traîtrise de sa part.
- Il ne mérite que la mort pour tous ces actes d'hérésie mais il devra souffrir pour tout ce qu'il a fais contre nous, contre l'Empereur, contre Horus.
- Voilà Kor Phaeron coupa court Angron.
- Avançons-nous vers son vaisseau mon Frère.
- Je te suis Lorgar.

Les deux géants vinrent à la rencontre du Thunderhawk du 1er Capitaine Word Bearers.
Celui-ci ouvrit sa grande gueule pour laisser passer une Garde d'Honneur qui se mit le long du vaisseau et n'en bougea pas, immobile comme des statues. Kor descendit à son tour et se dirigea droit sur les deux Primarques. Il mit un genou à terre.

- Mes seigneurs, c'est toujours un grand plaisir de vous revoir.
- Relèves toi Kor, ce n'est pas à toi à te rabaisser, tu es mon plus fidèle Lieutenant et tu as mené à bien cette mission contre ces vils Xénos.
- Mon frère a raison, tu as mené cette mission de main de maître comme un vrai général, J'en connais un qui en serait jaloux. Continua Angron.
- Mais maintenant tu as une autre mission encore plus difficile, c'est de remettre un Word Bearer dans le droit chemin car il a dévié de celle que l'Empereur nous a tous tracé.
- De qui s'agit il Primarque ?
- D'Erebus qui a rejoint le Chaos et tente de corrompre le Maître de Guerre pour qu'il rejoigne les Puissances de la Ruine.
- Je n'aurais jamais pensé qu'il puisse rejoindre le Chaos.
- Nous non plus, mais il va devoir payer pour cette traîtrise et c'est à toi que je me fis pour le récupérer et qu'on le juge pour ce qu'il a fais. Car j'ai moi-même une mission tout aussi importante c'est de rejoindre mon autre frère Konrad Curze car lui aussi risquerait de glisser vers la corruption.
- Je me mets tout de suite en route vers la supposée destination des vaisseaux d’Erebus.
- Il semblerait qu'il aille vers le Système de Davin, va Kor que l'Empereur guide tes pas.
- Les vôtres aussi Aurelian et vous aussi Seigneur Angron.
- Prends le vaisseau le plus rapide de la Flotte car notre temps est compté.
- Tout de suite mon seigneur.

- Kor Phaeron laissa son cadeau auprès des deux Primarques et remonta dans son Thunderhawk et s'en alla avec son Escouade vers un Croiseur d'attaque. La Première Compagnie le rejoignit au plus vite dans ce vaisseau. Les deux seigneurs de guerre rejoignirent le Strategium de la Barge de Bataille où les attendait Rains.

- Je vous félicite pour avoir fais confiance en Kor Phaeron, il aurait pu lui aussi rejoindre le Chaos mais maintenant il ne peut le faire.
- Je suis certain qu'il retrouvera se traître d'Erebus et me le ramènera vivant pour qu'il puisse expier ses pêchers.
- je n'ai aucun doute là-dessus mais maintenant une autre mission nous attend tous les trois, rejoindre le plus vite possible Konrad Curze pour l'empêcher de faire les mêmes gestes qu'Erebus car il est fragile au moment où nous nous parlons.
- ne perdons donc pas de temps Lorgar, je remonte de ce pas dans ma Barge et nous partons directement vers Nostramo.
- Tout à fait d'accord avec toi Angron, allons-y.

Les deux Primarques se séparèrent. Angron alla directement dans son Strategium, prit la direction des opérations et sa flotte s'évapora dans le Warp suivit de très près par celle de Lorgar. Les Deux flottes se dirigèrent droit vers la planète de leur Frère. Rains lui s'évapora comme à son habitude et préféra prendre les devants au cas où, il se téléporta donc sur Nostramo sans coup férir.
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 39
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Lorgar (3ème Histoire sur les Primarques)

Message par Vulkan He'stan le Sam 17 Nov 2012 - 11:43

En un mot GENIAL !!! Aucune faute chronologique ou autre Lorgar est la meilleur histoire des trois


Des Feux de la Bataille sommes-nous nés, mes Frères; Sur l'enclume de la Guerre nous nous forgeons."

- Attribué au Régent Tu'Shan -

avatar

Vulkan He'stan
Space Marine
Space Marine

Messages : 332
Age : 16
Localisation : Promethée

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Lorgar (3ème Histoire sur les Primarques)

Message par Corax le Sam 17 Nov 2012 - 19:10

Merci de ton appréciation Arjac. Je m'améliore à force d'écrire.
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 39
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Lorgar (3ème Histoire sur les Primarques)

Message par Vulkan He'stan le Sam 17 Nov 2012 - 19:11

Si ça t'aide alors ... de rien ! en parlant d'aide pourrais tu juger mon prologue ?


Dernière édition par Arjac poing de pierre le Sam 17 Nov 2012 - 19:17, édité 1 fois


Des Feux de la Bataille sommes-nous nés, mes Frères; Sur l'enclume de la Guerre nous nous forgeons."

- Attribué au Régent Tu'Shan -

avatar

Vulkan He'stan
Space Marine
Space Marine

Messages : 332
Age : 16
Localisation : Promethée

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Lorgar (3ème Histoire sur les Primarques)

Message par Corax le Sam 17 Nov 2012 - 19:14

C'est toujours bon d'avoir des critiques bonnes ou mauvaise, c'est constructif pour les prochaines histoires d'ailleurs j'en ai une en tête en ce moment mais surprise.
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 39
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Lorgar (3ème Histoire sur les Primarques)

Message par Vulkan He'stan le Mer 30 Jan 2013 - 20:42

Je viens de lire le premier hérétique et une chose saute aux yeux: Kor Phareon est trop distant avec son fils adoptif .


Des Feux de la Bataille sommes-nous nés, mes Frères; Sur l'enclume de la Guerre nous nous forgeons."

- Attribué au Régent Tu'Shan -

avatar

Vulkan He'stan
Space Marine
Space Marine

Messages : 332
Age : 16
Localisation : Promethée

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Lorgar (3ème Histoire sur les Primarques)

Message par Corax le Mer 30 Jan 2013 - 21:20

Oui il est vrai qu'il n'est pas proche de lui mais il vient juste d'avoir un petit court circuit niveau cerveau Razz
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 39
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Lorgar (3ème Histoire sur les Primarques)

Message par BlooDrunk le Mer 30 Jan 2013 - 23:16

Arjac il faut prendre en compte que les récit de Corax sont une vision personnelle qui n'engage que lui, c'est du travail de fan, donc qui n'a pas à être forcément 100% "canon" par rapport au fluff officiel. Wink


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 7630
Age : 34
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Lorgar (3ème Histoire sur les Primarques)

Message par Corax le Jeu 31 Jan 2013 - 13:29

Merci BlooDrunk pour cette précision, oui mes textes sont hérétiques par rapport au vrai Fluff existant. Même si ils se rapprochent de la réalité.
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 39
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Lorgar (3ème Histoire sur les Primarques)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum