Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman :

74% 74% 
[ 45 ]
25% 25% 
[ 15 ]
1% 1% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 61

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par IL De Mortneant le Ven 15 Mar 2013 - 15:36

On va dire que ''l'épée va appuyer là où il faut'' Mais ouais ça reste un peu facile, surtout pour un primarque. Smile


Vae Victis
avatar

IL De Mortneant
Scout
Scout

Messages : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par ivankaiser le Mar 19 Mar 2013 - 15:41

Alors j'en suis à plus de la moitié. Pour le moment j'en suis à quand Fulgrim rencontre Eldrad Ultran. J'aime bien les eldars, ils sont classes.

Sinon le livre est bien, mais pour le moment il ne se passe rien d'hallucinant.
avatar

ivankaiser
Space Marine
Space Marine

Messages : 344
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par ivankaiser le Jeu 28 Mar 2013 - 10:14

Alors j'ai voté bon.

J'ai le même sentiment que pour le premier livre que j'ai lu. C'est bien, mais il y a un MAIS...

Il manque quelque chose, la fin est bien, mais ça manque encore une fois de subtilité. C'est trop gros, trop facile, ce n'est pas l'image que j'ai du chaos.

Le chaos seme les graines de la discorde d'une façon pas très subtile. Et la notion de temps dans le livre est mal présenté. On dirait qu'il s'écoule une semaine entre le début et la fin.

J'ai bien aimé Solomon Demeter. C'est le personnage du livre pour moi. Le seul à vraiment se prendre une belle baffe et subir le pire.


avatar

ivankaiser
Space Marine
Space Marine

Messages : 344
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par Roboutte Guilliman le Jeu 28 Mar 2013 - 19:36

ivankaiser a écrit:Alors j'ai voté bon.

J'ai le même sentiment que pour le premier livre que j'ai lu. C'est bien, mais il y a un MAIS...

Il manque quelque chose, la fin est bien, mais ça manque encore une fois de subtilité. C'est trop gros, trop facile, ce n'est pas l'image que j'ai du chaos.

Le chaos seme les graines de la discorde d'une façon pas très subtile. Et la notion de temps dans le livre est mal présenté. On dirait qu'il s'écoule une semaine entre le début et la fin.

J'ai bien aimé Solomon Demeter. C'est le personnage du livre pour moi. Le seul à vraiment se prendre une belle baffe et subir le pire.



Je te rassure c'est plus subtil que cela.. même si le chaos n'a rien de subtil en soit a part essayer d'entuber l'Humanité... Mais derrière ce livre excellent, il y a une nouvelle dans les Primarques.. puis Angel exterminatus, qui fournissent pas mal de réponses sur Fulgrim.


Give a monkey a brain... And He'll swear that he's the center of the Universe
avatar

Roboutte Guilliman
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4523
Age : 51
Localisation : Suisse, Montpellier, Savoie.. Le multiverse quoi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par Gabriel Angelos le Jeu 28 Mar 2013 - 20:20

Perso moi au contraire j'ai trouvé ce livre plutôt subtil car après tout contrairement au roman les faux dieux ou encore le premier hérétique le Chaos ne se présente pas aux protagonistes mais essaye de les amener vers la damnation plus en corrompant leurs idéaux ce qui illustre parfaitement la subtilité que l'on est en droit d'attendre de la part de Slaanesh.

EDIT - GHOST: pense aux virgules aussi..


"Empereur, délivre nous de la tentation" Prière commune au sein de l'Imperium

"Le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder." Oscar Wilde

BOUH BICHAT!!!
avatar

Gabriel Angelos
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 545
Age : 23
Localisation : Banlieue Parisienne, Terra

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par ivankaiser le Jeu 28 Mar 2013 - 22:21

l'alchimiste de paulo coelho par exemple j'ai trouvé ça subtile comme livre. Là on me la vendu comme un truc très profond de malade avec un sens caché etc.

C'est vraiment du divertissement. Mais je n'ai pas dit que c'était mauvais, c'est juste que je m'attendais à mieux Embarassed
avatar

ivankaiser
Space Marine
Space Marine

Messages : 344
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par Emperor le Ven 29 Mar 2013 - 9:19

...Là on me la vendu comme un truc très profond de malade avec un sens caché etc...

Ba par rapport à la majorité des bouquins de la BL, il l'est. Après ça reste du Warhammer hein (avec les auteurs qui vont avec), c'est quand même cérébralement limité.




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4109

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par BlooDrunk le Ven 29 Mar 2013 - 9:43

Exact, +1 avec Emperor, et puis n'oublie pas qu'on parle de romans GW hein, faudrait pas attendre la Lune non plus... Si tu voulais de la "Grande Littérature" tu t'es trompé de rayon Razz


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 7960
Age : 35
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par ivankaiser le Ven 29 Mar 2013 - 10:01

C'est pour ça qu'il faut que je lise des romans GW d'action pur et dur je pense, au moins je sais que c'est juste pour la castagne !

Par contre c'est vachement sympa pour avoir de l'inspiration pour ses figurines !

Solomon demeter trop la classe, je vais en faire une copie dans mon armée Razz
avatar

ivankaiser
Space Marine
Space Marine

Messages : 344
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par Night lords le Lun 11 Nov 2013 - 14:58

Très bon livre je me souviens l'avoir adoré quand je l'ai lu !
avatar

Night lords
Scout
Scout

Messages : 18
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par Garro le Mer 13 Nov 2013 - 15:21

Excellent peut-être le meilleur de la série (bon j'avoue j'en ai lu que 7)
La description de la déchéance de Fulgrim , de sa légion et d'une grande partie du contingent humain est juste exceptionnel
avatar

Garro
Scout
Scout

Messages : 21
Age : 24
Localisation : Nocturne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par - Ghost of Arkio - le Mer 13 Nov 2013 - 15:29

Content que ça t'es plu. Smile

Exceptionnel je trouve dans la série est de pouvoir en un seul roman résumer la chute de A-Z d'un primarque, là où pour les autres les éléments sont dispersés à travers plusieurs romans et auteurs, et sans même présenter parfois toutes les étapes.

C'est p.e. l'une des forces de ce roman dans la série, avec cette sorte d' "intimité" avec un primarque qu'on ne retrouve que très rarement (à part avec Corax dans Delivrance Perdue)
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10496

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par uther33 le Mer 16 Avr 2014 - 15:17

Une réédition attendue .... Sortie en salle : le 26 septembre 2014


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !



Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire
avatar

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 47
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par psysco le Sam 19 Avr 2014 - 16:46

Excellent ouvrage, qui sert presque d'introduction à Angel Exterminatus...
J'ai beaucoup apprécié! Que l'Empereur vous garde !


si les yeux sont les fenêtres sur l'âme, alors son âme n'est pas de ce monde
avatar

psysco
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 599
Age : 65
Localisation : Revin.Ardennes.Terra

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par Ludo Sahaal le Mar 10 Juin 2014 - 12:09

Je viens de le terminer, j'ai bien aimé aussi (en même temps, je suis un fan des Emperor's Children...), sauf la fin en fait!

Spoiler:
Trop bête que Fulgrim ne soit qu'une âme dans un corps; j'aurais préféré (mais c'est tout à fait personnel) qu'il assume jusqu'au bout et se plonge totalement dans le culte des plaisirs de Slaanesh. Savoir que c'est juste un démon qui dirige le corps de Fulgrim lui donne beaucoup moins d'attrait...

Sinon d'accord avec les comm' précédents: les bouquins war40k ça reste du bourrin; personnellement je lis toujours un bouquin "littéraire" et un bouquin war40k en même temps (le war40k à la pause du midi, le littéraire le soir!). Ca fait une bonne pause, et ça fait quand même bien travailler l'imagination visuelle! En fait ce que j'adore dans cet univers, c'est l'esthétique générale, sans doute pour ça aussi que j'ai bien aimé "Fulgrim"...
avatar

Ludo Sahaal
Scout
Scout

Messages : 29
Localisation : Hazebrouck

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par PetitPierre le Jeu 9 Oct 2014 - 10:24

Bonjour à toutes et à tous,

Alors voila, je viens de terminer ce T5 de l'Hérésie d'Horus et je devais bien faire ma critique. mai attention, ca va faire grincer des dents ...




Avant de vous dire ce que j'ai pensé de ce roman, il faut recadrer dans le contexte. je venais de finir les 3 Tomes consacré à Horus et sa petite révolution et je galérais à trouver les romans suivant. Grace à des gens fort sympathique de ce forum, je me suis procuré la suite.

J'ai préféré attaquer par ce tome ci plutôt que La Fuite de L'Eisenstein, car je voulais savoir pourquoi Fulgrim s’était barré en cacahuète et surtout connaitre un autre point de vu sur Istvan III et bien entendu, découvrir la super histoire de la bataille d'Istvan V.

Alors voilà pour l'intro, je peux maintenant vous dire ce que j'en ai réellement pensé ... j’espère ne pas me faire tacler par les 54 personnes qui ont trouvé Bon et Excellent ce roman, mais moi ... j'ai détesté ...

Je sais, vous allez crier à l'hérétique, mais sans déconner, je me suis fait méchamment chi... tout du long du roman.

Si je prends dans l'ordre chronologique, ça commence avec la baston sur Laer. Là je me dis, bon allé, ça va pas être si mal, mais je commençais a trouver la manière de décrire la bataille un peu molle. Et là où j'ai commencé a vraiment me dire, "ha bordel", c'est le coup du temple Laer, avec l'épée et tout et tout.
Sans déconner, il n'y a pas plus gros comme piège, le coup de l'épée maudite dans le temple corrompue et ce Fulgrim qui la prend. Nan mais sans déconner, faut être une buse pour faire ça.

Apres un petite viré sur le vaisseau (dont j'ai déjà oublié le nom) avec encor et toujours le point de vu des itérateurs, un gars une fille, comme chez Horus. Et un grand sage, maitre des archives, comme chez Horus, qui conseil un marines plein de doute et de droiture comme chez Horus.

"Ho mon dieu, ma légion va mal, mais que puis-je faire"
"lis les vieux bouquin et devient sage et chiant"

Combien de page du livre sont consacré à l’introspection et au blabla et aux doutes ... en plus, c'est vraiment "mal tourné" car on à l'impression que tous les gens à bord des vaisseaux sont des maîtres de la philosophie et des penseurs de génie capable d'argumenter sur les sujets sensible de la vie.
Certes les Empero's Children sont toujours à la recherche de perfection, mais mes genoux, oui !!! Qui a le temps en temps de guerre de philosopher comme ca.
Mais bon, passons.

Ensuite, ca commence a sentir bon Istvan 3 et les modification qu’apporte le « super médecin mécano » aux membres de sa légion.
Tien, un petit organe par ci, un petit par la, et en 3 semaine, le gars se hisse à un tel sommet de technique qu’il bricole ses gars comme des legos ... faut pas déconner quand même.

Et le coup du grand maitre eldar qui essai de prévenir Fulgrim autour d’un gouté et d’un thé. Ca faisait très fleurette au milieu des champs avec ses copains Dreadnought et Scorpions eladr.
Et il est vraiment con, ce prophète, plutôt que d’expliquer calmement à Fulgrim que son épée est possédé, il gueule « ils sont corrompu, tuez les ... ». Ca c’est de la diplomatie ou je ne m’y connais pas. 10 000 d’existence, et bien moi je dis chapeau l’artiste.

Ensuite Fulgrim et Ferus, les deux frangins qui se chamaille pour savoir qui a raison et si Papa Empereur qui est le meilleur ou si c’est grand frère Horus qui a le droit d’être le maitre.
« Tien reprend ton arme et moi je reprends la mienne. »
« Et py d’tfaçon t’es pas beau, j’vais te peter le tronche sur Istvan 5 »

Alors, la petite bataille d’Istvan II ... ok allé hop, ca c’est fait. Tututu, en route pour Istvan V

Là j’en ai vraiment eu marre. Quelle débauche de superlatif pour décrire la bataille et quelle tartine de description à outrance. Ça en devenait tellement gros que j’avais l’impression de lire du Pline L’Ancien décrivant les batailles de l’antiquité.
Je m’attendais à du lourd, du sang, de la sueur, des larmes ! Avoir un tuc qui claque et qui pète, mais la non, rien. C’est comme si on suivait la bataille du ciel en hélico
« A ma droite, on peut voir les EC faire une percé, tandis qu’ ma gauche, les IW se retourne et s’attaque aux Salamanders ... ha lala Thierry, ils n’ont rien vu venir ... je dirais même plus Jean Michel, ca c’est une trahison en règle. »
« Mais Jean Mimi, ca ne serait pas Corax la qu’on vient de voir disparaitre ? ... tout a fait Thierry, on ne le reverra pas de si tot .... »

Désolé d’être sarcastique, mais je n’ai vraiment pas digéré cette bataille, vraiment je me suis fait chier !!! tres tres dommage. Je suis même triste que ca ai été orchestré comme ça. Du beau gâchis.
Le pire aura été pour moi les gugus qui se baladent avec les instruments modifiés pour tuer à coup d’onde sonor des loyalistes 10 par 10 ... ridicule.
Et le duel des frangins, ... pfiou ... pathétique. En plus, la cover du bouquin ne représente même pas le vrai duel, car les armes sont échangés. D’après le livre, c’est Fulgrime qui a le marteau et Ferus qui a l’épée ... mai bon.

Et le finish, avec le démon qui va voir Horus et « hop la, claque m’en 5, on est pote maintenant »


... mais c’est une blague j’éspère ce roman, en fait Nico, tu ne m’as pas envoyée bon hun ? C’est ça, celui-là c’est un brouillon ... ? Hun dis-moi que ce n’est pas ça FULGRIM ... car là je désespère.


J’ai commencé l’Eisenstein, et bien la au mois je trouve cela vraiment bon pour l‘instant (80pages).

Dites moi si j’ai loupé un truc car la, j’avoue avoir été méchamment déçu ...
Et n’hésitez pas à metre un -1 si vous trouvez que j’en ai trop fait, mais la fallait que ca sorte.



_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- Pierre Forge Tranquille, c'est sur ma page FB pour voir MON TRAVAIL
- Ou sur le Web chez Pierre Forge Tranquille
avatar

PetitPierre
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 2174
Age : 33
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par Mortarion le Jeu 9 Oct 2014 - 11:59

Chacun ses goûts, on a le droit de pas aimer.

Mais, pour comprendre ce roman, il faut comprendre comment fonctionnent les Emperor's Children. Son Primarque, ses guerriers, leurs méthodes etc.

Pour les commemorateurs, ils sont choisis selon les standards des EC, donc à leur image.

L'épée sur la couverture, n'est pas celle de Manus mais celle du temple Laer, puisqu'il l'utilise à la fin.

Pour Fabius Bile, c'est le meilleur apothicaire de tout l'Imperium, donc normal. Et pas impossible qu'il soit déjà "conseillé" par le chaos.

Quand à l'épée démon, bah c'est de là que tout part donc... Pis Fulgrim étant un parangon d'orgueil...

Les Eldars... Si Ulthran crie qu'ils sont corrompus, c'est parce qu'il sonde l'esprit de Fulgrim et voit qu'il est déjà possédé.
avatar

Mortarion
Primarque
Primarque

Messages : 4401
Age : 28

http://Mars-Omnissiah.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par Vlad le Jeu 9 Oct 2014 - 12:29

Eh ben PetitPierre ! Smile

Si tu trouves que ce roman, qui est pourtant l'un des meilleurs de la série, aussi mauvais, je te souhaite beaucoup de courage pour lire la suite !

Pour les commémorateurs, on aime ou pas, mais au moins, les Horus Heresy évitent de tomber dans le pur bolt-porn, et c'est toujours intéressant de voir le point de vue des humains de cette époque.

Néanmoins, je ne sais pas où en est ta connaissance de l'univers et des personnages, mais tes critique sur certains persos me paraissent un peu injustifiées, notamment celle sur Fabius.

Ensuite, ca commence a sentir bon Istvan 3 et les modification qu’apporte le « super médecin mécano » aux membres de sa légion.
Tien, un petit organe par ci, un petit par la, et en 3 semaine, le gars se hisse à un tel sommet de technique qu’il bricole ses gars comme des legos ... faut pas déconner quand même.

Comme le dit Mortarion, Fabius est un génie, un pur et vrai génie comme seuls les Emperor's Chrildren sont capables d'en produire dans leur recherche perpétuelle de la perfection, il n'y a donc rien d'étonnant à ce que Fabius accomplit ce qu'il accomplit. Il faut bien se rendre compte d'une chose, c'est que, même si tous les apothicaires ne sont pas à son niveau, ils sont tous plus ou moins capables de faire ce genre d'opérations sur un Space Marine. On parle tout de même de l'Elite de de l'Humanité, leur corps est fait pour être modulable et continuellement modifiable. Sinon, un Space Marine deviendrait inutile dès la première blessure.

Et le coup du grand maitre eldar qui essai de prévenir Fulgrim autour d’un gouté et d’un thé. Ca faisait très fleurette au milieu des champs avec ses copains Dreadnought et Scorpions eladr.
Et il est vraiment con, ce prophète, plutôt que d’expliquer calmement à Fulgrim que son épée est possédé, il gueule « ils sont corrompu, tuez les ... ». Ca c’est de la diplomatie ou je ne m’y connais pas. 10 000 d’existence, et bien moi je dis chapeau l’artiste.

On ne doit pas avoir lu la même scène. :p La encore, il faut replacer les choses dans leur contexte. Les Eldars sont une race xénos, les Impériaux n'ont aucune raison de les croire, encore plus quand l'un d'eux veut prévenir l'autre de la trahison imminente de son frère adoré. Et puis, c'est là le mode de fonctionnement des Eldars, car ils pensent avant tous à eux avant de penser aux autres. C'est dans leur intérêt à eux qu'ils essaient de prévenir Fulgrim, pas dans celui de l'Humanité. Et puis, tu crois sincèrement que Fulgrim dans son orgueil aurait écouté tranquillement Eldrad Ulthran lui dire que son épée est non seulement maudite mais en plus en train de prendre possession de lui ? Non. La véritable incohérence de cette scène reste le massacre que perpétue Fulgrim et ses capitaines. Si puissants soient-ils, ils n'auraient jamais pu massacrer aussi facilement un tel contingent d'Eldars.

Là j’en ai vraiment eu marre. Quelle débauche de superlatif pour décrire la bataille et quelle tartine de description à outrance. Ça en devenait tellement gros que j’avais l’impression de lire du Pline L’Ancien décrivant les batailles de l’antiquité.

Bienvenue dans le style McNeill. Very Happy Là, c'est sûr, on aime ou on n'aime pas, mais sache qu'il a fait bien pire. :p

Le pire aura été pour moi les gugus qui se baladent avec les instruments modifiés pour tuer à coup d’onde sonor des loyalistes 10 par 10 ... ridicule.

Et pourtant, il s'agit là de la première apparition de l'une des unités traditionnelles des Emperor's Children, les Noise Marines, les troupes les plus fanatiquement dévoués à Slaanesh. Ils n'ont donc rien d'incohérents, et sont même bien dans l'esprit de leur Dieu, vu qu'ils sont les avatars en quelque sorte des transformations qu'ils sont prêts à s'infliger dans leur quête de plaisir des sens.

C'est ton avis, tu as parfaitement le droit de t'exprimer de la sorte, d'avoir trouvé le livre mauvais, et je respecte cela, mais je pense qu'il faut quand même éviter ce ton si sarcastique par moment, de même que les insultes, cela à tendance à décrédibiliser tes propos, et à en faire oublier tes arguments. Que tu n'aies pas aimé le roman est une chose, mais que cela ressemble plus à de la rage gratuite qu'à une critique en est une autre. (Ne le prends pas mal hein, je comprends tout à fait que tu aies pu ne pas aimer le roman, et puis...crier un bon coup fait du bien, je te le concède Wink).


avatar

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3281
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par PetitPierre le Jeu 9 Oct 2014 - 12:50

Ouai, je sais, j'aurais pas du crier, mais quand meme.
Voila, promis, je ne le referais plus.

Kelsier Criid a écrit:
PetitPierre a écrit:Ensuite, ca commence a sentir bon Istvan 3 et les modification qu’apporte le « super médecin mécano » aux membres de sa légion.
Tien, un petit organe par ci, un petit par la, et en 3 semaine, le gars se hisse à un tel sommet de technique qu’il bricole ses gars comme des legos ... faut pas déconner quand même.

Comme le dit Mortarion, Fabius est un génie, un pur et vrai génie comme seuls les Emperor's Chrildren sont capables d'en produire dans leur recherche perpétuelle de la perfection, il n'y a donc rien d'étonnant à ce que Fabius accomplit ce qu'il accomplit. Il faut bien se rendre compte d'une chose, c'est que, même si tous les apothicaires ne sont pas à son niveau, ils sont tous plus ou moins capables de faire ce genre d'opérations sur un Space Marine. On parle tout de même de l'Elite de de l'Humanité, leur corps est fait pour être modulable et continuellement modifiable. Sinon, un Space Marine deviendrait inutile dès la première blessure.

Alors ok, c'est vrai que je ne suis pas un expert de 40k. Mais pour Fabius, l'apoticaire, a aucun moment il n'est présenté comme etant la super elite de tout l'imperium. Pour moi, c'est juste un toubi'.
C'est vrai que si ce que tu dis est juste (et je te crois bien évidement), alors ok, je peux peut etre comprendre un peu mieux.

Kelsier Criid a écrit:Si puissants soient-ils, ils n'auraient jamais pu massacrer aussi facilement un tel contingent d'Eldars.
Ha on est d'accord ... c'est un peu n'importenaoik quand meme.
Aprés je dis pas, le combat de Fulgrim face à l'avatar est assez bien mené. C'est d'ailleur l'une des rares scène que j'ai trouvé sympa. mais c'est vrai que les 6 ou 7 marines face à tous ces Eldars, ca fait vraiment passer les Eldars pour de la Garde Imperial.


Kelsier Criid a écrit:
PetitPierre a écrit:Le pire aura été pour moi les gugus qui se baladent avec les instruments modifiés pour tuer à coup d’onde sonor des loyalistes 10 par 10 ... ridicule.

Et pourtant, il s'agit là de la première apparition de l'une des unités traditionnelles des Emperor's Children, les Noise Marines, les troupes les plus fanatiquement dévoués à Slaanesh.

Bon en fait je crois que je n'ai pas compris "l'esprit Slaaneshien" de ce roman en fait.

Je veux bien revoir mes propos, un peu moins violemment avec vos explications, mais quand même.
Si on est pas un expert de 40000, juste quelqu’un qui apprécie le genre et l'univers, comme moi, on passe à coté de pas mal de chose dans ce roman.
Et cette débauche de grandiloquence n'est pas la pour aider à aller à l'essentiel

merci Mortarion et Kelsier de m'avoir eclairé sur certain point.


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- Pierre Forge Tranquille, c'est sur ma page FB pour voir MON TRAVAIL
- Ou sur le Web chez Pierre Forge Tranquille
avatar

PetitPierre
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 2174
Age : 33
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par Vlad le Jeu 9 Oct 2014 - 13:07

Je te comprends, et je ne remets pas en cause tes critiques, mais plus la façon dont elles sont amenées.

C'est sûr que c'est loin d'être facile d'apprécier ses romans quand on ne s'y connait pas tellement que ça dans l'univers 40k, quand j'ai commencé, j'étais paumé aussi, et c'est un peu le problème en plus d'attaquer par une série comme celle-là, qui fait presque office de mythologie du 41ème Millénaire.

Comme tu le dis, faut voir ce livre avec l'esprit slaneeshi, car on assiste surtout là au remodellement de la Legion par le Dieu des Plaisirs. Les Emperor's Children sont indissociables de Slaanesh, tout comme la Death Guard l'est de Nurgle (penses-y un peu pendant ta lecture de La Fuite de l'Eisenstein ^^), les Thousand Sons de Tzeentch, ou les World Eaters de Khorne.


avatar

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3281
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par Leviathan le Jeu 9 Oct 2014 - 13:22

We're so loud you wanna die
Go forth and amplify
Here come the Noise Marines


Paroles de D-Rok, de l'album "Oblivion" ; Copyright 1991 Warhammer Records Ltd

What a Face
avatar

Leviathan
Scout
Scout

Messages : 29
Localisation : sous le plan galactique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par PetitPierre le Jeu 9 Oct 2014 - 14:08

Merci bien, je comprends un peu mieux.
Je vais attendre un peu pour voter alors, le temps d'en apprendre plus sur les EC.


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- Pierre Forge Tranquille, c'est sur ma page FB pour voir MON TRAVAIL
- Ou sur le Web chez Pierre Forge Tranquille
avatar

PetitPierre
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 2174
Age : 33
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par fabinsane le Jeu 9 Oct 2014 - 15:04

Il y a 2 manières d'appréhender un bouquin, soit comme un divertissement qui va nous faire voyager dans d'autres mondes, les romans de SF sont en général de ce type, (bien qu'ils soient souvent empreints d'une profonde réflexion sur la nature humaine et son devenir).
On peut aussi considérer un bouquin comme une "source d'information", comme par exemple un bouquin d'Histoire, (bien qu'ils soient souvent écrits quasiment comme des romans, pour être "Digestes").
Au début comme petit Pierre je m'attendais à trouver dans les bouquins BL des batailles à grand spectacle en immersion avec les Luna-Wolves, voir les Astartes dégager des barricades d'une pichenette, soulever des véhicules (comme Pasanius dans un romans du cycle de Ventris), en un mot retrouver l'ambiance qu'il y avait dans les courtes nouvelles qu'on trouvait dans les divers magazines qui ont émaillé l'histoire de GW souvent hélas qu'en Anglais (mais bon c'est en partie ce qui m'a permis de lire les romans en vo aujourd'hui...).
Hélas, un roman et un mini-nouvelle de 2000 mots, c'est pas la même chose. Et puis malheureusement si certains auteurs comme Abnett ou ADB ont un réel talent d'écrivain, des gens comme Mc Neill ou Thorpe sont des fans/concepteurs de jeux qui se sont mis à l'écriture par l'intermédiaire de la rédaction de bouquins de règles et des historiettes qui servaient à illustrer l'univers. Je ne suis pas sur que sans les romans GW ils aient pu vivre de leur plume. (Vu le peu qui y arrivent)...
Donc c'est sur qu'entre nos attentes et ce qu'on lit, il y a parfois une grande différence.

Maintenant je lis la plupart des romans plus pour y piocher des infos sur cet univers qui me passionne depuis longtemps, chaque nouveau roman, croisé avec les autres et le fluff apporte sa dose de réponse et de nouvelles questions, ce qui donne de plus en plus de profondeur à l'univers, (avec un petit effort ça pourrait être aussi de la cohérence).
De temps à autres j'ai la bonne surprise de tomber sur un roman qui me fais vraiment voyager, le reste du temps, même si c'est de la "littérature de gare", ce n'est tout de même pas désagréable à lire, surtout vu le nombre de sorties par an. (Mais c'est vrai qu'en tant que fans on aimerais le meilleurs pour cet univers).

Ce qui me pose réellement le plus de problèmes, particulièrement avec certains romans de l'HH, c'est la naïveté des Primarques et des héros en général, dés qu'il y a un piège que même une cheftaine scout verrait venir, le Maitre de Guerre, ou un Primarque va sauter à pied joint dedans...
Comme la facilité avec laquelle ils se font manipuler. Venant de demi-dieux, ayant une expérience plus que centenaire, qui ont voyagé aux 4 coins de la galaxie et conquis ou dirigé des mondes, on s'attendrait à un peu plus d'intelligence !
En général je préfère mettre ça sur le dos de leur arrogance, je sais qu'il y a un piège, mais je suis tellement balaise que j'ai même pas besoin de faire dans la finesse...
Finalement ce n'est pas beaucoup plus grave que les invraisemblance qu'on trouve toutes les dix pages dans les romans policiers, dans les deux ce qu'on recherche c'est l'ambiance.

C'est vrai que Fulgrim n'est pas mon préféré, mais il est une des pièces importantes de l'HH et peut être le seul où ont suit la chute d'un Primarque et de sa Légion du début à la damnation...
Même si c'est vrai qu'avec un personnage comme Fulgrim, le coup du démon c'est un peu du gaspillage, ça aurai mieux été utilisé sur un bourrin bas du front avec qui on ne peux pas discuter, avec Fulgrim, il y aurait eu un truc sympa a faire sur la séduction du Chaos, la perfection, "l'enfer pavé de bonnes intentions" pour faire court.
Bon le Loyaliste invétéré que je suis a au moins la satisfaction de savoir qu'un Primarque aussi noble que Fulgrim n'a jamais réellement trahi et n'a été vaincu que par traitrises !
Ils nous paieront ça !


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"Potius mori quam foedari" (Plutôt la mort que la souillure)
avatar

fabinsane
Space Marine
Space Marine

Messages : 299
Age : 46
Localisation : South of France (Terra)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par Mortarion le Jeu 9 Oct 2014 - 16:46

Pas de quoi Wink

Après oui si on ne connais pas un minimum les univers de GW, on est vite paumé dans les romans, car il y a des subtilités uniques, propres à Battle ou à 40k. Pareil pour Halo...

Une fois que tu aura terminé la Fuite de l'Eisenstein, que je trouve excellent perso, mets toi en mode slaaneshii et relis Fulgrim. Tu verras que tu l'apprehendra d'une autre manière ^^
avatar

Mortarion
Primarque
Primarque

Messages : 4401
Age : 28

http://Mars-Omnissiah.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par Ezechiel le Jeu 9 Oct 2014 - 17:04

C'est vrai que si on ne veut pas se spoiler sur l'univers WH40 lorsqu'on commence la lecture des romans on se dit que c'est mieux de commencer par ceux de l'Heresy... mais le soucis c'est que beaucoup d'informations ont été données dans des récits postérieurs à cette période. Les auteurs voulant éviter des redites, je suppose, ne reviennent pas sur des détails qui sont sensés être connus des lecteurs mais pour ceux qui, comme moi, commencent par l'Heresy, nous devons faire quelques recherches pour comprendre certaines zones d'ombres.


-------------------------------------

C'est le réel qui leurre !
avatar

Ezechiel
Scout
Scout

Messages : 126
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fulgrim de Graham McNeill, l'Hérésie d'Horus Tome 5

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum