[Livre] Les 1001 batailles qui ont changé le cours de l'histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Livre] Les 1001 batailles qui ont changé le cours de l'histoire

Message par Administration le Ven 8 Fév 2013 - 5:09

En lisant le dernier numéro du magazine "Guerres & Histoire" (dont le dossier principal est centré sur la Guerre de Cent Ans), je suis tombé sur la brève présentation d'un livre qui m'a interpellé... Les 1001 batailles qui ont changé le cours de l'histoire de R-G Grant, à priori une gigantesque somme d'informations sur un bon millier de batailles connues ou oubliées pendant toute l'histoire de l’humanité.
Vous commencez à me connaître un peu, j'ai pas résisté et je me le suis commandé ! Voilà bien le genre de bouquins fascinant qui peut s'avérer être une véritable mine d'information sur l'un des plus vieux métiers du monde...



Présentation du livre Les 1001 batailles qui ont changé le cours de l'histoire de R-G Grant (Auteur), Franck Ferrand (Préface), Stéphanie Alglave (Traduction), Marianne Ferraud (Traduction), Cécile Giroldi (Traduction) .
Flammarion - 960 pages - 32 € (30.40 + FDP gratuits sur Amazon)

- 4ème de couverture :
5 000 ans de conflits à travers le monde. De 2450 avant J.-C. à la guerre en Afghanistan de 2010, des combats primitifs aux attaques nucléaires les plus dévastatrices, voici présentées la progression des conflits et les anecdotes qui y sont attachées. Abondamment illustré par des documents historiques, des photographies et des peintures, cet ouvrage donne différentes visions de la guerre et des affrontements. Projeté à travers les siècles et aux quatre coins du monde, le lecteur découvre les enjeux politiques, géographiques ou religieux qui sont à l'origine de 1001 batailles.


- Extrait de l'avant-propos de R.G. Grant

Faut-il rappeler l'importance historique des batailles ? Elles sont depuis toujours l'arbitre ultime des affaires humaines. Le choc des idées et des civilisations ne se résout pas systématiquement dans le fracas des armes, mais l'issue existe - et son recours est fréquent. La bataille a forgé l'évolution de notre monde. Les sociétés capables de produire l'armement le mieux adapté et de mobiliser les ressources guerrières les plus considérables ont souvent survécu quand d'autres, à la morale plus haute et à la culture plus sophistiquée, disparaissaient. Au XVIe siècle, les conquistadores espagnols qui sonnèrent le glas des empires aztèque et inca étaient-ils globalement supérieurs à leurs adversaires ? Le débat reste ouvert, mais ils étaient en tout cas issus d'une tradition militaire supérieure. Au plus fort de leur intensité, les batailles ont constitué de titanesques lancers de dés fixant, en quelques heures de carnage, le destin d'individus et de civilisations entières. Les historiens, qui n'ont guère le sens dramatique, préfèrent mettre en avant les flux du long terme, ces lents mouvements par qui, selon eux, se dessine le vrai visage de l'avenir. Mais pour les hommes emportés dans ces tumultueux événements, qu'ils se délectent du miel de la victoire ou récoltent les âpres fruits de la défaite, la guerre et son issue sont un sujet de première importance, pour ne pas dire le seul.
Les batailles sont les carrefours de l'histoire. Leurs chemins mènent à des futurs variés, et ceux que prendront leurs protagonistes dépendent purement du sort des armes. Ce rôle de plaque tournante est illustré par un exemple fameux - la bataille de Poitiers, livrée en 732, et qui devrait en fait porter le nom de bataille de Tours. Au cours du siècle précédant l'affrontement, les armées arabes avaient étendu l'empire de l'Islam de la péninsule arabique au nord de l'Espagne. Mais après que les Francs chrétiens eurent défait les envahisseurs musulmans, ces derniers ne s'aventurèrent jamais plus loin au nord. Au XVIIIe siècle, l'historien Edward Gibbon postula que si la bataille de Poitiers s'était soldée par une défaite franque, «le Coran serait sans doute lu aujourd'hui sur les bancs d'Oxford, et sa parole enseignerait à un peuple circoncis la sainteté et la vérité de la révélation de Mahomet.» Nombre de chercheurs ont critiqué depuis l'hypothèse de Gibbon. Il n'en demeure pas moins que la conquête de l'Europe du nord par l'Islam n'avait rien eu d'une vue de l'esprit.
Remontons jusqu'au XXe siècle. En 1914, les conséquences de la première bataille de la Marne furent colossales. Durant les premières semaines de la guerre, l'Allemagne était en passe de l'emporter sur la France et la Grande-Bretagne. Si les armées de Guillaume II avaient vaincu sur la Marne, la guerre s'achevait à noël 1914, et le destin de l'Europe s'écrivait très différemment : pas de révolution bolchevique en 1917, pas de gouvernement nazi en Allemagne, donc pas de Seconde guerre mondiale... Mais les divisions allemandes furent repoussées, et l'histoire ne choisit pas ce futur-là.
Quelques batailles, aussi épiques qu'illustres, ont pesé sur l'histoire. Néanmoins, les conséquences de combats moins remarquables ont pu revêtir une importance insoupçonnée. Au XVIIe siècle, les affrontements des flottes anglaises et hollandaises, et la suprématie des premières, formèrent les soubassements de l'empire britannique qui, à son tour, façonna le visage de la révolution industrielle. À l'échelon local, d'autres batailles ont tracé la carte politique du monde, modelant les États, décidant de leur asservissement ou de leur libération. Les frontières méridionales des États-Unis ne présenteraient pas le même profil si l'armée mexicaine avait mieux combattu, durant les années 1840. Et si, en 1863, le Sud l'avait emporté sur le Nord à Gettysburg, peut-être la guerre de Sécession aurait-elle donné naissance à deux pays aux cultures différenciées.
Comme je composais le présent florilège, je ne pus éviter d'affronter cette question : qu'est-ce qu'une bataille ? En fait, trouver la réponse demande plus de sens commun que de savoir universitaire. Dans son sens le plus pur, «bataille» définit un mode d'opération guerrière qui s'est fait rare depuis le xix' siècle : deux armées campées face-à-face, sur un champ de bataille bien défini, combattent jusqu'à la déroute de l'une d'elle. Bref, une action cernée dans le temps et dans l'espace, durant en général moins d'un jour, et se déroulant au sens propre sous les yeux des commandants. Pourtant, au fil des siècles qui virent fleurir la bataille rangée, le siège de villes et de places fortes constitua une autre forme de combat, d'ailleurs plus répandue que la première. Les embuscades, les opérations de harcèlement, les escarmouches, sont pratiquées depuis l'aube des temps, surtout lorsque l'un des protagonistes, inférieur en nombre à son adversaire, se refuse au choc frontal. Leur importance historique est considérable. Alors, pourquoi leur refuser le statut de batailles ?








Je vous posterai plus tard, quand je l'aurai reçu, des photos de la bête, et je vous donnerai aussi mes premières impressions.
Mais voilà un bon gros ouvrages qui je crois bien intéressera nous membres les plus férus d'histoire et de guerre comme Roboutte Guilliman, Corax, et quelques autres...
Smile


Dernière édition par Horus Lupercal le Dim 17 Fév 2013 - 5:29, édité 1 fois

Administration
Admin
Admin

Messages : 6890

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] Les 1001 batailles qui ont changé le cours de l'histoire

Message par BlooDrunk le Ven 8 Fév 2013 - 11:52

Très intéressant, en tout cas ce genre de bouquins moi ça me passionne!

Le magazine "Guerres & Histoire" est vraiment excellent, j'ai acheté certains numéro, dont un récent sur la guerre de 100 ans, passionnant, avec notamment un article détaillé sur l'arc long anglais! En y repensant il est 1000x plus intéressant que le white dwarf...

Dans la même veine j'ai fortement envie de me prendre cet ouvrage qui à l'air d'être un référence selon les critiques, et surtout pas trop rébarbatif à lire:


Spoiler:
L'auteur de Philippe le Bel s'attache aujourd'hui à ce long siècle qui suivit la mort des derniers Capétiens. Mais fallait-il écrire l'histoire d'une guerre? Jean Favier montre que ce conflit n'est pas seulement phénomène en soi, il exprime les mouvements profonds qui animent la société médiévale: par-delà les batailles _ où il arrive que le sort d'un royaume se joue en quelques quarts d'heure _, la guerre devient facteur déterminant des infléchissements de l'histoire dès lors que le noble et le clerc, le bourgeois et le paysan pensent et se comportent en fonction de cette guerre. Qu'elle soit réelle ou supposée, proche ou lointaine, voilà qui change peu cet horizon mental qu'est la guerre pour cinq générations qui ont su qu'elle faisait partie de leur vie.La guerre de Cent Ans a été le lot commun des individus comme des groupes humains, celui des féodaux encore pris dans leurs fidélités contractuelles, celui des officiers royaux découvrant le service de l'Etat à mesure qu'ils le conçoivent, celui de maîtres de l'Université que leurs engagements intellectuels mènent à des conflits qui n'étaient point les leurs.En un étonnant contrepoint où passent les visages renouvelés d'un Charles le Mauvais, d'un Bertrand du Guesclin, d'un Pierre Cauchon et de bien d'autres, Jean Favier fait jouer les thèmes divers qui s'appellent le nationalisme naissant, la réforme de l'Etat et l'unité de l'Eglise, le prix du blé et le salaire du maçon, l'influence parisienne et la force provinciale, le métier des armes et la volonté de paix.Jean Favier est né en 1932. Membre de l'Institut, directeur général des Archives de France, il est aussi professeur à l'université de Paris-Sorbonne et directeur d'études à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes. Il s'est fait connaître par de nombreux travaux sur les finances médiévales et sur les structures économiques et sociales de Paris à la fin du Moyen Age. Ses livres Philippe le Bel, François Villon, De l'or et des épices ont tous connu un grand succès. Il dirige l'Histoire de France (Fayard) dont il a lui-même écrit le tome II, Le Temps des principautés.


Et celui ci également, qui me fait très envie et qui à aussi reçu de très bonnes critiques:


Spoiler:
Après avoir publié sa monumentale et prestigieuse Histoire des croisades et du Royaume franc de Jérusalem, en trois volumes, que la Librairie Académique Perrin a rééditée en 1991, René Grousset avait écrit (en 1936) cette Épopée des croisades, une synthèse destinée naturellement à un plus vaste public, qui devint, elle aussi, un classique dont chaque ligne est précieuse. Sa réédition s'imposait. René Grousset nous conduit de la prédication d'Urbain II à Clermont - en novembre 1095 - à ce 28 mai 1291 qui vit les 200 000 hommes du sultan El Achraf Khalil réduire les dernières défenses de Saint-Jean-d'Acre, ultime bastion de ce qui avait été le royaume franc d'Orient. Il raconte avec une clarté, une concision et une qualité de style admirables les neuf croisades qui jalonnèrent ces deux siècles extraordinaires dans l'histoire de l'Occident chrétien et de l'Islam. Tout le monde est d'accord pour estimer que les ouvrages du grand orientaliste, qui avait été à toutes les sources possibles tant du côté musulman que du côté chrétien, restent la référence.


Les Enfants du Vide.
Nous les entendons dans nos rêves. Nous les sentons dans notre sang.
Ils nous appellent... Et nous leurs répondrons!
La dernière heure approche... Le Jour du Jugement arrive...
Nul ne survivra à notre Ascension.

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6974
Age : 34
Localisation : Ghosar Quintus

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] Les 1001 batailles qui ont changé le cours de l'histoire

Message par Corax le Ven 8 Fév 2013 - 12:02

C'est fort intéressant bien que je pense connaître la plupart des Batailles dont ils vont parler dans ce livre.

@ BlooDrunk De très bons livres sur de supers sujets.

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 38
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] Les 1001 batailles qui ont changé le cours de l'histoire

Message par Sanguinius le Ven 8 Fév 2013 - 12:09

"Les 1001 batailles" est un bon livre regorgeant de diverses batailles connues...ou pas. Bien entendu, Azincourt, Stalingrad, Bunker Hill sont présents mais ce qui m'a plu, c'est l'introduction de conflits relativement peu connus -> guerre de 1812, guerre américano-mexicaine et bien d'autres, le choix est vaste.

Chaque bataille a droit a sa fiche détaillée (mais pas trop, 1001 ça fait beaucoup) et avec le rapport des pertes de chaque côté. Evidemment, nous n'avons pas la bataille dans une précision parfaite, mais après il faut savoir faire des recherches.

Ce livre est incontournable pour les amateurs d'histoire militaire et des guerres en général. Smile

Un autre livre, différent mais exceptionnel, "Soldats" de RG Grant. il traite des différentes armées à travers le monde, des phalanges grecques aux parachutistes américains, en passant par les Maoris et l'armée prussienne de Frédéric le Grand.


Spoiler:



bloodangels Il n'y a que la mort qui n'a pas de solution. bloodangels
sanguinius

Sanguinius
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1442
Age : 24
Localisation : Baal, Nice, le Grand Sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] Les 1001 batailles qui ont changé le cours de l'histoire

Message par Administration le Ven 8 Fév 2013 - 14:22

merci pour ton commentaire Sanguinius, cela me rassure du choix sur ce gros bouqin qu'est Les 1001 batailles.
Smile


@ BlooDrunk : La Guerre de cent ans de Jean Favier et L'Epopée des croisade de René Grousset sont de bons bouquins, je les ai, pour le dernier je me suis même offert "la version" longue intitulée Histoire des croisades et du royaume franc de Jérusalem en trois gros tomes, du même René Grousset, une somme énorme qui va beaucoup plus loin dans le détail sur les Croisades.
Smile




PS : à ce que je vois nous avons sur le forum quelques férus d'histoire, des guerres et des batailles de l'épopée humaine. Ce serait peut-être une idée de ré-ouvrir la section "Guerres et Batailles de l'Histoire de la civilisation humaine" que j'avais lancé l'année dernière, mais qui faute de combattants avait été retirée...
Nous pourrions y discuter des bons bouquins qui existent sur le sujet, des adaptations cinémas ou télé, etc. etc.
reflexion

Administration
Admin
Admin

Messages : 6890

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] Les 1001 batailles qui ont changé le cours de l'histoire

Message par Deltarion le Ven 8 Fév 2013 - 22:11

Horus Lupercal a écrit:
PS : à ce que je vois nous avons sur le forum quelques férus d'histoire, des guerres et des batailles de l'épopée humaine. Ce serait peut-être une idée de ré-ouvrir la section "Guerres et Batailles de l'Histoire de la civilisation humaine" que j'avais lancé l'année dernière, mais qui faute de combattants avait été retirée...
Nous pourrions y discuter des bons bouquins qui existent sur le sujet, des adaptations cinémas ou télé, etc. etc.
reflexion

Alors là, j'en suis !

Personellement, grand fan de polémologie et d'histoire !

Je rejoins bloodrunk sur le magazine guerre et histoire qui est vraiment très bien fait !

Sinon je suis personnellement un fan de guerre assymétrique.
Je relis au moins une fois par an galula qui est juste énorme.
C'est ce que l'on demande aux sous officiers de west point d'avoir comme livre de chevet.
Contre-insurrection : Théorie et pratique

et que dire de ma biographie de Du guesclin ? j'en suis tout bonnement amoureux

Deltarion
Space Marine
Space Marine

Messages : 181
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] Les 1001 batailles qui ont changé le cours de l'histoire

Message par Emperor le Sam 9 Fév 2013 - 14:37


Je plussoie, étant moi-même très intéressé par l'Histoire. Wink





Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 3699

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] Les 1001 batailles qui ont changé le cours de l'histoire

Message par Administration le Sam 9 Fév 2013 - 15:27

D'accord, cela nous en fait déjà 3 intéressés, et je sais que Roboutte (qui a annoncé qu'il serait absent ce weekend) et Corax sont aussi des férus d'histoire et de batailles, même s'ils n'ont pas commenté par ici.
Je vais réfléchir à cette nouvelle section. Si Leman et Uther n'y voient pas d'inconvénient non plus.
Smile

Administration
Admin
Admin

Messages : 6890

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] Les 1001 batailles qui ont changé le cours de l'histoire

Message par Corax le Sam 9 Fév 2013 - 18:18

Je suis toujours d'accord quand cela parle d'Histoire.

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 38
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] Les 1001 batailles qui ont changé le cours de l'histoire

Message par tioelscorpio le Dim 17 Fév 2013 - 9:32

J'ai failli me prendre les 1001 batailles pour noël mais à la place j'ai pris celui-là :

Qui est très bien fait avec la bataille détaillé, des cartes et une reproduction 3d du champ de bataille.


konrad "Je suis le Night Haunter et je sais ce que vous avez prévu pour moi."
angron "Du sang pour Horus"

tioelscorpio
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1513
Age : 21
Localisation : Vers Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] Les 1001 batailles qui ont changé le cours de l'histoire

Message par Ortan Cassius le Mar 30 Juil 2013 - 8:28

Juste pour dire, on m'a offert ce livre il y a quelque mois et il est vraiment superbe!
Par contre attention, il a tendance à "romancer" certaines batailles ^^

Mais pour une première approche il est vraiment bien! Smile

Ortan Cassius
Scout
Scout

Messages : 21
Localisation : grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] Les 1001 batailles qui ont changé le cours de l'histoire

Message par El Ploplo le Mer 31 Juil 2013 - 11:31

Deltarion a écrit:Sinon je suis personnellement un fan de guerre assymétrique.
Je relis au moins une fois par an galula qui est juste énorme.
C'est ce que l'on demande aux sous officiers de west point d'avoir comme livre de chevet.
Et aux officiers français amenés à commander des opérations en Afghanistan ou au Mali, tout comme à ceux qui préparent le diplôme d'état-major.
Soit dit en passant, l'Académie militaire de West Point forme des officiers, et non des sous-officiers.

El Ploplo
Space Marine
Space Marine

Messages : 313
Age : 38
Localisation : Impossible

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] Les 1001 batailles qui ont changé le cours de l'histoire

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum