La Bataille de Calth de Dan Abnett (Nouveau topic)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman :

38% 38% 
[ 21 ]
52% 52% 
[ 29 ]
9% 9% 
[ 5 ]
1% 1% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 56

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett (Nouveau topic)

Message par Mortarion le Sam 18 Oct 2014 - 19:47

Terminé il y a quelques minutes.

Scénario et mise en scène : 3/5
Le scénar n'est pas original puisque déjà connu mais la mise en scène elle est bonne, bien découpée, même si le changement de personnage est parfois un peu chiant. Le compte à rebours est une bonne idée, et l'action est haletante du début à la fin, avec juste quelques ralentissements.

Style et écriture : 4/5
Du très bon Abnett, un peu semblable à ce qu'il fait avec ses Fantômes. Après Prospero Brûle, j'avais une certaine appréhension, mais finalement elle était futile. Cependant, je trouve que la fin est en deçà du reste du roman, dommage.

Intérêt fluffique : 3/5
Des noms, des descriptions, y'a un peu de tout sans que ça soit super important. Notamment le fait qu'on sait ce que représente le casque peint en rouge d'un Ultra au 41 ème millénaire, puisque c'est né de cette bataille de Calth. Bref plein de petits détails sympas.

Appréciation perso : 4/5
Un bon bouquin de l'HH ici, même si c'est pas le meilleur, mais il m'a fait penser à la trilogie du début, de par sa structuration. Seul bémol, je pensais qu'on aurait un zoom sur les Word Bearers en provenance de la Bataille des Abysses... Sinon, je l'ai lu en 3 jours tellement il se lit bien.

Note globale : 14/20

Et un petit spoiler pour la fin:

Spoiler:
C'est voulu la connotation "Allemande" des Word Bearers ? Déjà dans Apôtre Noir ça y était...
avatar

Mortarion
Primarque
Primarque

Messages : 4401
Age : 28

http://Mars-Omnissiah.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett (Nouveau topic)

Message par PetitPierre le Jeu 1 Sep 2016 - 8:26

Ha mon tour de faire ma critique de ce roman.
Ayant terminé la Bataille des Abysses, j’ai voulu lire la suite directe.

J’étais superbement emballé après la baston de vaisseau en mode héroïque, alors j’ai plongé !!!

Scénario et mise en scène : 5/5
Pourquoi 5 ? Parce qu’il faut le dire, réussir à gérer une baston planétaire, avec tous les protagonistes, en sachant que tout le monde connait la fin, et bien faut du tallent !!! Et Abnett en a eu sur ce coup. Le compte à rebours, génial, passer sur le même créneau horaire d’un groupe à l’autre, de voire la préparation de chaque camp, de sentir monter la pression, et de se dire « mais bordel ... réagissez... » Et non, tout le monde connait la fin ... C’est du lourd, du très très lourd !

Arrow Par contre, il y a un sacré HIC et la j’ai failli mètre 1/5 à cause de ça!!!
Le coup de bélier avec le vaisseau « Campanile » dans le port Veridian ... ca ne prend pas avec moi !!! Comment un RAVITAILLEUR peut-il faire autant de dégât ??? Mais c’est quoi ce cirque ???
Personne n’en parle dans les critiques, mais WhatTheFuck ... comment c’est possible ? Qu’il endommage par ci par là quelques bâtiment OK, mais pas de là à couper en 2 une barge de bataille ? Ou à faire s’effondrer un dock orbital ... nan, ça ne prend pas avec moi. J’ai relu je ne sais combien de fois ce passage et non impossible. Un simple ravitailleur, sans aucune proportion exceptionnel (car il en existe des énormes), ne peut pas faire ca.

J’ai aussi trouvé Over cheaté le code corrompu du Dark Mechanicum qui prend possession de la Grille de Défense, mais bon, c’est ça de jouer avec les puissances de la ruine.

Pareil, Over cheaté que les cultistes et les WB se baladent presque tous avec des athamé ... p’tain, ya même un SM qui à un moment récupère celles qu’il trouve et les garde dans un sac à dos.

Style et écriture : 3/5
Du Abnett comme il faut, rien à redire à ce sujet, j’aime beaucoup son style. On sent que le « militaire grandiose » il aime ça. Ça sent la maîtrise et ça se lit avec précision. J’imagine le taf en amont pour rédiger un roman comme celui-ci avec à gérer le décompte, le champ de bataille, les groupes éparpillés, ... nan, un grand monsieur sur ce coup. Juste un poil trop répétitif à mon gout .autant au début ça marche grave, mais après, c'est un peu redondant et ça manque de fraîcheur dans ce monde en guerre.

Intérêt fluffique : 5/5
- C’est la premières fois que je lis des UM Pré-Hérésie. Et je peux dire que j’ai pas mal apprécié leur pragmatisme et leur rigueur. J’ai beaucoup aimé les scènes avec Guilliman et sa manière de géré l’influx de donné.
- J’ai trouvé tous les capitaines SM bien trempé et bien géré, leurs rapports avec l’autorité et leur « projection théorique ». Pareil pour les WB, bien déglingués et bien vachard
- Ensuite oui, il y a le délie entre Grammaticus et Oll Pearson ... bon, ce n’est pas trop mon kiff ces passages-là, j’aurais préféré plus voire les primarques, mais on apprend pas mal de chose. .
Spoiler:
Surtout la vision du Final Fight...Et même si j'ai rien pigé de qui était ces 2 immortels
- On se rend compte pas mal de l’apport du Mechanicum aux légions, leur manière de gérer les communications, les légions Skitarii, tous les princeps branché dans les tubes amniotiques pour gérer les données, le coup du Serveur qui orchestre toute le paquet d’info de la grille, c’est vraiment sympas tout ça.
- Par contre, comment le Magos Hesst, le 1er serveur qui subit l’attaque du dark Mechanicum en pleine poire, comment parvient-il juste avant de mourir à faire un « anti-virus », ça c’est un mystère. C’est un peu facile je trouve, pas vous ?
- Petit truc cool aussi, la vision « inside » du Dreadnought, Telemechrus est superbement rendu.
- On apprend pas mal aussi sur la téléportation et ses capacité, assez rare pour être souligné, avec les pauvres SM qui fusionne avec le sol ...
- Pas mal aussi de voir comment les UM avec le Sergent Aeonid Thiel galère à tuer les démons du Macragge's Honour pour reprendre le contrôle pièce par pièce du vaisseau jusqu’à la passerelle de commande secondaire.
- Superbe aussi la défense du palais Leptius Numinus par Lyros Sydance. C’est du beau, c’est tactique, c’est du grand SM à la mode UM. On voit bien l’utilité de toutes les armes, le soutient, et la galère de gérer des régiments de GI faces à des SM. Surtout les marines tactiques qui bondissent derrière les lignes.

Appréciation perso : 3/5
Alors voilà, c’est là que ça fait prout ...
J’ai adoré toute la partie militaire, la manière de gérer le récit, les persos, les primarques, l’ambiance de ouf ... mais les quelques point over cheaté dont je parle plus haut m’ont un peu gâché le truc. J’ai trouvé qu’il y avait trop de tour de passepasse pour en faire un roman excellent.
Je passe outre le duel en Kor Phearon et Guilliman ... vraiment ... ce demi astartes ... grrr ...
Et l'ouverture vers la BD Macragge's Honour, avec Cage aux commande !!! Vraiment cool.

Donc je voterai BON avec un 16/20 quand même, mais avec un arrière-gout de « trop facile ».


@+ les amis !


Dernière édition par PetitPierre le Jeu 1 Sep 2016 - 10:27, édité 1 fois


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- Pierre Forge Tranquille, c'est sur ma page FB pour voir MON TRAVAIL
- Ou sur le Web chez Pierre Forge Tranquille
avatar

PetitPierre
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 2174
Age : 33
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett (Nouveau topic)

Message par - Ghost of Arkio - le Jeu 1 Sep 2016 - 9:57

+1 et Merci pour ta longue review détaillé, on sent que tu t'es tirés quelques poils de barbe pour méditer sur ta note finale. Smile

Paradoxe Abnett qu'on trouve aussi régulièrement dans ses autres romans (le t1 avec 3 legio+ 2 primarques qui galèrent sur une planète poubelle, dans les Gaunt avec des gardes capables de tuer des SMC de Khorne et des dreadnoughts, etc.). Il raconte bien mais se laisse entraîner parfois dans son fanboyisme rire1

@Campanile: c'est davantage une réaction en chaîne mais tu as raison, un simple vaisseau par rapport à un Ramires (voir les vues 1:1 dans le jv Battlefleet gothic armada) même le + gros de la galaxie ca fait bizarre.. mais pour faire un strike dans le jeu de quille des autres vaisseau à l'ancre c'est pas si grave.

@kor phaeron: le joker des pouvoirs des puissances de la ruine ; on a le Lucifer titulaire catég. A du M31 donc là encore c'est davantage que Guilliman est le + "humain", le + intello et le moins muté de tous ses frères (rebelotte par ADB dans Félon, tu verras)

@immortel: ben, c'est clair, non? si tu as lu Legion (du même auteur) tu as le background de la cabale et des immortels, leur but et la mission spéciale de Grammaticus.
Spoiler:
La vision de Oll est un clin d’œil au fluff V1 qui évoque la légende d'un soldat de la garde impériale durant la bataille de Terra sur le Vengeful Spirit, qui aurait aidé l'Empereur à vaincre.
Souhaitant empêcher cet avenir de se réaliser, le chaos a envoyé son propre tueur sous la forme d'un démon.

EDIT: et attention à tes nombreuses fautes d'orthographe.. ça pique les yeux parfois. ne pas oublier de se relire!
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10496

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett (Nouveau topic)

Message par PetitPierre le Jeu 1 Sep 2016 - 10:35

ouaip, sorry pour les fautes, j'ai fait ça au bureau, et comme je dois ruser pour ne pas me faire chopper à autant écrire, j'ai pas relu assez. Je viens de relire rapidos et ouai, j'en ai trouvé pas mal en effet Wink

Et pour tes infos, merci bien

Mais on ne m’ôtera pas de l'idée qu'un voilier qui se jette sur un pétrolier, et ba ca ne fait pas grand chose... M'enfin, c'est comme ca. Étonnant que personne n'ai relevé ce truc la.

Et pour Guilliman et son duel, comme je ne connaissais pas ce p'tit gars, j'ai été un peu surpris.
Mais bon la scène se clôture de manière bien badass, alors ca va !

LEGION : Ok, je vais le lire juste apres "La Legion De Damnés" alors ! Smile


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- Pierre Forge Tranquille, c'est sur ma page FB pour voir MON TRAVAIL
- Ou sur le Web chez Pierre Forge Tranquille
avatar

PetitPierre
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 2174
Age : 33
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett (Nouveau topic)

Message par - Ghost of Arkio - le Jeu 1 Sep 2016 - 10:43

Sur ton profil tu as encore d'écrit "Légion des damnés" ; d'autre part c'aurait été intéressant que tu enchaînes sur la suite avec Félon. (si tu ne l'as pas déjà lu).

ouaip, sorry pour les fautes, j'ai fait ça au bureau, ..
hum.. sympa, l'employeur! Very Happy je peux postuler..?
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10496

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett (Nouveau topic)

Message par Emperor le Jeu 1 Sep 2016 - 14:01


Pour ce qui est des incohérences non abordées, es-tu sûr d'avoir épluché le topic originel ? La "polémique" sur le Campanile y est peut-être soulevée.

Autrement, pour y répondre, outre l'effet domino chanceux il faut pas oublier que le vaisseau avance à une bonne fraction de la vitesse de la lumière et surtout avec ses boucliers levés, contre des cibles arrêtées (donc vitesse relative énorme) et sans protections énergétiques activées. Donc c'est bien plus qu'un projectile solide ; le bouclier faisant que le Campanile a le même effet disrupteur qu'un gantelet énergétique sur la matière, le tout amplifié par l'immense vitesse. Mais je reconnais que c'est un peu exagéré quand même.

Sinon, bien d'accord avec toi sur le côté overcheaté du livre, le problème principal de ce livre il est vrai. Wink Ça avait fait coulé pas mal d'encre à l'époque d'ailleurs.




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4109

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett (Nouveau topic)

Message par PetitPierre le Ven 2 Sep 2016 - 8:25

J'ai tout bien relu camarade ... j'en ai mal au yeux ... et rien ...
je dois être le seul que ca gène cette histoire de vaisseaux bélier.

Par contre, j'ai adoré le débat entre toi et Ghost (page 9) à propos de ça :
.des armées de forçats, en sueur et rugissants, les yeux comme des pierres blanches serties sur leurs visages noircis chargent à la pelle des billes de prométhéum solide..."
et mention spéciale pour :
Ghost a écrit:les croiseurs-interstellaires-locomotives-à-charbon-galère-construction-de-pyramide.

Genial Smile
Moi aussi ca m'avait fait halluciner de savoir que les vaisseaux (ou du moins certains système) etaient chargé à la pelle !!!


Dernière édition par PetitPierre le Ven 2 Sep 2016 - 9:30, édité 1 fois


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- Pierre Forge Tranquille, c'est sur ma page FB pour voir MON TRAVAIL
- Ou sur le Web chez Pierre Forge Tranquille
avatar

PetitPierre
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 2174
Age : 33
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett (Nouveau topic)

Message par - Ghost of Arkio - le Ven 2 Sep 2016 - 9:01

@à la pelle: ca, c'est un des vieux héritages du fluff (V1? BFGA?) qui reste bien incrusté dans l'imaginaire des auteurs. Smile ..même si complètement WTF vu le niv. technologique et les moyens (serviteurs, mechanicum). Justifié par le seul fait que le fluff reprend l'idée d'Herbert (Dune) de jihad anti-IA qui du coup auraient été démentelés de tous les vaisseaux et modèles de vaisseaux.

avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10496

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett (Nouveau topic)

Message par Emperor le Sam 3 Sep 2016 - 12:49


Meuh non mais ce n'est qu'un système annexe, genre groupe électrogène pour gagner temporairement quelques % de vitesse supplémentaires ; évidemment que la propulsion se fait au plasma.

Je me répète mais je n'y vois rien de choquant, on est dans le folklore 40K habituel, ce n'est pas plus grotesque que les hordes de pèlerins qui naissent, vivent et meurent dans les files d'attente de Terra sans jamais avoir la chance d'atteindre l'objet de leur pèlerinage. Un exemple parmi tant d'autres.




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4109

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett (Nouveau topic)

Message par - Ghost of Arkio - le Sam 3 Sep 2016 - 14:28

Meuh non mais ce n'est qu'un système annexe, genre groupe électrogène pour gagner temporairement quelques % de vitesse supplémentaires

Source? scratch

Et pour moi il reste une énorme différence entre ce cliché steampunk de la soute à 'charbon' et de la pelle (en parallèle des warpdrive et de tout l'habillage technologique classique SF des vaisseaux du mechanicum) et cette histoire de file d'attente de pèlerins dont je n'ai jamais entendu parler mais qui est déjà plus "réaliste". Depuis la sortie de BFG, l'image de vaisseaux-galères plein de forçats et des obus maniés au treuil comme dans une fonderie du 19e, est bien plus souvent utilisée par les auteurs bien que se faisant p.e. plus discret (dansa les Prêtres de Mars où les pelles servent à récurer les cuves ^^).
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10496

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett (Nouveau topic)

Message par Emperor le Sam 3 Sep 2016 - 15:45


=>Source:

"Des armées de forçats, en sueur et rugissants, les yeux comme des pierres blanches serties sur leurs visages noircis, chargent à la pelle dans les déversoirs de fer des minerais combustibles et des billes de prométhéum solide. Les serviteurs, leur épiderme de métal teinté comme de vieilles bouilloires par la chaleur constante, poussent et tirent sur les leviers d’activation vibrants qui accélèrent le régime des réacteurs."

Et je ne vois pas pourquoi Abnett aurait soudainement choisi de changer le système de propulsion des navires impériaux alors qu'il est déjà fortement établi dans le fluff et la série de l'Hérésie (enginarium, armures Dreadnought initialement conçues pour permettre d’œuvrer près du cœur nucléaire des vaisseaux, etc.). Je ne parle évidemment que de ce qui a trait à la propulsion, les forçats des systèmes d'armement ou autre sont bien entendu, depuis toujours, la norme.


cette histoire de file d'attente de pèlerins dont je n'ai jamais entendu parler

C'est dans les descriptifs "d'ambiance" de Terra de certains vieux codex / rulebooks.
Et le rapport, c'est que les deux exemples seraient aussi too much l'un que l'autre pour n'importe quel univers mais que c'est ce qui caractérise 40k (exagérations quantitatives, exagérations sur la désuétude des moyens qui régissent certains processus, etc.).




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4109

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett (Nouveau topic)

Message par - Ghost of Arkio - le Sam 3 Sep 2016 - 16:34

On est d'accord, quand je dis "soute à charbon" c'est pour l'image, j'ai jamais prétendu que les vaisseaux marchent au charbon.. c'est seulement le fait de les charger à la pelle qui est un irréaliste dans un univers futuriste comme celui de 40k.

Que des pèlerins dressent des tentes pour se reproduire sur leur chemin de pèlerinage dans le palais de l'empereur de la taille d'un continent est déjà plus faisable. Smile
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10496

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett (Nouveau topic)

Message par PetitPierre le Lun 5 Sep 2016 - 8:00

ils ont peut être des pelles tronconneuse Wink


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- Pierre Forge Tranquille, c'est sur ma page FB pour voir MON TRAVAIL
- Ou sur le Web chez Pierre Forge Tranquille
avatar

PetitPierre
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 2174
Age : 33
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett (Nouveau topic)

Message par Bwazaaah le Jeu 22 Déc 2016 - 20:16

L'ayant acheté il y a quelques mois, et n'étant pas un grand fan des smurfs, j'étais curieux de voirc e qu'Abnett avait à dire sur cette énorme bataille (et on va pas se mentir, de voir de l'Ultramarine se faire découper). comme je viens de finir, j'en profite pour faire une review avant que ma mémoire ne me trolle et que j'en sois incapable.

Scénario et mise en scène : 4/5. Dans l'absolu, le scénario n'est pas original, mais ce genre d"histoire me plaît toujours. Et même si ça n'est pas original, une trahison d'une telle ampleur, orchestrée de longue date, rien que ça, c'est énorme à tous les sens du terme, et ça mérite d'être raconté.
Et la mise en scène sert très bien ce bouquin, on a du grand Abnett. Toutes ces échelles, donc beaucoup se rejoignent, rendent le tout très vivant et en font un tableau assez varié. C'est intéressant d'avoir différents points de vue, et pas uniquement ceux du Primarque ou de dirigeants dans leur tour de verre. J'ai aussi bien aimé voir l'imbrication Armée/Astartes/Mechanicum, que j'avais moins vue dans les livres que j'avais lus avant.
Et comme pour pas mal d'autres livres de l'Hérésie, j'ai vraiment apprécié cette idée que rien n'est décidé d'avance. Quand on sait comment ça se passe, avec le recul, ça semble un peu "naturel" que les événements se soient déroulés de cette façon. C'est donc d'autant plus intéressant de voir le ressenti des différents personnages sur le moment, et de voir à quel point l'anéantissement des Ultramarines semble inévitable pour tous les protagonistes, ce qui n'est pas forcément évident quand on voit ça 10 000 ans après.
Et c'est peut-être un détail, mais au final c'est un membre du Mechanicum qui a "save the day", ça change un peu je trouve. Ca fait toujours plaisir de voir qu'il n'y a pas que des Primarques et des Astartes qui font tout le taff.

Fluff : 3/5. Assurément, la partie la plus pauvre du livre, mais je ne lui en tient pas rigueur, il y avait énormément d'infos à délivrer, et ça ne m'a pas perturbé pendant l'histoire. Un des apports que j'ai retenu, c'est la taille colossale des navires, sur laquelle les auteurs n'ont pas l'air d'accord, ici on est à des échelles énormes (12 km pour un croiseur, 19 pour un cuirassé... je sais que j'avais lu sur le Wikia que le consensus se faisait autour de 5 - 6 km, mais que ça variait en fonction des auteurs. Eh bien, je préfère la version d'Abnett donc). J'ai bien aimé les quelques apports au niveau du système de la grille de défense, même si je ne sais pas si c'est le premier bouquin à en parler de manière un tant soit peu détaillée.

Style & Ecriture : 4,5/5. J'ai vraiment accroché à ce style, encore une fois du grand Abnett, avec des combats intéressants, des descriptions superbes (le croiseur qui s'écrase sur Calth...), bref, un très bon point.

Appréciation personnelle : 4/5. Abnett raconte avec brio une trahison d'une magnitude énorme, j'ai beaucoup aimé le passage sur l'importance de la trahison, son impact, ça résume assez bien le livre à mon sens, avec la résolution inébranlable des Ultramarines qui leur permet de s'en sortir. C'est d'autant plus mis en valeur que de ce que j'ai lu pour le moment, les Ultramarines sont les seuls à avoir cette "surprise absolue" de la trahison (à part les Thousand Sons, mais c'est très différent). Ce qui était hyper intéressant donc, c'était leur temps de réaction, "qu'est-ce qu'il se passe ? Les Word Bearers nous considèrent comme une menance ?", il y a vraiment un laps de temps pendant lequel ils ne comprennent pas ce qui leur tombe dessus, ni comment y remédier.

Ce n'est pas mon livre préféré de l'Hérésie, mais il est clairement dans les meilleurs pour moi. D'autant plus que je ne suis pas un grand fan des Ultramarines, mais Guilliman reste un personnage très intéressant, de même que les Ultramarines au final, encore plus pré-hérésie.

Note final : 15,5/20


Hail to metal!



"Vous me croyez stupide parce que je suis direct" Angron
avatar

Bwazaaah
Space Marine
Space Marine

Messages : 196
Localisation : Entre mes deux écouteurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Bataille de Calth de Dan Abnett (Nouveau topic)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum