La Croisade Macharienne Tome 1 : l'Ange de Feu de William King

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman :

33% 33% 
[ 4 ]
42% 42% 
[ 5 ]
17% 17% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
8% 8% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 12

Re: La Croisade Macharienne Tome 1 : l'Ange de Feu de William King

Message par BlooDrunk le Sam 24 Aoû 2013 - 10:34

Merci pour ton retour Emperor! Il me tente bien celui là, mais j'ai tellement à lire...


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8405
Age : 36
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Croisade Macharienne Tome 1 : l'Ange de Feu de William King

Message par Emperor le Sam 24 Aoû 2013 - 15:05


Alors, détrôner Abnett peut-être pas, mais là je dirais que je le niveau est similaire, avec quand même moins de "finesse" que le grand Dan.

Mais William King est vraiment un bon, ses Gotrek & Felix pour Warhammer m'avaient particulièrement plu. Wink 




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4282

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Croisade Macharienne Tome 1 : l'Ange de Feu de William King

Message par Corax le Sam 24 Aoû 2013 - 15:16

Merci pour toutes ces critiques, malheureusement je n'ai pu réussir à l'avoir car en rupture de stock.


corax  ravenguards

d) Codex Raven Guard
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6744
Age : 40
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Croisade Macharienne Tome 1 : l'Ange de Feu de William King

Message par Erwin Tulius le Ven 9 Jan 2015 - 8:53

Bonjour ! C'est le premier bouquin Warhammer 40K que je lis, et il m'a vraiment motivé à poursuivre les lectures de cet univers, les commandes sont déjà faites xD

Je n'ai pas une grande expérience des livres Warhammer 40K, donc je me contenterais de dire ce que moi je pense du livre. Je l'ai bien aimé, mais j'aimerai souligner ce qui m'a déplu !

-Prévoyance de l'action assez aisée, on s'attend un peu trop à ce qui va arriver

-Le manque de réalisme (du réalisme dans warhammer 40K ? x)) je parle de la logique de certains faits, comme la chance incroyable des trois protagonistes principaux (Lemuel, Ivan et Anton) à qui il n'arrive jamais rien, bien qu'ils vivent le pire des cauchemars qu'un soldat de la garde puisse vivre. J'aurai préféré voir les compagnons de Lemuel mourir au fil de l’œuvre, finalement on ne retient que la mort d'Hesse, personnage d'ailleurs assez transparent.
--> Toujours dans le réalisme, il y a des petites choses par ci par là qui m'ont gêné, comme le moment où Macharius, Lemuel et les autres s'infiltrent dans la cathédrale et réussissent à atteindre le point culminant, alors qu'il y a des milliers de gens à l'intérieur, et des millions qui attendent leur tour à l'extérieur. De même, King exagère beaucoup dans les chiffres quand il décrit les scènes de batailles, en parlant de "centaines et de centaines de Leman Russ et de milliers de Chimères .. parfois ça fait vraiment beaucoup (^^). De même, il est difficilement concevable qu'autant de blindés se frayent facilement un passage dans Ironguard alors complètement en ruine.

-Une traduction qui laisse parfois désirer. Certains passages sont vraiment mal traduits, je ne les ai pas sous les yeux, je peux en chercher quelques uns s'il faut, mais voilà, ça m'a un peu déçu =(

Bon ! Après, dans l'ensemble, c'est un bon roman, de mon point de vue en tout cas, et ça ne m'incite qu'à poursuivre la trilogie Wink


-----------------------------------------------------------------------------------------------


«Et si vous croisez la mort, vous la flinguez elle aussi. » 
Commandant-Commissaire Kämpft


avatar

Erwin Tulius
Scout
Scout

Messages : 88
Age : 24
Localisation : Titan

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Croisade Macharienne Tome 1 : l'Ange de Feu de William King

Message par PetitPierre le Ven 9 Jan 2015 - 10:09

Le probleme des chiffres a souvent été abordé.
Il faut y voir un mélange de légende et de propagande, et peut etre un peu de vrai.

Comme souvent 1 million de GI ont tenue face aux milliards de Xenos qui envahissait le secteur ...

Ca montre l’énormité de la baston, mais surement pas la réalité des chiffres. Les GI ne sont pas au courrant de toute les troupe en présence, ils ne sont au courrant que de ce qu'on leur dit et fau les garder motivé !
Quoique à l'époque, la débauche de moyen etait peut etre réelle.


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- Je suis Coutelier Forgeron venez voir :  MON ACTU sur FB
- sur le web Pierre Forge Tranquille
- Envie de forger vous même ??? :  FAITES UN STAGE
avatar

PetitPierre
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2394
Age : 34
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Croisade Macharienne Tome 1 : l'Ange de Feu de William King

Message par - Ghost of Arkio - le Ven 9 Jan 2015 - 13:14

Oui pour les chiffres, on a brulé des sorciers de BL pour beaucoup moins;
Légende ou propagande, moi je regrette surtout quand les chiffres sont utilisés comme les seuls arguments pour signaler = "une grosse bataille".
- à Waterloo ils n'étaient que quelques centaines de milliers et c'était déjà impossible à gérer par 1-2 officiers
- le meilleur ex. qui me vient est avec la bataille de calth ou celle d'enothis (Double Eagle): on sent la profondeur de la bataille et sa complexité sans le coté plateau et râteaux de figs.


-Une traduction qui laisse parfois désirer. Certains passages sont vraiment mal traduits, je ne les ai pas sous les yeux, je peux en chercher quelques uns s'il faut, mais voilà, ça m'a un peu déçu =(

Houla, c'est pas bien d'accuser sans preuve! Smile
si tu as un exemple n'esite pas; ça nous rappellera les boulettes dignes des perles du bac du temps de la BI ^^..
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10750

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Croisade Macharienne Tome 1 : l'Ange de Feu de William King

Message par Cadia le Lun 4 Mai 2015 - 18:24

Le roman débute sous forme d'un flashback d'un vieux soldat qui a accompagné Macharius durant une bonne partie de sa vie.

Le roman se consacre en priorité sur des simples soldats et non sur Macharius ce qui pour moi n'est pas forcément dérangeant. Les personnages sont intéressants et variés même si on soupire en voyant que le lâche et lèche-bottes de service est inclu dès le début.
Heureusement, ce personnage va servir l'intrigue d'une manière originale vu que son comportement va radicalement évolué. Une bonne surprise pour ce point.

Les combats de chars avant l'entrée en ville restent bien plus crédibles que la majorité des romans BL et sont agréables à suivre (en gros, nous évitons les tanks béliers Rolling Eyes ).

La cité-ruche bien que décrite de manière classique se démarque par son culte à l'ange de feu ainsi que pas sa méthode de torture (difficile de trouver plus sadique). Les opérations de "maintient de la paix" dans la cité sont intéressantes et assez réaliste et les GI n'en font pas des tonnes. On est très loin des derniers Gaunts ultra-bourrins qui liquident des SMC avec des sarbacanes!

Nous avions jusqu'à présent un bon roman de guerre SF et d'ambiance mais, tout va rapidement changer.

Macharius entre en scène et seule la partie évasion est digne d'intérêt. Le reste du roman se concentre sur une suite de combats sans fins avec un Macharius et des héros invincibles. Macharius est un as au CC et se fait le culte ennemi en se battant en 1er ligne.
Cette partie est vraiment inintéressante, et c'est dommage de réduire Macharius à une épée.

J'ai mis moyen, car le dernier tiers est une véritable déception et va à l'encontre du degré de réalisme que l'auteur à développé durant le reste du roman. Je ne lirai donc pas les romans suivants car d'après des retours, ils suivent la même trame.

11/20

Cadia
Scout
Scout

Messages : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Croisade Macharienne Tome 1 : l'Ange de Feu de William King

Message par Solaris le Dim 4 Nov 2018 - 20:20

Fini y a pas longtemps ! Une petite critique tant que c'est chaud :

Scénario et mise en scène : 3,5/5
Le livre se place du point de vue de Lemuel, un vétéran de la croisade Macharienne. Cynique, désabusé et fatigué d' avoir passer trop de temps à se battre contre les ennemis de l'Empereur, celui-ci, après un affrontement particulièrement violent contre les orks, décide de coucher sur papier sa carrière depuis sa rencontre avec Macharius pour laisser une trace dans l'histoire, et montrer la vérité sur le maître de guerre.
L'action, dans sa majorité, se déroule donc plusieurs années avant le prologue, dans un grand flash-back. On suit donc Lemuel, membre à ce moment d' un équipage de Baneblade et participant à la reprise de Koursk, monde industriel qui refuse de ployer face à l'Imperium et compte bien rester indépendant. Nos (anti)héros se distingueront particulièrement dans la reprise d'Irongrad, principale ruche de la planète. Leurs actions seront récompensées lorsqu'ils seront intégrés... à une simple escouade de survivants, ce qui nous montre la bureaucratie crasse de la garde. Heureusement, par la force des choses, ils se retrouveront garde du corps de Macharius en personne, qui aura bien besoin de leurs services pour échapper aux rebelles qui prendront la garde en traître et infesteront la ruche.

Style et écriture : 3,5/5
Au niveau des défauts, ça manque de détails, c'est parfois trop rapide et on ne peut pas dire que le dernier tiers soit une grande réussite (je rejoins l'avis de Cadia sur ce sujet).
Niveau qualités, c'est dynamique, réaliste et les passages à la première personne rendent justice au personnage principal. Celui-ci, même dans la partie flash-backs, est montré comme un dur-à-cuire qui arriverait à en redire aux fantômes de Gaunt dans les derniers romans. Burriné, désabusé, cynique et parfois sans coeur, il retrouvera la foi, le courage et un certain idéal en suivant Macharius. On pourrait regretter le manque de chapitres avec lui en personnage POV, mais j'ai apprécié ce parti pris car cela me rappelait les œuvres de Matsumoto sur Harlock (si vous êtes fans de la garde, regardez les vieilles séries le mettant en scène, c'est un comissaire de la garde version animé !). On imagine plus de chose sur le personnage qu'on en découvre, ce qui le rend d'autant plus fascinant. Le personnage peut aussi bien se montrer en tant que stratège/meneur d'hommes que se prendre pour un inquisiteur dans une ruche corrompue pour sauver sa croisade. Ce n'est donc pas un simple stratège mais un véritable ovni au sein de la garde.

Intérêt fluff : 3,5/5
Il y a un certain intérêt à ce niveau-là mine de rien : La description de la ruche est vraiment pas mal, les forces adverses assez flippantes, notamment avec les psykers pyromanciens, et des infos sur l' Imperium de cette époque. En effet, loin de celui de fin M41/M42, celui-ci nous est montré comme miné par les rebellions, l'interprétation très libre de la parole impériale, la corruption... Tout cela en fait quelque chose de morcelé et qui a besoin d'être rappelé à l'ordre pour avoir une chance de survie, ce qui montre l'importance de l'exemple de la croisade Macharienne.

Intérêt personnel : 4/5
Le livre se lit bien, sans trop d'ennui, et avec une galerie de persos très atypiques. Mention spéciale au héros. Après, comme écrit plus haut, le dernier tiers n'est pas folichon et ça manque de détails de manière générale. Une lecture rapide et agréable, surtout si on est fan de la garde.

Note finale : 14,5/20.


Dernière édition par Solaris le Dim 4 Nov 2018 - 23:29, édité 1 fois

Solaris
Space Marine
Space Marine

Messages : 207
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Croisade Macharienne Tome 1 : l'Ange de Feu de William King

Message par - Talos - le Dim 4 Nov 2018 - 21:40

Merci pour ton retour Solaris Smile Mais...

Solaris a écrit:
Note finale : 14,5/5.

Rolling Eyes


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Mon récit en cours sur la VIIIème Légion : Leviathan
Mes reportages et maquettes historiques, c'est par là : Voile Noire



"Mourrez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.


     
avatar

- Talos -
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1938
Age : 29
Localisation : Covenant of Blood

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Croisade Macharienne Tome 1 : l'Ange de Feu de William King

Message par Solaris le Dim 4 Nov 2018 - 23:30

Ah oui, en effet ! Merci pour l'info Laughing .

Solaris
Space Marine
Space Marine

Messages : 207
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Croisade Macharienne Tome 1 : l'Ange de Feu de William King

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum