Sigvald de Darius Hinks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman :

40% 40% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
20% 20% 
[ 1 ]
40% 40% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 5

Sigvald de Darius Hinks

Message par Administration le Sam 23 Fév 2013 - 5:17

Le 29 mars 2013 la Black Library publiera un nouveau roman inédit estampillée Warhammer et intitulé Sigvald de Darius Hinks.
Il sera au format semi-poche et sera vendu 14 €.

Présentation :


==> SIGVALD de Darius Hinks

Prince Sigvald the Magnificent has struck a pact with his Slaaneshi masters that bestows incredible power and beauty, but drives him to ever greater acts of hedonism. Despite his pre-eminence, the champion of Chaos is tricked into an impossible war with the promise of a powerful artefact to slake his dark desires. After centuries of debauchery, Sigvald rouses his army and leads them to battle against the legions of the Blood God Khorne.
Obsessed with the Brass Skull, the object of his misguided yearnings, Sigvald is unaware his enemies are closing in around him. In a hellish quest that drives him across the twisted landscape of the Chaos Wastes and culminates in an epic confrontation, he realises that the lures of Slaanesh can never be sated..

Le Prince Sigvald le Magnifique a signé un pacte avec ses maîtres Slaaneshi qui lui confère une puissance incroyable et la beauté, mais cela le pousse à des actes de plus en plus hédoniste. Malgré sa prééminence, le champion du Chaos est poussé dans une guerre impossible avec la promesse d'un puissant artefact pour étancher ses désirs sombres. Après des siècles de débauche, Sigvald réveille son armée et les conduit à la bataille contre les légions de Khorne le dieu du sang.
Obsédé par le crâne de laiton, l'objet de ses désirs égarés, Sigvald ignore que ses ennemis se rapprochent de lui. Dans une quête infernale qui le pousse à travers le paysage tordus des Désolations du Chaos et se termine par un affrontement épique, il se rend compte que les leurres de Slaanesh ne peut jamais être rassasiés...


Texte de présentation officielle de la BLF :
Sigvald a conclu avec Slaanesh un pacte qui lui confère d’immenses pouvoirs et une beauté incroyable. La face sombre de ce marché est que le prince doit se livrer à des actes de décadence de plus en plus extrêmes pour satisfaire les appétits de son maître. Victime d’un acte de tromperie, Sigvald s’engage dans une guerre sanglante dans le but de s’approprier le Crâne de Bronze, un artefact capable d’assouvir ses désirs les plus indicibles. Dans son combat contre les forces du Dieux Khorne, Sigvald apprendra à ses dépens que les dieux du Chaos ne peuvent jamais être satisfaits…
March 2013 • 129 x 198, 416 pages, Tranche 26mm • ISBN 9781780300818

A noter qu'il s'agit du deuxième roman de cet auteur à être publié en français, le premier étant "Prêtre Guerrier", déjà publié l'année dernière par le même éditeur.


- Ci-dessous, couverture française du roman :


logo1
avatar

Administration
Admin
Admin

Messages : 6892

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sigvald de Darius Hinks

Message par Invité le Sam 16 Mar 2013 - 5:40

Un extrait du roman Sigvald de Darius Hinks a été posté hiers sur la partie en français du blog de la Black Library France :

Sur le blog aujourd’hui, nous avons un extrait de Sigvald, de Darius Hinks. Sigvald est un champion du Chaos craint et respecté – à juste titre d’ailleurs – à travers tout le monde de Warhammer ! Lisez l’extrait qui suit pour voir de quoi il en retourne :

Oddrún remit sa capuche en place et s’élança à toute vitesse. Régulièrement, ses membres refusaient de lui obéir et l’envoyaient rouler parmi les feuilles mortes, mais, à chaque fois qu’il se relevait, il repartait dans une autre direction, évitant de justesse les coups de bec de Bargau.

Après plusieurs minutes d’une telle course, le géant commença à se rendre compte que ses grandes foulées lui offraient en fait un avantage. Il enjambait et contournait les branches avec une grande fluidité et parvenait peu à peu à distancer la créature. Bargau criait de frustration alors que sa proie ne cessait de lui échapper, sans pour autant montrer le moindre signe de fatigue…
Cette étrange poursuite se prolongea sur une bonne vingtaine de minutes et les jambes d’Oddrún commencèrent à le brûler. Au moment où il sentit ses genoux se dérober sous lui, le monstre s’arrêta et fit aller sa tête de gauche à droite.
Oddrún profita de cette trêve pour se reposer un instant, adossé contre le tronc d’un arbre. Il observa l’étrange comportement de Bargau.
Le monstre tournait en rond et son cou se dressait entre les branches en émettant des sortes de reniflements. Puis, il tourna la tête vers la canopée et poussa un rugissement encore plus tourmenté que tous ceux qu’Oddrún avait pu entendre jusque-là.
Abandonnant sa proie, le monstre s’élança dans une tout autre direction, tout en continuant à crier.
— Sigvald ! » hurla Oddrún en s’élançant à la suite de la bête. « Il vient vers vous ! »
Tout en courant, il remarqua alors une odeur dans l’air.
— Du feu ? » souffla-t-il.
Après quelques nouvelles minutes, il n’y eut plus de doute possible ; les premières vrilles de fumée dérivaient déjà entre les troncs. Oddrún sentit renaître l’espoir.
Ils débouchèrent dans une large clairière et Bargau se figea sur place avant de tomber à genoux. Un immense feu de joie brûlait au-devant d’eux. Les flammes s’étaient déjà largement répandues depuis un monticule central pour gagner des douzaines d’arbres alentour.
Oddrún s’arrêta lui aussi, demeurant en arrière à quelques pas de la créature. Il regarda danser les flammes et les vit sauter de branche en branche et envelopper tronc après tronc.
La silhouette de Sigvald se détachait du brasier ; il allait à droite et à gauche, une torche enflammée dans chaque main.
— Il a passé un pacte avec la forêt ! » cria-t-il, le visage figé dans une grimace de dément. « Il a lié son âme aux arbres ! C’est toute la forêt qui est le réceptacle ! De cette manière, les arbres savaient que Bargau ne partirait jamais, qu’il ne les trahirait jamais ! »
En entendant la voix de Sigvald, la créature se remit debout, mais, avant qu’elle ne puisse l’approcher, un autre bosquet s’enflamma, faisant trembler le sol sous une série d’explosions silencieuses. Bargau se tourna dans tous les sens, ne sachant pas trop par où aller. Finalement, il se décida et chargea vers le monticule au centre de la clairière. Avant même qu’il ne puisse atteindre l’entrée, toute la structure commença à s’effondrer sur elle-même, crachant des panaches de fumée par ses ouvertures. Branches et ossements furent projetés en l’air, traçant autant de traînées d’étincelles, alors que Bargau hurlait de rage et de douleur. La créature s’effondra doucement au sol. Des poignées de mousse, des feuilles et des pans de peaux séchées se séparèrent de son corps.
— Sigvald ! » cria Oddrún qui se retrouva au milieu du brasier, lequel se propageait à une vitesse phénoménale. Il pouvait voir des flammes quelle que soit la direction dans laquelle il regardait et la chaleur dans la clairière commençait à devenir insupportable. « Nous devons partir ! »
Le prince hocha la tête en réponse et jeta ses torches. Mais, avant d’abandonner Bargau à son sort, Sigvald courut vers le tas de peaux et de feuilles, et tira son épée.
— J’emporte une preuve », marmonna-t-il en abattant son épée sur le cou de la bête et en faisant rouler au sol l’énorme tête.

logo2

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sigvald de Darius Hinks

Message par Sanguinius le Sam 16 Mar 2013 - 10:30

Finalement, je l'achèterai pour la simple raison que faire des "biographies" des héros est une fort bonne idée, comme pour Valkia (même si ce n'est pas le même auteur). Et puis...qui pourrait se passer du Fulgrim de Warhammer ? Very Happy


bloodangels Il n'y a que la mort qui n'a pas de solution. bloodangels
sanguinius
avatar

Sanguinius
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1442
Age : 26
Localisation : Baal, Nice, le Grand Sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sigvald de Darius Hinks

Message par Invité le Mar 26 Mar 2013 - 4:51

Voici l'artwork complet qui a servi pour réaliser la couverture du roman Sigvald de Darius Hinks, postée hier sur la page facebook de la BLF.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sigvald de Darius Hinks

Message par Corax le Mar 26 Mar 2013 - 8:47

Il est magnifique cet Artwork en espérant que le livre en soit de même.


corax  ravenguards

d) Codex Raven Guard
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6744
Age : 40
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sigvald de Darius Hinks

Message par Konrad Curze le Dim 14 Avr 2013 - 12:41

Livre excellent.

Les personnages sont géniaux (Belus pul , sigvald surtout)

Seul souci , pas vraiment de fin , trop de question reste...va t'il y avoir un deuxiéme tome?



La mort hante les ténèbres, et elle connaît votre nom ! Je suis Night Haunter.
Non, ne t'envole pas, petit corbeau. Reste. Nous n'en avons pas terminé, toi et moi.( Konrad à Corax)
Vous êtes tellement plus que simplement abjects. (Konrad à Lorgar)
avatar

Konrad Curze
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 677
Age : 30
Localisation : oeil de la terreur caché

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sigvald de Darius Hinks

Message par Zso Sahaal le Jeu 4 Juil 2013 - 21:07

Salut,

J'ai voté sans honte " Excellent " pour ce livre...

Un personnage (Sigvald...) dés plus intéressant dans le monde de Warhammer...L'histoire est "terrible" bref je suis fan...
Tous ceux aimant les histoires en Norsca et le chaos dans le monde de Warhammer doivent se jeter sur cet ouvrage...

slaanesh 


"Paix , Konrad Curze , je suis venu pour te ramener chez toi"...
"Ce n'est pas mon nom , je suis Night Haunter , père , et je sais déjà ce que vous projetez pour moi"...
avatar

Zso Sahaal
Space Marine
Space Marine

Messages : 434
Age : 45
Localisation : Pas de Calais (quand je ne suis pas dans l'oeil de la terreur...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sigvald de Darius Hinks

Message par El Ploplo le Mer 14 Aoû 2013 - 11:44

J'attendais beaucoup de ce roman sur Sigvald, qui est mon général à Warhammer. J'en attendais sans doute trop... Je vous donne mon sentiment :

- Scénario et Mise en Scène 2/5 : un scénario assez moyen quand même... Sigvald manipulé pour aller taper les disciples de Khorne afin de récupérer une relique trop puissante de la mort qui tue ? D'accord, car il est vrai que ce type est l'orgueil incarné et que c'est un levier puissant à utiliser contre lui.  Mais tout de même, ça a été fait si facilement... Sigvald n'a pas vécu 3 siècles en étant un crétin fini ! Le coup de la mystérieuse princesse compagne de Sigvald était une bonne idée, mais aurait pu être mieux exploitée et ce personnage aurait gagné à être plus fouillé.
Non, ce qui m'a vraiment dérangé, c'est la mise en scène. J'avais l'impression de relire Alice au Pays des Merveilles ! Alice = le baron, qui découvre ce monde étrange, onirique et rongé par l'entropie qu'est le palais de Sigvald, avec sa cour des miracles composée de personnages plus sortis de l'imagination d'un Lewis Caroll que de la Norsca ou des Désolations du Chaos... Parce que pour moi, si Sigvald est l'un des rares champions de Slaanesh à avoir vu sa beauté non altérée selon les standards humains, il reste un guerrier et ses suivants devraient aussi pour beaucoup être des guerriers, pas seulement des monstres de foire ! Désolé, mais l'image que j'avais de l'Ost Sublime c'était ça :

On en est loin...

- Fluff 2/5 : la jeunesse de Sigvald en Norsca ? Quasiment oubliée. Un flash back aurait été bienvenu. Je n'ai pas appris grand chose niveau fluff. On a quelques éléments sympas, mais gâchés par un mise en scène bâclée. Et puis on la connaît déjà l'histoire du mec venu du Sud pour devenir un serviteur du Chaos, puisqu'on a déjà au moins quatre exemples célèbres avec Archaon, Egrimm Van Horstmann, Festus la Sangsue et Aekold le Miraculeux. Bref, rien de transcendant.  

- Appréciation Personnelle 4/10 : Parce que je suis gentil, parce que c'est Sigvald et parce que j'étais en vacances en Perse (pardon, en Turquie)... On sent que l'auteur a fait des efforts, notamment dans le rythme de l'histoire mais sur d'autres points il n'a pas été chercher bien loin. Ainsi, le prénom de l'auteur est Darius et un certain nombres de personnages ont eux-aussi des noms à consonance perse ou assimilée... Belus et Pûl sont deux noms assyriens par exemple. Pour le coup on sent vraiment que ce roman est une commande et que l'auteur n'y a mis ni passion, ni entrain. Sigvald méritait mieux.  

Note générale 8/20 : Et encore, parce que je veux pas trop balancer. Au final, je ne peux pas mettre la moyenne à un livre qui m'a finalement déçu.
avatar

El Ploplo
Space Marine
Space Marine

Messages : 325
Age : 40
Localisation : Impossible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sigvald de Darius Hinks

Message par ANVAL THAWN le Mer 14 Aoû 2013 - 17:44

Mouais, difficile de trouver des auteurs qui défende avec amour et conviction l'univers de battle...encore dommage. Mad 


-----------------------------------------------------------------------------------------------
IMPERATOR INVOCATO DIABOLUS DAEMONICA EXORCIST
:inquisition:
avatar

ANVAL THAWN
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1325
Age : 39
Localisation : Titan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sigvald de Darius Hinks

Message par Corax le Mer 14 Aoû 2013 - 18:54

Merci pour cette critique, il n'a vraiment pas l'air un très bon livre de Warhammer, c'est bien dommage.
Autant rester sur la série "Time Of Legends ".


corax  ravenguards

d) Codex Raven Guard
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6744
Age : 40
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sigvald de Darius Hinks

Message par Zso Sahaal le Ven 16 Aoû 2013 - 18:36

Salut,

Bon,
Ce n'est pas parce que quelqu’un, en l’occurrence El Ploplo démoli un livre (et c’est son droit…) que ce livre est naze…
C’est ça vision perso, pas la mienne par exemple…Les arguments qu’il a évoqué surtout au sujet de « l’ost » de Sigvald et bien c’est ça vison …A titre perso ma vision des serviteurs de Slaaneesh correspond plus a ce qu’il y a de décrit dans le livre…C’est clair que l’on n’est pas chez les bourrins de Khorne…l’illustration qu’il a posté vient du bouquin d’armée de W. Battle …C’est clair que dans ce même livre d’armée , on ne va pas mettre des bonnes femmes a poils (ou presque…) et autre illustrations d’orgies…
Si vous voulez voir (lire…) de la tripes, des têtes volants dans tout les sens etc etc je conseille la lecture de Valkia (qui personnellement ne m’a pas plus…)

Alors de grâce, ceux n’ayant pas lu ce livre et bien je vous conseille de le lire tout simplement pour vous faire votre avis et non de vous baser sur une critique et de dire à tout va « les livres de Warhammer c’est naze c’est de la m…. » …

slaanesh 


"Paix , Konrad Curze , je suis venu pour te ramener chez toi"...
"Ce n'est pas mon nom , je suis Night Haunter , père , et je sais déjà ce que vous projetez pour moi"...
avatar

Zso Sahaal
Space Marine
Space Marine

Messages : 434
Age : 45
Localisation : Pas de Calais (quand je ne suis pas dans l'oeil de la terreur...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sigvald de Darius Hinks

Message par BlooDrunk le Ven 16 Aoû 2013 - 18:44

Exactement Zso, et ma vision de Slaanesh correspond bien plus à la tienne: c'est une force plus insidieuse, et même si ça n'est pas que des orgies (ses cultistes restent de dangereux combattants, comme tous les adorateurs du Chaos) je trouve que ça cadre bien, surtout dans un roman. Et puis c'est sur que si on veux du gore on est servit avec Khorne.

El Ploplo à effectivement eut la critique un peu lourde... mais bon, il en faut pour tous, l'égout et l'écouleur ça ne discute pas vraiment. Chacun sa vision des choses, il est donc intéressant d'avoir différents retours sur un même ouvrage, ça permet à tous ici de se faire une idée plus pertinente.

Merci pour vos critiques. Smile


EDIT:
ANVAL THAWN a écrit:Mouais, difficile de trouver des auteurs qui défende avec amour et conviction l'univers de battle...encore dommage. Mad 
Corax a écrit: il n'a vraiment pas l'air un très bon livre de Warhammer, c'est bien dommage.
Nan mais les gars faut arrêter avec ça, les livres Warhammer Battle ne sont pas moins bons que ceux de 40k, c'est sur il y en à beaucoup moins en quantité mais il y à quelques perles:
- la série Gotrek & Felix (très divertissante, même si inégale)
- les livres sur l'Empire (Schwarzhelm et Helborg) qui sont vraiment excellents...
- et que dire des Cavaliers de la mort de Dan Abnett...? Un pure chef d'oeuvre!
- etc...
Wink


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8407
Age : 36
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sigvald de Darius Hinks

Message par El Ploplo le Sam 17 Aoû 2013 - 1:58

BlooDrunk a écrit:- et que dire des Cavaliers de la mort de Dan Abnett...? Un pure chef d'oeuvre!
Absolument ! C'est bien pour cela que j'ai été si déçu par ce bouquin qui portait sur Sigvald, qui est, je le rappelle, mon personnage préféré de Warhammer !
Maintenant ma critique n'engage que moi ! Libre à chacun de se faire sa propre opinion.
Je vais quand même répondre à Zso Sahaal, en disant que "ma" vision d'un ost de Slaanesh est autant inspirée par la splendide illustration d'Adrian Smith que j'ai jointe à ma critique, que par tout le fluff que j'ai pu lire, notamment dans le Liber Chaotica... En clair, ce que je reproche justement à l'auteur, outre le fait de nous présenter des monstres de foire (comme le garde du corps de la princesse, qui ressemble à un beholder façon D&D... le garde du corps, pas la princesse), c'est d'avoir fait un amalgame entre les serviteurs de Slaanesh qui œuvrent au sein des sectes du Vieux Monde et ceux qui arpentent les Désolations nordiques. Or ces derniers sont tout sauf des danseuses, si vous voyez ce que je veux dire, et même s'ils ne manqueraient jamais une occasion de se livrer à toutes sortes de dépravations (ce sont des Slaaneshii, pour sûr), ils restent fondamentalement des guerriers du Nord. J'engage quiconque à lire les chapitres du Liber Chaotica intitulés "Tribes of the Serpent", "The Saga of Styrkaar", "Champions of Slaanesh" et "The Horned Man" puis de les comparer avec les chapitres "The ways & means of the Infernal Cults" et "Worshippers of Slaanesh", pour saisir l'immense fossé qui sépare les subtiles cultistes de Slaanesh du Vieux Monde, des puissants et extatiques Guerriers du Chaos qui servent le Prince des Excès.  
Quant à BlooDrunk, celui-ci étant un séide de Khorne notoire, il est exclu de tenir compte de son avis dès lors que cela concerne Slaanesh de près ou de loin Wink 
PS : BlooDrunk, malgré tout, n'oublie pas que je t'aime !
avatar

El Ploplo
Space Marine
Space Marine

Messages : 325
Age : 40
Localisation : Impossible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sigvald de Darius Hinks

Message par BlooDrunk le Sam 17 Aoû 2013 - 12:14

El Ploplo a écrit:
Quant à BlooDrunk, celui-ci étant un séide de Khorne notoire, il est exclu de tenir compte de son avis dès lors que cela concerne Slaanesh de près ou de loin Wink 
PS : BlooDrunk, malgré tout, n'oublie pas que je t'aime !
rire1 
Tu sais donc le destin que je réserve aux mignons de Slaanesh! (à la "Khârn-Butcher-Style") Razz 

Mais je suis assez d'accord, le Liber Chaotica est bien plus complet dans sa description des cultes du prince des plaisirs... qui sont évidement mutli-facettes, les clans des cruels nordiques étant bien différents des loges secrètes infectant les grandes cités du sud.

PS: merci, moi aussi, mais pour autant ne compte pas sur moi pour une orgie hein... lol! 


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8407
Age : 36
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sigvald de Darius Hinks

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum