[Horus Heresy] Distant Echoes of the Old Night by Rob Sanders

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Horus Heresy] Distant Echoes of the Old Night by Rob Sanders

Message par Solathen le Dim 7 Avr 2013 - 15:24

J'ai enfin pu mettre la main sur ce texte (de façon autonome Wink ) et j'en profite pour diffuser un Focus sur Distant Echoes of the Old Night, la nouvelle de Rob Sanders incluse dans le recueil du Game Day Anglais qui a eu lieu le 23 septembre 2012.

Dramatis Personae:

VII Legio: Imperial Fists
- Oriel Latham, Capitaine astartes commandant de la frégate Xanthus

XIV Legio: Death Guard
- Moritat Phorgal, Adepte du Mechanicum noir et commandant de la frégate Barbarus's Sting
- Morgax Murnau, Chapelain de la Death Guard
- Grull Gorphon, Sergent Escouade Destroyer “The Graven”
- Rorkon, frère Escouade Destroyer “The Graven”
- Ortag, frère Escouade Destroyer “The Graven”
- Urzl-Kal, frère Escouade Destroyer “The Graven”
- Zorrak, frère Escouade Destroyer “The Graven”
- Hadar-Gul, frère Escouade Destroyer “The Graven”
- Khurgul, frère Escouade Destroyer “The Graven”
- Gholic, frère Escouade Destroyer “The Graven”
- Varskjold, frère

Le Récit: spoiler
Nous suivons le Chapelain Morgax Murnau qui accompagne l'escouade Destroyer "The Graven" dans la mission de nettoyage de l'épave du Xanthus.
En effet la frégate de siège Death Guard Barbarus's Sting est engagée dans une tournée d'extermination des agri-mondes loyalistes de tout un sous-secteur. Cette mission permet à son capitaine renégat du Mechanicum d'essayer l'ensemble de son arsenal de virus, bio-toxines, polluants, mutagènes, interdit depuis l'arrivée de l'Age de l'Imperium, sur des citoyens impériaux sans défense ainsi que sur la faune et la flore des planètes ciblées.
Les renégats sont surpris par l'arrivée dans le système concerné d'une frégate Imperial Fist. Lors de l'affrontement spatial, le vaisseau loyaliste défait s'écrase sur la lune forestière d'Algonquis, agri-mondes qui a déjà subi son bombardement toxique.
Alors que les Death Guards pensaient reprendre avec joie leur route pour les Lunes d'Uniplex Minora, monde-forge rallié au Maître de Guerre., ils interceptent une communication astropathique codée émanant du plus important des cinq débris du Xanthus. Le message reste inconnu alors que les protocoles de codage des Légions n'ont pas de secrets pour eux. Murnau et Les Gravens sont donc envoyés sur place avec un ordre absolu "Pas de survivants".


Après un petit sermon dans le Drop-pod pour galvaniser les troupes, reprenant le sacrifice de Mortarion traversant les étendues désolées et polluées de Barbarus pour affronter avec détermination ses adversaires, Murnau et les traîtres sont confrontés à quelques difficultés. La lune forestière n'est plus vraiment la même depuis le bombardement, la pestilence des produits interdits a joué son rôle. L'ancienne vie (faune et flore) disparait dans les armes bactériologiques et une nouvelle-vie agressive se développe par la mutation et la puanteur. En outre, l’appui orbital leur fait défaut car un convoi de cargos de fret escorté par un croiseur loyaliste devient une cible prioritaire pour l'impétueux capitaine du vaisseau de la XIVème Légion.


Arrivée sur le site du crash, Murnau et les "hommes" de Gorgeon se préparent à investir l'épave, l'escouade de Destroyer est une escouade de spécialistes présente dans la plupart des Légions et caractérisée par son habileté à utiliser des armes dangereuses même pour des astartes: bactériologiques, radioactives, gazs toxiques. C'est pour cela que la peinture de leurs armures mk III est totalement écaillée et que l'ensemble de l'escouade n'est pas en pleine forme même si elles est galvanisée par les fanatiques sermons de Murnau: les irrémédiables porteurs de Mort.

Un trou est fait dans la carcasse stellaire par des tirs du lance-missiles de Zorrak et l'assaut est lancé, Murnau restant en retrait pour laisser ses hommes accomplir leur mission. Et là vous l'aurez compris c'est le drame. L'officier astartes loyaliste commandant les survivants du combat spatial, du crash et des contaminants présents sur Algonquis a organisé la résistance. Le Xanthus est devenu une forteresse et trois membres des "Wardens" ne rentrerons pas sur le Barbarus's Sting. Au regard des pertes et de l'échec de l'assaut frontal, Murnau organise une petite diversion: barrage de missiles par Zorrak et Hadar-Gul pour distraire les cinq fists et la quarantaine de membre d'équipage tandis que Grull Gorphon joue au bucheron avec son poing énergétique. Le semblant de séquoia qui s'abat sur l'épave créant la brèche par laquelle les renégats s'abattent sur les loyalistes.

Murnau toujours en dernière place suit ses hommes et apprécie la visite nocturne de l'épave au milieu des cadavres fidèles à l'Imperium, morts des contaminants, du crash, du combat spatial, et de l'assaut des Death Guard dégageant des émanations nauséabondes mais agréables pour lui.
Les derniers sacrements étant apportés à Khurgul trop gravement blessé et qu'il faut achevé; la situation s'est décantée tout au long du ratissage et de la prise des différents barricades. Il reste dans les ponts d'artilleries trois à quatre astartes loyalistes bien barricadés avec un stock important de munitions contre Murnau, le sergent Grull Gophon, Gholic, Hadar-Gul et Zorrak.

Gophon conscient de la difficulté de la situation a ordonné le déploiement du Phosphex : une autre arme interdite gardée profondément dans les arsenaux cachés des Légions et qui est également une rémanence des armes de la Vielle Nuit (des bombes au phosphores en haut-gothic). Mais le fanatisme de Murnau, fidèle aux paroles de Mortarion et au parallélisme de leur situation avec celle du Primarque ordonne la mise à feux des armes et la traversé des étendues toxiques : obéissance et détermination étant les crédos de la Death Guard. Les renégats comme les loyalistes affrontent le Phosphex (pas vraiment avec la même intensité) et la dernière force loyaliste est vaincue. Victoire pour la Death Guard - the Sons of Mortarion, the Scourge of Barbarus !

Puis les victimes sont fouillées et malgré les armures brûlées par le feux et les toxines, endommagées par les bolts et les explosions, l'une d'entre-elles est reconnue comme n'étant pas celle d'un Imperial Fist, mais appartenant à leur Légion peinte en gris et dont on a effacé les marquages. Il s'agit d'un frère: Varskjold, mais aussi d'un agent de l'Empereur (ou plutôt de Malcador). Le "traître" n'est d’ailleurs pas mort, après avoir donné son nom il déclenche une charge déséquilibrant l'épave du Xanthus et cerise sur le gâteau il abat Gophon. Murnau venge son sergent puis c'est l'inéluctable course contre l'apesanteur. Tels les navires océaniques, l'épave sombre à la verticale dans le marais forestier contaminé par les polluants. Gholic et Hadar-Gul disparaissent dans l'obscurité, Zorrak n'atteint pas l'échelle et fait un plongeon mortel.
Morgax poursuit résolument son escalade conservant son courage au milieu du feu et des contaminants, mais un mur de boue pleine de parasites s'abat sur lui. Malgré sa réflexion qu'il va appartenir à cette nouvelle vie que va engendrer sa mort, il prend conscience que finalement pour lui c'est fini et qu'il n'y aura pas de survivant.

FIN

Critique:

- Scénario et mise en scène = 5/5
Le personnages de Morgax Murnau est intéressant, conscient de son rôle de Chapelain qui ordonne, remonte le moral des ses hommes mais laisse ceux-ci combattre à l'avant, tout en ayant conscience de toutes les implications de la mission.
Les sermons et le fanatisme croissant des renégats sont bien retranscrits, mais surtout je donne un plusun pour le scénario. Tout au long de la nouvelle on doute, on s'interroge: y-a-t-il vraiment des adversaires dans cette épave ? Le Xanthus existe-il vraiment ? Le message incompréhensible ne serait-il pas un appel de Nurgle ? A quel moment vont-ils devenir des Plagues Marines ? Murnau va-t-il tuer Latham ? que des fausses pistes, j'ai adoré. love

- Style et écriture = 4
Cette nouvelle est d'une taille acceptable de 11 pages en PDF avec une police de 8. Elle est bien écrite d'une façon compréhensible. Rien à dire.

- Intérêt fluffique = 5
Une nouvelle sur la Death Guard ça change en attendant le prochain roman de James Swallow. Nous avons l'information que comme les Blood et Dark Angels, la Death Guard a des officiers politiques mais qu'ils n'ont pas encore été convertis aux nouvelles croyances. L'escouade de Destroyer est bien décrite que se soient pour ses membres, ses armements ou son rôle et nous ne pouvons que faire un parallèle avec le sergent Skane de la 8ème Compagnie des World Eaters. Le plus c'est aussi les deux rebondissement finaux: l'homme de Garro, membre loyaliste de 7ème Compagnie de la Death Guard qui était en mission avec les Impérial Fists; la simple mort de Murnau qui est un écho à The Lion. La Death Guard n'étant pas encore prête pour le grand saut vers Nurgle alors que toutes les conditions étaient réunies ici pour un nouveau Solun Decius.

- Appréciation personnelle = 5
La nouvelle est aussi une vrai pépite et pourtant je partais à reculons. Son intérêt pour l'ensemble de l'Hérésie est minime mais j'ai adoré Distant Echoes of the Old Night (et ce love titre). J'espère que Rob Sanders va être autoriser à rédiger un roman HH en intégralité car avec The Iron Within sur les Iron Warriors, Army of one sur les assassins, The Serpent beneath sur l'Alpha Légion, A Deeper Darkness sur les Word Bearers-Ultramarines; il a à chaque fois marqué les esprits et renouvelé notre vision de ses protagonistes en partant au départ d'un sujet annexe.

Total: 19/20

NB: Je vais attendre Cybernetica et sa nouvelle du HH Weekender 2013 avec impatience.

Solathen
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 944
Age : 34
Localisation : Planète Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Distant Echoes of the Old Night by Rob Sanders

Message par uther33 le Dim 7 Avr 2013 - 16:05

Ton résumé met bien en appetit ... heu !! enfin c'est vite dit avec des death-guards en début de décomposition Very Happy .
Ce que je retiens .. c'est Rob Santers ... qui est peut-être l'auteur qui monte actuellement . Tu as oublié "la légion des damnés" aussi ... Donc un roman HH , c'est bien possible. Merci pour ton retour sur cette nouvelle okay


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !



Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 46
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Distant Echoes of the Old Night by Rob Sanders

Message par BlooDrunk le Dim 7 Avr 2013 - 16:09

Merci pour cette superbe critique Sol' ! plusun



BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6980
Age : 34
Localisation : Ariggata

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Distant Echoes of the Old Night by Rob Sanders

Message par yarlen le Dim 7 Avr 2013 - 16:46


Voilà qui est sympathique, cette nouvelle a vraiment l'air plaisante à lire.

petite question en aparté, comment fait-on pour mettre plusun à quelqu'un ?
Il suffit juste de le mentionner dans son message et les modérateurs font le reste ou bien y'a-t-il une manipulation spéciale ?

yarlen
Scout
Scout

Messages : 113

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Distant Echoes of the Old Night by Rob Sanders

Message par uther33 le Dim 7 Avr 2013 - 16:48

yarlen a écrit:
Voilà qui est sympathique, cette nouvelle a vraiment l'air plaisante à lire.

petite question en aparté, comment fait-on pour mettre plusun à quelqu'un ?
Il suffit juste de le mentionner dans son message et les modérateurs font le reste ou bien y'a-t-il une manipulation spéciale ?

Je te fais un petit mp pour ne pas dévoiler ce secret à tout le monde Very Happy


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !



Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 46
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Distant Echoes of the Old Night by Rob Sanders

Message par - Ghost of Arkio - le Dim 7 Avr 2013 - 17:37

De même;
je n'ai pas pu résisté et j'ai tout lu.. malgré tout et avec la TB impression que j'avais eu de sa nouvelle dans le recueil des primarques, je serais heureux de la lire.

Ce sont des auteurs comme celui-là qui nous emmèneront jusqu'à Terra.

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9568

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Distant Echoes of the Old Night by Rob Sanders

Message par Corax le Dim 7 Avr 2013 - 17:43

Bravo pour cette belle critique sur cette nouvelle que je ne connaissais pas.

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 38
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Distant Echoes of the Old Night by Rob Sanders

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum