Les Cavaliers de la mort (Dan Abnett)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman :

82% 82% 
[ 9 ]
18% 18% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 11

Les Cavaliers de la mort (Dan Abnett)

Message par BlooDrunk le Lun 8 Avr 2013 - 17:22

Quoi? Il n'existe aucun sujet sur ce superbe livre? Shocked

Bon et bien vu que je viens de le terminer je m'y colle! Cool

Les Cavaliers de la mort de Dan Abnett

368 pages, novembre 2005



Présentation de l'éditeur
Deux soldats de l'Empire découvrent la réalité de la guerre en prenant part à la campagne destinée à repousser les sauvages tribus du Nord. Tandis que l'hiver touche à sa fin, leurs vies vont irrévocablement être transformées par la tourmente, quand les circonstances qui les séparent les jetteront dans des camps opposés. Car tel est le pouvoir de la corruption dans ces terres hostiles et terrifiantes qu'il peut en un instant métamorphoser les meilleurs des amis en les pires des ennemis. Précipités vers un face-à-face final aux proportions cataclysmiques, ils verront le destin de leurs âmes scellé à tout jamais. Une grandiose épopée sur la guerre totale et ses conséquences dévastatrices, pur l'auteur de la remarquable série 'Les fantômes de Gaunt'


Ma critique:

Alors, pour commencer un bon dicton qui se vérifie bien dans ce cas: "Ne jamais juger un bouquin à sa couverture, mais plutôt après une bonne lecture!". Le titre peux paraître stupide ou gonflant, l'artwork également... mais il n'en est rien, au contraire ce livre est une tuerie absolue, je le dit tout de suite j'ai adoré. 368 pages c'est peu court mais la typo et l'interlignage sont très petits, donc on en à largement pour son argent (le livre se trouve encore en occasion dans les 5 eur).

Scénario et mise en scène: 4,5/5
Superbe, énorme, l'histoire commence de manière assez classique, on peut se laisser tenter de croire à un scenario banal Empire vs Chaos mais une fois la première bataille engagée toutes nos certitudes s'envolent, et on se laisse entraîner par cette histoire hors du commun ou deux frères d'armes si différents vont prendre des chemins diamétralement opposés. Quel plaisir de suivre leur évolution dans le monde fantastique de Warhammer! Abnett maîtrise parfaitement sont récit, l'intrigue est très prenante, ont est littéralement happé et les pages se dévorent à toute vitesse. Le rythme du récit est également géré au top, tantôt des ralentissements, tantôt des accélérations fulgurantes...
Par Tchar, Dazh et Sigmar, dieu que c'est bon! Cette histoire est vraiment épique et même si ont sent venir l'affrontement final ont y est complètement absorbé.

Style et écriture: 5/5
Abnett, tant décrié pour son style parfois lourd dans les descriptions est ici au top de sa forme. Je n'ai trouvé aucune lourdeur, au contraire ses superbes descriptions (parfois allégoriques) nous immergent parfaitement dans l'ambiance et posent le cadre des différents lieux de manière géniale. Les images du décor en présence nous apparaissent de façon très précise et nous offrent un sublime tableau.
Les personnages tous très charismatiques (même les seconds rôles) sont servis par des dialogues époustouflants, j'ai adoré ces braves Kislévites autant que ces barbares de Kurgans. L'évolution des deux héros est excellente et j'en suis venu à les apprécier au plus haut point alors qu'au début du récit l'ainé est clairement détestable et que le cadet le deviens pour d'autres raisons. Les échanges sont pleins d'intelligence et ont sent tout le travail linguistique fait par l'auteur pour leur apporter cette saveur si réaliste. A noter que la traduction française est excellente, malgré quelques fautes de frappe/orthographe.


Intérêt fluffique: 5/5
C'est simple ce bouquin est une véritable Bible de fluff, il compile des tonnes d'informations sur les Kislévites, sur les Kurgans et autres tributs nordlings vouées au Chaos, et dans une moindre mesure sur l'Empire.
L'auteur à fait un véritable travail de recherche avant de se lancer dans l'écriture et même si ont sent certaines inspirations tirées du monde réel je lui tire mon chapeau (influences Mongoles, Barbares etc)!
L'Empire de Kislev qui manquait véritablement de développement de la part de GW est ici gâté de fluff de haute volée, enfin ont en apprends plus sur cette mystérieuse contrée et ses rudes habitants. Idem pour les Kurgans, vous allez être servi d'une grosse dose de background bien touffu. Pour les deux factions tous les aspects ont été abordés: costumes, architecture, spiritualité (dieux, rites et superstitions), mode de vie, culture, langage, etc... Une Bible vous dit-je!


Appréciation personnelle: 5/5
J'adore ce livre vous l'aurez compris, une belle histoire qui m'a fait rêver! L'évolution progressive des deux héros en parallèle est extrêmement jouissive. I love you


Note globale: 19,5/20
On peut dire ce qu'ont veux sur ce cher Dan il reste le meilleur auteur BI/BL à ce jour, même si certains nouveaux sont très prometteurs. Ce bouquin est du niveau des meilleurs Gaunt, voir mieux pour ma part.
Oui je suis fan d'Abnett, mais je ne suis pas un fanatique qui gobe tous ces écrits en tant que "parole sacrée", je suis le premier à le dire certains de ses ouvrages sont clairement lourds et fatigants mais celui ci est une véritable perle! A ne pas manquer si vous êtes fan de Warhammer.

ps: Merci à Horus de m'avoir convaincu de lire ce livre, merci 1000x! cheers


Dernière édition par BlooDrunk le Lun 8 Avr 2013 - 18:24, édité 1 fois


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8334
Age : 36
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cavaliers de la mort (Dan Abnett)

Message par Sanguinius le Lun 8 Avr 2013 - 18:15

Une bonne critique qui reflète la mienne. Par contre -> 19.5/20 ??? C'est tout ? Tu aurais pu rajouter le demi-point... rire1
Sinon, ce que j'ai aimé avec ce livre (entre autres évidemment), c'est que je n'ai pas eu l'impression d'être sur un jeu de plateau comme dans d'autres romans, ici il faudrait presque en faire un film tellement l'histoire est prenante.
En effet, Gerlach et Karl ont un parcours mouvementé et finalement parallèle (un méchant et un gentil, quoi qu'attention il ne faut pas faire le manichéen car les kurgans ne sont pas plus mauvais que d'autres).
Ce n'est pas pour rien s'il s'agit de mon roman Warhammer préféré, une vraie tuerie comme tu as si bien dit, Blood. Very Happy


bloodangels Il n'y a que la mort qui n'a pas de solution. bloodangels
sanguinius
avatar

Sanguinius
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1442
Age : 26
Localisation : Baal, Nice, le Grand Sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cavaliers de la mort (Dan Abnett)

Message par BlooDrunk le Lun 8 Avr 2013 - 18:21

Sanguinius a écrit:Une bonne critique qui reflète la mienne. Par contre -> 19.5/20 ??? C'est tout ? Tu aurais pu rajouter le demi-point... rire1
Razz Simple question de principe, je n'aime pas noter 20/20^^
Alors j'ai cherché ou enlever un demi-point et j'ai choisi la partie scenar car il y à un très léger bémol au niveau de l'histoire de Karl qui manque très très légèrement de développement sur la fin je trouve... Mais bon je pinaille. Smile

THIS BOOK ROCKS!!! king

ps: merci pour ton retour! Wink


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8334
Age : 36
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cavaliers de la mort (Dan Abnett)

Message par Emperor le Lun 8 Avr 2013 - 19:18


On en a un peu parlé ICI mais effectivement c'est un bon livre qui mérite amplement un topic dédié. Je plussoie l'intiative !

Par contre je doute que beaucoup de gens l'ait lu et qu'on ait beaucoup de critiques.

Je remets mon avis (succinct) ici :


C'est un livre que j'ai vraiment apprécié aussi et qui nous montre qu'Abnett se débrouille très bien aussi en dehors de la science fiction.

C'est d'ailleurs dommage qu'il n'écrive plus du Warhammer Fantasy.

Spoiler:
Dans l'histoire, j'ai particulièrement adoré le fait que ce soit le personnage tout puissant, ignorant et méprisable du début qui finisse par devenir le "gentil" alors que le jeune clairon sympathique, bourré de qualités et que l'on plains devienne au contraire le "méchant".

Je suis sûr que 90 % des auteurs auraient fait classiquement l'inverse.


Autrement, vu que tu as aimé, je te conseillerais aussi le recueil Les épées de l'Empire, si tu ne l'as pas déjà lu. Du bon vieux bouquin comme celui-là. Smile





avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4251

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cavaliers de la mort (Dan Abnett)

Message par BlooDrunk le Lun 8 Avr 2013 - 20:18

Oui je les ai achetés mais prêté à mon frangin, il me tarde de les commencer.

EDIT: j'ai confondu avec la série Shwartzheim et Helborg, donc non je n'ai pas ce recueil mais je vais songer fortement à le prendre! Merci!

Par contre j'ai dejà Morts ou Damnés et Du sang pour le dieu du sang que j'avais beaucoup aimé, même si loin du niveau des Cavaliers de la mort.


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8334
Age : 36
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cavaliers de la mort (Dan Abnett)

Message par Larkin le Mar 6 Aoû 2013 - 12:59

Super livre dans l'univers de warhammer, de mon auteur préféré en plus ! sayan


avatar

Larkin
Scout
Scout

Messages : 12
Localisation : Les Mondes de Sabbat

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cavaliers de la mort (Dan Abnett)

Message par Rhydysann le Mar 21 Oct 2014 - 20:33

Bonjour à tous et à toutes, je viens de finir se livre et donc voici se que j'en ai pensé.

Scénario et mise en scène: 4/5
Bon tout d'abord comme la dit BlooDrunk il ne faut pas fier ni à la couverture du bouquin, ni à son résumé car derrière ceci se cache un magnifique livre.
Au départ je n'étais pas trop tenté pas se livre à cause du résumé banal, Empire vs Chaos, deux frères d'armes qui prennent deux directions, l'un l'empire, l'autre le chaos et blablabla etc...barbant quoi,  ça  me faisait penser à Prêtre-guerrier de Darius Hinks, une vrai bouse.
Mais en vrai c'est un magnifique livre, autant même si l'histoire reste banale elle est géniale.
En gros après une bataille, le personnage le plus détestable nommé Gelrach(un vrai aristocrate détestable) finit par se retrouver avec des lanciers Kisleviste et l'autre Karl, le gars sympa se retrouve avec le Chaos.
On va voir au fil du livre ces deux personnages évoluer au fil du livre jusqu'à l’affrontement final.
On va donc bien entendu suivre les deux périples de ces deux personnages par leurs yeux.
Mais je n'en dis pas plus Wink .

Style et écriture: 4,5/5
Déjà texte ultra fluide et passionnant. De grande description magnifique. Pas trop de fautes et texte haletant.
Il arrive superbement à nous faire rentrer dans le texte dès le départ.
Les deux personnages principaux sont très complets et les personnages secondaires en UN seul livre sont très bien aussi développés et on arrive même à s'attacher à eux(en UN livre et oui Twisted Evil )

Intérêt fluffique: 5/5
Du fluff alors oui il y en a vous allez être gâtés.
Tout d'abord BEAUCOUP de fluff sur Kislev, moi qui connaissais très peu Kislev(en faite je connais surtout Kislev pour leur reine), se livre a été super instructif.
On en apprend beaucoup sur Kislev, ces coutumes, ces guerrier, sa langue, se que pense l'empire des Kisleviste etc...
On en apprend aussi sur les Kurgans, leurs tribus, quelques coutumes etc...
ET un tout petit peu sur l'Empire mais bon pas grand chose.

Appréciation personnelle: 5/5
Que dire se livre était MAGNIFIQUE!!!!!!
Abnett m'a transporté avec Gelrach et Karl, je me sentais avec eux.
Franchement vraiment étonné qu'il n'y a pas beaucoup de critique sur se livre.
Se livre va trôner fièrement sur les étagères de ma bibliothèque et est pour le moment devenu le meilleur livre Battle que j'ai lu.
Et encore un truc, franchement en lisant se livre on se dit pourquoi Abnett ne fait pas plus de livre sur Battle.
Sinon allez hop je repars à ma cure de Kislev avec l'Ambassadeur et les Dents d'Urun.

Note globale: 18,5/20


Dernière édition par Rhydysann le Lun 21 Sep 2015 - 17:05, édité 1 fois


avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1503
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cavaliers de la mort (Dan Abnett)

Message par Anton Narvaez le Ven 22 Mai 2015 - 21:27

Après avoir lu les critiques de Rhydysann et Blood, j'avais mis Les cavaliers de la Mort en haut de ma liste de livres à lire.... et voilà, c'est chose faite.
Pour commencer, le livre est très bon, une vrai mine de Fluff, et surtout une histoire solide et passionante. J'ai dévoré le livre en une soirée.
Bref, ma Review:

Scénario et mise en scène: 4/5
Deux jeunes nobles, cousins qui plus est, Gerlach et Karl de leurs noms, hussards de l'empire partent mener leur première guerre dans le nord de l'Empire (En Kislev d'ailleurs). L'un est issu d'une vieille famille et est noble, dévoué et courageux, l'autre est un petit despote assez hautain et un poil orgueuilleux.
Leur première escarmouche (contre des Norses et des Nordlings) est un désastre total, Karl se fait capturer par des Kurgans adorateurs de Tzeench Tchar, Gerlach lui, rejoind un Oblast de Kislevites. Chacun va suivre alors son chemin dans le peuple qui les a reccueillis, et nous autres lecteurs allons suivre leurs destins qui ne manqueront pas de se croiser.
Ca parait simpliste, mais ça ne l'est pas. Chaque personnages vivra nombre d'aventures et d'événements qui boulverseront leur vision du monde. Cela nous donne deux histoires passionnantes, surtout celles des Kurgans.

Style et écriture : 3/5
Très bien écrit. Il y a cependant pas mal de lourdeurs dans les passages concernant les Kislevites. Notamment la différence de language entre Impériaux et Kislevites. Certains passages avec ces memes Kislevites sont par ailleurs un peu longuet. Par contre coté Kurgans que du bon. Outre le Fluff dont je reparlerai plus tard, les intrigues Kurgans sont vraiment cools et les Norldings eux-memes sont super intéressants. On est loin du Berserker de Khorne bourrin. On est plus proche d'une forme de folie incidieuse et intelligente (Tzeench oblige) qui créé une atmosphère délectable.
Bref une bonne moitié du livre est très bien, l'autre est exellente.

Fluff : 5/5
Une mine d'or, tant sur les Kurgans eux-meme, que sur leurs cultes et mode de vies. Et pas mal de choses aussi sur l'organisation de l'armée et de la société Kislevite. C'est pas du lourd lourd, mais c'est pleins de petits passages et réfférences qui nous plonge dans la vie du nord de l'Empire. Du pur style Abnett à la Ravenor.

Avis Personnel : 4,5/5
Excellent livre, l'un des meilleurs de WFB... On est loin des Gotrek & Felix, c'est beaucoup plus raffiné.
Les personnages ne sont pas over-cheatés, et ne massacrent pas de l'ennemi à tout va. Il y a une vrai dimmension psychologique dans ce livre, on voit ainsi le comportement d'hommes évoluer en fonction de leur environnement (Par exemple quand on est un prisonnier des Kurgans). C'est bourré de Fluff, et l'histoire est sacrément originale. Bref, autant de raisons d'acheter ce livre.

C'est une review relativement courte pour un livre qui vaut le détour...: 16,5/20

Edit: J'ai voté Excellent au sondage.
avatar

Anton Narvaez
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 597
Age : 28
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cavaliers de la mort (Dan Abnett)

Message par BlooDrunk le Ven 22 Mai 2015 - 22:29

plusun pour ta critique Anton!

Ouep je te l'avais bien dit, c'est un chef d'oeuvre de WHB ce bouquin, merci Mr Abnett! king

Bizarre que tu ai moins aimé les passages Kislévites, moi j'ai adoré autant que ceux sur les Kurgans, mais bon ça reste une question de gout et d'appréciation.
Smile


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8334
Age : 36
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cavaliers de la mort (Dan Abnett)

Message par Rhydysann le Sam 23 Mai 2015 - 10:47

plusun Sur, ce roman vaut vraiment le coup, si tu l'a aimé lis l'Ambassadeur et les Dents d'Ursun(titre à revérifier) tu vas aussi adorer.

Dommage que Abnett n'écrive plus sur cette univers.


avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1503
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cavaliers de la mort (Dan Abnett)

Message par Anton Narvaez le Lun 25 Mai 2015 - 4:56

BlooD, mon avis sur les Kislevites reste subjectif, déjà je porte moins d'intéret à Kislev qu'aux Kurgans de manière global. En fait, j'ai été tellement passionné par les aventures de Karl que je considérais celles de Gerlach comme des annexes entre deux histoires sur le chaos.
Et comme déjà dit, jai trouvé certaines longueurs dans l'histoire coté Kislev. Notamment les difficultés de compréhension entre Gerlach et les Cavaliers. Par certains cotés celà mais plus de réel dans l'histoire (l'incompréhension linguistique entre deux peuples) mais à la longue c'était un peu lassant.
Mais attention, j'ai bien aimé les passages sur Kislev, c'est juste que j'ai trouvé ceux sur les Kurgans exeptionnels.

Rhydysann:
Ces deux livres sont justement dans la boutique que je fréquente. Je les avais pas pris parceque je trouvais la couverture peu alléchante...Comme quoi on ne se refait pas.

Dommage que Abnett n'écrive plus sur cette univers
Dommage que peu de personnes n'écrivent encore sur cet Univers (Hors TeT et Werner)
avatar

Anton Narvaez
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 597
Age : 28
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Cavaliers de la mort (Dan Abnett)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum