Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman :

27% 27% 
[ 7 ]
62% 62% 
[ 16 ]
11% 11% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 26

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Magnifique le Ven 4 Oct 2013 - 9:13

Konrad Curze a écrit:Je suis en pleine lecture, j'ai une question, page 81 Hypérion dit "...avec un Custodien paré de l'or royal recevant l'offrande de paix des mains de la première épouse de l'Empereur..."
What??? l'empereur a eu des épouses, je ne savais pas , savons nous d'autre chose sur cette ( c'est ) femmes?
Si l'Empereur a une vie "amoureuse", les primarques ont t'il eu une vie amoureuse ?
( bon ok, Angron, Konrad et Magnus cela m'étonnerait quand même )
ps: Quelle fille aussi belle et élégante soit t'elle mériterait l'empereur...?
Je pense que vous faites fausse route... c'est à mon sens une allégorie de la fin de l'Apostasie.

Les troupes de l'Ecclésiarchie ont assiégé le Palais Impérial de Terra lors de cette guerre civile car les Custodien (pour la première fois depuis la fin de la HH) c'étaient dressés contre le Cardinal félon (je ne me souviens plus de son nom). Ce dernier a donc envoyé ses troupes contre les Custodiens, dont énormément de Sœurs de bataille.

Au final, les Sœurs de Bataille se sont retournées contre leur maitre et se sont alliées aux Custodiens pour mettre un terme à la guerre.

Je pense donc que la "Première Epouse de l'Empereur" figure les ordres des Soeurs de batailles se joignant aux Custodiens loyalistes. Je ne suis pas expert du fluff des Sœurs mais il me semble qu'elles sont parfois décrites comme les épouses de l'Empereur... comme les nonnes de la religion catholique sont les épouses symboliques du Seigneur.

Comme dans tous les tableaux, c'est rarement à prendre au pied de la lettre.
avatar

Magnifique
Space Marine
Space Marine

Messages : 397
Age : 37
Localisation : Charente

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par - Ghost of Arkio - le Ven 4 Oct 2013 - 11:49

C'est aussi ce que je pensais,
Le mieux serait une citation directe de la vf et surtout de la VO.

EDIT:
Je vais essayer de retrouver le passage dans la VO...
... mais comme je te le suggérais hier par MP cela aiderait que tu donnes + de précisions sur le passage en question.
--------------------------------------------------------------------
EDIT EDIT :

Voici le passage en VO:
ADB VO a écrit:...There, the founding of the Temple of the Emperor Messiah, on the world of Cadia; there, the Second Siege of the Eternity Gate; there, the end of the Reign of Blood, with a Custodian in royal gold receiving the peace offering from the First Bride of the Emperor.
Pour le contexte: Hypérion décrit des oeuvres murales décorant les appartements d'un astropathe au service des wolves de Fenris; ici il est fait référence au Règne de Sang de Vandire, et donc aux "Brides of the Emperor" traduit dans les codices Soeurs de Bataille par "Filles de l'empereur" leur nom avant de devenir les Soeurs de bataille. (pour rappel, l'épisode où le capitaine-général des Custodes reçoit l'offre de paix de la commandante des Filles de l'Empereur après avoir compris que Vandire était un escroc et un traître )

...mais.. Bride veut dire "Marié" !? = eureka, on comprend la confusion du traducteur, qui n'a sans doute pas fait l'effort de regarder dans les fichiers de correspondance officiels de GW qui circulent parmi les traducteurs officiels fr.

Enfin du moins c'est ce que j'imagine Smile
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10750

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par BlooDrunk le Dim 6 Oct 2013 - 19:54

Je viens de le terminer, donc mon ressenti à chaud :

Un bon bouquin, que j'ai eut plaisir à lire, surtout pour la première moitié, la deuxième étant en dessous (après Armageddon). Je vais pas en faire une critique standardisée mais plutôt un état des lieux positif/négatif:

Les +
• Enfin des Chevaliers Gris traités avec talent dans un roman.
• Le background de ce chapitre mystérieux est très bien étoffé.
• Suivre une escouade dans son intimité, les relations très fortes entre leurs membres, vivre à travers le regard d'un Chevalier est très plaisant (introspection dans la tête d'un Astartes, élite parmis l'Adeptus, superbe).
• la 1ère partie du bouquin m'a particulièrement emballé, je l'ai littéralement dévorer jusqu'à Armageddon.


Les -
• Certains personnages qui manquent cruellement de réalisme et m'ont même paru assez niais (surtout l'Inquisitrice...)
• Le récit à la 1ère personne à ses limites: certains combats sont trop vite abrégés, je salut l'initiative mais l'exercice de style impose des limites qui ont à mon gout bâclées certains passages.
• Le style d'AdB que j'ai trouvé nettement moins bon qu'à son habitude (Le 1er Hérétique, Le Chasseur d'âmes), voir parfois lourd et même risible à deux ou trois occasions, petite déception de ce coté là.
• La 2ème partie du bouquin (après Armageddon) m'à fait perdre mon enthousiasme, je me suis presque ennuyé à certains moments, avec la tentation de sauter des pages...

Les deux derniers points en spoiler:
Spoiler:

• En faite je suis assez déçu de la direction qu'à pris l'histoire à partir de là. Le récit c'est trop concentré sur l'Inquisition vs SW, je m'attendais à autre chose. Les CG ne sont alors plus que des figurants, j'aurais préféré que l'histoire se concentre sur eux et leurs actions. Il y avait tellement à raconter, mais non j'ai du me contenter d'une guerre froide pas très passionnante.
• Au final j'aurais préféré qu'AdB écrivent son histoire dans un autre contexte, une histoire originale et pas la 1ère invasion d'Armageddon par Angron (et pourtant je l'aime ce fou furieux). Un récit original mettant en scène d'autres démons dans une intrigue exclusive m'aurait vraiment plu, là on sait tous comment ça va finir. Idem pour le conflit SW/Inquisition...


En bref: mitigé, j'ai beaucoup aimé et en même temps je me suis ennuyé, avec une pointe de déception quand à l'histoire et au style d'AdB qui n'était pas au top de sa forme.

J'ai donc noté: Moyen ...après avoir grandement hésité à le noter Bon.


Dernière édition par BlooDrunk le Jeu 16 Fév 2017 - 22:08, édité 3 fois


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8405
Age : 36
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Corax le Lun 7 Oct 2013 - 8:19

Merci pour ta critique, dommage qu'il t'a déçu, j'espère qu'il ne me décevra pas quand je le lirais.


corax  ravenguards

d) Codex Raven Guard
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6744
Age : 40
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Helbrecht le Lun 7 Oct 2013 - 14:25

Je suis au trois quarts du livre et je dois dire que j'adore Very Happy 

Mon coeur balance plus pour les Space Wolves dans cette histoire que pour l'Inquisition quoi que j'ai beaucoup apprécié de suivre l'aventure des yeux du héros (Hypérion) et de chaque membre de l'escouade Castian, mais surtout c'est l'inquisitrice fenrisienne Annika Jarlsdottyr pour qui j'ai le plus d'affection (qui s'est prise d'affection pour Hypérion) et qui (elle ou un autre membres de son équipe) nous donneront lieu à de très bon dialogues je trouve.

Par rapport au seigneur inquisiteur Kysnaros, je dois dire que son obstination en fait un "ennemi" de premier choix dans cette histoire. On comprend son point de vue sans tout fois être d'accord avec lui.

Les fameux loups de Fenris sont superbes. Leur solitude et leur sens de l'honneur sont très bien retranscrit, Logan Grimnar est majestueux dans ses apparitions et ses réparties.
On sent que l'auteur les apprécie et ils nous le transmet.

Pour ma part, c'est du tout bon avec ce livre que je conseille à tout le monde Smile 
Je passe du bon temps en compagnie d'Hypérion et de ses acolytes.


--------------------
Helbrecht
--------------------
avatar

Helbrecht
Space Marine
Space Marine

Messages : 263
Age : 28
Localisation : Alsace, Bas-Rhin, Gresswiller

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Emperor le Lun 7 Oct 2013 - 23:00


Pfiouu, j'avoue que je suis paumé là... Après lecture je ne sais pas si je dois parler de livre moyen... ou de chef-d’œuvre !

Car il faut le dire, l'histoire est vraiment atypique. Franchement, la cover, le synopsis et surtout le fluff GK pré-établi me faisaient m'attendre à tout sauf à ça. Smile

Commençons par l'attendu.

Les GK sont des Dieux. Patrimoine génétique de l'Empereur (j'aimerais bien les jauger par rapport à un Custodes tiens), un seul sur un million qui passe les tests de sélection, 40 ans de noviciat, des Nelson Montfort en puissance qui parlent 600 dérivés de Bas Gothique...

Il ne leur faut rien de moins qu'un tapis infini de démons (ou un Primarque ^^) pour entrainer chez le lecteur ne serait-ce qu'une légère incertitude sur leurs chances de survie (vous aussi ça vous rappelle Counter ?).

A partir de là, tout est dis, et on pourrait comprendre qu'ADB n'ait finalement choisi de traiter de combats que sur quelques chapitres.

Certains passages sont d'ailleurs vraiment épiques (Armageddon I), et le tout est militairement réaliste (fatigue, poussière...).

Bref, tout cela nous amène jusqu'à un peu plus de la moitié du livre, et j'admets que la suite peut être frustrante, voir décevante si l'on s'attendait au crescendo habituel des romans 40k.

La frustration est double quand on voit la meilleure et ultime ressource militaire de l'Imperium utilisée à des fins... politiques, et ce sans avoir son mot à dire.

Elle est triple quand on voit un chapitre comme celui des Space Wolves contribuer à cela en employant et gâchant la majorité de ses ressources dans cette lutte idéologique  intestine  plutôt que contre les ennemis innombrables de l'Imperium. Ce dernier point m'a paru vraiment, mais vraiment peu crédible...

J'ai vraiment du mal à estimer mon appréciation globale de l'histoire car on enchaîne en alternant constamment l'excellence avec le très moyen.

Attention, spoil massif :

Spoiler:
L'inquisitrice fenrissienne n'a vraiment rien d'une Inquisitrice, le personnage est décevant et ridicule. Loyauté première envers Fenris plutôt qu'envers l'Inquisition (genre elle a été promue comme ça, sans lourde vérification de sa psyché/allégeance...), aucune démonstration de ses talents supposés (et pourtant ça commençait si bien avec sa pétoire de Cretacia et son équipe/melting-pot plus qu'intéressant)...

Le Seigneur Inquisiteur, d'abord introduit comme un bouffon colérique impotent, se révèle finalement absolument énorme (GG ADB pour le retournement). Le mec est juste un Über psyker capable de lire l'esprit d'un GK (pourtant en mode mur psychique), doublé d'un stratège hors-pair.
Et le pire, c'est qu'ADB nous dis finalement : Bon alors, le mec a raison. Il est la juste et pure Volonté de l'Empereur. OMG, j'adore !
Mais à côté de ça, notre superman nous sort du "Monsieur" à un Bjorn qu'il ne reconnaît pas (j'ai cru qu'il allait se faire seppuku quand il s'aperçoit finalement qui il a en face rire2) et se fait OS même si il est sous-entendu qu'il est un psyker très très balaise... Enfin bon.

Ensuite, ADB a rendu les SW vraiment trop balaises là (on sent le fan ?) Logan qui nous OS un Maître GK, pris par surprise alors qu'il était pourtant réputé pour ses réflexes au CaC. Inadmissible et là encore peu crédible.

Alala, il y aurait tant d'autres choses à dire sur ce livre... (sans vouloir tomber dans la paraphrase)

Une définition de l'Inquisition très pragmatique.
Un Astartes atypique, vraiment intéressé par les humains, essayant de les comprendre et même parfois de s'intégrer à eux. Très original !
Le Don de l'Empereur, et toutes les questions qui tournent autour.
Un vrai documentaire sur le lien intra-escouade des GK (communion psychique, Aegis, fraternité...).
Les relations entre frères d'escouade ne laissent pas indifférent (=> Tocsin des Héros...).
Une bonne dose d'humour => Le Bjorn qui troll les gamins de 40k avec l'Empereur et le bazar qu'ils ont foutu en le déifiant. Laughing
Du gros gros fanservice Abnetien. Mais lol quoi, c'est juste le gamin shooté aux flects de Ravenor quoi ! + surf psychique aléatoire d'esprit en esprit, qui est un clin d'oeil aux recherches psychiques de Gidéon. Wink 
Un soupçon de Mechanicus fort appréciable.

Au final, pas mal d'excellent, mais malheureusement mêlé aussi à des choses très moyennes (étonnant venant d'ADB).

Une première partie vraiment bien et attendue et une seconde plus surprenante, très intéressante mais très frustrante, et qui ne trouve une justification crédible que pour pour un seul des adversaires. Les motivations SW sont vraiment tirées par les cheveux, ce qui gâche malencontreusement l'ensemble.

Je vais réfléchir un peu à la mention à lui donner. A l'heure actulle, je trancherais tout de même pour "Bien", un peu en mode coupage de poire en deux.




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4282

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par - Ghost of Arkio - le Mar 8 Oct 2013 - 0:07

..ha, mais c'est vrai..
Spoiler:
Je ne me rappelais plus que zael le faisait lui-même avec les membres de l'équipe de Gideon lorsqu'il perdait sa coquille de paria et soit disant cloué au lit..  et la mauvaise habitude qu'avait Gideon lui-même et qu'il a pu lui transmettre. Pas mal le clin d'oeil de ADB à Abnett ..!

Par contre, c'est vrai :
Spoiler:
Cette Inquisitrice maternante et über rédemptrice (elle et l'ex chef de culte du Chaos qu'elle a 'converti', qui font des galipettes dans leur sac de couchage sans trop se cacher du reste de l'équipe.. ) c'est marrant Smile mais pas très fluff-compatible. (ça et son amitié avec les Flesh Tearers déjà des parias bien avant Armageddon I... aurait mérité un peu + de détails pour le faire passer. )

Sans doute le coté "diva" je fais ce que je veux, avec mes cheveux de ADB parfaitement conscient de l'incohérence en nous laissant le choix (?) d'y croire ou pas.


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Mar 8 Oct 2013 - 9:39, édité 1 fois
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10750

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par BlooDrunk le Mar 8 Oct 2013 - 9:27

Emperor nos avis se rejoignent, tu as exprimé plus en détail le fond de ma pensée plusun .
Content de voir que je ne suis pas le seul à avoir trouver la deuxième partie limite "barbante"...
Et cette Inquisitrice OMG...

AdB n'était vraiment pas au top de sa forme, j'espère qu'il va se ressaisir pour Nightfall et Master of Mankind, et j'espère aussi ne pas être déçu à la lecture de Felon (bon pour ça il y a peu de chances^^).


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8405
Age : 36
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Emperor le Mar 8 Oct 2013 - 12:43


ADB doit être un vrai fan d'Abnett je pense. Smile 

J'avoue, on se retrouve pas mal dans nos critiques BlooDrunk. Wink 

Et sans forcément parler de niveau, c'est vrai qu'il est plus "constant" d'habitude, et son approche du fluff fait habituellement une quasi unanimité, alors qu'ici quelques points sont discutables...


Et sinon, ADB nous fournit enfin notre Death Star 40k. Cool 
J'ai nommé... l'Apex Cronus !  Plus balaise que le Phalanx le machin...  Shocked

Il aurait limite pu faire une différence pour le Siège de Terra non ? xD




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4282

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Magnifique le Mar 8 Oct 2013 - 15:33

Emperor a écrit:
Et sinon, ADB nous fournit enfin notre Death Star 40k. Cool 
J'ai nommé... l'Apex Cronus !  Plus balaise que le Phalanx le machin...  Shocked

Il aurait limite pu faire une différence pour le Siège de Terra non ? xD
J'avoue m'être dit la même chose en le lisant... si ce n'est que j'ai l'impression que l'Apex Cronus est plus une station qu'un vaisseau et ne se déplace pas. Disons que c'est la seule explication pour ne pas tomber dans le Grobillisme...
avatar

Magnifique
Space Marine
Space Marine

Messages : 397
Age : 37
Localisation : Charente

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Emperor le Jeu 10 Oct 2013 - 13:11


Oui d'après ce qui est dit dessus, c'est plus une lune fortifiée, mais bon ça doit pouvoir se bouger ^^




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4282

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par EZEKIELS le Dim 20 Oct 2013 - 16:16

j'ai fini le livre hier soir et mazette ce fut dur.
J'adore ADB mais pour le coup parler "des mois de la honte" est un sujet ardu et qui aurait du rester dans les archives impériales.

Sinon beaucoup d'apport fluffique.
je crois pouvoir répondre à une veille question d'Emperor: oui les seinsei sont présents sous le sobriquet des PASSEUR.

Voir Bjorn main terrible complètement blasé par la vie alors qu'il passait pour un ours mal léché dans "Prospero brûle" fut juste divin
Spoiler:
le petit moment ou tout le monde pose le genoux à terre est à pleurer de rire (d’ailleurs toute la rencontre entre l'inquisition et Bjorn est à se pisser dessus


Niveau héro ADB a construit une super personnalité pour notre chevalier.
Contrairement à plusieurs livres ou le héros n'est qu'un participant de second ordre, Hypérion est en première ligne.  

sinon que dire à propos de l'écriture: ma foit très bonne mais malheureusement ADB peut faire encore mieux et il nous l'a déjà prouver.

Je dirait que ce livre mérite un 16/20


Le Chasseur (une histoire de la garde impérial)
avatar

EZEKIELS
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 522
Age : 24
Localisation : lyon et ces alentour

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Stephiross le Jeu 6 Fév 2014 - 1:13

J'ai rarement été aussi déçu...
Au premier abord ce livre est un vrai petit bijou, magnifiquement tenu, riche en bien des choses, passionnant et puis...c'est le drame arrivé aux 3/4 du bouquin.
J'aurais mis un 19/20 s'il m'avait fallu noter que les trois premiers quarts, le dernier me laisse si abattu que je ne saurais plus le noter.
Peut être le sujet à traiter était-il trop sensible toujours est-il qu'après plus de 232 pages exquises ont ne peut objectivement que saigner des yeux à la lecture de certaines lignes au delà qui oh grand jamais n'aurait dû être écrites surtout de la main d'un si grand auteur.
Je ne comprend vraiment pas ce revirement soudain...
d'un coup d'un seul on sombre dans un semblant d'ennui, j'ai moi aussi lutté pour ne pas sauter certaines pages et la prise de position donne envie de hurler.
Les SW sont clairement exagérés (je ne sais pas ce qui motive cette mode devenue vraiment irritante) ce ne sont même plus là des Spaces marines mais l'équivalent en puissance si ce n'est mieux que des Chevaliers gris. Je vais virer pro-hérétique à la longue...
on se demande presque pourquoi ces derniers ont été appelés en renfort sur Armageddon.

Spoiler:
Quand on voit totor Grimnar se farcir en un coup et sans effort un Grand maitre GK (donc 1 des 10 plus puissants) on se dit finalement qu'il aurait pu sans difficultés botter le cul d'angron hein... T_T
Pathétique, ridicule...comment ADB peut avoir couché ça sur papier Oo


L'inquisitrice pleurnicheuse et tout en sensiblerie...On s'en lasse et on l'ignore, gros potentiel de départ, inexploité.
Les Chevaliers Gris sont sublimés avant d’apparaître comme de simples chiots asservis et manipulés impuissants dans la gueguerre politique du finish...

Non vraiment jusqu'à la 232ème page ce livre est parfait, superbe, fantastique.
Ne vous aventurez pas au-delà à moins d'être à ce point fan des SW que vous en cracheriez sur toute une part des fondements même de l'univers de 40k.

Tout n'est pas à jeter dans les 84 dernières pages mais ce qui suffit à les entacher les rends à mes yeux clairement calamiteuses...

19/20 pour l'oeuvre qui va des pages 1 à 232.
5/20 pour ce qui est écrit des pages 232 à 316.... -_-


_______________________________________________________

"Je ne pisserais même pas sur un Word Bearer s'il fallait aider à l'éteindre"
(Skane/Félon de ADB)
avatar

Stephiross
Scout
Scout

Messages : 18
Age : 33
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par - Ghost of Arkio - le Jeu 6 Fév 2014 - 1:27

Angron VS Logan
Spoiler:
Tu vois logan engager la conversation avec Angron comme si de rien était, histoire de mettre son adversaire en confiance puis de lui faire baisser sa garde? et après hop, un coup d'épée et c'est réglé? Smile
Je pense surtout qu'ADB voulait montrer que tout le monde a sous estimé les vieux wolves.

Pourtant ce point là m'a choqué aussi; mais tous les GKs, ou alors il faut redéfinir ce que des psykers astartes en surnombre en face de quelques wolves.

La manière de plaisanter de Bjorn et le retournement de situation avec l'inquisiteur qui s’aplatit, illustre les parties bancales et une oeuvre de commande pour le nouveau codex GK d'alors pas forcément apprécié d'ADB.


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Jeu 6 Fév 2014 - 1:31, édité 1 fois
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10750

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par BlooDrunk le Jeu 6 Fév 2014 - 1:29

+1 avec ta critique Stephiross, c'est exactement ce que j'ai ressenti, un beau gâchis sur la fin, vraiment dommage...

(cf ma critique colorée un peu plus haut).


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8405
Age : 36
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Stephiross le Jeu 6 Fév 2014 - 1:53

ça fait plaisir de ne pas se sentir seul ^^
je me suis effectivement beaucoup retrouvé dans ta critique et celle d'Emperor

Pour moi c'est parce qu'il est d'abord vraiment superbe que ce roman est après si décevant sur la fin.

@Ghost: Bien sûr je simplifie outrancièrement les choses mais c'est pour insister davantage sur l'absurdité de la situation que je critiquais.


_______________________________________________________

"Je ne pisserais même pas sur un Word Bearer s'il fallait aider à l'éteindre"
(Skane/Félon de ADB)
avatar

Stephiross
Scout
Scout

Messages : 18
Age : 33
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par - Ghost of Arkio - le Jeu 6 Fév 2014 - 9:44

Non mais si tu regardes bien, on est tous tombé sur le même os en machouillant, et je me l'étais aussi signalé dans ma critique VO.
Je pense qu'ADB a mal contrôlé ici son fanboyisme pour les wolves. (avec le traitement de Bjorn, pas très réaliste je trouve)
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10750

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Nico. le Jeu 6 Fév 2014 - 10:03

C'est marrant, contrairement à vous je n'ai pas aimé la première partie (première mission, découverte du vaisseau SW, blabla), j'ai trouvé la Bataille d'Armageddon moyenne (au final pas grand chose), mais j'ai adoré le dernier tiers avec toute cette emprise de l'Inquisition sur le destin des populations, ces SW qui veulent les sauver et cette espèce de Guerre Froide entre les deux. Voir un si grand Chapitre dans le collimateur de la toute puissante Inquisition m'a beaucoup plu. J'ai trouvé cela intéressant à suivre.


Bref, des avis divergents même si globalement ce livre a été une petite déception. Après avoir lu des retours élogieux (surtout un certain site de "critiques" 40K... décidément je ne comprends pas leur système de notation), je m'attendais à du grand ADB mais finalement entre cette première partie peu captivante, ce milieu mou et seule la dernière partie ayant réussie à éveiller mon intérêt, ce livre est moyen.


Smile


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8492
Age : 28
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Illuminati le Jeu 6 Fév 2014 - 10:24

Nico. a écrit:
Bref, des avis divergents Smile

C'est une des conséquences de ne pas vivre dans une tyrannie ^^
et c'est ce qui fait tout l'interet de ce forum justement Wink


Vil xenos omniscient
avatar

Illuminati
Space Marine
Space Marine

Messages : 278
Age : 45
Localisation : Quelque part dans la Bibliothèque Interdite

http://illuvoxludi.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Stephiross le Jeu 6 Fév 2014 - 18:08

C'est sûr, il est très plaisant de pouvoir confronter son opinion.
Il m'est arrivé de me lancer dans une relecture après discussion et de changer de point de vu, d'aborder les choses sous un nouvel angle...

Mais ce que je cherche avant tout c'est la vraisemblance, le juste équilibre.
A mon sens un univers gagne infiniment en profondeur si les auteurs s'efforcent de maintenir autant que se peu le rapport des forces tels qu'il est posé.
Ou tel qu'il se révèle en croisant les sources disponibles.

(d'où mon emportement dans certains romans de l'HH où les primarques passent tantôt pour des dieux tantôt pour des brêles...)
...et dans ce roman où le rapport de force est subtilement posé avant de catastrophiquement nous exploser à la figure sur une première erreur. je ne pouvais qu'être déçu.
D'autant que d'autres petits points de détail dérangeants vont enfler jusqu'à devenir gênants à leur tour.
L'inquisitrice n'a clairement pas le moral, le charisme, la conviction d'un inquisiteur...Elle est au maximum faite pour une carrière au sein de la garde impériale avec ses raisonnements motivés par l'attachement sentimental au pays.
Puis un Joros bourré d'ambition qui laisse limite planer le doute sur une potentielle corruption future..
(quand on montre ainsi l'une des plus grandes faiblesse des simples hommes c'est que l'on est pas aussi Pur que devrait l'être un GK)
Des chevaliers gris menés par le bout du nez, on dirait des ultramarines ><
Des inquisiteurs douteux à l'autorité tout aussi douteuse...
Bref...

Mais sinon ça reste un très bon livre, il a fallu bien du talent et du travail pour l'écrire à n'en pas douter.


_______________________________________________________

"Je ne pisserais même pas sur un Word Bearer s'il fallait aider à l'éteindre"
(Skane/Félon de ADB)
avatar

Stephiross
Scout
Scout

Messages : 18
Age : 33
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par uther33 le Jeu 6 Fév 2014 - 20:29

L'inquisitrice n'a clairement pas le moral, le charisme,
C'est le côté un peu "ledge" du roman, une inquisitrice qui préfère sa planète d'origine à son boulot au service de la très sainte inquisition.

Puis un Joros bourré d'ambition qui laisse limite planer le doute sur une potentielle corruption future..
(quand on montre ainsi l'une des plus grandes faiblesse des simples hommes c'est que l'on est pas aussi Pur que devrait l'être un GK)
Bref...


Tient, ça fait parti des hypothèse de départ que j'ai trouvé originale et qui montre les limites de l'inquisition et de ses guerriers associés. L'inquisition surveille tout le monde mais qui contrôle et surveille l'inquisition ?

Des chevaliers gris menés par le bout du nez, on dirait des ultramarines ><
Hérésie  Very Happy 


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !



Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire
avatar

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 48
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Emperor le Jeu 6 Fév 2014 - 21:51


Oui, au vu de son comportement la Fenrissienne aurait normalement dû se faire éjecter du circuit inquisitorial dès les premières étapes.

Les inquisiteurs sont des extrémistes infinis, qui n'ont pas d'autre considération que l'Empereur Dieu et l'Imperium, et qui normalement n'hésiteraient pas à Exterminatus leur planète natale en cas de problème sérieux. Dans le livre on est loin de ce cas extrême et pourtant la machine chipote à tout va...

Par contre il est aussi vrai que beaucoup sont excentriques et sans concession, donc l'Inquisiteur qui rage après les SW ne me paraît pas surréaliste à ce niveau là.

Ces mecs sont juste Tout Puissant, et avec tout le monde, donc nous autres pauvres fans de Space Marsouin ne pouvons que lire et subir ces humiliations à leur encontre, c'est le fluff ma pauvre Lucette ! (c'est pareil dans Deathwatch)




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4282

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Illuminati le Jeu 6 Fév 2014 - 22:49

Emperor a écrit:
Les inquisiteurs sont des extrémistes infinis, qui n'ont pas d'autre considération que l'Empereur Dieu et l'Imperium, et qui normalement n'hésiteraient pas à Exterminatus leur planète natale en cas de problème sérieux. Dans le livre on est loin de ce cas extrême et pourtant la machine chipote à tout va...

Là, c'est la vision un peu grand public, celle véhiculée volontairement pour faire flipper.
L'Exterminatus reste très marginal en réalité (et je ne parle pas que de Ravenor, Eisenhorn, Czevak ou tous ceux aperçu dans les romans BL. Je parle aussi de ceux du fluff.


Emperor a écrit:
Par contre il est aussi vrai que beaucoup sont excentriques et sans concession, donc l'Inquisiteur qui rage après les SW ne me paraît pas surréaliste à ce niveau là.
Ces mecs sont juste Tout Puissant, et avec tout le monde, donc nous autres pauvres fans de Space Marsouin ne pouvons que lire et subir ces humiliations à leur encontre, c'est le fluff ma pauvre Lucette ! (c'est pareil dans Deathwatch)

C'est très juste.

Uther33 a écrit:L'inquisition surveille tout le monde mais qui contrôle et surveille l'inquisition ?

C'est l'inquisition elle-même. Chaque inquisiteur étant "potentiellement" surveillé par ses pairs Wink
Après...dire que ça fonctionne, reste très relatif...


Vil xenos omniscient
avatar

Illuminati
Space Marine
Space Marine

Messages : 278
Age : 45
Localisation : Quelque part dans la Bibliothèque Interdite

http://illuvoxludi.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par BlooDrunk le Jeu 6 Fév 2014 - 23:18

Entièrement d'accord avec ta 1ère précision Illu, leur surpuissance et leur tyrannie sont souvent plus théoriques que réelles, ou du moins ils ne font que très rarement appel aux méthodes les plus extrêmes.

Illuminati a écrit:
Emperor a écrit:
Ces mecs sont juste Tout Puissant, et avec tout le monde, donc nous autres pauvres fans de Space Marsouin ne pouvons que lire et subir ces humiliations à leur encontre, c'est le fluff ma pauvre Lucette ! (c'est pareil dans Deathwatch)

C'est très juste.

Je nuancerais tout de même un peu cet état de fait, c'est pas le 1er Inquisiteur venu qui va pouvoir déclarer Excommunicate-Traitoris un Chapitre SM un peu trop borderline... Faut du gros calibre, du Seigneur Inquisiteur top moumoutte quoi, et la blinde de preuves pour convaincre des Conclaves des Ordos, voir les Hauts Seigneurs de Terra. C'est pas rien de vouloir s'attaquer à l'Adeptus Astartes, ça peut vous revenir dans la gueule puissance 1000.

Et puis j'imagine mal tous ces Chapitres de SM trembler comme des fillettes devant la menace de L'Inquisition, loin de là même, c'est des armés de moines-soldats géno-modifiés, pour la plupart très indépendants des autorités impériales, ne l'oublions pas. Ils sont les protecteurs des domaines de l'Empereur et font partie de l'Imperium ok, mais personne ne leur donne d'ordre, on implore leur aide, on quémande leur services et ils acceptent généralement dans leur bienveillance héroïque, ou pas.
En dehors de ça chacun fait ses petites croisades ou gère son protectorat comme bon lui semble. Un bon parallèle serait de les comparer aux Ordres de Chevalerie du moyen age, ou encore aux Croisés ou Ordres Templiers. (qui comme par hasard ont finit dissout par l'Eglise oui, mais bon vous m'avez compris  Razz ).

Dans le fluff, dans son ensemble c'est comme ça que je perçoit les Chapitres SM, d'après le panorama des sources existantes (GBR, codex, romans), en faisant une "moyenne" c'est ce qui en ressort pour moi. Les mettre sous le "marteau de Damocles" du moindre chasseur de sorcière venu, sous prétexte qu'il à une belle Rosette et des bottes montantes en cuir lustré me parait grandement exagéré.

J'arrête là ce HS, je suis partit dans un gros pavé encore^^ sorry, vous n'êtes pas obligé de me suivre hein.
Au pire on ouvre un débat sur les relations Astartes/Inquisition/Imperium en section "fluff Q&R".


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8405
Age : 36
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Emperor le Jeu 6 Fév 2014 - 23:53


Là, c'est la vision un peu grand public, celle véhiculée volontairement pour faire flipper.
L'Exterminatus reste très marginal en réalité (et je ne parle pas que de Ravenor, Eisenhorn, Czevak ou tous ceux aperçu dans les romans BL. Je parle aussi de ceux du fluff.

Je n'ai pris l'exemple extrême de l'Exterminatus que pour souligner l'intransigeance absolue des Inquisiteurs, dont le sens du devoir va bien au-delà de l'affect que l'individu peut avoir envers ses racines etc...Ce n'est en effet pas la norme.


Autrement je suis assez d'accord avec toi BlooDrunk. Effectivement là je parlais du niveau Seigneur Inquisiteur dont on a l'exemple dans le livre mais il est clair que l'échelle du pouvoir qui leur est octroyé dépend du grade (l'Inquisitrice lambda de Fenris n'a la possibilité de réquisitionner qu'une escouade par exemple), de leur xp/reconnaissance vis-à-vis de leurs pairs et des Institutions Impériales, des éventuels papelards des Hauts Seigneurs de Terra qu'ils peuvent avoir...




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4282

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Don de l'Empereur, d'Aaron Dembski-Bowden

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum