[Livre] Prévis de l'Art de la Guerre, Antoine Henri Jomini (XVIIIème)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Livre] Prévis de l'Art de la Guerre, Antoine Henri Jomini (XVIIIème)

Message par VinceDW le Dim 4 Aoû 2013 - 15:32

Bonjour,

Pour ceux que la stratégie opérative intéresse, voici la référence absolue.

Il y a deux cents ans, Antoine Henri Jomini, de formation banquier, Suisse de naissance (ouais, je sais, ça fait un peu gros) s'intéressait à l'histoire militaire. Il entreprit de comprendre pourquoi Alexandre le Grand, Julius Caesar ou Frederic II de Prusse avaient gagné guerres sur guerres.
Après moult lectures et études, il eut le déclic. Il entama des travaux pour expliquer sur papier les principes de l'art de la guerre. Il montra ses travaux à Michel Ney, Maréchal d'Empire et commandant du VIème Corps de l'Armée impériale. Ce dernier le nomma Colonel et aide de camp. Il suivi Ney à travers de nombreuses campagnes et le conseilla plusieurs fois : c'est sur sa proposition que Ney attaqua à Elchingen les arrières de l'armée autrichienne du Général Mack qui n'eut d'autre choix que de s'enfermer dans Ulm, puis d'y capituler avec 30 000 hommes.
Pendant la campagne de 1806 qui mena aux victoires incroyables de Iéna et Auerstadt, Jomini prouva à Napoléon qu'il avait compris tout son plan de campagne et donc, qu'il savait comment l'Empereur pensait.
Jomini gagna en influence auprès de Napoléon, au grand dam d'Alexandre Berthier, chef d'état-major de l'armée impériale, qui ne pouvait pas l'encadrer. Il complota donc contre le Suisse. Et alors que Jomini, en 1813, était pressenti pour être élevé au rang de Maréchal, il fut finalement renvoyé de l'armée française.

Approché par les généraux de la coalition (russes), il accepta de les rejoindre. S'il refusa de donner des renseignements sur l'armée française, il donna les conseils qui permirent finalement aux coalisés de repousser Napoléon. En effet, avant Jomini, les coalisés combattaient Napoléon en personne et essuyaient défaite sur défaite. Jomini va simplement leur faire comprendre qu'en frappant sur les flancs, contre les Maréchaux de Napoléon, les choses se passeront bien mieux.

Après les guerres Napoléonienne, le Tsar va embaucher Jomini pour faire office de précepteur pour son fils, le futur Tsar de toutes les Russies. C'est à ce moment que Jomini, fort de ses travaux passés et de toutes les notes prises pendant les campagnes de Napoléon, va écrire le "Précis de l'Art de la Guerre".




Le Précis est donc un ouvrage né d'une étude précise et d'une mise en situation permanente. Il explique concrètement le fonctionnement des opérations avec d'abondants exemples.
Il va débuter par définir la guerre, différenciant les types de guerre selon leurs objectifs. Puis, il va définir la stratégie comme étant la politique de la guerre : la gestion à l'échelon central de la guerre. Diplomacie, production industrielle, choix des théâtre d'opérations etc. Descendant d'un échelon, il va définir l'art opératif (ou opérationnel pour les joueurs d'histoire) comme étant l'art de la marche des armées. C'est l'art opérationnel qui va amener aux batailles et permettre de les avoir gagner avant de les avoir commencées.
Par contre, il ne faut pas s'attendre à de grands principes sur la tactique. La tactique étant l'art de la bataille, elle dépend totalement de la technologie. Ayant compris ce principe important, il permet à son ouvrage d'être pérenne.

La majeure partie de l'ouvrage est l'explication du fonctionnement des opérations, en prenant en compte les infrastructures, le ravitaillement, le moral, l'entraînement, les lignes de communication, le renseignement, la météo. Rien n'est épargné dans le précis, rien n'est oublié.

Au final, le Précis fait la part belle à la manœuvre qui permet à une armée de couper le ravitaillement d'une autre armée, ou, quand cela n'est pas possible, à la position centrale qui permet à une armée plus faible de battre les corps d'une armée supérieure séparément.

Certains de ses schémas explicatifs sont même effrayant au regard de l'histoire contemporaine. Il prend ainsi l'exemple d'opérations entre la France et la Prusse en Belgique...Et explique savamment que les Prussiens doivent attaquer au Sud puis tourner les Français et remonter vers la Mer...En gros, la manœuvre du Plan Jaune de 1940 qui terrassa l'armée française. Oui, je dis bien que ce type a expliqué en 1840 comment les Français se feraient éclater un siècle plus tard...

Pour finir, je me contenterai de dire que l'Armée américaine utilise les enseignements de Jomini, beaucoup plus que ceux de Clausewitz, par trop abstraits et théoriques. La manœuvre même de "Tempête du Désert" de 1991 est exactement un plan "Jomini". Bref, pour tous ceux que la stratégie militaire intéresse, allez-y, c'est le bouquin de référence.

VinceDW
Scout
Scout

Messages : 45
Age : 35
Localisation : Brest / Ozoir la Ferrière

http://www.tusors.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] Prévis de l'Art de la Guerre, Antoine Henri Jomini (XVIIIème)

Message par El Ploplo le Lun 5 Aoû 2013 - 9:00

Bien vu. Le précis de l'art de la guerre d'Antoine-Henri de Jomini faisait parti de mes livres de chevet, il n'y a encore pas si longtemps.
Je m'étonne qu'un marin ne plébiscite pas les théories stratégiques de l'amiral Castex Wink 
Ou encore l’œuvre de l'Américain Alfred T. Mahan qui, en bon disciple de Jomini, a traduit pour les questions maritimes les principes du précis de l'art de la guerre.
Je me permets néanmoins, non pas une critique, mais un bémol sur l’ouvrage de Jomini, notamment sur l'influence de la politique et de la communication sur la guerre. Lui-même ayant été barré à plusieurs reprises sur différents postes pour des raisons politiques, ce qui par conséquence a eu une influence sur la fin des guerres napoléoniennes, il néglige ce facteur, pourtant crucial (lire à ce propos théorie des contextes d'Anthony Walden). Par ailleurs, chacun vit avec son temps et les ouvrages "anciens" (comme le précis de Jomini) ne couvrent pas l'aspect désormais majeur de l'information dans notre société de communication, qui a une influence directe sur la politique, donc sur les combats. Je ne peux pas donner d'exemple précis, même si j'en ai, pour des raisons de confidentialité. Cependant on peut imaginer la situation suivante :
Les media communiquent sur un accroissement des pertes militaires d'un pays occidental lors d'une opération à l'étranger. En conséquence le dirigeant politique dudit pays occidental décide, pour limiter ces pertes qui nuisent à son image au moment il cherche à être réélu, de stopper temporairement les opérations militaires sur le territoire extérieur. Cette décision politique permet ainsi à l'ennemi de reprendre du terrain. Finalement le dirigeant en question n'est pas réélu. Son successeur et ancien opposant décide, comme effet d'annonce et pour des raisons tout autant politiques, de retirer les troupes... La communication et la politique l'ont emporté sur la tactique (et de loin !).
Mais là, je digresse. Le conseil de lecture de VinceDW reste particulièrement judicieux.

El Ploplo
Space Marine
Space Marine

Messages : 313
Age : 38
Localisation : Impossible

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] Prévis de l'Art de la Guerre, Antoine Henri Jomini (XVIIIème)

Message par VinceDW le Lun 5 Aoû 2013 - 10:53

Je suis totalement d'accord avec toi sur toute la ligne. De plus, les opérations que l'on retrouve au XXIème siècle s'en éloignent de plus en plus, même si de nombreux principes restent corrects. Notamment, il est impossible de faire la guerre à une nation qui fait bloc contre un envahisseur, le risque terroriste étant trop élevé (et donc, les lignes de ravitaillement difficiles à maintenir hors de bases arrières).

Pour Alfred Thayer Mahan, j'ai la version originale de son ouvrage (jamais trouvé en français, donc je l'ai acheté sur un site anglo-saxon). C'est un ouvrage fabuleux dont je comptais reparler.
Mais curieusement, j'aime la mer, j'aime mon boulot de marin, j'apprécie l'utilisation des marines de guerre dans la grande stratégie...pourtant, la tactique navale, a fortiori la tactique navale moderne, ne me fait pas du tout kiffer.
Ce qui ne m'empêche pas d'apprécier un bon Harpoon4...

VinceDW
Scout
Scout

Messages : 45
Age : 35
Localisation : Brest / Ozoir la Ferrière

http://www.tusors.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Livre] Prévis de l'Art de la Guerre, Antoine Henri Jomini (XVIIIème)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:44


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum