[Dossier fluff] Celestial Lions

 :: FLUFF :: Warhammer 40K

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Dossier fluff] Celestial Lions

Message par BlooDrunk le Sam 17 Aoû 2013 - 22:37

Préambule:

Voici mon dossier sur mon Chapitre Loyaliste favori, il m'a demandé plusieurs heures de travail et je dois avouer en être assez fier.
Alors ceci n'est pas un simple travail de traduction (même si en soit c'est déjà laborieux), j'ai ici compilé les différentes sources existantes pour tout regrouper dans un dossier cohérent.
J'ai d'ailleurs ré-écrit quasiment tous les passages de fluff lors de ma traduction, choisissant les mots les mieux appropriés selon moi, faisant donc parfois de très légères interprétations et extrapolations. Mais je n'ai rien inventé, tout ce qui est compilé ici se trouve dans le fluff officiel, ou est fortement suggéré (je pense notamment au monde d'origine Elysium et aux origines des CL). Ce fluff je l'ai donc parfois légèrement enrobé voir embelli pour le rendre plus attractif et digeste, faut dire il était assez maigre voir incomplet dans sa forme Lexicanum.
Pour la partie du récit sur Armageddon c'est le passage qui m'a pris le plus de temps et d'énergie. Je l'ai réalisé en me référant principalement à la nouvelle Blood & Fire, j'ai voulu retranscrire au mieux le récit de cette campagne dévastatrice. Donc attention la partie historique contient du SPOIL sur cette nouvelle. Toute fois si vous lisez mon historique cela ne devrait pas vous empêcher d'apprécier la nouvelle, je n'en ai fait qu'un résumé et suis loin d'avoir le style d'AdB...

Voilà bonne lecture, j'espère que cela vous plaira. Smile 



CELESTIAL LIONS


Chapitre Fondateur: Imperial Fists
Fondation: M38
Maître de Chapitre: Ekene Dubaku
Monde d'origine: Elysium IX
Forteresse Monastère: Inconnue
Couleurs: Or bruni et bleu azur
Spécialité: Inconnue
Forces estimées: Moins de 96
Cri de Guerre: Inconnu
Stabilité des gènes: Inconnue


Apparence, Organisation et Marquage

L'armure des Celestial Lions est intégralement peinte de la couleur de l'Or bruni, à l'exception du casque et des épaulettes peintes en bleu azur. Le symbole du chapitre est une tête de lion rugissant.

Le chapitre semble suivre les enseignements du Codex Astartes dans ses méthodes de combats et son organisation. C'est également vrai concernant les marquages d'escouade de compagnie, à l'exception des bordures d'épaulières qui ne sont pas colorées en fonction de la compagnie comme chez les Ultramarines. Une autre divergence se trouve au niveau de la couleur des casques des officiers, les « Pride Leaders » (sergents) portent ainsi un casque noir.

On note aussi quelques variations dans les titres des officiers du Chapitre :
- War Leader (Capitaine)
- Life Binder (Apothicaire)
- Death Speaker (Chapelain)
- Spirit Walker (Archiviste)
- Pride Leader (Sergent)
- Warrior (Frère de Bataille)



Origines & Histoire

Le patrimoine génétique du Chapitre est celui des Impérial Fists, la datation exacte et la numérotation de la fondation ne sont pas connus mais le Chapitre fût fondé au 38ème millénaire. Récemment le Chapitre s'est retrouvé en conflit avec des éléments de l'Inquisition, avec pour résultat de terribles conséquences. Ils ont derrière eux une longue et glorieuse histoire mais un événement décisif à précipité leur destin depuis les dix dernières années.

Durant les événements connu sous le nom d'Insurrection de Khattar, cinq compagnies des Celestial Lions furent attachées à l'Inquisiteur Apollyon dans le but d'aider à écraser une révolte sur le monde principal du système, Khattar. Les défenses orbitales ne purent pas même ralentir les puissantes Barges de Bataille Space Marines et il se lancèrent rapidement à l'assaut de la planète, atterrissant sans rencontrer de réelle opposition. La campagne progressant et le nombre de prisonniers croissant rapidement, il devint clair qu'ils n'avaient pas à faire à une rébellion mineure comme elle leur fut décrite durant leur briefing initial. Le clergé corrompu de Khattar était en effet tombé en adoration devant le seigneur de la décadence et avait mené la caste dirigeante de la planète dans les bras de Slaanesh. Les Forces de Défense Planétaires et régiments locaux de la Garde Impériale corrompus ne purent faire face au juste courroux des Astartes qui balayèrent facilement toute résistance. En l'espace de trois mois la rébellion fut écrasée et les Celestial Lions commencèrent à embarquer sur leurs vaisseaux, préparant leur retour vers leur Forteresse-Monastère sur Elysium IX.

Alors que les vaisseaux quittaient l'orbite, les bâtiments de la Flotte Impériale aux ordres de l'Inquisiteur commencèrent à bombarder Khattar, éradiquant systématiquement toute trace de vie à la surface de la planète. Ceci horrifia littéralement les Celestial Lions qui condamnèrent vertement la décision de l'Inquisiteur Apollyon. Leur officier en charge, le Capitaine Saul tenta de raisonner l'Inquisiteur et de stopper l'Exterminatus en cours, mais fût incapable d'empêcher l'effacement total de la population de la planète.
Dès lors, les Celestial Lions furent hautement virulents dans leurs critiques de cette décision, clamant qu'il n'était absolument pas nécessaire de détruire la planète. Ils commencèrent à dénoncer publiquement et à critiquer de manière insistante l'action d'Apollyon, s'attaquant aussi de manière générale aux méthodes extrêmes et disproportionnées de l'Inquisition. Une délégation d'officiers seniors du Chapitre fût même envoyée vers Terra pour appuyer d'avantage leur démarche, mais étrangement le vaisseau n'arriva jamais à destination. Une monstrueuse tempête warp se déchaîna lors de leur transit, envoyant leur croiseur à des centaines d'années lumières de leur destination, en plein milieu d'un territoire Ork. L'épave ravagée du bâtiment fût finalement retrouvée deux ans plus tard. Cela ne fût pas suffisant pour dissuader les Celestial Lions de leur objectif et ils continuèrent à demander une investigation sur l'extermination controversée de la population de Khattar. Leurs efforts, bien que vaillants, furent totalement vains. L'Inquisition ne répondant à personne excepté à l'Empereur lui même, reste imperméable et intolérante envers toute pression extérieure ou tentative de critique.

Avec le déclenchement de la Troisième Guerre pour Armageddon, les Celestial Lions eurent pour ordre de mobiliser les effectifs complets du Chapitre afin de se déployer pour la défense de la ruche Volcanus. Le Chapitre se retrouva quasiment seul à défendre cette ruche majeure contre les assauts répétés et massifs des peaux vertes, le seul soutient qu'ils reçurent durant cette phase de la guerre fût un largage massif de drop pods de leurs frères Astartes des Iron Champions. Cette aide providentielle fût provisoire tandis que leurs alliés furent finalement redéployés ailleurs sur le continent. Après un mois de combats acharnés sur le terrain, les Celestial Lions avaient déjà subit d'épouvantables pertes. Les renseignements et estimations qu'ils reçurent sur les effectifs et positions des Orks s'avérèrent cruellement inexactes à tel point que chaque bataille voyait les Space Marines se retrouver massivement dépassés en nombre, coupés de leurs soutient et ravitaillements. Des détachement entiers se trouvèrent ainsi pris dans des embuscades suites à des ordres conflictuels et des erreurs de renseignements, subissant de très lourdes pertes. A de multiples occasions des redéploiements par Thunderhawk au dessus de la ruche Volcanus furent la cible de tirs accidentels des batteries de défense de la cité. Des accidents similaires eurent lieu en basse orbite lors du retour de Thunderhawk vers leurs vaisseaux d'attache, ils se retrouvèrent sous le feu de bâtiments impériaux alliés. Ces dommages collatéraux furent officiellement le fait de dysfonctionnement majeurs des systèmes de défense automatique, pas moins de sept appareils remplis de guerriers Celestial Lions furent ainsi abattus.

Parallèlement des malheurs semblables eurent lieu lors des batailles spatiales impliquant la flotte du Chapitre. Les nobles bâtiments de guerre des Lions Célestes, au nombre d'une quinzaine participèrent ainsi à une énorme bataille en haute orbite visant à repousser un nouvel assaut Ork. Le cataclysmique affrontement impliquait des centaines de vaisseaux de la Flotte Impériale et des Chapitres Space Marines, il semblerait que les même ordres contradictoires, erreurs de renseignement et de coordination aient menés à la destruction de la Flotte entière du Chapitre. Les perturbations de communication vers les vaisseaux des Lions furent systématiques, ainsi que des ordres de déploiement faussés les menant dans des embuscades ou à des points de ravitaillement inexistants, parfois en pleine zone de contrôle Ork. Malgré leur talent et leur acharnement au combat les Commandants de la Flotte des Lions ne purent empêcher leur destin maudit de s'acharner contre eux. Un récit confidentiel du Haut Sénéchal Helbrecht des Blacks Templars fait ainsi le récit détaillé de la perte tragique et suspecte de trois vaisseaux Lions. La Barge de Bataille Serenkai fut abordée de toute part et submergée par l'ennemi après avoir avoir étrangement quitter sa position dans le fer de lance impérial et se trouvant incapable de recevoir la transmission d'ordre de regroupement. Le Croiseur d'attaque Lavi rendu totalement aveugle mit quatre heures à se disloquer après sa collision accidentelle avec le vaisseaux de commandement Victus des Flesh Tearers, qui se trouvait lui même à la dérive après d'importants dégâts. Le commandant du Nubica choisit lui même d'auto-détruire son bâtiment ayant subit un abordage dévastateur, préférant le sacrifice à la capture.

Les Celestial Lions se retrouvèrent alors dans une impasse, leur Flotte anéantie et la moitié de leurs effectifs décimés. Une dévastation aussi soudaine au sol comme dans l'espace ne laissa plus de doutes aux officiers de haut rang du Chapitre, ces erreurs étaient intentionnelles. Un stratagème de manipulations obscures avait été mit au point afin de les détruire jusqu'au dernier, mais rien ne pouvait être prouvé et ils n'avaient d'autre choix que de continuer leurs offensives contre les Orks pour tenter de sauver la ruche Volcanus.

Leur sort allait se jouer au Col de Mannheim. Ce canyon éloigné de Volcanus, tenu par les Ork était en fait un gigantesque bassin, une dépression du relief artificiellement créer par l'explosion du Titan Imperator du Princeps Mannheim, héros de la Seconde Guerre pour Armageddon. Il sacrifia ainsi son Titan après avoir subit des dommages critiques, emportant de nombreux Orks et leurs Gargants dans la mort. L'immense cratère avait ainsi fait s'affaisser la croûte terrestre et formé un anneau de falaises écorchées sur son périmètre. Lors de la troisième guerre les peaux vertes en avait alors fait un de leur camp de base et s'y affairaient en son centre à rassembler divers débris pour reconstruire leurs dieux de métal. La menace que faisait planer sur Volcanus ces trois Gargants en construction était trop importante et les Celestials Lions furent envoyé les détruire avant qu'il ne soient achevés.

Les Lions, demeurant méfiants vis à vis des informations portées à leur connaissances partirent tout de même avec l'entièreté de leur effectifs restant. Soit cinq compagnies, en direction du Col de Mannheim, résignés et déterminés à accomplir leur mission pour protéger la ruche Volcanus de cette menace imminente. Le seigneur de guerre Ork, le vil Thogfang avait eu l'intelligence de déployer de puissants boucliers énergétiques prévenant tout assaut aéroporté ou bombardement sur son camp de base. C'est donc par un assaut terrestre que l'objectif allait être attaqué. Il est rare de voir une aussi grande armée d'Astartes se déployer pour une bataille rangée. Cinq-cent Space Marines, accompagnés de leurs divers escadrons mécanisés représentent une force bien plus dévastatrice que plusieurs régiments de garde impériaux. Aussi le succès était il à portée de main, la horde peau verte allait être écrasée sous le poing de l'Empereur.

Ayant à peine dépassé le Col de Mannheim et pénétré dans le cratère les Celestial Lions engagèrent la marée verte qui fondit sur eux. Pulvérisant les vagues successives de xenos ils arrivèrent enfin au camp de base ennemi et découvrirent avec horreur que les trois Gargants était déjà en fonction et les attendaient avec le gros de l'ost Ork. La bataille qui suivit fût apocalyptique et malgré cette nouvelle trahison les Astartes enfoncèrent sans hésitation les lignes ennemies, bravant leur destin et lançant des assauts d'une violence inouï. Pendant un instant la victoire fût possible tandis qu'il ravageaient les rangs ennemis sous le feu des titans maudits mais l'affrontement tourna rapidement au désastre avec la révélation de plusieurs milliers d'Ork embusqués dans les falaises avoisinantes. Le piège se referma sur les arrières des Astartes avec l'attaque éclair de clans Orks du Kulte de la Vitesse. La bataille tourna au massacre, les Lions encerclés et submergés commencèrent à tomber par dizaines. Un nouveau coup du sort vint alors s'ajouter à leur déchéance, des tirs de sniper d'une précision sans faille se mirent à pleuvoir des falaises, visant systématiquement les officiers et Apothicaires du Chapitre. Ces tirs de sniper ayant pour but de désorganiser la chaîne de commandement n'étaient pas d'origine Ork, les blessures aux bords cautérisées ne laissaient aucun doute sur l'utilisation du fusil impériaux Longlas. Le vaillant Capitaine Vularakh, tenta de pourfendre le monstrueux Thogfang, lui enfonçant profondément dans la panse Je'hara, son épée longue. L'immonde bête ne sembla même pas être handicapé par cette blessure et dévora vivant le capitaine. La bataille fit rage durant trois heures, les Lions vendant chèrement leur peau, des centaines d'entre eux gisaient parmi les milliers d'orks à terre quand finalement une compagnie regroupant les survivants réussi à sortir du piège. Ils brisèrent l'encerclement Ork et entamèrent une retraite ponctuée d'affrontements constants sur leurs arrières afin de protéger leur retour vers Volcanus.

A leur arrivée à leur camp de base avancé ils découvrirent avec effroi que celui était occupé par les Ork qui par un sombre miracle avaient réussis à coordonner ici un raid dévastateur parallèlement à la bataille principale. Ils réussirent à se sortir de ce nouveau piège en embarquant dans les derniers Thunderhawk du camp, la moitié des appareil furent abattus dans cette ultime fuite. Les survivants menés par les 4 derniers officiers, le Capitaine Vakembei, le Chapelain Julkhara, l'Apothicaire Kei-Tukh et le sergent Dubaku se réfugièrent enfin à proximité de Volcanus. Ils organisèrent leur défense autour d'un manufacturum dévasté et encaissèrent pendant des semaines les attaques ork en tenant les murs de leur camp de fortune.

Le Chapelain Julkhara envoya un message à son homologue Grimaldus des Black Templars, l'informant de leur situation désastreuse et le priant de faire connaître la vérité sur leur funeste destin lié aux complots de l'Inquisition. Grimaldus ne pouvant se résigner à laisser mourir ses cousins Lions finit par venir à leur aide, risquant son grade de Reclusiarch en laissant la croisade de son chapitre poursuivre Thrakka sans lui. Il partis vers Volcanus avec un important détachement de Templiers et rencontra les derniers survivants Celestial Lions sur le site du camp avancé. Ces derniers survivants menés par le Sergent Ekene Dubaku effectuaient ici un raid de ravitaillement désespéré, pillant les corps de leurs frères tombés de leur munitions et armes, fouillant les épaves de Thunderhawk à la recherche de matériel utile à leur survie.

Ils escortèrent alors les quatre derniers Thunderhawk des Lions jusqu'à leur camp retranché du manufactorum et constatèrent la dévastation du Chapitre, les derniers officiers supérieurs étaient tous morts il y à des jours. Privé de leur dernier Apothicaire ils étaient condamnés à disparaître, leurs glandes progénoïdes gisant sur les champs de bataille d'Armageddon. Lors d'une réunion traditionnelle autour du feu de camp, destinée à accueillir les visiteurs des Lions, Ekene Dubaku et quelques guerriers expliquèrent en détail leurs défaites machiavéliquement orchestrées depuis leur arrivée sur Armageddon. Ils étaient résignés mais souriants, désireux de défier leur destin une dernière fois, prenant avec philosophie leur éradication. Les derniers Lions étaient décidés à mourir auprès de leurs frères en tentant de les venger, faisant vœux d'occire l'infâme Thogfang qui avait dévoré tant de leur frères, cet objectif s'il était atteint pouvait sauver leur honneur dans la mort. N'ayant plus de Chapelains dans leurs rangs ils demandèrent à Grimaldus de leur donner une bénédiction d'avant bataille. Ce Requiem nommé «The Heart Thunder Dirge» devait les accompagner dans leur dernière charge héroïque qui leur apporterait la rédemption finale.

Le Reclusiarch compris parfaitement leur résignation et leur besoin de vendetta suicidaire, ils étaient des fils de Dorn comme lui, le même sang coulait dans leurs veines. Mais il n'allait pas laisser disparaître ainsi un valeureux Chapitre Frère, même s'ils étaient dans leur droit ils pouvaient encore se reconstruire et servir l'Empereur dans le futur. Il refusa leur vœux de prière et décida plutôt de les accompagner au Col de Mannheim et de les aider dans leur croisade vengeresse, peut être que si la victoire était possible les Celestial Lions pourraient ensuite renaître de leurs cendres. Il mobilisa ainsi, en plus de son détachement de Templiers, un régiment de gardes impériaux de la Légion d'Acier, ses fidèles allié de Helsreach, le General Kurov et le Capitaine Valatok se joignant à l'expédition. Les Celestial Lions furent blessés dans leur fierté, se voyant refuser leur dernière charge suicidaire, mais se résignèrent finalement à être accompagnés de la sorte. Ils n'avaient pas d'autre choix mais insistèrent vertement pour se réserver Thogfang, son trophée appartenait aux Lions et à personne d'autre.

Cette deuxième bataille du Col de Mannheim fût aussi impressionnante et furieuse que la première, mais aucun piège vicieux ne vint cette fois frapper cette croisade vengeresse lorsqu'elle pénétra dans le canyon. Les Ork furent même surpris en pleine réparation de leurs Gargants, les impériaux enfoncèrent immédiatement les lignes xenos qui mirent un moment à se réorganiser. La bataille déchaîna toute la fureur des Spaces Marines, les Lions combattant côte à côte avec leur frères Templiers tandis que l'audace et l'ingéniosité des officiers humains permettaient de dominer tactiquement les orks par des manœuvres habiles. La supériorité numérique des peaux vertes finit par peser dans la bataille qui arrivait à un tournant décisif, la victoire devait être arrachée rapidement pour les impériaux sous peine de voir leur assaut s'essouffler et s'engluer dans la marée verte. Des centaines de gardes impériaux tombèrent, se battant rageusement sur tous les fronts, les blindés furent submergés et un petit groupe d'Astartes réussit finalement au milieu du carnage à percer jusqu'à Thogfang et sa garde personnelle. La bête pesant le poids d'un dreadnought était enfin en vue des Lions en chasse. Black Templars et Celestial Lions engagèrent l'élite des Ork dans une mêlée atroce, le combat vu de nombreux Lions et Templiers mordre la poussière. Mais au terme d'un duel épique digne des légendes, Ekene Dubaku parvint finalement à tuer le monstre, le décapitant avec l'aide de Grimaldus et de son jeune apprenti Cyneric. La horde Ork désorganisée par la perte de leur chef finit d'être massacrée avec l'arrivée des renforts Black Templars, une pluie de Drop Pod tombant sur la marée verte.

Presque tous les Celestial Lions restants périrent durant cette bataille, Ekene Dubaku grièvement blessé dut être équipé de bioniques à la jambe gauche. En tant que dernier officier vivant et héros de Mannheim il fut forcé par le Haut Sénéchal Helbrecht de prêter le serment de Seigneurie et de devenir ainsi le nouveau Maître de Chapitre des Celestial Lions. Une ancienne armure ayant appartenu à un Champion Imperial Fist lui fût offerte, cette relique des temps anciens fut sortie des Halls de la Mémoire à bord de L'Eternal Crusader. Un autre cadeau exceptionnel lui fut fait par le Sénéchal, une magnifique cape des Frères d'Epée rouge et noire, véritable marque d'honneur jamais accordée à un non Templier jusqu'à ce jour. A sa hanche le nouveau Seigneur des Lions portait en trophée le crâne poli du chef ork.

Une garde d'honneur Black Templars accompagna ainsi les derniers Celestial Lions à bord du croiseur d'attaque Blade of the Seventh Son vers leur monde lointain d'Elysium IX, ou ils commencèrent lentement à reconstruire leur Chapitre.


Monde Chapitral, Culture, Recrutement

Les Astartes du chapitre ont la peau noire, des lèvres charnues, un regard perçant et une voie profonde semblable à un rugissement. Comme la plupart des fils de Dorn il sont doté d'une fierté exacerbée et d'une obstination légendaire. Au contraire de nombre de leurs cousins transhumains il ne sont pas austères mais plutôt enclin au dialogue, voir à la plaisanterie ou à l'ironie. Ils ont ainsi une philosophie particulière, prenant même les événements les plus dramatiques que leur réserve le destin avec le sourire. Ces comportements assez inhabituels pour des Astartes s'expliquent en grande partie par la culture et les fortes traditions des peuples du monde d'origine du Chapitre. La tradition orale de conteurs et chanteurs de saga ainsi que la culture des tribus humaines d'Elysium semblent s'être fortement imprégnées chez les Celestials Lions. C'est d'ailleurs sur cette planète et parmi ses peuplades de chasseurs que sont recrutés les néophytes du Chapitre.
La position et le nom de leur Forteresse-Monastère sont inconnus, nul ne sait si elle est à la surface même d'Elysium ou encore sur son orbite. Le monde chapitral lui est brièvement décrit comme une planète sauvage voir hostile, recouverte de jungles tropicales et de savanes, sa faune semble compter de nombreuses menaces animales dont le Lion, prédateur suprême ayant inspiré le nom du Chapitre. Les humains à sa surface semblent former des sociétés féodales ou tribales à la technologie pré poudre noir.



Engagements militaires et faits d'armes

988.M41 Insurrection de Khattar

998.M41 3ème Guerre pour Armageddon :
- défense de la Ruche Volcanus
- affrontement spatial majeur
- premier assaut du Col de Mannheim
- guérilla défensive aux camps avancés et retranchés de Volcanus
- deuxième assaut du Col de Mannheim


Membres notables des Celestial Lions

- Maître de Chapitre Ekene Dubaku (ancien Pride Leader menant les Lions survivants après Mannheim)
- War Leader Vakembei (Capitaine de la Compagnie «The Spear that hunts hearts», mort sur Armaggedon)
- War Leader Vularakh (Capitaine de la Compagnie d'Ekene Dubaku, mort sur Armaggedon)
- War Leader Dakembe (mort sur Armaggedon)
- War Leader Saul (Capitaine en charge du Commandement sur Khattar, mort avant Armageddon)
- Death Speaker Julkhara  (mort sur Armaggedon)
- Spirit Walker Azadah  (mort sur Armaggedon)
- Life Binder Kei-Tukh  (mort sur Armaggedon)
- Warrior Jaur-Kem
- Warrior Jehanu
- Warrior Ashaki


Reliques du Chapitre

- L'antique armure des Imperial Fists datant de la Grande Croisade, offerte par les Black Templars à Ekene Dubaku.
- Le crâne du seigneur de guerre Ork Thogfang. Attaché à la hanche droite d'Ekene Dubaku par une chaîne d'acier noircit ce trophée est soigneusement poli et gravé de trois runes représentant Grimaldus, Cyneric et Ekene, les exécuteurs du monstre.
- «Je'hara» la longue épée énergétique du War Leader Vularakh, ancien Capitaine d'Ekene.


Flotte et Arsenal

La flotte des Celestial Lions comptait avant Armageddon une quinzaine de bâtiments de guerre, toutes classes confondues. Tous furent perdus durant les sombres événement de cette guerre désastreuse. Nous connaissons le nom de trois d'entre eux :
- Le Serenkai (Barge de Bataille)
- Le Lavi (Croiseur d'Attaque)
- Le Nubica

Leur Arsenal est également réduit à néant, aucun blindé ni machine de combat n'a pu être sauvé. Le dernier affrontement sur Armaggedon a probablement aussi eut raison des derniers Thunderhawk en leur possession.


Citations

«Grimaldus.
Ils nous ont menti à propos du Col de Mannheim. Ils nous ont envoyé ici pour mourir.
Vous savez de quoi je parle. Nous ne pouvons échapper aux échos de Khattar. Nous payons aujourd'hui le prix pour notre vertu passée.
Nous ne quitterons jamais ce monde. Il ne reste qu'une poignée d'entre nous, mais nous connaissons la vérité. Nous sommes morts au Col de Mannheim. Nous sommes morts le jour ou le soleil s'est levé sur les corps métalliques des dieux xenos.»


++Message du Deathspeaker Julkhara des Celestial Lions à l'attention du Reclusiarch des Black Templars Merek Grimaldus.++


«Pas de pité. Pas de regrets. Pas de peur.»

++ Grimaldus, Reclusiarch des Black Templars, à l'attention des Celestial Lions sur Armageddon.++




SOURCES :
- Blood & Fire d'Aaron Dembski Bowden. (Black Library)
- Lexicanum anglais des Celestial Lions & Iron Champions.
- Site des Campagnes d'Armageddon, The 3rd War for Armageddon, l'article sur les CL via web.archive
- Les Guerres pour Armageddon. (Black Library)
- Codex Armageddon


Dernière édition par BlooDrunk le Jeu 20 Aoû 2015 - 17:41, édité 11 fois


Les Enfants du Vide.
Nous les entendons dans nos rêves. Nous les sentons dans notre sang.
Ils nous appellent... Et nous leurs répondrons!
La dernière heure approche... Le Jour du Jugement arrive...
Nul ne survivra à notre Ascension.

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6972
Age : 34
Localisation : Ghosar Quintus

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier fluff] Celestial Lions

Message par EZEKIELS le Sam 17 Aoû 2013 - 23:54

franchement sa mérite un très grand plusun  j'ai adoré le récit de blood and fire merci beaucoup pour ce récit et cette présentations. foutu inquisitions

EZEKIELS
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 522
Age : 22
Localisation : lyon et ces alentour

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier fluff] Celestial Lions

Message par El Ploplo le Dim 18 Aoû 2013 - 0:47

Super boulot ! Et quand tu auras monté et peint quelques Celestial Lions, viens donc te joindre à mes Black Templars, on ira botter quelques culs verts ! Wink

PS : Ezekiels, si tu mets un plusun tu peux aussi cliquer sur le petit "+" en haut à droite du post de BlooDrunk, pour que ce soit effectif. Wink 


Dernière édition par El Ploplo le Dim 18 Aoû 2013 - 0:50, édité 1 fois

El Ploplo
Space Marine
Space Marine

Messages : 313
Age : 38
Localisation : Impossible

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier fluff] Celestial Lions

Message par BlooDrunk le Dim 18 Aoû 2013 - 0:49

El Ploplo a écrit:Super boulot ! Et quand tu auras monté et peint quelques Celestial Lions, viens donc te joindre à mes Black Templars, on ira botter quelques culs verts ! Wink
Merci! J'y manquerais pas (c'est en cours de montage)! Very Happy 


Les Enfants du Vide.
Nous les entendons dans nos rêves. Nous les sentons dans notre sang.
Ils nous appellent... Et nous leurs répondrons!
La dernière heure approche... Le Jour du Jugement arrive...
Nul ne survivra à notre Ascension.

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6972
Age : 34
Localisation : Ghosar Quintus

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier fluff] Celestial Lions

Message par Falkus Kibre le Dim 18 Aoû 2013 - 2:43

Et encore un très bon dossier de fluff de notre ami BlooDrunk!
Un grand merci et un gros +1!

Falkus Kibre
Scout
Scout

Messages : 69
Age : 25
Localisation : ariege, France

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier fluff] Celestial Lions

Message par ANVAL THAWN le Dim 18 Aoû 2013 - 8:13

Un +1 plus que mérité, a mon frère BLOODRUNK !  plusun 
Tout d'abord je salue ton travail de copiste (comme quoi les WORLDEATERS ont encore un librarius fiable & travailleur) Very Happy 
Je salue aussi ton initiative, car, ayant lu sur la toile un autre résumé de l'histoire tragique des Lions de Dorn, j'avoue que celui-ci est de loin, très loin même le meilleur ! donc bravo 
Ton initiative (couteuse en temps) de rendre hommage à ce chapitre qui ma toujours intrigué, est une idée plus que géniale, car je trouve aussi que CE Chapitre Space marines mérite de renaître de ces cendres et de continuer à servir l'Empereur.
PS: l'Inquisition, pour bien la connaitre, ferai des fois mieux de balayer devant ça porte ! Mad 

BRAVO encore à toi BLOODRUNK

(Tiens, tiens, je vais moi aussi me faire une petite force de CL, sa serai marrant de ce refaire la bataille du col de Mannheim, qu'est ce que tu en pense BLOODRUNK?)


-----------------------------------------------------------------------------------------------
IMPERATOR INVOCATO DIABOLUS DAEMONICA EXORCIST
:inquisition:

ANVAL THAWN
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1325
Age : 37
Localisation : Titan

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier fluff] Celestial Lions

Message par Konrad Curze le Dim 18 Aoû 2013 - 10:25

Enorme ton travail , leurs histoires est émouvante , j'ai eu envie presque les larmes au yeux ,j'adore ces astartes.



La mort hante les ténèbres, et elle connaît votre nom ! Je suis Night Haunter.
Non, ne t'envole pas, petit corbeau. Reste. Nous n'en avons pas terminé, toi et moi.( Konrad à Corax)
Vous êtes tellement plus que simplement abjects. (Konrad à Lorgar)

Konrad Curze
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 647
Age : 28
Localisation : oeil de la terreur caché

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier fluff] Celestial Lions

Message par BlooDrunk le Dim 18 Aoû 2013 - 11:22

Merci pour vos retours enthousiastes, ça fait plaisir! Smile


Les Enfants du Vide.
Nous les entendons dans nos rêves. Nous les sentons dans notre sang.
Ils nous appellent... Et nous leurs répondrons!
La dernière heure approche... Le Jour du Jugement arrive...
Nul ne survivra à notre Ascension.

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6972
Age : 34
Localisation : Ghosar Quintus

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier fluff] Celestial Lions

Message par Corax le Dim 18 Aoû 2013 - 17:31

Du super bon boulot, rien à redire c'est génial, on en sait maintenant beaucoup sur ce Chapitre méconnu. plusun 

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 38
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier fluff] Celestial Lions

Message par PetitPierre le Mer 1 Oct 2014 - 8:51

BlooDrunk, si je ne me suis pas trompé, il y a un de tes Celestial Lion et un pote à lui BlackTemplar sur le sol d'Armagedon.
Si si, regarde, c'est juste ici :

Spoiler:

C'est cadeau Wink


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- la Forge Tranquille, c'est sur ma page pour voir MON TRAVAIL
- Ou une compile DANS CE PDF

PetitPierre
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1656
Age : 32
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier fluff] Celestial Lions

Message par BlooDrunk le Mer 1 Oct 2014 - 9:11

Hmm merci Petit-Pierre, mais si tu avais bien lu et regardé mon 1er post tu aurais vu que j'avais déjà l'image, recadrée certes.
(je l'ai entière aussi)
Rolling Eyes


Les Enfants du Vide.
Nous les entendons dans nos rêves. Nous les sentons dans notre sang.
Ils nous appellent... Et nous leurs répondrons!
La dernière heure approche... Le Jour du Jugement arrive...
Nul ne survivra à notre Ascension.

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6972
Age : 34
Localisation : Ghosar Quintus

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier fluff] Celestial Lions

Message par PetitPierre le Mer 1 Oct 2014 - 9:21

ha je ne pensais pas que tu l'avais en entière Wink

Désolé, Comme il y a souvent des images tronquées, je me suis dit ...


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- la Forge Tranquille, c'est sur ma page pour voir MON TRAVAIL
- Ou une compile DANS CE PDF

PetitPierre
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1656
Age : 32
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier fluff] Celestial Lions

Message par fabinsane le Mar 7 Oct 2014 - 4:04

Très bonne idée d'avoir fait un sujet sur cet exemplaire Chapitre au fluff original !
J'ai une tendresse particulière pour ces chapitres comme les Celestial Lions ou les Salamanders qui essayent tant bien que mal de conserver l'idéal "humaniste" (enfin du moment où tu te soumet au crédo Impérial) de la Grande Croisade !
Même si c'est perdu d'avance...

(Mon chapitre perso est un peu dans le même esprit).

Et bravo pour l'excellent travail de copiste, c'est un régal à lire.

Voila qui mérite un +1 (et encore c'est parce qu'il n'y a pas de bouton +10 !


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"Potius mori quam foedari" (Plutôt la mort que la souillure)

fabinsane
Space Marine
Space Marine

Messages : 299
Age : 45
Localisation : South of France (Terra)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier fluff] Celestial Lions

Message par Caddon Varn le Mar 7 Oct 2014 - 7:51

Juste +10?
Décidément, t'es méchant... Mad
J'plaisante, mais ça valait au moins +15!
C'était vraiment bien!
C'est juste dommage que l'Inquisition soit susceptible à ce point...


"Pourquoi devrais-je craindre le démon? Il n'a aucun pouvoir sur moi."
                                                                                      -Frère-Capitaine Castavor Drak des Grey Knights

 :inquisition:
Mon chapitre perso : Golden Arrows

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 604
Age : 16
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier fluff] Celestial Lions

Message par BlooDrunk le Mar 7 Oct 2014 - 9:26

Merci les gars! Embarassed


Les Enfants du Vide.
Nous les entendons dans nos rêves. Nous les sentons dans notre sang.
Ils nous appellent... Et nous leurs répondrons!
La dernière heure approche... Le Jour du Jugement arrive...
Nul ne survivra à notre Ascension.

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6972
Age : 34
Localisation : Ghosar Quintus

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier fluff] Celestial Lions

Message par Variel le Jeu 22 Jan 2015 - 19:15

C'est un dossier fluff de ouf !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Sans hésiter +1


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 979
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Dossier fluff] Celestial Lions

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:19


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: FLUFF :: Warhammer 40K

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum