Deathwatch de Steve Parker

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman :

38% 38% 
[ 6 ]
62% 62% 
[ 10 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 16

Deathwatch de Steve Parker

Message par uther33 le Ven 1 Nov 2013 - 22:23

Avec 9 mois de décalage avec la VO, nous allons aussi avoir l'opportunité de lire ce roman inédit consacré à la Deathwatch. Son auteur Steve Parker est déjà l'auteur d'un roman de la série Space Marines Battle : Le Monde de Rynn. Le prix : 14€ en format semi poche

Date prévisionnelle de sortie le 24 janvier 2014

Présentation :

 

==> DEATHWATCH de Steve Parker

Lorsqu'ils furent assemblés pour la première fois, l'escouade Griffe n'était qu'un groupe disparate d'astartes issus de chapitres très différents. Sous l'auspice de la Deathwath, et entraînés dans le ventre d'acier de la Forteresse Damaroth, ils devinrent une kill-team. Traqueurs d'aliens, experts dans l'extermination des xenos, leur première mission sous les ordres du mystérieux inquisiteur Sigma se révélera un baptême des plus mortels. Car de tous les ennemis que la Deathwath ait eu à affronter, les genestealers sont parmi les plus féroces et les plus vicieux. Emmenés par le frère Archiviste Karras, l'escouade Griffe doit pénétrer jusque dans les entrailles d'un nid genestealer puis passer les monstres par les flammes purificatrices, ou affronter les conséquences de leur propagation, condamnant la planète entière à une destruction à nulle autre pareille.

(Traduction Ghost of Arkio • Format semi-poche •Janvier 2014• ISBN 978-1780301709 • 14 euros )


 
++++++
Sujet VO
++++++
 
logo2
(Artwort de Karl Kopinsky)


Dernière édition par uther33 le Mer 23 Avr 2014 - 21:50, édité 7 fois


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !



Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire
avatar

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 48
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par Corax le Sam 2 Nov 2013 - 9:30

Et bien ils auront mis le temps avant de le sortir, j'espère vraiment qu'il vaudra le coup.


corax  ravenguards

d) Codex Raven Guard
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6744
Age : 40
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par BlooDrunk le Sam 2 Nov 2013 - 12:20

Deathwtach+Genestealers= BINGO! Je l'attends avec impatience!

(même si c'est par l'auteur du très mauvais Monde de Rynn, j'espère qu'il s'est amélioré entre temps...)


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8407
Age : 36
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par gotrekgurnisson le Jeu 30 Jan 2014 - 17:56

Tres bon roman parlant de la deathwatch. Intrigue avec l'inquisition , invasion genestealer, mode de recrutement et entrainement des futures space marine de la deathwatch.
Un seul reproche , même étant des surhommes appartenant à la deathwatch je trouve qu'ils massacrent trop allégrement ces infectes xenos.
Bon point avec le patriarche genestealer, je ne pensais pas qu'ils étaient aussi puissant.
PS: Même pas un space wolves dans la griffe Sad


Y va y avoir de la baston l'humain...
avatar

gotrekgurnisson
Scout
Scout

Messages : 99
Age : 41
Localisation : Karak Kadrin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par - Ghost of Arkio - le Ven 31 Jan 2014 - 0:36

Les SM de Parker sont tous des brutos, et c'est vrai que Parker aime souvent faire sentir le gouffre sidéral entre les SM voulus et perfectionnés par l'Empereur, du reste des cibles en carton offert par la galaxie..  rire1 sans parler des pauvres humains lambdas perdus quelque part en dessous des nuages...

J'ai noté excellent parce que j'aime le style IP de Parker, que j'ai bien apprécié son Monde de Rynn, et que le découpage et les clins d'oeil du scénario au lecteur m'ont rafraîchi comme la Légion des Damnés de Sanders.

J'ai hésité entre bon et excellent, mais après un tour d'horizon mental des romans SM de BL, je me suis dit qu'il était assez original pour ne pas marquer le coup. J'espère que la VF vous plaira autant que la VO m'a captivé. (mon 1er roman Deathwatch, j'ai lu zéro de Goto)
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10763

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par Emperor le Ven 31 Jan 2014 - 0:55


J'en suis au 2/3, et c'est vrai que c'est très bon jusque-là !

Fluffiquement très développé (c'est un plaisir de voir enfin de nombreuses notes de bas de page dans un livre 40k), l'auteur se démarque avec un style qui lui est propre et qui est vraiment plaisant. Et que dire de l'intrigue, rare et superbement mise en scène. Smile 

Le monde de Rynn était déjà sympa oui, mais là pour moi on est au-dessus.

Seul petit bémol jusque-là, pour les agents de l'Inquisition incroyablement stuffés et vraiment surpuissants...sur le papier...

Pour sa vision des SM en mode poclain face à sa motte de terre, j'ai crû entendre (et voir !) que Parker est lui-même un espèce de gros veau survitaminé :p.

Ça ne doit sûrement pas aider à faire dans la finesse de siffler du blanc d’œuf par bidon de 10L.  Laughing 




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4283

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par ANVAL THAWN le Ven 31 Jan 2014 - 9:37

Bon , bien bien, au regard de la nouvelle traitée dans le recueil "Héros des Space Marines" ou cette équipe de la Deathwatch se fait les dents dans les coursives d'un croiseur Ork... (d'ailleurs qu'est ce qu'elle est bien cette nouvelle).
Je pense que je me le prendrai, car vos critiques semble aller dans le bon sens !!!
Tant mieux !  Very Happy


-----------------------------------------------------------------------------------------------
IMPERATOR INVOCATO DIABOLUS DAEMONICA EXORCIST
:inquisition:
avatar

ANVAL THAWN
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1325
Age : 39
Localisation : Titan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par - Ghost of Arkio - le Ven 31 Jan 2014 - 10:05

@agents de l'inquisition: oui, qui ressemblent  p.e. + à des sbires de l'Assassinorum et... EDIT: ciel! sorry Emperor, je ne sais où tu en es dans le book.. Neutral j'ai coupé vite fait le reste en spoiler mais tout s'éclaircira de manière cynique, Inquisition oblige. Wink

Spoiler:
(sauf bien sûr, l'incubeuse  bravo - j'adore au fait la scène de faux assassinat bidon qui ressemble à une scène de théatre baroque avec décor et acteurs en papier.. rire1)
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10763

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par Emperor le Sam 1 Fév 2014 - 2:41


Teruminéu.

Aïe aïe, la fin est carrément moins recherchée que les deux premiers tiers du bouquin (cf mon post plus haut), et c'est regrettable.

Exit les persos et situations intéressantes, qui étaient vraiment bien répartis de manière alternée jusque là, et qui faisaient vraiment le charme de l'histoire.

Le livre vire simplement au gros SM Battles de base, avec un côté 24H chrono ridicule et digne du cliché de la mission secrète minutée des vieilles séries d'espionnage (qui se révèle au final n'être qu'un pauvre artifice aberrant et pas crédible visant à mettre le lecteur un peu sous pression...)

J'ai été déçu par cette troisième partie mais les deux premières restent excellentes.

Déjà l'ennemi traité est un super bon point : de la bonne vieille secte genestealer hybride à l'ancienne, atypique et exclusif sous ce format de roman.

Ensuite, comme je l'ai dit les persos sont hyper variés et tous intéressants (surtout les persos annexes en fait), même si certains ne font pas un pli et se font OS misérablement malgré les 10 pages précédentes vantant leurs compétences hégémoniaques et leurs équipements d'élite boostant encore le tout.

Bon ok on a compris que c'est le prétexte pour montrer que seuls des SM vont pouvoir résoudre eu'l bordel.  hum

Sinon, déjà dit mais les ajouts de fluff sont massivement présents dans le livre, et à la fin on a la divine sensation d'avoir désormais sa focale beaucoup mieux réglée sur cet obscur objectif qu'est d'ordinaire la Deathwatch, et ça c'est bon !

Les infos sur les Death Spectres sont également extra. Un Chapitre vraiment mystérieux...

On a le droit aussi à un peu d'humour : celui bien lourdaud que l'on trouve au sein de la team Griffe, en concordance avec leurs profils plus qu'archétypiques, et qui contribue à créer un état d'esprit plus GI que SM pour le coup. On aimera ou pas.

En dehors de la team, mention spéciale au pauvre Dark Angel qui se fait regarder de travers et passer à tabac par les autres recrues de la Deathwatch.  rire1

La conclusion du livre, surprenante, laisse présager une suite et nous laisse aussi la désagréable impression d'avoir lu un livre un peu creux niveau scénario, et qui ne nous aura révélé au final que la minuscule partie émergée d'un iceberg assez maousse. ouch

Bref, ça sera à mon grand dam un 14,5/20, note issue d'une obscure formule plus que compliquée pondérant mon ressenti plus qu'enjoué du début du tome à la fin beaucoup moins sexy, le tout au pro-rata du nombre de pages concernées par les deux appréciations antinomiques sus-citées.

Mais les deux premiers tiers valent un bon 17/20.

Je le note donc Bon.  okay




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4283

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par - Ghost of Arkio - le Sam 1 Fév 2014 - 7:58

@l'IF tassé et le RG taillé comme un elfe noir: ça t'a rien rappelé ? :)Je pense à un clin d'oeil perfide de Parker qui les traité comme un couple Gilmi/Legolas ou Gotrex et Felix huhu..

@Dernière partie: ha oui, on est dans le Blockbuster et Alien2  rire1 mais moi ça ne m'a pas paru HS dans un roman SM.

Merci en tous cas pour ton retour ! et j'espère qu'il y aura une suite
Spoiler:
(rien que pour le Dreadnought Lamanters)
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10763

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par ANVAL THAWN le Sam 1 Fév 2014 - 13:53

Merci pour ta critique EMPEROR !
(Ghost aussi, bien sur !  Razz )


-----------------------------------------------------------------------------------------------
IMPERATOR INVOCATO DIABOLUS DAEMONICA EXORCIST
:inquisition:
avatar

ANVAL THAWN
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1325
Age : 39
Localisation : Titan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par Emperor le Sam 1 Fév 2014 - 15:21


Je ne trouve pas la dernière partie HS, après tout c'est dans la commande, mais je suis déçu de la façon dont ça a été traité par Parker : en clair beaucoup trop stéréotypé par rapport au reste.

Perso j'ai vécu ça comme un passage sans transition d'un Don de l'Empereur-like à un SM Battles lambda.

L'inverse m'aurait été psychologiquement beaucoup plus acceptable. Wink 

Pour "l'espérance d'une suite rien que pour..." : courte alors parce que je ne donne pas cher de sa peau de bougon bien trop sûr de lui...

Bon au moins il porte bien son nom (de chapitre). Smile




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4283

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par COMMANDO FIDOS le Sam 1 Fév 2014 - 17:37

Je vais le lire est vous donner une critique des que je l'aurais finie. What a Face


_______________________________________________________________________
"Certain ne deviennent jamais fous...leur vie doivent être bien ennuyeuses"

d) ID steam
:d):FPC:Facebook
:d):FPC:Instagram
:d):FPC:Twitter
:d):Youtube
avatar

COMMANDO FIDOS
Space Marine
Space Marine

Messages : 310
Age : 23
Localisation : Bar de Tera !

http://figurine-de-commando-fidos.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par - Ghost of Arkio - le Mar 4 Fév 2014 - 21:35

Ha, ça y est ça me revient...

ma critique VO
Spoiler:

- Ghost of Arkio - a écrit:Fini le weekend dernier.

En intro =
- c'est mon 1er ouvrage à la fois de Steve Parker et sur la Deathwatch: je n'ai rien lu de la série de Goto.
- mon anglais est moyen +.. tout dépend si la lecture est motivante en fait.
- je traverse une phase astartes (et space marine de THQ), mais j'ai été déçu par les VF jusque là (bataille du croc, Voldorius, Nocturne..)


Le format en 1/2 poche est bien géré:les pages sont remplies et un interligne non excessif. La dernière page contient un Dramatis personnae (enfin! -> ne devrait pas être réservé que pour l'HH!) complet de la kill team et de l'équipe de Sigma.
- couverture souple, cover class et vraiment agréable à prendre en main. Le dos et la reliure sont vraiment solides (trimbalé dans le sac pendant 3 semaines et fait encore honneur à mes étagères.)

1 - Scénario: 3/5
Spoiler:
Concis et efficace. Les deux parties (formation de la kill Team/investigation, puis son intervention) sont à 2/3 -> 1/3. Parker a structuré son scénario et sa démonstration: on a là un manifeste de roman Deathwatch où Parker rend bien compte et de manière convaincante des particularités du chapitre de l'ordo Xeno et tous les problèmes posés par la formation de frères issus de chapitres très différents.
Parker n'est pas "épique" comme Abnett ou Graham, mais reste tout à fait à l'aise dans le M41 et les Marines.
Ambiance SF Cyberpunk moderne et militaire.

2 - Personnages: 4/5
Un point fort. De très nombreux personnages et tous caractérisés et assez convaincants dans leur registre respectif.
Spoiler:
- Chaque Marine (au passage, le duo IF-nain et l'elfique Raven Guard qui se charrient en pleine mission ... rappelle forcément des duo + connus en fantasy..! Smile) comme l'Exorcist "possédé" et l'Ultramarine arrogant au possible, en passant par les figures de proue de Damaroth (discours d'induction du watch commander édifiant.. qui se termine quand même par des menaces de mort. )

- Les personnages "mortels" (cas de conscience du marionnettiste, les capitaines de vaisseau, le gouverneur-lavette qui collectionne des toiles de paysages sans jamais sortir de chez lui, etc.)

- Les imprégnés (Magus et hybrides bien "croquemitaine" à la limite de l'humain et des mineurs persuadés par des illusions d'immortalité par manipulation génétique..)

- Sigma, bien + présent dans un servo-crane ou des hologrammes que si on l'avait vu en vrai; son "absence" fantomatique et son coté froid et parano en font un emblème efficace de l'ordo Xenos.

Certains détails paraissent un peu "gros" (la tueuse derrière la peinture, tuée comme dans un cluedo.. ^^ ), mais avec le recul et après la fin du livre, la démonstration est là: l'ordo Xeno est le véritable marionnettiste, et manipule tout le monde avec un cynisme total et savoureux..
Les dernières pensées de l’interrogatrice à sa capture font tout de suite comprendre que Sigma est totalement taré, et laissent même penser à un conditionnement hypno de la pauvre fille.. la pauvre, qui n'avait donc aucune chance depuis sa naissance.

3 - Fluff: 4/5
Spoiler:
- surtout Deathwatch = les 2/3 du livre sont consacrés à l'itinéraire complet du recrutement d'un Marine dans le chapitre de l'ordo, et la présentation forteresse de Damaroth est une belle trouvaille (on s'imagine bien cette ville suspendue dans le vide et tournée  la planète qui lui sert de ciel, le tout dans ce curieux artefact xeno titanesque.)

- Mais aussi stealer! car la démonstration vaut également pour la contamination d'un monde depuis ces cérémonies monstrueuses dans les souterrains où on fait facilement le parallèle avec un culte et qu'on voudrait démantelé comme leurs homologues hérétiques.. mais le dernier 1/3 est pour moi un rappel et tout à fait à sa place: au fur et à mesure qu'on descend vers le fond du nid, il ne reste plus rien d'humain et toute apparence s'envole: en se retrouvant comme dans le ventre d'un vaisseau ruche, on comprend combien les stealers sont des parasites, la vermine la plus coriace et dégueulasse de la galaxie, mais bien la plus efficace!

- Deathspectre: le fil rouge du roman et un BG qui donne envie d'en savoir + !

4 - Appréciation générale: 4/5
Avant de me perdre dans les détails,
je dirais que Steve nous livre un bon roman astartes. Pas une enquête policière à la Ravenor, mais une démonstration structurée et efficace de ce qu'est la Deathwatch. La touche personnelle de Steve: la cruauté, les sentiments, la manipulation, un humour à la alien2, et pleins de détails de BG sur les armes, armures et implants des Astartes qui ajoutés à de bons décors renforcent le sentiment d'immersion dans l'univers de 40k.

- Le niveau d'anglais ne m'a pas gêné, et j'ai profité pleinement du récit que j'ai dévoré sans passage à vide. Le découpage en scènes courtes et concises est efficace et tient le lecteur en haleine.

Total: 15/20

P.S. sur "les" fins:
Spoiler:

1 - Karras n'en finit plus de se sacrifier pour la victoire,
2 - elle vient avec l'occasion de tuer le Broodlord.. ,
3 - puis c'est le cliché de la fin d'Alien2 avec le retour du broodlord! Razz
4 - mort de Karras.. non ? trop facile = et hop un démon, et une histoire d'élu pour préparer un Deathwatch2.
5 - Dialogue entre Sigma et un autre personnage qui retient sa soeur.. guérie par du matériel génétique tyranide..? ça sent la future Kerrigan à plein nez cette histoire Very Happy

Moralité: Bizarrement j'ai apprécié ces doubles et triples tiroirs des derniers chapitres car je me suis attaché aux persos, et j'ai fini par pardonner à Steve de ne pas en avoir fait mourir un seul de l'escouade Talon.. Smile
Le seul truc qui m'a vraiment gêné, c'est le Dreadnought Lamenter qui arrive à se cacher sous des monceaux de cadavres avec une jambe cassée et un poing énergétique...(hum-)
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10763

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par Illuminati le Sam 22 Fév 2014 - 16:38

Je l'avais lu en vo, mais je vais quand même poster ici ^^
                     
Une fois n'est pas coutume, en général ce genre de roman, dans la série des Bataille de l'Astartes, se résume à des platitudes et autre carnages à longueur de pages et j'aime pas....là...et bien j'ai été très agréablement surpris, surtout de la part d'un auteur relativement mineur chez BL comme Steve Parker.

Le résumé présente parfaitement ce qui va suivre, on a tous les ingrédients : de l'Ordo Xenos, une escouade Deathwatch, des genestealers et une monde frontière paumé.


Le livre va se découper ensuite en trois partie. La première va suivre en parallèle l'intégration de space marines issus de chapitres divers et variés au sein de la Watch : on a un Death Spectre, un Ultra, un Raven Guard, un Imperial Fist un Exorcist et un Dreadnought Lamenter (visiblement seul rescapé de son chapitre, puisqu'après leur disgrâce, ils sont partis se faire bouffer par les tyranides).

Cette partie est très sympa et les inconditionnels du jdr du même nom devraient retrouver là quelques bonnes vieilles scènes d'accrochages testostéronées inter-chapitres, de serments de l'honneur et autres astartèsteries.

En parallèle, on suit les aventures d'agents de terrain de l'Ordo Xenos, infiltrés sur un monde frontière afin de mettre le doigt sur une suspicion d'un culte bizarroïde.... Bon, le lecteur s'étant fait spoiler le type de menace qui sévit sur la planète, on devine très rapidement de quoi il s'agit, mais quelque chose se met en place tout doucement et la nature même des agents tout comme leur couverture, est très bien senti.  Mention spéciale à Ordimas, le marionnettiste Smile

Pour les autres : une belle gosse interrogatrice et ses assassins badass, j'en dit pas plus, sous peine de spoiler, si ce n'est une scène très sympa où elle déboule chez le gouverneur de ce monde provincial, déjà vérolé par la vermine xenos alors qu'il n'a rien vu de son palais doré....Smile

Scénario : 3/5
Pas des plus originaux, mais un thème accrocheur, quelques bons décors et des seconds rôles qui tiennent la route.

La deuxième partie voit la mise en place du complot xenos se mettre en œuvre, ils ont patiemment préparé leur coup et là, ils passent à l'action et ça déboite !

Au-delà de ça, on apprend quelques infos sympa sur les bases orbitales secrètes de la DW et le super matos qu'ils déploient en mission, tout comme leurs entrainement en "grandeur nature" Smile

Le fluff aussi sur les Death Spectre : on sent qu'on tient quelque chose à développer de pas mal du tout !

Intérêt fluff : 4/5
Là, que du bon !

L'auteur nous apporte aussi quelques variantes au fluff genestealer (le fluff d'origine, pas la version raccourcie). Au départ, je me dis : argh ! mais ils n'infectent pas leurs proies de cette façon !! Où est passé l'ovipositor ? Les victimes sont mordus au cou, comme le ferait un vampire, pourtant elles sont maintenus semi conscientes dans des salles humides faites de chitine et de bave gluante, à terme, leur abdomen est déchiré par leur rejeton affamé, bref...Là on est clairement dans un reboot d'Aliens 2  et pas du tout avec des genestealers !

Et puis, au fil des pages, je me suis pris à penser que les Tyranides et leurs sous-espèces étaient perpétuellement en évolution, en mutation et donc pouvaient parfaitement développer tel ou tel trait....et puis l'histoire reste tout de même bien crédible et suffisamment sombre pour coller au fluff.

Style et écriture : 4/5

Enfin, la troisième et dernière partie, est LA mission Deathwatch typique. L'exfiltration d'un otage, en plein territoire ennemi.

Bon là, on est plus proche du jeu Space Hulk, en mode PMT, que de la mission d'infiltration à la Splinter Cell.

Là, ça tourne au bolt porn 100% pur grox avec des Spaces Marines encore plus badass que jamais et des milliers (millions ?) de genestealers en carton (mais avec des griffes capables tout de même de trancher un marine en deux...sauf qu'a part le dreadnought qui se fait rayer la peinture, les autres s'en sortent à peine essoufflés). Bon j'exagère à peine....on a quand même Karras, le leader de l'escouade qui prend cher et qui en reprend deux fois. Une fois face au patriarche (en mode fin de Aliens 2 et une fois avec une entité Warp...oui, enfin, vous verrez Smile

Ah et quand même, la fin...
Géniale...comme d'hab, de la pure magouille inquisitoriale depuis le départ ^^
J'ai trouvé ça excellent !
Appréciation perso : 4/5 avec donc un total de 15/20
avatar

Illuminati
Space Marine
Space Marine

Messages : 278
Age : 45
Localisation : Quelque part dans la Bibliothèque Interdite

http://illuvoxludi.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par - Ghost of Arkio - le Sam 22 Fév 2014 - 16:48

@fin: Ça sent la Kerighan au tome 2, c'est moi qui je vous le dit lol!

Sinon oui, on a la chance ces dernières années de voir apparaître de nouveaux chapitres qui ont de quoi faire rêver autant que les primogénitors: après les Mortificators de Sanders, les Death Spectres de Parker.

C'est ce genre de choix scénaristique qui pour moi sont l'avenir des romans astartes M41, pas de rester sur du connu (bien que certains en restent "sous exploités") mais d'en donner vie à d'autres, et c'est p.e. là la grande révolution de l'introduction des JDR de FFG dans la machine à fluff actuelle.


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Sam 22 Fév 2014 - 17:34, édité 1 fois
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10763

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par Corax le Sam 22 Fév 2014 - 17:17

Merci pour ta critique Illuminati, très complète.

Oui ce serait trop bien qu'il y ai une suite car c'est un très bon livre avec beaucoup de Fluff sur la Deathwatch.


corax  ravenguards

d) Codex Raven Guard
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6744
Age : 40
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par Dieter Hervolt le Lun 17 Mar 2014 - 15:35

J'en suis au 3/4, pour le moment très satisfait de ce livre, qui nous apprend beaucoup sur la DW ainsi que sur les Death Spectre. Petit bémol, je m'attendait à plus de missions, une suite d'aventures en gros. Mais au final la qualités prime sur la quantités, et la seul grosse mission vaux le détour. Et enfin des Space marine qui ne sont pas aseptisées, avec une personnalités. Plein de bonnes idée pour enrichir des partie de jeux de rôle. Un gros plus au marionnettiste, je suis sur que la plupart des lecteurs on adoré ce personnage.

Si je devait donner une note, sa serai un bon 16/20^^ Sans avoir le talent d'Abnett, Steve Parker ne déçoit pas.
avatar

Dieter Hervolt
Space Marine
Space Marine

Messages : 309
Age : 26
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par - Ghost of Arkio - le Lun 17 Mar 2014 - 15:41

Oui, moi aussi j'ai bien aimé ce passage et le personnage, qui m'a rappelé certaines infiltrations des équipes de gregor et Ravenor. Smile

C'est bien ce mélange des genres et cet intérêt pour le BG "hors guerre" de 40k, surtout dans un roman ouvertement "Space Bourin Marine".

@suite de missions: trop court pour un roman :|mais après cette mise en place il y aura d'autres tomes (tome 2 déjà écrit, le 3e de prévu - si je comprend bien les rumeurs sur dernier BL Live) EDIT = encore en VO.


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Lun 17 Mar 2014 - 16:50, édité 1 fois
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10763

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par Dieter Hervolt le Lun 17 Mar 2014 - 16:10

Cool ça Very Happy! Dans ce cas j’attends la suite avec impatience ^^
avatar

Dieter Hervolt
Space Marine
Space Marine

Messages : 309
Age : 26
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par Vlad le Sam 29 Mar 2014 - 15:04

Je continue à rattraper mon retard de lecture, et donc de critique :

Deathwatch de Steve Parker

Scénario et mise en scène : 4/5

Découpé en trois parties, le scénario monte progressivement en intensité.

Ça fait plaisir de (re)voir un peu de fluff ''ancien'', avec une infection genestealer en bonne et dû forme. Même s'il ne prime pas par son originalité, le scénario reste maitrisé et se suit avec beaucoup de plaisir.

J'ai particulière apprécié les passages qui montrent comment les différents membres de l'escouade Griffe ont appris leur nouvelle affectation à la Deathwatch, et leurs réactions quand ils apprennent qu'ils vont devoir prendre ''le noir'' (Je n'ai pas pu m'empêcher de penser à Game of Thrones par moment).

Le rythme est soutenu, avec un bon équilibre entre les différentes parties, et une séance de ratissage bien violente de couloirs à la fin.

Intérêt fluffique : 5/5

Gros point fort du roman !

On apprendre beaucoup de choses sur la Deathwatch, leurs méthodes/choix de recrutement, le fonctionnement de leur base, la nature de leur rôle et les liens qu'ils entretiennent avec l'Ordo Xenos. Même si certaines choses sont moins approfondis que d'autres, les informations distillées sont vraiment toutes bonnes à prendre sur une organisation (presque) aussi secrète que les Chevaliers Gris.

Mais ce qui m'a également beaucoup plu, ce sont aussi toutes les informations que Parker nous livre sur les Death Spectres. Il n'y a pas grand chose grand chose, mais le peu qu'on apprend à réellement suscité mon intérêt pour un Chapitre jusque-là vraiment peu exploité par GW. En l'espace d'un seul rôle, même pas centré spécifiquement sur eux, Parker a réussi à donner une certaine identité aux Death Spectres (la description du monde chapitral, le ''sacrifice'' du Maître de Chapitre...).

+1 aussi pour le retour de l'infection genestealer !

Style et écriture : 4/5

Deuxième fois que je lisais du Steve Parker, après Le Monde de Rynn, et j'espère sincèrement retrouver cet auteur à l'avenir (déjà dans la suite de Deathwatch. Je ne dirai pas non à un roman accès seulement sur les Death Spectres avec lui aux commandes ! Il a un style fluide est assez accrocheur.

Appréciation personnelle : 4/5

Un très bon roman, bien au-dessus de certains autres, notamment de certains Space Marine Battle. J'ai particulièrement aimé tout le fluff nouveau, que se soit sur la Deathwatch ou les Death Spectres.

Les personnages aussi sont tous assez réussi dans l'ensemble, chaque Space Marine de l'escouade n'étant pas de simple ''bot'', ayant tous une personnalité bien distinctes (+1 pour Karras, et pour l'Ultramarine et son complexe de supériorité).

Les non-Deatwatch ne sont pas en reste non plus, en particulier le Marionnettiste et l’Interrogatrice, qu'on prend beaucoup de plaisir à suivre aussi.

Et puis la fin... Smile 

Note finale : 17/20



avatar

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3463
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par BlooDrunk le Lun 15 Sep 2014 - 17:41

+1 Kelsier et + 1 Emperor.
(je suis plus d'accord avec Emperor mais j'ai bien apprécié vos deux critiques)


Terminé il y à plus de deux semaines en voilà une rapide review:

Les 2 premiers tiers du livre sont vraiment excellents, pleins de fluff sur la Deathwatch, sur les mystérieux et passionnants Death Spectres. De belles descriptions des planètes, de la base locale de la DW, des perso fouillés, et le début d'intrigue sur la planète infectée.
Vraiment très bon, je nageais en plein bonheur....

Et là malheureusement viennent les points négatifs:

1/ Le dernier tiers du bouquin est juste décevant, franchement je suis pas exigeant, j'aime le boltporn, j'aime l'action mais là c'était franchement complètement cracké, complètement prévisible et niais, à la limite de l'absurde tellement notre escouade de super-SM s'en sort "easy finger in the nose" alors qu'ils étaient dans la plus sombre merde possible, avec le vieux come-back cliché du papa-stealer à la fin... Pfff Mad
Emperor à très bien résumé ce que j'en ai pensé:
Emperor a écrit:
Aïe aïe, la fin est carrément moins recherchée que les deux premiers tiers du bouquin (cf mon post plus haut), et c'est regrettable.

Exit les persos et situations intéressantes, qui étaient vraiment bien répartis de manière alternée jusque là, et qui faisaient vraiment le charme de l'histoire.

Le livre vire simplement au gros SM Battles de base, avec un côté 24H chrono ridicule et digne du cliché de la mission secrète minutée des vieilles séries d'espionnage (qui se révèle au final n'être qu'un pauvre artifice aberrant et pas crédible visant à mettre le lecteur un peu sous pression...)

Franchement ça m'a presque gâché le bouquin, heureusement que le reste était vraiment très bon.
Là c'était juste du Alien 2 en moins jouissif. Vraiment dommage, au vu de la teneur du début je m'attendais à une fin plus complexe et travaillée, un truc plus sympa quoi, on peux faire du boltporn de qualité mais là c'était juste pénible.

L'intrigue inquisitoriale n'a pour moi pas sauvée le bouquin, même si une suite pourrait être intéressante (d'ailleurs c'est prévu ou pas? on à des infos?)


2/ Le traitement fluffique des sectes genestealers m'à beaucoup déçu, la l'auteur à pris des libertés qui m'ont assez contrariés. Alors ok c'est assez réussi (les femmes etc...) mais du coup on perds une grande partie du trip malsain et très intéressant qui faisait tout le charme de l'ancien background des cultes stealers.
C'était mieux avant! Oui je fait mon vieux con, et j'assume sur ce coup, les sectes genestealers ont une place particulière dans mon coeur de fanboy, et là ça m'à froissé qu'il soit si mal respecté, que l'auteur ai décidé ainsi de l'interpréter voir carrément de le modifier à sa sauce... Beurk  Evil or Very Mad


Voilà, au final je l'ai quand même noté Bon, un petit 15/20, car la majeure partie du bouquin est vraiment excellente mais la fin pathétique et ce viol de fluff m'ont vraiment déçus.


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8407
Age : 36
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par Rhydysann le Ven 23 Oct 2015 - 15:31

J'ai commencé à lire le bouquin, et j'aimerai savoir si le chapitre SM des Death Spectre est une exclusivité du roman, car je n'arrive pas à trouver plus d'info sur eux dans d'autres sites comme le lexicanum!


avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1561
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par - Ghost of Arkio - le Ven 23 Oct 2015 - 15:43

Il fallait que tu regardes sur l'article anglais ou allemand:
- ce chapitre est noté dans le codex SM V5, donc dès 2008 minimum; et dans le libre de base du JDR Deathwatch (2010)

Le roman de Parker date de 2013.

EDIT: même 2002!
http://wh40k.lexicanum.com/wiki/White_Dwarf_271_(UK)


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Ven 23 Oct 2015 - 15:45, édité 1 fois
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10763

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par Illuminati le Ven 23 Oct 2015 - 15:45

Si tu jettes un œil sur le Lexicanum UK, tu trouveras en effet les sources.
Mais je pense que c'est dans ce roman que tu as le plus d'info sur le sujet Wink


Vil xenos omniscient
avatar

Illuminati
Space Marine
Space Marine

Messages : 278
Age : 45
Localisation : Quelque part dans la Bibliothèque Interdite

http://illuvoxludi.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum