Deathwatch de Steve Parker

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman :

38% 38% 
[ 6 ]
62% 62% 
[ 10 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 16

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par - Ghost of Arkio - le Ven 23 Oct 2015 - 16:04

C'est quand-même bien Parker qui a développé la plupart du fluff présent dans ce roman,
sur la base des miettes de lore des différents codices et livres de bases.
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10763

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par Rhydysann le Ven 30 Oct 2015 - 19:59

Salut la compagnie voici ma petite critique qui va venir ce rajouter aux vôtres.

Alors voilà donc un roman de SM, bolt porn minable ou non on va voir.

Scénario et mise en scène : 4/5

Le bouquin pour commencer est décomposé donc en trois parties distinctes.

La première est d'un côté la présentation des principaux héros, et surtout du PRINCIPAL héros, un space marine Death Spectre. L'on découvre ces héros et plus particulièrement donc ce Death Spectre. Nous verrons donc principalement par ces yeux son arrivé dans la mystérieuse Deathwatch et le monde natal de celui ci. De l'autre côté nous avons donc l'enquête de l'agent 16, un agent de l'ordo Xenos fort intéressant aussi bien psychologiquement que fluffiquement sur une planète minière qui est en fin de vie. Une partie donc forte intéressante. Mais petit problème on sais déjà ou va aboutir l'enquête, et sur quoi, donc dommage.

La deuxième partie est donc centré sur l'intégration de ce même death spectre dans la Deathwatch. Nous allons donc suivre son entrainement, les idéaux de la deathwatch, partie très très très intéressante fluffiquement. J'ai beaucoup aimé cette partie, car pour une fois on avait l'impression que les SM tous différents qu'ils sont ont vraiment dut mal avec l'entrainement que "propose" la deathwatch, sa enlève un peu leurs côté sur homme que certain bouquins leurs donnent. Nous voyons aussi beaucoup les personnages SM, qui ont chacun une forte caractéristique qui leurs ressemblent. Même si certain ne sont pas vraiment originaux, ils restent fort sympa. Référence à l'Ultramarine qui ce crois supérieur à tout le monde. Et à la fin donc il y a la construction de l'équipe Griffe.
Du côté de notre planète, une Inquisitrice de l'ordo Xenos arrive sur place, et les "insurgés", le culte genestelear je pense on peut le dire ce réveillent.

La partie trois, pour certain diront enfin, il va y avoir de l'action(personnellement je préfère de l'intrigue à l'action), on va voir de la deathwatch à l'oeuvre, et bien vous allez être un peu déçu, après deux parties magnifiques, Parker nous offre à la fin une mission de sauvetage, au milieu de tyrannides, caricaturé, 24h chronos pour réussir, des SM qui deviennent des sur sur homme, trop de combat etc... néanmoins cette partie reste intéressante fluffiquement et malgré que j'ai horreur du bolt porn après deux parties aussi bonnes, et bien c'est assez passé pour moi, donc sa ne gâche pas tout le livre.

Un ouvrage donc fort intéressant.

Style et écriture : 3/5

Huuum que dire outre que Parker écrit bien, avec des textes fluides et des bonnes descriptions.
Je pense rien d'autres, juste un petit raté au niveau de la troisième parties, c'est tout. Sinon bon bouquin.

Si niveau personnages , ils sont tous complet, entre un Raven Guard(que je l’aime lui) en mode badass je m'en fous de tout, un Lamenters en mode taper, un agent 16 tellement cool, une inquisitrice tellement courageuse(que je l'aime elle aussi) etc...
Que ce soit personnages secondaires ou pas, ils sont tous extra.

Intérêt fluffique : 5/5

J'aime, j'aime, j'aime, j'aime bounce .

On apprend de tout, premièrement beaucoup de fluff sur les Death Spectres, leurs rituels, leurs secrets, la structure du chapitre etc...

Puis au niveau de la Deathwatch ils "montrent" qu'ils adorent les secrets. Aussi la structure, et une magnifique description de la base d'entrainement. Beaucoup de fluff là. Il y a aussi les entraînements, ils ont un village de kroot chez eux. Twisted Evil. Comment ils s’entraînent. Les rivalités entre chapitres, j'ai bien aimé le DA qui avait l'air d'être peux aimé par les autres SM. Les relations entre l'Ordo Xenos et la deathwatch.

Aussi niveau Ordo Xenos avec un bon vieux agent 16 qui est vraiment intéressant fluffiquement.

Pour finir sur nos chères tyrannides et leur culte. (là ils infectent en mode Alien nan?)

Et encore là j'ai fait vraiment court, car je peux encore dire BEAUCOUP de chose à dire dessus.

Appréciation personnelle : 4/5

Excellent roman, sur un excellent chapitre(sans compter les Death Spectres) que je pense que tout le monde peux adorer. Il y a de tout dedans.
Seul bémol ou est la suite enfin non de dieux de non de dieux, ils nous laissent présager une suite énorme et pas de suite même en VO bounce .
Et aussi une partie trois moyenne, mais elle passe vraiment bien.
Un roman que je conseille vraiment. Même pour ceux qui n'aiment pas les SM comme moi.

Note finale : 16/20

Docteur je crois que je suis malade je recommence à aimer certain romans sur les Spaces Marines Laughing
avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1561
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par - Ghost of Arkio - le Ven 30 Oct 2015 - 20:25

+1 Rhydysann pour ta review Smile

Et oui qu'ils sont cool ces Death Spectres et c'Est pas souvent qu'un chapitre hors seconde fondation me fasse 'tilt' !
Avec la fin ouverte et les personnages campés, il y a tout pour faire une bonne série, et c'Est dommage que GW se soit rabattus sur ces quick read et sa collection de portraits immondes (covers)
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10763

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par Variel le Ven 30 Oct 2015 - 20:30

+1 également pour ta critique ! Tu m'as donné envie de l'acheter et de le lire !


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deathwatch de Steve Parker

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum