Vulkan est vivant de Nick Kyme

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman :

13% 13% 
[ 4 ]
48% 48% 
[ 15 ]
23% 23% 
[ 7 ]
13% 13% 
[ 4 ]
3% 3% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 31

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par Corax le Sam 1 Fév 2014 - 12:18

Cela me paraît bie bizarre ce 0,95 euros plutôt que 17 euros.  Question  Question  Question 

Merci Nico pour la couverture, j'avais juste celle en Anglais avant.
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 39
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par diavolo66fr le Sam 1 Fév 2014 - 16:11

Je suis bien d'accord avec toi mais c'est pourtant un site sérieux, donc le mystère est entier ... Question
avatar

diavolo66fr
Scout
Scout

Messages : 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par Eloniel Castana le Sam 1 Fév 2014 - 17:48

J'hésite à commander vu que c'est un site sérieux même s'il ce sont trompé ils ont pas le droit de pas te le vendre à ce prix si tu précommandes.

Edit: j'ai commandé 5€90 avec les frais de ports au mieux je l'ai sans problème au pire je leur fait annuler la commande vu que le paiement est au moment de l'envoi.
avatar

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1715
Age : 23

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par diavolo66fr le Sam 1 Fév 2014 - 18:11

J'ai commandé aussi ... on verra bien.
avatar

diavolo66fr
Scout
Scout

Messages : 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par uther33 le Mar 11 Fév 2014 - 11:37

Précommande possible sur le site de la BLF depuis hier mais il faut chercher un peu  Very Happy 


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !



Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire
avatar

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 47
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par Nico. le Lun 17 Fév 2014 - 16:20

Vu que le livre sort cette semaine, je me permets de reposter ma critique faite à sa sortie en VO en Août. Si ça peut aider certains à faire leur choix quant à l'achat ou non de ce livre...

Vu que c'est un copier/coller de la section VO, je la mets en Spoiler pour ne pas "polluer" ce topic VF.

Spoiler:
- Scénario et mise en scène : 4/5

Vulkan est vivant ? Telle est la question.

Le livre se découpe en plusieurs événements, lieux, personnages: Vulkan lui même juste après la bataille d'Itsvaan V, Vulkan et les Salamanders avant et pendant Itsvaan V, et un archéologue sur une planète après le début de l'Hérésie.


Spoiler:
Ce dernier n'est peut être pas celui que l'on croit... Je ne spoilerai pas son identité, mais on l'a déjà croisé auparavant, ce n'est pas n'importe qui... Wink


On switch facilement entre les périodes et endroits, d'ailleurs les flashback permettent de rebondir sur les chapitres suivants tout en maintenant notre curiosité sur le dénouement de certains événements racontés au compte goutte.

Spoiler:
La prise d'une planète par les Salamanders "aidés" par les Night Lords. Le premier chapitre sur cet évènement est très fun, les différences entre les légions sont misent en avant: celle qui cherche à infliger le moins de pertes possible parmi la population et celle qui estime que massacrer tout le monde pour inspirer la peur est la seule voie à suivre...

Les passages avec Vulkan comme personnage principal sont à la première personne, nous sommes vraiment dans sa tête. C'est pas mal, très intéressant.

Spoiler:
Et permet quelques folies, comme l'apparition de Ferrus en sorte de fantôme, fruit de l'imagination d'un Vulkan affaiblit suite aux tortures physiques et surtout psychologiques infligées par l'autre grand protagoniste de ce livre: Konrad Curze. Il a enfermé Vulkan dans une prison après Itsvaan V pour s'amuser avec...

- Style et écriture : 3/5

C'était fluide, simple. Je n'ai pas noté de soucis particuliers.

- Intérêt fluffique : 5/5

Nous "savons" depuis des années que Vulkan se fait tuer sur Itsvaan V sous un déluge d'artillerie.

Et bien il semblerait que nos connaissance soient... erronées.

Ce roman est celui qu'attendaient les fans des Salamanders, on en apprends beaucoup sur la XVIII Légion (leur mode de fonctionnement (Pyre Guards, Pyrcolast) et de combats) et surtout sur son Primarque (bien que son passé soit nettement plus abordé dans Promethean Sun, d'ailleurs on retrouve de nombreux personnages). Ils sont bien décrits comme "humains", contrairement à d'autres légions, il pensent toujours à limiter les pertes civiles ou même de leur propres auxiliaires humains. Vulkan est un amoureux de la vie, il dit même que si la Grand Croisade n'avait pas nécessité sa présence il aurait été... fermier !

Bref, c'est très riche en informations sur cette Légion, et d'autres éléments...

Spoiler:
On a quelques infos sur ce que font les Word Bearers, à la recherche d'Armes pouvant "changer le cours de la guerre".

D'ailleurs, chose intéressante, on suit les péripéties d'un sniper WB qui n'est pas vraiment content de l'évolution de sa légion, du côté chaotique, de la soif de sang, etc. Cela fait du bien de voir un Word Bearers qui n'est pas vraiment un hérétique, mais juste un soldat bien obligé malgré lui de suivre sa Légion.

On assiste à une guerrilla menée par des légionnaires survivants d'Itsvaan V, des Salamanders, des Iron Hands et des Raven Guard. On en apprend plus sur les motivations de chaque légion suite à cette traitrise (et la résignation de poursuivre le combat des IH malgré la mort de leur Primarque). Quelques infos intéressantes sur les rites funéraires des Salamanders et des Raven Guard.

Le plus important pour moi concerne tous les passages avec Konrad Curze, c'est le premier roman HH où il est si présent, tellement captivant. J'ai beaucoup adoré ses interventions, c'était déjà mon primarque favoris, il l'est encore plus après lecture. On ressent tout son nihilisme, toute sa "folie". Son destin est tracé, il le connait, il l'accepte. Je le trouve très lucide sur l'Hérésie et les Primarques. Les dialogues entre lui et Vulkan sont fascinants, et recèlent quelques pépites. Vraiment hâte d'avoir un roman HH sur les Night Lords...

Ah et Vulkan aborde aussi le sort de la II et XI Légions... comme d'habitude c'est expédié en 2 lignes mais cela fait toujours sont petit effet !

- Appréciation personnelle : 4/ 5

Un bon roman HH, voir très bon si on aime les Salamanders...

Spoiler:
... ou Konrad Curze. J'ADOOORE !

Les passages avec Vulkan (ayant enfin un rôle majeur !) ou les Salamanders sont très intéressants.

Spoiler:
Ceux avec Vulkan prisonnier  sont nettement mes favoris du roman. Surtout lorsque l'on a LA révélation du roman, LA chose qui nous fait bondir, LA chose... que je ne peux pas vous révéler Razz.

En revanche j'ai moins apprécié les passages avec "l'archéologue", forcément ils coupent avec Vulkan mais on apprends tout de même un lot IMPORTANT d'informations

Spoiler:
Et des Word Bearers qui massacrent une planète pour trouver un artefact, bon c'est du déjà vu et je ne peux vraiment pas blairer cette Légion. Le coup du groupe composé de plusieurs légionnaires en pleine guerrilla aussi c'est du déjà vu, même si l'apport des Salamanders est appréciable. Pour moi, tous ces passages ne sont importants que grâce à la participation de ce fameux personnage humain et de ses révélations.

A la fin du roman on a de nouvelles interrogations... que ce soit par les dernières lignes de dialogues du dernier chapitre (que j'ai relues plusieurs fois pour bien tout saisir !), ou l'épilogue...

Le gros soucis du roman n'est pas dans son contenu mais dans sa date de parution. Il s'agit du 26ème tome de l'HH et il relate des faits se déroulants juste après le massacre d'Itsvaan V, soit le 5ème roman de la série. En 21 romans ils ont eu le temps d'avancer la ligne chronologique (surtout avec les derniers), ce retour en arrière me gêne un peu. Il aurait vraiment était plus judicieux de le sortir à l'époque que maintenant, même si Black Library a certainement fait cela pour profiter du "manque" de Salamanders (et faire une édition limité il y a deux ans sur cette Légion... seule source HH existante sur le XVIIIème jusqu'à aujourd'hui).




Total: 16/20

salamanders  vulkan salamanders 

Je recommande ce livre. Smile


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 7557
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par Jago Sevatarion le Lun 17 Fév 2014 - 16:39

Vendredi si tout ce passe bien , il sera à moi et Nico, j'espère vivement un livre sur les fils de Nostramo !Smile


alphalegion
Hydra Dominatus

Ave Dominus Nox
nightlords
avatar

Jago Sevatarion
Space Marine
Space Marine

Messages : 400
Age : 27
Localisation : Nostramo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par Aegis le Lun 17 Fév 2014 - 17:06

Précommandé via Sauramps aussi ! Merci pour le tuyau Very Happy
avatar

Aegis
Scout
Scout

Messages : 59
Age : 36
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par Emperor le Mer 26 Fév 2014 - 11:57


Ah, une belle petite surprise ce Vulkan Lives, ou plutôt Vulkan est vivant pour nous...

Spoiler:
Alala, encore une limite de notre langue bien trop riche par rapport à l’anglais :p, on ne profite pas de toute la finesse sous-jacente du titre originel…Wink Je me demande bien ce qu’on loupe d’autre comme ça au sein des livres… Enfin bon.

Une bonne surprise donc. Smile 

Je dois dire que ce soporifique de Kyme m’avait souvent endormi dans les quelques nouvelles qu’il nous avait pondu jusque-là, ce qui m'a rebuté et a fait que je n'ai pas lu sa trilogie Salamanders. Un peu comme un McNeill qui m’avait déjà gentiment repoussé de ses Uriel Ventris en fait, mais là pour d’autres raisons…

Mais ici, Horus Heresy oblige, je n’allais sûrement pas y couper, surtout après la saucée d'infâmes spoilers de classe alpha qui se sont échangés sur le forum, partie VO. pirat 

Même si, je vous le dis, les Salamanders me laissent à la base franchement de marbre, ce tome est quand même, par bien des côtés, intéressant et original.

L’emploi de la première personne du singulier pour Vulkan est plus que bienvenue, c’est rafraîchissant !

Mais je crois que ça ne marche relativement bien que parce qu’il s’agît du Primarque le plus humanisé de toute la bande. Aborder de l’intérieur la psychologie d’une tête de brique transhumaine comme Dorn, ou wathever, aurait été une grosse prise de risque, intenable et très certainement ratée.

Le Curze aka Jigsaw aka Le Joker, qui est présenté comme un tortionnaire psychotique enchaînant les tortures physiques/psychologiques sur son frère et selon un scénario digne d’un Saw !, est une très bonne surprise. Très bien mené. On y croit. oui 

A vrai dire, on est pile poil dans la lignée du Night Haunter et de ses cingleries présentés dans la très bonne et trop courte nouvelle Le Roi Sombre, et le livre nous donne quelques billes qui permettent de mieux appréhender la trilogie Nights Lords d’ADB, et en particulier ses flashbacks.

Par contre, les labyrinthes à la Harry Potter moi ça commence à me gaver. Rolling Eyes On avait déjà eu celui de Corax, c’est bon merci… Mais ça va, l’auteur a eu la décence de ne pas trop s’y attarder non plus.Ouf !

Les flashbacks du massacre d’Isstvaan V ne sont pas transcendants mais je ne les ai pas trouvés répétitifs non plus par rapport aux quelques autres fois où on y était déjà revenu. La bataille est juste énorme et les zones d’ombre sont encore monstrueuses au niveau des détails d’engagement de certaines légions. Y’a vraiment encore de quoi broder ! Smile 

La partie avec les survivants d’Isstvan V ayant pris le maquis est sur le papier assez redondante avec les moult scènes de ce genre qu’on a déjà eu, mais l’ajout de quelques paramètres additionnels en fait quand même un bon moment : duel de snipers digne d’un Stalingrad (le film), l’archéologue !, enfin un second Word Bearers intéressant et presque sympathique (après Argel)…

Mais le gros, mais alors GROS…, point négatif du bouquin reste quand même la façon dont Kyme traite ses personnages. La crème de la légion des Salamanders est vraiment insipide, et fait bien trop SM « random » à côté de l’élite des autres légions, présentée comme ô combien surpuissante.

Le pire c’est quand des protagonistes importants, voire très importants, finissent par tomber et que l’auteur ne s’y attarde même pas ! Quoi ? Mais… Alors on se dit qu’il va finir par y revenir à un moment, qu’il prépare un espèce de cliffhanger ou une connerie comme ça…Et bah non, même pas. Paf, osef. Salut, et encore merci pour le poisson. Cordialement. oO

Ou comment foirer le peu d’affect qu’on avait pu développer pour les personnages… Degré zéro de l’émotion là, franchement. Et ça arrive bien 5 ou 6 fois. mecontent 

C’est vraiment dommage parce que, même si c’est vrai que le traitement des personnages reste bien basique par rapport à un Abnett, les situations dans lesquels ils se trouvent sont, elles, très bien menées et même parfois superbement.

C’est clairement ce genre de choses qui font perdre pas mal de points pour la note.

Quelques autres points qui peuvent être agaçants aussi :

- Vulkan paysan. Un peu too much quand même ><
- Le cri de guerre des Salamanders…*soupir
- Le côté prosélytisme engagé de chaque auteur : Vulkan, le plus fort des Primarques, physiquement parlant. Ils disent tous ça Laughing: Perturabo, Angron…
- Encore les eldars marchands de tapis
- Le Big Secret ! Même si j’avoue qu’il m’a laissé une bien meilleure impression en lisant le livre qu’en ayant juste vu et analysé les spoilers.
- Pas de flashback de la rencontre entre l’Empereur et Vulkan :/ Grosse déception, j’en attendais beaucoup. L’histoire du Duel de Chasse est pourtant exceptionnelle (chasse à la Salamandre, persévérance incroyable de Vulkan, abnégation absolue chez l’Empereur…)

Pour le style d’écriture, je trouve que l’auteur a vraiment fait un effort par rapport à ce que j’ai pu lire de lui avant. C’est fluide, ça se lit bien, et même si c’est clair que ça ne vaut pas les productions de certaines huiles des High Lords de Terra IRL, c’est encourageant pour la suite.

Au final, un bon Horus Heresy, vraiment, atypique et agréable à lire.

J’aurais facilement pu le décréter très bon et pardonner les quelques petits points négatifs comme le style pas incroyable, l’absence quasi inadmissible de LA rencontre Père/fils par excellence et les quelques autres petits éléments agaçants mais c’est sans compter l’énormissime laxisme dont il est question pour le traitement des personnages, en particulier pour les conclusions bâclées. non 

Malgré cela, mon respect va quand même croissant pour l’auteur, et la suite de cette partie de l’Hérésie s’annonce très intéressante. Même s’il est pour l’instant assez controversé, j'attends avec impatience Imperium Secundus en Juin !

Avant de passer au traditionnel finish de la notation, je terminerais juste par ces mots : l’Empereur est un Dieu ! ange Fulguritu ! Cool 

Allez, 15/20. okay




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4099

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par Magnus le Mer 26 Fév 2014 - 12:43

Hé hé Emperor sors sa serviette pour attaquer l'Heresie d'Horus ( et encore merci pour le poisson).

Le reproche de manque de relief de pas mal de perso secondaires revient souvent , et a raison...

Petites precisions :
- le titre Vulkn Lives vient du cri de l'apoothicaire Sallies dans Angel Exterminatus lorsque les vilains tentent de l'abattre psychologiquement. En lui rappelant la chute de son primarque.
- ok pour le prosellytisme pro-Vulkan de Kyme , cependant je trouve qu'il fait mal ressortir ce coté etheré/irrel qu'on les primarque , ce que d'autres auteurs arrivent a infuser.
- les eldars ...ca sent la gueguerre de l'ombre parmi les noreilles...
-le flashback sur la rencontre entre l'empereur et Vulkan est deja dans Promethean Sun , passage que j'adore d'ailleurs , donc cela aurait fait redondance.
-Trop dIstvaan V ? Je suis pas d'accord . C'est comme de dire que le passage sur Prospero , du point de vue des SW dans Prospero brule est de trop. Alors je suis d'accord que c'est pas le meilleur passage mais c'est LA bataille determinante des Salamanders donc obligatoire..

Sinon j'attend la date recommandé par nos modos pour pouvoir enfin parler du Big Secret ....


———
"Pride,not flesh, is weak"
vulkan

"Quel mal pouvait bien causer l'étude et l'apprentissage ?"
magnus
avatar

Magnus
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2298
Age : 39
Localisation : Normandie , LE pays du Cidre ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par uther33 le Mer 26 Fév 2014 - 13:07

Sinon j'attend la date recommandé par nos modos pour pouvoir enfin parler du Big Secret ....
Attendons encore une grosse semaine, le temps que les retardataires qui ont commandé par amazon puissent lire leur livre  Very Happy 


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !



Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire
avatar

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 47
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par Emperor le Mer 26 Fév 2014 - 13:12

-le flashback sur la rencontre entre l'empereur et Vulkan est deja dans Promethean Sun , passage que j'adore d'ailleurs , donc cela aurait fait redondance.

Oooooooooh alors là merci de l'info. Étrange que personne n'en ait parlé jusque-là... Mais saloperie de morcellement d'histoire et d'exclu VO mecontent *s'en va quérir le boobook...


Pour le titre :
Spoiler:
je faisais surtout allusion à son double sens en VO


Pour le "trop d'Istvaan V", je ne sais pas si tu parles des critiques du bouquin en général ou de la mienne mais perso je n'ai justement pas trouvé ça de trop, au contraire !


Ah bah oui, avec un tel truc tout le monde est dans les starting-block en attendant le feu vert des admins. rire1




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4099

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par Corax le Mer 26 Fév 2014 - 13:27

Merci pour ta critique bien construite Emperor  plusun 
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 39
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par Magnus le Mer 26 Fév 2014 - 14:16

@Emperor : -pour le morcellement des livres en edition limitée de mes c.... ne m'en parles pas ...coment j'ai ragé a l'epoque!
-l'integralité du fameux defi n'est pas entierement decrit non plus , mais le principal y est (si ce n'est que la fameuse phrase de Vulkan -qui m'a donné envie de jouer les salamanders- n'y est pas retranscrite exaactement )
- je sais bien pour Istvaan Vmais c'etait juste pour contrecarrer l'un des reproches qui revient le plus souvent sur le livre.

Ready pour prise de tête Metaphyso-fluffique...


———
"Pride,not flesh, is weak"
vulkan

"Quel mal pouvait bien causer l'étude et l'apprentissage ?"
magnus
avatar

Magnus
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2298
Age : 39
Localisation : Normandie , LE pays du Cidre ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par drong le Dim 9 Mar 2014 - 18:53

J'ai commencer le livre y a deux trois jour est je suis un peuxçu pour l'instant, le début commence bien mais passé les (1ère?) 150 pages je commence à me faire chier ('.' ?) les passages sur le primarque qui aux début faisaient son (avaient leur charme?) charme s'estompent et deviennent longs et chiants, j'éspère qu'il vont pas abuser ('.' ?) on en nous répétant quasi les mêmes choses sur 300 pages.... Evil or Very Mad Evil or Very Mad et que l'action va enfin commencer.

J'hésite même à passer direct au tome l'ange exterminatus et reprendre vulkan plus tard ('.' ?) je m'attendais à bcp mieux vu les critiques.

EDIT -GHOST: les critiques sont toujours les bienvenues mais stp en français ET argumentées.
De dire seulement "je me suis ennuyé" ressemble à du flood; il y a le bar aussi si tu n'as pas le temps d'étoffer.
avatar

drong
Space Marine
Space Marine

Messages : 186
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par Turielo le Mer 12 Mar 2014 - 13:23

Petite réaction à chaud pour marquer ma sortie du Warp:
Je l'ai donc fini ce matin en allant au boulot. Premier point positif, le matin à 5h si un livre me tient éveillé, c'est bon signe. Avec Vulkan Lives (ouais je trouve le titre VO bien plus accrocheur), j'ai pas dodeliné de la tête une seule fois, totalement pris dedans.

Bon j'étais mal partie, car dans mes quelques recherches fluff, j'ai eu le malheur de tomber sur le net sur le livre plus ou résumé...argh! gros spoil. Heureusement, l'effet "gâchis" marche moyen avec moi. J'ai donc pu apprécier l'oeuvre comme si je n'en savait rien.

On commence avec du "je". Tiens, original, bon point, parce que j'ai toujours aimé les récits à la première personne. Au final le récit est morcelé, et on a pas que du "je", mais c'est rafraichissant et plaisant. Morcelé donc en plusieurs actions simultanées ou flash back. Sans rentrer dans les détails, ça apporte un suspens tout ce qu'il y a de délicieusement infâme: "je finis telle partie....non! non! c'est fini? Je dois me tarter encore un autre passage pour reprendre l'intrigue de cette partie là? Rhaa! *tentation de tourner les pages, trop tard, on est repris dans le récit*". Impeccable. Bien mené.
Et les flash back j'aime ça, mais ici c'est la douche écossaise. Un coup magnifique (ah, le bonheur de revenir dans l'enfer d'Istvaan V), un coup décevant (la genèse de Vulkan, mais on en demandait bien plus, Mr Kyme!).

Pour l'histoire elle même, je ne développerai pas, parce que développer Vulkan Lives, c'est spoiler à coups sûr. Mais les ingrédients sont là. Des héros, des retrouvailles, des méchants vraiment méchants, des révélations obscures et addictives, des complots, des trahisons (en même temps, ben c'est l'Hérésie...). Et pareil, jusqu'au bout on y croit, et on se prends la baffe dans la tronche qui nous rappelle que le happy ending est banni de 40k.

L'écriture est fluide et prenante, j'ai aimé Kyme dans sa trilogie Salamander, j'ai d'autant plus apprécié ici. A croire que monsieur Kyme s'est surpassé pour honorer le fait qu'il écrivait une page de l'Hérésie d'Horus, et pas n'importe laquelle ("révélation"! le mot clé de ce livre!)

Petite déception sur les apparitions de [censuré] le grand méchant de l'histoire, dont on aurait aimé apprendre davantage, mais j'espère (sans être un fan du personnage pour autant) qu'un livre ou au mieux une nouvelle s'y pencheront un jour...

Côté fluff, bien entendu c'est une mine d'or, mais on a quand même beaucoup moins d'esprit fouille au trésor que dans d'autres livres, et à part des secrets révélés ou quelques petites infos par ci par là, on reste un peu sur sa faim.
Et le petit frisson de raccord entre l'Hérésie et le 41ème millénaire avec quelques clins d'oeil, notamment aux artefacts de Vulkan...

Vraiment un moment sympa. Pas mon meilleur de l'Hérésie, mais dans le top10, assurément. Puis bon Vulkan quoi, mon primarque loyaliste préféré. Il apparaît ici comme je l'espérai: plus humain que post humain, et le regard déjà tourné vers l'avenir d'après la guerre (ah le pauvre, si il avait su...).

Il faut noter? un 17/20, sans hésiter, les 3pts manquants pour m'avoir laissé sur ma faim quant à certains détails fluff, et peut être avoir parfois trop tardé sur le....hum. Sur ce dont parle précisément le bouquin. Enfin ce qui se passe qu'on ne savait pas, toussa toussa... Parfois un peu trop longuet à mon goût.
Bref, lisez le!


-------------------------------------------------------------
+++ Burn the Heretic +++
+++ Purge the Unclean +++

agila :inquisition: agila
avatar

Turielo
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 837
Age : 29
Localisation : Bordeaux

http://obscuraelibrarium.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par - Ghost of Arkio - le Mer 12 Mar 2014 - 14:19

C'est pas moi le +1 ; mais +1 ! Wink

merci pour ce retour détaillé, pas dans le modèle du forum, mais quand même argumenté et à la 1ère personne. Smile

J'ai aussi eu le même départ que toi.. et la même surprise.
Je ferais mon retour dans le topic VO.


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Sam 15 Mar 2014 - 10:51, édité 1 fois
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10484

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par Magnus le Mer 12 Mar 2014 - 14:36

Bin si il faut dire a chaque fois qu'on met un +1...bon bin c'est moi...

A 10 votes pour ce livre je nous considèrerai comme definitivement perdu...

...et on pourra commencer à teaser sur (,ombre de la main du terrible secret ...


———
"Pride,not flesh, is weak"
vulkan

"Quel mal pouvait bien causer l'étude et l'apprentissage ?"
magnus
avatar

Magnus
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2298
Age : 39
Localisation : Normandie , LE pays du Cidre ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par - Ghost of Arkio - le Sam 15 Mar 2014 - 17:02

Et voilà (ouf), encore un retour : (issu du topic VO)
Spoiler:

Scénario : 4/5
La couverture et le titre spoilent déjà le lecteur, et les flashbacks paraissaient logiques. Mais l'auteur a été + loin : construire tout le scénario sur un enchevêtrement de flashbacks ET se déroulant en fonction de 2 histoires parallèles =
- le destin de Vulkan et son point de vue  quasi "narrateur" (je) //
- le destin des Salamanders survivants et leur point de vue (illustré par Nemetor et sa bande).


"Vulkan est Vivant" répond à la seule question utile pour les Salamanders au M31 je pense =
- que faire avec une légion vaporisée, détruite, symbole du mouton massacré en holocauste sur l'autel de la dramaturgie de l'HH, et qui est normalement hors jeu pour le reste de la guerre. En faire des guérilleros assoiffés de vengeance comme les IH ou les ravens? comment illustrer le credo et la culture de Nocturne (endurance, humanité, force) avec le paradoxe de commencer leur '1er' tome par une quasi extermination par le feu.. (lol)

Le parallèle entre la personnalité de Vulkan et de Nemetor est intéressante, tous les 2 sont sur un "après", une lutte pour croire en l'avenir, alors qu'ils ne savent plus rien de rien (ils vont jusqu'à envisager qu'ils sont les derniers loyalistes de l'Imperium..). Seuls, acculés, désespérés dans un univers retourné comme une chaussette, ces survivants d'Istvaan V (comme Vulkan) vont s'accrocher coûte que coûte à l'espoir que tout n'est pas fini pour l'humanité.  

Je pense qu'il y a une démonstration dans ce choix de scénario, et personnellement ce choix m'a plu.
Istvaan V n'est alors plus une énième vision des faits, mais une sorte de date de mort/renaissance pour les salamanders, Primarque inclus.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fluff : 2,5/5
La moyenne à cause du "big secret" mais sinon on reste un peu sur sa faim: pas de nouveauté par rapport aux apports de "Book II: Massacre" de FW, pas de détails sur les artefacts (sauf le Marteau Dawnbringer), et le passé mythologique de Vulkan n'est malheureusement que survolé. Une faiblesse par rapport aux attentes des fans de fluff.

Sinon, des surprises:
Spoiler:

- La cabale: retour de John Grammaticus, avec son humour grinçant et une morale + ambiguë que dans Légion ou La Bataille de Calth. L'échiquier se complique avec l'apparition de voix discordantes parmi les xenos, et donc sur la manière de traiter le chaos (!).

Le big secret!
Qui apparaît non à la fin mais quasi au milieu du roman= Vulkan.. est... black ^^ j'déconne non il est juste immortel hAAAAAA!!??? eeeet ben en fait si étonnant que ça?

C'est bien joué de Kyme d'avoir inclus dans son scénario les perpétuels de la cabale :
- il veut montrer qu'on avait plutôt bien accepté le principe pour des humains normaux, alors pourquoi pas des posts-humains? Ce trait de l'Empereur dont seul Vulkan parait avoir hérité pose beaucoup de questions (L'Empereur le savait-il? pourquoi seulement Vulkan?)
Ce qui m'a surtout calmé c'est de lire effectivement cette postface où Kyme explique que c'était prévu, et dépendait de la trame imaginée pour le jeu de cartes CCG mais jamais paru (HH Collected Visions inclus) car le jeu s'était arrêté trop tôt.
=> donc des éléments (son immortalité n'est que le 1er) pas neuf ou sortis au hasard, ni même inventé par Kyme, mais faisant parti d'un plan + grand qui, s'il nous avait été connu dès 2007, ne nous étonnerait plus aujourd'hui.

...ce qui veut donc dire qu'on aura droit à d'autres surprises concoctées par son véritable architecte d'origine: Alan Merett !


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Écriture : 4/5
Un point fort du roman je pense.. et ce sont les personnages.
Côté primarques:
Vulkan et Curze sont bien traités, leur caractère est respecté et convainquant. On a du neuf des 2 côtés:
- Vulkan et son côté humaniste mais.. un peu comme Sanguinius une lutte intérieure contre son âme de tueur et ses doutes. Il doit mettre les bouchées doubles à cause de sa 'malheureuse'  Rolling Eyes  apparence physique qui le fait passer avec ses fils pour des démons (et défendre en parallèle l'idée qu'ils n'existent pas - hahaha). J'aurais été Merett/Johnson/etc., c'est à lui que j'aurais donné une colère "volcanique" et pas à Perturabo ou Dorn; mais finalement c'est la sagesse qui l'emporte, contre les manigances de Curze et les horreurs de l'hérésie. Reste le monologue au "je" qui dépeint un Vulkan solide, profondément humain, et à la discrétion assumée, dont la scène de questionnement avec Numeon avant l'assaut drop pod sur Istvaan V en est le meilleur exemple.

- Curze: dégueulasse et sadique à souhait, mais bien + subtile et tourmenté, très loin du Joker caricaturé. Ce "duel" quasi psychologique avec Vulkan se retourne contre lui et il le sait.
Désolé de te contredire Solathen =
Spoiler:
le marteau au centre du labyrinthe est volontaire, et sa tristesse en annonçant cette étape à Vulkan n'est pas feinte = Curze cherchait le suicide (logique de tordu) avec ce délire d'être persuadé qu'il ne peut rien faire d'autre qu'être la créature mauvaise qu'il est devenu. (...) Son acharnement tourne à la décrépitude et là je pense tout de suite à la surprise du Lion qui voit son visage ravagé sur Tsagualsa dans la nouvelle les "Armes brutales" (ADB) = mot cité/revendiqué par Curze lui-même dans le roman de Kyme !

Sa 'défaite' contre Vulkan est une étape supplémentaire dans sa damnation et sa folie. Vulkan assène lui-même la sentence = l'existence de Curze n'a aucun sens.. (bon courage à sa légio pour recoller le puzzle... )

L'histoire parallèle: les personnages IH, Ravens, le sniper Iron Hand calme et posé (antithèse de l'archétype IH), même les personnages secondaires = tous bien dessinés je trouve et qui auraient pu faire l'objet d'une novella à eux seuls.
Le récit quasi en songe (le "je") des tortures de Vulkan en parallèle de la lutte de ces survivants d'Istvaan V hantés/dévorés par les horreurs du massacre (les flashbacks bien insérés dans le fil du récit) sont bien sombres à souhait, comme ce détail que j'ai adoré =

Spoiler:
Le warhawk où une 50aine de survivants s'extirpent in-extremis d'une orgie/hystérie de massacre ... et ils n'arrivent que la 1/2 vivants... sur un croiseur accueillis par un équipage à 2 doigts de les massacrer... c'aurait pu être du récit Flesh Tearers !  rire1 

ça, et aussi la fin = Erebus le Sauveur ! alien et le dernier souffle de Nemetor devant la lumière de l'immaterium = il ne saura pas si son primarque est réellement vivant, mais il y a cru jusqu'à la fin. Sa mort est synchrone avec la libération de Vulkan et l'espoir que les Salamanders puissent survivre à leur ordalie. c'est beau ! Sad

Word Bearers= Très bonne entrée en scène de Narek, et de l'autre côté = pas facile à digérer Istvaan V, et pas seulement pour les loyalistes ! là aussi c'est rafraîchissant dans la trame de l'HH de voir des personnalités WB qui varient un peu, et le fait que cornes ou pas sur le crâne, ils ne sont pas tous automatiquement des fanatiques braillards mais encore des légionnaires ; Narke, c'est un peu "l'après Argel Tal" qui avait trop monopolisé le thème "Illustration des conflits intérieurs de Lorgar" sans le copier.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Avis perso : 4/5
Pas essentiel pour comprendre la trame de l'HH ? rétrospectivement et ayant déjà lu The Unremembered Empire, Vulkan Lives m'a plu beaucoup + par son écriture et ses personnages, qui réapparaîtront (baclés) dans TUE. Je n'aurais jamais cru un jour que j'aimerais davantage un Kyme qu'un Abnett !
Un roman sur Vulkan oui, mais aussi sur ces légionnaires qui parlent autant de leur primarques que les primarques de l'Empereur.
+ Un beau retour bien gore sur Istvaan 5 et celui que j'ai apprécié le + pour l'instant (de tous les tomes)
Vulkan était quasi mort dans le fluff; avec ce roman et grâce à ce portrait, il est bien vivant ! Wink 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

TOTAL = 14,5/20


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Lun 1 Juin 2015 - 23:57, édité 1 fois
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10484

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par Corax le Sam 15 Mar 2014 - 20:04

Merci tout plein pour cette critique bien complète et détaillée.
avatar

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 39
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par - Ghost of Arkio - le Lun 17 Mar 2014 - 17:09

Une dernière chose:
- en commençant de lire Promethean Sun, j'ai cette impression qu'il aurait pu être la 1ère partie du roman présent ;

Et ça me rappelle le parallèle avec le découpage : Le 1er Hérétique / Aurelian qui avaient une unité logique entre eux.
Promethean Sun est vraiment complémentaire de ce roman M31 sur les Salamanders, et aurait fait grimpé les notes (détails fluff de Vulkan not.)


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Lun 17 Mar 2014 - 19:57, édité 1 fois
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10484

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par Eloniel Castana le Lun 17 Mar 2014 - 19:45

Je commence la lecture ce soir Smile Vous m'avez donné hâte.
avatar

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1715
Age : 23

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par Nero le Mer 21 Mai 2014 - 18:24

J'ai noté moyen pour ce tome-ci.
Ça se lit bien. On apprend beaucoup de choses sur les Salamenders, leur primarque et nombreux membres de la légion.
Une confrontation survivants Istvaan V vs WB sympatoche, ainsi que celle de Vulkan et Curze!
Un retour de Grammaticus plus que bienvenu! De la même manière qu'un flashback sur la bataille du site d'atterrissage.
Et un super secret qui n'en est plus un maintenant, concernant certains personnages de ce romans!
Mais quand même, des protagonistes par moment voire trop, guère prenants, juste une impression? j ne saurais le dire.
13ou14/20


AVE DOMINUS NOX
avatar

Nero
Scout
Scout

Messages : 118
Localisation : Amas de Thramas

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par BlooDrunk le Lun 16 Juin 2014 - 20:12

plusun avec ta critique Nero, pour moi c'est une petite déception ce livre, j'en attendais peut être trop... vu que tout le monde en à beaucoup parlé.

J'ai quand même voté Bon, mais j'ai franchement hésité avec le Moyen.

Terminé il y à deux semaines, la flemme d'en faire la critique, surtout que presque tout en à été dit!

Pour résumer mon ressenti:

- un livre sympa, agréable à lire, le style alterant entre Vulkan à la 1ère personne et le reste est assez déroutant je trouve, mais aussi plaisant à la fois.
- pas mal de fluff sur les Sallies, des bons flashback sur Isstvan V, jouissifs!
- l'intrigue WB/Grammaticus/Survivants d'Isstvan V est assez sympa, quoique inégale par moment, certains passages de "remplissage" sont superflus je trouve.
- la détention de Vulkan aussi m'a parfois légèrement ennuyée, même si je voulais absolument savoir la suite...
- des personnages secondaires intéressants et charismatiques, j'ai beaucoup aimé le WB traqueur/chasseur par exemple.
- Curze est très bien décrit ici, j'ai aimé la manière dont l'auteur à traité sa folie et sa psychologie... Bien dérangé mais pas si fou que ça le Night Haunter!
- le "BIG SECRET", mouais sympa, heureusement que j'ai sagement évité les spoils (ici et ailleurs).
- pour finir, on sent clairement qu'on est dans le creu de la vague avec les romans HH, il serait temps que ça reparte un peu, qu'on se recentre sur des évènements plus intéressants, plus dans la trame quoi... Je comprends qu'il faut du fan service, pour chaque légion, mais à force je commence à me lasser tout doucement.

Je lui met quand même un 14/20.


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 7934
Age : 35
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par drong le Lun 16 Juin 2014 - 20:55

BlooDrunk a écrit:
- la détention de Vulkan aussi m'a parfois légèrement ennuyée, même si je voulais absolument savoir la suite...

Idem pour moi sa été les passages les plus laborieux du livre , y en a trop et au bout d'un moment ca tourne en rond (j'ai jamais sauté autant de pages) du coup un livre que j'ai peu apprécié...dommage.
avatar

drong
Space Marine
Space Marine

Messages : 186
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum