Vulkan est vivant de Nick Kyme

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman :

13% 13% 
[ 4 ]
48% 48% 
[ 15 ]
23% 23% 
[ 7 ]
13% 13% 
[ 4 ]
3% 3% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 31

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par Kajah Haig'uiye le Jeu 10 Juil 2014 - 14:42

En accord avec Bloodrunk,le livre est notable dans le bon tirant sur le moyen.
Je trouve qu'on a de moins en moins affaire avec des SM,pour les chaotiques s'est normal,mais pour les loyaux ils sont à moitié goyo les pauvres.


ironhands "La chair est faible."
                  Crédo Iron Hand
avatar

Kajah Haig'uiye
Space Marine
Space Marine

Messages : 431
Age : 31
Localisation : Sur un tas de cailloux au milieu de la boue.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par macbeth le Lun 14 Juil 2014 - 15:56

Pour ma première critique, je m'attaque au dernier livre que j'ai lu...

Scénario et mise en scène : 3/5
C'est correct. Je ne suis pas certain de vraiment aimer ces allers-retours constants entre Vulkan et le groupe de survivants, mais ça reste lisible.

Style et écriture : 3/5
Etant assez hermétique au style des auteurs, je vais mettre un 3...


Intérêt fluffique : 3/5
En fait, je ne suis pas certain d'avoir compris le Big Secret. Si c'est seulement
Spoiler:
que Vulkan est immortel
alors vraiment bof... S'il y a autre chose... ben alors ça a dû m'échapper.
par contre, le livre donne une image de Curze assez intéressante, à la limite du pathétique. Il a un certain coté Joker je trouve par moments...

Appréciation personnelle : 3 /5
On m'en avait dit tant de mal que, au final, j'ai eu une plutôt bonne surprise. maintenant, ça reste un livre qui ne casse pas trois pattes à un canard...

Note globale : 12 /20


A Tintagel, on mange quand on l'a mérité, quand on a accompli ses commandements avec humilité et qu'on a glorifié sa famille !
avatar

macbeth
Scout
Scout

Messages : 15

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par Magnus le Mar 22 Juil 2014 - 6:50

Effectivement un primarque immortel ca n'a aucune incidence ou signification .... aucune en effet....


———
"Pride,not flesh, is weak"
vulkan

"Quel mal pouvait bien causer l'étude et l'apprentissage ?"
magnus
avatar

Magnus
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2298
Age : 39
Localisation : Normandie , LE pays du Cidre ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par PaniPwoBlem le Jeu 16 Oct 2014 - 15:48

Punaise, je sais pas si c'est moi (si oui je m'en excuse d'avance) mais je ne comprend pas pourquoi

Spoiler:
Erebus permet à John Grammaticus de partir avec la navette??? Il ne voulait pas le récupérer pour s'occuper de lui???

A part ça, j'ai bien aimé ce livre, être dans la tête de Vulkan était vraiment une bonne idée. Par contre j'ai pas du tout aimé Konrad...en fait je dirais même pas que c'est une question de aimé ou pas c'est juste qu'il me fait pitié ce primarque...

Je l'ai ressenti vraiment perdu, fragile.

Un peu soulé par contre par les retours sur Istvaan V, je pense qu'un peut moins de flash back n'aurait pas fait de mal.

J'ai bien aimé aussi lorsque Vulkan parle des primarques en disant en gros qu'ils ont subis moults augmentations diverses mais que cela a aussi augmenter et fait apparaitre des côtés "mauvais".


------------------------------------------------------------------------------------------
"Si un homme rassemble dix mille soleils entre ses mains... Si ses fils et ses filles ensemencent cent mille monde, et qu'il leur accorde la jouissance de la galaxie tout entière... Si cet homme peut d'une pensée guider un million de vaisseaux au milieu de l'infini des étoiles... Alors veuillez me dire, si cela vous est possible, comment un tel homme serait moins qu'un dieu."




Lorgar Aurelian
avatar

PaniPwoBlem
Scout
Scout

Messages : 45
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par - Ghost of Arkio - le Jeu 16 Oct 2014 - 16:11

@PaniPwoBlem: la réponse est dans Imperium Secundus mais surtout dans le fait qu'Erebus sait que John travaille pour la cabale et que la cabale travaille pour faire gagner le chaos. CQFD et peu importe comment il l'a su (démons, warp, Lorgar). Erebus voulait surtout que les astartes loyalistes échouent.

Et merci pour ton retour. Smile


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Jeu 16 Oct 2014 - 17:17, édité 1 fois
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10496

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par PaniPwoBlem le Jeu 16 Oct 2014 - 17:15

Ah punaise bah oui, tellement logique et en plus je le savais...Mais j'avais pas percuté!

En même temps, j'étais tellement choqué par ce fait...mon esprit est resté bloqué là dessus.

Edit: J'ai voté Bon au fait Wink


------------------------------------------------------------------------------------------
"Si un homme rassemble dix mille soleils entre ses mains... Si ses fils et ses filles ensemencent cent mille monde, et qu'il leur accorde la jouissance de la galaxie tout entière... Si cet homme peut d'une pensée guider un million de vaisseaux au milieu de l'infini des étoiles... Alors veuillez me dire, si cela vous est possible, comment un tel homme serait moins qu'un dieu."




Lorgar Aurelian
avatar

PaniPwoBlem
Scout
Scout

Messages : 45
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par - Talos - le Lun 1 Juin 2015 - 20:59

Bien bien bien, à croire que le déterrage de topics est ma spécialité bravo

Je viens donc de terminer Vulkan est vivant et vous livre (heyhey !) mes impressions à chaud.

Spoiler:

Premier constat : Nick Kyme sait manier sa plume ! Il n'y a pas de répétitions flagrantes, les mots sont bien choisis, un clin d’œil aussi à la traduction qui a su retranscrire le texte d'origine en langue de Molière avec brio (qui ?).

Je vais livrer mon ressenti sur les personnages sans trop en dévoiler ! Alors déjà :
Spoiler:
Grammaticus ! Je ne m'attendais pas à le revoir depuis Legion (loué soit-il) ! Quelle bonne surprise, j'ai crié "YES !" dans le lit, ce qui a fait sursauter Madame...


Concernant le personnage susnommé, j'ai adoré la façon dont son sarcasme baigne ses interventions, on sent bien qu'il en a marre d'assumer le rôle qui est le sien...

Vulkan est réellement touchant. Peut-être pas autant que Corax dans Délivrance Perdue ou Fulgrim dans le roman éponyme, mais on se prend vraiment de sympathie et on partage sa peine à chaque torture. Celles-ci ont été variées à souhait, plaçant le Primarque déjà meurtri devant des dilemmes perdus d'avance. Ferrus est réellement ch*ant ! Juste envie de lui clouer le bec mais le personnage est réussi (c'est bien grâce à ça qu'on veut sa re-mort !).
N'ayant jamais lu d'ouvrage mettant les Salamanders en première ligne, ce qui m'a frappé dès le départ est la couverture. Il m'a suffit de voir le regard de Vulkan pour tout de suite partager sa tristesse, osmose qui durera jusqu'à ce que celle-ci se transforme en rage (j'en dis pas plus !). L'emploi de la première personne est quelque chose qui m'avait presque rebuté dans Les Ombres de la Traîtrise, mais je dois avouer que son emploi ici est des plus judicieux. Son portrait en tant que forgeron renforce sa personnalité créatrice et sa figure paternelle peut-être plus que n'importe quel autre Primarque. Il comprend que des bases saines, façonnées à la main, sont le premier pas vers la pérennité. Et bien entendu, à l'opposé de son discours on a...

Curze => fidèle à lui-même. Classe, sanguinaire, mais Nick Kyme nous livre ici un portrait autrement plus personnel qu'à l'accoutumée. Coup de bol, j'ai fini il y a peu les Chroniques de l'Hérésie, j'avais donc les souvenirs de l'enfance de Konrad encore frais comme du sang dans ma tête. De prime abord, j'ai pensé qu'il jouerait juste le rôle du bourreau, sans compassion et empli de sadisme. Bon c'est le cas certes, mais plus le roman avance, plus on découvre la réelle détresse du Primarque jusqu'au renversement final ...
Spoiler:
...où les rôles s'inversent totalement

Concernant les autres personnages, on a droit à un aperçu des traditions des légions au moment des bûchers funèbres. J'ai beaucoup apprécié certains personnages comme Numeon, Hriak et Pergellen qui, comme l'a souligné Ghost of Arkio dans sa review en section VO, est totalement en contradiction avec la mentalité de sa légion en jouant au tireur embusqué ! Petite troupe très sympa Smile

Du côté des bad boys, le début du roman pose tout de suite les bases. Celui que tout le monde déteste Un certain personnage se retrouve sur la touche, en position de faiblesse. Cet événement entame le début de fractures au sein de la XVIIème Légion, dont les membres sont pour la plupart étonnants. Je pense surtout à Narek, qui n'hésite pas à menacer de mort un frère prêt à profaner la dépouille d'un Salamander et qui propose un duel face-à-face avec un certain loyaliste à la fin du roman. C'est quoi ce sens de l'honneur ? Très bonne surprise à laquelle je ne m'attendais pas !

Pour résumer, j'attribuerais la note de 14,5/20 à Nick Kyme pour son roman. Cela manque d'un petit quelque chose qui aurait pu le rendre excellent, sans que je mette la main dessus... Un peu plus de détails quant aux événements qui ont suivi le premier tir de bolter des IW sur Istvaan peut-être ?... Dommage de n'avoir à chaque fois que des combats détaillés du début de la baston, mais quasiment jamais de la deuxième moitié.

La fin m'a laissé pantois, cependant à ce que j'ai compris il va falloir que je m'attelle à Imperium Secundus pour faire la lumière sur mes doutes...  bravo

merci  de m'avoir lu !


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Découvrez mes tutos sur Youtube
Mes figurines tous univers confondus, c'est par là : Voile Noire
Et partagez vos peintures ici ! Very Happy


"Mourrez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.

     
avatar

- Talos -
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1787
Age : 28
Localisation : Covenant of Blood

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par - Ghost of Arkio - le Lun 1 Juin 2015 - 23:33

Alors, hein! un bon Kyme surprise de derrière les fagots ! Smile

C'était pas évident de ressusciter le mythe de Vulkan avec un fluff HH d'origine aussi expéditif [meurt sur IstvaanV, point] mais Kyme a pour moi eu le bon goût de ne pas avoir abusé de la situation pour son chapitre/légion de prédilection (série salamanders).

Et je te suis aussi pour souligner que l'équilibre Primarques/seconds rôles est ici géré avec un bon bilan assez rare dans la série; là où dans l'HH c'est souvent un vrai massacre :rire!:
Tu liras Imperium Secundus, tu m'en diras des nouvelles...

Je n'ai par contre pas remarquer d'acharnement anti fin de description de combat (?)

+1 pour le 1er spoiler ! ^^
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10496

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par Horus Aximand le Dim 8 Mai 2016 - 14:07

Je viens de le finir.
Livre pas trop mal, facile a lire.
Il y a quelques infos interressentes intéressantes. La personnalité de Curze qui est décrite m'a plus. On sent qu'il est vraiment mal dans sa peau. Je me suis pris d'affection pour Numéon. J'ai adoré le personnage. Vulkan pas très interressent intéressant.
Mais dans la globalité dans sa globalité, j'ai trouvé le livre lent, trop lent. Ca n'avance pas. J'ai eu beaucoup de mal a accrocher du coup. (Pour vous dire, je l'ai commencé en novembre dernier. On est en mai Rolling Eyes  )

J'ai voté moyen.

EDIT GHOST: et un espace après les points et les virgules stp. Tu n'en as mis aucun ici même si je ne l'ai pas mis en rouge.


chaos  Gloire a Abaddon   chaos
avatar

Horus Aximand
Space Marine
Space Marine

Messages : 189
Localisation : ?????

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par ChezAzrael le Dim 4 Déc 2016 - 18:43

De mon pont de vue je l'ai adoré. Il est vrai que le début est lent mais une fois la machine lancé ça envoie du lourd, et comme je suis un fan des salamanders (même si il est vrai que je préfère les Dark Angel) j'ai juste était détruit par les tortures qu'endure Vulkan
L'Empereur protège.

vulkan salamanders HHsmiley timeof Purge
avatar

ChezAzrael
Scout
Scout

Messages : 19
Age : 13
Localisation : Sevran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vulkan est vivant de Nick Kyme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum