Le Poing de Demetrius de William King

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman :

 Le Poing de Demetrius  de William King I_vote_lcap0% Le Poing de Demetrius  de William King I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 Le Poing de Demetrius  de William King I_vote_lcap67% Le Poing de Demetrius  de William King I_vote_rcap 67% 
[ 2 ]
 Le Poing de Demetrius  de William King I_vote_lcap0% Le Poing de Demetrius  de William King I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 Le Poing de Demetrius  de William King I_vote_lcap0% Le Poing de Demetrius  de William King I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 Le Poing de Demetrius  de William King I_vote_lcap33% Le Poing de Demetrius  de William King I_vote_rcap 33% 
[ 1 ]
 Le Poing de Demetrius  de William King I_vote_lcap0% Le Poing de Demetrius  de William King I_vote_rcap 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

 Le Poing de Demetrius  de William King Empty Le Poing de Demetrius de William King

Message par uther33 le Dim 15 Déc 2013 - 12:27

Le second tome écrit par William King et consacré à la Croisade de Macharius sortira officiellement le 18 avril 2014. Son titre : Le poing de Demetrius et son prix : 25 €

 

==> LE POING DE DEMETRIUS de William King.

Comme la croisade atteint son point culminant, le Seigneur Solaire Macharius est attirée sur le monde de Démétrius par une prophétie liée à un ancien artefact appelé « Le Poing de Démétrius ». Les rumeurs et les légendes décrivent l'artefact comme une arme d'un primarque, ces seigneurs de l'Hérésie d'Horus. Avec elle, Macharius croit à son succès et que la victoire sera assurée. Mais d'autres ont soif de cette arme puissante. Les Eldars Noirs feront tout pour l'obtenir.

(Traduction Uther33)  • Avril 2014 • ISBN 99781780301594 • 153 x 234, 320 pages • format Hardback 25€


 
 Le Poing de Demetrius  de William King Fr-fis10
 
 
 
 
 Le Poing de Demetrius  de William King Macharius2
 
 
logo2billking Le Poing de Demetrius  de William King 977646LogoW40K


Dernière édition par uther33 le Mer 23 Avr 2014 - 21:30, édité 1 fois


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !


 Le Poing de Demetrius  de William King Bannie10
Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire
uther33

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 49
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

 Le Poing de Demetrius  de William King Empty Re: Le Poing de Demetrius de William King

Message par Nico. le Dim 20 Avr 2014 - 15:21

Je viens de voir que j'ai oublié de mettre ma critique de la section VO ici, et vu que le livre est sorti y'a 2 jours...


Critique VO:


- Scénario et mise en scène : 3/5

Ce tome se situe 10 ans après le premier, Macharius a eu le temps de conquérir des centaines et des centaines de mondes pour la gloire de l'Imperium. On retrouve les personnages du précédent volume, à savoir l'Inquisiteur Drake, le personnage principal Lemuel, ses acolytes Ivan et Anton, leur lieutenant dont j'ai oublié le nom VF ("The Undertaker" en VO) et bien sur le grand Macharius qui ici occupe pas mal de place. Contrairement au premier roman où certains avaient critiqués ses faibles apparitions, ici il est un personnage majeur.

Au début du roman il arrive à mettre la main sur un importante relique, le fameux "Fist of Demetrius", un gantelet qui aurait appartenu à Leman Russ lors de la Grande Croisade. Il souhaite alors revenir vers son monde QG du moment "Emperor's Glory" mais bien évidemment tout ne se passe pas comme prévu. Leur vaisseau a une défaillance lors d'un voyage warp et se retrouve proche d'un planète en train de se faire attaquer par des vils Eldars Noirs.

Le second personnage principal du roman est l'Archon Ashterioth, qui bien évidemment va poser quelques contretemps à Macharius et son armée.

A savoir que les Gardes Impériaux et les Eldars Noirs ne sont pas les seuls apparaître dans ce roman...


Spoiler:
... des Space Wolves font leur apparition au milieu du roman sous la forme du Loup Suprême Ulrik Grimfang. Ce qui donne lieu à une scène très sympathique d'ailleurs.

Il s'allie avec Macharius pour retrouver l'artefact et envoie une compagnie à ses côtés commandée par un tout jeune sergent du nom de Logan Grimnar...

Infos Lexicanum: King refait même revenir l'unité de Wolfblade pour un petit cameo, des Space Wolves assignés à la protection de la famille de navigateurs Belisarius, que l'on trouve dans le roman Wolblade sorti en 2003.


Le scénario n'est pas très passionnant et même un peu trop convenu à mon goût. Certes Macharius est plus présent mais on n'a pas vraiment de grosses batailles énormes pour la conquête d'une planète comme on pourrait s'y attendre pour une série sur les Croisades Machariennes ou simplement en regardant la cover. Ici ce sont quasi que des petites escarmouches.

Après les combats sont très bons, le personnage de Macharius est très bien décrit, son intelligence et sa compréhension hors normes des combats est captivante. C'est réellement passionnant de voir comment il détail ses plans d'attaque, comment il comprend le combat et comment il traite tout cela très rapidement et avec brio. C'est vraiment bien décrit et intéressant.

Le point de vue Eldar Noir est également bien traité, on ressent tout le mépris qu'ils ont pour ces mon-kheig tout juste supérieurs à des singes. Ashterioth est arrogant à souhait, toujours sûr de lui et incapable de remettre en doute ses qualités forcément supérieures. C'est vraiment fun d'avoir un côté Eldar Noir pour une fois, cela change des Eldars normaux moins excentriques...


- Style et écriture : 5/5

J'aime beaucoup la façon d'écrire de William King, ce n'est pas pour rien qu'il est dans mon top 3 des auteurs BL avec Abnett et ADB. Avec lui c'est toujours fluide, bien construit, propre. Je vois bien la différence entre ça et les livres que j'ai lu juste avant plein de formulations basiques, faciles et de répétitions. Ici c'est vraiment agréable à lire.

Le livre reprend la narration à la première personne de Lemuel, le garde du corps de Macharius, c'est une façon peu utilisée de raconter des histoires chez la BL et je dois dire que c'est bien foutu même si bien évidemment on se demande pourquoi se simple soldat se retrouve toujours là où il faut pour entendre les points importants de l'intrigue (même si l'auteur fait l'effort de justifier à chaque fois la raison de sa présence à un tel endroit).

Mais il n'est pas le seul à nous raconter son histoire, l'autre personne est le chef Eldar Noir, nous sommes aussi dans ses pensées, ce qui amène les points que j'ai déjà cités sur sa perception des humains.

Je tiens à signaler que pour une fois l'obligatoire (re)présentation physique des personnages en début de roman, souvent barbante, est ici faite de façon un peu originale en usant de l'argument d'une comparaison entre il y a 10 ans (premier tome) et maintenant par l'artifice d'un produit de conservation physique. Le personnage explique que telle ou telle personne a plus vieillie qu'une autre... ce qui amène cette description des personnages. Ce n'est pas grand chose mais comme pour une fois cela était un peu mieux amené que d'habitude je tenais à le noter.



- Intérêt fluffique : 3/5

Nous sommes cette fois au coeur de la Croisade Macharienne, on comprend l'ampleur de la tâche. Macharius est un héros, l'homme le plus important et puissant de tout l'Imperium, il contrôle des centaines de mondes sur lesquels il fait construire des statuts à son effigie.

Pour lui ce n'est que pour le bien de l'Imperium, pour d'autres cela devient gênant d'avoir un adversaire de plus en plus inatteignable ou susceptible de faire sécession avec l'Imperium pour gérer son propre petit empire. Il commence à y avoir des allusions de complots contre le trop puissant Maître de Guerre, la jalousie grandie...

C'est marrant de voir à quel point les humains sont toujours aussi idiots, quand un Homme oeuvre pour le bien commun et agrandit comme personne le domaine de l'Empereur il y a toujours des gens pour tenter de saboter cela uniquement pour leurs propres petits intérêts personnels. L'avancée de la Croisade elle même est ralentie par tout ces manigances de nobles.

Tout ceci est très intéressant sauf que cela n'est qu'une mineure partie du roman, l'auteur néglige la Croisade dans son ensemble pour se concentrer sur cette histoire parallèle du Poing de Demetrius et cette guerre hors Croisade contre les Eldars Noirs. C'est dommage, au lieu d'avoir quelque chose d'épique sur cette grande entreprise guerrière, nous n'avons qu'une histoire parallèle, fluffiquement peu importante et des escarmouches.


- Appréciation personnelle : 3/ 5

Je suis plutôt mitigé quant à ce livre, j'ai beaucoup apprécié certains points comme l'écriture, les aspects tactiques des combats, le personnage de Macharius ou la perception Eldar Noir. Et pourtant je suis quand même sur une certaine réserve.

Ceci est surement grandement dû au derniers Chapitres peu captivants et à une fin franchement naze. C'est dommage d'avoir une très bonne première partie de roman pour voir que la seconde n'est qu'une successions d’événements peu inspirés. On ne ressent pas vraiment de tension à la fin, le combat final est terriblement court et peu épique. Bâclé pour cause de délais à respecter ?

De plus les personnages sont peu développés, hormis Macharius et Drake (d'ailleurs une certaine tension commence à naître entre les deux, ce qui laisse présager à avenir conflictuel pour le dernier tome), ils sont juste là pour faire de la figuration. Déjà il n'y a pas vraiment de nouveaux personnages, ce sont les mêmes que dans le premier volume et c'est tout, le reste n'est qu'une succession de nobles et de gardes sans noms (hormis lors du passage sur Emperor's Glory).

Les acolytes du personnage principal, Anton et Ivan ne sont là que pour quelques scènes où ils dialogues ou se battent aux côtés de Lemuel et Macharius, mais leur place dans l'histoire est très marginale.

Mais LE personnage sous exploité n'est autre que le lieutenant du premier tome (dont je ne me souviens toujours pas du nom, désolé) "The Undertaker". Le mec au début du premier livre on ne peut pas le blairer, ensuite il lui arrive des misères et son personnage devient intéressant, extrêmement froid mais "couillu" (ce qui donne une scène plutôt épique au devant des balles ennemies sans peur). Ici il n'est cité qu'une poignée de fois et ne dois dire que 3 répliques dans tout le roman. C'est vraiment dommage.


Spoiler:
Et Logan Grimnar est juste... comment dire... inintéressant ? On ne le voit que très peu et il ne dégage rien de spécial. Vraiment dommage pour un futur Loup Suprême ! Pourquoi faire venir un personne si connu pour l'exploiter si peu ? L'avoir jeune et seulement sergent aurait pu donner quelque chose de captivant fluffiquement.

Je pense qu'après les critiques de L'Ange de Feu comme quoi il était plus sur les hommes de la Garde que sur Macharius, William King a voulu corriger le tir en donnant plus d'importance au Seigneur Stellaire au détriment de tous les autres (et je ne parle pas des Eldars Noirs dont on ne connait que trois noms vite fait, un petit début d'intrigue et c'est tout).


En prenant en compte ceci et une fin décevante tout en gardant les qualités citées précédemment, j'estime que cette oeuvre est un bon livre mais son grand potentiel est gâché. Faire une trilogie sur cette importante période c'est trop court (d'ailleurs je signale que le livre ne fait que 316 pages... sans compter les pages blanches, la grosse police d'écriture et les grands encarts à chaque début de chapitres), Elle aurait méritée une saga comme la Croisade des Mondes de Sabbat de Gaunt pour être mieux traitée et plus approfondie.

Bref, ce n'est pas un mauvais livre, loin de là, mais quand on le termine on a quand même une certaine frustration. Au milieu du roman j'étais extrêmement motivé, je voyais déjà un bon 16/20 se profiler à l'horizon, puis la seconde partie du livre est arrivée...



Total : 14/20


Mais j'ai quand même hâte de connaître la suite... si vous aimez la Garde et/ou William King vous pouvez acheter ce livre sans soucis.



On attend vos retours de cette VF !! Smile


 Le Poing de Demetrius  de William King 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 9030
Age : 29
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

 Le Poing de Demetrius  de William King Empty Re: Le Poing de Demetrius de William King

Message par Emperor le Dim 27 Avr 2014 - 13:05


Un petite déception ce livre.

Effectivement c'est bien écrit et ça se lit tout seul, King gère à ce niveau là y'a pas de doute, mais comme dit plus haut : l'histoire est plus que mineure par rapport à la globalité de la Croisade (ça fait pas avancer d'un poil le schmilblick...) et la fin est vraiment expéditive, encore plus que d'habitude, et ne recèle aucune astuce pour nous donner envie de lire le troisième tome. Sérieux on dirait une fin de mauvais SMBattles, merci bien. doute 

Heureusement ce n'est pas le cas dans tout le roman.
La première partie est très bonne, même si au début j'ai eu du mal à me remémorer les persos. D'ailleurs le sous-lieutenant "Undertaker" = Fossoyeur en FR. Smile 

Les parties avec le point de vue du voïvode Eldar noir sont excellentes (avec une sublissime intro digne des Night Lords notamment, et même en pire !).
Sa vision des mon-keigh est superbement retranscrite, même si on pourra regretter que l'on ait pas plus de synonymes pour "primitif" dans notre langue...Le mot revient un nombre incalculable de fois dans le livre.

J'ai vraiment adoré ce point de vue des xenos déviants, et toute la lutte stratégique qui se joue tout du long entre le voïvode et Macharius (gros gros génie tactique, comme dans le 1, RAS). Ça devient même hilarant quand l'eldar se rend compte au fur et à mesure de ses échecs qu'il n'a pas un commandant humain ordinaire en face, avec la petite goutte de sueur qui va bien. rire2

La retranscription de la peur des GI de base face à cette menace tortionnaire et esclavagiste est aussi très très bien. Trouillomètre à zéro pour tout le monde (ou presque) et pi c'é tout !

Comme dans le premier, j'ai bien aimé aussi l'humour lourdingue du trio de GI principaux, présent again and again mais qui est là pour les faire déstresser dans des situations où ils se chient dessus. Smile 

La partie politique du bouquin est sympa (c'est les seuls éléments qui font avancer l'histoire globale de la Croisade en fait) mais est assez peu mise en avant.
- Intrigues des boss de l'Administratum, mécontents d'un Macharius qui a exigé l'arrivée de matos et de troupes plus rapidement et qui veut supprimer le cycle logistique à rallonge actuel, programmé pour enrichir de nombreux intermédiaires corrompus,
- Menaces d’assassinat,
- Grosse flippe des Hauts Seigneurs de Terra par rapport au fait que Macharius pourrait se créer sa propre satrapie indépendante de l'Imperium,
- Rôle ambigu du Haut Inquisiteur Drake,
- Macharius qui prend contact avec l'Astartes de son propre chef, en défiant le principe de la séparation des pouvoirs Impériale...

Les scènes avec les Space Marsouins sont cool. Contrairement aux humains de base, le voïvode les respecte et les crains. Cool 
Spoiler:
Grimnar en mode commando envoie du lourd !

Par contre, pas mal de gros trous dans le scénario (livre trop court). Situation en orbite inexistante à la fin, que font les SM dans les derniers chapitres ? quid des autochtones montagnards ??? etc...
Bref, faudra éviter de se poser trop de questions en le lisant. Rolling Eyes 

Au final, malgré de très bonnes idées (point de vue eldars noirs,...), de très bonnes scènes (abordage spatial xenos gourmand croquant), de très bonnes descriptions (vaisseaux, psyché de Macharius), une très bonne ambiance (peur des GI, sadisme ambiant)...et ben on est déçu quand même.

Un scénario qui n'apporte rien, un tiers de la Grande Croisade de gâché (bah oui, un livre sur trois), de gros gros trous scénaristiques (sûrement des découpes de l'éditeur pour leur nombre de pages...), une fin bâclée, sans saveur, et qui n'introduit même pas la suite...

Mais j'attends quand même la suite avec impatience : style de King excellent, espoir de rattrapage, quelques indices largués dans les deux premiers tomes qui laissent présager une fin dantesque (Drake Shocked...).

Vivement la rentrée !

Hop, 13,5/20. okay 



 Le Poing de Demetrius  de William King 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4435

Revenir en haut Aller en bas

 Le Poing de Demetrius  de William King Empty Re: Le Poing de Demetrius de William King

Message par Nico. le Dim 27 Avr 2014 - 13:17

D'ailleurs le sous-lieutenant "Undertaker" = Fossoyeur en FR.

Ah cool merci, j'aime beaucoup de ce personnage totalement froid mais ultra balaise....



Sinon, je vois qu'on se rejoint pour les reviews. Il y a du bon, du très bon même, et hélas du moyen. C'est ce qui ressort de cette trilogie, elle reste bonne mais n'est pas excellente (contrairement à celle de Tyrion & Teclis par exemple, même auteur, même format). Et c'est fort dommage, c'est ptete la seule fois qu'on aura du Macharius ou alors des récits à cette époque de 40K.

Mais on a plein d'indices sur "pourquoi le Commandeur Stellaire Macharius l'Invincible a-t-il chuté ?". J'espère que le dernier tome, qui sort en Juin en VO, sera épique et fera oublier les petites erreurs des deux précédents. Même si je redoute une fin bâclée, voir limite honteuse si c'est comme Le Fléau de Malekith (pire fin jamais lue !).


Smile


 Le Poing de Demetrius  de William King 846747844195bannirenicoor4GRAND
Nico.

Nico.
Admin
Admin

Messages : 9030
Age : 29
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

 Le Poing de Demetrius  de William King Empty Re: Le Poing de Demetrius de William King

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum