Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman :

50% 50% 
[ 7 ]
50% 50% 
[ 7 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 14

Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par uther33 le Mer 5 Mar 2014 - 14:46

Voici un moment que nous attendions un roman sur le Mechanicum. Nous savions que ce roman "Les Prêtres de Mars "était sorti il y a maintenant 21 mois en VO (Aout 2012) mais aucune nouvelle de la perfide Albion. Allions nous être les grands oubliés ? Maintenant, nous pouvons le dire non !! même au niveau de son prix  25€.


Présentation :



==> LES PRETRES DE MARS de Graham McNeill


La légende parle d'une expédition insensée, menée par le Magos radical Magos Telok, lequel s'est aventuré en dehors de l'espace connu au delà des mondes du Halo, à la recherche du ‘Souffle des Dieux’ – une arcane de technologie possédant le pouvoir de défaire et de remodeler les étoiles elles-mêmes.
Des milliers d'années plus tard, l'ambitieux Lexell Kotov rassemble sa flotte d'exploration de l'Adeptus Mechanicus et entreprend de suivre la folie et les pas du vieux Telok. Accompagné de la puissance de la Garde Impériale et de l'Adeptus Astartes en appui de ses propres forces, Telok part à la recherche des indices cachés qui le mèneront jusqu'au pouvoir le plus puissant que la galaxie ait jamais connu. Mais qui sait quels périls anciens les attend hors des frontières de l'Imperium et du règne de l'Humanité?


(Traduction Ghost of Arkio) • Mai 2014 • 414 pages • ISBN  9781780301648 • 25€




Couverture officielle
 
 
Fake en attendant la couverture officielle
 

Photo volée au QG de la NSA
 
 
 
logo2


Dernière édition par uther33 le Dim 1 Juin 2014 - 9:14, édité 1 fois


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !



Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire
avatar

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 48
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par Nico. le Sam 10 Mai 2014 - 10:22

Le livre sort dans 2 semaines, j'en profite pour remettre ici ma critique de la version VO:

Critique VO:


- Scénario et mise en scène : 4/5

Une expédition partant sur les traces d'une autre vieille de 3 000 ans ayant disparue, dans le but de retrouver un objet mystique à la puissance supposée immense...

Cette flotte de vaisseaux est très diversifiée. Il y a bien sur les commanditaires du Mechanicus sous les ordres du Magos Kotov et des divers autres postes propres aux "hommes" de Mars. Mais également l'équipage, très hétéroclite, d'un Rogue Trader, un régiment de Cadiens, des forçats du vaisseau principale et même une escouade de Black Templars accompagnée de leur Réclusiarque.

On voit bien la diversité de personnages de ce roman, tous sont intéressants, tous apportent un éclairage différent sur l'expédition elle même et surtout le Mechanicus.

Les liens entres les différents personnages sont bien construits, logiques et parfois même originaux...


Spoiler:
... le thème d'une éventuelle idylle entre un humain et une Magos est brièvement évoqué. C'est court mais apporte quelques notions sur cette possibilité à laquelle on ne pense pas forcément.

Les "forçats" n'ont absolument aucun liens avec le reste des personnages du roman, et pourtant on sent bien qu'ils vont avoir un impact à l'avenir. De plus leurs passages sont intéressants.

L'histoire est lente à se mettre en place mais sans jamais rendre cela barbant, en effet pour une fois qu'un roman W40K ne fourre pas des combats tous plus héroïques les uns que les autres tous les 5 chapitres, ça change et permet de vraiment développer les nombreux personnages.

Spoiler:
L'action ne démarre que dans les 100 dernières pages et est souvent très brève.

La partie sur la station orbitale abandonnée fait quand même réfléchir et met en place une certaine tension.

Ah et forcément il n'y pas que des humains dans le roman, il faut bien que des Xenos viennent mettre la pagaille dans cette petite expédition...

- Style et écriture : 4/5

Très fluide, agréable à lire, pas de répétitions trop persistantes. Du bon McNeill quoi.

- Intérêt fluffique : 4/5

On en apprend beaucoup sur le Mechanicus, forcément avec tous ces personnages de Magos divers et variés. Que ce soit les calculateurs, les mécaniciens, les ingénieurs, le Secutor, etc.

Il y a une multitude d'hommes (et une femme) de Mars, on arrive à cerner leur mode de fonctionnement si particulier, non humain, où les statistiques priment sur le reste. Il n'y a pas de place au hasard.

Leur condescendance envers les pauvres humains non modifiés est bien évidemment présente, ils sont constamment jugés comme inférieurs, incapables de comprendre ou tout simplement considéré comme des outils.

D'ailleurs les parties sur les forçats permettent de voir l'envers du décors d'un vaisseau du Mechanicus. Il ne fonctionne pas qu'à base de machines et de combustibles, il faut également pour que tout fonctionne que des humains se tuent à la tâche. Littéralement.

C'est marrant de voir qu'au sein de l'Imperium de telles pratiques esclavagistes presque dignes des Eldars Noirs (les tortures en moins) soient considérées comme normales (du moins, pour le Mechanicus).

Il est à noter que l'on a aussi quelques élément sur les Black Templars (Reclusiarque, Champion de l'Empereur, leur Foi, etc), même s'ils sont peu présents dans ce premier tome.

Spoiler:
Et des révélations ! Des révélations ! J'ai dû lire 3 fois la phrase sur l'identité du vaisseaux Speranza pour être sûr de bien comprendre ce que cela peut impliquer... Du lourd, du très lourd.

Et il y a de nombreuses pistes pour d'éventuels liens avec l'HH et plus précisément le tome Mechanicum du même auteurs. Simples clins d'oeil ou réelle signification fluffique ? Mystère... peut être que les deux autres tomes nous en apprendront un peu plus.

- Appréciation personnelle : 4/ 5

J'ai vraiment accroché, pourtant je ne suis pas un fan de Mars. Le fait de ne pas avoir d'action mais des personnages vraiment travaillés est un gros plus pour moi (je zappe généralement très rapidement les combats "bolt-porn", peu intéressants).

On a vraiment une vision d'ensemble de comment se construit une expédition et de comment se déroule la vie à bord d'un immense vaisseau de l'Imperium. La multitude de protagonistes, et j'insiste sur le fait qu'ils soient tous plus ou moins développés et dignes d'intérêts, permet vraiment de diversifier les points de vues et de construire une histoire globale, fluide et captivante. Surtout que certains peu abordés vont forcément avoir un rôle plus important par la suite.

Spoiler:
Les Cadiens qui ici ne font pas grand chose, ils sont en transit. Mais lorsque les vrais combats commenceront, ils répondront présent. Leurs principaux officiers ont un gros potentiel.

Le seul problème pour moi reste les derniers chapitres trop rapides, comme souvent chez la BL on a des fins de romans moins bien construites que le reste. Mais ceci est compensé par toutes les révélations à la fin du roman...

Spoiler:
... certains personnages ne sont pas vraiment ce que l'on croit où se qu'ils prétendent être. Il reste encore beaucoup de choses à nous dévoiler. Heureusement que je n'ai pas une année à poireauter avant de connaître la suite !

Vu comment se passent les derniers chapitres il se peut qu'il y ait du gros changement pour la suite.

Total : 16/20


Un vraiment bon roman qui doit sa qualité à la construction de ses personnages et les relations entre eux.

Je suis sur qu'un fan du Méchanicus mettra facilement 2 voir 3 points à ma notation. Je vous conseille de vous le procurer dès sa parution en VF ! Même si vous n'aimez pas ces moitiés de robots tout rouges.



Smile


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8508
Age : 28
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par Illuminati le Sam 10 Mai 2014 - 12:42

Je rejoins Nico, ce roman est une très bonne surprise !

Voici ma critique de la VO à l'époque. J'avais pas mis de note, mais j'aurais mis un 15 ou 16/20

Illuminati a écrit:Petit retour sur cet excellent roman, terminé il y a plus d'une semaine :
C’est du Graham McNeill, à qui l’on doit l’excellent Mechanicum, sorti quelques 5 ans plus tôt, on s’attend donc à du très lourd !

L’histoire vite fait, sans spoiler :

Un ancien magos radical est parti explorer une partie de la région du Halo « Là où vivent les dragons » à la recherche d’un mythique archeotech appelé « le souffle de dieu« . Quelques millénaires plus tard, une expédition est montée par une flotte d’exploration du Mechanicum pour retourner sur ses traces…Les thèmes évidemment évoqués ne peuvent que susciter la curiosité (Souffle de dieu ? Là où vivent les dragons ? Humm…Relire Mechanicum, vite !)

L’histoire se déroule lors du voyage warp qui emmène donc toute cette flotte et les nombreux personnages de cette expédition. On est donc plus dans une sorte de huis-clos à bord du navire principal. Les 150 première pages se bornent à décrire les nombreux protagonistes (Pléthore de magos, le libre-marchand, son équipage, des troupes cadiennes, des Black Templars, des forçats etc…) durant le voyage warp.

On peut avoir l’impression que l’action tarde à venir car on se retrouve pris entre les innombrables (mais très riches) interactions entre les personnages (dialogues succulents entre le Libre-marchand et les magos notamment avec une scène mémorable lors d’un diner à bord, ou juste entre lui et une magos au détour d’une coursive). Tout cela renforce le côté « social » des personnages. Idem avec une poignée de forçats qui triment dans la salle des machine dans une atmosphère qui réduit leur espérance de vie à quelques mois. Pourtant l’un d’eux est en passe de devenir un des personnages importants de l’histoire et son rôle est très bien senti !

En fait, l’action arrive au détour de la page 150, sans prévenir et ça vous scotche pendant les 50 prochaines pages.

La dernière partie voit alors l’exploration d’une station orbitale « abandonnée » : terrible, là aussi même si c’est la partie boltporn du bouquin !

Et enfin, on a droit à quelques références, voire même une révélation hallucinante sur ce qui « habite » l’Esprit de la Machine du navire « Speranza »….

L’Omniméssie, l’âme de l’Empereur et les révélations à la fin de Mechanicum sont là, juste à la fin, touchés du doigt….

La fin justement débouche sur une suite  »Lords of Mars » et déjà hâte de le lire !


Vil xenos omniscient
avatar

Illuminati
Space Marine
Space Marine

Messages : 278
Age : 46
Localisation : Quelque part dans la Bibliothèque Interdite

http://illuvoxludi.e-monsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par Eloniel Castana le Jeu 22 Mai 2014 - 9:09

Si on a aimé Mechanicum vous pensez que celui la vaut le coup ?


Dernière édition par Eloniel Castana le Lun 21 Mar 2016 - 9:10, édité 1 fois


Ma page Photographie-------------Besoin d'aide pré-requis entre les livres Heresy Horus
------------*- Sujet des avis sur la page Wikipédia Hérésie Horus -*------------
avatar

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1731
Age : 24

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par Nico. le Jeu 22 Mai 2014 - 12:00

Il vaut le coup même si on n'a pas aimé Mechanicum. C'est très différent, c'est pas sur Mars mais lors d'une expédition exceptionnelle dans une zone non explorée de la galaxie...


Ce livre est vraiment très intéressant. Lisez ma critique. Foncez !


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8508
Age : 28
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par Emperor le Ven 30 Mai 2014 - 23:51


Miamiam !

Avec ce livre, et après 2 HH qui m'ont laissé mitigé, on peut dire que McNeill nous revient méchamment en forme !

Voilà vraiment un sujet dans lequel il excelle,que celui du Mechanicus. Smile 

L'histoire est relativement tranquille, et consiste surtout en une énoooooorme mise en place des personnages et des intrigues, mais pour autant on a jamais l'impression que c'est lent.

Ce petit paradoxe est possible du fait que l'histoire est très bien construite, avec une articulation macrocontenu/microcontenu diablement efficace.

Le peu de fois où j'ai failli commencer à décrocher/perdre en intérêt, paf y'avait le petit élément modificateur qui allait bien, et c'était reparti derechef. Vraiment agréable. okay 

Mais le gros point positif du livre vient surtout d'une richesse fluffique, mathématique et sociale incommensurable. Shocked 
McNeill est juste un malade mental en phase terminale lol! 

Ses descriptions technologiques, noosphériques et arithmétiques sont vraiment impressionnantes et jouissives, et alambiquées comme il faut, ce que j'adore et recherche ardemment dans tout contenu estampillé 40k. bravo 

On est de ce point de vue dans la digne suite de Mechanicum, et j'imagine que le Graham a encore potassé comme un cinglé ses principes trigonométriques, théorèmes des fractales et aussi sa programmation pour les nuls. rire1 

Son livre suinte de bout en bout le nombre d'or, et a plus que ravi le fan de Mars qui est en moi.

De ce point de vue, c'est clairement le carton plein. Le seul bémol que je mets viendrait de le traduction, qui a parfois du mal a bien retranscrire certains vocabulaires techniques et qui reste d'après moi perfectible par moment.

Mais j'imagine la torture que ça a dû être pour Chassignol, et je compatis ^^

Autrement, l'histoire basée sur cette expédition hors des frontières de l'Imperium, dans laquelle nous n'en sommes qu'au tout début, s'annonce vraiment pas mal, avec plein de sous-intrigues complexes et de persos extrêmement différents dans leurs caractères et dans les situations qu'ils sont à même de rencontrer (forçats, SM, princeps, plein de branches du Mechanicus, libre-marchand, GI, xenos...)

On sent vraiment que la menace ne va pas seulement venir de ce que cette portion de la galaxie inexplorée va leur balancer dans la gueule, mais aussi de l'intérieur...mouaha.


Quelques autres petits plus, en vrac :

- L'aspect de brigand de ce corsaire de Surcouff, qui dénote pas mal avec la psychorigidité du Mechanicus

- Des Black Templars en mode Conan le barbare (la citation de fin :p)

- Une scène d'exploration et d'action digne de Resident Evil, avec un grand méchant qui n'est certainement pas sans rappeler la Reine Rouge. Yeah !

- Des intrigues politiques Martiennes intraétatiques

- Une atmosphère spatiale qui fleure bon l'Omnimessie et est un peu un miroir "mécanique" des scènes liées au divin vues dans la trilogie de départ HH (prémices du Lectitio Divinitatus), avec ici ses propres croyants et élus... Excellent !

- L'aspect de meute au sein de la Legio Titanique sournois 

- Le Secutor bave 



Et au vu de l'extrachargement de données présent à la toute fin du livre, la suite promet vraiment.

L'auteur nous balance dans les toutes dernières pages plein de petits rebondissements, un peu comme dans les bonnes séries tv où on a le gourmand croquant dans les dernières minutes, et où l'on rage ensuite de devoir attendre l'épisode suivant. rire1 

Et bah là c'est pareil. Vivement la suite... Et je prie le Deus Machina pour qu'elle soit du même acabit !  ange


Je vais donc lui mettre 16/20, parce que quelques scènes dont j'attendais beaucoup m'ont assez déçu (ça manque parfois un peu d'épique), et parce que la traduction n'est pas toujours au top niveau, même si elle est plus qu'honorable attention.

EDIT spoiler :
Spoiler:
Revoir le petit GI plus-que-chanceux de Storm of Iron a été une bonne petite surprise !


Dernière édition par Emperor le Mar 3 Juin 2014 - 12:04, édité 1 fois




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4288

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par Vlad le Sam 31 Mai 2014 - 0:13

Superbe critique Emperor !

Moi qui me demandait par lequel j'allai commencer entre Ahriman et celui-là,tu viens de m'aider à faire mon choix.

J'ai pas mal de questions, mais je vais d'abord lire le bouquin avant de les poser ! Wink

Bref, +1 !


avatar

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3467
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par BlooDrunk le Sam 31 Mai 2014 - 9:30

Wahou!

Merci pour cette critique fort appétissante... ça met l'eau à la bouche!  bave 

Et hop un plusun bien mérité!


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8411
Age : 36
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par PetitPierre le Ven 6 Juin 2014 - 8:53

Ha Ha, va falloir que je me procure super vite ce tome.
Découvrir la vie a bord des vaisseaux est hyper important pour moi en tant que MJ Rogue Trader.
Plus on en apprend, plus on en veut !

Super critique


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- Je suis Coutelier Forgeron venez voir :  MON ACTU sur FB
- sur le web Pierre Forge Tranquille
- Envie de forger vous même ??? :  FAITES UN STAGE
avatar

PetitPierre
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2397
Age : 34
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par Nico. le Ven 6 Juin 2014 - 9:51

Vivement la suite... Et je prie le Deus Machina pour qu'elle soit du même acabit !


Pour te faire une idée, j'avais fait une Review qui est passé totalement inaperçue... (absolument aucun retour, ce que je trouve toujours louche)

Smile


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8508
Age : 28
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par - Ghost of Arkio - le Dim 15 Juin 2014 - 11:01

J'ai commencé à le lire et les 1ères pages sont déjà un bonheur:
- le fait qu'il y ait "Garde Impériale" dans l'intro "41e millénaire" et non la mention "Astra Militarum",
- et un beau Dramatis personae  avec des noms exotiques de vaisseaux corsairs du 18e et des noms de Titans qui font penser aux Guerres d'Unification.
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10764

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par - Ghost of Arkio - le Ven 27 Juin 2014 - 20:46

Graham is back!  alien 

Hé ben, ça se voit tout de suite quand un auteur écrit ce qui lui plait plutôt que de remplir les grosses commandes de HH/novellas/e-croquette
Cette histoire qui m'a évoqué son Mechanicum (mon roman préféré de Graham), est, sans l'égaler, bien ancré dans les enjeux du M41.

- Scénario et mise en scène = 4/5
Très loin des Astartes Battle et autre récit de bolt porn sur commande.
Ici, le scénario est très descriptif limite RPG: les combats prennent une part minimale et la profondeur des personnages/décors/description de la mise en place technique et humaine d'une expédition d'exploration prend les 2/3.
ATTENTION: Si vous imaginiez débarquer avant la 1/2 du livre, voir la fin tout court sur des planètes inconnues peuplées de races exotiques ou lire un récit d'exploration comparable à "Angel Exterminatus version M41" jetez vos illusions à la corbeille immédiatement. Graham nous prend à défaut en faisant à la fois un HS de nos attentes, tout en livrant un roman de genre d'exploration. (et heureusement, il y a le tome 2)

- Beaucoup de détails sont des références aux récits d'exploration des 16-19e siècles.
Spoiler:
Les personnages principaux sont des cartographes, des aventuriers, scientifiques rêveurs ou en crise de rédemption, des asociaux ou des croisés, et leurs noms autant que leur BG sont tout le temps là pour le rappeler (ex. le nom des navires Sperenza ou le Renard, comme les raisons qui les poussent à partir: rédemption religieuse et sociale de Kotov digne d'un conquistador, celle de Roboute étonnante mais finalement logique à 40k, les cartographes père et fille famille "La Perouse") ainsi que les histoires parallèles entre cales et ponts de commandement évoquant les galères et les bateaux esclavagistes souvent utilisé dans les histoires de mer.


- Style et écriture = 4/5
Du bon McNeill ;
Spoiler:
# outre les références de récits de boucaniers et galériens (ex. : le vieux compas de Roboute réf. directe à Pirates des Caraïbes. ou des phrases comme "Monsieur Cassen, machines à un tiers."
# des dialogues savoureux entre magos et humains (Dahan/cadiens, Dahan/Templars) entre Roboute et Kotov (scène de 1er briefing/rencontre, où Kotov se laisse ridiculiser avec fair play, mais aussi lors l'approche de la station Valette, quand Roboute lui conseille distraitement À Kotov de prendre les Templars avec lui rire1 )
# Mise en scène des machines comme des animaux, ex. le Sperenza comme un Dragon des 1er âges, les titans qui grognent et se testent comme de vrais loups d'une meute, jusqu'aux serrures qui sont "choquées" qu'on les force (!).
# descriptions amoureuses de la noosphère: le code binaire s'échappe dans l'air et suinte des parois comme une essence magique, s'écoule comme des rivières ou des torrents, laisse des empreintes fantômes jusque dans les cales puantes, ou comme dans cette mystérieuse chapelle abandonnée... = seules qq scènes/persos nous rappelle de temps à autre que ces lignes de code sont invisibles à l'oeil nu. (la "déception" de roboute à sa 1ère arrivée sur le pont, les dialogues entre Hawke et Abrehem)

- Intérêt fluffique = 4/5
C'est surtout le rassemblement (rare à 40k) de factions de prestige (Titanicus, Astartes, Cadiens, Clan Skitarii, Archimagos) qui forment le cœur de ce 1er tome = l'occasion de les confronter, de les faire se mesurer les uns aux autres ou parfois entre eux (Princeps et Magos) dans un mélange réussi, puisque les persos sont un point fort de Graham = persos principaux et secondaires ont de bons backgrounds, les cadiens sont bien traités sans se laisser comparer à du Gaunt, les Templars sont des ogres solitaires, et même si on peine parfois à différencier tous ces Magos secondaires, le Mechanicum est décrit avec toutes ses thématiques, forces et faiblesses, ET sans caricature.

Le gros morceau restant donc, au Mechanicum :
Spoiler:
On a pas mal de détails sur l'appareillage d'une flotte du Mechanicum, le fonctionnement d'une Arche Mechanicus, des cales et agencements qui l'abritent, du fonctionnement particulier de la passerelle de commandement d'un vaisseau du Mechanicum,
+ des références sur des engagements précédents (Croisade de Dantium BT VS Eldars) - (Beta Fortanis VS tyranides) - (circonstances des pertes des mondes forges de Kotov) = bref, une collection de 1/2 défaites qui ont réunis toute cette bande de bras-cassés pour aller risquer leur vie au delà de la portée de l'astronomicon.
+ un vocabulaire très riche et technique, mais ici bien + à sa place et digestible que dans Angel Exterminatus (ce dernier écrit/publié 1 an après! )

+ surtout, Graham renouvelle le regard sur les Prêtres de Mars, comme dans Mechanicum= loin des machines froides et cruelles à la Terminator ou de l’obsédé d'archéotech toujours prêt à vendre son âme (romans de Swallow), on a une symbiose entre références homme/machine autant que SF/médieval fantastique =
ex. Le Diner des cadiens et les efforts des martiens pour interagir avec les non-augmentés, mais + généralement les sentiments biens humains (colère, ambition, peur, jalousie) caché derrière des comportements/dialogues de machines. (Blaylock le fourbe, Skywood l'allumeuse, Lynia la belle fille-à-papa qu'il faudra décoincer/embrasser avant la fin du tome 2)
Même la splendide arachnée-Gestalt (IA, donc) Galatea parait + humaine que Kotov.

+ Mention spéciale à Julius Hawke (Déluge d'acier, paru en 2002!) resurgissant avec son humour et sa personnalité intacte d'opportuniste débrouillard. p'tain ça faisait 10ans!

- Appréciation personnelle = 4/5
Difficile finalement de classer vraiment ce 1er tome dans une case.. on reste sur sa fin de découvertes et d'exotismes, mais le teasing est réussi pour moi: Graham pose patiemment l'ambiance d'un récit de découverte et rend hommage à la richesse de 40k bien + que bien des romans BL...
Un peu décu que les Templars aient une place aussi réduite, mais au final un récit où de bons persos sont entourés de belles reliques et de bons dialogues.
Un roman d'aventure qui incarne à la fois le passé et le présent de l'Imperium : BT et croisade éternelle, Kotov et sa relique Sperenza encore + ancienne que l'expédition qu'il recherche, et cette mystérieuse chapelle et ses peintures murales en relief qui nous fait dire que l'Empereur/Omnimessie garde un oeil sur cette aventure.. (et sur Hawke  rire1 )

Pour résumer ce tome, 2 passages me viennent à l'esprit qui incarnent TB aussi le M41 =
Spoiler:

1- Quand Kotov plonge dans l'esprit du Sperenza et découvre qu'il contient déjà autant de secrets qu'il n'aurait jamais rêvé de découvrir sur des technologies et des SCS indédits, l'Arche Mechanicus portant réellement son titre au sens biblique du terme.

2- Quand le Gestalt Galatea (3000 ans quand-même) pose LA question à Kotov avant de plonger dans la déchirure du Halo :

— « La vérité est tout autour de vous, mais vous ne la voyez pas, parce que vous avez oublié la question.
— De quoi est-ce que vous parlez ? La base du credo de l’Adeptus Mechanicus est de chercher de nouvelles connaissances.
— Non, » dit Galatea d’un air déçu. « Vous cherchez de vieilles connaissances. »



- Note globale = 16/20


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Jeu 17 Juil 2014 - 11:11, édité 1 fois
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10764

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par Emperor le Ven 27 Juin 2014 - 23:14


Graham is back!

N'est-il pas ?  Smile 
On voit bien qu'il avait envie de revenir aux sujets martien le bougre !
Si ça ne tenait qu'à moi, je te le cantonnerai au Mechanicus xD
Et j'ai dans l'idée que son Knights of the Imperium doit aussi être pas mal du tout...

Et oui, ses références sont bien trouvées et contribuent bien à cette ambiance médiévale futuriste.
Ce qu'il a toujours fait, maintenant que j'y pense, avec son Vauban et cie déjà présent dans Déluge d'acier. Maintenant, la vraie question est : à quand Richelieu ? pirat




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4288

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par - Ghost of Arkio - le Sam 28 Juin 2014 - 0:55

@Richelieu = le Cardinal Rouge! Mars n'est pas loin !   lol! 

Et c'est surement dans la foulée de ce diptyque qu'il a écrit Angel Exterminatus, où on sentait qu'il en avait pas encore terminé avec les machines et surtout les machines pensantes..
Son Galatea était parfait pour symboliser cette frontière "fin du monde connu", et la déchirure m'a rappelé les bords de portulans où les cartographes dessinaient les bordures du monde connu (encore plat à l'époque ..) en gouffres sans fonds gardés par des monstres exotiques Smile

Après tout, la galaxie est un disque à bords plats, comme la terre, non? ^^


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Jeu 17 Juil 2014 - 10:57, édité 1 fois
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10764

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par Saiwa le Jeu 17 Juil 2014 - 10:47

Critique de Emperor et Ghost of Arkio au top ! Ils ont résumés ce que je pensais dans la globalité sur McNeill et le bouquin !

Beaucoup apprécié le livre, je ne savais pas avant de le lire que c'était le premier tome d'une trilogie et je suis maintenant rassuré de savoir que ça l'est ! Vivement la suite.


Never forget, never forgive.
The Fallen must repent.
avatar

Saiwa
Scout
Scout

Messages : 32
Age : 36
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par - Ghost of Arkio - le Jeu 17 Juil 2014 - 11:12

Merci Smile

L'occasion pour moi de m'être relu et d'avoir corrigé un tas de coquilles...  Embarassed 
Vivement le tome 2!
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10764

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par Kajah Haig'uiye le Jeu 11 Juin 2015 - 9:09


Avant de le commencer j'étais dans le doute entre "tout le monde l'aime" et "plus dure sera la chute" ; résultat des courses :

Excellent !

Je l'ai lu comme du Abnett, sans mentir et pourtant en général McNeill (pour moi du moins) est synonyme de papier gavé de sang.
Un background très "rafraîchissant", une aventure qui s'annonce passionnante.
Le seul bémol me semble être la présence des B.T. pour l'escorte , mais bon c'est un I.H. qui parle Arrow

Ce texte comble un vide de l'univers , n'ayant pas eu l'occasion de lire le texte Iron Hand de Green qui date un peu mais traitait semble t il de la même chose en gros.

Ceux qui se tâtent , ne cherchez plus !


ironhands  ''les hommes d'honneur sont appréciés de ceux qui fabriquent des médailles et de ceux qui creusent des trous dans le sol pour les défunts. Le fer ne doit rien à l'honneur.''

K.Stronos
avatar

Kajah Haig'uiye
Space Marine
Space Marine

Messages : 453
Age : 32
Localisation : Segmentum Val de Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par - Ghost of Arkio - le Jeu 11 Juin 2015 - 9:14

..et qu'est ce que tu as pensé du big secret de Telok..? c'est pas un peu "too much", là ? bom
Il a craqué le Graham..
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10764

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par Kajah Haig'uiye le Jeu 11 Juin 2015 - 10:12

Hof, je ne l'ai pas trop ressenti à dire vrai.
Il ne faut jamais oublier que "normalement" tous les textes Warhammer 40k sont destinés aux jeunes ^^


ironhands  ''les hommes d'honneur sont appréciés de ceux qui fabriquent des médailles et de ceux qui creusent des trous dans le sol pour les défunts. Le fer ne doit rien à l'honneur.''

K.Stronos
avatar

Kajah Haig'uiye
Space Marine
Space Marine

Messages : 453
Age : 32
Localisation : Segmentum Val de Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par - Ghost of Arkio - le Jeu 11 Juin 2015 - 19:51

C'est la décadence de rome...
je viens de me rendre compte que tu parlais du tome 1 et pas du 3 où est révélé la nature du "Souffle des Dieux". Mea culpa et HS donc pour ma question et on en reparlera quand tu auras terminé la trilogie. Wink
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10764

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par Kajah Haig'uiye le Ven 12 Juin 2015 - 10:38

Je me disais bien aussi.


ironhands  ''les hommes d'honneur sont appréciés de ceux qui fabriquent des médailles et de ceux qui creusent des trous dans le sol pour les défunts. Le fer ne doit rien à l'honneur.''

K.Stronos
avatar

Kajah Haig'uiye
Space Marine
Space Marine

Messages : 453
Age : 32
Localisation : Segmentum Val de Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par BlooDrunk le Mer 29 Juil 2015 - 16:12

Voté Excellent !

(cf ma critique globale de cette trilogie dans le topic du tome 3)


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8411
Age : 36
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par Eloniel Castana le Lun 21 Mar 2016 - 9:49

Bon étant donné que les derniers tomes de l’Hérésie ( La Damnation de Pythos et L'Héritage de la Trahison) ont l'air à ch*** et que j'ai enfin les trois tomes j'ai décidé de m'y mettre, voici ma critique.



Ce premier tome arrive à nous faire oublier qu'on est dans un roman Warhammer et ce que je dis est un compliment, je m'explique:

Dans la grande majorité les romans de la Black Library se repose sur des éléments classiques de l'univers Warhammer pour se construire, tandis qu'ici l'histoire qu'on nous sert pourrait très bien être retranscrite dans un autre univers de SF elle serait aussi bonne et c'est un bon point.

En dehors de "l'enrobage warhammer" le récit est très bon et quand on rajoute l'univers warhammer avec ses descriptions sur le Mechanicum, les titans, les vaisseaux de la Marine impériale on obtient un excellent roman.

Maintenant voici ma critique plus détaillée:


    Scénario et mise en scène = 4/5

Un scénario plutôt classique en SF une expédition vers l'inconnu pour repousser les limites des connaissance humaine, classique mais efficace. De nombreuse intrigues secondaires entremêlées.

Une mise en scène comme Mcneill sait si bien les faire, avec des changements d'ambiance assez sympa.

Je retiens surtout trois passages:
Spoiler:

-Le passage du banquet est original et montre bien les différences conceptuelles entre les différents protagonistes, on en est presque à se demander si ils font tous partie de la même espèces, entre les cadiens horrifié que Roboute ait vécu avec des eldars, les magos qui ne résonne qu'avec les Hexamathématiques (+1 pour ce terme bien trouvé) et les spaces marines stoïque tel des statues grecques.

-Le passage sur la station spatial est comme l'a dit Emperor un hommage à Resident Evil et on est vraiment pris dedans même si du coup on sent dès le début que ça va tourner au zombie en l’occurrence ici serviteurs. Bon par contre mauvais point il manque Milla Jovovich ^^

-Le passage avec Lexell Kotov qui s'enfonce dans les méandres de l'esprit du Speranza est très réussi, j'avais l'impression d'être chez un Peter Hamilton (l'étoile de pandore, la trilogie du vide).


J'ai trouvé le début un poil long c'est ce qui me fait baisser ma note de 4.5 à 4

    Style et écriture = 4.5/5

Du très bons, pas mal de termes "techniques" chapeau à la traduction qui a pas du être évidente, aussi beaucoup de références à des modèles de vaisseaux, j'étais bien content d'avoir joué à Battlefleet gothic juste avant pour m'y retrouver.
D'ailleurs les batailles spatiales (vécue ou racontées) sont assez bien décrites.


    Intérêt fluff = 3.5/5
L'intérêt majeur est le fluff sur le Mechanicum et un peu sur les libres marchands, pour ce qui est du fluff sur les titans on a d'autres livres qui sont bien plus intéressants et bien que n'étant pas un fan des Black Templars je pense que c'est pareil pour eux.

Après malgré qu'on ait du fluff on a pas pour l'instant de révélations incroyable non plus, d'où mon 3.5

    Appréciation personnelle = 4/5

Comme je l'ai dit au départ j'ai réussi à passer outre le fait que ça soit un roman warhammer, c'est dire à,quel point je l'ai apprécié, de plus j'adore ce qui se rattache au Mechanicum et sort de l'ordinaire de l'univers de Warhammer 40k.

Je ne le mettrais quand même pas au même niveau que les meilleurs Hérésie d'Horus, pour cela il faudra attendre de voir si cela se concrétise dans les tomes 2 et 3 ou si les révélations vont retomber comme un soufflet (à la manière du premier romans 40k que j'ai lu Angel of Darkness)

Note globale = 16/20

Ps: en général je suis plus dur que Nico dans ma notation.


Ma page Photographie-------------Besoin d'aide pré-requis entre les livres Heresy Horus
------------*- Sujet des avis sur la page Wikipédia Hérésie Horus -*------------
avatar

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1731
Age : 24

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par - Ghost of Arkio - le Lun 21 Mar 2016 - 10:08

Une énième fois pour tout le monde: le rouge, c'est pour les modos; deal with it.
(j'ai remplacé partout ton rouge par du orange)

Et t'inquiète pas, on a déjà eu plus dur que toi sur cette trilogie, et Nico n'est pas toujours tendre avec BL.
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10764

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par Eloniel Castana le Lun 21 Mar 2016 - 10:18

- Ghost of Arkio - a écrit:Une énième fois pour tout le monde: le rouge, c'est pour les modos; deal with it.
(j'ai remplacé partout ton rouge par du orange)

C'était juste les titres...


Ma page Photographie-------------Besoin d'aide pré-requis entre les livres Heresy Horus
------------*- Sujet des avis sur la page Wikipédia Hérésie Horus -*------------
avatar

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1731
Age : 24

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Prêtres de Mars de Graham McNeill

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum