[Lettres de Sang 8] "L'Empereur protège"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Lettres de Sang 8] "L'Empereur protège"

Message par Ekdar le Sam 29 Mar 2014 - 19:32

Voilà ma contribution à ce concours, tout juste terminée.

L'empereur protège

L'aube commençait à distiller sa teinte dorée à travers ce ciel encrassé par les gaz de combats, il respirait péniblement derrière son respirateur, tentant de reprendre un souffle voué à s'éteindre. Accroupis derrière un pilier ravagé par la mitraille adverse, il observait stoïquement la scène. Les ombres ennemies se faufilaient vers leur position mise à mal. La perspective d'une curée vengeresse donnait à ces chiens une audace répugnante. Le massacre avait duré toute la nuit. L'approvisionnement en munitions avait cessé il y à plus de deux heures, le laissant perplexe quant à l'état des lignes arrières. Plus aucune communication ni réponse n'était parvenue à son escouade en perdition. Son unité et lui étaient dangereusement isolés du reste des leurs, désormais les seuls à tenir cette section du front. Sa main engourdie par le combat ininterrompu se dirigea vers sa dernière cellule énergétique ...

Bientôt, il lui faudrait se battre à la baïonnette, et faire couler le sang dans un féroce corps-à-corps. Autour de lui, les autres se battaient encore, mais le peur commençait à se voir dans leurs yeux. Il n'en faudrait pas beaucoup plus pour que les derniers vestiges de leur cohésion s'effondrent et que les hommes s'enfuient comme des enfants devant un animal sauvage.

Tout avait bien commencé pourtant. Les commissaires les avaient fait avancer sous le son des tambours dans les rues de Glathrir, dans le système Alpha-Rhô-Epsilon, et chacun s'était senti investi de la puissance même de l'Empereur, acclamés qu'ils étaient par la population. Mais une fois les honneurs passés, ils avaient vite déchanté. Il y avait d'abord eu ce transport vers la zone des combats à bord d'une Chimère empestant les vapeurs d'essence et de fycélène, puis cette longue attente alors que le combat spatial faisait rage au dessus de leurs têtes. Puis vint la descente ennemie. La Flotte Impériale n'avait rien pu faire et avait été balayée, et les forces du Chaos avaient brisé le blocus pour faire le siège de la planète. Et il était là, maintenant, seul au milieu du sang et de la boue, environné des cadavres de ses camarades.

Alors que ceux qui s'enfuyaient étaient impitoyablement fauchés par des tirs de lasers surgis de nulle part, il s'accroupit au fond de sa tranchée et réfléchit à un moyen de survivre. Jetant un coup d'oeil rapide par dessus les sacs de sable qui le protégeaient, il aperçut les cultistes ennemis qui chargeaient une nouvelle fois vers leurs lignes, le visage masqué par des voiles de peau tannée. Derrière eux venaient des ogryns, horriblement mutilés, réduits en esclavage par les forces de l'Ennemi. Il tira au coups-par-coups dans la horde grouillante qui montait vers lui à une allure effarante, économisant le peu de munition qui lui restait, puis se dirigea à croupetons vers les quelques hommes qui restaient sur la ligne de front. En chemin, il croisa le cadavre sans tête d'un commissaire, son commissaire, la tête arrachée par un tir lors du premier assaut. L'ennemi était presque sur eux lorsqu'il rejoignit une escouade d'une vingtaine de Scions attendant l'ennemi de pied ferme, leurs cellules énergétiques entièrement vidées et leurs poignards tirés. Ils entendaient maintenant les hurlements déments qui leur étaient adressés, dont les mots à eux seuls leur faisaient couler le sang des oreilles et leur donnaient la nausée. Plus que cinq mètres avant le choc. Trois mètres. Un mètre. Son sang battait à ses oreilles, il pouvait distinguer le moindre détail du masque de fer que portait le cultiste en face de lui, les serpents lovés tatoués sur son crâne glabre et les yeux brillants de haine qui le fixaient derrière la verrière de son respirateur.

Puis vint le choc, violent comme un coup de marteau, les trois premier hommes devant lui n'eurent même pas le temps de frapper, ils furent balayés par la fureur de l'engagement, puis les survivants rassemblèrent leurs esprits et contre-attaquèrent. Les coups de poignard pleuvaient sur les gardes comme sur leurs ennemis et déjà, huit ennemis gisaient au sol, la gorge tranchée, une carotide déchirée ou l'aine lacérée. Les Scions étaient des troupes d'élite, mais ils se battaient à plus de deux contre un et le poids du nombre finissait par avoir raison d'eux. Il n'était pas en reste non plus, lardant l'ennemi de sa baïonnette et protégeant les flancs laissés sans protection de ses gardiens, mais que pouvait-il face à tant de haine, tant de force dirigée contre lui ? Un nouvel adversaire se présenta, féroce incarnation du mal, bardé de cuir des pieds à la tête, le visage caché derrière un bandana de peau humaine décorée de runes sanguinolentes. Son adversaire l'attaqua à l'aide d'un vouge de fer corrodé, que lui-même n'aurait pu manier sans aide. Il esquiva l'assaut en roulant dans la boue et l'arme ne le manqua que d'un cheveu. Pendant que l'ennemi retirait son arme du sol, il le chargea en criant, abattant son fusil avec détermination mais le cultiste, abandonnant là son arme, bloqua l'arme de son avant-bras renforcé de plaques de métal. Sortant une courte dague de son fourreau, l'homme lança un coup circulaire qui lui traça une estafilade brûlante en travers du torse. Profitant de la maniabilité de son arme, le déchu multiplia les attaques, qui furent bloquées de justesse, mais il ne vit pas venir la dague du Scion qui lui transperça la moelle épinière.

Les ennemis avaient été repoussés pour le moment, mais les Scions n'étaient plus que deux, et une horde d'ennemis s'élançaient encore vers leurs positions. Dans le ciel, des traînées de feu de mauvais augure tombaient sur le champ de bataille et des vibrations dans le sol laissaient présager que certaines s'étaient déjà écrasées plus loin. Alors qu'il abaissait le regard vers le champ de bataille, deux ogryns remarquèrent sa présence. Il tira vers l'un d'eux, frappant sa protection pectorale, un brassard métallique et sa jambe dans une salve désordonnée, mais la bête corrompue chargeait toujours. Pris de panique, il se mit à tirer au hasard et son ennemi s'effondra enfin, la mâchoire arrachée par un tir chanceux. Mais le second monstre était déjà sur lui. D'un revers de son énorme fusil, il balança les Scions restant au sol et le bruit morbide que rendit leurs colonnes vertébrales mises à mal ne laissait que peu de doute sur leur triste sort, puis l'ogryn lui lança un coup de poing qui l'étala au sol, le souffle coupé. Il s'apprêtait à mourir alors que son adversaire criait sa rage vers le ciel lorsqu'un des météores frappa le sol près de leur position. Ce n'était pas un météore.

La poussière n'était pas retombée autour de l'engin que déjà ses battants s'abattaient et qu'une tornade de feu éclatait depuis l'intérieur. Il reconnu cette forme caractéristique et ces lignes obtuse pour les avoir déjà admirées sur un vitrail de la cathédrale de la Consécration. C'était un module d'atterrissage de l'Astartes. L'ogryn juché au dessus de lui éclata littéralement, mis en pièce par les charges à masse réactive tirées par les armes des space marines. De tous côtés, la même scène se reproduisait : des modules d'atterrissage larguaient leur charge de guerriers, des escorteurs Stormraven larguaient des dreadnoughts et des frères de bataille tandis que des chars de combat lourds étaient déployés par des Stormbirds pour former un cordon défensif autour des lignes impériales malmenées. Il n'avait jamais été pieux et ne croyait que peu dans les écrits du Credo Impérial, mais une citation lui vint immédiatement aux lèvres, porteuse d'espoir et de victoire : « Et ses anges descendirent sur nous, portés par des ailes de feu ».

L'un des guerriers sortis du module s'avança alors vers lui. Il resplendissait dans son armure rouge sang sur laquelle était jeté un tabard bleu nuit portant un livre brodé au fil d'or. Sur son épaulière gauche étaient gravées les armoiries de son chapitre : l'épée et la lune nimbées de flammes, tandis que l'autre portait un parchemin votif sur lequel s'inscrivait son nom : Ibrahim, Maître des voies, Grand Maître de la 4ème confrérie et Porteur d'Espoir.  Son armure richement décorée à l'or fin luisait d'une lueur intérieur, radiant d'un pouvoir incommensurable. En posant les yeux sur cet avatar de la perfection, il sentit toute fatigue, toute douleur l'abandonner. Puis le guerrier lui tendit la main et, tandis qu'il le relevait de parmi les morts, dit de la voix calme et profonde de celui qui n'avait jamais connu le doute :
« L’Empereur protège ».

Au final : 1263 mots sans l'introduction.

Cette petite histoire raconte une partie du sauvetage de Glathrir, capitale du petit monde-forge Alpha-Rhô-Epsilon V, suite à l'assaut de la flotte d'un libre-marchand renégat. Prévenus trop tard, les autorités impériales ne purent envoyer sur place que deux régiments d'infanterie de la Garde Impériale et trois vaisseaux de la Marine, une force trop légère pour résister à l'armada du Chaos. De son côté, le Mechanicum était saigné par les guerres dans l'amas du Kraken voisin et ne put repousser l'envahisseur. L'invasion fut au final repoussée par une attaque conjointe d'une force de space marines du chapitre des Emperors Flame Templars aidés par de mystérieux alliés taus, mais dont la présence sur les lieux n'a pu être confirmée.
Maître Ibrahim est le Maîtres des Voies, c'est à dire le Grand Maître de la 4ème confrérie du chapitre et sa force est spécialisée dans l'aide aux populations et le maintien du moral et de la foi en l'Empereur. Ibrahim lui-même est un homme franc et juste, un zélote passionné et convaincu au point que certains disent de lui en riant qu'il aurait pu être un Word Bearer, avant l'Hérésie.Il n'en répond qu'à Ekdar Centarion, le maître du chapitre dont il fait partie du cercle de proches conseillers.
Le nom du protagoniste de cette histoire n'est pas connu, mais il ne fait aucun doute qu'il sert aujourd'hui avec honneur la Garde et qu'il n'oubliera jamais une chose : L'Empereur protège.


Force et courage,
Gloire et victoire !

Cri de guerre des Emperors Flame Templars

Ekdar
Scout
Scout

Messages : 49
Age : 24
Localisation : Argannon, mon monde chapitral.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettres de Sang 8] "L'Empereur protège"

Message par Magnus le Lun 31 Mar 2014 - 10:12

Texte intéressant que voila .

Deux ou trois tournures de phrase à revoir mais dans l'ensemble c'est pas mal.


———
"Pride,not flesh, is weak"
vulkan

"Quel mal pouvait bien causer l'étude et l'apprentissage ?"
magnus

Magnus
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2298
Age : 38
Localisation : Normandie , LE pays du Cidre ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettres de Sang 8] "L'Empereur protège"

Message par Emperor le Jeu 3 Avr 2014 - 11:58


Ah, la baionnette...  Smile Je me retrouve un peu dans ton texte.

Et bien d'avoir lié ton texte avec les nouveaux Scions !

C'est clair et bien écrit, la chute est cool, avec la petite touche d'épique qui va bien, mais je trouve que ça fait quand même plus texte descriptif de codex que nouvelle à part entière.
Y'a bien le point de vue du protagoniste mais appliqué avec un style narratif assez mécanique, donc ça manque un peu d'émotions je trouve.





Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 3713

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettres de Sang 8] "L'Empereur protège"

Message par Ekdar le Sam 5 Avr 2014 - 18:04

Oui, j'ai encore des difficultés à laisser transparaître le côté émotionnel. Il faudra vraiment que je travaille ça pour la prochaine.


Force et courage,
Gloire et victoire !

Cri de guerre des Emperors Flame Templars

Ekdar
Scout
Scout

Messages : 49
Age : 24
Localisation : Argannon, mon monde chapitral.

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettres de Sang 8] "L'Empereur protège"

Message par uther33 le Dim 27 Avr 2014 - 8:26

Voilà un texte très bien écrit, fluide. Très plaisant à lire. Un peu plus d'originalité dans le scénario aurait été un plus. Mais au global, j'en garde une très bonne impression. okay 


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !



Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 46
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettres de Sang 8] "L'Empereur protège"

Message par Vlad le Dim 27 Avr 2014 - 12:34

Bien bonne idée de d'avoir mit en scène les nouveaux venus que sont les Scions !

Bravo à toi pour ta participation !



Vlad
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2946
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettres de Sang 8] "L'Empereur protège"

Message par Honsou Tof le Dim 27 Avr 2014 - 20:30

On trouve en effet de tout dans ce récit : de l'action, du fluff, des personnages intéressants, et le côté "magistral" de la venue des "Space Marines"... . Un bon mélange agréable à lire ...


" Dans le doute, frappe encore...."   chaosign


http://arghail.blogspot.be/

Honsou Tof
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2301
Age : 49
Localisation : Terne et grise Belgique au coeur chaud

http://arghail.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettres de Sang 8] "L'Empereur protège"

Message par - Ghost of Arkio - le Lun 28 Avr 2014 - 9:21

Pas mal écrit, court et aéré en blocs comme dans nos chers romans, je suis cependant passé en mode édition pour lire ton texte : le jaune vif sur fond noir, je pouvais pas sur + de 1200 mots.

Un peu trop classique? les sauveurs de l'astartes sur des Scions quasi exterminés dans un charge héroïque, tu as l'air pourtant de maîtriser les descriptions de combat et le vocabulaire fluff donc c'est un peu dommage.

C'est qui le chapitre? du fan fluff?

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9574

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettres de Sang 8] "L'Empereur protège"

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum