White Scars de Chris Wraight

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman :

32% 32% 
[ 9 ]
61% 61% 
[ 17 ]
7% 7% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 28

White Scars de Chris Wraight

Message par uther33 le Sam 31 Mai 2014 - 21:11

Cette fin d'année 2014 risque d'être aussi riche que la précédente avec l'annonce d'un nouveau tome de l'Hérésie d'Horus. "White Scars" en VF sortira le 24 octobre prochain sur nos écrans . C'est Chris Wraight qui s'y colle après son "Brotherhood of the Storm" (non traduit en français).


Présentation :



==> WHITE SCARS de Chris Wraight, Artwork de Neils Roberts, Traduction de ...


De toutes les Légions Astartes, les White Scars de Jaghatai Khan restent la plus énigmatique et insaisissable. Nés d'une civilisation qui prise l'honneur, la rapidité et la plus indéfectible loyauté, leur allégeance reste incertaine alors que la galaxie est déchirée par la trahison d'Horus, et chaque camp a pu les considérer comme des alliés potentiels dans la guerre à venir. Mais quand l'Alpha Légion lance une attaque surprise et simultanée contre les White Scars et les Space Wolves, le Khan doit décider une fois pour toutes s'il se dressera aux côtés de l'Empereur ou du Maître de Guerre ... ou d'aucun d'entre eux.


(Traduction Solathen) • Octobre 2014 • 414 pages • ISBN  9781780301877 • 17€



Couverture officielle juillet 2014




Merci aux membres lisant en VO de recopier leur critique ici  Very Happy


Haut Connétable Uther - Pour les Black Librarians ! Pour le Forum !



Ce sont les vainqueurs qui écrivent l'histoire
avatar

uther33
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5674
Age : 47
Localisation : Guyenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par Ivan le Fou le Sam 1 Nov 2014 - 8:41

Je n'en suis qu'au début de la nouvelle, mais une chose qui m'est rapidement venue à l'esprit hier soir, c'est à quel point les White Scars sont "différents" des autres légions. Notamment concernant leurs rapports avec le personnel humain.
Certaines légions sont hautaines, condescendantes, recluses, arrogantes voir coincées, mais eux... je ne m'attendais pas à voir une légion aussi... sympathique? A l'heure actuelle j'ai encore du mal à mettre ces deux mots "légion" et "sympathique" dans la même phrase. Very Happy

Enfin bref, pour le moment je suis content de ce tome et surtout d'en apprendre enfin un peu sur les White Scars!


Your authority is not recognized in Fort Kickass.
Follow me on flickr.
avatar

Ivan le Fou
Space Marine
Space Marine

Messages : 231
Age : 32
Localisation : Angers

https://www.flickr.com/photos/ivan-le-fou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par Nico. le Sam 1 Nov 2014 - 12:39

Ma critique VO que j'avais oublié de poster ici:

Spoiler:

- Scénario et mise en scène : 4/5

White Scars. Rien que ça suffit à justifier une bonne note. Mais comme j'aime bien développer...

Alors, l'histoire se passe juste après Brotherhood of the Storm, qu'il est préférable de lire avant d'ailleurs, on y retrouve les mêmes personnages et parfois Scars cite certains passages de la Novella mais sans vraiment les développer. Donc si on ne l'a pas lu, on ne peut pas avoir tous les éléments de compréhension.

Chondax est vidé des peaux-vertes, le Khan doit alors trouver une nouvelle proie à traquer mais il reçoit des messages contradictoires: Horus est un traitre, les White Scars doivent aller sur Terra le plus vite possible pour assister Dorn / L'Empereur est un tyran, Magnus s'est fait tuer par Russ sans raison et le Khan doit rejoindre les forces du Maître de Guerre pour préserver l'Humanité. Le Primarque de la Cinquième Légion doit découvrir la vérité, ce qu'il se passe réellement, puis choix dans quel camp se poser. Le livre retrace le long périple du Khan et de ses White Scars, amenant au final cette Légion dans le camp des loyalistes.

Le scénario reprend des éléments connus depuis le Collected Visions et plus récemment le Visions of Heresy, sur l'affrontement d'Alaxxes entre les Space Wolves et l'Alpha Legion, sauf qu'en fait cette partie est plutôt mineure est différente

Spoiler:
Il n'est point question d'une grande amitié entre le Loup et le Khan, puis que celui ci vienne l'aider avant de finalement devoir partir à contre coeur suite à un deuxième message plus insistant de Dorn. Non, ici dès le début il avertit Russ qu'il ne viendra pas. Mais ne rejoint pas Dorn pour autant.

Pourquoi une telle différence ? Scars est sorti quasiment en même temps que le Visions of Heresy, ils auraient pu changer le fluff dedans au lieu de copier le Collected Visions.

Le gros du scénario se déroule après cet accrochage avec l'Alpha Légion. Et quel combat, les White Scars ont vraiment une drôle de façon de se battre dans l'espace. Le Khan veut connaître la vérité, il veut savoir si son ami Magnus est mort et si Russ est devenu fou. Il entreprend alors un long périple vers Prospero...


Spoiler:
D'ailleurs ça c'est nouveau, d'avoir le Khan sur une Prospero dévastée, vidée de tout être vivant. Le résultat de la purge par les Loups.

Et puis le Dramatis Personae fait rêver...

Spoiler:
Pas moins de 9 Primarques: Horus, Jaghatai Khan, Russ, Dorn, Sanguinius, Magnus, Mortarion, Fulgrim et Alpharius. Sauf que pour ce dernier je ne comprends pas, il n’apparaît jamais dans le roman, c'est à peine s'il est cité quelques fois.

Mais la flotte du Primarque de la Vème n'est pas la seule à être traité dans le livre.

Spoiler:
Nous avons aussi du Space Wolves (beaucoup de Bjorn, un peu de Russ), puis à l'autre bout de la galaxie le Stormseer Targutai Yesugei (vu dans la novella) revenant de Nikea et enfin comme d'habitude un peu d'Iron Hands et Salamanders perdus...

Et même Revuel Arvida, le Thousand Son de l'histoire courte Rebirth dans Age of Darkness...

Bref, y'a de quoi dire mais je ne veux pas trop spoiler. Tout est basé sur les réflexions du Khan, ses hésitations quant au camp à choisir, ainsi que la division de sa Légion sur le sujet. Que va-t-il se passer pour les White Scars ?

"Je ne saurais le dire..."


- Style et écriture : 4/5

Premier roman HH pour Chris Wraight, et il s'en sort plutôt bien ! Ce n'est pas du ADB mais c'est bien meilleur que du Counter. C'est bien écrit.

- Intérêt fluffique : 5/5

White Scars ! White Scars ! White Scars !

Nous n'avions que trèèèès peu d'informations depuis le début de l'HH, il aura fallut attendre le 28ème volume pour avoir enfin la Vème Légion sur le devant de la scène. Et vu que j'aime particulièrement celle ci, je suis bien content.

Nous avons plein d'infos sur le fonctionnement, les grades/titres, l'entrainement de novices avant de devenir des Space Marines, ainsi que de nombreux noms. J'ai hâte de voir les gardes personnels du Khan, le Keshig, en figurines.

Le mode de pensée des White Scars est très original et très intéressant. Ils ne recherchent pas la domination ou le pouvoir, non juste une proie à chasser et savourer le fait de se battre noblement.

Cette Légion est très mystérieuse, même pour les autres Astartes voir l'Empereur. Ils aiment la liberté, être loin de l'Imperium et de ses organismes administratifs. Ils passent souvent des années dans des zones de combats coupés du reste des expéditions de la Grande Croisade. Si bien que certaines informations ne leur arrivent que très tardivement (comme la trahison d'Horus). De même, les autres Légions ne sont pas très familières avec ces étranges Astartes considérés comme des sauvages.

Ceci est justement la force de cette Légion, revendiquée et exploitée par le Khan: moins on en connait sur eux, plus leurs attaques sont efficaces et surprenantes. A cela bien sûr il faut ajouter leur culte de la vitesse, parfois même caché (interdiction de montrer la vitesse réelle de leurs vaisseaux, ils ne vont à toute allure que dans des zones éloignées et sans regards extérieurs).

Nous avons même droit à des pourcentages sur les emplacements des WS dans la galaxie (ceux avec le Khan, ceux sur Chogoris, Terra, autres Légions, etc).

Le Khan lui même est méconnu et sous estimé de ses frères. Bien que Russ reconnaisse qu'il est le meilleur épéiste qu'il connaisse (devant même Fulgrim...), les autres ne savent pas grand chose sur leur frère. L'Empereur lui même n'en sait pas autant qu'Horus sur Jaghatai. Ce Primarque sait se faire oublier, personne ne sait ce qu'il est capable de faire ni où il est. Cela donne certaines situations presque comiques, lorsque le Khan parle les autres Primarques sont surpris vu qu'ils avaient oublier sa présence même...

J'aime beaucoup sa personnalité et sa faculté à analyser les événements. Il prend son temps pour se décider- un comble pour le Primarque d'une Légion réputé pour sa vitesse ! - mais une fois fait rien ne pourra l'arrêter. Ses remarques sur l'Imperium, l'Hérésie et d'autres faits, sont très pertinentes.

Spoiler:
Conversation entre Magnus et le Jaghatai:

"Le Khan: Horus is corrupted, the Emperor is a tyrant.

Magnus: True Enough.

Le Khan: Then I choose neither."

On peut faire un lien avec Angron voir Curze, le Khan sait qu'aucun des deux camps ne prévaut sur l'autre. Il refuse de choisir. Mais bon, nous savons bien de quel côté il sera "obligé" d'aller au final...

Cela donne un Primarque très intelligent et très intéressant. Il aime son indépendance et n'aime recevoir d'ordres de personne.

Autre point, il y a un moment flashback sur Ullanor. Ce qui permet d'avoir une bien belle conversation entre Sanguinius, Fulgrim, le Khan et Mortarion. Nous avons leurs avis sur la nomination d'Horus et quelques pistes de tensions entre eux.



Spoiler:
D'ailleurs le Primarque de la Death Guard a un bon rôle dans ce livre, ses interventions sur Ullanor et son échange avec le Khan sont très intéressants. Il est contre le fait qu'Horus soit nommé Maître de Guerre, pour lui c'est logique d'obéir à l'Empereur qui est plus puissant, mais pas à un de leurs frères. Le Khan et Mortarion sont même d'accord sur ce fait.

Et ils ont même d'autres points communs, ils aiment l'indépendance et que l'on ne vienne pas se mêler ce leurs affaires. En fait, à bien lire ce livre on voit que le Khan a plein de points communs avec des Primarques traîtres...

De plus, nous avons droit à un très très bon passage sur Prospero entre ces deux frères. Le Seigneur de la Mort est vraiment très intriguant comme Primarque, hâte d'en avoir plus sur lui dans le livre de Swallow.

Et je ne vous parle pas du duel épique entre le Khan et Mortarion dans le ruines de Prospero...

Et nous avons aussi Nikea est ses conséquences désastreuses. Bien que le Khan n'y soit pas présent, nous avons quelques retours par le biais de Targutai Yesugei. On nous explique même que sur l'emploi des psykers, Sanguinius, Magnus et le Khan sont unis et d'accords sur l'idée qu'il en faut dans les Légions.

Spoiler:
D'ailleurs c'est fun, c'est la première fois que l'on parle du Khan mais en lisant on a plein de passages sur son amitié avec Magnus et leurs points communs.

Il y aussi l'opposition du Khan envers l'Empereur... ils ne s'entendaient pas toujours.

Spoiler:
L'Empereur veut garder le Warp secret, le Khan est contre. Il y eu des discussions houleuses là dessus sans qu'aucun des deux ne change d'avis. Ce petit passage rapporté par un autre WS se termine par:

"Can you rest an empire on a lie ?"

Une preuve de plus de la mésentente Khan/Empereur. Tout portait vraiment pour qu'il penche du côté d'Horus...

A cela il faut ajouter un passage ou le Khan dit:

I will not take direction from anyone, not even from a Throneworld that only now, now that its Legions are tearing one another to pieces, deigns to remember that it has eighteen warrior-sons at its service.

Les italiques, dans le roman, sont très importants. Implicitement cela veut dire que Jaghatai souffre quand même du manque d'intérêt que l'Empereur lui porte. On lui demande son aide que lorsque la situation est vraiment désespérée... avant on s'en fichait de lui et de sa Légion.

Pour ceux qui ont lu ce livre, j'aimerai avoir vos avis sur ce passage:


Spoiler:
Lorsque Magnus parle avec le Khan:

"I could tell you the Emperor's name, and it would surprise you. I could tell you that the fates decreed Fulgrim to be sent to Chogoris and you to Chemos, and I could tell you which arcane force in the universe prevented it."

Bon déjà Magnus sait plein de choses, dont le vrai nom de l'Empereur. Mais le plus important reste cette histoire du Khan qui aurait dû aller sur la planète de Fulgrim et celui ci se retrouver dans les plaines de Chogoris. Cela ne vous inspire rien comme hypothèses ?

Mais aussi ceci...

Spoiler:
Page 262: Yesugei trouve sur le vaisseau Word Bearer une carte de la galaxie avec les emplacements des tempêtes warps ainsi que le positionnement de pas mal de Légions. C'est ultra pratique pour les traîtres, alors pourquoi n'en tirent-ils pas plus avantage ? Ils savent à peu près où sont leurs principaux ennemis ! Cela me parait un peu abusé, et si tous les vaisseaux Word Bearers ont ça...

Ou alors j'ai mal compris. Éclairez moi.


- Appréciation personnelle : 4/ 5

Sans surprise j'ai particulièrement aimé ce livre, mais si je ne mets pas 5/5 c'est parce que 95% des événements se passent dans des vaisseaux. Or moi je n'aime pas les combats spatiaux et atmosphères fermées de ces boites de conserves volantes. Et puis certaines péripéties ne sont pas spécialement utiles.

Mais sinon ce livre est très bon, très intéressant et on a une tonne d'informations sur les White Scars ainsi qu'autres Primarques.


 
whitescarsTotal : 17/20whitescars


 jagatai 


A vous de faire sur la VF !


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 7586
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par Emperor le Dim 2 Nov 2014 - 23:19

Terminé.

Chris Wraight est vraiment pas mauvais ! Je le trouve même assez polyvalent, et bien qu’il n’y excelle pas non plus, j’ai apprécié la manière dont il abordait de manière efficace aussi bien du White Scars que du Space Wolf, ou même de l’Iron Hand.

Le début du livre est excellent. La partie sur le recrutement des novices SM durant les débuts de la Grande Croisade est top, et la mise en parallèle des méthodes d’entrainement Terran avec celles de Chogoris, à travers l’ascension de deux des protagonistes du récit, est une superbe idée. bravo

Les deux sont en effet radicalement différentes, tant dans les principes qui sous-tendent leur psychologie militaire que dans le processus de recrutement et d’entrainement à proprement parlé.

Les méthodes employées sur Terra sont superbement S-F, à mille lieues de la sélection et des épreuves moyenâgeuses, avec fioritures voire enjolivés de nombre de légions/chapitres actuels. On sent vraiment bien la boule de plastobéton qui vomit à la chaîne, de manière statistique, ses élites géno-sélectionnées !

L’auteur joue ensuite tout du long avec ces différences psychologiques qui existent entre Terran et Chogoriens, sans non plus en faire bêtement l’élément qui va conditionner leur future allégeance, ce que je salue (je craignais un peu ce cliché au début du livre). Au final, il y a des gros cons partout !

La suite, bon, c’est du White Scars, on les avait pas vu avant donc c’est quand même cool de lire quelque chose sur eux. Mais malgré tout, leur côté « auxiliaires marginaux qui se font oublier et railler par les autres légions mieux intégrées dans le corps d’armée de la Grande Croisade » m’est un peu passé au-dessus...

Même si leur aspect « Notre mère la Terre » est pas mal, et notamment magnifiquement incarné par le personnage de Yesugei.

Par contre, comme tout produit BL centré sur une faction en particulier, le prosélytisme est encore une fois sévèrement appuyé. Rolling Eyes

Le Khan est encore censé être ultra-balaise et ultra-rapide parmi les Primarques, blabla, mais au final ce n’est comme toujours que du vent. Ou alors les Primarques ont jamais de bol et tombent toujours sur le frère destiné à les contrer, comme une grosse malchance au shifumi quoi (les Dieux du Chaos doivent bien se marrer :p).

Et Wraight n’a pas l’air d’aimer l’Empereur. Beaucoup de persos lui crachent à la gueule dans le livre, et ceux qui sont censés l’encenser (héhé) se contentent juste de ne pas en parler ><

Le Khan dénigre constamment Son statut et Ses choix, et pourtant on a aucun flashback pour étayer la chose. Ça aurait été bien. Parce qu’à la base, il s’est quand même agenouillé devant et a promis de le suivre, non ? En plus, il lui reproche de ne faire appel à lui que lorsque ça va mal, alors que son caractère épris de liberté n’est aux anges qu’en étant un électron libre de toute contrainte => Gros paradoxe entre ça et son ressentiment dû à l’absence d’assignations de la part de Papa jusque-là…

Et son revirement final, en faveur de Terra, est juste euh…inexpliqué ? On dirait qu’il choisit ça comme ça, sur un jet de dés. « Hop, je retourne au Fauconnier. » C’est ça le motif ? Sérieux ? oO

Et sinon c'était sympa d'avoir eu de nouveaux éléments sur des « persos de nouvelles » comme :
Spoiler:
Arvida, Hibo Khan, Bion Henricos,... ainsi que d’avoir également  la suite directe de je ne sais plus quelle nouvelle, lorsque l'AL tend une embuscade à des WS sur Phemus IV, la planète volcanique.

J’aime bien tous ces liens, qui font ressortir toute l’importance du contenu « additionnel » de l’Hérésie, et renforcent également ma frustration envers la parution non-systématique de ces contenus annexes dans notre langue (par exemple pour ce bouquin-ci, ça me fait chier de ne pas avoir accès à des choses comme Wolf’s claw, The Sigilitte etc…)

Autrement, le rôle ambigu de l’Alpha Legion ressort particulièrement dans ce livre. Hâte de voir la suite, et l’éventuelle dissension entre Alpharius et Omégon.

Bref, un assez bon HH, même si le début est clairement le meilleur morceau. Je suis déçu que l’auteur n’ait pas mieux développé par la suite la dualité entre certains protagonistes (Shiban et Thorgun, Hasik et Jemulan…),qui promettait beaucoup en terme d’aspect dramatique et d’émotion. Au final, ça manque beaucoup de ces deux aspects. Sans compter que seuls des sous-fifres unnamed y passent…  Peu d’épique, pas d’émotion, dommage.

Mais je mets quand même un 14/20. okay




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4109

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par fabinsane le Dim 2 Nov 2014 - 23:55

Vu la mentalité du Khan et son sens de l'honneur il n'y avait aucune chance qu'il passe du coté traitre, même si nombre de raisons auraient pu le pousser dans cette direction.
Les traites sont à la botte du Chaos, ce qui est incompatible avec le Khan et WS, donc même si l'Empereur peut être considéré comme un tyran, le choix reste simple...

Bien sur fallait il savoir que Horus n'était plus qu'un larbin des dieux sombres.

J'ai vraiment hâte de le recevoir !


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"Potius mori quam foedari" (Plutôt la mort que la souillure)
avatar

fabinsane
Space Marine
Space Marine

Messages : 299
Age : 46
Localisation : South of France (Terra)

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par Nico. le Lun 3 Nov 2014 - 0:49

Merci pour ton retour Emperor.  plusun

J'aime constater à chaque fois comment on ne lit pas ces livres pour la même choses, tu remarques des choses qui me sont totalement passées à côté et vice versa. C'est ça qui est bien sur un forum où plusieurs personnes donnent leurs avis (l'avis unique c'est mal, j'aimerai avoir des compagnons plus souvent en section VO !).

Vu que j'ai une mémoire défaillante, j'ai déjà oublié la quasi totalité de ce tome que j'ai lu en Février dernier. Mais lire tes propos sur les WS ou le Khan ne fait que confirmer mon affinité de plus en plus importante avec cette Légion qui m'était encore globalement inconnue il y a 2 ans (avant de lire Brotherhood of the Storm je ne m'étais jamais vraiment intéressé à cette Légion).

J'ai hâte de les retrouver dans un autre roman (dans longtemps à mon avis) et j'ai particulièrement adoré l'histoire courte Allegiance, dans le recueil Sedition's Gate, qui est une sorte d'épilogue à Scars. La mentalité des WS est encore plus développée...

Smile


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 7586
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par Emperor le Lun 3 Nov 2014 - 13:17


Pour le Khan, son choix me paraissait également simple et évident avant la lecture de ce bouquin, mais celui-ci montre qu'au contraire, son ralliement à Terra est loin d'avoir été un réflexe...
Je m'étonne beaucoup de l'absence de justification dans le livre, que la chose soit un minimum développée et étayée quoi.


Autrement, pour ces bougres d'auxiliaires hippies et hyperactifs, on aime ou on aime pas ouais :p




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4109

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par Ivan le Fou le Lun 3 Nov 2014 - 15:55

Enfin terminé.

Et je rejoins Emperor sur ses commentaire vis à vis de la relations entre le Khan et l'Empereur. On aurait aimé en savoir plus, le pourquoi du comment.
Mais encore une fois c'est toujours la même chose, je pense qu'à la fin de chaque roman on se dit qu'on aurait aimé en avoir plus! Very Happy

Cela dit, cette réaction que nous avons nous lecteurs est rendue normale par les commentaires qu'à le Sigillite au sujet de Nikaea. Very Happy

Spoiler:
Code:
C'était nécessaire, mais on aurait du expliquer pourquoi.

Mais je ne m'attendais vraiment pas à ce que les White Scars me fassent sourire de par leur caractère "sympathique".


Your authority is not recognized in Fort Kickass.
Follow me on flickr.
avatar

Ivan le Fou
Space Marine
Space Marine

Messages : 231
Age : 32
Localisation : Angers

https://www.flickr.com/photos/ivan-le-fou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par Nero le Mar 18 Nov 2014 - 20:13

Également terminé.
Je ne ferai pas une critique exhaustive, tout à déjà été dit à mon goût.

Il s'agît là d'une œuvre superbe! Chris Wraight écrit vraiment bien! On est vite embarqué dans l'histoire, on ne s'ennuie pas un instant comme il a été dit. Il est toujours plaisant de découvrir une nouvelle légion et de retrouver une pléthore de personnages que l'on oubliait presque. Jagathai est un primarque très intéressant, j'aime son ambiguïté, la liberté de ses choix. Tous les personnages présents sont attachants ainsi que leurs façon de faire, de se battre de penser discuter, leur coutumes, etc....
Dommage, en revanche, que l'on est pas plus d'infos sur L'Alpha Légion. Et puis sur les loups que l'on voit, puis qu'on ne voit plus! ><
Un dernier quart de volume dans tous les cas vraiment bien! j'ai adoré! Particulièrement le schisme au sein de la V légion et les rapports entre Jagathai et d'autres de ses frères.

Bref, cela faisait longtemps avec Unremembered Empire que nous n'avions pas eu de tomes qui reliaient toutes les fils de la trame principale. Enfin nous partons sur une nouvelle voie à présent, celle de Terra.

Un 16/20 pour moi! L'apport est énorme sur le fluff et la lecture est constante ce qui nous maintient en haleine. Very Happy


AVE DOMINUS NOX
avatar

Nero
Scout
Scout

Messages : 118
Localisation : Amas de Thramas

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par Nico. le Mar 18 Nov 2014 - 21:19

Merci pour ton retour Nero !


Je vois que je ne suis pas le seul à apprécier ce livre et le talent de Wraight.

Particulièrement le schisme au sein de la V légion et les rapports entre Jagathai et d'autres de ses frères.

Lisez l'histoire courte Allegiance dans le recuel Sedition's Gate. C'est la conclusion de Scars, et c'est très très bien et parle justement de la résolution de cette tension entre les WS. J'ai adoooooré cette histoire courte, très riche en fluff et si bien faite.

Dommage, en revanche, que l'on est pas plus d'infos sur L'Alpha Légion. Et puis sur les loups que l'on voit, puis qu'on ne voit plus!

Il va faire des histoires courtes là dessus.... et je pense que son prochain roman HH sera sur les SW/WS/AL (il m'a dit qu'il devait faire une suite à Scars, mais où les WS ne seraient pas les principaux protagonistes, et vue ses écrits 40K sur les Loups... je vois bien le tome HH sur les Space Wolves arriver l'année prochaine !).


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 7586
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par Nero le Mar 18 Nov 2014 - 21:58

Humm je vais de ce pas voir cette short story dans ce cas!!

Et un autre romans prévu sur ces trois légions sera le bienvenu!

D'ailleurs, on a déjà une suite quelque part des combats menés par la V légion à la suite de ce romans, notamment entre autre, avec la nouvelle de l'autre Horus ( Aximand) paru dans l'Age des Ténèbres, où les White scars (Hibo en l’occurrence qui a fini par rentrer dans le rang et qui se bat aux côtés de Bion Henricos!) sont confrontés à la XVI!

La V éme à choisi son camp!!


AVE DOMINUS NOX
avatar

Nero
Scout
Scout

Messages : 118
Localisation : Amas de Thramas

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par Anton Narvaez le Ven 21 Nov 2014 - 11:54

Terminé ce matin White Scars.

La première chose à dire c'est que nous autres lecteurs français ne savions rien de cette légion. A part le très moyen La chasse de Voldorius, c'est quasi le seul roman ou l'on traite de nos amis Chogoriens. Et encore on n'est très loin de la légion d'origine.

Scénario et mise en scène : 3/5
Ben là, que du bon ou presque. Du flash-back super intéressant, du rebondissement, je dirais même qu'on ne sait pas du tout dans quelle direction se dirige l'intrigue. Si on ne savait pas d’ores et déjà que les Scars finiraient à la défense de Terra, le livre serait incroyable pour son indécision. Le scénario à tout de même quelque points faibles

Spoiler:
-Les loges, vu et revu, je ne les trouve pas assez différrentes de celles des autres chapitre. Et Shiban Khan ressemble furieusement à un Garro ou à un Loken
-Les Terrans sont un peu trop en opposition par rapport aux autres, et je trouve étrange leur prise de positions
Spoiler:
Ils devraient être les plus fidèles à l'empereur et se révolter de suite contre le maître de guerre.Je veux bien que leur légion soit particulière, mais de là à trahir en si grand nombre Terra.
-Thorgun Khan, je le trouve beaucoup trop stéréotypé, j'aurais aimé le voir faire autre chose.

Style et écriture: 4/5
Rien à dire de particulier,  Chris Wraight est dans mon top 3 des auteurs BL, et c'est pas White Scars qui me ferra changer d'avis. C'est dynamique, il y a du suspens et de l'action. Sans compter les dialogues que je trouve supers bons..

Fluff 5/5
Une vrai mine d'or, Du Primarque en veux tu en voila, toute l'organisation de la légion, du Nikéa, de la chute de Prospero, et même du Munitorium( Trop absent dans l'hérésie)....
Sans compter le recrutement sur Terra, et la pensée de Thorgun Khan sur les asiatiques Terrans (assez innovante dans les romans BL).
Bref que du bon et pleins de révélations croustillantes:

Spoiler:
-Le double jeu de l'Alpha legion, qui reste LA legion enigmatique. On a aucunes idées d'ou ils veulent aller
-Du Bjorn, qui n'aimerait pas Etre un Dreadnought  Laughing    
-Du Magnus, un peu trop cheater à mon gout. Il est des chose que même lui ne peut pas savoir. Notamment le nom de l'empereur.
-Un Mortarion qui remonte énormément dans mon estime, je trouve qu'il a tout compris à la croisade et à l'Empereur... même si il sous-estime le Warp Evil or Very Mad
- Notre ami Corvidae,survivant à la purge des Wolves, bien vivant, et avec les loyalistes...

Avis personnel:3/5
Bon, très bon par moments, il manque ce petit truc qui en ferait un grand livre de l'hérésie. Il y a quelque petites failles au scénario et à la trame générale. Le vaisseau Word Bearer trop cheaté, la facilité avec laquelle le prophète des tempêtes rejoint son Primarque, le temps écoulé lors du roman et de manière générale les repères spatio-temporels, ect..
Mais ça reste cool à lire, surtout que pour le coup tout ou presque est de l'inédit. Et Jagathai a quand même de la profondeur, comme tous les personnages. Et Hormis les livres d' ADB je n'ai jamais trouvé les Primarques aussi intéressants que dans White Scars.
A lire! ! !

Note Finale 15/20
avatar

Anton Narvaez
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 534
Age : 27
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par Leman Russ le Ven 5 Déc 2014 - 0:27

Jagathai le roi des intrigues et des vaisseaux. Pas une charge héroïque sur le sol ! Un Magnus très provocateur et des capitaines de si peu de confiance. Bon, j'ai mis moyen car c'est divertissant.

Le Bla bla habituel de l'hérésie mais presque rien sur la légion. Note car il faut une note : 11.




avatar

Leman Russ
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 5837
Age : 47
Localisation : Finistère Sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par BlooDrunk le Mer 17 Déc 2014 - 16:10

Terminé il y à quelques jours.

Pas de critique détaillée mais un mini-résumé (Nico à déjà tout dit):

Dévoré rapidement (moins d'une semaine), bien accroché par ce bouquin, histoire sympa même si parfois frustrante (l'indécision du Khan).
Intéressant de voir des loges chez les loyalistes, dommage que les Chapelains ne soient pas abordés... Sinon énormément de fluff sur les WS, des affrontements originaux, surtout ceux dans l'espace.
J'ai aussi beaucoup aimé la conversation avec Magnus, très prenant comme passage!

Voté "Bon", je lui met un 16/20.


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 7960
Age : 35
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par Ivan le Fou le Mer 28 Jan 2015 - 10:45

Le relisant pour la troisième fois, j'en reviens à me reposer la même question à un certain moment du livre. *la suite en spoiler*

Spoiler:
A quoi joue l'Alpha Legion au juste? Elle reçoit l'ordre d'attaquer et de diminuer les Space Wolves, déjà bien mis à mal suite à la purge de Prospero. Mais elle reçoit aussi l'ordre d'intercepter les Scars à Chondax. Or dans les messages astropathiques reçus, les Scars reçurent pour ordre d'aller châtier les Wolves car ceux-ci auraient trahi l'Empereur et détruit Propsero. De ce point de vue, c'est Horus qui a donné cet ordre et l'Alpha Legion doit bien en être au courant. De plus comportement de l'Alpha est étrange quand ils arrivent à Chondax, ils adoptent une attitude de blocus. Copiant leur stratégie sur celle des Scars et les empêchant de sauter dans le warp. Soit les Scars tiennent leur position et donc ne sautent pas pour (éventuellement) rejoindre Terra. Soit les Scars forcent le blocus pour sauter mais se retrouvent obligés d'attaquer l'Alpha en premier.
Le but de l'Alpha Legion serait-il donc de forcer la main aux White Scars?


Your authority is not recognized in Fort Kickass.
Follow me on flickr.
avatar

Ivan le Fou
Space Marine
Space Marine

Messages : 231
Age : 32
Localisation : Angers

https://www.flickr.com/photos/ivan-le-fou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par - Ghost of Arkio - le Mer 28 Jan 2015 - 16:28

Je ne me souviens pas exactement, mais on sait déjà que la tête de la XXe legio est un peu schizophrène..

Est-ce que tu as lu la nouvelle "Le Serpent en dessous" de Sanders? (recueil les Primarques)
Les liens entre Alpharius et la cabale puis Horus se sont décousus avec le temps, et il semble qu'il y ait du rififi chez l'hydre à 2 têtes.
Spoiler:
Les 2 jumeaux ne semblent pas d'accord sur le but à atteindre (match nul voulu par la Cabale), voir même après avoir rompu avec la cabale sur le fait de ne jouer que pour soi.

Auquel il faut ajouter que dans ce tome:
Spoiler:
les intrigues d'alpharius se croisent avec celles d'Horus, chacun tirant son bord de nappe en tirant un sourire à son voisin.
La tentative de basculement des WS, c'est Horus et les loges.
Le sort des blood angels n'est pas encore sûr, donc en suivant la logique de la cabale et empêcher une victoire écrasante d'Horus, les alpha légionnaires peuvent bien jouer sur les 2 tableaux et amener les WS à se diriger vers Terra tout en maintenant l'illusion que la XXe bosse toujours pour Horus qui lui les voulait embourber avec les SW... pfffiu..
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10496

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par Oculus Magnus le Mer 28 Jan 2015 - 17:39

Tiens d'ailleurs, en parlant de l'Alpha :
Spoiler:

Il me semble qu'il y a un WS qui évoque le fait qu'il est impossible pour l'AL d'avoir autant de vaisseaux ici (à Chondax), tout en en ayant autant pour emm...bêter les Loulous.
Et effectivement, ça m'a également paru bizarre à la lecture (du coup, j'étais bien content qu'un WS pense la même chose que moi ! Laughing ).
Y'a une explication quelque part, ou c'est juste du wtf éditorial ?
avatar

Oculus Magnus
Space Marine
Space Marine

Messages : 177

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par Aenar Sigvardr le Mer 28 Jan 2015 - 22:07

Spoiler:
C'est effectivement ce que dit un WS. La réponse est dans le livre, il me semble. L'alpha a dû récupérer un certain nombre de vaisseaux mais qui ne sont pas au niveau de vaisseaux de lignes astartes. Certains des vaisseaux envoyés contre les Scars sont en réalité de vaisseaux de seconde ligne récupérés (réquisitionnés?) par l'Alpha Legion pour avoir suffisament de vaisseaux pour menacer les deux légions. J'imagine qu'on aura plus d'éléments dans le futur livre de Wraight sur la Bataille d'Alaxxes


Il n'y a pas de loups sur Fenris !

Cela demande beaucoup de contrôle de soi pour être aussi dangereux !
avatar

Aenar Sigvardr
Scout
Scout

Messages : 107

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par Oculus Magnus le Jeu 29 Jan 2015 - 9:28

Décidément pleine de ressources, cette hydre !
merci  Aenar.

Et histoire de ne pas faire que du monoligne tout moche :

Note : 15/20

Pas mal de trucs sympas qui font plaisir à (enfin) voir :
Spoiler:

- Mortarion : bien costaud, le Morty ! Bien agréable de voir mises en lumière les différences entre primarques, mais aussi -et surtout ?- leur relative "égalité", finalement (pour changer de Guilliman qui se prend souvent des roustes).
- les WS évidemment : un bout de psychologie, de tactiques, d'organisation...y'a bon !
- l'indécision du Kaghan due au manque d'infos qui nous fait toucher un peu du doigt l'échelle galactique des évènements
-  les scattered legions : et comme de bien entendu à la fin, c'est le Salamander qui clamse...grmbl...m'enfin, c'est quand même assez bien vu le désarroi de ces types et leur façon de rebondir face à l'inconcevable (perte de leur primarque).
- Yesugei qui me plaît de plus en plus, entre un Ahriman totalement "sorcier" et l'intransigeance (bornée ?) d'un Wyrdmake...très fin, le Prophète des Tempêtes.

Mais quand même quelques bémols :
Spoiler:
Magnus (une partie, mais quand même...) qui glande sur Prospero : et son corvidae esseulé, il l'a pas repéré ?
L'opposition Terrans/Chogoriens un peu forcée à mon sens (ça se sent depuis le début du bouquin qu'il va y avoir des déchirements fratricides).
L'indécision de Jaghataï : ben oué, c'est sympa mais peut-être un peu longuet.
Le warp : devient un procédé narratif un peu trop récurrent pour justifier retards et déconvenues.
avatar

Oculus Magnus
Space Marine
Space Marine

Messages : 177

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par drong le Lun 2 Fév 2015 - 3:44

Livre terminé ; je l'ai trouvé plutôt bon c'est fluide bien écrit et l'histoire est prenante , on s'ennuie quasi jamais et le tome nous distil  des réponses a cette hérésie bien compliqué .
Seul petit bémol pas assez d'info sur leur monde natal et l'histoire de leur primarque avant l'empereur.
Un bon 16/20 pour moi aussi  Twisted Evil


Spoiler:
Pour les space wolf  en mauvaise posture je pensais qu'il allait les aider , dommage que le livre nous en dis pas plus du coup je me demande si la phrase a l'hivers prochain voulait pas dire queque chose finalement.. scratch  Suspect .


sayanjagatai
avatar

drong
Space Marine
Space Marine

Messages : 186
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par Le mal entendu le Mer 11 Fév 2015 - 12:48

ola! Ça faisait un petit moment que je n'étais pas passé.

Je viens de terminer ce livre, je le trouve excellent dans le sens où les WS sont vraiment bien décris, leur façon de penser, les choix q'ils prennent etc. J'aime beaucoup leur Primarque le Khan que je ne connaissais absolument pas, je ne crois pas avoir lu une seule nouvelle ou roman parlant vraiment d'eux. Quelques petits trucs par ci par là mais vraiment dérisoire.
Là on en apprend vraiment beaucoup, de leur vaisseau à leur culture...

De plus il y a des rebondissements, on peut suivre plusieurs histoires et toutes sont importantes, les personnages secondaires sont assez charismatiques. Et une XXeme légion qui décidément envoies pas mal, on ose à peine imaginer si celle ci était restée purement loyale sans chichi ni fioriture ...
Spoiler:
en ce qui concerne le nombre de vaisseau, dans le livre on peut lire que quand les WS sont proche lors de la charge ils se rendent compte que ce sont des transporteurs déguisés concernant les gros vaisseaux de lignes

Le fait que plusieurs légions soient présentes dans des actions majeurs dans un seul livre donne un meilleur rendu de l'hérésie, enfin c'est mon avis de lecteur.


Et le final est vraiment sympa avec le duel. Je mets un bon 17/20 à ce livre.

Je met juste un bémol sur encore une fois les fautes de frappes et certains oublient de mot qui donnent des petites phrases sans sens ... ce n'est certes pas de la grande littérature, mais au prix du livre ils pourraient faire un effort...
avatar

Le mal entendu
Scout
Scout

Messages : 136
Age : 31
Localisation : Paris, segmentum solar

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par psysco le Ven 6 Mar 2015 - 18:03

Un très bon roman....qui m'a permis de découvrir une légion que je ne connaissais pas, et pour laquelle je me trouve beaucoup d'affinités.
Que l'Empereur vous garde !


si les yeux sont les fenêtres sur l'âme, alors son âme n'est pas de ce monde
avatar

psysco
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 599
Age : 65
Localisation : Revin.Ardennes.Terra

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par MysterJZ le Ven 6 Nov 2015 - 11:05

Roman terminé il y a quelques jours.
(J'ai mis "bon" dans le vote mais avec quelques jours de recul, j'aurai dû mettre "moyen +".)

Je re-pose rapidement le contexte :
"Jaghataï Khan et ses fils se retrouvent totalement isolés de tous et coincés dans la galaxie, incapable de comprendre ce qui se passe autour d'eux. C'est une sorte de paradoxe mélodramatique. Effectivement, les White Scars, pour qui la vitesse et l'indépendance sont des valeurs primordiales, s'aperçoivent que ce sont ces mêmes crédos qui les empêchent purement et simplement d'agir.
Les White Scar : première Légion sur le champ de bataille, mais dernière Légion au courant du schisme provoqué par Horus
."

Scénario et trame :2,5/5
Déçu dans l'ensemble. Scénar bancal du début à la fin pour moi. Une trame temporelle bizarroïde : on passe de Chondax à Prospero super vite - Les déboires du Loup sont traités de manière surprenante par le Khan - La présence fantomatique très sommairement expliquée du Cyclope sur son ex-planète - le zouzou survivant visiblement même pas au courant de la présence de son primarque etc... (je ne vais pas m'étendre pour pas trop divulguer)
L'intrigue se cherche, et le lecteur est un peu perdu par moment.
Le Khan est limite insupportable à tortiller des fesses. Mais la dualité de la personnalité (grand combattant, indépendant fier, mais analyste chevronné) est toutefois originale.
Au final, pas mal de point faibles effectivement. Neutral


Style et écriture: 4/5
Chris Wraight est, et reste, un bon auteur BL. White Scars se lit bien. Pas ou peu de tournures incompréhensibles que l'on est parfois obligé de relire dans d'autres bouquins. Plutôt dynamique, on a pas mal de scènes d'action. Quelques dialogues bien, mais quelques uns également un peu surréalistes (J.K. vs Magnus). Mais chacun ses goûts ^^
Bon style.


Fluff 3,5/5
Je vais pas trop râler, vu qu'on part de "rien", on découvre du coup un minimum les choses concernant cette légion. L'auteur fait l'effort de coller au thème "mongole" des WS. Mais au final, quand bien même, l'intérêt fluffique est limité à mon gout.
Peu de personnages sont développés en fin de compte : le Khan, 3 ou 4 gradés (la terrane, Yesugei  (qui dispose vraiment d'un capital intérêt je trouve), Shiban,  Thorgun, Hasik et Jemulan). C'est peu pour une légion! Bon, en dehors de Brotherhood of The Storm, en même temps c'est quasi le 1er roman. Il ne pouvait donc pas tout pondre non plus, mais bon...
Je trouve également l'historique du Khan complètement bâclé (enfance? déboires avec le paternel?). Pour un 1er roman sensé sentir bon le white scars, ça manque de profondeur. On nous sert juste un petit passif avec Mortarion et Sanguinius.
Points d'intérêts : la mission solo de Yesugei , le recrutement sur Terra et ses états d'âmes pour certains (original), l'affrontement des 2 primarques.
Cela mériterait clairement un second volet plus approfondi. Ce qui est peut-être prévu.

Avis personnel:3,5/5
Un roman à lire quand même pour la découverte de la légion des WS, et la qualité d'écriture de l'auteur.
Mais le scénar pèche pas mal, et l'intérêt fluffique n'est pas si important.


La connaissance est en elle-même puissance.
thousandsons
avatar

MysterJZ
Space Marine
Space Marine

Messages : 223
Age : 37
Localisation : Genève ou sur Prospero...

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par kasits le Mer 13 Juil 2016 - 17:56

je l'ai fini il y as un moment ayant eu des vacances imprévues (bobo le pied) j'ai eu le temps d'accélérer mes lectures...d'ailleurs bientôt je fini le duo vengeful spirit. Mais revenons au sujet intéressant.

Scénario et trame : 2/5
J'avoue, un peu comme le monsieur au dessus, que j'ai trouvé le scénar bancal et qui peine en longueur. j'ai pas tout compris de ce qu'il se passait dans les histoires des wolves (et à vrai dire j'ai eu l'impression qu'ils étaient là que pour recadrer le roman vis à vis de l'hérésie et dire "eh oh c'est bien la même série") L'alpha légion aussi j'ai pas compris leur action mais bon c'est normal venant d'eux.
bref ça manquait de beaucoup. Ca m'as donné la sensation que l'auteur aurait voulu développer plein d'intrigue secondaire mais bon...en deux roman à la limite ça l'aurait fait. Même mortarion on se demande pourquoi lui (comme dans chaque roman où il est d'ailleurs, le mec c'est un running gag pas un personnage de la série). la trame du conflit avec la loge est par contre, je trouve, grossièrement amenées et conclue.


Style et écriture: 4/5
Très bien, très lisible même les combats spatiaux j'ai réussi à me situer tout ce beau monde. la partie croustillante et très agréable à lire fut pour moi les moments sur la planète natale empreint de nostalgie et pseudo philosophie.


Fluff: 2.5/5
Bah rien de surprenant une confirmation de la "liberté" assumée des white scars, des petits petits détails sur les autres légions et ce conflits internes mal amené qui par contre permet d'imaginer ce qu'il a pu se passer dans toutes les légions. J'ai bien aimé la "nounou" administrative qui se voit forcé de vivre avec ces types de 3m de haut complètement incontrolables, ça donne quelques scènes sympathiques où l'on limagine faire des "faceplant" (se taper le front avec la main) en série.

Avis personnel: 3/5
Mitigé car vu le titre je m'attendais à un truc épique en fait un peu comme signus daemonicus pour les blood, un truc ou l'on voit un engagement de grande envergure de la légion, avec ses façons à elle de faire la guerre alors que tout ça n'est amené que via des discussions et un combat 1vs1.



L'espace on pourrait croire qu'il est infini mais quand on arrive au bout un gorille nous balance des tonneaux
avatar

kasits
Scout
Scout

Messages : 22
Age : 32
Localisation : Tarbes (65)

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par Oculus Magnus le Mer 13 Juil 2016 - 21:31

kasits a écrit:
Avis personnel: 3/5
Mitigé car vu le titre je m'attendais à un truc épique en fait un peu comme signus daemonicus pour les blood, un truc ou l'on voit un engagement de grande envergure de la légion, avec ses façons à elle de faire la guerre alors que tout ça n'est amené que via des discussions et un combat 1vs1.
Comme disaient les anciens : "faute de grives, on mange des merles" ! Laughing

De toutes façons, les WS ne sont pas une légion "épique" pour GeuWeu, à mon avis.  Des mongols de l'espace qui amènent de l'exotisme, comme le black ou l'asiatique dans les séries télés. C'est presque inespéré qu'ils aient leur tome dédié (même si ça aurait été "scandaleux" qu'ils ne l'aient pas ^^).

Toutefois, et c'est là que je trouve l'idée même du bouquin pas mal, ça nuance encore un peu plus le 30k par rapport au 40k : le monolithisme un peu forcé (littérairement) des chapitres 40k (Glory to teh Emprah !) paraît encore plus caricatural par rapport aux subtilités des légions de la 1ère fondation. La sensation que tout est possible, que tout reste à écrire, est parfaitement illustré par la Ve légion.

Un Yesugeï me paraît beaucoup plus subtil et lucide qu'un Ahriman ou un Wyrdmake, par exemple.
avatar

Oculus Magnus
Space Marine
Space Marine

Messages : 177

Revenir en haut Aller en bas

Re: White Scars de Chris Wraight

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum