[Horus Heresy] Death and Defiance - Anthologie

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Death and Defiance - Anthologie

Message par - Ghost of Arkio - le Dim 2 Nov 2014 - 18:59

Tu sais, j'ai l'habitude des yoyos de notes entre reviewers.. Basketball  rire1
et un avis universel/définitif sur l'ensemble des publications BL, ça n'existe pas.
par contre on a ici le choix de Goulding= le fait que pour lui, ces novellas ne méritaient pas des sorties particulières.

Et puis j'ai le fan-service-powa: la moindre miette sur ces pauvres BA sous-traités par BL me console toujours un peu:
- la vitamine "F" (comme fluff)

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9579

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Death and Defiance - Anthologie

Message par fabinsane le Dim 2 Nov 2014 - 20:28

Voila qui ne donne pas envie de faire l'effort de le lire en vo...
On a l'impression que tous les défauts qu'on peut trouver dans les romans BL, (au cotés d'indéniables qualités), sont condensés dans un seul volume !

Je trouve comme Emperor que la production en série de Primarques par Fabius Bile, bien qu'il soit particulièrement doué, enlève vraiment quelque chose au Projet Primarque de l'Empereur aimé de tous !
De plus l'idée du face à face entre un clone qui ignore qu'il en est un et son créateur, (ici le boss de son créateur) est un vieux truc éculé de SF qu'on a déjà lu des dizaines de fois chez Dick, Effinger, Saintonge et de nombreux autres... (Les répliquants, Rachel, Deckard, test de Voigt-Kampf, ça ne vous rappelle rien pour ce qui est des clones qui s'ignorent) ?
D'ailleurs l'idée de la partie d'échecs avec le clone provient d'une nouvelle de Philip K Dick qui avait été également mise en images pour l'antique série TV Twilight Zone, (jusqu'à la fin avec le tas de clones morts...), dont j'essaierai de retrouver le titre dans les anthologies.

J'ai aussi du mal avec l'assassin retourné(e) comme un crêpe, juste parce que son supérieur lui a confié une mission difficile, voir suicidaire. S'il (ou elle) voulait rentrer voir bobonne (papa) tous les soirs à 18h, il fallait choisir un autre métier...
Le moindre soldat, même le plus humble Garde Impérial, sait que ce sont des choses qui peuvent arriver, qu'un guerrier est sacrifiable, car son sacrifice en général sauvera nombre de ses frères. La seule chose en général qu'ils demandent, c'est de ne pas être gaspillés et ici c'est loin d'être le cas...
Juste dommage que l'auteur donne un moral de majorette à un gars (un fille) qui est censé(e) être l'élite de l'élite !
(Au passage, les Vindicare, ce ne sont pas des femmes habituellement) ?

Ça devient vraiment une habitude de présenter des personnages, Primarques, Astartes ou autres, qui chouinent pour un oui et pour un non et se rebellent pour des raisons absolument pas crédibles !
C'est vraiment de la paresse intellectuelle, d'utiliser de telles raisons pour légitimer la trahison, un petit d'effort d'imagination de la part des auteurs est nécessaire...
A force d'étirer à n'en plus finir l'HH, ils recyclent les idées, (mêmes celles qui ne sont pas d'eux), BL ferait mieux de se recentrer sur le sujet avant de tuer la poule aux œufs d'or.

A lire avant d'acheter, je ne risquerais même pas 20€ dans ce recueil.


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"Potius mori quam foedari" (Plutôt la mort que la souillure)

fabinsane
Space Marine
Space Marine

Messages : 299
Age : 45
Localisation : South of France (Terra)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Death and Defiance - Anthologie

Message par - Ghost of Arkio - le Mar 11 Nov 2014 - 0:34

Bon, côté éditorial comme d'habitude, j'ai péché par naïveté et comme maintenant on sait que toutes ces histoires sont/seront publiées dans un tome de l'HH, ces 20€ pour quelques croquettes en papier sont vraiment le prix de l'impatience. Bien joué, BL Smile

En gros donc,
car pas besoin de faire de longues revues on aura le round 2 dans les tomes VO/VF de la série.


Imperfect (Nick Kyme) : 4/5
Spoiler:

Kyme fait du Graham.

Le Fulgrim qui m'avait manqué depuis le roman de McNeil très bien incarné en prince fou à travers cette partie de régicide plein de sous-entendus/clins d'oeil.
Ou p.e. : ça m'a fait plaisir de retrouver cette complicité avec Ferrus dans ce qui aurait pu être un préquel à la série HH, servi par une bonne joute verbale et des dialogues qui honorent l'image traditionnelle qu'on a de ces 2 primarques (et c'est pas évident à trouver dès le tome 1).

+Coup de projecteur sur Fabius et la réplique cinglante d'un fulgrim grinçant sur sa "bile" rire1

@clonage de primarques: de toute manière c'était dans le fluff d'origine. MAIS :

Seuls Ferrus et Horus sont des clones "réussis", les autres restent des montres à euthanasier et le resteront (j'ai toute confiance dans les talents de l'alpha legion qui a compromis les échantillons)
- Ferrus: le sang sur la lame laer a pu fournir un échantillon pur
- Horus: la vraie question: comment se fait-il que celui-là soit réussi...  
- clonage impossible = des fantômes de chair, oui, mais les originaux eux ont été créés, pas simplement par de la science en pipette, mais par celle, bien plus irremplaçable, des pouvoirs ésotériques de l'Empereur, + exposition au warp durant leur kidnaping. Donc = photocopie de primarque "impossible".

Pas une grosse avancée de la trame, mais j'ai bien aimé l'originalité.
(et puis ça nous change des slaneshies + ou - réussies et du fulgrim tête à claque des autres tomes)


Howl of the Hearthworld (ADB): 2,5/5
Spoiler:

ADB qui veut faire du Abnett? (Prospero brûle)

L'ambiance et le style de l'Aet est bien respecté pour moi, et colle parfaitement avec mon visionnage de la série "viking" ^^ => superstition, traditions et honneur=vie, au delà du simple fait d'obéir à leur "roi" pendant que les autres font des paris sur leur mort; puis le jarl qui renonce à son torque pour débloquer la situation, c'est les wolfs, pas de doute.

Mais Russ est un peu pâlichon..
Je rêve? où ce champion des primarques (son Roboutte, son Jonson, son Dorn, sans parler des renégats, tous réussis) bute sur Leman Russ. 2ème fois (3 avec The Emperor Gift). Là, je retrouve le Russ que j'ai pas aimé dans Félon. Trop distant, ou humanisé, trop 'égalisé' avec les autres membres de l'Aet, et trop statique.
C'est presque comme s'il perdait la face en prenant la défense de cette justification ridicule comme quoi il faut surveiller Dorn sur Terra.. n'importe quoi, même avant le sac de Prospero et pour des raisons "diplomatiques" toute l'idée de filer le train à tous les primarques apparaît ici dans tout son ridicule.
Encore une idée de BL, ça. pauvre ADB.


A Safe and a Shadowed Place (Guy Haley): 4,5/5
Spoiler:

... oui, Haley fait du ADB  Smile

Il y a tout:
Les sarcasmes jovials et cruels des NL, un fou bien psychopathe, un rappel fluff très précis de la situation, et cette idée originale d'un 1/2 cimetière d'épaves de l'après bataille avec les DA (voir fin du Prince of Crows) où les NL ont reproduit (pour tuer l'ennui) des mini - Nostromo rire1  ET tout ça sous le nez des Ultramarines comme des grosses araignées au dessus de la tête de Sotha.

J'aurais bien mis 5 mais il manquerait (p.e.?) des personnages importants de la série, et non une belle brochette de second couteaux qui, s'ils n'ont pas de suite, auront été mis en scène ici pour rien.

La perle du recueil.


Virtues of Sons (Andy Smillie): 2,5/5
Spoiler:

Andy fait du Annandale..

Une série de récits - narrations à la 1ère personne - comme le fait Annandale très systématiquement avec tous ses héros fluff (une directive de BL aux nouveaux auteurs?)

Bref,
Je dis pas que c'est raté,
+1 on voit des persos importants (Askaellon, Amit, Kharn, Lucius) dont les personnalités sont respectées, +1 pour les combats bien retranscrits et les "défaites" intelligentes

...mais -1 pour l'entrée en matière de Sanguinius: perso, je trouve que la 1ère personne ne lui va pas du tout.
Pour les primarques en général mais en particulier pour celui qui ressemble le moins à un être humain : Sanguinius ! le type avec des ailes qui cache un big secret bien noir en plaquant en pleine face de la vérité impériale une armée d'anges sortie des enluminures chrétiennes ! (ya du buzz fluff à faire, là !) en tout cas IMHO à ne pas traiter comme un Inquisiteur qui remplit son journal intime.. Neutral

@Tempest of Blood = bon, pourquoi pas un rituel secret pour tester ses 2 meilleurs guerriers.. mais coté symbole ou pratique.. c'est limite maso  Suspect .. entraîner Amit à essayer de lui percer le cœur (??) ce Sanguinius là a-t-il conscience de l'ironie (voir du contre-emploi stupide) des leçons de self-control qu'il veut leur inculquer?

Belle tentative quand-même dans un quasi désert sans BA depuis 30 tomes pour Askaellon et Amit (définitivement un "clone" de Seth dans la tête de Smillie, très dommage Neutral // et j'espère que ce n'est pas l'annonce de la disparition pure et simple de Raldoron)
mais pour Sanguinius, la chambre à air de charisme pourrait être mieux gonflée que ça.


Gunsight (James Swallow): 3/5
Spoiler:

Swallow fait du .. Swallow.

J'ai aimé son Némésis et la fin complètement épique à la gloire du temple Vindicare où l'assassin se change lui-même en arme pour accomplir la mission dont il est obsédé comme il se doit.
Je suis content de revoir Kell vivant comme je l'ai été quand on nous a ressorti Loken du chapeau;
..mais comme avec Loken j'ai ensuite aussi envie de le tuer..
La fin de Némésis était parfaite, et je me suis demandé en lisant si tout cela en valait le coup.

Alors oui, le scénario d'un assassin perdu à bord du mobidick corrompu qu'est devenu le Vengeful Spirit peut être intéressant, avec l'éclairage de ce matelot, et de débarquer l'assassin dans les fosses sceptiques peuplé des serpents-psy comme une mise en bouche des horreurs et de la dimension du bestiau,
...mais je me suis demandé quand même comment :
- le vaisseau de Némésis est pulvérisé en pleine course; où a-t-il eu le temps de réfléchir+se sauver à bord d'un pod?
- comment un simple pod de survie arrive-t-il à percer le blindage d'une barge de bataille ?.. et quid de la brèche atmosphérique?
- comment Kell peut-il enfreindre autant de règles de son temple? (épargner un témoin, fumer des joints, rester au même p..tain d'endroit..? )

..mais la réponse vient à la fin quand la boucle est bouclée=
Samus, la pression psychique du Vengeful, le warp, pendant des années.
"son retournement" est donc pour moi recevable.

Une nouvelle avec un scénario ambitieux, et qui attend une suite.
Mais moi j'aurais laisser mourir ce pauvre kell.


Heart of the Conqueror (ADB): 2,5/5
Spoiler:

Beau style d'écriture à la hauteur de la performance d'une histoire aussi courte et cohérente.

À lire seulement pour la fin et un sabotage qui me rappelle comment la Death Guard s'est faite avoir elle aussi. Mais quel dommage alors que cette histoire n'est pas été une vraie novella !

J'ai peur que maintenant cet "épisode" ne soit traité par la suite que comme une anecdote résolu en un claquement de doigts par Lorgar coperfield.

Dommage.. mais une Octavia version M31 n'avait pas beaucoup d'intérêt non plus.

..car pas besoin de faire de longues revues..

Argr, encore raté study ..**

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9579

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Death and Defiance - Anthologie

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum