[Fluff] Fluff d'il y a 25 ans..

 :: FLUFF :: Warhammer 40K

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Fluff] Fluff d'il y a 25 ans..

Message par Roboutte Guilliman le Mer 3 Aoû 2011 - 7:27

Voici ce qui s'écrivait, lors de la première édition de Waka (WH40K pour les intimes) Ceci est ma traduction de toutes les nouvelles de l'époque. ENJOY.

"Donnez moi une cinquantaine de Marines . Ou à défaut, un millier d'autres guerriers ".
- Commandant Impérial Rogal Dorn, Primarque des Imperial Fists -


***

Le sergent se mit impeccablement au garde à vous devant l'immense bureau de bois.
- " Les représentants des autorités locales vous attendent, Mon seigneur ".
Le Maitre de guerre hocha la téte une fois, sans cesser de prendre connaissance des derniers rapports .
- " Merci Bejaind . Mettez les à l'aise et dites leurs que j'arrives dans quelques minutes ." Bejaind se racla nerveusement la gorge .
- " Permission de parler librement ... Mon Seigneur?" Cette fois le Maitre de Guerre leva son regard . Le sergent éssaya de soutenir son regard bleu glacé, et échoua .
- " Je sais Bejaind, cette petite cérémonie d'initiation à cette loge guerrière te dérange. "
- " Si vite, pendant votre convalescence, Mon Seigneur........"
- " Je suis parfaitement rétablis . J'ai eu les Apothicariats de cinq Légions de Marines qui se sont battus pour avoir l'honneur de me soigner . J'ai repris mes fonctions depuis une semaine sans aucune séquelles . Ta sollicitude me touche beaucoup, mais elle est inutile. " Bejaind était de plus en plus embarrassé.
- " Mon Seigneur, nous ne savons pas ce qui est en jeu ici ............"
- " J'en ai une bonne idée . Un petit peu de douleur à endurer sans crier ; un petit duel à l'arme blanche, des épreuves de force, de rapidité, et quelques rites primitifs - Un peu différents des loges mistyques des autres mondes primitifs que nous connaissons, mais tu connais la politique Impériale, établir des liens avec les populations locales pour de futurs recrutements. "
Il fit une pause.
- " C'est çà qui te pose problème ? "
Le sergent essaya une fois de plus de soutenir son regard, et échoua de nouveau, ne faisant que le croiser .
- " Ecoute Bejaind . Tu es un remarquble chef d'état-major, et je respecte ta loyauté et tes soucis . Mais pourquoi une simple petite initiation sur un monde primitif te dérange à ce point ? J'ai participé à plus de 50 de ces cérémonies dans le passé . Je suis un Space Marine et méme Commandant depuis plus de 300 ans . Tu n'as pas a t'inquiéter pour moi ."
- " Mon seigneur, Je..."
- " Il suffit." La voix était plus basse, plus dangereuse. "Je suis Horus, Primarques et Maitre de Guerre . Le Premier Soldat de L'impérium, n'ayant de comptes a rendres que devant l'Empereur en Personne . sera t 'il dit qu'Horus à eu peur d'une bande de sauvages ?"
Bejaind cherchait desespérement ses mots.
- " Mon seigneur... J'ai eu ces réves......" Sa détresse faisait peine, et Horus mit sa main sur son épaule .
- " Controle toi . Lui dit il gentiment . " Tu es excusé pour le reste de la journée . Vas à l'apothicarion pour un bilan psychologique . Et pourquoi pas ensuite, à la chapelle . Quelques heures de méditation te feront le plus grand bien . A moins que tu ne préfére parler de ces réves à l 'inquisition, pour une recherche de pouvoirs psychiques potentiels ? "
Bejaind dégluttit péniblement .
- " Ce ne serat pas nécéssaire, mon seigneur ."
- " Parfais ." Horus lui serra chaleureusement l'épaule ." Vas maintenant, et n'en parlons plus . Et moi je vais aller m'occuper de ses Sages du Couteau de Pierre ."

Et dans le Warp, quelque chose se mit à sourire ...................


***

-" Vous réalisez que vous étes en train de precher la mutinerie ." le Frére Capitaine Tarvitz opina gravement . " Trahir Horus ou trahir l'Empereur, ou est le choix la dedans ? " les officiers Space Marines se regardérent en silence une poignée de secondes . Tarvitz était appuyé sur la table se servant de ses poings .

- " Fait : Dans les 5 Legions sous son commandement, Horus à établis ce nouveau culte primitif qu'il a découvert sur Yavin . L' Organisation Impériale Standard et les structures de commandement du Codex Astartes ont etés complétement supprimées ."

- " Fait : La majeure partie des Marines de nos cinq Légions ont repris leur parole, et ont jurés une totale soumission aux divinités de ce monde païen . Pire, ils ont prétés serment d'allégeance à Horus en personne . Hérésie et Blasphème !!! "

- " Fait : La campagne d'Isstvan a été conduite sans aucun ordre émanant de Terra . Bien que je ne prétendes pas parler pour l'Empereur, je ne peux pas croire que l'utilisation d'une bombe-Virus sur Isstvan III était justifiée . Une seule compagnie d'un seul de nos Chapitres, larguée sur le QG ennemis aurait réglée cette rébellion . "
- " Je dis que l'Empereur doit étre mis au courant de ce qui ce passe Ici . Qui est avec moi ? Varren ? que disesnt les World Eaters ? " Un officier à l'armure écarlate se redressa .
- " Il y a 15 hommes en qui j'ai confiance . Ils sont à toi . "
- " Garro ? " Un Capitaine de la Death Guard releva la téte .
- " Une douzaine . j'en esperais plus . "
- " 10 Lunar Wolves . "
- " 20 Chez les Thousand Sons . "
- " Soyez surs de votre choix . Si vous avez le moindre doute, ne les impliquez pas . De mes propres Emperor's Children, il y en a 10 dont je sois sur, moi inclus ." Il y eut une pause, alors que la pauvreté de leurs moyens leur apparraissait .
- " 70 Marines, " dit Varren des World Eaters " La somme des chiffres de nos 5 Légions - Bon présage ?
Les autres sourire, la tension se relachat un moment .
- " 70 Marines." répéta Tarvitz . " Suffisant pour entreprendre n'importe quelle action . Alors au travail !
Varren , tes hommes devront prendre le controle de la frégate "Eisenstein" dans 3 heures à partir de maintenant ; elle se trouve en bordure de la flotte et pourra facilement sauter dans le Warp ." Varren Approuva .
- " l'Eisenstein à des problèmes de gouvernail " Dit il en feignant l'innocence, " elle se traine à l'arrière de la flotte depuis ce matin . "
- " Bien . Les autres, on s'arrangera pour que nos vaisseaux trainent aussi au cas ou elle aurait "d'autres problèmes" avec ses moteurs . dans 3 heures, nous rassemblerons tous les équipages pour un exercice d'alerte . Pendant ce temps, nos hommes prendront le controle des systèmes des 5 vaisseaux . Nettoyez tout l'espace qui entoure l'Eisenstein, et couvrez la pendant qu'elle saute dans le Warp . Cela fait, infligeons le maximum de dommages à la flotte . l'Histoire nous vengera ."

Il se tourna vers Varren .
- " Tes World Eaters et Toi étes notre seule chance . N'échouez pas ." les yeux de Varren s'assombrirent .
- " Nous ne pouvons échouer . l'Enjeu est trop important . Vos morts sernt vengées . "

***



- " Commandeur ? "
Rogal Dorn leva sa téte de l'écran holo . 4 Adeptus Custodes se tenaient devant lui, impavides malgré leurs blessures .
- " Qu' y a t il ? " Sa voix trahissait sa lassitude . Cela faisait 5 jours et 5 nuits que la bataille faisait rage . Horus était tombé sur le palais Impérial comme un loup sur une bergerie . les défenses Sud et Ouest tenaient encore, mais à quel prix !

- " Nous avons reçu l'ordre de vous conduire à l'Empereur sur le champ, s'il vous sied ." Dorn approuva .
- " Yonnad ! Tu prends les commandes ici ! Attends toi à un deuxième assaut contre la Porte du Lion - Garde tes réserves pour ce coup - le reste ne seront probablement que des feintes . Continuez à vous accrocher au Mur Eternel, - ne lachez pas un pouce de terrain, il ne faut pas les laissés s'y installer . Je reviens dés que possible ."

- " Mon seigneur ." Le lieuteneant commandeur Yonnad était déja devant l'écran . Dorn boucla son pistolet bolter et son épée énergétique, s'empara de son casque et suivit les Custodes, laissant la chambre de commandes .

Dehors, le ciel était zébré d'éclair de plasma en flammes . Les rebelles se rapprochaient, cela ne faisait aucun doute ; et il se mit a prier pour que le PC soit toujours là à son retour . Il grimpa sur la plateforme anti-grav des Custodes qui s'élança, traversant la Place de la Pureté vers une des entrées du Palais Intérieur .
Aprés quelques minutes, le tunnel qu'ils suivaient s' élargis en une immense salle . ils avaient passés le Mur du Dragon, et ses systèmes de défénses, et se trouvaient dans le Palais lui méme.

Des dizaines de métres plus haut, le plafond continuait de diffuser un hologramme de ciel bleu et le chant des oiseaux se répércutaient entre les voutes . la plateforme ralentis alors qu'ils approchaient d'une immense construction au centre de la salle . Le Hall des Splendeurs .

Les portes de bronzes, suffisement grandes pour laisser passer un titan - s'ouvrirent devant eux, encore plus de Custodes au garde à vous .

- " Commandeur ? " La voix était discréte, demandant sans demander . les Custodes connaissaient parfaitement le protocole .

Dorn opina, et défit son ceinturon . Il remit son gantelet à l'un des gardes . Sans méme un laser digital, il se sentait étrangement sans défenses, mais il comprenait que trop . Horus était le meilleur ami de l'Empereur - Aprés sa trahison, tout le monde devenait suspect . Et de tout façon, ils ne pouvaient lui enlever son entrainement, ses poings , ses pieds ....

Au fond de la piéce immense, les Portes d'Argent s'ouvrirent . Les custodes l'escortaient, et il fut admit en la présence de l'Empereur.

- " Pas le temps pour les formalités Rogal ;" la voix, tranquille et claire l'arréta à mi-révérence . " le temps nous est compté, et l'on se connait depuis trop longtemps pour le gaspiller . " Dorn se raidit .

- " Les Imperial Fists se battent bien, Rogal, mais nous savons tous les deux que nos défenses ne tiendront pas éternnellement . Qu'importe, toi, les Whitescars et les Blood Angels avez gagnés un temps précieux . Et je ne l'ai pas gaspillé .

- " Pendant que vous combattiez avec vos Bolters, lasers et plasma, j'ai combattu à ma manière. J'ai trouvé le plus court chemin vers la victoire, comme dirait Russ . Dans moins d'une minute, ton bras droit, Yonnad, recevra l'ordre de téléporter toutes les troupes d'assauts de ta réserve à un endroit que je lui ai indiqué. Mes Custodes , Sanguinius et ses Blood Angels et Moi méme nous téléporteront en meme temps.

- " Je te veux à mes cotés Rogal . Prends tes armes . Nous partons combattre Horus sur son terrain, dans sa propre Chambre de commande ......................"

Des volutes de poussiéres s'élevèrent, alors que le "Pia Poena" atterrissait. Ici et là, de petits lacs de plasma se vitrifiaient en refroidissant sur la plaine, derniers vestiges du bombardement orbital qui avait nettoyé la zone d'atterrissage.

Dans la chambre de controle principale, le commandant impérial Adrinn Leigad se tenait devant l'image Holo, supervisant l'atterrissage du vaisseau. Des communicateurs s'élevait le son du "Ritus Adpulsis" au travers des coursives, et Leigad imaginait les milliers de serviteurs du Pia Poena qui se dirigeaient tranquillement vers leurs postes, à mesure que le chant montait.

L'énorme vaisseau se posa doucement, plus grand que la ville dévastée qui se tenait là deux jours auparavant. La reconquéte de Catenanda venait de commencer.

Tours et tourelles sortaient de leurs protections. Armes et scanners préts à agir.

100 métres plus bas, 6 titans de classe Warlord sortaient, trois d'entres eux déja sortis par les immenses portes latéralles. 2000 Space Wolves s'échappaient de portes plus petites, et Leigad pouvait presque entendre le bruit de leurs dizaines de véhicules qui les précédaient.

Les colossaux élévateurs internes continuaient de charrier la force titanique principale vers les docks de débarquement. 6 Warlords et 8 Reavers emergèrent. De l'autre coté du vaisseau, un millier d'Ultramarines se tenait déjà préts, et leurs dreadnoughts les rejoignaient.

l'Ost impériale mit un peu plus d'une heure pour débarquer. Leigad se sentis emplis de fierté en embrassant le spectacle de toute cette puissante assemblée.

Des titans des "Fire Wasps", Warp Runners, et " Imperial Hunters", des Marines des "Space Wolves", "Ultramarines", et "Iron Hands"; Ils couvraient la plaine en ordre de parade. Aucun coeur loyal ne pouvait rester impassible devant un tel spectacle. Sur un signe de Leigad, un jeune officier de pont ouvrit les canaux extérieurs.

-"Mes trés estimés passagers, " commença-t-il.
-"Mes devoirs envers vous arrivent à terme. Et au nom de tout l'équipage du Pia Poena, je vous souhaite une bonne chance. Que l'Empereur vous guide et vous protège. Avant que ne débute votre sainte mission, j'ai demandé au reclusiarch Cravach, notre plus ancien Chapelain ici, de présider au Fidelis Sum."

4000 voix commencérent à prier. 4000 Ames louérent l'Empereur et condamnèrent les traitres. Alors que les derniers échos du chant s'amenuisaient, 100 titans levérent leurs armes pour saluer.

La fin de la prière marqua le début de la reconquéte. Le Frére Capitaine Rathvin leva bien haut la bannière de la 3ème Cie, et emmena ses Space Wolves vers la zone de regroupement de la "Force Absolue"

Les Marines montaient à bord de leurs Rhinos et Land Raiders avec une efficacité consommée. Au devant, une trentaine de véhicules aux couleurs Ultramarines prit la téte de la colonne; derrière eux , les Iron Hands se mirent en marche.

De chaque cotés de la colonne, les titans de « force Absolue » couvraient les flancs, 4 Warlords, 4 Reavers et 2 Warhounds des Warp Runners. les Warhounds bondissaient devant, la férocité se lisant dans chacun de leurs mouvements. Rathvin activa son communicateur.
-"Meute de loups, ici Leader. La chasse commence!" il lança un regard vers son conducteurs et le Land Raider se mit en mouvement. Les autres véhicules Space Wolves se mirent en queue de convoi.
-"Chef de meute à Force Absolue. Préts!"
-"Merci Chef de meute. Force Absolue, Via Ferite!"

Rathvin alluma son holo-écran. Sous l'ombre menaçante du Pia Poena, les forces de reconquète se lancérent à la recherche de leurs cibles. Force Bastinade, en direction de la raffinerie d'Yttrium à Falthor; Force Castigant, vers les Forges de l'Adeptus Mechanicus à Bradabant. Force Damnator, à l'ouest, pour couvrir le flanc de Force Absolue durant son assaut sur la cité de Dubratur.
Et ce n'étaient pas les seules sur cette planète, d'autres forces s'occupaient d'autres secteurs. Ou qu'ils se cachent, les traitres étaient condamnés.

-"Crotaline!! Croiseur Crotaline, s'il vous plait, répondez !"
-"Ce n'est pas bon signe Seigneur Primarch. Je n'arrives pas à joindre le Crotaline, il a du se faire avoir par le Lacertian

Roboute Gulliman approuva gravement.

-"Nous allons devoir faire sans eux. Mais sans un bombardement orbital pour les attendrir, çà risque d'étre un peux plus difficileque je ne l'avais prévu. Cà risque méme de retarder notre départ. Enfin on verra cela plus tard. Il y a des problèmes plus urgents. Préparez les hommes pour la cérémonie, je vous rejoint sous peux."

Le frére Capitaine Karrack quitta rapidement le poste de commandement.
Roboute Gulliman jeta un regard sur la vallée, vers les colonnes de fumées qui s'étiraient sur tout l'horizon. Bien qu'ils fussent à moitié cachés par les volutes sombres, il pouvait facilement distinguer les carapaces des Warlords Hérétiques.

A cette distance, leurs bannières n'étaient pas plus grosses que des timbres poste gonflées par le vent, et les centaines de blindés à leurs pieds, pas plus dangereux qu'une colonie de fourmis.

-"Les World Bearers, toute la Légion au complet." Il s'autorisa un sourire ironique.
-"Un évenements rarissime, même si désormais, ils doivent faire face aux Ultramarines."

Guilliman entendit les bottes de Karrack et s'arracha de sa contemplation.
-"Penser que nous en soyons arrivés là Primarch - Le frére contre le frére." Gulliman opina du chef, alors que Karrack venait se placer à ses cotés, visiblement éprouvé que les ennemis fussent des Marines.
-"Qu'Horus pourrisse dans l'oubli pour sa trahison !"
Gulliman ne comprenait que trop bien la colère du capitaine; et il savait que les hommes la partageait.
-"Oui, Karrack. Tu auras beau le damner, on ne pourra pas dire que la manière dont il nous a eut n'était pas un magnifique coup !"

Karrack n'entendis pas , ou alors fit semblant de ne pas entendre. Ce qui l'inquiétait le plus c'était les ennemis, a à peine une centaine de métres. Exaspéré, il demanda à gulliman de donner l'ordre d'attaque.
-"Les hommes sont préts et attendent, Primarque !"

Gulliman resta un instant a regarder l'écran-holo, ses yeux fixés sur les traitres qui avançaient.
-"Un ordre que jamais je n'aurais pensé n'avoir a donner, Karrack , méme dans mes pires cauchemars." il lança un regard au capitaine. " Donnez leur l'ordre de charger, Capitaine, et priez l'empereur de nous pardonner tous. Dites leur qu'ils doivent tuer leurs fréres Marines."

Une trainée de métal traversa le ciel, un rideau de mort, qui explosa dans les rangs des Worl Bearers, comme une feau de shrapnels.
La première vague disparue dans la terre, devenue sable mouvant sous ses pieds. 50 véhicules disparurent dans un nuage de métal vaporisé par le plasma, les carcasses explosant dans un geyser de feu et de fumée.

Gulliman regardait ses hommes charger . Il en vit une centaine tomber sous le feu des Land Raiders, les Lasers brillants alors qu'ils découpaient les corps. Il vit ses hommes se fairent hacher par leurs fréres. L'horreur de la situation ne pouvait lui échapper, et il regrettait cet inutile bain de sang. Il aboya dans son communicateur, essayant d'anticiper son frére Primarque.
-"Support sur le flanc gauche, ils essayent de prendre nos Rhinos de flanc."

Il reporta son attention sur l'holo-écran alors que 80 Land Raiders répondaient simultanément à son ordre, des nuages de poussière s'élevant sous leurs chenilles alors qu'ils faisaient face à la menace. brisant l'avance des traitres. Les tanks se dispersèrent sur la plaine, le feu de leurs canons éclairant la zone. 100 mètres carrés du champ de bataille se mirent a bruler, alors que les traîtres était fauchés par les canons lasers.
-"Continuez à les forcer a rester à couvert, ils ne doivent pas prendre l'avantage."

L'adrénaline montait en lui, faisant accélerer son cerveaux. Une compagnie de marines, enfin une moitié, surgie des carcasses des véhicules ennemis. Ils courraient tètes baissées mais rapidement , vers les ruines de la cité, qui couvraient leurs arrières, tirant profit de chaque couvert, et des ombres des grands immeubles en feu.

Avec calme et efficacité, dus à leur entrainement, ils établirent une nouvelle ligne défensive. En quelques minutes, un flot de missiles antichars émergea en hurlants des fenètres brisées. Le sifflement de leur vol n'étant ponctué que par les sourdes détonations des tirs qui faisaient mouche.
Planqués derriére le peu de couvert qu'ils avaient, les traitres ne pouvaient éviter la masse de feu concentrée qui faisait trembler la terre autour d'eux. Leurs pertes étaient énormes, le prix en gènes était terrifiant.

Gulliman se tourna vers Karrack
-"Nous les avons mis en fuite mon ami. Je crois que la victoire est proche." Il planta son regard dans les yeux du Capitaine.
-"L'Empereur est avec nous aujourd'hui. Nous devons louer......" sa phrase resta en suspend alors que gulliman voyait les World Bearers se rallier une fois encore.
La première vague de traitres avait été éradiquée, mais derrière elle, il vit surgir 3 ou 4 autres lignes de batailles, gagnant du terrain, jusqu'au moment oû , finalement, elles assaillirent les positions Ultramarines. Les hommes de Gulliman avaient perdu l'avantage, et c'était eux qui désormais étaient des proies faciles pour les Land Raiders ennemis.

Il savait que les pertes seraient lourdes - mais méme Roboute Gulliman n'avait anticipé ce qui était entrain de se passer - Dans un seul mouvement, les Land Raiders et les Whirlwinds World Bearers lachèrent tout ce qu'ils avaient sur les premiers immeubles occupés par les loyalistes. Le Librarium trembla un instant sur ses bases, et dans un grondement sourd ,s'effondra sur lui même. Il y eut un silence mortel alors que la fumée des décombres montait vers le ciel. 200 Ultramarines venaient d'être enterrés vivants.

Gulliman jura, et de son poing explosa une portion du mur prét de lui. le béton partis en miettes, alors que son gantelet le traversait comme une feuille de papier.
-"Karrack ! " explosa -t'il . "Je veux le Crotaline MAINTENANT. Nous avons besoin de suffisamant de puissance de feu pour éradiquer la présence de ses batards de la surface de cette planète." Il jeta un regard aux traitres qui avançeaint à nouveau, et sa voix se fit murmrure : "Méme si ce sont des Marines!"

***




300 Sons Of Horus attendaient dans la passe, voyant approcher un immense nuage de poussiérre. D'un poin élevé sur la droite, leur petit détachement de Rhinos se tenait à l'ombre d'un seul Warhound. Le frère capitaine Londas jeta un oeil sur les positions de ses rebelles, et activa son lien-com, implanté dans sa gorge.
-"Sons of Horus. Fréres. nous devons tenir cette position face à une Cie entière d'Ultramarines. Nous ne devons pas espéré survivre. Mais notre sacrifice gagnera du temps à nos frères ailleurs. Rappellez vous le sacrifice du Grand Horus, et le destin de l'humanité repose désormais sur nos épaules? Pour Horus et L' Humanité !"

300 voix firent échos au cri de bataille alors que les Ultramarines apparraissaient. Leurs Land Raiders couvraient leurs flancs, mais le Warhound semait la destruction parmi eux. 4 Rhinos se jetérent pour les éperronner, bloquant les Land Raiders de leurs carcasses fumantes. Pendant ce qui paru des heures, les Sons of Horus tinrent la position.

Dans ce goulet d'étranglement, les Ultramarines ne pouvaient faire jouer le poids du nombre. sur le flanc gauche, le Warhound détruisait les Land Raiders comme des insectes. puis la situation changea. Le Warhound se transforma en boule de feu. Les Ultramarines avancérent de nouveau. derrière eux se tenait l'ombre menaçante d'un Warlord des Imperial Hunters.

***

Le frére capitaine Costan fixa son holo-écran, essayant de trouver un sens à tous ces immeubles. L'un d'eux, il en était sur, devait étre le centre de commandement des forces réactionnaires de l'Impérium. Les autres, il en était sur aussi, des piéges. Depuis longtemps déjà il connaissait grégorius des Ultramarines - ils s'appelaient même amis autrefois- et ce genre de jeu de chat et de la souris était un jeu auquel il excellait. les Scouts envoyaient leurs rapports. Les World Eaters avaient besoin d'une victoire rapide. C'était à lui Costan de la leur offrir. Un grand Aigle blanc sur l'un des batiments. L'Administratum, trop facile, piége. D'autres icones apparraissaient : une chapelle, 3 blocs résidentiels, un Generatorium. Costan sourit brièvement - le réacteur à plasma devait étre piéger aussi, Grégorius n'aurait put y résister.
Un Mausolée.... Costan s'arréta sur l'image. Se battre sous le regard des anciens héros morts - çà ç'était le style de Gregorius. Là devait se trouver le centre névralgique. Il donna l'ordre de l'assaut..............;


***


-"Alors que nos corps sont protégés par de l'adamantium, nos âmes le sont par notre loyauté. Alors que nos bolters sont chargés de morts pour les ennemis de l'Empereur, nos esprits sont pleins de sa sagesse.
Alors que nos rangs progressent, notre dévotion fait de même, car ne sommes nous pas des Marines ?
Les élus de l'Empereur, ses loyaux serviteurs jusqu'à la Mort ? "
Chapelain Fergs Nils aux défenseurs de Portresh

***

Le frére capitaine Gatham regarda avec horreur les corps brisés et sanguinolants de ses hommes. ils étaient crucifiés sur un pilier en ruine, leurs corps retenus par des liens d'aciers et des clous qui découpaient les corps en sang.
Silencieusement, Gatham les détacha, les reposant doucement sur le sol. sa voix était calme mais pleine d'incompréhension lorsqu'il parla :
-"Comment ont ils put...... Comment on ils put faire cela à leurs fréres..."

Un déclic se fit. Gatham cracha par terre, maudissant les âmes des traitres.
-"Ils payeront pour ce blasphème. Tous ils appelleront la mort de leurs voeux avant que j'en termines avec eux."

L'escalier explosa par endroits, faisant pleuvoir des centaines de cailloux sur le sol du temple. Les bolters des Ultramarines entrèrent en action, dispersant les rangs ennemis d'un rideau de balles. Des dizaines de traitres tombaient alors que les Ultramarines avançaient, les repoussant vers l'autel.

Les 7 derniers Sons Of Horus étaient prèts, attendant le coup de grâce, attendant la vengeance de Gatham.
Dans un même mouvement, les bolters Ultramarines "chantèrent" à l'unisson, perforant armures, os et cranes. comme des poupés désarticulées, les traîtres s'effondrèrent, leurs corps tombant à la base du pilier. Gatham releva la téte avec satisfaction :
-" Pour nos fréres. Ils sont désormais vengés !"


***

Les Ultramarines hésitaient. Ils se tournèrent pour regarder les Thousands Sons qui pullulaient entre les immeubles gigantesques, puis reportèrent leurs regards vers le Frére Capitaine Kalus, les visages étaient marqués par l'indécision. Ainsi ils devaient tuer d'autres Marines ? Kalus compris ce silence et leva les yeux sur eux. Il jeta un regard sur les traîtres. Combattant son propre désarroi, il hurla la maxime de l'escouade. Sa voix appuyant chaque syllabe.
-"En l'Empereur nous Croyons. En l'Empereur nous avons confiance. En son Nom nous Purifions. Que nos Armes nettoient."

Kalus se lança en avant du rideau de fer et de feu qui les attendait. Ils récita la litanie de protection à voix haute, et d'un geste incita ses hommes a le suivre.
Inspirés, les Marines gravirent la tranchée pour lui emboiter le pas. Kaluus était déjà trois métres devant tenant haut son épée troçonneuse.

Tous essayant d'oublier que les ennemis étaient des frères Marines, ses frères et lui chargèrent, leur loyauté envers l'Empereur submergeant toute autre considération.

***

Les Marines se courbèrent instinctivement alors que le bruit d'un obus taupe se rapprochait. Le frère de bataille Draeg était déjà en mouvement alors que la terre commençait à s'entrouvrir, se jetant droit sur l'obus qui émergeait, avant que ses fréres n'aient eut le temps de réagir. Il ne fut pleinement conscient de ce qu'il venait de faire que lorsque sa vision fut aveuglée par une flamme blanche, et qu'il sombra dans les ténèbres.

Le froid glacial et une odeur de chair brulée le firent revenir à lui. il lutta pour ignorer la douleur que tout son corps lui hurlait, et de l'oeil qui lui restait se focalisa sur le visage penché sur lui.
-"Tes blessures sont trop sérieuses, Frère." Lui dit le Médic, comme si voix venait de loin. "Désires tu la "Paix de l'Empereur"?" Le médic sortis le carnifex de son étui, et Draeg ne fut que partiellement conscient du bruit du piston qui se mettait en position. Avec ce qu'il lui restait de souffle de vie, Draeg tenta de balbutier quelque chôse, le médic sembla comprendre.
-"Les autres ? Ils sont tous saufs, mon frère. Tu les a sauvés. Ton nom sera marqué dans le Livre des Honneurs."

Draeg acquiesa faiblement et ferma les yeux. Ses Génes retourneront au Chapitre.

***


Give a monkey a brain... And He'll swear that he's the center of the Universe

Roboutte Guilliman
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 4523
Age : 50
Localisation : Suisse, Montpellier, Savoie.. Le multiverse quoi

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fluff] Fluff d'il y a 25 ans..

Message par Invité le Mer 3 Aoû 2011 - 8:31

Super pasionnant je trouve. Du vrai document d'époque, avec les craquements qui vont avec. okay

Merci oh saint primarque des Ultramarines ! cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fluff] Fluff d'il y a 25 ans..

Message par Corax le Mer 3 Aoû 2011 - 10:49

Oui trés intéressant à lire bien que mélangé.

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 38
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fluff] Fluff d'il y a 25 ans..

Message par Varney le Mer 3 Aoû 2011 - 14:04

J'imprimerai ça pour le lire Wink



Varney
Primarque
Primarque

Messages : 3290
Age : 26
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fluff] Fluff d'il y a 25 ans..

Message par Invité le Mer 3 Aoû 2011 - 16:55

Je vais faire comme Varney, me l'imprimer pour le lire à tête reposée. Smile
fist

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Fluff] Fluff d'il y a 25 ans..

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:48


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: FLUFF :: Warhammer 40K

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum