Les Seigneurs de Mars de Graham McNeill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre appréciation globale du roman :

38% 38% 
[ 3 ]
38% 38% 
[ 3 ]
13% 13% 
[ 1 ]
13% 13% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 8

Les Seigneurs de Mars de Graham McNeill

Message par Nico. le Ven 31 Oct 2014 - 23:34

En Novembre 2014 sort Les Seigneurs de Mars, par Graham McNeill. Tome 2 de la trilogie sur Mars



==> LES SEIGNEURS DE MARS Hardback

Poursuivi par des Eldars vengeurs, l'armada d'exploration du Magos Kotov arrive dans une nouvelle partie de l'espace à la poursuite de secrets anciens. Alors que les forces de l'Adeptus Mechanicus et des Black Templars affrontent les menaces jumelles d'aliens courroucés et d'une insurrection à bord, un plus grand danger apparaît...

Novembre 2014 • 416 pages • ISBN 9781780302034 • Illustration par Slawomir Maniak





logo2mcneill


Dernière édition par Nico. le Ven 21 Nov 2014 - 15:15, édité 1 fois


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8492
Age : 28
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs de Mars de Graham McNeill

Message par Nico. le Sam 1 Nov 2014 - 12:45

Ma critique VO:


Spoiler:
- Scénario et mise en scène : 4/5

L'expédition de l'Archmagos Kotov continue son court, désormais arrivée dans le fameux Halo Scar, une zone spatiale où aucun représentant de l'Imperium (ou du Mechanicus) n'est venu depuis presque 4 000 ans. Ils sont à la recherche de traces de leur prédécesseur, le Légendaire Archmagos Telok.

Spoiler:
Dès le début du livre ils retrouvent son vaisseau principal sur une planète désolée. Mais pourquoi un tel navire spatial de cette envergure est-il posé, vraisemblablement de manière volontaire, au sol ? Mystère...

Sauf que bien évidemment tout ne va pas se dérouler comme prévu, et les multiples personnages du roman devront faire face à divers ennemis. Les Xenos ne sont pas la seule menace, elle peut aussi être humaine ou "mécanique"...

Spoiler:
Un protagoniste en particulier fait vraiment "peur" aux autres, surtout quand il révèle un peu de ses motivations et qu'elles sont loin d'être réjouissantes. Il n’apparaît pas souvent mais laisse toujours une étrange sensation, il est froid, manipulateur, calculateur et très dangereux. On sent venir l'embrouille dans le troisième tome.

L'action est nettement plus présente que dans Priests of Mars, quelques escarmouches parsèment le livre.

Les situations sont variées, les protagonistes ne se croisent pas tous dans cet immense vaisseau qu'est le Sperenza.



- Style et écriture : 4/5

Comme pour le premier tome, c'est du bon McNeill fluide et agréable à lire.

- Intérêt fluffique : 4/5

Toujours aussi riche sur la vie dans un vaisseau spatial.

Encore pas mal de choses sur le Mechanicus et leur façon de procéder, même si dans l'ensemble cela reste dans les mêmes thèmes que dans le livre précédent.


Spoiler:
Ils sont toujours aussi bornés mais seront à un moment obligés de revoir leur fonctionnement ancestral, jamais remis en doute auparavant, et leur perception de leurs serviteurs. Une situation plutôt unique et rarement abordée dans un roman. Mais qui pourrait bien oser défier le règlement de l'Adeptus Mechanicus ?

On en apprend aussi un peu sur divers éléments de l'univers 40k, que ce soit les Black Templars, l'Administration Impériale ou l'Ecclesiarchie.

Spoiler:
Vous avez toujours voulu savoir comment on "construit" un Arco-Flagellant ? La réponse est dans ce livre, et je dois dire que pour l'infortuné dont le corps sert de base, cela ne doit pas être un moment agréable du tout...

En fait il n'y a pas vraiment de grosse claque fluffique ou de grands apports (le premier tome en diffuse déjà pas mal sur le Mechanicus), mais plus des petits ajouts de temps en temps sur divers sujets de 40K.

Spoiler:
Ne vous inquiétez pas il reste toujours des moments "OH BORDEL C'EST ENORME". Wink

- Appréciation personnelle : 3/ 5

Pourquoi seulement 3/5 ?

Et bien c'est simple, ce tome m'a (très) légèrement moins captivé que le premier. L'effet découverte de l'Adeptus Mechanicus et des nombreux personnages est passée. Le problème avec l'ajout de phases d'actions ou de passages peu captivants sur des Princeps de Titan (je n'ai jamais vraiment aimé ces ça dans les romans qui en parlent, c'est souvent la même chose) réduit les éléments intéressants du premier tome. A savoir, la construction des personnages et leurs échanges.

Surtout qu'ici certains sont très peu vus, genre les Cadiens toujours en second plan et n'intervenant que dans quelques scènes. J'espère vraiment qu'ils auront plus de poids dans le dernier tome, j'ai bien aimé leur description et leurs personnalités dans Priest of Mars. Il y a aussi et surtout un personnage qui m'intrigue depuis le précédent livre et dont on n'en apprend pas des masses ici.

Et l'histoire en elle même, je l'ai trouvée moins palpitante, on sent bien que c'est une transition où tout amène au troisième et ultime volet. Qui lui s'annonce très bon si toutes les pistes disséminées un peu partout sont bien menées. D'ailleurs il n'y a pas beaucoup de progression entre les premiers et les derniers Chapitres, tout ce passe en peu de temps (trame narrative du livre). Après c'est peut être parce que je l'ai torché par tranches de 150 pages en deux jours...


Mais ne vous inquiétez pas, c'est toujours un bon livre avec une bonne histoire et de bons personnages. D'ailleurs certains sont plus approfondis ici et leur progression scénaristique en amène quelques uns vers ce que je pense être une importante destinée dans le dernier tome, alors que d'autres ont beaucoup moins de chance...


Spoiler:
Il se passe des choses tragiques, renforcées par le fait que comme par hasard cela arrive à un personne qu'on a pris d'affection !



Total : 15/20


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8492
Age : 28
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs de Mars de Graham McNeill

Message par Emperor le Dim 30 Nov 2014 - 21:43

Une suite vraiment agréable que voilà, avec un Mc Neill qui fait le café !

Dans la digne lignée du premier, voilà un tome encore une fois extrêmement technique et jouissif, qui a une nouvelle fois fait couiner de contentement le fanboy de Mars que je suis !

Déjà, le tout début envoie du lourd. Car notre écossais s'est dit "Tiens, et si je commençais le livre par détailler une terraformation ?".

Rien que ça. Et pas qu'un peu, puisque le mec nous détaille carrément et sur tout un chapitre comment ça se passe, avec moult précisions technologiques certes tarabiscotées mais basées sur des principes et des références scientifiques cohérentes, que j'ai pris plaisir à relever.

Ce n'est pas du techno-babillage random comme on peut parfois en trouver dans certains mauvais bouquins de SF. Certaines tournures de phrases sont juste excellentissimes et je me suis surpris à relire plusieurs fois certaines phrases, juste pour le plaisir, c'est pour dire.

C'est juste excellent, c'est foutrement impressionnant, et bordel le Mechanicus n'a carrément rien à envier à une flotte ruche tyrannide, c'est limite s'ils te ponctionnent une planète aussi vite qu'eux xD

Plus globalement, la machine est littéralement au cœur de ce livre, à tous les niveaux et encore plus que dans le premier je trouve.

Par exemple, on a pas mal de descriptions sur l'industrie de l'Imperium, où même les grues de chantier ont leur propre esprit de la machine et sont révérées par leurs équipages.
Idem avec les géoleviathans, des sortes d'enormes Titans d'excavation, en moins classieux que les véritables Titans bien sûr.

Autrement, l'histoire se poursuit tranquillement et les différentes scènes s’enchainent grosso modo super bien, même s'il y a une petite baisse de régime vers le milieu. Mais la fin est comme dans le dernier vraiment dynamique et cool, l'auteur utilisant son petit stratagème habituel pour nous mettre en haleine en attendant la conclusion. Et il faut dire qu'il m'a ferré là le bougre. Smile

Un bémol quand même pour le syndrome Angel Exterminatus... que l'on retrouve une fois de plus chez l'ennemi  Rolling Eyes .. Ainsi que le non-charisme des SM, étonnant mais en même temps ça se comprend, difficile de les faire ressortir au milieu de l'excellence descriptive qui se dégage des agents du Mechanicus.

Mais de bonnes idées générales quand même :

- Arco-flagellant bien documenté, avec références historiques 40k et rite de création et tout, miam !

- Évolution très très intéressante de la situation des forçats (un contexte que j'aime tellement que je l'avais déjà traité en LDS... ^^)

- De l'émotion même chez le Mechanicus, hé oui ! => Et du coup pour le lecteur (la scène de la fin avec l'autre saloperie larmes )

- Plein plein de fluff, certes mineur mais massivement présent, avec de nouveaux concepts intéressants  : amarres électromagnétiques, déploiement et gestion logistique d'une terraformation et d'un ravitaillement en matériaux, protocoles divers et variés, relation particulière des Black Templars avec leurs machines...

- Des trucs cool : Une Legio Titanique qui règle ses comptes Surprised , un Warlord qui se prend pour un Warhound pirat , de la Legio Cybernetica ! (même si on voit bien trop succinctement les robots), un archimagos au combat qui envoie teeeeeeeellement du pâté et fait passer les SM pour de basiques gardes impériaux impotents (sérieusement).


Au final, je le trouve vraiment bon ce deuxième tome Martien : la narration est extrêmement soignée, l'apport fluff conséquent et l'auteur aborde comme toujours le Mechanicus avec brio.

Mais je trouve quand même certains choix scénaristiques assez moyens et manquant d'imagination, certains personnages sont assez délaissés, alors que d'autres paraissent insipides, et tout ça ressort d'autant plus que la majorité des persos est juste excellente !

Un peu dommage donc. C'est frustrant car on est pas si loin que ça de l'excellence, mais au final ça donne donc un livre perfectible mais qui m'a quand même globalement donné bonne impression, et qui mérite bien son 15/20. okay

Maintenant, j'attends juste Mai avec impatience pour lire la divine conclusion de cette trilogie. ange




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4282

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs de Mars de Graham McNeill

Message par Nico. le Dim 30 Nov 2014 - 22:24

Merci pour ton retour Emeperor.

plusun Smile


Cette trilogie est excellente du début à la fin, et encore je trouve que ce deuxième tome est "le moins bon", tu verras avec le dernier... Wink


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8492
Age : 28
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs de Mars de Graham McNeill

Message par BlooDrunk le Dim 30 Nov 2014 - 22:41

Bravo pour belle critique qui fait fortement envie! plusun

J'attendrais le tome 3 avant de dévorer d'un trait cette trilogie, car oui je ne supporte absolument pas d'attendre X mois entre deux tomes, surtout si c'est une très bonne série de ce genre...
J'ai grandement hâte du coup! bounce


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8405
Age : 36
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs de Mars de Graham McNeill

Message par Anton Narvaez le Lun 1 Déc 2014 - 14:55

Bon, j'ai terminé le livre, et je serai bien moins dithyrambique que les messages ci-dessus.  

- Scénario et mise en scène 2,5/5

La moyenne quoi.
On retrouve l'archi-Magos Lexell Kotov, toujours à la recherche de l'Archi-magos Telok et de l'artefact "le souffle des dieux".

Il a , outre son vaisseau unique en son genre le Sperenza , l'appui d'à peu près tout ce qu'on trouve dans l'Imperium:
- la crème des Magos martiens,
-un régiment Cadien,
- une Croisade Black Templars,
- une Legio Titanesque,
- un libre-marchand Ultramarin,
- et toujours des milliers de Travailleurs asservis sous "contrat" avec le Mechanicus.

Dans sa quête, il rencontrera de nombreux obstacles:
- Xenos infiltrés,
-Des défenses automatiques (et hérétiques)  laissées par Telok,
-Une I.A retord et sournoise (et hérétique),
-Une Legio Titanesque un peu spéciale,
- Des astartes quasi-dépressifs et autres petits amuse-gueules.

Mais il y a une autre menace à l'encontre de l'expédition, c'est la pire de Hérésie, l'insulte suprême au Deus Mechanicus, à savoir:
Spoiler:
-Une grève

Jusqu'à là ça peut paraître intéressant, et ça l'est. Mais il y a un manque d'actions certain, et le roman tire en longueur .
En fait j'ai l'impression, qu'on pourrait supprimer ce Tome 2, quitte à faire un premier Roman et un Troisième (qui du coup serait le deuxième) plus étoffés.

Ça reste quand même plus que correct.

- Style et écriture : 3/5
C'est fluide, c'est agréable à lire, c'est du Mc Neill, on a donc aucun mal à terminer le roman. Je mettrai deux bémols:
-Les scènes d'action, qui sont à mon gout mal retranscrites.
-Les noms des Techno-prêtres, on s'embrouille vite et j'ai dut consulter quelque fois le Dramatis Personnae. J'ai l'impression que trop de noms étaient semblables et j'ai été embrouillé une ou deux fois.

Cependant je suis un peu dur car ça reste quand même un bon livre à lire.

-Fluff : 5/5
Enormissime!! Le gros point fort du livre pour moi. On a un florilèges d'infos dans ce roman, sur le Mechanicus, mais pas que.
J'en retiendrais quelques trucs qui m'ont marqué:
-La Legio Sirius. On est à des années lumières des Legio Invicta ou Tempestus.. Je la trouve vraiment fun, on est vraiment proche de la culture de Fenris. Le recrutement, les promotions internes, le caractère des princeps, et jusqu'au nom des persos, font penser aux Space Wolves.

-Le caractère des magos, ils sont quand même plus humains que la plupart des Techno-prêtres d'autres romans. Même si ils sacrifieraient tout leur équipage pour l'Omnimessie. Mais Kotov vient en aide de son plein gré au Space Marines, il y a une vrai empathie de certain personnages ect...

-La religion, Mc Neill nous a parsemé le livre de symboles du culte Mechanicus. Clairement, on a affaire à des Magosqui pour la plupart : Omnimessie = Empereur. Ce qui confirmerai (depuis Titanicus) que les Seigneurs de Mars sont les garants de la doxa rigoriste.
Et par d'autre cotés, on sent quelques dérives de la part certains magos, comme si tout cela n'était que de l'apparence.
Spoiler:
ET enfin, on a des références Explicites et nombreuses, au culte du Dragon

-De l'arco-flagellant.

-Et un nombre de références à Sebastian Thor ahurissant. Largement plus que dans tous les autres romans Bl réunis. Ce qui me laisse penser que Mc Neill va s'occuper de livres sur Thor incessamment sous peu.
Il est quand même coutumier de la réutilisation des personnages et des références subtiles et fréquentes.

Avis personnel: 3/5
Pas mal, sans être exceptionnel.
En fait ce livre est Original, car on a pas tant un livre de Space Opéra/Fantasy futuriste, commun à 40k, qu'un roman proche de la vrai Science-Fiction.
Pour moi c'est ce coté SF qui est le vrai intérêt de ce livre ( ça et le fluff Mechanicum). On a de vrais théories sur l'histoire galactique, et certains événements sont vraiment bien expliqués/retranscrits.
Spoiler:
Le fonctionnement du souffle des dieux
Le scénario en lui même étant par moment insipide.

Soit un Total de 13,5/20 que j'arrondis de façon arbitraire à 14/20
Ce qui, je pense correspond tout à fais au livre; Intéressant, agréable pas indispensable.
avatar

Anton Narvaez
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 608
Age : 28
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs de Mars de Graham McNeill

Message par - Ghost of Arkio - le Mer 17 Déc 2014 - 14:53

Ha! comme ça fait plaisir un vrai roman 40k!
Et le traducteur est surement un fan des "nouvelles techniques"; les blagues de Hawke, les epic fail du secutor Dahan, etc.

Spoiler:

Pavelka VS Roboute:

"— Vous ne pourriez pas faire quelque chose pour tirer encore un peu de puissance de ce foutu traineau ? » cria-t-il à Pavelka.
— Qu’est-ce que vous croyez que je fais ? Conseil : l’emploi de termes péjoratifs envers des machines susceptibles de vous sauver la vie n’est pas recommandé par les adeptes de Mars.
— C’est pas faux, » répondit Roboute comme un nouveau système embarqué venait de lâcher. "

Knox et le Magos Casada:
Spoiler:

— Évite-nous les discours de motivation de merde, magos, » dit Knox.
Casada savait qu’il aurait dû écraser ces paroles séditieuses, mais il y avait une certaine vérité dans ce qu’ils disaient, et il croyait fermement qu’il convenait de laisser ses subalternes savoir que vous partagiez une partie de leurs inquiétudes.
— Tout n’est pas faux dans ce que vous dites, » concéda-t-il

rire1

Avec des romans comme ça je ne suis même pas pressé de découvrir les secrets du Tamioka; le mechanicum a vraiment du potentiel narratif à 40k.


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Mar 19 Avr 2016 - 7:30, édité 1 fois
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10750

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs de Mars de Graham McNeill

Message par Dieter Hervolt le Mar 30 Déc 2014 - 12:40

Un livre que j'ai dévorer encore plus vite que le premiers, vraiment fan, et j'attends avec une réelle impatience le dernier tome.
avatar

Dieter Hervolt
Space Marine
Space Marine

Messages : 309
Age : 26
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs de Mars de Graham McNeill

Message par - Ghost of Arkio - le Mar 30 Déc 2014 - 13:41

Ce livre, c'est vraiment le seul cadeau de noël de la BLF, avec un Graham en pleine forme et dans son élément.  vivement le T3 !

Une preuve de plus également du fait de l'énorme travail de BG et sur les différents aspects/personnages du Mechanicum, que cette faction offre une très bonne mise en scène de 40k, un symbole aussi fort de l'Imperium que les Space Marines.

Un gros potentiel narratif et malheureusement pas assez souvent romancés.

+1 et un Grahmy awards! rire1


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Mar 19 Avr 2016 - 7:37, édité 1 fois
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10750

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs de Mars de Graham McNeill

Message par Dieter Hervolt le Mer 31 Déc 2014 - 14:54

Et sans oubliez la mine d'information juste monstrueuse sur l'identité des prêtres de mars, qui en général sont toujours pareils d'un romans a l'autre, même descriptions, personnalité....

Sa me redonne envie de jouer mon Explorator a Rogue Trader, voir même masteurisé une campagne très lié au Mechanicus love

Par contre, j'ai crue lire que le romans avant des liens avec le tome de l'HH Mechanicus , est ce vrais? Des liens qui permettrait de mieux comprendre des choses comme le souffle des dieux ou l'origine du Speranza?

D'ailleurs, je ne sais pas pour vous, mais la vision des Skittari donner ici me semble plus juste que celle de Titanicus, ou il me semble on avais plus affaire a des Orgynn recouvert de fourrures et colifichet et mécanisez.
avatar

Dieter Hervolt
Space Marine
Space Marine

Messages : 309
Age : 26
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs de Mars de Graham McNeill

Message par BlooDrunk le Mer 29 Juil 2015 - 17:12

Voté Excellent !

(cf ma critique globale de cette trilogie dans le topic du tome 3)


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8405
Age : 36
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs de Mars de Graham McNeill

Message par Eloniel Castana le Lun 18 Avr 2016 - 22:18

Bon j'ai mis un peu de temps à m'y mettre mais je l'ai enfin lu, pour faire court on sens que le bouquin sert à faire un format trilogie, on avance pas beaucoup entre le début et la fin et un certains nombre d'éléments aurait pu être zappés sans vraiment retirer grand chose à l'histoire.


   Scénario et mise en scène = 2.5/5

Du coup la partie scénario outch
Spoiler:
La grève, sérieux une grève ! Elle dure pas assez pour vraiment être gênante et fait vraiment remplissage/énième rebondissement

Certains éléments font vraiment trop gros, ça peut pas passer pour une coïncidence, ça fait vraiment le coup des héros poissards.

Spoiler:
Linya et Vitali qui comme par hasard monte dans un titan qui se casse la gueule juste quand ils y sont...

Et le twist final sur un de ces personnage personnellement ça fait 50 pages que je l'attendais vu les gros indices pas du tout subtile auquel on a droit donc bon niveau surprise c'est pas terrible.

Spoiler:
D'ailleurs parlons en de Galatea, le truc veux absolument retrouver Telok mais ne descend pas à la surface ?! On aurait au moins pu avoir une scène pour expliquer vaguement cela.

   Style et écriture = 4/5

C'est plutôt bien écrit, mais j'ai eut beaucoup de mal avec la scène de la longe magnétique, je sais pas si c'est du à la traduction ou à l'écriture de Mcneill mais j'ai trouvé que c'était brouillon, qu'on a du mal à comprendre vraiment ce qui se passe.

   Intérêt fluff = 3/5
On apprend pas mal de chose sur la terraformation, sur les archoflaggellant mais c'est moins riche que dans le premier d'où les -0.5 par rapport au premier tome.


   Appréciation personnelle = 2.5/5

Ça pique comme note mais comme je l'ai dit, pour moi on pourrait retirer les 3 quarts du bouquin que ça changerai pas grand chose, je changerai peut être d'avis si en lisant le troisième tome je me rends compte de tout ce qui a été mis en place dans celui-ci mais c'est pas l'impression que j'ai eut.

Certaines lignes scénaristique semble au point mort:

Spoiler:
Les ouvriers, faire sortir un archoflagellant dans le premier tome pour le rendormir dans le deuxième et vu la fin pour qu'il se réveille contre eux dans le troisième bof j'aurai aimé quelque chose qui rejoigne l'histoire principale parceque si c'est juste ça à part le côté sympa d'avoir un point de vu différent on aurait pu les virer de la trilogie.

Bon après certains personnage sont toujours aussi intéressant et fort, je pense principalement au trio Linya, Kotov et Roboute qui ressemble de plus en plus au trio de héros de l'histoire.


J'espère sincèrement que le troisième tome soit au moins au niveau du premier tome si ce n'est mieux parceque ce tome est celui du néant, un peu comme si Mcneil avait du étirer l'histoire pour satisfaire au format trilogie chère à la Black Library.



Note globale

La c'est le moment où je suis embêté parce-que arithmétiquement je devrait lui donner un 12, je suis en accord avec chacune de mes notations sur 5 mais objectivement si on le compare aux productions habituelles de la Black Library ça vaut plus:

Donc pour faire simple si je le note comme n'importe quel bouquin de SF ça vaudrait 12

Mais si je le note comme un bouquin de la Black Library on serait plus proche des 13-14.


Ma page Photographie-------------Besoin d'aide pré-requis entre les livres Heresy Horus
------------*- Sujet des avis sur la page Wikipédia Hérésie Horus -*------------
avatar

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1731
Age : 24

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs de Mars de Graham McNeill

Message par - Ghost of Arkio - le Mar 19 Avr 2016 - 7:50

Bizarre, y a que toi que ça a géné la grève scratch p.e. à cause e l'actualité..? Smile
Moi j'ai trouvé ça original et pas inhabituel, même dans BFG y a de la place pour les mutineries et cette grève n'est permise que par l'aide des serviteurs et de tout ce dont est capable un virus informatique.
J'ai même trouvé ça courageux de la part de McNeill d'aller à rebrousse poils des routines du fluff pour innover un peu.

@Linya et Vitali: oui, mais là on est juste au niv d'un blockbuster US, 40k sera jamais du Herbert ou du Moorcock.

@arco flagellant: il faut accepter le statut de locke comme messie, et les revirements sont amenés par Graham dans les règles du genre. Ha! la morale à 40k.. tant qu'on est du bon côté

@Galatea: il devait s'emparer et garder le contrôle sur le Speranza. c'est écrit.

Toutes les réponses sont dans le t3.
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10750

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs de Mars de Graham McNeill

Message par Eloniel Castana le Mer 20 Avr 2016 - 18:31

- Ghost of Arkio - a écrit:Bizarre, y a que toi que ça a géné la grève scratch p.e. à cause e l'actualité..? Smile
Moi j'ai trouvé ça original et pas inhabituel, même dans BFG y a de la place pour les mutineries et cette grève n'est permise que par l'aide des serviteurs et de tout ce dont est capable un virus informatique.


La grève en soit est une bonne idée mais mal exploitée, elle est très courte et on voit peu les conséquences.

- Ghost of Arkio - a écrit:
@Linya et Vitali: oui, mais là on est juste au niv d'un blockbuster US, 40k sera jamais du Herbert ou du Moorcock.

En effet, peut être que j'en attends trop de Mcneill et de la licence Warhammer en général, il faut dire qu'entre des quasi-classique de SF (Hypérion, Fondation, l'étoile de Pandore) très bien écrit dur d'éviter la comparaison, mais bon comme je l'avais dis dans ma critique du premier tome, c'est un très bon bouquin de SF nonobstant le fait que ça soit un bouquin estampillé warhammer.

J'ai commencé le tome 3 et pour l'instant le niveau remonte nettement.


Ma page Photographie-------------Besoin d'aide pré-requis entre les livres Heresy Horus
------------*- Sujet des avis sur la page Wikipédia Hérésie Horus -*------------
avatar

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1731
Age : 24

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs de Mars de Graham McNeill

Message par - Ghost of Arkio - le Mer 20 Avr 2016 - 21:36

En effet, peut être que j'en attends trop de Mcneill et de la licence Warhammer en général, il faut dire qu'entre des quasi-classique de SF (Hypérion, Fondation, l'étoile de Pandore) très bien écrit dur d'éviter la comparaison, mais bon comme je l'avais dis dans ma critique du premier tome, c'est un très bon bouquin de SF nonobstant le fait que ça soit un bouquin estampillé warhammer.

.. scratch mais t'es pas en train de dire le contraire de ce que tu disais d'abord?
La littérature de licence c'est toujours un peu à part (star wars, chair de poule, ) et on consomme plus un univers déjà ancré qu'on recherche l'originalité.
Mais comme tu le disais dans ta note, Graham est d'abord un auteur qui a une écriture agréable, ce qui le met dans le haut du panier. Sur les ressors (cassés ou pas) du scénario, ce sera à chacun de fixer son seuil de tolérance. Very Happy

J'ai commencé le tome 3 et pour l'instant le niveau remonte nettement.
Ha. Et bien vivement que tu puisses lire ma critique du tome 3 qu'on en rediscute..
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10750

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs de Mars de Graham McNeill

Message par Eloniel Castana le Jeu 21 Avr 2016 - 7:47

Je parlais du premier tome, qui malgré que ça soit un roman warhammer arrivait à aller bien au delà de ce qu'on peut en attendre généralement.


Ma page Photographie-------------Besoin d'aide pré-requis entre les livres Heresy Horus
------------*- Sujet des avis sur la page Wikipédia Hérésie Horus -*------------
avatar

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1731
Age : 24

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs de Mars de Graham McNeill

Message par Anton Narvaez le Jeu 21 Avr 2016 - 18:30

Je t'est'ai mis +1 pour ta review Eloniel.
Je suis plutôt d'accord avec toi, même si avec le temps mon avis sur ce roman s'améliore.
Par contre la grève, c'est vraiment une super idée!
Les romans sous licenses licence est vraiment un sujet intéressant.

EDIT GHOST: stp relisez-vous un peu, je vous corrige tous les jours, maintenant je repasse en rouge, vous êtes prévenus.
avatar

Anton Narvaez
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 608
Age : 28
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs de Mars de Graham McNeill

Message par Erwin Tulius le Jeu 5 Avr 2018 - 14:37

14/20 pour ma part.

Les points faibles :

-Trop de références à l'Ancienne Terre. Il s'est écoulé quarante millénaires entre l'antiquité terrienne et l'époque de W40K, mais MacNeil se focalise sur des évènements historiques et de la mythologie qui a lieu entre le néolithique et le moyen-âge européen. Occultant tous les évènements qui se sont déroulés depuis. On voit bien qu'il y a une focalisation temporalocentriste autour de l'époque que l'auteur connaît bien lui-même.

-Les ennemis manquent d'imagination et on s'ennuie un peu à lire les combats contre eux.

-Les paysages sont un peu trop hostiles et ternes. On a l'impression d'être sur des géantes gazeuses, ce qui n'est pas forcément fascinant à voir de prêt. Partir aussi loin dans l'Espace aurait pu permettre de voir des choses plus belles que des planètes ressemblant à des astéroïdes.

-Plusieurs longs passages ennuyants dont on a l'impression qu'ils ont été développé uniquement pour allonger la trame, comme plusieurs aventures de Roboute la plupart du temps. Ce personnage est le plus ennuyant du livre selon moi. Je n'ai rien compris à ce qu'ils ont tenté de faire vers la fin. Mais chaque passage sur les Titans a été également une épreuve --'

-Des passages trop développés sur des détails, notamment le serviteur particulier de Locke qui n'avait à mon avis pas besoin de vingt pages à son effigie.

-C'est peut-être personnel, mais j'ai du mal à visualiser de nombreuses descriptions de McNeil, et j'ai parfois l'impression qu'il ajoute des couleurs un peu au hasard, davantage pour donner l'impression d'une coloration de ses paysages que pour verbaliser un réel tableau qu'il a crée dans sa tête. Notamment la description du dernier monde de l'ouvrage.

Les points forts :

-Des personnages vraiment intéressants :
Galatea
Kotov
Dahan

-Des histoires touchantes
Vitali Tychon et sa fille

-Le meilleur style que je n'ai jamais vu pour décrire le Mechanicus.

-Le style littéraire pour les Eldars est maîtrisé également.

-Le chapitre de SM est sympathique et bien utilisé.

-La coexistence de plusieurs trames en même temps permet de diversifier la lecture, et que chacun y trouve au moins son ou ses personnages préférés.

Au final, McNeil gagnerait à mon avis à faire un livre moins long de un tiers. Il n'est pas utile d'allonger un ouvrage juste pour l'épaissir.


-----------------------------------------------------------------------------------------------


«Et si vous croisez la mort, vous la flinguez elle aussi. » 
Commandant-Commissaire Kämpft


avatar

Erwin Tulius
Scout
Scout

Messages : 88
Age : 24
Localisation : Titan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Seigneurs de Mars de Graham McNeill

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum