INTERSTELLAR - critiques et débats

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par BlooDrunk le Dim 23 Nov 2014 - 23:28

De retour d' INTERSTELLAR...

juste génial... à voir absolument, à ce niveau c'est plus un film, c'est une expérience terrifiante de beauté, d'émotions, de complexité et de simplicité à la fois...

Bravo Mr NOLAN, le voilà votre chef d'oeuvre, à ce niveau ça n'est pas simplement culte, c'est... autre chose.

Shocked


Dernière édition par BlooDrunk le Mar 25 Nov 2014 - 14:48, édité 1 fois


Les Enfants du Vide.
Nous les entendons dans nos rêves. Nous les sentons dans notre sang.
Ils nous appellent... Et nous leurs répondrons!
La dernière heure approche... Le Jour du Jugement arrive...
Nul ne survivra à notre Ascension.

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6974
Age : 34
Localisation : Ghosar Quintus

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par Vlad le Dim 23 Nov 2014 - 23:37

Raaah, tu me donnes encore plus envie de le voir !

Il sort mercredi au cinéma chez moi, ENFIN. Vivement !



Vlad
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2939
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par Magnus le Lun 24 Nov 2014 - 0:59

Tout à fait Blood , dans mon top 3 des films de ct'année !


———
"Pride,not flesh, is weak"
vulkan

"Quel mal pouvait bien causer l'étude et l'apprentissage ?"
magnus

Magnus
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2298
Age : 38
Localisation : Normandie , LE pays du Cidre ...

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par PetitPierre le Lun 24 Nov 2014 - 10:54

Je ne l'ai toujours pas vu, je me ferais une idée plus tard.
Mais ca me fait penser un peu à 2001 de Kubrick.
Un très beau film qui divise les avis entre génie ou bouse space op'.

Je vous dirais plus tard comment j'ai perçu le truc.


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- la Forge Tranquille, c'est sur ma page pour voir MON TRAVAIL
- Ou une compile DANS CE PDF

PetitPierre
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1659
Age : 32
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par BlooDrunk le Lun 24 Nov 2014 - 11:36

PetitPierre a écrit:
Un très beau film qui divise les avis entre génie ou bouse space op'.
Il n'y à rien, mais alors absolument rien d'un space-opéra dans le sens classique du terme, sauf peut être la musique grandiose et parfois oppressante... (mais qui colle parfaitement aux images)

Après je comprends qu'il puisse choquer, mais des critiques que j'en ai lu sur le web personne ne traitait ça de "bouse", les critiques les plus négatives c'était en gros "je ne sais pas dire si j'ai aimé ou pas"... Donc ça en dit long sur l'impacte de ce film.

Sérieusement, on était 4, amis et famille, unanimement d'accords: ce film vous retourne le cerveau, il y à quelque chose qui tient du génie là derrière... un truc limite mystique je trouve.
C'est simple à la fin de la séance les gens étaient très silencieux et ont mis un moment à se lever, chose rare dans un cinéma, surtout après presque 3h de projection.

Allez le voir, c'est incontournable, un sacré "trip". drunken


Les Enfants du Vide.
Nous les entendons dans nos rêves. Nous les sentons dans notre sang.
Ils nous appellent... Et nous leurs répondrons!
La dernière heure approche... Le Jour du Jugement arrive...
Nul ne survivra à notre Ascension.

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6974
Age : 34
Localisation : Ghosar Quintus

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par Eloniel Castana le Lun 24 Nov 2014 - 17:28

Content que ça t'ai plu Blood, le prochain film que j'attends c'est le hobbit mais j'ai plus peur d'être déçu qu'autre chose, au moins quand c'est ni des suites ni des adaptations on y va sans à priori.

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1598
Age : 22

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par Emperor le Lun 24 Nov 2014 - 17:58


Mwais, Interstellar c'est un ovni c'est sûr, il y a une sacrée ambiance mais la fin est un peu trop WTF pour moi. Et je n'arrive pas à passer outre les incohérences, les libertés prises avec la science et surtout cette damnée gamine agaçante. Passé un bon moment de cinéma tout de même.





Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 3699

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par - Ghost of Arkio - le Lun 24 Nov 2014 - 18:56

En attendant la relance sérieuse de la course aux étoiles et un programme de mission sur Mars un peu utopique, j'ai l'impression qu'ils se vengent sur les films avec Les Gravity, Mission to Mars & autres 2001 l'odyssey; comme le temps passe vite !rire1
les ricains restent les grands enfants préférés de la planète.

Moi je trouve juste dommage qu'il faille toujours envisager que la terre n'a plus aucune chance et qu'on est condamnés à sombrer dans le chaos pour pousser une navette habitée jusqu'à la prochaine planète voisine.

J'irai me faire une idée au ciné, moi qui aie bien aimé The Dark Knight

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9548

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par Eloniel Castana le Lun 24 Nov 2014 - 19:07

C'est difficile de le comparer à The Dark Knight il est plus imprévisible vu qu'on nage en terrain inconnu mais il manque le génie de ce regretter joker bien que la gamine joue très bien après aux niveau de la quantité de rebondissements je dirais que c'est pareil.

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1598
Age : 22

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par BlooDrunk le Lun 24 Nov 2014 - 19:18

Eloniel Castana a écrit:C'est difficile de le comparer à The Dark Knight il est plus imprévisible vu qu'on nage en terrain inconnu mais il manque le génie de ce regretter joker bien que la gamine joue très bien après aux niveau de la quantité de rebondissements je dirais que c'est pareil.
Hum, c'est un peu hors de propos... que vient faire le Joker (Ledger) dans cette histoire?  Neutral
Sinon d'accord c'est incomparable avec le Dark Knight, mais normal en même temps, pas le même registre.

Emperor a écrit:
mais la fin est un peu trop WTF pour moi.
C'est sur que c'est assez tordu, mais perso j'ai bien aimé, et j'étais pas largué du tout dans le sens ou je trouve que tout s'imbriquait parfaitement bien dans la "certaine logique" voulue par Nolan (en tout cas je l'ai senti comme ça).
Après ça mérite peut être un second visionnage pour qui n'a pas tout pigé, je ne dis pas que c'est ton cas mais à mon avis pas mal de gens ont été vraiment largués sur la fin, faut être très attentif pour pas perdre le fil.

Emperor a écrit:
Et je n'arrive pas à passer outre les incohérences, les libertés prises avec la science
Mouais^^
Ça reste de la SF hein, une fiction, même si largement inspirée de "théories réelles", je dirais: 95% réaliste pour 5% SF. Perso ça m'a pas dérangé, sans prises de libertés le film n'aurait simplement pas pu se faire je pense...

Pour la gamine, idem ça m'a pas dérangé, au contraire j'ai trouvé son jeu sympa, et celui de l'actrice adulte du même personnage également.

Mais l'acteur qui joue le perso principal lui envoie sérieusement du bois, très très belle interprétation, ça sent la nomination tout ça.


@ Ghost: oui c'est vrai cette course aux étoiles etc... Mais bon là ça permet quand même un sacré trip bien bien plaisant. Et justement le coté "USA the best of the best" qui sauvent le monde n'est pas présent dans le film, à peine si on voit un ou deux drapeaux ricains qui trainent, et le logo NASA quoi.


Les Enfants du Vide.
Nous les entendons dans nos rêves. Nous les sentons dans notre sang.
Ils nous appellent... Et nous leurs répondrons!
La dernière heure approche... Le Jour du Jugement arrive...
Nul ne survivra à notre Ascension.

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6974
Age : 34
Localisation : Ghosar Quintus

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par - Ghost of Arkio - le Lun 24 Nov 2014 - 19:55

@Castana: QUOI? on voit pas batman dans Interstellar?? on m'aurait menti!!? lol!

@US best of the best: nan, : en parlant de course aux étoiles et avec les films que j'ai cité, je faisais plutôt référence à leur mentalité "far west" ou éternels "pionniers" à toujours avoir besoin de frontières à repousser.
Leur filmographie et leurs séries regorgent de road movies/trips; de la SF jusqu'aux histoires de zombies. Ils ont ça dans la peau et c'est normal qu'ils aient été les 1er sur la lune.
Alors que ce soient des cowboys ou des astronautes, des indiens ou des extraterrestres, c'est un sujet toujours aussi fort même maintenant qu'on cartographié le fond des mers et découvert des 100aines d'exoplanètes. J'ai pas cité Space Cowboys ou Armageddon, hein rire1 qui sont sur des créneaux différents (->sauver le ranch "Terra" contre ce maléfique vide spatial pas prévu dans la bible!).

Cette mentalité de pionnier, c'est une des grandes forces de la culture américaine, un truc que j'admire chez eux, et qu'on a perdu un peu dans la vielle forteresse Europe.
(J'essaie juste de pas trop penser au traumatisme culturel si la mission vers Mars est abandonnée, parce que justement notre économie mondiale se retourne contre elle-même et que les chances s'amenuisent..)

Donc je suis curieux de voir comment Nolan va remastériser le genre, comme j'avais été agréablement surpris quand il a remastérisé la licence de DC Comics: car on l'a aussi un peu dans le M31 de la grande croisade:
car finalement l'Imperium, quand on y pense, c'est super ricain comme mentalité rire1

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9548

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par Eloniel Castana le Lun 24 Nov 2014 - 20:29

Je parlais de ledger par rapport à la qualité de son jeu d'acteur. Effectivement Nolan aime repousser les frontières : Folie, rêve, espace ou plutôt lois de la physique ! Ça faisait deux ans que j'entendais parler de ce film j'attends de voir ce que sera le prochain.

Si seulement Lucy de Besson était du même niveau...

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1598
Age : 22

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par Vlad le Lun 24 Nov 2014 - 20:36

Si seulement Lucy de Besson était du même niveau...

Pas le même réal', ni la même approche d'un film. Besson fait plus dans le WTF/délirium/boumt'esmort. Nolan a une approche quasi-scientifique dans ses films, avec son obsession de toujours tout vouloir justifier (je parle pour Inception ou la trilogie The Dark Night, j'ai pas encore vu Interstellar). Quand tu regardes les Dark Knight, chaque ''gadget'' de Batman (d'ailleurs on l'appelle jamais Batman dans les films) a une utilité propre, et une justification. En ''vrai'', tout ou presque ce qu'on voit comme armement/véhicule du Chevalier Noir serait fonctionnel. Même combat pour Inception, son trip sur le rêve et les strates de rêves est tellement bien construit car justifié que cela parait plus que crédible à l'écran (même dans Man of Steel les faiblesses de Superman sont justifiés : exit la kryptonite magique, place à quelque chose de beaucoup plus terre-à-terre, avec les différences d'air entre Krypton et la Terrer).

On peut pas vraiment demander à Lucy d'être du même niveau. Besson n'est pas moins bon que Nolan, il a juste une autre approche du cinéma.



Vlad
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2939
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par Emperor le Lun 24 Nov 2014 - 20:50


BlooDrunk a écrit:
Emperor a écrit:
Et je n'arrive pas à passer outre les incohérences, les libertés prises avec la science
Mouais^^
Ça reste de la SF hein, une fiction, même si largement inspirée de "théories réelles", je dirais: 95% réaliste pour 5% SF. Perso ça m'a pas dérangé, sans prises de libertés le film n'aurait simplement pas pu se faire je pense...

Spoiler:
Bah quand tu vois des choses comme une montre mécanique (donc utra basique) capable de contenir plusieurs To d'informations ou bien une situation comme celle où le mec choisit de s’éjecter dans un trou noir, moi ça me fait méchamment tiquer ^^. Et puis cette histoire d'amour comme 4ème dimension / force cosmique, mwaiiiiis !


Pour la gamine, idem ça m'a pas dérangé, au contraire j'ai trouvé son jeu sympa, et celui de l'actrice adulte du même personnage également.

Je déteste les hurlements stridents en films, c'est comme la gamine de La guerre des mondes, moi ça me donne juste envie de lui appliquer un édredon sur le visage pendant quelques minutes.  rire1


Mais l'acteur qui joue le perso principal lui envoie sérieusement du bois, très très belle interprétation, ça sent la nomination tout ça.

Oui, c'est un cador. L'acteur a bien évolué dans ses rôles aussi. Moi qui l'ait connu avec des choses comme l'excellent Le règne du feu (avec le batman de Nolan d'ailleurs Smile) où il avait des rôles plus bourrins (hé oui c'est lui)), ça fait bizarre de le revoir dans un registre différent, comme dans Le Loup de Wall Street.


Pour le côté film US, il n'est pas si apparent que ça à première vue (quelques drapeaux par-ci par-là) mais dans le fond il l'est complètement. Genre c'est un projet de survie concernant la Terre entière et y'a que la NASA (US) qui bosse dessus... Aucun autre pays d'investi dans le projet, tout le monde dépend des ricains. Comme d'hab !
Mais c'est peut-être pour rebooster le moral de la NASA, qui est actuellement dans une période creuse et ne dispose pas de lanceurs propres, se fait salement malmenée par la privatisation du secteur spatial (avec toutes ces entreprises US proposant voyages en apesanteur aux plus riches et autres projets de mission sur Mars associés à la télé-réalité), et sans même parler des récents succès de l'agence spatiale européenne, qui dois-je le rappeler a posé il y a quelques semaines une sonde sur une comète à 500 millions de km d'ici Very Happy


Dernière édition par Emperor le Lun 24 Nov 2014 - 21:51, édité 1 fois





Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 3699

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par Eloniel Castana le Lun 24 Nov 2014 - 20:51

Certes c'est pas le même réalisateur mais pourtant (tu comprendras mieux en voyant interstellar) les deux films nous font un bon wtf à un moment et autant avec Nolan sa passe à peux près tout en restant scabreux autant dans Lucy juste non car il a pas fait le travail en amont sur le spectateur, il a brisé certaines "règles" du cinéma d'action (lucy ça reste de l'action) mais dans le mauvais sens du terme, je me souviens d'une scène de lucy où elle est fasse à 15 mafieux tu t'attend vraiment à une scène où elle va leur mettre la et elle fait juste deux mouvements de bras et ils flottent dans les airs. Le film partait bien mais à des moments juste non c'est comme si le film voulait se faire passer pour autre chose que ce qu'il ait, certe Nolan fait pareil mais ça marche mieux. Ça reste mon avis et je serai ravi de continuer ce parallèle de fond une fois que tu auras vu interstellar.

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1598
Age : 22

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par ANVAL THAWN le Lun 24 Nov 2014 - 21:10

Les ricains seront a mon humble avis.. que les "motivateurs" pour les futurs grand programmes spatial habité. Mais les russes on une experience superieur en vol habité que nos cousins a la bannière étoilée (qui eux dispose d'une technologie bien avancer).
Aucune "grande puissance" n'a les moyens pour aller SEUL au dela de la Lune.
Donc faudra bien s'unir ou continuer a rêver sur les films de SF ou les explois passés des programmes Apollo.

Oui , bravo a l'ASE pour avoir poser un truc gros comme un panneau de basket sur un morceau de glace et de pierre pas plus grand de 2 km... niveau précision chapeau... car les distances spatiales...

Alors un jour peut être que...


-----------------------------------------------------------------------------------------------
IMPERATOR INVOCATO DIABOLUS DAEMONICA EXORCIST
:inquisition:

ANVAL THAWN
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1325
Age : 37
Localisation : Titan

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par BlooDrunk le Lun 24 Nov 2014 - 21:11

Hm, Emperor je pense que tu as mal compris/interprété le film:
Emperor a écrit:
Spoiler:
Bah quand tu vois des choses comme une montre mécanique (donc utra basique) capable de contenir plusieurs To d'informations
d)
Spoiler:

La montre ne contient rien, ne stocke rien, c'est Cooper qui tape le morse et transmet les donnés via l'aiguille à sa fille, en temps réel et elle note tout, ça à du lui prendre des plombes d'ailleurs...

Emperor a écrit:
Spoiler:
le mec choisit de s’éjecter dans un trou noir, moi ça me fait méchamment tiquer ^^
d)
Spoiler:

Ça ils en ont parlé plus tôt dans le film, suggestion du black ou de la fille de l'équipe (j'ai oublié leurs noms). En gros ils disaient que c'était hyper risqué mais qu'en cas d'échec cause manque de fuel, ça valait le coup d'essayer pour aller voir, plus rien à perdre.
Et puis je pense que Cooper à aussi eut un genre d'instinct qui l'a amené à faire ce "sacrifice", j'ai l'impression que son subconscient l'as poussé à le faire pour qu'il se trouve dans cette 5ème dimension...
EDIT: @éjection: oui c'était limite suicidaire, mais cf le subconscient^

Emperor a écrit:
Spoiler:
Et puis cette histoire d'amour comme 4ème dimension / force cosmique, mwaiiiiis !
d)
Spoiler:
Pure question de gout, perso j'ai accroché et pas trouvé ça tiré par les cheveux, ça va avec tout le reste du film, avec l'histoire, les différents éléments qui s'imbriquent...



Emperor a écrit:
Je déteste les hurlements stridents en films, c'est comme la gamine de La guerre des mondes, moi ça me donne juste envie de lui appliquer un édredon sur le visage pendant quelques minutes.  rire1

Hurlements stridents...?  Neutral
Tiens j'avais même pas remarqué... Tu veux dire quand elle est en colère car papa part dans l'espace et qu'elle ne veut pas? Ça m'a pas choqué désolé... Et pourtant je suis également sensible aux couinements intempestifs.


Emperor a écrit:
Pour le côté film US, il n'est pas si apparent que ça à première vue (quelques drapeaux par-ci par-là) mais dans le fond il l'est complètement. Genre c'est un projet de survie concernant la Terre entière et y'a que la NASA (US) qui bosse dessus... Aucun autre pays d'investi dans le projet, tout le monde dépend des ricains. Comme d'hab !
Mais c'est peut-être pour rebooster le moral de la NASA, qui est actuellement dans une période creuse et ne dispose pas de lanceurs propres, se fait salement malmenée par la privatisation du secteur spatial (avec toutes ses entreprises US proposant voyages en apesanteur au plus riche et autres projets de mission sur Mars associés à la télé-réalité), et sans même parler des récents succès de l'agence spatiale européenne, qui dois-je le rappeler a posé il y a quelques semaines une sonde sur une comète à 500 millions de km d'ici Very Happy
Oui on est bien d'accords, mais je voulais dire que ça n'est pas explicite, ça reste très discret et c'est tant mieux, rien à voir avec une daube ultra-patriotique comme Armageddon quoi.

Sinon, merci pour les précisions sur cet acteur que je connaissais très peu.  Smile

ps Ghost: ok ok je t'avais mal lu. Wink


Les Enfants du Vide.
Nous les entendons dans nos rêves. Nous les sentons dans notre sang.
Ils nous appellent... Et nous leurs répondrons!
La dernière heure approche... Le Jour du Jugement arrive...
Nul ne survivra à notre Ascension.

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6974
Age : 34
Localisation : Ghosar Quintus

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par Vlad le Lun 24 Nov 2014 - 21:27

Eloniel a écrit:Ça reste mon avis et je serai ravi de continuer ce parallèle de fond une fois que tu auras vu interstellar.

Avec plaisir ! Rendez-vous mercredi soir quand je serai sorti de la salle ! Wink



Vlad
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2939
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par Emperor le Lun 24 Nov 2014 - 21:47


Blood :

Spoiler:

Pour la montre, ah ouais d'accord j'avais pas compris ça comme ça. Mais voilà quoi, c'est presque pire... ça devrait prendre des années de tout retranscrire en morse. Shocked  Et je trouve quand même qu'il y a toute une chiée d'incohérences annexes, parfois toutes simples mais qui je trouve cassent tout ce que Nolan a pu peaufiner en terme d'exactitudes scientifiques.

Pour tout le reste, ça doit venir de moi ^^ Je suis trop cartésien pour me mettre dans l'état d'esprit sûrement nécessaire pour pleinement apprécier ce mix improbable entre astrophysique aux petits oignons et sujets métaphysiques !

Pour la gamine, j'enjolive un peu les couinements mais mon appréciation négative prend sûrement en compte son comportement qui m'a agacé et le favoritisme exacerbé de son rôle par rapport à celui de son frère, qui est vite oublié par le père alors que c'était le gamin le moins ingrat des deux. Ça aide pas à l'apprécier  Smile

Perso, j'attendrai une director's cut un peu plus cohérente, si ça arrive un jour.

Va nous falloir un topic les gars !





Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 3699

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par Eloniel Castana le Lun 24 Nov 2014 - 22:38

A vrai dire j'ai plus eut l'impression que c'était des vraies théories scientifiques qui ont gêné les spectateurs lambda que les incohérences... Pour être en prépa scientifiques physique chimie il y a même un gars de ma classe qui m'a sortie que
Spoiler:
c'était des conneries la partie où le temps s'écoule plus lentement, c'est pas possible, je veux bien qu'on fasse pas de mécanique relativiste dans mon programme mais quand même
si lui a pu en douter imaginez les personnes qui entendent parler des sciences avec simplement philae, le boson de Higg et fukushima... Ça manque vraiment de vulgarisation scientifique en France

(au passage la chaine youtube e-penser est génial c'est tres bien expliqué pour ce qui est vulgarisation sur la physique je crois que c'est un prof agrégé vu sa compréhension tres fine des phénomènes pas de calcul juste des exemples analogie, j'attends avec impatience celui sur la meca quantique voir si j'apprends des trucs en plus des cours)

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1598
Age : 22

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par Magnus le Mar 25 Nov 2014 - 0:04

+1 avec l'explication de Blood à Emperor : c'est exactement ce quue je pense .

En vrac :

Y a moyen de choper sur le net (genre Youtube) des making of du film parlant de l'aspect scientifique du film , Nolan a pas pris le dernier de la classe comme conseiller scientifique . La preuve , le scénario s'est écrit au fur et a mesure de sa compréhension des théories , et non l'inverse . Ou alors l'algorithme utilisé pour visualiser le trou noir , réutilisé actuellement par l Nasa.

L'amour comme force dans l'univers , au même rang que la gravité par exemple . Déja et souvent developpé dans la littérature de science fiction . Par exemple dans ma Bible : lesCantos d'Hyperion de Dan Simmons .

La gamine agacante ? Imagines comment tu aurai régit a son age face a la situation . Perso l'histoire d'amour entre le père et la fille est la force de ce film . Alors evidemment cela peut dependre selon la situation , perso pour moi , mon petit papa commence une chimio ce mois-ci , donc forcement je suis plus sensible a ce genre d'histoire.
Le parallele avec le fils est justement interessant , il pourrait presquerepresenter a lui seul l'incredulité d'une popultion donnée alors que celle-ci a accés aux meme données ( que la fille ) mais refusent de croire ..

C'est ptet passé inaperçu mais j'ai beaucoup aimé la référence au début surl'incredulité ambiante actuelle aux etats-unis , m'interessant bcp au phénomène dangereux des " créationnistes" ou des "complotistes" , avec la reference a l'atterissage sur la lune et la disparition des scanners .

En tout cas je suis ravi de ce film qui fait débat et nous fait tous réfléchir .

Peace


———
"Pride,not flesh, is weak"
vulkan

"Quel mal pouvait bien causer l'étude et l'apprentissage ?"
magnus

Magnus
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2298
Age : 38
Localisation : Normandie , LE pays du Cidre ...

Revenir en haut Aller en bas

Interstellar - critiques et débats

Message par Eloniel Castana le Mar 25 Nov 2014 - 0:38

Par exemple dans ma Bible : lesCantos d'Hyperion de Dan Simmons .
Des livres géniaux mais très spéciaux tant ils mélangent sf et "irréel" les émotions sont décuplé dans ces bouquins et la suite Endymion est meilleure encore, on est tellement pris dans l'histoire que la "révélation" de la fin de la suite est bouleversante et m'a pas mal chamboulé pendant quelques jours. Spoiler pour magnus
Spoiler:
le fait qu'il ait deux ans avec elle avant qu'elle parte alors qu'il l'a déjà perdue une fois et qu'elle ait tout planifié à l'avance
.

Des romans sf à fleur de peau bien loin des personnages auxquels on a pas le temps de s'attacher dans les livres de la BL j'avais d'ailleurs trouvé que les Gardes impériaux dans le roman Titanicus etaient devenu "attachant" et qu'on se souciait d'eux, idem pour certain humains dans les morts oubliés.

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1598
Age : 22

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par BlooDrunk le Mar 25 Nov 2014 - 14:51

@ Magnus: MP pour ces bouquins, ça m'intéresse. (et +1 en retour)

@ Emperor : ok ok, et content d'avoir pu t'éclairer sur ces points

Emperor a écrit:
Pour tout le reste, ça doit venir de moi ^^ Je suis trop cartésien pour me mettre dans l'état d'esprit sûrement nécessaire pour pleinement apprécier ce mix improbable entre astrophysique aux petits oignons et sujets métaphysiques !
Certainement ça, et c'est un comble pour un fan de 40k/Battle^^ Razz

Emperor a écrit:
Va nous falloir un topic les gars !
Done Sir! Cool


Hâte de lire les retours de Kelsier et Ghost (et de quiconque l'ayant vu évidement). Smile


Les Enfants du Vide.
Nous les entendons dans nos rêves. Nous les sentons dans notre sang.
Ils nous appellent... Et nous leurs répondrons!
La dernière heure approche... Le Jour du Jugement arrive...
Nul ne survivra à notre Ascension.

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6974
Age : 34
Localisation : Ghosar Quintus

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par Emperor le Mar 25 Nov 2014 - 21:32


BlooDrunk a écrit:
Certainement ça, et c'est un comble pour un fan de 40k/Battle^^ Razz

Ouais, j'aurais dû spécifier pour ce contexte particulier.

Car contrairement au film, les univers GW disposent d'un solide background minutieusement étayé, mais même avec ça je suis quand même le premier à grogner quand je vois des trucs vraiment trop WTF, genre Chaos "cheaté" etc. Je trouve que c'est n'importe quoi.

Et aussi, ces univers sont au contraire de ce film très loin de notre réalité actuelle, soit ancré dans une temporalité bien lointaine ou bien vu par le prisme d'une dimension fantasy.

Alors que ce film est une espèce d'hybride, essayant d'associer des concepts SF avec une Terre, des gens et des technologies quasi identiques aux nôtres. Un sujet hyper complexe, que ne permet pas forcément d'aborder avec succès un support aussi court qu'un film. Même si le réalisateur s'en sort vraiment pas mal : difficile de faire mieux avec un continuum aussi restreint. Wink





Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 3699

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par BlooDrunk le Mar 25 Nov 2014 - 21:41

Je te trollais gentiment mon cher Emperor (d'ou le " Razz "), oui évidement c'est incomparable. Wink


Les Enfants du Vide.
Nous les entendons dans nos rêves. Nous les sentons dans notre sang.
Ils nous appellent... Et nous leurs répondrons!
La dernière heure approche... Le Jour du Jugement arrive...
Nul ne survivra à notre Ascension.

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6974
Age : 34
Localisation : Ghosar Quintus

Revenir en haut Aller en bas

Re: INTERSTELLAR - critiques et débats

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum