[Shield of Baal] Deathstorm de Josh Reynolds

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Shield of Baal] Deathstorm de Josh Reynolds

Message par Nico. le Ven 28 Nov 2014 - 21:02

En Novembre 2014 sort le deuxième tome de la série Shield of Baal relatant les événements d'une invasion de la Flotte Ruche Leviathan sur le monde forteresse des Blood Angels. C'est une novella de 175 pages.

Présentation:



==> DEATHSTORM Hardback

The sons of Sanguinius land upon Phodia, commanded by First Captain Karlaen, the Shield of Baal. Their mission is to find and secure the planetary governor, whose blood may hold the key to curing the twin curses of the Chapter: the Red Thirst and the Black Rage. But the Spawn of Cryptus, a sinister tyranid creature, is also seeking the governor, and Karlaen stands in its way…

Les fils de Sanguinius se posent sur Phodia, commandés par le premier capitaine Karlaen, le Bouclier de Baal. Leur mission est de trouver et sécuriser le gouverneur planétaire, dont le sang peut détenir la clé de la guérison des malédictions jumelles du Chapitre: la Soif Rouge et la Rage Noire. Mais le Spawn of cryptus, une créature de Tyranides sinistre, cherche également le gouverneur, et Karlaen se trouve sur son chemin ...

175 pages • Novembre 2014 • ISBN  9781849707930 • Illustration par Kai Lim



Artwork complet:

Spoiler:



logo2


Dernière édition par Nico. le Dim 14 Déc 2014 - 21:42, édité 1 fois



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6593
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shield of Baal] Deathstorm de Josh Reynolds

Message par Emperor le Ven 28 Nov 2014 - 23:28


La cover est excellente, magnifique design de Blood Angel ! bravo





Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 3699

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shield of Baal] Deathstorm de Josh Reynolds

Message par Caddon Varn le Sam 29 Nov 2014 - 17:49

C'est sûr ! Si ils arrivent a faire mieux pour le codex, chapeau !!^^
En fait, avec du sang et Corbulo, ça devrait aller...


"Pourquoi devrais-je craindre le démon? Il n'a aucun pouvoir sur moi."
                                                                                      -Frère-Capitaine Castavor Drak des Grey Knights

 :inquisition:
Mon chapitre perso : Golden Arrows

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 604
Age : 16
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shield of Baal] Deathstorm de Josh Reynolds

Message par - Ghost of Arkio - le Lun 1 Déc 2014 - 10:20

J'aimerais bien tomber sur le artwork entier (pour la proportion avec le dreadnought Comp. de la mort).

J'irais goûté de cette e-croquette en tous cas; c'est pas comme si des histoires de BA, il en pleuvait tous les jours.

Juste bizarre que toutes ces nouvelles n'aient finalement rien à voir avec l'événement décrit dans le dernier codex BA = Leviathan arrive jusqu'au système Baal. Ici Karlaen est en mission secondaire, même pas pour sauver la planète de l'invasion (j'attend le raccord= pourquoi ils n'ont pas été plus tôt le chercher, ce gouverneur pharmaceutique)

EDIT: extrait gratuit en ligne:

Spoiler:

PROLOGUE

Asphodex, Cryptus System, Red Scar Sector, Ultima Segmentum

The black flesh of the void was torn asunder by a sudden eruption of red as Blade of Vengeance, flagship of the Blood Angels fleet, thundered into real space, weapons batteries roaring out a brutal announcement of arrival. More ships followed, plunging out of the warp like coursing hounds. The massed batteries of the fleet joined those of the flagship in a dull, pulsing war-hymn. The burning remains of the Cryptus System’s defence monitors were swept aside by the song, the detritus of their final heroic stand against the enemy washed away by volley after volley of high-powered energy beams.
The audience for whom this sudden performance was intended was not appreciative. The vast shapes of the outlying bio-ships of the tyranid hive fleet, their bloated, shimmering forms faintly reflecting the deadly red light of Cryptus’s twin suns, reeled and shuddered like wounded animals as the fusillade cracked their shells and ruptured the soft contents.
The Blood Angels fleet swept forwards with slow deliberation, bombardment cannons sweeping aside the swarms of escort drones which leapt from the flanks of the massive bio-ships and spiralled into death with unseemly eagerness.
Such was the considered opinion of Captain Karlaen, as he watched the performance unfold through the massive vista-port of the flagship. Ships moved across his vision, pummelling one another in a grand dance of life and death, duty and instinct, honour and abomination. The arched, cathedral-like space of the vessel’s tacticum-vaults echoed with the relentless song of war. Karlaen could feel the roar of every cannonade through the deck-plates beneath his feet and in the flicker of every hololith display as enemy volleys spattered across the battle-barge’s void shields.
This battle was merely a microcosm of a greater engagement which now spread across the Cryptus System and the Red Scar Sector. The monstrous shadow of Hive Fleet Leviathan, as the Ordo Xenos had classified this particular xenos incursion, stretched across countless worlds, being enveloping Segmentums Ultima, Tempestus and Solar. Worlds were being scoured clean by the Great Devourer, and even the most sacred sites of the Imperium were under threat, including Baal, home world of the Blood Angels.
When the bow-wave of Hive Fleet Leviathan washed across the Cryptus System, the Imperium had met it with all of the strength that the Astra Militarum, Adepta Sororitas and the household troops of the ruling Flaxian Dynasty could muster. But orbital defences and massed gun-lines had proven unequal to the task. Within a cycle, tyrannic spores were darkening the skies of every major world within the Cryptus System. And now, at last, the Blood Angels and Flesh Tearers Space Marine Chapters had arrived to deprive the monster of its feast. Though the system was lost, they could at least diminish the biomass that the hive fleet might recycle and use against Baal.
All of this passed across Karlaen’s mind as he watched the Blood Angels fleet engage the enemy. Battle was a thing of vivid colour and riotous fury, even in the cold, airless void of space, and he felt something in him stir as he considered it – like a persistent, red hum deep below the surface of his thoughts. It had been with him since the day of his Sanguination, but familiarity did not breed affection. His reflection stared back at him from within the slightly shimmering surface of the vista-port. A battered face, blunt and square and lacking all but a trace of its former good looks – acid scars pitted his cheeks and jaw; his hair was a grizzled golden stubble that clung stubbornly to his scalp and his nose had been shattered and rebuilt more than once. A bionic eye occupied one ruined socket, and the magna-lens of the prosthetic orb whirred to life as he examined his reflection, seeking out some niggling imperfection that he could not name.
He was clad, as was his right and honour as commander of the First Company, in the blessed plate of Terminator armour. It was the toughest and most powerful form of personal armour ever developed by the Imperium of Man: a heavy blood-red shell of ceramite-bonded plates, chased with gilding and brass, reinforced by sections of plasteel and adamantium and all of it powered by thick bundles of electrical fibres and internal suspensor-plates.
It had taken twenty red-robed Chapter serfs and dull, cog-brained servitors to encase him within it, hours earlier, when the prospect of a boarding action first reared its head – they had worked feverishly, connecting fibre bundles to nodes using spidery, mechanical limbs which possessed the inhuman dexterity required for such a precise task. Others had cleared air and build-up from the pistons and pneumatic servo-muscles that enabled him to move, while the senior serfs, their gilded masks betraying no emotion, polished the ceramite with sweet smelling unguents and blessed oils, awakening the primitive soul of the ancient relic, stirring it to wrathful waking. The armour was heavy and powerful, and, in those moments when he succumbed to the lure of poetry, Karlaen thought that it might be the closest thing going to the Word of the God-Emperor made harsh reality.
Karlaen raised a hand, his fingers tracing the outline of the Crux Terminatus on his left shoulder plate. It was said that the symbol contained a shard of the Emperor’s own Terminator armour, which had been shattered in that final, catastrophic duel with the Arch-Traitor in ages past. At the thought, Karlaen’s breath hitched in his throat, and his vision blurred, as the red hum grew louder, now pounding where it had pulsed, as if a thousand hammers were beating on the walls of his skull, fighting to be free. For a moment, his vision blurred, and he saw a different face, not his own familiar battered features, but a handsome and radiant face which he recognised but could not name, twisted in loss and pain the likes of which no mortal could bear, and he heard the snap of great wings, and felt the rush of heat and pain and his fingers touched the surface of the void-hardened glass.
He closed his eyes. Swallowed thickly. Opened his eyes. He looked up at the stained glass which marked the circumference of the vista-port. It showed scenes from Imperial history – the discovery of Sanguinius on Baal Secundus by the Emperor; Sanguinius, angel-winged and radiant, taking command of the Ninth Legion; other scenes, dozens, hundreds, all depicting the glorious history of the Blood Angels, a history which had shaped Karlaen, and made him who he was today. I am Karlaen, he thought. I am Captain of the First, the Shield of Baal, and I am true to myself. I am not flesh, to be swept up in the blood-dimmed tide, but stone. And stone does not move or yield to those red waters, no matter how they crash. The hum faded, hammer blows becoming taps, and the pressure retreated as it always had. Irritated with himself, he concentrated on the world beyond the curtain of void war.
Asphodex – it was an inelegant word for an inelegant world. Beyond the shifting, shimmering distortion of the battle-barge’s void shield, behind the bloated shapes of the bio-ships which clustered about its atmosphere like feeding ticks, Asphodex roiled in its death throes. The magna-lens of Karlaen’s bionic eye whirred to its next setting, bringing the world into stark relief. The heavy grey clouds which shrouded the atmosphere were shot through with infected-looking strands of purple, each one squirming with billions of tiny shapes. The lens clicked again, focusing on the bio-ships clustered about the world’s poles. As they moved across the atmosphere, he could see corresponding disturbances in the clouds. Someone joined him at the vista-port. ‘They are feeding,’ Karlaen said, out loud.
‘Yes,’ Sanguinary High Priest Corbulo said softly. Clad in crimson power armour edged with white, he was the spitting image of the face which haunted the black dreams and red memories of Karlaen and every Space Marine of the Blood Angels Chapter. His voice, too, throbbed at the roots of Karlaen’s mind, stirring to life ancient thoughts which were not his own. Corbulo was a ghost, though whether of the Chapter’s past or its future, none could say. ‘That is what they do, captain.’
‘They will strip the planet of all life soon,’ Karlaen continued. He had seen planets caught in the grip of the Great Devourer before, and had calculated Asphodex’s chances of survival on an idle whim. The planet was doomed. He looked at Corbulo. ‘Why am I here, Master Corbulo? I should be making ready to–’
‘To what, Captain Karlaen?’ Corbulo asked. His voice was gentle, but resonant, like the crash of waves against a distant shore. He looked at Karlaen, and his eyes caught and held Karlaen’s own. They were deep and pale and powerful, and Karlaen felt the red hum in his head grow in strength. He looked away. ‘You are exactly where you should be, captain.’ Corbulo spoke with such surety that Karlaen could not help but feel an atavistic thrill course through him.
‘As you say, master,’ Karlaen said. He kept his face stiff and still.
Corbulo smiled, as if he could sense Karlaen’s reluctance. ‘I cannot help but feel as if you doubt me, brother,’ he said.
‘Detecting doubt – or worry, anger, or any other emotion for that matter – on Karlaen’s face is a skill akin to the detection of geological shifts on Baal, Corbulo. One must know where to look for cracks in the stone. Isn’t that right, brother?’
Both Karlaen and Corbulo turned as Commander Dante, Chapter Master of the Blood Angels, strode towards them, his golden artificer armour gleaming in the reflected light of the hololiths that studded the tacticum-vaults. His features were hidden, as ever, behind the golden mask which was said to have been modelled on the features of Sanguinius himself.
Karlaen inclined his head. ‘As you say, commander.’
Dante looked at Corbulo. He gestured to Karlaen. ‘You see? Stone,’ he said. ‘Karlaen is the rock upon which the First Company stands.’ He looked at Karlaen, his gaze taking in everything and missing nothing. Karlaen, for his part, could only hold his superior’s stare for a few moments before it became unbearable. Dante was the oldest living Space Marine in the Imperium who could still function outside of the sarcophagus of a Dreadnought, and he carried with him the weight of history wherever he went. Like Corbulo, his very presence stirred the red hum in Karlaen’s head to fretful agitation.
Karlaen made to sink to one knee, but Dante gestured irritably. ‘No,’ he said. ‘No, I am in no mood for such gestures today, captain.’
Stung, Karlaen straightened, the joints of his armour wheezing and hissing in protest. Dante crossed his arms and gazed up at the vista-port. The flagship shivered slightly around them, and the void shield writhed as it was struck. Dante said, ‘Report, captain.’
On firmer ground now, Karlaen cleared his throat. ‘The first wave of the assault is preparing for their descent to Phodia,’ he said, referring to the principal city of Asphodex. He did not think it tactful to mention that, as Captain of the First Company, he should have been overseeing those preparations.
‘You are wondering why you are here, rather than there,’ Dante said. It was not a question. Karlaen looked at Corbulo.
‘You see, he is too disciplined to ask, though I have no doubt that curiosity is eating at him.’
‘Discipline is the armour of a man’s soul,’ Corbulo said.
Karlaen looked back and forth between them, vaguely concerned. When the summons had come, he had not known what to expect. Was the honour of leading the vanguard to be taken from him? The question would not have occurred to him, once upon a time. But now, after… His mind shied away from the thought. Shadows clustered at the edges of his memory, and voices demanded to be heard. He closed his eye and shook his head, banishing shadows and voices both. When he looked up, he realised that both Dante and Corbulo were watching him. Corbulo reached out and clapped a hand to his arm.
‘I hear them as well, brother. Do you wish to know what they say?’ he asked, his voice barely above a whisper, and his eyes full of quiet contemplation.

Karlaen ignored the Sanguinary Priest and looked at Dante. ‘I wish only to know what is required of me, my lord. I am the Shield of Baal, and I would serve as you see fit.’
Dante was silent for a moment. Then, he said, ‘You are still leading the assault, captain. And Phodia is still your target. But I require more than simple battlefield logistics from you this time.’ He looked at Corbulo.
The Sanguinary High Priest said, ‘Augustus Flax.’
Karlaen blinked. ‘The Governor of Asphodex.’ Part of his responsibilities as Captain of the First was to know everything there was to know about potential battlefields – everything from weather patterns to cultural dialects was of potential importance when planning for war, and Karlaen had studied and synthesised all of it.
He knew everything there was to know about the Flaxian Dynasty, and its current head. Augustus Flax had assumed the gubernatorial seat at the tender age of seventeen standard Terran years, after his father, the previous office holder, had been murdered by separatists in a civil war which had briefly, though bloodily, rocked the Cryptus System. Flax was an old man now, and his reign had been an unmitigated success, as far as these things were concerned. Karlaen felt a small stab of pity for the man – the system he had reportedly fought so hard to retain control of and hold together was now being devoured out from under him.
‘Yes. I – we – need him found, brother.’ Corbulo looked towards the vista-port. Silent explosions cascaded across the face of the void, as ships continued their duel. Karlaen cocked his head. Questions filled his mind, but he clamped down on them. His was not to question, merely to serve.
‘Then I will find him, Master Corbulo,’ he said.
‘He or his children will do,’ Corbulo said. ‘Failing that, a sample of their blood.’
More questions arose, but Karlaen ignored them. If Corbulo was here, and this mission was being undertaken at his counsel, then there could be only one reason for it. Corbulo’s overriding passion was no secret. The Sanguinary High Priest had one desire above all others: the elimination of the twin plagues which afflicted the sons of Sanguinius, whether they were Blood Angels, Flesh Tearers or Angels Encarmine. Corbulo had dedicated his life to unravelling the secrets of the Red Thirst and the Black Rage, and had spent centuries on the hunt for anything which might alleviate the suffering of Sanguinius’s children.
Karlaen bowed. ‘It will be done, on my honour and the honour of the First Company. Or else I shall die in the attempt.’ He straightened. ‘I will need to requisition a gunship, or a drop pod…’
‘Speed is of the essence, brother,’ Dante said. ‘Time grows short, and Asphodex dies even as we speak. This world will be consumed by the beast, and we do not have time for you and your Archangels to attempt an entry from orbit,’ he said. ‘Report to the teleportarium. Your men will be waiting for you there.’
‘Teleportation,’ Karlaen said. He grimaced. There were few things that could stir the embers of fear in Karlaen’s heart, but teleportation was one of them. There was something wrong with it, with how it worked. There was no control, no precision, only blind luck. He shook himself slightly. He knew that Dante would not have authorised it if it were not necessary. Countless battles had been won with just such a strategy, and Karlaen reassured himself that this time would be no different.
He looked at Dante. ‘As you command, my lord. I will not fail you.’
‘You never have, captain,’ Dante said.
Karlaen turned away and took one last look at the war-torn heavens and the dying world. There was nothing but blood and death lurking beneath those grey clouds. If Augustus Flax, or any of his kin, still lived, it would not be for long. Yet his orders were clear.
It was his duty to find Augustus Flax, and the Shield of Baal would see it done.


- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9560

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shield of Baal] Deathstorm de Josh Reynolds

Message par - Ghost of Arkio - le Mer 10 Déc 2014 - 1:40

Allons-y...

Scénario: les faits : 2/5
Spoiler:

Le capt. karlaen au bord de la rage noire tout le livre =
- est rejoins sur le pont d'observation du Blade of Vengeance en train de bombarder la flotte tyranide, par Corbulo puis Dante, dans un enchaînement d'entrées théâtrales.
- Sa mission: laisser les mortels se faire exterminer pour faire diversion**; puis 20 terminators téléportés à la surface doivent retrouver le gouverneur et l’exfiltrer mot ou vivant (un échantillon de sang suffit). Point. Aucune balise aucun indice. Fouiller à pied le palais gros comme Istambul et tous les cadavres dedans. Ah, au fait le palais est tombé et infesté de tyranides.

- arrivée = présentation des BA, ils font des plaisanteries entre eux et charrient leur capitaine (ils le feront même en plein combat). Ils identifient un bâtiment devant eux. "ce doit être le palais du gouverneur" (...)
- Ils pénètrent dans le bâtiment: Karlaen décide de séparer les termi en 3 groupes de 5 pour chercher + vite "we are running out of time".
- (pendant ce temps) Le broodlord est capable de résister à l'esprit de Leviathan et décide de suivre les géants en rouge par curiosité..
- l'auspex des BA est brouillé et limité = ils détectent des formes aliens se rapprochant de tous les cotés!
- combats, 1er mort = un sergent blessé à la jambe n'arrive plus à se relever. Il se sacrifie pour que ses copains puisent atteindre une autre salle et lui retenir les stealers. Karlaen fera l'aller-retour porte/copain au centre de la pièce au milieu des stealers pour nous apprendre tout ça + que les stealers étaient tous planqués au plafond. (...) ils vont bientôt être à court de munitions!*
- combats dans des salles. 3 guerriers tyranides les prennent en embuscade en sortant d'un trou dans le sol d'un couloir plein de statues fracassées. Ils perdent le flamer tué par derrière mais qui n'avait plus qu'une charge. Les stealers n'attaquent plus mais "karlaen décide d'utiliser la dernière charge du flamer répandue sur le sol pour flamber la pièce une fois qu'elle sera pleine de stealers." (fait)
- re-combats = les Terminators doivent se battre attaqués de toute parts par les stealers mais ils continuent de tirer* et de repousser l'ennemi. Karlaen casse un mur avec son marteau, puis un autre, et devient un vrai bulldozer = ils se retrouvent finalement à l'extérieur sur une place.
- Enfin à découvert et avec l'avantage, ils tuent/repoussent toutes les vagues stealers à coup de fulgurant *
- Attaque psy du broodlord qui les paralysent. Karlaen parvient à se libérer à temps et les 5 terminators repoussent à nouveau les stealers.
- Karlaen quitte ses hommes occupés à repousser les stealers pour partir traquer seul le broodlord. 1 chapitre. Résultat: il revient 'broucouille' comme on dit dans le bouchonoi.

- Le reste des BA débarquent (enfin) par dropod = d'abord la compagnie de la mort en jetpack + un dreadnought CdlM = Cassus!  (qui parle beaucoup et fait des rimes= "ha! Come, dogs of Chemos. Come vermin of Nostramo. Fight Cassor the mighty or be damned for your timidity! ")
- Karlaen découvre avec tristesse que la CdlM est dirigée par un sergent (...) = le sergent RAPHEN!!! Neutral ce dernier fait comme s'il ne reconnaissait par Karlaen. tristesse.. Puis Karlaen insiste pour envoyer les CdlM partout devant (et eux à bonne distance) pour essuyer tous les plâtres.
- La CdlM moissonne littéralement des hectares de stealers et s'enfoncent pour nettoyer le palais.

- sous le palais (et grâce à la tête d'un serviteur ramassée par terre et connecté à son armure pour lui redonner de l'énergie) Karlaen sait qu'il existe un palais souterrain. À chaque porte il montre la tête du serviteur et ça s'ouvre.
- sous le palais= une cité de lumières où dans un énorme jardin des nobles complètement stone et cramés aux opiacés roupillent. Au milieu= un vieux dans un trône= le gouverneur!
- karlaen se présente. Le vieux rigole= "si vous êtes là alors je suis damné!" ..je suis damné pour mes actes de toute façon, bouhou-hou.."
- "qu'avez-vous fait! " insiste karlaen. Le gouverneur (qui s'appelle Flax.. ) finit par avouer qu'il a tué ses parents qui l'avaient délaissé pour favoriser un nouveau-né monstrueux, son frère. Sa mère l'a eu après un voyage d'affaire (gg!...). Flax est plein de remords mais son frère monstrueux s'est déjà amusé à le 'tyraniser' pendant des mois en tuant des gens autour de lui (..) = il reconnait les coups de griffe sur le plastron de Karlaen: son frère, c'est le Broodlord assoiffé de vengeance pour ses parents assassinés ! .. Shocked

- La lumière s'éteint. Les genestealers attaquent! Karlaen prend Flax dans un bras et l'emmène comme King Kong.
- un copain est blessé! "laissez-moi mes frères, je vais les retenir" oh non..! bon en fait si.
- Karlaen arrive à la porte de la cité souterraine= il se fait attaquer par le broodlord, sauvé par Cassus qui l'a rattrapé. Flax a disparu...!!
- Karlaen part seul à la recherche de Flax dans des égouts humides.
- il retrouve Flax et le Broodlord sur un passage suspendu au dessus d'un puits sans fond = Flax s'excuse et intime à son frère d'en finir= "qu'attends-tu vilain! finissons-en! finissons-en!!" Mais le broodlord (3x la hauteur d'un genestealer et 10x leur force) le frappe sans le tuer, le laissant inconscient.
- Broodlord et Karlaen se battent et Karlaen finit par le faire tomber ! héhé..

Karlaen sort avec Flax sous un bras. (king-kong2)
- Il revient à la surface (fastoche) mais oh-nan!! les terminators sont à nouveau encerclés par des hordes de stealers!! ils repoussent les stealers en tirant * salve après salve, puis ... horreur! RAPHEN est TUÉ!!!  Rolling Eyes
- oh-nannn! le broodlord est là! il est revenu!
- oh-ouai!! les survivants des autres groupes arrivent en renforts! (ils sont maintenant 10 terminators et se battent en petits groupes isolés)
- le duel final commence entre karlaen et le Broodlord mais... oh! il finit par s'échapper! (le broodlord, of course..=??)
- Karlaen est en difficulté! un carnifex (??) est arrivé et le charge! mais Cassor intervient et le sauve! mais le carnifex tue Cassor!!
- oh-non! un autre copain sympa est tué!
- alors Karlaen déchaîne les super-pouvoirs de la soif rouge et achève la tête du carnifex à coup de marteau puis redevient normal et écoute les derniers mots d'adieu de Cassor. Tristesse.

Le carnifex mort, tous les tyranides convergent vers eux. La place est bombardée (..?) par un stormraven, et ils peuvent être exfiltrés. Au moment de monter dans le stormraven, Karlaen se retourne et aperçoit 2 yeux rouges maléfiques qui l'observent à travers la fumée...(à suivre!)

Au port spatial de Helos encore tenu par la GI **, devenu camp de base des BA entouré de flammes par le déversement de millions de tonnes de promethium (...), Dante écoute solennellement le debrifing de Karlaen.
- le gouverneur flax est vivant, et aux soins de Corbulo qui va p.e. en tirer un vaccin contre la rage noire. Karlaen prévient à tout hasard que son frère est un genestealer, Corbulo est content; il ne sait toujours pas pourquoi flax est important pour la cure, et le lecteur non plus.

Dernière scène: Corbulo seul avec Karlaen (capt. of the 1rst comp, des milliers de combats) est dévoré par le regret d'avoir perdu des frères au combat (...), d'abord silencieux, il conseille ensuite à Karlaen de se reposer car "le guerrier doit enlever parfois son armure", (...) Karlaen snobe totalement le Héros charismatique porteur du Graal rouge et regarde le ciel en imaginant sur les nuages le visage de tous ses amis qui sont morts aujourd'hui..

Style d'écriture: 2/5
Un boltporn interminable et sans originalité, faisant intervenir des personnages et des scènes stéréotypées dans un va-et-vient entre un lieu de tir/combat et un autre sans réelle inspiration (mais avec beaucoup de réflexions intérieures et descriptions de l'état d'esprit du Broodlord). Sans compter un certain nombre d'incohérences dont la plus grosse=
Spoiler:
Un humain, cette loque de Flax, larmoyant sur 1 ou 2 assassinats puérils = est la clé du vaccin contre la rage noire..????
+Un broodlord qui contredit l'esprit de la ruche pour venger l'assassinat de ses parents simples humains ????????

Fluff: 2/5
Celui de la campagne Shield of Baal.
Sinon rien sur les BA à part des citations ennuyeuses de Raldoron et des noms de bataille sans explications ni détails inventés pour égayer les dialogues.

Appréciation personnelle: 2/5

Spoiler:

Ouvrage de commande aux nombreuses limitations de forme (livret de campagne), l'auteur n'a à mon avis pas su, malgré deux 1er chapitres corrects et quelques anecdotes sur la psychologie des BA (notamment cette soif de martyr lié au destin de sanguinius et causant parfois des ravages dans leurs rangs) créer un véritable scénario dont tous les éléments clés me paraissent personnellement ne pas tenir debout.

Tempestus était un contre exemple brillant de ce qu'on peut faire de ce genre de novellas-campagne.
Deathsotrm est une lutte angoissée et angoissante contre le syndrome de la page blanche.

D'autant plus déçu que j'avais adoré sa novella "Dante's Canyon"

TOTAL= 8/20


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Lun 15 Déc 2014 - 12:05, édité 5 fois

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9560

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shield of Baal] Deathstorm de Josh Reynolds

Message par Vlad le Mer 10 Déc 2014 - 3:53

Eh ben...Ça fait mal de lire ça.

Rien que le ''scénario'' fait peur.

Spoiler:

ils font des plaisanteries entre eux et charrient leur capitaine (ils le feront même en plein combat)
-Bon, c'est qu'un détail, mais j'imagine pas vraiment des BA comme ça.

(pendant ce temps) Le broodlord est capable de résister à l'esprit de Leviathan et décide de suivre les géants en rouge par curiosité..
-Premier WTF pour moi : faudrait m'expliquer comment c'est possible une telle chose, étant donné la puissance de l'Esprit-Ruche (qui empêche,  par exemple, la lumière de l'Astrominican de briller, et rend fou les psykers en général. Je trouvais déjà presque gros qu'un archiviste de la trempe de Tigurius des Ultramarines arrive à entrer brièvement en contact avec l'Esprit-Ruche, mais qu'une créature censée n'être qu'un pion puisse résister...C'est de l'hérésie fluffique là.

"karlaen décide de faire exploser le baril pour flamber la pièce une fois qu'elle sera pleine de stealers."
-C'est formuler comme ça dans le texte ou pas ?

Karlaen découvre avec tristesse que la CdlM est dirigée par un sergent (...) = le sergent RAFEN!!!
+
horreur! RAFEN est TUÉ!!!
-Où comment se débarrasser d'un perso fluffiquement (enfin à mon sens) plus valable que toute cette histoire.

"qu'avez-vous fait! " insiste karlaen. Le gouverneur (qui s'appelle Flax.. ) raconte qu'il a tué ses parents qui l'avaient délaissé pour favoriser un nouveau né monstre, son frère. Sa mère l'a eu après un voyage d'affaire (gggg...). Flax est plein de remords mais son frère monstrueux s'est déjà amusé à le 'tyraniser' pendant des mois (..) = il reconnait les coups de griffe sur le plastron de Karlaen: son frère, c'est le Broodlord assoiffé de venger ses parents assassinés ! ..
 
-Alors là...Passons sur le nom du gouverneur, mais on dirait un mauvais scénario de série Z bas de gamme. Ou du Alien en moins bien. Puis reconnaître les coups de griffes sur l'armure, alors que Karlaen a affronté une marée de stealers, c'est fort. Mais, autant ça respecte en partie le fluff sur l’infestation genesstealer (protection and co par les parents), autant ça peut passer le fait que le Broodlord soit le fils de, autant qu'il éprouve un désir de revanche...C'est impossible. Les Tyranides n'éprouvent rien...

Je passe sur les combats...

alors Karlaen déchaîne les super-pouvoirs de la soif rouge
-Je ne m'y connais pas à fond en fluff BA, mais la Soif Rouge, il ne me semble, après vérification dans le Codex, que l'on puisse ''l'activer et la désactiver'', ou alors j'ai manqué quelque chose.  scratch

Dernière scène: Corbulo conseille à Karlaen de se reposer car "le guerrier doit enlever parfois son armure", Karlaen regarde le ciel en pensant à tous ses amis qui sont morts aujourd'hui..
-Faussement philosophique, cette fin. Et symptomatique je trouve de la galère que l'auteur a du ressentir à écrire cette novella.



Bref, ton résumé du scénario est bien plus ''marrant'' à lire que n'a du l'être la lecture du texte pour toi.

Spoiler:

Ghost a écrit:Un humain, cette loque de Flax larmoyant sur 1 ou 2 assassinats puérils = la clé du vaccin contre la rage noire..????
+Un broodlord qui contredit l'esprit de la ruche pour venger ses parents ????????

Rien ne se tient là-dedans. Rien que le broodlord déjà, c'est pas crédible une seule seconde. Puis Flax...A force de vouloir montrer des humains moins ''héroïques'' quand ils sont mis en scène avec des Space Marines, là aussi leur crédibilité en prend un coup...

Je suis déçu pour toi, vraiment. J'aime beaucoup les BA, mais lire ça dégoûte un peu de voir comment la BL et GW peuvent massacrer leur univers. Alors j'imagine même pas pour toi.

+1 Quand même, ne serait-ce que pour avoir eu le courage de le lire jusqu'au bout ! Wink



Vlad
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2941
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shield of Baal] Deathstorm de Josh Reynolds

Message par - Ghost of Arkio - le Mer 10 Déc 2014 - 9:49

Merci, je n'ai aucune mérite et j'aurais préféré me tromper tout simplement.

Spoiler:

"karlaen décide de faire exploser le baril pour flamber la pièce une fois qu'elle sera pleine de stealers."
Là j'ai déformé car c'Est plus complexe = Karlaen ordonne de percer et répande le contenu du réservoir du lance flamme (je le répète quasi à vide et super inflammable) pour inonder la pièce et le faire flamber quand il sera plein de genestealers. Pendant ce temps là il prend son marteau plein d'éclairs et l'abat contre le mur (l'atmosphère de la pièce est plein de promethium inflammable) = ils font ainsi sur plusieurs salles et murs! karlaen foreuse industrielle + rapide que des stealers! ils enflamment le promethium en tirant finalement au bolter. D'ailleurs il rappelle à son sergent qu'ils l'ont déjà fait avec la coque d'un.. vaisseau de space hulk.  oui

et pour celui-là je comprend toujours pas si c'est un hommage ou autre chose

Spoiler:
Rafen de la série BA de Swallow laissé aux prises avec la rage noire dans le dernier dernier eshort de Jim, réapparaît ici. En jetpack et marteau tonnerre comme dans le multi de Space Marine.
Sa mort est complètement anecdotique (le dreadnought Cassos a plus de dialogues dans toute la novella)

Pour Flax:
Spoiler:

Quand je dis larmoyant, c'est parce qu'hélas, dans le BG de warhammer et surtout du M41, les assassinats dans les familles sont monnaie courante.  GoT c'est un soap opéra à coté (histoire des Harlock de dark heresy, histoires des familles ne la Navis Nobile, des Devines dans le dernier HH de Graham, etc.)

Pas + qu'à la fin avec un Karlaen qui imagine le visage de ses camarades morts dans le reflet du soleil levant sur les nuages... du plagiat 1:1 chevaliers du zodiaque

Pour le scénario j'ai un doute :
Spoiler:
Cette histoire de frère changé en monstre qui cherche vengeance contre un frère qui usurpe son pouvoir avec en toile de fond l'assassinat ds parents, me rappelle un peu le scénario de The Witcher 1


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Mer 10 Déc 2014 - 13:53, édité 2 fois

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9560

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shield of Baal] Deathstorm de Josh Reynolds

Message par BlooDrunk le Mer 10 Déc 2014 - 11:17

Hahahah... complètement WTF ce bouquin...

Merci pour les spoiler qui résument ce sous-boltporn au scenario et fluff nullissime...

Brrr ça fait peur, quel gâchis. Evil or Very Mad



BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6977
Age : 34
Localisation : Ariggata

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shield of Baal] Deathstorm de Josh Reynolds

Message par - Ghost of Arkio - le Mer 10 Déc 2014 - 14:19

@Rafen: ha! ben non finalement il se porte très bien:

Reflexion in Blood

EDIT: l'illustrateur de la cover est Raymond Swanland. (je l'ai retrouvé à la fin du ebook)

EDIT2: ..l'auteur a laissé une dédicace à la fin du livre:
For my father, who bought me my first Space Marine

..je culpabilise.. Neutral
Spoiler:
Nan, je rigole Razz
Ça serait pas l'aider que lui mentir, à josh

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9560

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shield of Baal] Deathstorm de Josh Reynolds

Message par Anton Narvaez le Jeu 11 Déc 2014 - 5:53

@Rafen: ha! ben non finalement il se porte très bien:

J'ai bien peur que Reflexion in Blood se passe avant Deathstorm. En tout cas, il était en vente ultérieurement sur le site de la B.L

Puis Rafen est un personnage 100% Smallow, qui a écrit la nouvelle.
Spoiler:
Pas comme Reynolds!
Je me demande si il y a des concertations entre les auteurs pour la mort de tel ou tel personnage crée de toute pièce par un auteur. Rafen est quand meme le personnage principale des romans Blood Angels.

Genre demain, Annandale nous fait mourir Uriel Ventris dans un obscur eBook. Ce serait pas plus choquant.

En tout cas, Merci de ta review.
Elle fait pas du tout envis, et je crois bien que c'était le but. Razz

Anton Narvaez
Space Marine
Space Marine

Messages : 480
Age : 26
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shield of Baal] Deathstorm de Josh Reynolds

Message par Boss Gobblitz le Jeu 11 Déc 2014 - 9:39

Merci pour cette critique ( j'ai envié de dire passage à la déchiquetteuse ) c'est un peu dommage d'en arriver là...

Mode spéculations On :

C'est peut-être Smallow qui lui a demandé de le débarasser d'un personnage que la BL a fini par lui imposer ?
Spoiler:
Ça se passerait donc après Marée Noire, Rafen tellement dégouté de ne par avoir choppé Fabius qu'il succombe à la Rage Noire...

La fin d'un supplice pour les fans des BA. Spéculations Off.

Boss Gobblitz
Space Marine
Space Marine

Messages : 263
Age : 36
Localisation : 1 pied en 74 l'autre en 01

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shield of Baal] Deathstorm de Josh Reynolds

Message par - Ghost of Arkio - le Jeu 11 Déc 2014 - 10:45

J'ai essayé de rester sur les faits mais oui, l'image de gandalf, j'aurai pu m'en passer.

Pour les spéculations sur Rafen, il est encore possible que ça colle:
- Dans le codex V5, Baal versus Leviathan, c'est la dernière-dernière entrée de la chronologie 999.M41 ("l'Heure Noire")

- les événements de la trilogie Swallow se situent un peu avant le déclenchement de la 13ème croisade, et les noms de son escouade (l'epistolier Ceris compris) correspondent exactement aux survivants de Black Tide.

- Reflexion Reflection in blood = mis en vente après Deathsotrm mais bon, il n'existe aucun lien chronologique entre les publications M41 des divers auteurs. Mais c'est la dernière mention de Rafen connue par Swallow. Rafen se porte comme un charme et ils ne parlent pas de choses qui fâchent (Fabius bile et l'attaque sur Baal), donc après son passage dans les Sarcophagus rejuvenant (Bloodline).

Bref, de toute manière, vu l'intérêt montré par josh pour son propre scénario, on ne saura p.e. jamais.
(ou alors lui demander sur son twitter)

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9560

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shield of Baal] Deathstorm de Josh Reynolds

Message par Anton Narvaez le Jeu 11 Déc 2014 - 11:09

@Boss Gobblitz
En fait tout est expliqué là:

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Rafen
et là:
http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Bloodline_(Nouvelle)

Edit:
@- Ghost of Arkio -
Mea culpa. On se rassure comme un peu

Anton Narvaez
Space Marine
Space Marine

Messages : 480
Age : 26
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shield of Baal] Deathstorm de Josh Reynolds

Message par Nico. le Jeu 11 Déc 2014 - 12:22

James Swallow a dit sur son blog il y a quelques jours qu'il écrivait une petite histoire sur Rafen et verrait si la BL aimera ou pas pour en faire des histoires plus longues.

Donc votre Rafen existe toujours.

Mais il a aussi dit que ses ouvrages sur les BA étaient les plus populaires, et quand je vois vos retours ... Razz


Bref, merci Ghost pour ton résumé de Deathstorm, je n'ai pas lu les spoilers pour peut être la lire un jour et me faire mon propre avis. Je me méfie toujours des critiques qui descendent à ce point les ouvrages (surtout si ton côté fan de BA parle).

Smile



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6593
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shield of Baal] Deathstorm de Josh Reynolds

Message par Corax le Ven 12 Déc 2014 - 9:07

Merci pour la présentation et la critique. Cela n'a pas l'air très intéressant à lire vu le peu d'éloges qu'à eu cette histoire. Dommage pour les grands fans des Blood Angels.

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 38
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shield of Baal] Deathstorm de Josh Reynolds

Message par - Ghost of Arkio - le Dim 14 Déc 2014 - 21:40

Update du 1er post avec le artwork complet.

@Nico.: oui pour le principe.
Les deux 1er chapitres ça va encore, mais ensuite c'est exactement le contraire d'une bataille bien traitée, organisée et avec un quelconque décor digne de ce nom. ça m'a rappelé un cartoon parfois. Hormis le boltporn qui prend les 2/3 de la narration, c'est le centre du scénario et la raison de toute cette bataille qui selon moi n'essaient même pas de tenir debout.

Pour Rafen, ma foi il est ici question de Josh Reynolds. C'aurait été Ventris ou Sarpedon, j'aurais réagis pareil= récupération du perso d'un pote auteur bâclée, jeté à la fin sans un mot comme un simple figurant; un traitement de rafen donc assez méprisant en fait.

EDIT: je viens de me rendre compte d'un lapsus intéressant.. L'auteur écrit "Raphen" tandis que celui de Swallow s'appelle "Rafen".. alors soit Reynolds ne connait rien de la trilogie BA de James Swallow, soit il joue volontairement sur l’ambiguïté phonétique + le Rafen black rage de Bloodline. La 2nd reste la plus probable. Bizarre.

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9560

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shield of Baal] Deathstorm de Josh Reynolds

Message par Nico. le Dim 18 Jan 2015 - 18:50

Je viens de lire cette novella, je ne voulais pas en faire de résumé/review mais je tiens tout de même à apporter une correction majeure à celle de Ghost (celle qui fait polémique).

Le sergent de la Compagnie de la Mort se nomme Raphen et non Rafen. CE N'EST PAS LE MÊME PERSONNAGE QUE CELUI DE LA SERIE DE SWALLOW.

Donc arrêtez d'insulter Reynolds et de sortir des théories fumeuses pour rien. Oui les noms se ressemblent, mais Josh n'y est pour rien c'est le nom donné par Games Workshop à ce personnage dans leur supplément Exterminatus:



Ces novellas en corrélation avec les suppléments sont là pour apporter un peu de fluff complémentaire et vendre les figurines qui vont avec. Reynolds avait surement un cahier des charges bien précis, il devait faire un livre héroïque sur le capitaine de la 1ère compagnie qui est en gros sur la boite et qui a droit à une figurine. Mais aussi les autres, les compagnie de Raphen et le Dreadnought Cassor. Il n'a pas inventé les noms ni joué sur l'ambiguïté avec Swallow. Non, on lui a juste demandé de faire un livre allant avec de nouveaux produits. Point.


Après le livre en lui même n'est pas extraordinaire, loin de là, le scénario est basique et peu intéressant. Il y a pas mal de combats avec des scènes déjà vues / clichés. Les apports fluff sont sur les BA et la Compagnie de la Mort, mais cela reprend en gros ce que l'on peut lire dans leur codex. Pour un néophyte des BA ça passe, pour un connaisseur beaucoup moins. Mais c'est souvent comme ça dans les livres BL.

Ghost a été très sévère dans sa critique, chacun a son propre ressenti des livres et surtout sa façon d'en faire une review (moi je suis trop gentil et je le reconnais). Et puis quand on touche aux Blood Angels c'est sensible... Very Happy Même si globalement je rejoins son avis sur le fait que ce livre n'est pas indispensable, pas du tout, c'est une succession de combats peu palpitants sous couvert d'un scénario qui ne l'est pas plus. Les deux autres novellas Shield of Baal sont vraiment pas mal.

Smile



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6593
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shield of Baal] Deathstorm de Josh Reynolds

Message par - Ghost of Arkio - le Dim 18 Jan 2015 - 19:13

Ce n'est pas une erreur: relis l'EDIT de mon dernier post. Et ça n'est pas du tout l'essentiel de ce qu'il y a à critiquer dans cette novella: que ce soit le rafen de Swallow ou des auteurs de Codex, le traitement du personnage lui-même est du niveau de la paraphrase ou du PNJ bouche-trou.
Je ne suis pas le "trop-critique des parutions BA", je suis juste l'un des rares qui fait l'effort de lire tout ce qui parait sur eux, parutions qui n’intéressent pas grand monde sinon, vu la qualité. nuance.

Reynolds n'était pas non plus obligé de partager la confusion mesquine des auteurs de codices/suppléments et aurait pu en faire autre chose. S'il n'avait pas passé autant de temps dans des combats sans cohérence, il aurait pu approfondir ses persos. C'est son choix. Et puis m'enfin! si des officiels de GW ou des codex me répondent "heing..? c'est qui rafen..?" je dirais que c'est juste du foutage de gueule; comme si on avait pas assez d'incohérences/confusions dans le fluff comme ça.
+ Il n'y a aucun apport sur la CdlM. Juste les clichés standard.
+ Aucune explication ni justification sur le but de la mission. Dans son Dante's Canyon, c'était le même format et tout le contraire (relief des persos/scénario/apports fluff).

Et JE N'INSULTE PAS REYNOLDS je l'ai pas "traité" gratuitement avec des noms d'oiseau et sans argument; ce que je déteste voir faire; en+ j'ai loué son autre novella sur les WS. C'est juste que là, à un temps T, peu importe cette histoire de rafen-phen qui détourne de l'essentiel, il m'a tout l'air d'avoir fait de l'alimentaire ou a juste habillé des listes d'armée de quelques scènes de combats connectées entre elles de manière assez brouillone.

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9560

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shield of Baal] Deathstorm de Josh Reynolds

Message par Nico. le Dim 18 Jan 2015 - 19:38

Ce n'est pas une erreur: relis l'EDIT de mon dernier post. Et ça n'est pas du tout l'essentiel: que ce soit le rafen de Swallow ou des auteurs de Codex

Un EDIT ça ne se voit pas autant qu'un nouveau message, le tien est peut être passé inaperçu vu que c'est sur le dernier message du topic. Et comme y'a 4 - 5 personnes qui parlent du sort de Rafen et de la série BA de Swallow, j'ai préféré up le topic pour bien préciser que ce n'est pas du tout le même personnage pour éviter les confusions. N'ayant lu vos débats que tout à l'heure après avoir lu la novella, cela ma semblé important de le préciser pour ceux qui ont participé à ce débat et aux éventuels futurs visiteurs qui en venant ici pourraient croire que c'est le personnage de la série de Swallow. C'est tout.

Mon message ne t'était pas uniquement destiné, mais aussi aux autres ayant participé.

Le reste, je ne suis pas un adepte des Blood Angels dont je ne peux pas desceller un livre qui apporte du vrai fluff d'un livre qui reprend le codex, si tu dis qu'il n'y a rien c'est qu'il n'y a rien. Je te crois et ne remets pas en doute cela.

J'en ai profité pour donner au passage mon petit avis sur cette novella, qui est plus que médiocre. Je crois que l'on peut tous les deux s'accorder sur le fait qu'elle ne mérite pas notre attention ni des prises de tête. Smile


Je ne suis pas le "super critique des BA"

Tu es le plus passionné et connaisseur des Blood Angels du forum, ton avis importe quand il s'agit d'écrits sur eux. Ma phrase n'était pas une reproche.


Dernière édition par Nico. le Dim 18 Jan 2015 - 21:09, édité 1 fois



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6593
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shield of Baal] Deathstorm de Josh Reynolds

Message par - Ghost of Arkio - le Dim 18 Jan 2015 - 20:14

Je comprend ta démarche Wink
L'essentiel pour moi était:
- le but de mon dernier post ( EDIT) était de réparer tu as raison ma 1ère conclusion.
- un rappel tout aussi important après ton post = que cette confusion ne change rien aux véritables faiblesses que j'ai essayé d'argumenter (aussi en relisant et augmentant par EDIT mon post de review, ce que j'aurais du signaler mea culpa)
- que pour ma part, je ne pensais pas avoir insulté l'auteur

Concernant la théorie comme quoi je suis trop dur dans mes critiques sur les publications BA : (et tu avais tout à fait le droit de le penser) = attention aux conclusions hâtives :
- de par mon coté fan boy BA je pense avoir avalé bien plus souvent des couleuvres que ceux dont ce n'est pas l'armée préférée voir qui n'ont aucun intérêt pour les BA (et lu des tas de trucs que quasi aucun francophone même anglophone ne prend la peine de lire)
- oui, comme je connais "davantage" le fluff BA, je tique sur davantage de détails, mais était-ce vraiment le non respect du fluff que je critiquais ici par ex.?

Bref, je ne veux pas que mon intervention dispense les autres de se faire leur propre opinion voir de me contredire; encore faudrait-il que ces e-croquettes à cadence gattling produites par BL intéressent plus qu'une minorité de lecteurs VO francophones+fan BA comme moi.. Smile

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9560

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shield of Baal] Deathstorm de Josh Reynolds

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum