[RECUEIL 40K] La Cinquième Griffe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[RECUEIL 40K] La Cinquième Griffe Empty [RECUEIL 40K] La Cinquième Griffe

Message par ulrick657 le Mar 16 Déc 2014 - 23:24

Salut à tous, je reviens avec un petit texte écrit pour le fun une petite vingtaine de minutes pour m'essayer à un nouveau style. Dîtes moi ce que vous en pensez! (PS: j'ai rien trouvé de mieux en titre, désolé Razz )

Joie. Bonheur. Satisfaction. C’est tout ce que son esprit primitif pouvait ressentir actuellement. Le tressaillement constant et régulier, l’aller-retour rapide de la culasse. Il se sentait enfermé dans cette carcasse de métal, et chaque coup qui partait lui permettait de s’évader. Plus rien. La main experte et gantée qui le tient enlève le chargeur vide. Frustration. Colère. Impatience. Il sent le clic du chargeur plein qui s’enclenche dans son caisson. De nouveau, joie, bonheur, satisfaction. Chacun des trente tirs atteignaient une cible, faisant exploser la piètre forme de vie humaine en une gerbe de sang et de lambeaux de chairs calcinés. Comparé à ses homologues preux et saints loyalistes, il était corrompu jusqu’à la moelle, tirant un malsain plaisir lorsqu’un de ses bolts déchiquetait une cible. Son propriétaire le traitait bien, s’en occupait et le priait fréquemment, en échange de quoi il le servait sans rien dire, comme par gentillesse. Il sentait la présence d’un autre, plus abyssale, haineuse et agressive. L’épée à la taille de son propriétaire. Et un autre. Un esprit torturé, malformé, progéniture de l’assemblage de plusieurs pièces d’armures récupérées au fil des siècles. Il sentit un claquement sec. Frustration. Il était attaché la cuisse de son maître. Il perçut l’ivresse de sang de l’épée qui rugit, faisant tournoyer ses dents sous la demande du chef, impatiente de déchirer la viande devant elle. Le maître le reprit, le maniant d’une seule main, tandis que l’autre utilisait l’épée. Il délivra de son corps deux autres bolts, qui explosèrent encore deux cibles. Plus rien. Fini. Plus de morts, plus de cibles. Il se sentit abandonné quand son propriétaire l’accrocha à sa cuisse, comme il sentit la frustration écœurante de l’épée quand elle rentra dans son fourreau. Il sentit un autre qui approchait, qu’il ne pouvait pas sentir. L’esprit de la machine de l’armure de Kaer-Andross, l’ami de son propriétaire. S’il avait eu une bouche, ses lèvres se seraient révulsées et il aurait montré les crocs.

« -Beau combat, dit Kaer-Andross.
-Parles pour toi. Répondit Esteban en souriant.
-Il faut nous dépêcher,  j’ai entendu la Première Griffe nous réclamer.
-Très bien. Cinquième Griffe, en avant. »

Lui, Kaer-Andross et deux autres hommes étaient les derniers survivants de la Cinquième Griffe de la Dixième Compagnie de la Huitième Légion. Jamais, avant la Grande Hérésie, il n’avait commandé de groupes de combats. Mais lorsque leur chef d’unité devint fou, il fut le seul à le défier et à le tuer. Ils attaquaient une petite planète impériale, Tso 124, une sorte de mini monde-forge, où seulement quelques centaines de milliers d’habitants vivaient. La planète était plus petite superficiellement que le feu Nightfall. Ils leur étaient tombés dessus alors qu’ils ne s’y attendaient le moins, sortant des flancs du Covenant of Blood par les modules d’atterrissage. L’Exalté voulait savoir ce qu’ils fabriquaient ici. Il avait envoyé la totalité de ses Griffes, drapées de nuit, frapper à travers la planète pour livrer la guerre comme avant, depuis l’ombre, en laissant les traces ignobles de leur passage derrière eux. Enfin, ils pouvaient commencer à se battre comme de vrais Astartes. Même avant la Trahison, il n’appréciait pas les techniques du Night Haunter, mais il était là avant même de le retrouver. Il avait dû tuer deux autres membres de la Cinquième Griffe à cause de ça, ne voulant pas servir sous les ordres d’un Terran.

« -Première Griffe. Dit-il dans son vox. Nous arrivons. Qu’avez-vous trouvé ?
-Tu n’en croiras pas tes yeux. Répondit la voix amusée de Cyrion.  
-Silence. Tonna la voix de Talos. Esteban, nous avons identifié quel type de… Production ce monde-forge fabrique.
-Dis-moi tout, Prophète. »

La réponse de Talos mit quelques secondes à venir.

« -Ce monde fabrique… Des bombes virales à Exterminatus. Je préviens Vandred de suite. »

Esteban enfonça son épée dans l’abdomen d’un milicien et jeta le cadavre déchiqueté sur le côté. Il avançait aux côtés de Kaer-Andross, qui frappait de son gantelet entouré d’halos bleutés. Les corps disloqués tombaient autour de lui. Il serra la poignée recouverte de bois de son bolter et expédia trois tirs précis sur une barricade, abattant un soldat et forçant les autres à se coucher. Il vit Xarl apparaître sur le côté de son champ de vision, brandissant son épée-tronçonneuse à deux mains. Il frappa les deux hommes couchés, envoyant voler de hautes giclées de sang.

« -Essayez de mettre moins de temps la prochaine fois. Aboya-t-il.
-Essayez de ne pas vous faire isoler, la prochaine fois. Rétorqua Kaer-Andross sur le même ton dédaigneux.
-Silence, chien. Cracha Uzas qui se tenait près de Talos. Celui-ci semblait être dans un de ses rares instants de lucidité.
-Nous ne t’avons pas adressé la parole, espèce de taré. Se moqua Cyrion avec un sourire désabusé. Son casque battait contre sa cuisse.
-Talos. Dit seulement Esteban.
-Tu ferais mieux de lui demander d’attendre plus loin. Proposa le Chasseur d’Âmes. Les yeux sans vie du crâne à la rune nostramienne le fixait ardemment.
-Soit. Kaer-Andross, pars en reconnaissance dans un court périmètre.
-Bien. »

Il ne pouvait leur en vouloir. Il était un ancien Word Bearer dégoûté de la route que prenait sa Légion. Malgré cela, il continuait à prier le Panthéon de la Ruine et à vénérer l’Urizen comme un être divin. Cela l’avait fortement handicapé à plusieurs moments où il eut besoin de support.

« -Tu disais avoir trouvé des bombes virales ? Demanda le chef de la Cinquième Griffe.
-Oui. Seulement, nous avons un problème. Quand nous sommes arrivés, un compte à rebous était déjà enclenché. Il nous reste suffisamment de temps pour fuir, mais pas assez pour l’arrêter. Pourrais-tu t’en occuper ?
-Je ne sais pas, cela remonte à loin. Laisse-moi voir.
-Ne me fais pas croire que tu ne te rappelles plus tes enseignements de Techmarine. Ironisa Xarl.  
-Bien sûr que si, abruti, mais je n’ai jamais touché à ce genre d’engin. Il doit être assez récent. »

Kaer-Andross réapparut, l’armure recouverte de sang frais.

« -On ne t’avait pas dit de rester loin, fils de Lorgar ? S’enquit Xarl en le voyant apparaitre.
-Ils arrivent. Une cohorte de Skitarii, près à nous déchiqueter.
-Alors restes là pendant que nous partons.
-Fermes là, Xarl. Lâcha Esteban. Kaer, tu peux les retenir ?
-Bien sûr, acquiesça l’ancien Word Bearer.
-Partez. Lança Esteban à Talos. Quittez cette planète. Si jamais cela tourne mal, il faut qu’il y ait le moins de pertes possibles.
-Les autres Griffes ont évacué. Il ne reste plus que nous. Dit Cyrion après avoir sondé les vox.
-Bien. Alors partons. Conclut Talos.
-Prends Somelius et Tarhjaan avec toi. Kaer et moi, on s’occupe de ça.
-Une trentaine de Skitarii arrive, et ton Word Bearer ne pourra pas les retenir.
- Alors laisse-moi ma Griffe. »

Talos fixa les yeux de son frère de bataille. Il acquiesça lentement.

« -Première Griffe, Cinquième Griffe, repli.
-Ca me rend triste de te laisser derrière, Kaer-Andross. Ironisa Cyrion.
-Bonne chance, mon frère. Dit Talos sur un vox privé.
-Ave Dominus Nox, Chasseur d’Âme. »

Il eut comme réponse un simple cliquetis du vox. Kaer réapparut, son pistolet plasma braqué devant lui, et il tirait sans cesser. Un trou béant trônait au milieu de son ventre, et il avançait en boitant. Il s’écroula au bout de quelques pas.

« -Je meurs pour rien, c’est ça ? Demanda-t-il dans un gargouillis. »

Esteban ne répondit pas. Il dégaina son bolter et acheva son camarade. Les Skitarii apparurent et le braquèrent.

« -Je meurs pour la Huitième. Dit-il seulement. »

Il tira dans la bombe virale alors qu’il entendait le signal d’arrivé du Blackened à bord du Covenant qui s’éloignait déjà.
Mort. Mort. Mort. C’était tout ce qu’il ressentait. Le bois autour de sa crosse n’était plus là. Il sentait l’esprit de l’armure mourir aussi, alors qu’il suffoquait. Fini. Fini.

EDIT: j'ai décidé d'approfondir le background de mes persos, je ferais donc une sorte de recueils de mini nouvelles traitant de la 5ème griffe, de la Grande Croisade à la mort d'Esteban et Kaer-Andross, le texte juste au dessus ^^


Dernière édition par ulrick657 le Mer 29 Avr 2015 - 10:00, édité 1 fois
ulrick657

ulrick657
Scout
Scout

Messages : 113
Age : 21
Localisation : Moselle/Rhônes Alpes

Revenir en haut Aller en bas

[RECUEIL 40K] La Cinquième Griffe Empty Re: [RECUEIL 40K] La Cinquième Griffe

Message par Corax le Mer 17 Déc 2014 - 14:28

Très belle petite Histoire sur la 5ème Griffe des Night Lords avec l'apparition de la 1ère Griffe de Talos.


corax [RECUEIL 40K] La Cinquième Griffe 25154110  ravenguards

d) Codex Raven Guard
Corax

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6762
Age : 41
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

[RECUEIL 40K] La Cinquième Griffe Empty Re: [RECUEIL 40K] La Cinquième Griffe

Message par sanguinus le Mer 17 Déc 2014 - 19:40

Sympa l'idée d'un monde qui fabrique des bombes virales , mais sinon j'ai pas très bien compris ce que c'est une Griffe?


 "On ne peut pas éviter la guerre car elle est éternelle, autant s'y jeter et y mourir glorieusement."
sanguinus

sanguinus
Space Marine
Space Marine

Messages : 194
Age : 18
Localisation : Segmentum Solar , Paris

Revenir en haut Aller en bas

[RECUEIL 40K] La Cinquième Griffe Empty Re: [RECUEIL 40K] La Cinquième Griffe

Message par ulrick657 le Mer 17 Déc 2014 - 20:46

Une griffe est l'équivalent d'une escouade chez les Night Lords Wink
ulrick657

ulrick657
Scout
Scout

Messages : 113
Age : 21
Localisation : Moselle/Rhônes Alpes

Revenir en haut Aller en bas

[RECUEIL 40K] La Cinquième Griffe Empty Re: [RECUEIL 40K] La Cinquième Griffe

Message par Caddon Varn le Jeu 18 Déc 2014 - 13:41

Très joli, surtout la perspective du bolter, qu'était vraiment marrante !


"In darkness, all men are equal. Save those who embrace it."
                                                                   - Kayvan Shrike
Caddon Varn

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 619
Age : 19
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

[RECUEIL 40K] La Cinquième Griffe Empty Re: [RECUEIL 40K] La Cinquième Griffe

Message par ulrick657 le Mer 29 Avr 2015 - 10:11

Salut tout le monde! Je reviens avec un autre récit sur la 5ème, cette fois, c'est Istvaan le lieu de l'action principale!

Esteban enclencha l'éjecteur de son bolter et vérifia son épée tronçonneuse. Son armure MkIV luisait sous le ciel gris d'Istvaan, et il regardait les positions Salamanders en contrebas. Son escouade l'entourait, Soméllius avec son bolter lourd et Tarjaan accroupi tout en scrutant un auspex. Les Iron Hands continuaient à se ruer sur les positions Emperor's Children alors que les Salamanders et la Raven Guard se rassemblaient pour laisser place aux renforts.

"-Les fils de la Gorgone sont téméraires. Ricana Tarhjaan en rangeant son auspex. Ferrus risque de s'en mordre les doigts.
-Les Iron Hands ont la rage. La Gorgone ne supporte pas de se faire humilier, et Fulgrim le savait bien. Maintenant, il va mourir, et ses fils avec lui."

Soméllius lâcha un petit rire. Esteban regarda les rangs Iron Warriors. Barban Falk et Forrix circulaient parmi les compagnies immobiles, les bolters contre le torse de leurs armures lustrées. Le Night Lord reporta son attention sur les rangs Salamanders. Son scan reconnut dans le tas d'armures vertes et noires Vulkan, et Esteban suivit le regard du Primarque. Celui-ci fixait les rangs Iron Warriors, et Esteban sut que Vulkan avait compris l'amplitude de la trahison. Il vit dans ses yeux la panique lorsqu'Esteban entendit l'ordre de tirer dans son casque. La IVème Légion ouvrit le feu la première, suivit des Word Bearers, des Night Lords puis de l'Alpha Legion. Esteban acquiesça et vida son chargeur dans les rangs loyalistes. Les Salamanders essayèrent de se reprendre et tentèrent de s'abriter derrière leurs blindés, mais le déluge de tir était intense. Malcharion dégaina son épée tout en éjectant le chargeur de son bolter d'assaut. Il ordonna la charge, et Esteban dégaina son épée tronçonneuse. Il partit en premier, le moteur de son arme tournant au maximum.

Il aperçut une ombre le dépasser sur sa droite. Il jeta un rapide coup d'oeil et vit le Night Haunter, à la fois terrible et magnifique dans son armure faite de nuit. Une cape d'un rouge aussi vif que le sang flottait dans son dos, recouverte d'un drap de peau humaine sanguinolente. Son haut gorgerin formait deux ailes de chauve souris derrière sa tête, de la couleur du bronze vieilli, et faisait écho au crâne ailé, symbole de la Légion, sur son épaulière droite. Mercy et Forgiveness, ses griffes jumelles fixées à ses poignets, luisaient d'une lueur assassine. Des éclairs crépitaient autour de ses bras, flottant autour des griffes énergétiques. Esteban le perdit de vue quand il s'enfonça dans les Gardes du Brasier, la garde personnelle de Vulkan. Le sergent Night Lord para un coup de poignard d'un revers du poignet et enfonça sa lame dans la gorge vulnérable d'un Raven Guard. Le sang gicla violemment lorsqu'il retira son arme, repeignant le bleu sombre de ses plaques d'armure. Un bolt explosa sur son épaulière et le fit vaciller. Il activa la mise en route automatique de son épée et la jeta sur le tireur. La mêlée était tellement intense que son épée rebondit sur la carapace d'un Contemptor Iron Warrior. Son épaulière gauche, ornée du rouage surmonté d'un crâne du Mechanicum, indiquant son poste de Techmarine, éclata alors qu'un tir de plasma le frôla. Il ramassa un bolter au sol et vida le chargeur sur son agresseur. Il réalisa trop tard que c'était un Contemptor Salamander, et celui-ci l'attrapa avec son gantelet et le souleva jusqu'à lui. Le servo-bras dans le dos d'Esteban s'activa et frappa violemment la tête de la machine, puis il ramassa son couteau de combat accroché à son tibia et l'enfonça dans la lentille du Dreadnought. Le robot-sarcophage le lâcha, et Esteban recula en rampant. Trois tirs de laser fusèrent vers le vénérable Salamander, dont la carcasse s'ouvrit en explosant. Le Night Lord se releva et regarda vers les tireurs. Trois Iron Warriors le regardèrent et repartirent au combat.

Esteban esquiva une attaque et écrasa son poing contre le casque de son assaillant. Le Salamander contre-attaqua immédiatement, mais un bolt explosa son épée tronçonneuse en pleine trajectoire. Un poing énergétique fracassa la poitrine du fils de Nocturne. Un Word Bearer aida Esteban à se relever et lui tendit une épaulière de Night Lord griffée, ramassée sur un corps. Esteban lui arracha des mains et l'installa précairement là où se trouvait son épaulière du Mechanicum

"-Ne t'approches pas, pourriture corrompue. Cracha Esteban en ramassant une nouvelle épée tronçonneuse. Les combats avaient progressé dans les lignes loyalistes, et ils se retrouvaient désormais en arrière.
-Je ne me considères même plus comme l'un de ces dégénérés. Lâcha le Colchisien d'un air las. Esteban remarqua que le livre enflammée sur son épaulière avait été fracassé à coups d'épée.
-ce ne sont pas les combats qui ont éprouvé cette épaulière, remarqua le Night Lord.
-En effet. Le chemin prit par ma Légion n'est pas le mien. Je suivrai le Maître de Guerre, mais ces histoires de dieux ne me plaisent pas, ça m'horripile.
-Alors tu penses comme nous. Esteban. Se présenta le Night Lord. Bas-toi avec moi, et j'essayerai de te faire passer pour mort auprès de ta Légion.
-Kaer-Andross. Dit le Word Bearer en hochant la tête."

Esteban activa sa nouvelle épée et partit vers les combats en courant, suivi de Kaer-Andross.

"-Qui est ce chien de Colchisien qui te suis? Cracha Tarhjaan d'un air venimeux dans le vox. Esteban entendait les tirs et les combats par dessus sa voix.
-Il s'appelle Kaer-Andross, et il ne respecte plus les codes de Lorgar. Il va venir dans la Griffe.
-Quoi? Rugit Soméllius. Peut être pourrais-tu demander l'avis des autres avant de faire ça!
-J'ai pris ma décision. Kaer-Andross fera partie de la Cinquième Griffe. Tonna Esteban d'un ton las, mais autoritaire. Rapport de situation?"

Les membres de l'escouade dirent leur position l'un après l'autre. Esteban se retrouvait déjà dans la mêlée, s'enfonçant dans les corps jusqu'aux tibias. Les tirs des titans et des chars super lourd soulevaient des mottes de terres gigantesques, emportant avec eux des dizaines de Space Marines. Il vit une forme gigantesque s'élever au dessus de la mêlée, une image floue d'un guerrier divin, engoncé dans une armure du métal le plus pur. Il maniait un marteau démesuré, et il était entouré d'une garde de robot. Il fracassa son arme contre le blindage d'un Predator qui valdingua sur plusieurs mètres, ses canons se pliant et se cassant tandis que le blindé roulait dans la poussière noire. Perturabo, seigneur d'Olympia, s'enfonça dans les lignes ennemies, entouré de sa Garde de Fer.

Le combat était d'une intensité qu'Esteban n'avait encore jamais vu. La force d'une seule Légion était capable de dévaster une seule planète, et sur ces quelques dizaines de kilomètres de poussière noire s'affrontait une puissance militaire capable de dévaster des galaxies. Ce n'était plus une bataille, mais toute l'intensité et l'horreur de toutes les guerres qu'avaient livrées l'Humanité rassemblée en un seul endroit. Petit à petit, les forces loyalistes étaient écrasées entre le marteau des quatre Légions ayant montré leur rébellion sur Istvaan et l'enclume des forces originales d'Horus. Des faits d'armes digne de grandes sagas s'accomplissaient sur le champ de bataille, faits d'armes à jamais noyé sous l'immondice de cette bataille.

Esteban vit une image qui le marqua à jamais; Sevatar, debout sur une pile de cadavres Salamanders et Raven Guard, tous tué par son chainglaive, affrontait deux capitaines Raven Guard en combat singulier. Le Prince des Corbeaux évita une attaque d'un mouvement normalement impossible à réaliser pour un Astartes. Il fit pivoter son arme dans sa main comme un simple poignard avec une agilité et une rapidité déconcertante par rapport à la taille de l'arme. Un de ses deux adversaires frappa vers lui avec une épée énergétique; Sevatar dévia l'attaque du côté de son arme, la renvoyant en plein milieu du plastron du deuxième fils de Corax. Il dégaina son poignard et planta la lame effilée et ciselée dans la jointure du casque du dernier, et tourna sur lui même pour frapper du dos de sa main dans le manche du couteau. La lame traversa la gorge et s'éjecta de l'autre côté. Il planta son chainglaive dans l'abdomen du Raven Guard grièvement blessé, récupéra son poignard en vol, le planta dans la plaque faciale du casque MkIV du loyaliste en arrachant son chainglaive du ventre, et finit par le décapiter d'un coup net. Il récupéra la tête en prenant son poignard. Il attacha le casque à une chaine qui pendait de son épaulière droite et rangea son poignard. Le premier capitaine disparut dans une explosion.

Esteban enfonça son épée tronçonneuse dans la plaque faciale d'un Raven Guard. Les dents mordirent le métal, projetant des étincelles et du sang contre le bras du Night Lord. Le loyaliste beugla, le visage entamé par les dents de l'épée. Esteban tira un bolt à bout portant, le projectile traversa le visage et explosa contre l'arrière du casque, envoyant voler des morceaux de chair et d'os en l'air. Il vit à l'extérieur des combats Corax sortir de la mêlée, accompagné d'environ un millier de Raven Guards. Esteban vit dans ses yeux la résilience et la haine qu'il éprouvait envers les renégats. Visiblement, le Primarque de la Raven Guard sauvait les restes de sa Légion pendant que les deux autres se faisaient massacrer. Les Morlocks des Iron Hands avaient été presque tous massacrés, et seulement un dernier carré entourait le corps de leur Primarque décapité. Des Salamanders, il n'en restait que quelques traces, des ilots de résistance.

Esteban savait que la victoire leur était acquise, et ce même avant que les quatre dernières légions ne s'engagent. Le plan mis en place par le Maître de Guerre était inébranlable. Le Night Lord regarda vers les anciennes lignes de défense des forces d'Horus, et il se demanda si celui-ci était terré dans un bunker. Il avait aperçu Mortarion, fauchant les lignes ennemies armé de Silence, sa faux de combat, savait que la Gorgone avait été tué par Fulgrim et savait Angron au coeur de la bataille, mais est-ce que le Maître de Guerre était lui aussi au combat? Il soupesait la question tout en se battant, Kaer-Andross à ses côtés. D'un côté, c'était son combat, c'était à lui de mener les troupes au combat, mais d'un autre côté, cela était une grande prise de risque. Le Night Lord avait entendu des récits sur les batailles menées par les Sons of Horus où leur Primarque avait mené ses troupes. Il était un dieu de la guerre et rien ne pouvait l'arrêter, mais il se trouvait sur ce champ de bataille au moins trois êtres capable de rivaliser au combat avec lui. Seulement, et cela fit sourire Esteban, Ferrus était mort tué par le Phénicien, Corax avait fui et Vulkan avait disparu après son affrontement contre Curze.

Le Techmarine ne réfléchissait plus, il frappait devant lui, tuait sans distinction. D'un coup, sa lame fut stoppé, et une voix l'interpella.

"-Que fais-tu, imbécile de Nostramien? Lâcha un Son of Horus qui rejeta l'épée d'Esteban en arrière. Nous sommes dans le même camp!"

Esteban ne répondit pas, et regarda l'héraldique du guerrier. Il savait qui il était, Horus Aximand, capitaine de la Cinquième compagnie des Sons of Horus. Il ne s'excusa pas et retourna dans les combats.

Malcharion marchait dans les étendues de morts. Jamais durant sa longue vie il n'avait vu autant de cadavres de posthumains au même endroit. La bataille avait été gagné il y a plusieurs heures désormais, et les Légions commençaient déjà à se rassembler. Les World Eaters étaient partis à la poursuite de Corax et ses Corbeaux, mais le capitaine savait, avec l'expérience et les connaissances qu'il avait sur la XIXème, que les fils de Corax pouvait s'en sortir. Il regarda dans l'étendue et vit qu'il n'était pas seul. Beaucoup de membres des huit légions renégates trainaient dans le champ de mort, surtout des apothicaires. Un lui accrocha l'oeil; un Emperor's Children, au visage creusé, à la peau blême et les quelques cheveux qui lui restaient étaient blancs et longs. Il était suivi de serviteurs qui tirait une charrette dans laquelle s'entassait des corps. Malcharion remarqua qu'il ne s'agissait pas seulement d'Emperor's Children, mais aussi de Salamanders, de Word Bearers et... De Night Lords.

"-Fabius... Cracha Esteban en approchant de son capitaine.
-Comment? Demanda le Belli-Sage qui étai aspiré dans ses pensées.
-Fabius Bile est le maître apothicaire de la IIIème. On raconte des choses horribles sur ce qui se passe dans son vaisseau, l'Andronius. Que font les Word Bearers? S'enquit le Techmarine en voyant Erebus récupérer lui aussi des corps de chaque légions.
-Il prépare quelque chose de gros, une tempête qui va ravager l'espace.
-Comment le savez vous? S'étonna Esteban.
-J'ai parlé avec votre... Recrue, Kaer-Andross. Il me semble fiable, même pour un sale Colchisien. Nous lui fourniront une armure.
-Merci Capitaine. Et maintenant? Qu'est-ce qu'on fait?
-Nous partons pour Terra? Hasarda Malcharion avec un sourire."

Seulement, les ordres donnés par le Night Haunter ne les approchèrent pas du Segmentum Solar, mais les en éloignèrent. Ils partaient pour Thramas.
ulrick657

ulrick657
Scout
Scout

Messages : 113
Age : 21
Localisation : Moselle/Rhônes Alpes

Revenir en haut Aller en bas

[RECUEIL 40K] La Cinquième Griffe Empty Re: [RECUEIL 40K] La Cinquième Griffe

Message par Caddon Varn le Mer 6 Mai 2015 - 14:29

C'est vraiment dynamique, comme bataille !
On perçoit bien la confusion de cette mêlée parmi les plus gigantesques de l'histoire humaine !
J'ai beaucoup aimé aussi les nombreuses références aux bouquins BL, on voit que tu lis beaucoup !
Félicitations


"In darkness, all men are equal. Save those who embrace it."
                                                                   - Kayvan Shrike
Caddon Varn

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 619
Age : 19
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

[RECUEIL 40K] La Cinquième Griffe Empty Re: [RECUEIL 40K] La Cinquième Griffe

Message par ulrick657 le Ven 26 Juin 2015 - 23:46

Et voilà les amis, après une nouvelle petite absence, je reposte ici les derniers textes de ma 5ème Griffe. Le premier traite de l'assassinat du Night Haunter et de la débâcle de Tsagualsa. Ce n'est personnellement pas mon préféré, avec quelques bourdes fluffiques (l'arrivée des Primogenitors et des Ultramarrants ^^) mais je l'ai gardé tel quel. Le deuxième traite de la campagne de Thramas. Je me suis un peu laissé emporter sur le nombre de personnage apparaissant dans l'histoire, qu'ils ne disent qu'une phrase ou qu'ils soient bel et bien présents. Enfin, la dernière parle de quelques temps après mon premier texte, et donc d'après la mort d'Esteban. On voit dans ce texte ma vision de comment certains membres de la 1ère Griffe d'AdB ont récupéré leurs armes. A vos cailloux! :p

1er texte:

"-Bon sang, mais que fait-il? Gronda Esteban en voyant Talos passer devant lui en sprintant, son épée à la main.
-Il le poursuit? S'enquit Tarjhaan. Il a bien dit que personne ne le devrait!
-Talos! Hurla Esteban, avant de se lancer derrière lui."

Cela avait été la dernière volonté du Primarque. Laisser son assassin le tuer. Et Talos allait briser ce voeu. Le Night Lord baissa les yeux vers le sol noir de la forteresse de Tsagualsa, et se rendit compte qu'il y avait du sang. Il s'arrêta, enleva son casque et gouta le liquide. Celui du Night Haunter. Ainsi, il était mort. Cela n'attrista guère Esteban, qui vit qu'il était au milieu d'un croisement. Plusieurs Night Lords se tenaient là, maudissant Valcoran qui était passé il y a peu.

"-Par où? Lança l'ancien Techmarine à l'attention d'un groupe de la huitième compagnie."
L'un d'eux pointa le couloir devant lui, mais avant qu'Esteban n'ai pu se lancer, quelqu'un l'agrippa et le jeta au sol.
"-Laisse, lui dit Zso Sahaal. Laisse le moi."

Le premier capitaine partit dans une autre direction. Esteban avait entendu dans sa voix une grande haine, mais pour qui? Talos ou l'assassin? Aussitôt, il comprit. Plusieurs capitaines se ruaient aussi à la poursuite de Talos. Vandred arriva, en marchant d'un air satisfait.

"-Que se passe-t-il, capitaine?
-Le Callidus a volé la Corona Nox. Sahaal la veut pour contrôler la Légion, et mes chers compères ont compris qu'ils le pourraient aussi s'ils la récupérait.
-Et vous, capitaine? Dit Esteban avec un léger sourire. Et Talos?
-Moi? Je ne veux pas de ce pouvoir. Lâcha Anrathi avec un soupir de satisfaction. Et Talos... Je ne sais pas, mais ce n'est pas la soif de pouvoir. C'est autre chose, qui lie le Primarque au Chasseur d'Âmes, mais quoi..."

Esteban vit que le capitaine était aussi interrogatif que lui.

"-Te voilà! Dit Soméllius en arrivant."

Esteban le regarda quand le palais se mit à trembler.

"-Qu'est-ce... Commença à dire un membre de la troisième compagnie, avant d'être interrompu par une ogive qui avait traversé le toit.
-On est attaqué! Hurla Vandred. Dixième compagnie, lança-t-il dans le vox, rassemblement au Covenant!"

Esteban remit son casque et regarda par le toit percé. Des dizaines de dizaines de vaisseaux perlaient le ciel. Le Night Lord zooma avec ses lentilles sur l'un d'eux. Le symbole de l'Ultima.

"-Les Ultramarines. Soupira-t-il sur le vox général."

C'était une vision de cauchemar. Le ciel était constellé de vaisseaux Ultramarines, et de leurs chapitres descendants, les Primogenitors. Toute leur puissance de feu labourait le palais du Night Haunter, et Esteban fut ébahi de la vitesse à laquelle ce monument était réduit en cendre. Il embarqua dans le Thunderhawk qui décollait déjà, et ils partirent vers le Covenant of Blood. Vandred était là et regardait d'un oeil inquiet son vaisseau, dont le bouclier scintillait sous les tirs. Des membres des première et cinquième griffes étaient là.

"-Xarl, interpella Esteban, où est Talos?
-Crois-tu que j'en ai la moindre idée? Ironisa celui-ci. Il est parti derrière cet assassin, un Callidus. Je crois que nous ne le reverrons plus."

Esteban le fixa d'un regard noir. Il n'aimait pas Xarl, voire pas du tout. À vrai dire, il n'aimait personne, ses relations n'étaient pas basées sur l'affection mais le respect. Cependant, il ne respectait que peu de personnes, les membres de sa Griffe, Malcharion, Vandred et deux ou trois autres capitaines. Il admirait quelques autres personnes aussi, Sevatar en particulier. La seule personne pour qui il avait une sorte d'affection était Talos. Il regarda l'espace vide alors que la navette entrait dans un hangar du Covenant. La rampe s'ouvrit et ils descendirent.

"-Les chefs d'escouade au pont de commandement. Ordonna Vandred par le vox."

Esteban le suivit et entra dans le strategium à ses côtés. Le capitaine prit place dans le trône de commandement et sa bouche s'étira en un sourire malsain.

"-Poussez les moteurs au max. Vitesse optimale, poussée sur quarante cinq degrés bâbord, puissance maximale. Lances navales prêtes à faire feu, seulement sur mon ordre.
-Monseigneur, dit un officier de pont, si nous suivons les coordonnés donnés, nous serons en plein sur la route du Guilliman's Honour.
-À qui est ce vaisseau? Demanda Vandred. Il savait qu'ils se retrouveraient en plein sur sa trajectoire.
-Chapitre Genesis, monseigneur."

Vandred rigola doucement. Esteban savait ce qu'il comptait faire. Il n'avait pas la même connaissance de la bataille stellaire que lui, mais il le savait. Il espérait juste que cela allait marcher.

Le Guilliman's Honour était un jeune vaisseau, fier et élégant, et c'était aujourd'hui son baptême du feu. Premier parmi les vaisseaux construits selon les nouveaux standards du Mechanicum, il était sorti des forges d'Ultramar, et Guilliman l'avait offert au chapitre Genesis, qui lui donnèrent son nom. Mais, par une manoeuvre habile de l'ennemi, il se retrouva soudainement sur la trajectoire d'une pointe de métal, de la même couleur que l'espace. Vandred rit à gorge déployée, alors qu'un fin bandeau de vide séparait la proue du Covenant du flanc du Guilliman's. Alors qu'ils allaient se heurter, Vandred ne dit que deux mots.

"-Lances, feu."

Les lances navales étaient utilisées pour blesser les vaisseaux sur de longues distances, étant donné la puissance de leurs tirs. Là, les lasers parcoururent un tout petit espace de vide avant de traverser le bouclier, qui ne put rien faire vu la portée du tir, et la coque du vaisseau Genesis. C'était comme tirer au fusil à pompe en posant le canon sur le front de sa cible. La coque s'ouvrit et le Covenant s'engouffra dans le trou, élargissant l'orifice et terminant de couper en deux le vaisseau. Sa coque se raya alors que les boucliers crépitèrent. Les deux moitiés du vaisseau finirent de se séparer alors que la nef Night Lord s'éloignait.

"-Monseigneur, on détecte un écho sur le flanc droit, arrivée dans cinq minutes.
-Des débris, rien de plus. Lâcha Anrathi.
-C'est un vaisseau inconnu des données de bord, mais il demande l'autorisation de se poser.
-Esteban, prend Malek et Garadon, et va voir."

Les deux Atramentar partirent avec le Techmarine. Ils arrivèrent dans le hangar alors que le vaisseau ouvrait sa rampe. Talos sortit, et Esteban lui sourit.

"-Personne ne me croira quand je dirai que je t'ai vu sourire en voyant quelqu'un arriver. Dit Talos avec humour.
-Où étais-tu? S'enquit le Terran.
-Je t'expliquerai. En attendant, Vandred doit vouloir des explications."

Ils s'enfoncèrent dans le vaisseau, alors que celui-ci entrait dans le Warp, s'esquivant ainsi à la terrible lutte spatiale se livrant au dessus de Tsagualsa.
Les deux amis entrèrent dans le strategium, bourdonnant d'activité. Les Atramentars rentrèrent après eux et se positionnèrent de nouveau au bas du trône d'Anrathi.

"-Chasseur d'Âmes. Où étais-tu? Demanda celui-ci en regardant Talos approcher.
-J'ai rempli une mission que seul moi pouvait faire, sur ordre du Primarque lui même. Je suis de retour désormais, prêt à servir la Dixième compagnie, et la Légion."

Vandred regarda Talos et enleva son casque, qu'il jeta derrière son trône. Il sentait quelque chose gratter dans sa tête, il savait que la bête du Warp dans sa tête prenait le dessus.

"-Que faisons nous, Vandred? Demanda Esteban.
-Je suis l'Exalté... Susurra le capitaine dans un feulement sourd. Nous partons et honorerons les dernières paroles de notre père.
-À savoir? S'interrogea Esteban.
-La Légion n'est plus. Le Kyroptera est divisé, et chacun essayera de prendre le dessus sur les autres. Nous allons frapper l'Imperium à travers toute la galaxie. Nous allons les faire payer pour la mort du Night Haunter."

Ils acquiescèrent tous en silence, et l'Exalté les renvoya.

"-Branchez moi sur les fréquences impériales les plus proches. Ordonna-t-il."

Il se passa un moment avant qu'un officier du pont ne lui confirma que c'était fait.

"-Impériaux. Lâcha la chose-Vandred dans un grondement sourd. La mort rode dans les ténèbres. Et elle connait votre nom. Ave Dominus Nox."


2ème texte:

Malcharion hocha la tête lentement. Les Night Lords autour de lui dégainèrent leurs lames en silence, la lumière de la lune se reflétant sur les éclairs qui marquaient leurs armures. L'ennemi était juste devant, mais s'attendait à une frappe venant de l'autre côté. Cependant, quelques patrouilles gardaient le côté ci.

"-Première Griffe, avec moi. Deuxième et troisième, tirs de couverture, élimination des armes lourdes. Quatrième, cinquième, attaques de flancs."

Le Belli-Sage avait fait séparé la compagnie en deux effectifs égaux, chacun frappant à sa guise dans la région.

Esteban suivit Raz-Arja, son sergent, dans l'ombre. Il avait laissé son servo-bras dans le Rhino pour une meilleure discrétion. Tarjhaan, armé d'une épée tronçonneuse à deux mains, courait accroupi près de lui. Soméllius suivait un peu en retrait, ralenti par son bolter lourd. Ils se mirent en position, en attendant les ordres de Malcharion.
Ils n'eurent pas à attendre longtemps. Un coup de feu claqua et une sentinelle s'effondra. Ils foncèrent droit devant eux, armes brandies et prêts à se battre. Un guerrier ennemi sortit d'un tunnel fortifié sur la droite de la griffe, et Esteban lui tira trois bolts dans le plastron. Le guerrier roula dans le tunnel, disparaissant dans l'ombre. L'alerte fut donné, et des tirs furent échangés. La résistance se mettait en place devant eux, et Kaer-Andross reçut une balle dans l'épaulière Word Bearer déjà endommagée. Le sergent l'avait accepté dans la Griffe sous les conseils d'Esteban, au damn des autres.
Ils entrèrent dans une tranchée où un guerrier en noir le visa. La lumière pâle accrochait l'épée ailée rouge sur son épaulière. Le Dark Angel tira mais Esteban frappa de son propre bolter dans celui du fils du Lion. Il tira et perça la plaque faciale du casque MkII, qui explosa l'instant d'après. La mêlée s'engagea alors que les autres griffes entraient dans le complexe défensif. La résistance était plus forte que prévu, et rapidement, les Night Lords épars se retrouvèrent en difficulté.
Esteban se battait couteau contre couteau avec un Dark Angel quand il sentit une crépitation dans l'air. Une douleur pointa dans sa mâchoire, et, sous son casque, il sourit. Il y eut une détonation, comme de l'air sous pression libéré trop rapidement, alors qu'une boule d'éclairs se créait entre eux. Ils furent propulsés, et Esteban regarda d'un air enjoué Sevatar entouré de cinq Atramentars. Le Premier Capitaine le fixa de ses lentilles sans vie et se rua dans la mêlée. Esteban se releva et vit que, partout autour, d'autres groupes d'Atramentars apparaissaient soudainement dans une explosion de lumière et d'énergie.
Le techmarine reprit son bolter et une épée tronçonneuse et repartit dans la mêlée. La fusillade était intense, à courte portée, et les bolts claquaient non loin du casque MkIV d'Esteban. Les Dark Angels avaient placé un bolter lourd en batterie à l'extrémité d'une tranchée, et six Night Lords avaient déjà été pris au dépourvu. Seulement, ils ne s'attendirent pas à se faire charger par trois Atramentars lancés. Ils ne commencèrent à tirer que trop tard, et ne purent en abattre qu'un, la face avant de son armure labourée par les bolts. Les deux autres massacrèrent les deux Astartes devant eux à coups de griffes. Les coups de feux devinrent rares, puis finirent par s'éteindre.
C'était une victoire, une des quelques victoires de la VIIIème Légion dans cette guerre. Esteban rechargeait son bolter en sortant de la tranchée. Il vit Rushal achever un blessé Dark Angel d'un coup de fléau météore en plein crâne. Il se demanda ce que Sevatar avait pu faire au Raven Guard pour qu'il soit comme cela. Il vit d'ailleurs Malcharion et Sevatar parler dans un coin, et il sentait que la discussion était tendue. Il s'approcha en feignant le désintérêt et s'arrêta près de Talos qui récupérait les glandes progénoïdes sur un mort.

"-Que disent-ils? Demanda-t-il à son ami.
-Je ne sais pas trop. Visiblement, notre capitaine n'a pas trop apprécier une pique lancée par Sevatar."

Esteban se concentra sur leur discussion.

"-...Très bien la valeur de la Dixième Compagnie, Premier capitaine. Nous aurions très bien pu prendre cette position sans votre aide.
-Bien sûr. Susurra Sevatar. Esteban sut qu'il gloussait sous son casque, qu'il enleva. Un sourire d'outre-tombe lui taillait le visage en deux. Combien d'hommes avez vous perdu durant l'attaque, avant que nous arrivions?
-Seize. Il me restait suffisamment d'hommes pour...
-Si vous aviez eu votre compagnie entière, peut être. Moi même, avec les deux tiers de ma compagnie et la votre en... Soutien, j'ai perdu quatre Atramentars. Leurs morts incombent de votre responsabilité, Malcharion.
-Moi au moins, je ne porte pas les gants pourpre. Chuchota le Belli-Sage. Si Sevatar avait entendu, il n'en laissa rien paraître."

Malcharion rassembla ses hommes. La Cinquième Griffe avait perdu deux hommes, et Kaer-Andross était blessé au bras.

"-Nous allons stationner ici, pendant quelques temps, jusqu'à nouvel ordre. Les Dark Angels reviendront, soyez en sûrs. Prenez des positions défendables, et ne vous exposez pas, c'est compris? Bien, allez."

Raz-Arja s'assit sur place et commença à nettoyer son gantelet des bouts de chair qui le recouvrait. Lui aussi avait reçu les gantelets pourpres pour avoir désobéi aux ordres du Primarque. Esteban ne connaissait pas les raisons, mais il en était content. Raz-Arja était un mauvais meneur d'hommes, toujours premier pour massacrer les faibles, mais incapable de donner des ordres clairs. Ce n'était pas rare qu'Esteban ou Tarjhaan prenne le contrôle de l'escouade quand le sergent était largué.
Sevatar et ses hommes disparurent dans le noir, ne laissant aucune trace derrière eux, mis à part le piétinement de presque soixante dix armures Cataphractii dans la forêt. Esteban nettoya la crosse en bois vieilli de son bolter et regarda l'épée qu'il avait pris au sol. Une épée Dark Angel, la protection en céramite de la chaine gravée du nom de son ancien propriétaire. Une ombre encapuchonnée, ailée, servait de pommeau. Il la brisa contre une pierre et tailla à coup de pierre la gravure. Il la recouvrit de runes nostramienne, indiquant son nouveau propriétaire.

"-Tu parles le nostramien, maintenant? S'amusa Tarjhaan en s'asseyant près de lui.
-Quitte à être d'une légion, autant..."

Un obus s'écrasa près d'eux. La contre attaque Dark Angel leur tombait déjà dessus. Esteban bondit dans la tranchée, le bolter pointé devant lui. Un Speeder Javelin noir passa au dessus de lui en déversant sur les Night Lords une nuée de missiles traqueurs. Esteban vit dans le coin de son affichage tête haute: Raz-Arja, plus de signes vitaux. Une bonne chose de faite. La Première Griffe était installée près de la Cinquième, et Xarl visa l'antigrav alors qu'il faisait demi-tour. Il tira un seul bolt, alors que Soméllius envoyait une longue rafale de son bolter lourd sur le Javelin. Le casque du pilote explosa sous le tir précis de Xarl, alors que le lance missiles fut criblé des tirs de Soméllius. Les têtes armées encore à l'intérieur de l'arme explosèrent et le Speeder partit en tournoyant, en flammes.
Un Rhino Dark Angel passa au dessus de la tranchée et ouvrit sa rampe juste au dessus de celle-ci. Dix Anges en sortirent, directement dans la tranchée. La Cinquième Griffe pointait déjà ses armes vers l'intérieur et ils ouvrirent le feu à l'unisson. Quatre Dark Angels tombèrent alors que les survivants dégainaient leurs armes de corps à corps. Esteban se retrouva près de Talos, et ils se battaient épaule contre épaule, face à deux loyalistes. Son vox crépita alors qu'il enfonçait sa lame volée dans la plaque faciale MkVI de son adversaire.

"-Capitaine Malcharion, Dixième Compagnie, ici Var Jahan. On signale une grosse contre attaque dans votre secteur. Repli immédiat.
-Impossible, Var. L'ennemi nous encercle, ramène ta Compagnie maintenant.
-Je n'enverrais pas la Vingt-septième dans ton combat."

Esteban rigola alors que Malcharion répondait par une série de jurons en nostramien. Talos, à ses côtés, jeta le casque de l'ennemi qu'il venait de tuer. Tarjhaan et Cyrion tirait le pilote du Rhino en dehors de celui-ci alors que Vandred posait une charge à fusion sur la coque. L'escouade Dark Angel avait été éliminée, mais la compagnie était en mauvaise posture. Le vox crépita à nouveau.

"-Belli-sage. Tu as intérêt d'avoir une bonne excuse pour me retarder dans la rencontre avec mon frère."

Esteban sourit alors qu'un module s'écrasait au milieu du complexe de tranchée. Cinq Night Lords en sortirent, équipés d'armures MkIV d'artificiers et de Chainglaives. Au milieu d'eux se tenait un géant en armure de nuit, les griffes le long de ses bras crépitants d'une lueur assassine. Il sourit en voyant un Rhino charger les nouveaux arrivants. Les cinq gardes du corps s'écartèrent alors que le Night Haunter fonça vers le véhicule. Il enfonça ses griffes droites dans le blindage avant, stoppant net le blindé, et de sa main libre, il arracha le toit avec ses griffes. Il attrapa le Dark Angel à l'intérieur du poste de pilotage et le jeta à ses pieds. L'un de ses gardes l'acheva, tandis que les quatre autres tranchaient l'escouade à l'intérieur à peine fussent-ils sortis.
Curze n'était déjà plus là, il était de l'autre côté du champ de bataille, un capitaine Dark Angel pendant en hurlant au bout d'une de ses paires de griffes. L'escouade de commandement de celui-ci était éparpillée autour de lui, tous démembrés. Esteban ne pouvait détacher ses yeux du combat que livrait son Primarque. Cet instant d'inattention lui coûta cher, et un bolt explosa contre sa plaque faciale. Il tomba au sol et rouvrit les yeux. Il ne fut pas étonné de ne pas voir à travers la vision pourpre de son casque, la plaque faciale étant totalement arrachée. Ce coup avait totalement attiré son attention, et ce n'est qu'en levant la main droite pour retirer son casque qu'il vit que son gantelet aussi était explosé. Trois bolts en tout l'avait atteint, un à la tête, l'autre à la main et le dernier au torse. Il sentait les anesthésiants et les drogues couler dans ses veines, mais la douleur prit le dessus. Il vit Talos se pencher sur lui, puis ce fut le néant.

La lumière de l'apothecarion fut la première chose qu'il vit. Ses plaies au torse et à la main avaient disparu, ne laissant que deux cicatrices nettes. Talos était en train de ranger des outils dans une malette. Il ne portait pas d'armure, mais était tout de même plus imposant que le Terran.

"-Tu as été la cible d'un sniper. J'ai vu la scène. Dit Kaer-Andross à ses côtés. Trois tirs directs, les trois visaient la tête, mais comme tu as monté ta main au visage, tu as intercepté le deuxième tir. Le troisième a raté ta tête parce que tu volais en arrière. Il devait viser les spécialistes de la Légion.
-En effet, dit Talos. Il a ruiné mon épaulière.
-Et qu'est-il devenu? S'enquit Esteban en souriant.
-Il a rejoint la collection de casques de Tarjhaan."

Esteban poussa un petit rire étouffé, puis se rembrunit.

"-Combien... Combien de temps je suis resté ici? Où on est? On a vaincu la Première?"

Les autres ne répondirent pas, comme gênés. La porte s'ouvrit et Vandred entra.

"-Pas tout à fait, dit-il. Il c'est passé un peu de temps depuis Thramas. Nous avons perdu.
-Ah... Et où sommes nous? Quels sont les ordres du Maître de Guerre?
-Horus... Est mort. Lâcha Talos. Terra a tenu bon. Mais leur victoire est amère, le palais est réduit en cendres, Sanguinius a été tué et l'Empereur... Disons qu'il est mort aussi."

Esteban resta coi. Il sourit, pensant à une blague, mais ses camarades le regardait avec un tel sérieux qu'il les crut. Il avait raté la bataille de toutes les batailles.

"-Je veux l'apprendre du capitaine. Lâcha-t-il en s'asseyant sur la table.
-C'est fait. Dit Vandred. Je suis le capitaine de la Dixième Compagnie.
-Et... Et Malcharion? Est-il...?
-Il va être incarcéré. Gronda Talos. Mais il a bien combattu. Il a tué trois hérauts loyalistes ce jour là. Cela restera à jamais dans nos mémoires.
-Vous avez d'autres nouvelles comme ça? Lâcha le Techmarine d'un air dépité.
-Sevatar a disparu lors de l'abordage de l'Invincible Reason par la Première Compagnie et le Primarque. Zso Sahaal est passé Premier Capitaine.
-Et où sommes nous?
-Sur Tsagualsa, notre nouveau chez nous. Dit le Night Haunter qui sortit de l'ombre."


dernier texte:

Tarjhaan regardait l'Exalté et soupesait sa proposition. Malek et Garadon étaient au bas de son trône, et fixaient loin devant. Il sourit sous son casque et répondit d'une voix glaciale.

"-Tous corrompus. Tous souillés par le Warp. La IIIème, la XIIème, la XVIème... Seul notre Légion a su résister. Tous ont été corrompus, ils venaient peut être de planètes civilisées, mais ils n'ont pas résisté à la souillure du Warp. Je préfère être un violeur assassin qu'un suppôt de ton Chaos."

Sur ces mots, il se retourna et sortit. Sa main l'avait titillé tout du long, il avait hésité à dégainer son épée tronçonneuse à deux mains, mais les Atramentars l'auraient massacré. Il rejoignit Xarl qui l'attendait en dehors du strategium. Depuis la mort d'Esteban, Tarjhaan et Soméllius avaient rejoint la Première griffe, et il c'était lié d'amitié avec Xarl. Les deux camarades remontèrent le pont pour rejoindre les quartiers de la griffe.

"-Quelque chose ne va pas? Demanda Xarl.
-Oh, rien. Je repense aux derniers mots du Colchisien.
-Ça fait deux ans qu'Esteban et son ami sont morts. Pourquoi y penses-tu?
-Ça m'a troublé. Alors que nous étions face aux bombes virales, il a ouvert une liaison vox avec notre griffe.
-Et qu'a-t-il dit?
-Il a dit qu'il n'était pas un fils de Nostramo, que le destin l'avait fait naître sur Colchis, mais qu'il l'avait fait croiser notre chemin. Il a rajouté qu'il n'était pas né parmi nous, et il nous a demandé s'il pouvait mourir parmi nous.
-Et pourquoi cela te troubles? S'enquit Xarl avec une légère pointe d'amusement.
-Personne ne l'aimait dans la griffe. Je ne sais pas pourquoi Esteban l'a pris avec nous, sûrement parce qu'il lui a sauvé la vie sur Istvaan. Mais à ce moment là, je l'ai respecté. Et j'ai été le seul à répondre, et ce fut par oui."

La porte s'ouvrit devant eux. Talos était assis devant une table et nettoyait son bolter. Soméllius et Cyrion s'entrainait dans la cage, et Uzas ruminait dans un coin. Talos mes regarda quand un message sur le vox général résonna.

"-A toutes les griffes, ici l'Exalté. Nous approchons de Zera-133. Drapez vous de nuit, et frappez."

Talos se leva et arma son bolter. Tarjhaan vérifia son épée massive et suivit Xarl et Cyrion vers les modules. Uzas trainait derrière eux, griffant le mur avec sa hache tronçonneuse.

"-Que quelqu'un lui dise d'arrêter, vite. Grinça Soméllius."

Xarl fit volte face et mit un coup de pied dans le torse d'Uzas, qui tomba à la renverse.

"-Oses ne serait-ce qu'une seule fois rayer ce mur avec quoi que ce soit, et je te décapite."

Ils se remirent en marche, et arrivèrent au pont d'embarquement. Sextus les attendait, et installa le serment de l'instant sur l'épaulière de Talos. Ils entrèrent dans le module qui, peu de temps après, s'éjecta du vaisseau. La descente fut silencieuse, et, tout à coup, les rétro-fusées s'activèrent et Tarjhaan sentit qu'ils traversaient un toit. Les portes s'ouvrirent et ils sortirent toutes armes dégainées, quelques dixièmes de secondes après l'impact.
Ils furent surpris de se retrouver au milieu d'une escouade Blood Angel. Trois Anges défendaient l'endroit, et ils leur sautèrent dessus, profitant de la surprise. Talos enfonça son épée tronçonneuse dans le visage nu du premier, alors que Xarl abattait le deuxième et qu'Uzas frappait violemment le cadavre du dernier. Talos analysa la position quand le casque du premier mort crépita.

"-Frère Erandros? Ici le capitaine Dumath. Avez vous engager le combat contre les traîtres. Convergeons vers votre position avec le reste de l'escouade.
-Vous avez entendu? Détruisez toutes sources lumineuses, et réduisez la puissance de vos armures. En position, allez."

Dumath entra dans la salle noire. Les lentilles vertes de son casque lui montrait le module couleur nuit au milieu de la salle et les trois cadavres de ses frères. Son épée crépitait dans sa main, et l'un des éclairs d'énergie trouva son écho sur une surface lisse à ses côtés.

"-Que peut faire la plus belle des lames quand les ténèbres encerclent son porteur? Rien. Moi en revanche, je peux. Chuchota une voix à son oreille."

Un bruit vif de moteur s'alluma à sa droite et il vit des étincelles puis du sang quand la lame tronçonneuse mordit l'armure puis la chair de son frère derrière lui. Des éclairs apparurent, et les bolts commencèrent à claquer autour de lui. Celui qui était juste derrière lui le chargea, mais il l'esquiva sans peine et le trancha en deux. Un autre apparut, son casque recouvert d'un crâne orné d'une rune païenne.

"-Voici Aurum, traître. Cracha Dumath. Tu vas être tué par son saint tranchant.
-Oui oui, c'est sûr."

Xarl abattit le dernier des Blood Angels, mais le capitaine le visa et lui expédia un tir de pistolet à plasma en ventre. Son esquive le sauva, mais il ne se releva pas. Cyrion et Talos tournaient autour de Dumath. Uzas le chargea en beuglant, mais le capitaine l'esquiva et lui enfonça son épée dans les côtes. Cyrion et Talos l'attaquèrent en même temps, et Dumath attrapa le premier dans son élan et le projeta contre un mur. Sa visière se pulvérisa et il jeta son casque au sol.
Pendant ce temps, Dumath et Talos échangeaient quelques coups, mais l'épée tronçonneuse perdait plusieurs portions de ses plaques en céramite à chaque coup. Cyrion revint à la charge, et le Blood Angel rejeta Talos en arrière avant de frapper violemment Cyrion avec le pommeau d'Aurum. Le Night Lord s'écroula, inconscient. Talos revint à la charge mais le loyaliste le rejeta au sol. Il se plaça au dessus de lui et sourit sous son casque.

"-Tu es seul, chien d'hérétique, et tu vas mourir.
-Non, il n'est pas seul. Tonna une voix."

Soméllius n'avait pas bouger du combat, restant dans l'ombre, son bolter lourd braqué devant lui. Il appuya sur la détente après avoir coupé l'Ange dans son mouvement, et il cribla le torse du Blood Angel de bolts. Talos se releva et se pencha sur Dumath.

"-Tu es seul, imbécile, et désormais, tu meurs."

Il lui tira un bolt en plein visage. Xarl se relevait péniblement, et boita jusqu'à Tarjhaan qui haletait dans son armure. Il avait retiré son casque, et son teint semblait encore plus livide qu'à l'accoutumé. Son corps cessait au dessus du pubis.

"-Il m'a bien eu l'enfoiré. Tiens, prends mon arme Xarl. Elle te sera plus utile à toi qu'à moi."

Il tendit l'épée tronçonneuse à deux mains à son ami qui la prit, puis il mourut. Xarl se releva en silence et regarda Uzas, à genoux.

"-Pourquoi faut-il que ce soit lui qui survive?
-On aurait dû le laisser lui avec le Word Bearer à la place d'Esteban. On aurait gagné au change. Se moqua Cyrion qui reprenait ses esprits."

Talos ramassa Aurum au sol et la fixa intensément. Il sourit et la fixa dans son dos.

"-C'est un beau trophée. Rigola Cyrion en ramassant un casque Blood Angel. Personellement, ça m'ira."

Un coup de feu coupa la discussion, et Soméllius s'écroula, le coeur principal percé. Un deuxième tire résonna avant qu'il ne touche le sol, et il perça son deuxième coeur. Xarl leva les yeux et vit un novice Blood Angel sur une poutre en hauteur. Il avait dû appeler des renforts. Sans lui laisser le temps de faire quoi que ce soit, lui et Cyrion lui envoyèrent chacun une rafale de bolter, et un corps disloqué tomba du plafond. Talos se pencha sur Soméllius qui jetait son casque au loin.

"-M'as-tu vu mourir, Talos? M'as tu vu mourir ici? Retiens bien mon sacrifice, Chasseur d'Âme, car c'est grâce à moi que désormais, tu brandis cette épée. La Cinquième Griffe c'est sacrifié, en deux occasions, pour te sauver, Chasseur d'Âme. À présent, nos noms resteront à jamais dans l'oubli. Sa tête s'affaissa alors qu'il mourut.
-Ne t'en fais pas, ta mort ne sera pas oublié. Première Griffe, allons-y."

Talos arracha le plastron de Soméllius, enleva les glandes progénoïdes du corps, fit de même pour Tarjhaan, et l'escouade s'évanouit dans la nuit.


Voilà donc pour mon recueils sur la 5ème griffe, merci de m'avoir lu (si vous l'avez fait Razz ) et j'espère vous retrouver ailleurs sur le forum!
ulrick657

ulrick657
Scout
Scout

Messages : 113
Age : 21
Localisation : Moselle/Rhônes Alpes

Revenir en haut Aller en bas

[RECUEIL 40K] La Cinquième Griffe Empty Re: [RECUEIL 40K] La Cinquième Griffe

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum