[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae Empty [Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae

Message par Vlad le Dim 4 Jan 2015 - 23:57

Tenebrae


[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae Lelith11



Il l'observait. Du moins, il la devinait. Ses yeux voilés, dissimulés comme son visage par un masque, fixaient le dos d'ébène du trône noir de la reine-guerrière. Ses cheveux noirs, comme les plus sombres des Ténèbres, tombaient le long de son dos en une cascade magnifique. Sa tête était appuyée contre son poing serré. Il l'imaginait les jambes croisées, observant de son regard ensommeillé la forêt de tours et fourmillante de vie qui s'étendait au-delà de la baie vitrée de sa propre tour. Ils étaient seuls, mais la présence de la femme imprégnait chaque fragment, chaque pierre, chaque étoffe de la pièce, là où la sienne n'était que murmure fantomatique, inconstant, fugace. Il n'y avait nulle fioriture, nulle décoration ou trophées accrochés aux murs. Une seule œuvre d'art suffisait.

... ...

Elle l'observait. Cette ville gigantesque qui s'étendait. Cette Cité Crépusculaire, cet halo de Ténèbres. Ses paupières battaient mollement, comme-ci le sommeil cherchait à la prendre. Lelith s'ennuyait. Les frissons de ses représentations ne lui suffisaient plus, n'alimentait plus son cœur desséché. Alors, elle s'était servie d'elle, de l'attrait que son corps et ses talents suscitaient. Et Commoragh avait répondu. Les Cabales s'étaient rendues dans la Grande Roue par sa simple volonté, pour son seul caprice, dans le seul but de satisfaire sa diva. Elle voulait un combat, un adversaire digne de ce nom, et ses faveurs pour seule récompense à qui lui donnerait satisfaction.

Que fais-tu ici ? Sa voix s'était voulue méprisante, mais elle décela elle-même une variation, une intonation involontaire.


L'inconnu se rapprocha, silencieux, et vint se placer à ses côtés. Elle ne le regarda pas, fermant même les yeux.

Ta troupe de bariolés ne t'accompagnent pas ? Cette fois, nul autre sentiment que le mépris s’immisça dans ses paroles.


S'il décela l'insulte, et il la décela sûrement, l'Arlequin l'ignora.

Vois par toi-même, Lelith. L'Eldar masqué s'approcha de la baie vitrée, passant une main gantée sur la vitre blindée. Il suivait le tracée que les gouttes de pluie dessinaient en s'écoulant.


Tu m'ennuies. Pars si tu n'as rien d'autre à me dire. D'impatience, elle tapota de ses doigts fins l'un des bras de son trône. Personne ou presque dans la Cité n'aurait osé congédié de la sorte l'un des fils de Cegorach. Mais Lelith n'était pas ''personne''.


Tu sais très bien pourquoi je suis ici. Tu as été stupide, Dame Hesperax. Ton fil ne cesse de fluctuer. Ta futile demande n'aurait jamais dû être.


Lelith feula de mépris et de colère.

Je n'ai que faire de ton mysticisme, Masqué. Epargne-moi tes fables et tes contes. Je ne suis pas un de ses sots que tes danses effraient.


L'Arlequin ne bougea pas. Il savait déjà quelle serait la réaction de la Succube. Une lame effilée ne tarda pas à danser sous sa gorge, alors que la reine-guerrière se collait contre son dos, enlaçant son corps contre le sien comme le ferait une amante.

A moins que tu ne sois toi-même venue m'offrir ce que je recherche ?


D'un geste tout aussi attendu, l'Arlequin lui attrapa le poignet, et la plaqua contre la vitre. La violence de l'impact dessina un sourire satisfait et mauvais sur les lèvres de la femme.

Le guerrier qu'il va t'être ramené avait un rôle à jouer, mais aucunement dans tes arènes.


Et c'est donc pour me gronder que tu es venu ? Ne serais-ce pas plutôt parce que tu craindrais pour ma vie ? Un amusement pervers s'empara des traits du visage de la Succube.


Le bleu immaculé du masque de l'Arlequin se troubla de manière infime, mais les pupilles aiguisées de la reine des lames n'en perdirent rien.

Crois ce que tu veux croire. Il te faudra payer pour la vie que tu prendras.


L'Eldar se détacha d'elle, et disparut dans les ombres de la pièce, sans jamais quitter son regard. Lelith caressa sa peau nue de la pointe de sa dague, alors qu'un frisson glacé parcourait son échine. Mais il n'avait rien à voir avec la peur.

... ...

Silence. Seul restait le silence. Dans sa cage noire, il se tenait debout, les poings serrés. La sueur et le sang sinuaient le long de son corps, bien que l'ichor noirci qui le recouvrait n'était pas le sien. Il en avait tué trois. Trois xénos avaient rejoints la place qu'ils n'auraient jamais dû quitter. Les Limbes de l'Oubli. L’entêtant silence de la mort.

Tout semblait s'être déroulé si vite, avant de ralentir brusquement. L'attaque, aussi soudaine que violente. Des poisons qu'il n'aurait jamais pensé voir vaincre son corps. Puis le noir. Et maintenant le silence.

Il avait été interdit de lui faire le moindre mal, une phrase que son bourreau avait pris un plaisir pervers à prononcer en haut-gothique, en lui laissant le soin d'imaginer ce qu'un tel traitement de faveur réservait.

Rien n'est certain. Toute chose est certaine.

Ses lèvres murmurèrent ses quelques paroles alors que le bruit assourdissant d'une foule parvenait jusqu'à lui.

Même si les rois ou les puissants commandent tes mouvements, tu restes seul, gardien de ton âme.

Il sentit que sa cage s'élevait. Le bruit s’intensifia. Ses deux cœurs battaient à l'unisson.

L'Empereur en décidera. L'Empereur décide toujours.

Dans un grincement sinistre, les portes de sa cage s'ouvrirent, et la pleine mesure de son destin s'offrit à lui.

Rien n'est certain. Seule la mort est certaine.

Le capitaine Cadulon des Iron Knights fit son premier pas dans l'arène.

... ...

L'orgueil. L'arrogance. La vanité. L’Assoiffée se réjouissait de chacun de ses sentiments. De chacune de ses fragrances. Et ces êtres, ces faibles étincelles, qui faisait tout pour la fuir, en étaient bouffies jusqu'à la moelle.

Les Cabales étaient rentrées il y a tout juste six jours et six nuits. La rancune et la colère des infructueux côtoyaient l'intense sentiment de satisfaction que ressentait le voïvode Khargiel. Sa Fraternité de l'Âme Flétrie n'avait jamais connu une telle gloire, et la haine palpable qu'il percevait autour de lui le comblait d'autant plus de joie. Depuis sa position dans les Tribunes de l'arène du Culte de la Discorde, il observait le fruit de ses rapines, la prise qu'il lui donnerait enfin ce que tous les êtres de cette Cité désirait.

La Reine des Lames.

Lelith Hesperax serrait sienne.

... ...

Elle. Elle que tout le monde désirait. Que tout le monde voulait posséder.

Vect croyait la contrôler. Croyait que sa protection lui assurait son obéissance.

Il se trompait. Comme les autres. Lelith n'avait pas de maître. Elle n'en avait jamais eu, et n'en aurait jamais. Elle ne vivait que pour elle-même. Et elle possédait plus de pouvoir que Vect n'en posséderait jamais. Le Tyran régnait par sa poigne de fer et la crainte qu'il inspirait. Mais elle...

Elle arpentait le couloir menant à l'arène, tel un chat, sensuelle et envoûtante, ses doigts glissants le long des murs de marbre noir, caressant les cris d'agonies des esclaves et des condamnés, que la pierre d'ébène avait capturé depuis des siècles, les emprisonnant pour l'éternité. Lelith frissonna de plaisir, revigorée par la douleur passé, et celle à venir. Les paroles de l'Arlequin résonnaient dans son esprit, mais elle les chassa d'une simple pensée. Son ennui serait enfin comblé.

Elle ferma les yeux, rejetant la tête en arrière, alors que la porte de l'arène s'ouvrait devant elle. Elle souriait.

Le spectacle allait commencer.

... ...

Les vivats de la foule explosèrent. Un tonnerre d'acclamation monta crescendo, se répercutant en écho entre les spirales de Commoragh, comme-ci les Eldars présents narguaient ceux qui n'auraient jamais la chance d'assister à une telle représentation.

Il les regardait, dissimulé à leurs regards par son équipement ésotérique. Il n'éprouvait que mépris et pitié, pour ce peuple qui était autrefois le sien, et lui rappelait de manière désagréable tout ce qu'ils avaient perdu depuis la Chute. Mais il finit inévitablement par porter lui aussi son regard sur elle.

Elle. Cegorach, par caprice ou par volonté, avaient noué leurs fils depuis les Ténèbres qui avaient succédé à la naissance de l'Assoiffée. Leurs destins étaient liés, même si la raison et la finalité lui étaient masquées, tenues hors de sa portée par le Dieu Moqueur.

Mais une chose était sûr à présent. Leurs destins avaient changé.

... ...

On lui avait retiré ses chaînes. Sa lame lui avait été rendue. Il se tenait fier et droit, ignorant les quolibets et les moqueries, les menaces et les insultes. Il les méprisait, autant qu'ils le méprisaient. Les portes en face de lui s'ouvrirent, et une Eldar entra à son tour dans l'arène. La foule se désintéressa alors totalement de lui. Il cracha au sol quand il comprit qu'elle serait son adversaire. L'assurance exubérante qui trahissait chacun des pas de la guerrière dessina un sourire sur les lèvres de Cadulon.

Il la briserait. Il en fit le serment.

... ...

Parée du masque de l'ignorance, Lelith s'avança dans le sable brûlant, ses pieds nus frappant les crânes brisés et les os blanchis des innombrables sacrifices que les âmes de son peuple n'avaient de cesse de réclamer. Elle ne le regardait que lui. N'avait d'yeux que pour lui. Un sourire carnassier s'empara de ses traits quand elle comprit. L'être qui lui faisait face brûlait de haine. Il lui offrirait ce qu'elle avait tant désiré.

Un combat digne de ce nom.

Les présentations étaient inutiles. Ils commencèrent à se tourner autour, tour à tour proie et chasseur. Elle savourait de la plus délectable des façons chacune des sensations qui parcouraient les Commorites sis dans les tribunes. Elles pénétraient son cœur et son âme, menaçant de la noyer sous un ouragan de sentiments contradictoires et complémentaires. Elle frissonna une première fois, passant sa langue sur ses lèvres rouge sang.

Puis elle s'élança.

Bondissante sans aucun appui, elle s'éleva dans les airs, atterrissant dans le dos du Space Marine, envoyant sa lame droit vers son cou dénudé. Il réagit avec une vitesse surprenante pour sa stature, et contra le coup avec sa propre lame. Un nuage fugace d'étincelles voleta l'espace d'un battement de cœur, alors que l'acier s'entrechoquait. Tournant sur elle-même, elle se glissa sous la garde de son adversaire, ciblant de sa seconde lame l'artère fémorale de l'Iron Knight. Il fit un bond en arrière, avant de contre-attaquer aussitôt, la pointe de son épée visant son visage. Lelith se cabra, esquiva la lame au dernier moment, par simple plaisir de sentir la mort d'un peu plus près.

La foule réagit instinctivement à ce coup, une peur aussi fugace qu'intense parcourant les tribunes. La Reine des Lames frissonna pour la seconde fois, alors qu'elle se lançait de nouveau à l'attaque.

Elle souriait. Encore et toujours.

... ...

Il la regardait. Suivait chacun de ses gestes, percevait chacun de ses mouvements. Et il n'était pas le seul. Semblable à un murmure, il sentait une présence autour de lui. Elle cherchait à s'agripper à lui, à ce qu'il représentait, à l'ancrage qu'il avait dans la réalité. Mais il comprit vite qu'il n'était pas le fruit de ses attentions.

Il baissa légèrement la tête, alors qu'il comprenait à présent. Ni Lelith, ni Loec n'étaient responsables de cette fluctuation dans la Trame.

L'Assoiffée prenait toujours grand soin des âmes qu'elle convoitait.

... ...

Lelith dansait.

Chacun de ses pas, chacun de ses gestes, déclenchaient une multitude de sentiments et de réactions. La foule vivait au rythme de ses attaques et de ses parades, frémissante quand la lame du Space Marine frôlait la peau d'albâtre et immaculée de la Succube, hurlante de joie quand les dagues de Lelith entaillait le corps de son adversaire, rougissant le sable de l'arène du sang de l'élite de l'Humanité.

A sa grande joie, et malgré les multiples entailles qui parcouraient sa peau, l'Iron Knight ne faiblissait pas. Quelque chose dans ses yeux le poussait toujours en avant, redoublant d'ingéniosité et de vivacité pour tenter de surprendre l'Eldar. Le Mon-Keigh était un épéiste hors-pair.

Mais jamais il ne l'égalerait elle.

Insaisissable, elle déjouait tout ce que le Space Marine pouvait lui opposer. Sa lame mordit une nouvelle fois la chair, et sa propre peau s'abreuva du liquide carmin qui gicla de la plaie. Frémissant à la chaleur du contact du sang, elle redoubla de férocité. Les heures s'écoulaient, aussi éphémères que l'éclat d'une étoile. Elle jouait avec l'Iron Knight, s'éloignant pour lui laisser reprendre son souffle, évitant soigneusement de toucher trop de points vitaux. Elle faisait durer le plaisir.

Son plaisir.

Enivrée, elle quitta sa réalité l'espace d'une fraction de seconde, submergée par cette myriade d'émotions qu'elle ressentait. Son regard se voila alors qu'elle chargeait une nouvelle fois. Puis un silence mortifié la ramena à elle. Elle ressentait quelque chose d'inhabituel. Comme une sensation oubliée, le froid glacial d'un souvenir désagréable. Elle porta la main à son ventre. Une légère entaille y était dessinée, du sang s'écoula paresseusement de la plaie. Elle admira les entrelacs que son propre fluide dessinait sur sa main, avant d'en lécher le nectar du bout de la langue.

Les visages des Commorites, étaient figés, extatiques. Puis ils reprirent leurs ovations.

Lelith souriait d'une joie malsaine, et se jeta une nouvelle fois sur sa proie.

... ...

Il avait échoué.

Cette attaque devait être la bonne. Il avait perçu la déconcentration dans le regard de la xénos, et l'ouverture qu'elle avait laissée dans sa garde. Mais même ainsi, elle était parvenue, presque de manière inconsciente, à esquiver sa lame. Il percevait déjà ses pas dans son dos.

Seule la mort est certaine.

... ...

Le combat était terminé à l'instant où le sang de la Succube fut versé. Lelith se jeta sur son adversaire, et enfonça une première lame dans sa poitrine, perforant l'un de ses cœurs. Le Space Marine cracha du sang en direction de visage de l'Eldar, mais fermant ses yeux, elle passa sous sa garde, et lui trancha le poignet. L'épée de l'Iron Knight tomba au sol dans un cliquetis métallique, puis il s'écroula à genou.

La foule exultait. Elle scanda le nom de sa diva, de sa seule et véritable reine. Chacun des Eldars Noirs présents s'étaient enivrés au-delà de toutes raisons, et des scènes de meurtres et de débauches étaient visibles aux quatre coins des tribunes, comme une parodie grotesque de la Chute. Lelith marchait lentement vers son ennemi agonisant, savourant chacun de ses pas, frémissante encore, presque tremblante. Puis elle le contourna, la respiration vive, saisissant la tête du Mon-Keigh par le menton pour le forcer à la regarder.

Cadulon fut le seul à entendre le simple mot que Lelith Hesperax lui adressa.

Merci.


Puis elle lui trancha la gorge, et savoura sa victoire.

... ...

Khargiel frémissait d’excitation. Ce combat était enfin terminé, et sa récompense approchait. Lelith l'avait fait appeler, lui demandant de descendre dans l'arène pour recevoir sa récompense. Un silence envieux et haineux l'entourait, alors que des milliers d'yeux le suivaient jalousement. Un sourire triomphal sur les lèvres, il vint se placer à quelques pas de la Reine des Lames et attendit.

Mais son sourire ne dura pas. La Succube frappa du pied la lame du Space Marine, et l'envoya roulait devant le voïvode. Des éclats de rires pervers commencèrent à monter de la foule. Et le visage horrifié de Khargiel ajouta à la joie malsaine qui agitait de nouveau les Cabalites.

Voici ta récompense, Khargiel ! Je t'offre le désespoir !


Ce fut les six dernières minutes les plus courtes de son existence.

... ...

Le temps était passé. Et la même scène se répétait.

Elle était seule, assise sur son trône d'ébène, les yeux clos au monde qui l'entourait, ignorant l'éclat lointain des Illmaea. Elle sentit alors la présence d'un autre Eldar, une présence que trop familière. Il avait disparu suite à son combat contre l'Astartes, la laissant seule avec son avertissement lancé dans les Ténèbres.

Tu t'es donc décidée à ne plus me laisser dans l'ignorance...


L'Arlequin tourna légèrement son visage masqué vers elle, avant de reporter son regard vers l'immensité de la Cité Crépusculaire.

Il me semblait pourtant devoir garder mon mysticisme pour moi.


Lelith expira un peu plus longuement, feulant légèrement devant la provocation.

Il te faut venir avec moi, Dame Hesperax. Le guerrier que tu as tué avait un rôle à accomplir, mais l'Assoiffée a fait en sorte que ce rôle te revienne. Elle te veut, toi et ton âme.


La Succube se redressa légèrement, avant de se lever. S'éloignant de l'autre Eldar, elle contourna son trône et s'enfonça dans les Ténèbres de la pièce. L'Arlequin ne bougea pas. Lelith pouvait le traiter comme bon lui semblait, sa demande ne souffrait nulle contestation. La voix de la reine-guerrière résonna alors, sensuelle, semblable à la caresse du velours et tout autant remplit de haine. Il pouvait presque la voir sourire.

Alors...Qu'il en soit ainsi.


... ...
A suivre...


Dernière édition par Kelsier Criid le Dim 18 Jan 2015 - 14:17, édité 2 fois


[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae Helder10
Vlad

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3531
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae Empty Re: [Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae

Message par Caddon Varn le Mer 7 Jan 2015 - 18:16

Peuh, c'est le space marine qu'aurait dû gagner, de toute façon...
Sérieusement, c'est un très beau récit. Et c'est fluide à lire grâce aux nombreux changements de points de vue.


"In darkness, all men are equal. Save those who embrace it."
                                                                   - Kayvan Shrike
Caddon Varn

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 619
Age : 20
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae Empty Re: [Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae

Message par Vlad le Dim 11 Jan 2015 - 19:09

Merci Caddon Wink



[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae Helder10
Vlad

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3531
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae Empty Re: [Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae

Message par - Talos - le Jeu 15 Jan 2015 - 15:56

Très joli récit, détaillant un combat évoqué dans le Codex Eldar Noir qui ne demandait qu'à être développé Wink

Ps : mention spéciale à la citation de Kingdom of Heaven qui trouve parfaitement sa place dans le texte ^^


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Mon récit en cours sur la VIIIème Légion : Leviathan
Mes reportages et maquettes historiques, c'est par là : Voile Noire



"Mourrez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.


[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae Sml_ga10      
- Talos -

- Talos -
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1939
Age : 30
Localisation : Covenant of Blood

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae Empty Re: [Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae

Message par - Ghost of Arkio - le Dim 18 Jan 2015 - 11:27

Un beau combat d’arène digne de commorragh ! Smile

Vect ne peut pas contrôler des maîtres d'armes comme lelith, car en effet le centre et le moteur de la société EN est de se nourrir de souffrances et d'adrénaline. Diva est une bonne comparaison; son public se nourrit de ses banquets et me rappelle la Xelian de Chambers dans La voie du renégat Smile

J'aurais imaginé l'Arlequin plus théâtral et muet, (et sans jugement sur la société commorite) mais il n'en reste pas moins le marionnettiste conscient de ses responsabilités.

J'ai même pensé dans ce morceau de fluff que le combat était voulu pour décider lequel des deux avait le meilleur potentiel pour les buts obscurs de Cegorach.

Ha ! si Cadulon avait eu son armure MK complète, c'aurait été moins facile ! lol!

C'est quoi "illamea" ? qui est Loec?
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10833

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae Empty Re: [Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae

Message par - Talos - le Dim 18 Jan 2015 - 13:07

Les Illamaea sont les Soleils Volés de Commoragh, capturés par les Eldars avant la Chute. Ils sont une source d'énergie noire inépuisable pour la cité et les Eldars Noirs. Pour Loec, je sais pas par contre Oo

Bon dimanche cheers


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Mon récit en cours sur la VIIIème Légion : Leviathan
Mes reportages et maquettes historiques, c'est par là : Voile Noire



"Mourrez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.


[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae Sml_ga10      
- Talos -

- Talos -
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1939
Age : 30
Localisation : Covenant of Blood

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae Empty Re: [Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae

Message par Vlad le Dim 18 Jan 2015 - 14:20

Ah, je pensais répondre, mais on m'a devancé. ^^

Les Illmaea (j'ai d'ailleurs fait une erreur dans l'orthographe de ce nom dans mon texte) sont bien les soleils noirs captifs, qui fournissent l'énergie de la Cité Crépusculaire. Ils existent dans un ''plan'' différent de la Cité, et sont en réalité des étoiles mourantes.

Loec est un autre nom de Cegorah, bien qu'il soit plus usité à Battle qu'à 40k. C'est le Dieu Moqueur et imprévisible des Elfes/Eldars.

Ghost a écrit:J'ai même pensé dans ce morceau de fluff que le combat était voulu pour décider lequel des deux avait le meilleur potentiel pour les buts obscurs de Cegorach.

C'est presque cela. ^^ Cadulon avait un rôle à jouer dans la Trame et dans les plans de Cegorah, rôle que Lelith doit assurer à présent.

Merci Ghost, content que tu aies aimé. Wink


[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae Helder10
Vlad

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3531
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae Empty Re: [Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae

Message par - Ghost of Arkio - le Dim 18 Jan 2015 - 14:53

Kelsier Criid a écrit:
Ghost a écrit:J'ai même pensé dans ce morceau de fluff que le combat était voulu pour décider lequel des deux avait le meilleur potentiel pour les buts obscurs de Cegorach.

C'est presque cela. ^^ Cadulon avait un rôle à jouer dans la Trame et dans les plans de Cegorah, rôle que Lelith doit assurer à présent.

Merci Ghost, content que tu aies aimé. Wink

J'avais compris ton intention, tu le dis au début de ton récit; non je pensais à l'interprétation du fluff (d'origine).

Et donc une suite! vive la mode des sagas LdS! ^^
Et j'adore la faune de Commorragh donc n'hésite pas. Smile

EDIT: j'avais oublié: bravo pour la musique d'ambiance et le bouton flash bien + visible qu'un simple lien texte. Wink
- Ghost of Arkio -

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10833

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae Empty Re: [Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae

Message par BlooDrunk le Dim 25 Jan 2015 - 15:00

Shocked ... scotché! Voilà Le mot.

Grand bravo, je suis carrément sous le charme, que dis-je: j'adore!
Quelle ambiance, quel style, c'est superbe.

Hâte de lire la suite.

+1 amplement mérité. Smile


[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae 30k-le10
BlooDrunk

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8638
Age : 37
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae Empty Re: [Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae

Message par Vlad le Lun 26 Jan 2015 - 16:48

@Ghost : ah oui, excuse-moi, c'est moi j'avais mal interprété ce que tu disais. ^^

Ghost a écrit:Et j'adore la faune de Commorragh donc n'hésite pas.  Smile

EDIT: j'avais oublié: bravo pour la musique d'ambiance et le bouton flash bien + visible qu'un simple lien texte. Wink

Oui, j'essaierai de l'introduire la prochaine fois ! Et merci aussi pour la musique, j'ai hésité à en mettre une, mais je trouvais qu'elle collait assez bien au moins à la première scène. ^^

@BlooDrunk : merci beaucoup BlooD pour ton commentaire, vraiment. Wink

J'ai commencé à réfléchir à la suite, peut-être pour les prochains LdS. ^^

PS : désolé de répondre un peu tardivement. ><


[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae Helder10
Vlad

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3531
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae Empty Re: [Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae

Message par Emperor le Sam 31 Jan 2015 - 15:46


Encore une fois tu maîtrises super bien ton sujet et les factions graciles (elfes/eldars/tau) ^^ On sent que c'est ta spécialité.

L'ambiance dépravée des eldars noirs est très bien retranscrite, et d'ailleurs l'histoire m'a pas mal rappelé la nouvelle "Un présent pour Dame Baeda" ! Que j'avais bien aimé également malgré que ce soit sur une faction que je n'aime point Razz

Pauvre Cadulon, d'aspect bien badass à première vue avec sa réplique cinglante en mode Roi sorcier d'Angmar "Je la briserai.." mais qui tout comme le nazgûl ne fait pas un pli au final :/
Il m'en a couté de le voir se faire malmener comme ça... mais bon au moins ça veut dire que tu fais bien le taf ! Bravo okay



[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae 439568inquisitor3
Emperor

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4455

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae Empty Re: [Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae

Message par Vlad le Sam 31 Jan 2015 - 18:01

J'avoue que je me plais à écrire sur eux, étant l'une des factions que je préfère à 40k, et celle (du moins en ce qui concerne les Elfes Noirs et surtout les Elfes Sylvains, ayant plus de mal avec les Hauts Elfes) que je préfère à Battle. Mais ce n'est pas impossible que je change une prochaine fois. ^^

Emperor a écrit:Il m'en a couté de le voir se faire malmener comme ça...

Ne t'inquiète pas, il sera vengé ! Les caprices de Lelith auront des conséquences ! Smile

Merci beaucoup en tout cas ! Wink



[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae Helder10
Vlad

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3531
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae Empty Re: [Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae

Message par Honsou Tof le Dim 1 Fév 2015 - 21:02

Belle immersion dans le monde des Eldars Noirs.

Le duel est bien décrit et les dialogues agréables. Le tout est bien dosé ...

Un bon récit ...


" Dans le doute, frappe encore...."   chaosign


http://arghail.blogspot.be/
Honsou Tof

Honsou Tof
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2301
Age : 52
Localisation : Terne et grise Belgique au coeur chaud

http://arghail.blogspot.be/

Revenir en haut Aller en bas

[Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae Empty Re: [Portrait de Lelith Hesperax] - Tenebrae

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum