[Horus Heresy] Blades of the Traitor - Anthologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Horus Heresy] Blades of the Traitor - Anthologie

Message par Nico. le Mer 21 Jan 2015 - 14:37

En Février 2015 lors de l'Horus Heresy Weekender du 7 & 8 Février sort Blades of the Traitor, une anthologie de 128 pages. Elle arrivera en Mai sur le site de la Black Library.

Présentation:



==> BLADES OF THE TRAITOR Hardback

Across the war-torn galaxy, those sworn to Horus's cause shake the Imperium to its very foundations.

A travers la galaxie ravagée par la guerre, ceux ayant juré allégeance à la cause d'Horus font trembler l'Imperium jusque dans ses fondations.

128 pages • Mai 2015 • ISBN 9781849709675 • Illustration par Neil Roberts








Cette anthologie contient 5 histoires:

- Daemonology de Chris Wraight
- Black Oculus de John French
- Twisted de Guy Haley
- Chirurgeon de Nick Kyme
- Wolf Mother de Graham McNeill


logo2 


Dernière édition par Nico. le Ven 20 Fév 2015 - 14:48, édité 2 fois



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6591
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Blades of the Traitor - Anthologie

Message par Nico. le Lun 9 Fév 2015 - 15:46

Toute les histoires de ce recueil sont désormais disponibles en Ebook à l'unité ou dans un pack.

- Daemonology de Chris Wraight
- Black Oculus de John French
- Chirurgeon de Nick Kyme
- Twisted de Guy Haley
- Wolf Mother de Graham McNeill


La version papier arrivera plus tard sur le site BL. Je vais recevoir mon exemplaire importé du Weekender en fin de semaine, je ferai un retour sur ces histoires.

Smile



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6591
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Blades of the Traitor - Anthologie

Message par Corax le Lun 9 Fév 2015 - 16:23

Vivement qu'on ai des News de cela.

Corax
Maître de Guerre
Maître de Guerre

Messages : 6647
Age : 38
Localisation : Délivrance / Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Blades of the Traitor - Anthologie

Message par Variel le Sam 14 Fév 2015 - 19:59

La couverture est superbe !


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 979
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Blades of the Traitor - Anthologie

Message par Nico. le Mer 18 Fév 2015 - 3:27

Reçu et lu aujourd'hui, comme d'hab pour les mini recueils je vais faire un résumé/avis rapide.

Daemonology - Death Guard par Chris Wraight - 19 pages - 4/5

Ayant lu la version ebook début Novembre et déjà fait un résumé, je le copie colle ici en Spoiler:

Spoiler:
L'histoire est en deux parties: Mortarion et la Death Guard sur un "monde bibliothèque" en 007.M31, et des flashback 70 ans plus tôt sur Terra entre Mortarion fraîchement ramené de Barbarus et Malcador.

Sur Terra:

Malcador a une discussion avec Mortarion, ce dernier en a marre d'être confiné ici. Le sigillite le rassure en lui disant que son armée l'attend pour qu'il prenne enfin part à la Grande Croisade. Mortarion rétorque qu'il ne veut pas participer à leur Croisade tant que des sorciers sont dans leurs rangs (psykers, navigators, etc).

Il y a une altercation entre Malcador et le Primarque vu que celui ci ne supporte pas la présence du psyker bras droit de l'Empereur. Mortarion s'en prend physiquement à Malcador... et ce dernier réfléchit quand même pas mal sur comment agir, il n'est pas très serein.

Malcador explique à Mortarion qu'ils (Malcador & Empereur) pensent déjà à l'après psykers, pour le moment ils en ont besoin pour guider les vaisseaux, mais ils cherchent des moyens de supprimer les liens entre le Warp et l'Imperium et d'autres moyens de naviguer rapidement sans Navigator. Il montre une planète en train de se faire terraformer par le Mechanicum, c'est Nikaea. Malcador dit au Primarque qu'il aura un grand rôle à jouer là bas, qu'ils auront besoin de lui pour plaider contre les psykers... des années avant le concile ! Comme quoi papa Empereur prépare des choses en secret...

Et pour info, au même moment ils sont en train de construire la grande porte que Magnus va briser quelques années plus tard...

Malcador pense que Mortarion n'a pas été gâté par la dispersion des Primarques, il a des blessures physiques comme Angron mais aussi mentales comme Curze.


Sur la planète:

La Death Guard arrive et tue tout ce qui ose se trouver devant elle. Mortarion est ici pour chercher quelqu'un: un démon réfugié dans le corps d'une jeune femme.

Il sait que ses frères utilisent désormais des entités du Warp pour les aider ou les guider, et sa conversation avec Jaghatai dans Scars lui a fait comprend que le Khan avait raison: s'il n'a pas de défenses psychiques, s'il n'utilise pas des sorciers ou entités du warp, il est extrêmement vulnérable à leurs effets/attaques. Il veut donc les dompter, en apprendre plus malgré son dégoût pour les contrer.

Il s'estime pur de toute corruption (sorcellerie), il pense être celui qui peut résister aux démons et au warps. Le démone lui dit qu'un puissant être du Warp le surveille, qu'il l'a déjà "réclamé", se le réserve pour lui. Mortarion réplique que nul ne peut être son maître, l'Empereur lui même n'a pas réussi.

La démone se dit qu'il n'a rien compris, on ne peut lutter contre cela. Elle attaque alors Mortarion, et bien qu'il soit très puissant il est totalement inéficace contre un monstre du warp s'il n'utilise pas les armes adéquates... elle le pousse à utiliser son vrai nom et incanter un petit sort pour la repousser. Mortarion arrive ainsi à la battre, mais avant de mourir elle est fière d'elle. Elle a déclenché un petit levier au fond du Primarque, il est désormais à jamais touché par le warp et la magie, c'est en lui. Elle a brièvement entraperçu ce que va devenir le Death Lord, le Héraut de Nurgle.

Mortarion quant a lui s'est rendu compte qu'il en avait besoin pour les affronter, pour les maîtriser, et il décide de commencer à étudier ce qu'il a toujours honni: les arts des psykers.


Avis:

Très bonne petite histoire, Wraight arrive bien à retranscrire le caractère très sec de Mortarion. Il dégage une antipathie certaine et il n'aime personne (il ne veut pas que l'on parle de ses frères, il ne respecte pas son père, il se pense supérieur vu qu'il résiste au warp et à la sorcellerie). Cette histoire est certes courte, mais permet de faire un petit lien, l'élément déclencheur de la déchéance...

Puis il y a du fluff avec l'ordre de découverte des Primarques, Mortarion l'a été aux alentours de 70 ans avant l'Hérésie. Et après Angron, Curze. Et également le fait de voir que certains Primarques n'étaient déjà pas super sympathiques avant l'Hérésie, Mortarion ne semble pas respecter l'Empereur et la Vérité Impériale.


Black Oculus - Iron Warriors par John French - 4 pages - 0/5

Résumé ? Ah ah.

Un navigateur des Iron Warriors, du vaisseau de Perturabo, a l'ordre de de traverser le warp et arrive en vue de Tallarn.

C'est tout.

Aucun intérêt.

Twisted - Sons of Horus par Guy Haley - 35 pages - 4/5

L'histoire est principalement axée sur Maloghurst "The Twisted", l'écuyer d'Horus. Ayant des capacités physiques réduites (vous connaissez son histoire), il se sent vulnérable. Une cible. Il est celui qui a l'oreille du Maître de Guerre, mais comme il considéré comme faible il craint que certains ne tentent d'en profiter pour s'emparer de sa place. Il n'est pas, ou peu, respecté par les autres Marines. Ils se moquent d'un Marine qui ne peut plus combattre, ses faits d'armes tombent dans l'oublie, les nouvelles recrues ne l'ayant jamais vu se battre.

Cela ce passe après la bataille de Molech, sur le Vengeful Spirit. Maloghurst a des voix, un démon veut prendre possession de son corps. Cela le dérange, il résiste, il sait que cela pourrait lui donner du pouvoir et soigner son corps, mais tout pacte avec une entité du warp a un prix, et il ne souhaite pas le payer. Il y a quelques péripéties avec les loges Davinites, celles ci veulent une audience avec Horus, l'écuyer refuse mais a besoin d'eux pour purger le démon dans sa tête. Ils font un marché. Mais en fait c'était un piège, ils voulaient juste désarmer Maloghurst, utiliser son sang et invoquer le démon (ils sont à l'origine des voix) pour avoir quelqu'un de placé près d'Horus. Sauf que le Twisted avait tout prévu, et il s'entraîne en cachette en magie noire avec Horus, du coup il défonce tout le monde et banni le démon. A la fin Horus est content de son fidèle bras droit, et celui ci a montré aux Marines qu'il avait quelques forces de côté...

Niveau fluff on a quelques miettes, on apprend qu'après la Bataille de Molech et ce qu'Horus y fait (... je ne veux pas vous spoiler la fin de la moitié de tome qui sort ce mois ci), bé ce dernier devient beaucoup plus combatif. Il participe désormais très souvent aux combats avec ses fils, dans de sanglantes campagnes d'éradications de planètes en 1 ou 2 semaines. Il ne reste plus dans son vaisseau à tout superviser.

Le scénario est intéressant, il permet de voir la jalousie au sein de Space Marines, et surtout un protagoniste brisé, inquiet. L'aspect psychologique d'un Marine mis à l'écart est abordé, c'est plutôt rare. J'ai plutôt apprécié, c'est agréable de retrouver un vieux personnage et Guy Haley a toujours un talent pour les descriptions et créer un décor crédible (à certains moments on se sent vraiment dans les couloirs crades du Vengeful Spirit rempli de Marines décadents). Y'a une bonne ambiance.

Chirurgeon - Emperor's Children par Nick Kyme - 15 pages - 3/5

Scénario sur Fabius le fameux apothicaire. On y découvre comment et pourquoi il a eu ce rôle et sa passion pour les dissections...

L'histoire alterne le présent, se passant juste après l'histoire Imperfect dans le recueil Death and Defiance, et le passé, Fabius et la 3ème Légion avant la découverte de Fulgrim. D'ailleurs, il cite même le nom du Maître de la Légion: Thrallas. Il ne me semble pas l'avoir déjà lu quelque part avant, mais je ne suis pas spécialiste de cette légion de dépravés. Bref, petite histoire d'amitié entre Fabius et un collègue épéiste. Les flashback font à chaque fois un bon dans le temps pour permettre la construction de Fabius. Le plus important reste l'apport fluff. Souvent on avait des pistes comme quoi les Emperor's Children étaient la Légion la plus petite, avec le moins d'effectif. Ici nous avons la raison. Une mutation de leur gêne existe, en fait sur Terra pour partir dans la Grande Croisade ils ont accélérés la création de certaines glandes pour avoir des Marines plus vite. Sauf que cela les a altérés, et la plupart des Terran se retrouvent affligés de cette peste. Cela décime petit à petit la Légion, et en plus de cela les EC exécutent également les marines infectés. Par prévention. Ce qui réduit considérablement l'effectif. Heureusement, avec la découverte de Fulgrim et de sa planète, ils ont pu trouver de nouvelles recrues non infectées à qui insérer des glandes saines.

Fabius a été nommé apothicaire pour faire des recherches sur ces mutations, il doit en trouver le remède. C'est ce qui lui a fait commencer ses travaux de "chirurgien", et il y a pris goût. Mais lui a aussi a contracté la peste, ses recherches lui ont permis de ralentir la progression, mais pas totalement. A la fin on comprend qu'il ne lui reste pas beaucoup de temps à vivre... et pour éviter de se faire exécuter il décide d'aller tenter de trouver une solution avec le démon dans la pièce d'à côté, Fulgrim.

L'histoire en elle même n'est pas des plus palpitante, son principal intérêt réside dans cet apport fluff sur ce personnage et la Légion.


Wolf Mother - Knight Errant par Graham McNeill- 35 pages - 3/5

Hm... comment vous raconter cette histoire sans spoiler la fin de Vengeful Spirit... c'est juste une suite pour raconter ce que deviennent certains personnages du roman.

Spoiler !

Spoiler:
Cela ce passe après la bataille de Molech, le personnage principal est Alivia Sureka. Oui, la fameuse nouvelle perpétuelle de la série apparue dans le roman de McNeill pour le dernier Chapitre. Elle est ici dans un vaisseau de survivants capturés par les forces de Lupercal. Elle tente de sauver des enfants. Et elle est aidée par... Severian. Le fameux. Le mec trop classe de Vengeful Spirit. On apprend d'ailleurs qu'il a une sorte de pouvoir pour ne pas être vu, certainement un truc psychique, Sev pense que c'est ce qui a intéressé le Sigilitte et sauvé de Dorn.

Bref, nos deux compères se baladent dans le vaisseaux, Sev fait le badass mais Alivia n'est pas en reste, c'est une combattant talentueuse et sans peur. A la fin il se passe un truc... euh... un démon est invoqué, elle lui offre son corps, c'est un piège, elle le bloque dedans, ils luttent et ça le tue. Oui dit comme ça, ça fait étrange. Mais à lire aussi. Un nouveau truc "what's the fuck".

Cette histoire reste cool, c'est du McNeill et les deux personnages sont classes. Le soucis est que ce n'est pas super intéressant au niveau de l'hérésie. C'est une transition entre le roman et de futures aventures (on va les recroiser ces deux là...).


- Appréciation personnelle :

Ce recueil est un (petit) cran au dessus de Death and Defiance. Il y a un peu de fluff et des liens post-romans (Scars et Vengeful Spirit). Après, comme j'ai lu Daemonology la très bonne histoire de Wraight il y a plusieurs mois, je note ce recueil avec une impression de cet aprem des autres histoires.

Black Occulus n'a aucune raison d'être, c'est juste pour faire le quota des 5 histoires du recueil. Le reste est correct sans être transcendant.

Mais bon, je préfère un recueil de temps en temps dans ce format papier que des histoires ebook à l'unité et attendre des années pour les avoir dans un recueil... De toute façon ils ont bien compris que les format à 20 € les 120/130 pages ça part plus vite que les éditions limitées à 40 € qui peinent à écouler leurs stocks.


Total : 13/20



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6591
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Blades of the Traitor - Anthologie

Message par Anton Narvaez le Mer 18 Fév 2015 - 7:24

Merci Nico.  plusun +1 pour ta review.

Daemonology m'a l'air d'etre essentiel comme nouvelle. Pour moi pauvre lecture exclusif V.F, qui avait du mal à saisir le changement drastique de Mortarion entre Scars et Les Fils de Lupercal
concernant le warp, tout s'explique enfin.

Pour le reste ça m'a l'air somme toute intéressant, pas mal de fluff visiblement. Je confirme que c'est la première fois que Thrallas est cité. D'ailleurs je trouve que les maitres de légion pré-Primarques ne sont pas assez mis en avant de manière général. Hormis le Dreadnought qui commandait les War hounds on a rien ou presque.

Severian prend clairement de l'ampleur comme personnage, on en apprend visiblement un peu sur le fait qu'il soit over cheaté. Mais l'explication me plait pas trop, après Sevatar ça fait beaucoup d'Astartes qui ont des pouvoirs psykers latent et spécifiques.

Voir Malorghust mis en avant est bien. C'est un personnage trop sous-exploité.

Concernant John French, il m'a l'air d'etre critiqué comme auteur. Personnelement j'ai lu deux histoires de lui, Ahriman : Exile et la dernière nouvelle de l'Achitecte du Destin, et j'avais pas accroché plus que ça. Et si on prend en compte t'as Review de Ahriman : Sorcere, on peut dire que ces bouquins ont un déficit d'action, non?

Anton Narvaez
Space Marine
Space Marine

Messages : 480
Age : 26
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Blades of the Traitor - Anthologie

Message par Caddon Varn le Mer 18 Fév 2015 - 15:25

C'est dommage, cette petite bavure avec black oculus, mais sinon, ça a l'air bien !


"Pourquoi devrais-je craindre le démon? Il n'a aucun pouvoir sur moi."
                                                                                      -Frère-Capitaine Castavor Drak des Grey Knights

 :inquisition:
Mon chapitre perso : Golden Arrows

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 604
Age : 16
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Blades of the Traitor - Anthologie

Message par Nico. le Jeu 19 Fév 2015 - 0:20

Et si on prend en compte t'as Review de Ahriman : Sorcere, on peut dire que ces bouquins ont un déficit d'action, non?

Le manque d'action n'est pas pour moi un défaut, justement je n'aime pas vraiment les combats dans les livres. Ce qu'il manque dans les Ahriman c'est surtout un scénario cohérent, bien ficelé et intéressant. Je ne trouve pas du tout, mais pas du tout, captivante l'histoire d'Ahriman et ses acolytes. Idem pour Tallarn: Executioner, j'avais trouvais ça d'une horrible mollesse.

Après, question de goûts. J'ai hâte de lire d'autres reviews ici même (peut être en VF).

Sinon, j'ai un bon souvenir de The Crimson Fist de French, une novella c'est plus court mais c'était pas mal si ma mémoire est bonne.

Il est vrai que pour le moment, John French ne me convainc pas. Ce qui est étrange vu que j'ai tendance à apprécier à peu près tous les auteurs, dans une moindre mesure. On verra bien sur son prochain roman que je lirai, hors Ahriman. Peut être qu'Ironclad est génial.



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6591
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Blades of the Traitor - Anthologie

Message par Variel le Lun 23 Fév 2015 - 20:01

Dommage; j'attendait pas mal de Iron Warriors.


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 979
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Blades of the Traitor - Anthologie

Message par - Ghost of Arkio - le Dim 22 Mar 2015 - 0:57

Fini et digéré.
Pas de révolutions ou de grosses révélations, mais des histoires qui doivent faire le raccord entre les derniers tomes et les prochains. (Perdition de la Death Guard. l'après Molech, l'après Angel Exterminatus, etc.)

Daemonology (Chris Wraight)= 4/5
Bien écrit et mis en scène, le récit vaut surtout pour le portrait de Mortarion, empêtré dans ses propres contradictions schizophrènes (comment combattre le warp quand le seul moyen de s'en défendre est de l'étudier.. et de rejoindre ceux qui y mettent les 2 pieds dedans).
Ce Mortarion de Wraight, on le sent vraiment sur la brèche, un peu perdu après la fin de Scars, sa misanthropie maladive, sa haine du mutant alors qu'il l'est lui-même, de la magie alors qu'il a du la pratiquer pour s'en défendre, lui a fait faire des erreurs qu'il sait sans retour. Le parallèle que Wraight a fait entre Le Khan est lui dans Scars n'étaient pas un hasard car ce sont tous deux des esprits reclus et solitaires, qui ont tenté de défendre une idée personnelle et farouchement indépendante de leur destin, mais ont échoué tous les 2 lamentablement..
Normal que les dieux du warp rigolent à pleines dents !
Spoiler:
avec le petit détail= ce démon que tente d'asservir Mortarion lui révèle qu'il a été promis/marqué comme une vache au salon de l'agriculture par un Dieu du Chaos dès son enfance.. suspens? (avant/après le kidnapping des incubateurs?)
Donc pas WTF pour moi, plus dans la lignée de Scars.


Black Oculus (John French)= 2/5
Tout pour plaire: une cover horribilis ; 4 minuscules pages ; un récit à la 1ère personne philosophico-onirico-depressif.
Je n'ai pas compris pourquoi ce navigateur primus n'essaie même pas de sauver son âme devant le pire cauchemar de sa caste, et obéit comme un serviteur décérébré.


Twisted (Guy Haley)= 4/5
Haley! mon champion! ^^ après avoir prouvé qu'il pouvait écrire sur du NL aussi bien qu'ADB, il récidive en écrivant sur des SoH aussi bien qu'Abnett ou McNeill (!).
Nico a tout dit sur l'intérêt du scénario, je ne ferais pas d'écho. Un angle/perso inédit pour parler de l'état actuel des rapports de force entre Horus / les puissances de la ruine qui tentent de contrôler toujours plus leur champion, ET la situation interne dans la legio
Bémol = pas de mounival, pas de luperci, Horus absent; on a un juste la place ici de traiter du Mal Entendu et des Davinites parasites. ça me va quand même et c'est plus convainquant que la description du Vengeful Spirit du dernier tome pour un perso qui devrait être davantage entendu des auteurs pour sa proximité avec Horus (!)

Chirugeon (Nick Kyme)= 3/5

Directement dans le style d'écriture et la suite directe de sa nouvelle du précédent recueil (Imperfect, dans "Death and Defiance").
La partie d'échec entre Ferrus et Fulgrim m'avait plu, dans celle-ci il se passe pas grand chose non plus.
Ça reste bien écrit et j'ai trouvé original de revenir sur un Fabius qui avait tendance à se transformer en caricature de super-vilain et qui ici redevient "humain". Ici on remonte aux racines de ses erreurs et de la corruption de la légion elle-même, ce qui fait finalement trouver bien plus d'excuses à ces pauvres légionnaires des Emperor's Children que dans tout le roman éponyme de McNeill.. (!)


Wolf Mother (Graham McNeill)= 2/5
C'est bien écrit comme du McNeill, Severian est bien campé, son rapport et ses dialogues avec Alivia donnent envie d'en avoir plus; c'est juste sympa le potentiel de situation entre un knight errant et un perpetual, qui pourraient créer un dialogue Sigilitte/Cabale (!).
Mais ces histoires de gamins, là ça devient lourd; le coté maternel Sigourney weaver je dois sauver des miochesparcequejesuisuneffffemmeenmanqued'affectionetdereconnaissancedanscetuniversdebrutespleindedangeretdephh.. bref; j'adore les enfants et les mamans, mais pas à 40k. où alors il se passe des trucs dans la vie de Graham. ^^


- Note globale = ??/25

Bon,
ben finalement c'était pas si mal; en tout cas pas une perte de temps pour moi et quelques friandises pour se consoler de ma déception envers le Vengeful Spirit de McNeill.

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9559

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Blades of the Traitor - Anthologie

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum