Drizzt Do'Urden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Drizzt Do'Urden

Message par Anton Narvaez le Sam 24 Jan 2015 - 16:04

Alors, je vais m'atteler à présenter la série Drizzt Do'Urden, écrit par l’excellentissime R.A Salvatore.
C'est un cycle long, divisé en plusieurs séquences narratives diffuses dans le temps. Il se passe ainsi bien 300 ans entre le début des aventures de Drizzt et celles qui sortent actuellement aux Etats-Unis.
Je vais faire des petites Review par séquences, plus facile à juger que l'ensemble, trop vaste et indesriptible.

D'abord, je vais présenter l'Univers général:

L'histoire ce déroule dans Les Royaumes Oubliés , Univers phare de D&D.
Plus précisément sur la planète Toril, sur le continent de Faerun:
Spoiler:

C'est un monde de Fantaisie, ou ce côtoient Humains, Elfes, Nains, Gnomes, Halfelins, Orcs, Gobelinoides, Dragons, Trolls, Lycanthropes et quantités d'autres races, pacifistes ou non, elles même divisées en de nombreuses sous catégories...
Pour les elfes par exemple, on a: les Elfes de la Lune, Les Haut-Elfes, Les Elfes Sauvages, Les Elfes Verts, Les Elfes Aquatiques ect....

Et parmi eux, on a les Elfes Noirs, appelés également Drows. Ils vénèrent de façon exclusive (du moins officiellement) la Déesse du Chaos, Lloth, surnommée la Reine Araignée.
Elle est l'ancienne épouse du Dieu Majeur des Elfes : Corellon Larethian. C'est leur séparation qui entraînera celle entre les Vrais Elfes et les Drows.

Les Drows se sont, après une Terrible guerre, réfugiés sous la surface de Faerun, dans un vaste réseau souterrain: L'Outreterre. Là, ils ont commencé à muter et à devenir ce qu'ils sont actuellement. C'est à dire, à l'image de leur Déesse, l'Incarnation de toutes les bassesses d'une société civilisée.
Complots, Meurtres et autres Tortures et coup-fourrés sont leur pain quotidien.

C'est dans une ville Drow, Menzoberranzan, Capitale Religieuse de ce peuple que naît Drizzt.
Il appartient à la noblesse de la Maison Daermon N'a' Shezbaernon, raccourci en Do'Urden.

C'est là que commence la première séquence(Chronologique) des Aventures de Drizzt: La Trilogie de l'Elfe Noir.


Scénario & Mise en Scène : 3/5

Drizzt est le 3 ème fils de la Terrible Malice , Matronne de la Do'Urden. Destiné à être sacrifié à la non moins terrible Reine-Araignée, un tour du destin (ou un complot Drow) lui permet de survivre, et de vivre dans sa noble Maisonnée.
Drizzt, est la fierté de la Maison Do'Urden, il est en passe de devenir le plus grand Épéiste de Menzoberranzan, mais certains de ces comportements déranges. Il parait déviant. En effet, Drizzt n'est pas le Drow sans-coeur, cruel et comploteur qu'il devrait être. Lui-même s'interroge sur sa nature si différente.
De plus des rancunes se développent chez les autres Drows à son encontre, qui voient d'un mauvais œil son talent. Il n'a pas de véritables amis, seul son Maître d'Arme Zaknafein Do'Urden et une Panthère éthérée lui rapporte (un peu) de réconfort.
Drizzt va donc prendre son Destin en main.

Au milieu de Guerre entre maisonnées, de complots, d'attaque et de Vengeances, et de Sectarisme religieux, il va se forger son propre avenir, loin de ces congénères aliénés.

Après moulte (més)aventures qui lui feront traverser la sauvage OutreTerre, après des rencontres qui sauveront son âme de la Damnation, après de Terribles combats contre toutes sortes de créatures, après les difficultés d'Adaptation à la surface de Faerun, il fera la connaissance d'un individu qui va lui changer sa vie: Le Roi Nain Bruenor Marteaudeguerre ( Battlehammer en V.O)

Style et Ecriture : 5/5
Salvatore a un gros point fort: Les combats. Ils sont super dynamiques tout en étant quand même détaillés.. Il ne tombe jamais dans la facilité d'écriture, et est capable de rentre la moindre escarmouche comme un combat Épique.
Mais il excelle vraiment dans tout le reste, il nous dépeint dans cette Trilogie toutes sortes de lieux, civilisations, personnages, avec une subtilité qui fait qu'on ne se rend pas compte du caractère descriptif de certaines phases d'écriture.
Le ou les scénarios, sont tous excellents et R.A n'adore rien moins que de créer des intrigues qui se ficellent les unes dans les autres, pour ressortir le résultat à un moment ou on ne s'y attend pas.
Les personnages sont pour la plupart très bon, il y a un peu de caricature dans certains traits raciaux, mais pas plus qu'avec d'autres auteurs de Fantasy, et bien moins que chez la plupart.
Le tout est dynamique, la Trilogie se dévore en un instant.

Fluff / Univers : 5/5
Salvatore s'appuie sur l'Univers riche de D&D, mais il n'est pas en reste du coté imagination...
Dans cette séquence, vous en apprendrez sur:
-La société Drow, dirigée par les femmes, ou peu d'Hommes ont une réelle valeur. Avec Meurtres, trahisons, Fraticides, complots, raids armés sur d'autres races ect...
-Les races et les étendus de l'Outreterre, Snirvfbelins (Gnomes souterrains), les illithyds (Flagelleurs mentaux), Orcs, Gnolls (Homme-Hyènes)....
-L'Univers de D&D, Dieux, Magie, Alignements Chao/Ordre, Bien / Mal, Lieux légendaires ect

En fait l'Univers est tellement riche que c'est dur de tout décrire. Par contre, c'est quand même moins dark que Warhammer. On n'est pas chez les bisounours, mais la différence est quand même profonde.

Avis Personnel : 4/5

J'ai quand même lu pas mal de série de livres Heroic Fantasy. Drizzt est ma préféré, tout simplement.
On est vite plongé dans l'Univers de cet elfe Pleurnichard (Il faut le dire), qui a un cœur bon, mais qui enchaîne les aventures et les malheurs tout au long de sa vie.
Beaucoup de personnages sont excellents, et ne font que renforcer ces 3 romans:
-Jarlaxle ( le mercenaire Drow mi Marchand/mi Assassin)
-Montolio et Belwar, deux personnages très différents, mais qui feront basculer Drizzt définitivement du coté du bien.
-D'une manière générale tous les personnages Drows, Omniprésents dans cette Trilogie.

Bref ça fait un 17/20 pour cette Trilogie introductive.
Elle place Drizzt dans l'Univers D&D, pose les bases de nombreuses intrigues, et définit quelques personnage centraux pour le destin de l'Elfe Noir.

A la rigueur, on peut très bien ne pas lire cette Trilogie, et attaquer à la Trilogie suivante (et la première dans l'ordre de Publication). L'histoire restera compréhensible, ce sera juste comme ne pas lire Le Hobbit avant le SDA.

J'éditerai pour la séquence suivante. J'ai un peu peur que mon ordi plante et que je perde tout ce que j'ai déjà écris.

Anton Narvaez
Space Marine
Space Marine

Messages : 480
Age : 26
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drizzt Do'Urden

Message par Eloniel Castana le Sam 24 Jan 2015 - 16:39

plusun

Merci pour cette entrée en matière, tous les livres sont de Salvatore ? Ils ont tous le même niveau ou les inégalités se font ressentir (comme l'Hérésie d'Horus). Je crois avoir lu qu'il avait des bracelets de célérité aux jambes mais peut être que je confond.


Anton Narvaez a écrit:
J'éditerai pour la séquence suivante. J'ai un peu peur que mon ordi plante et que je perde tout ce que j'ai déjà écris.
Oui tu as bien fais, personnellement je copie les longs post dans des fichiers textes au cas où, il y a parfois des balises qui disparaissent lors d'éditions.

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1598
Age : 22

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drizzt Do'Urden

Message par BlooDrunk le Sam 24 Jan 2015 - 19:31

+1 également, merci à toi!  Smile

A un moment dans ta critique tu dis ça:
Anton Narvaez a écrit:
Le ou les scénarios, sont tous excellents et R.A n'adore rien moins que de créer des intrigues qui se
Alors pourquoi avoir noté comme ça:
Anton Narvaez a écrit:
Scénario & Mise en Scène : 3/5
??? Petite incohérence de notation je pense... ou alors il y à une explication?

Sinon:
Anton Narvaez a écrit:
Par contre, c'est quand même moins dark que Warhammer. On n'est pas chez les bisounours, mais la différence est quand même profonde.
Aïe... ça ça me fait un peu peur, je sais que ça ne doit pas être rédhibitoire mais du coup méfiance là... hmm ça me fait hésiter, surtout avec les méga-tonnes d'autres trucs que j'ai déjà en stock à lire.
D'un autre coté ça semble être un incontournable, du coup bah j'hésite vraiment.
C'est que j'ai aussi la série du Sorcelleur à attaquer après La Compagnie Noire... scratch Je ne peux pas tout lire, des choix difficiles à faire.

Anton Narvaez a écrit:
A la rigueur, on peut très bien ne pas lire cette Trilogie, et attaquer à la Trilogie suivante (et la première dans l'ordre de Publication). L'histoire restera compréhensible, ce sera juste comme ne pas lire Le Hobbit avant le SDA.
Merci pour l'info, en tout cas si je m'y met un jour, j'éviterais de me taper les 30 tomes, sauf si je tombe vraiment sous le charme en mode accro-total...

PS:
Anton Narvaez a écrit:
J'éditerai pour la séquence suivante. J'ai un peu peur que mon ordi plante et que je perde tout ce que j'ai déjà écris.
Tu peux aussi simplement poster la suite dans un autre message (ici dans ce topic, à la suite des discussions), pour éviter d'avoir un énorme pavé en 1er post... à toi de voir.
Wink



BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6977
Age : 34
Localisation : Ariggata

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drizzt Do'Urden

Message par Eloniel Castana le Sam 24 Jan 2015 - 19:42

La compagnie noire est juste magique et pour le coup c'est vraiment Dark, c'est ma série fantastique préféré (avec le Trône de Fer) pour clore cette parenthèse, prend les versions de l'Atalante illustrées c'est plus cher mais plus beau avec les illustrations de Didier Graffet.

Moi j'avoue qu'avec ce que tu as dis j'ai un peu peur surtout que la série à le nom d'un personnage Drizzt, du coup j'ai peur qu'on sache d'emblée qu'il réussira, après c'est peut être que j'ai du mal avec l'Héroic Fantasy.

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1598
Age : 22

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drizzt Do'Urden

Message par BlooDrunk le Sam 24 Jan 2015 - 20:48

Eloniel Castana a écrit:La compagnie noire est juste magique et pour le coup c'est vraiment Dark, c'est ma série fantastique préféré (avec le Trône de Fer) pour clore cette parenthèse, prend les versions de l'Atalante illustrées c'est plus cher mais plus beau avec les illustrations de Didier Graffet.
Je l'ai déjà, j'attaque justement le 2ème omnibus (édition Atlante oui), c'est excellent.
Je disais que je pensais attaquer le Sorceleur pour la suite, d'ou mon hésitation à commencer aussi Drizzt...
Fin du HS.



BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6977
Age : 34
Localisation : Ariggata

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drizzt Do'Urden

Message par Anton Narvaez le Dim 25 Jan 2015 - 20:32

Je crois avoir lu qu'il avait des bracelets de célérité aux jambes mais peut être que je confond.

Il en a effectivement, mais pas dans cette Trilogie. En fait au fur et à mesure des tomes Drizzt acquiert son équipement. Il Progresse en level et récupère des Artefacts. En l’occurrence, ces Bracelets il les a dans le 9ème roman.

Merci pour cette entrée en matière, tous les livres sont de Salvatore ? Ils ont tous le même niveau ou les inégalités se font ressentir (comme l'Hérésie d'Horus)

Tous les Livres sur Drizzt sont de R.A Salvatore + 2 autres séquences (une de 3 romans l'autre de 5) ou Drizzt n’apparaît pas, mais qui sont très Fortement liées à l'intrigue, également de Salvatore.
Il y a forcément des différences de niveaux, mais rien qui ne soit comparable avec l'HH.
La qualité à tendance à s'améliorer au fil des tomes.

??? Petite incohérence de notation je pense... ou alors il y à une explication?
Plutôt une petite erreur d'explication, en fait dans ces 3 romans, Salvatore fait part de petits événements anodins, qui auront des répercutions  3-4 voir 6 romans plus tard.
Cette Trilogie est en fait vraiment faite pour expliquer l'Univers de Drizzt.. mais est très bonne quand meme.
C'est juste que si je met 5/5 à celle là je mettrai 7/5 à la trilogie des lames du Chasseur.


Aïe... ça ça me fait un peu peur, je sais que ça ne doit pas être rédhibitoire mais du coup méfiance là...
Il y a du sang, des meurtres, des coup tordus ect...c'est par exemple bien plus sanglant que le SDA, ou même que le Trône de Fer. Il n'y aura pas par contre de mec qui se sort lui même d'un pic ou il s'est fait empalé comme dans Du sang pour le Dieu du sang.

Je suis aussi un grand fan de La Compagnie Noire ou du Trône de Fer, mais pour être clair, ça n'a rien à voir, mais alors rien du tout.
Faut voir Drizzt comme une sorte de Gotrek et Felix plutôt, de bien meilleure facture, et avec un seul auteur.

Après si vous attaquez à lire Drizzt, Il faut Absolument prendre les éditions Milady et pas les Fleuve Noir.
La différence est incroyable.
Par exemple pour le premier Roman Terre Natale
Chez Fleuve noir : 238 pages, et mal traduites
Chez Milady        : 442 pages, et bien traduites   Je sais de quoi je parle, j'ai les deux.

J'espère que j'ai répondu à toute les questions.. et que ça vous fera découvrir des romans qui vous plairont.

Anton Narvaez
Space Marine
Space Marine

Messages : 480
Age : 26
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drizzt Do'Urden

Message par BlooDrunk le Dim 25 Jan 2015 - 20:41

Merci pour ces précisions fort utiles.  Smile

Si c'est du G&F boosté aux hormones alors ça pourrait carrément me plaire, surtout vu la réputation de cet auteur. Les nombreuses critiques fort élogieuses que j'ai pu lire sur cette série en fouillant le net me rassurent aussi.
Rhaaa il va falloir que je les lise, un jour...



BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6977
Age : 34
Localisation : Ariggata

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drizzt Do'Urden

Message par Anton Narvaez le Mar 27 Jan 2015 - 0:09

La deuxième Trilogie de Drizzt, chronologique, mais première dans la publication: La Trilogie du Valbise
A noter qu'en Français ces deux Trilogies (et la suivante) ne forment qu'une Séquence : La Légende de Drizzt

Déjà les couvertures:





Alors, déjà petite présentation des lieux et Personnages:

Lieux:

Le Valbise est une région septentrionale de Faerun.Le climat y est rude et glacial. Il est peuplé de tribus barbares (mélanges de Vikings et de lapons) et de firbolgs (demi-géant très proches des Barbares en fait).
Dans le sud du Valbise, il y a une alliance de petits villages humains civilisés : Les Dix-cités.
Drizzt s'y réfugie, car dans cette région écarté du monde, il y est moins victime de la sinistre réputation de son peuple.

CastelMitral est un royaume nain du nord. Très riche en Mithral (Mithril mais sans licence Wink), elle a attiré les convoitises des nains noirs qui en ont chassé leur légitimes propriétaires.

Luskan est un port de marchands, très très douteux, qui est le principal fournisseur commercial des Dix-cités.

Portcalim est une Vaste cité portuaire du sud de Faerun. C'est la ville humaine la plus peuplée du continent (200 000 habitants) et est inspirée des villes du moyen-orient. Elle est dirigé sur le papier par un sultan, mais dans les faits ce sont des guildes plus ou moins recommandables qui font la loi.

L'épine Dorsale du monde: est une vaste chaîne de montagnes, très populeuse en Orcs.

Personnages Principaux (Hors Drizzt):

Bruenor Marteaudeguerre est un chef de clan nain, aussi irascible qu'il est roux. Il a cependant bon cœur, et a notamment adoptés deux enfants humains. Il rêve de reconquérir Castelmitrhal et de se l'approprier.

Wulfgar fils de Beorngar est un barbare du nord élevé en tant qu'otage par Bruenor. Il est grand, musculeux et impétueux. Il a comme arme un marteau de guerre : Croc de l'Egide.

Régis: Halfelin originaire de Portcalim, il se réfugie en Valbise pour échapper au courroux d'un maître de Guilde.Courroux dut au vole d'un rubis magique de grande valeur.

Artémis Entreri est un assassin de Portcalim, il a pour mission de récupéré un voleur et son butin...

Errtu est un démon Tanaar'ri originaire des abysses (démon du chaos, a différencier des démon du mal dans Les Royaumes oubliés). Il vient dans le plan matériel pour récupérer un cristal magique.

Akar Kessel est un magicien humain qui trouve par hasard un cristal magique : Crenshinibon.
Mais on ne peut pas dire que ce soit la meilleure trouvaille de sa vie...

Scénario et mise en scène :3/5
Trois livres très différents les uns des autres:
-Le premier met en scène la défense des dix-cités face à une coalition d'Orcs, de géant et de Barbares...
-Le Second est une quête pour reconquérir Castelmitrhal.
-Le Dernier est une mission de Sauvetage dans les rues de Portcalim.

On a donc des batailles épiques dans les montagnes du grand nord, des débats politiques,des voyages à travers les terres dévasté, une conquête de forteresse naine, de la Navigation et une enquête dans les bas-fond de Portcalim.
A noter que le scénario du deuxième livre ressemble énormément à celui deLe Hobbit. D'ailleurs je baisse la note pour ça.


Style et écriture : 5/5
Excellent, R.A Salvatore a vraiment une super plume. Comme déjà dit, il maîtrise les combats à la perfection, mais ici, il rajoute la guerre généralisé à son répertoire, et il maîtrise tout autant.
J'ai franchement rien trouvé comme point faible dans l'écriture (il a même de l'humour)

Fluff : 5/5
Pleins pleins de choses sur l'univers des Royaumes, je met une petite balise car ça spoil un peu:
Spoiler:
-Un peu d’êtres des plans inférieurs (démons) et de cosmologie
-Pas mal sur la magie et sa pratique
-Un cristal Maléfique doté de sa propre conscience
-La description de diverses cités du royaume
-Des Trolls, des Orcs,des barbares, des Rat-garous, des Nains Gris, deux Dragons, et un assassin
-Pleins de personnages et de lieux qui réapparaîtront dans l'histoire

Avis Personnel : 3/5
Excellente trilogie, elle se définit principalement comme une succession d'aventure à travers le monde, rythmé par de nombreuses escarmouches.
Personnellement, j'ai préféré la première trilogie, celle-ci étant quand même très bonne. Elle est cependant parfois un peu classique, surtout Les Torrents d'Argents très (trop) inspiré de Tolkien.
Je suis par contre volontairement difficile dans ma notation, car c'est quand même de très bonne facture.
Je n'ai pas envie d’être de trop dithyrambique envers Salvatore, et de faire la Fan-boy, le top serait un mec qui n'a pas aimé Drizzt pour calmer mes ardeurs.

On obtient une note globale de 16/20, ce qui est honorable.

La moyenne des deux trilogies nous donne un 16,5/20, ce qui me parait faible.

J'ai été volontairement succin dans la review (pour ne pas spoiler), si vous avez des questions, faut pas hésiter!!!

Anton Narvaez
Space Marine
Space Marine

Messages : 480
Age : 26
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drizzt Do'Urden

Message par BlooDrunk le Mar 27 Jan 2015 - 12:26

Merci pour cette seconde rewiew (+1).

Bon ça donne bien envie, je note définitivement cette série dans ma longue liste de "à lire absolument"... mais je ne pourrais pas la commencer avant des mois.



BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6977
Age : 34
Localisation : Ariggata

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drizzt Do'Urden

Message par Anton Narvaez le Mer 4 Fév 2015 - 21:57

Tout d’abords, avant les prochaines aventures deDrizzt, il y a une séquence nommée La Pentalogie du Clerc qui se déroule chronologiquement entre la deuxième et la troisième série sur Drizzt. Elle est écrite par R.A Salvatore, et met en avant des personnages qu'on retrouvera ultérieurement aux cotés de l'elfe noire.
Personnellement j'ai lu cette séquence bien après la série principale, et seulement trois livres sur cinq.
C'est un plus, mais ce n'est pas indispensable pour comprendre les aventure de Drizzt.
Je met les covers:



Ensuite les aventures de Drizzt à proprement parlé; Une séquence de quatre romans intitulée L'Héritage du Drow.
Alors les covers:





Je réitère ma petite présentation des personnages:

-Cattie-Brie : Fille adoptive de Bruenor, bien qu'humaine, elle est destinée à épouser Wulgar. Ce dernier n'apprécie guère son comportement Cavalier.
-Jarlaxe : Mercenaire Drow, il est particulièrement tordu et traître.
-Matrone Baenre : Chef de la maison Baenre (la plus puissante de Menzoberranzan), elle veut détruire Drizzt car elle pense qu'il est une offense envers la Reine-Araignée.
-Deudermont : Capitaine de frégate au service d'Eauprofonde, c'est un chasseur de pirate.
Et pleins d'autres...


Scénario et mise en scène : 4/5
Alors là, c'est un cran au dessus des précédents opus.
Toutes sortes de toile tissées par Salvatore se rejoignent dans cette séquence. Pour faire gros cette séquence peut se découper en deux parties distinctes:

-1) L'Héritage · Nuit sans étoiles · Invasion des Ténèbres ·
Alors le gros de ses trois livres est une Guerre entre CastelMitrhal et Menzoberranzan.
Les Nains y subissent les assauts des Drows, et semblent destinés à perdre cette guerre.
Les Drows sont officiellement en guerre pour tuer Drizzt, mais cette race fourbe a des objectifs cachés.
Drizzt mène une vendetta personnelle, il veut se débarrasser de tous ceux qui attaquent ses amis, même si il s'agit de sa propre famille.
Le tout est génial, Guerres, escarmouches, complots, croisade solitaire, meurtre, dissimulation ect....
Tout y passe dans cette séquence superbement maîtrisée.

-2)Une aube nouvelle
L'histoire se déroule six ans après la guerre entre Nains et Drows. Drizzt et Cattie-Brie se sont engagé dans l'équipage du célèbre chasseur de pirates, Deudermont. Mais entre deux razzias sur des bandits et une escale dans un port, des ennemis surgit du passé entre dans la danse.
C'est là que la séquence perd son point. Ce livre est très bon, et est un bol d'air frais dans les aventures du Drow, notamment les scènes en mer. Mais la fin rappel de trop celle de L'éclat de Cristal.


Style et écriture : 5/5
No comment, R.A est un super écrivain et ces livres ci-dessus ne sont rien en dessous de leurs prédécesseurs.

Fluff : 3/5
Il y a pleins d’événements passionnants, mais ça reste très centré Nain/Drow.
Pas mal de détails croustillants ou de personnages bien ficelés, mais ça reste des Nains contre des Drows.
Les nains sont têtus, ripailleurs, et grognards, les Drow sournois, mielleux et perfides. Ce n'est pas très différent de Warhammer qui s'est inspiré en partis de D&D.
Un Evénement notable a tout de même lieu : Le Temps des Troubles. Avec une petite explication:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Temps_des_troubles_%28Royaumes_oubli%C3%A9s%29

Avis personnel : 5/5
Ce n'est pas la meilleure séquence sur Drizzt mais elle figure assurément au pied du podium.
Les guerres sont superbes, les personnages profonds et intéressants.
Tout tout petit Bémol, il faut avoir lu les séquences précédentes pour comprendre celle-ci.

Ce qui nous fait un total de 17/20
Et si on fait la moyenne des trois séquences traitées on obtient 16.6666666667/20  Razz
On va arrondir à 16,7/20

Anton Narvaez
Space Marine
Space Marine

Messages : 480
Age : 26
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drizzt Do'Urden

Message par BlooDrunk le Jeu 5 Fév 2015 - 12:16

plusun pour ces nouveaux retours! Merci à toi. Smile



BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6977
Age : 34
Localisation : Ariggata

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drizzt Do'Urden

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum