[Les Treize Piliers de la Vengeance] - I - Les Quatre Couronnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Les Treize Piliers de la Vengeance] - I - Les Quatre Couronnes

Message par - Talos - le Mer 28 Jan - 23:35

Bonjour tout le monde ! Je vous livre ici mon premier "vrai" récit traitant de Warhammer 40k, les autres n'ayant jamais vraiment eu de fin lol!  J'espère que vous l'apprécierez !

Spoiler:
Dramatis Personnae :
Asdrubael Vect : Maître de la Cabale du Coeur Noir, Seigneur Suprême de Commoragh
Layiis l'Immaculé : Archon de la Cabale de la Canine Rouge



Les Quatre Couronnes



Il souriait.

Ses poings étaient serrés. Il était persuadé que si ses gants métalliques lui avaient été enlevés, sa peau aurait paru blanchie par la contraction de ses doigts. S’il était seulement possible qu’elle blanchisse davantage…

Il sentait ce corps, tendu et crispé, comme prêt à libérer une fureur digne d’un cyclone pour peu qu’un certain seuil soit franchi. Tant de puissance physique dans un organisme qui semblait trop frêle pour la contenir, et pourtant Layiis ne se laissait pas tromper par les apparences. Il l’avait vu quelques fois irrité, les comptait encore aujourd’hui sur les doigts d’une main, et n’avait besoin de personne pour se remémorer la violence qui en résultait. En l’observant, le dos droit dans une posture de garde-à-vous, il avait remarqué le nombre d’armes à sa portée mais il savait qu’il n’en avait nullement besoin si sa fureur devait être libérée. Même ses gardes du corps qui le fixaient de leur présence invisible, néanmoins bien réelle, n’auraient été d’aucune utilité. Il savait cette force de destruction en sommeil, à peine contenue. Et pourtant, il souriait.

Avant même qu’il soit entré dans la salle, il souriait.

Layiis s’était dit qu’il avait peut-être reçu quelque bonne nouvelle, ou vécu un moment d’extase particulier. Oh il savait qu’en de très rares occasions le plaisir pouvait faire apparaître un sourire, mais dans le cas d’Asdrubael Vect, un sourire aussi marqué avait de quoi inquiéter.

Le Maître Suprême de Commoragh était assis sur son trône, une œuvre d’art et d'abomination que les plus grands Haemonculus avaient pris soin de réaliser. Les arêtes de cristal noir qui formaient l’assise, les accoudoirs et le dossier étaient tranchantes et empoisonnées. Layiis se doutait que cet artifice peu connu était réservé à celui ou celle, trop orgueilleux, qui aurait présumé vouloir y prendre place sans connaître la posture adéquate pour échapper à une mort certaine. Un présent offert par Vect si quelqu’un venait à le détrôner, de sorte que son règne soit de courte durée. Outre son aspect noir et vitreux,  le trône ne révélait son horreur qu’au niveau de son socle. Celui-ci était un amas de chairs assemblées de la plus horrible des manières. Des restes eldars noirs bien sûr, mais aussi humains, orks, taus, et de dizaines d’autres races inconnues avaient été mélangés et figés par les chirurgiens des coteries. Asdrubael Vect avait ainsi pris un malin plaisir à faire en sorte que ses plus grands adversaires militaires ou politiques fassent partie de son piédestal abominable, pour qu’ils soient soumis et rabaissés à jamais sous sa présence infernale. Tous leurs yeux avaient été conservés et ils étaient à présent tous braqués sur Layiis, indifférent à ce moyen de pression imaginé par Vect.
Celui-ci était vêtu de son armure légère, des plaques d’apparat de la couleur de la nuit aux extrémités tranchantes. Sur son plastron étaient gravés des motifs argentés de scènes de carnage et de débauche qui semblaient se mouvoir de leur volonté propre, un effet d’optique trahissant la présence du bouclier d’ombre entourant son armure. Il portait à sa ceinture une dague courbe et dentelée, dont la lame noire avait bu le sang de milliers d’ennemis. Le regard de son maître au sourire malicieux était fixé sur lui, et Layiis avait l’impression de se retrouver dans l’illumination d’un phare de ténèbres, impossible à sonder et plus encore à éviter. Depuis plusieurs minutes déjà il attendait que Vect l’autorise à parler et cette mise en scène ne l’impressionnait guère, connaissant les manières du Seigneur de la Cité. Layiis restait stoïque quant à cette attente, renvoyant à son maître son regard de la façon la plus... naturelle possible.

Comme s'il avait seulement perçu la présence de son hôte, Vect se leva en écartant les bras, geste qui dans Commoragh était plus une provocation au crime qu'une manifestation d'amitié.

" - Layiis l'Immaculé, mon Archon favori du moment ! Quelle joie de te recevoir dans mes murs, il faut dire que rares sont les instants où tu es visible ces temps-ci. "

L'Archon ne releva pas le plaisir feint de son maître.

" - Seigneur Vect, dit-il en s'inclinant légèrement, vous me voyez honoré d'être ici, un peu plus à chaque fois.

- Allons, nous savons toi et moi que tu as mieux à faire dehors avec toutes les dissensions qui règnent au sein de ta cabale. Comment se porte la Canine Rouge ? "

Layiis éprouva un imperceptible doute quant au fait que ses agissements aient été observés.

" - Nous nous remettons péniblement de nos erreurs de fermeté, Monseigneur." Vect, du geste, l'avait invité à déambuler le long des colonnes d'onyx. " Les dissidents paient en ce moment de leur sang leur trahison odieuse.

- Voilà qui me plait, Layiis. Cependant laisse moi te dire que les arènes auraient pu les accueillir, Dame Hesperax semble à court d'inspiration depuis quelques cycles.

- Ces misérables ne méritent pas d'être ne serait-ce que vus par elle !" Layiis avait lâché cette phrase dans un moment de surprise authentique. Si Vect ne réagit pas, l'Archon savait qu'il lui fallait rectifier son tir. "Sauf si vous en décidiez autrement bien entendu."

Cette fois-ci, Vect se contenta d'hocher la tête en croisant les mains dans son dos, repliant de fait sa cape de velours et de barbelés. Il marchèrent encore un moment, dans l'écho de leurs pas légers avant que le Maître de la Cité ne s'arrête, comme si une question soudaine le tourmentait. Voyant son froncement de sourcils, Layiis n'en douta pas, et la question fut formulée la seconde suivante.

" - Connais-tu la Légende des Quatre Couronnes, Archon Layiis ?

- Je l'ignore, Monseigneur.

- Eh bien laisse moi t'en compter une partie", dit Vect qui reprenait sa route en bifurquant sur sa gauche. "N'est-ce pas la raison d'être d'une légende ?"

Layiis était quelque peu rassuré de s'éloigner des colonnes et, il s'en doutait, des Incubes cachés dans l'ombre de chacune d'entre elles. Ils rejoignirent une large alcôve, dont la vitre offrait une vue imprenable sur la Cité Crépusculaire, cette Cité que Vect avait fait sienne dans le sang et l'horreur. Layiis sentit un infime soulagement naître en lui. Le sentiment que jusqu'ici, tout allait bien. Près de la lourde vitre de jade trônait une table d'os sur laquelle reposaient une carafe en cristal et deux coupes. Sous la lueur morte des Soleils Volés, leurs armures contrastaient fortement, celle de Layiis nouvellement forgée irradiant d'un rouge sanglant.

" - Les Quatre Couronnes" entama Vect, les bras croisés, "étaient un consortium de Seigneurs de Guerre formé après la naissance de la Grande Ennemie, avant que nous ne vînmes nous installer ici, à Commoragh. Ils avaient établi leur fortification sur le fragment d'un de nos mondes détruits, le monde d'Ylleanyr."

Vect emplit en parlant les deux coupes du liquide noirâtre que contenait la carafe et en tendit une à Layiis avec un sourire feint. Ils en burent une gorgée alors qu'un vol de Reavers passait non loin.

" - Les régents de cet amas torturé aimaient à rappeler à tous qu'ils étaient maîtres sur leur bout de roc insignifiant. Quand ils ne massacraient pas les civilisations des systèmes voisins, ils se pavanaient afin de prouver leur supériorité les uns sur les autres car au final, chacun voulait régner seul, comme tu t'en doutes. Oh certes cela n'allait jamais plus loin que la provocation, car ils auraient été bien sots de s'entre-tuer au milieu du vide de la galaxie." Vect avait dit cela en agitant sa main en l'air. " Ceci dit, comme leur sottise fut grande quand ils reçurent la visite de celui qui se faisait appeler le Voile."

Layiis inclina la tête. Cette appellation n'évoquait en lui aucun personnage, et piqua sa curiosité au vif. Vect but une large gorgée, attendant l'inévitable question, tel un juge prêt à délivrer une sentence.

" - Rien de ce dont je me souvienne ne porte ce nom." dit finalement Layiis en observant les tours effilées et griffues par la baie.

" - Cela ne m'étonne guère, malgré les compétences que je te reconnais Layiis. Ce conte n'est connu que de très peu de personnes." L'Archon ignora la pique. "Il faut que tu saches que la première chose que fit le Voile en se présentant aux Quatre Couronnes, fut de tirer dans la tête du premier d'entre eux, Le'harek. Son sang n'était pas encore répandu qu'il fit une offre aux trois seigneurs restants, figés sur leurs trônes. Ce qui intéressait le Voile était de récupérer un artefact incroyablement ancien situé sous le palais du troisième seigneur. Immédiatement, les deux autres furent ébahis par cette annonce, vociférant envers leur confrère qui selon eux passait pour un traître à leur équilibre." Vect rit de façon sonore, un rire cruel et rauque comme la mort. " Et quel équilibre ! Le troisième seigneur, Dyias, niait tout détail de cette histoire, et accusait le Voile d'être un diffamateur faiseur de troubles.

- Ce qui jusqu'ici me semble assez vrai, Monseigneur." dit Layiis en finissant sa coupe, et une goutte de liquide noir coula du coin de sa bouche.  Les motojets repassèrent en piqué, avant d'entamer une ressource impressionnante vers les Astres Volés.

- Certes, aussi notre cher Voile laissa aux seigneurs trois cycles pour se décider. Et comme tu t'en doutes, la guerre ne tarda pas à faire rage sur cet amas rocheux dérivant. Les massacres eurent lieu à toutes les échelles sociales, le pauvre Dyias se retrouvant acculé par les armées de ses deux confrères. Au terme d'une bataille qui vit des milliers d'Eldars mourir, il ne restait plus que Dyias et sa garde face au seul seigneur restant, Vor'laish, suivi de son armée. Dans les patios de son palais éventré, Dyias s'attendait à vendre chèrement sa peau, alors que Vor'laish hurlait son défi triomphant. Et c'est alors que le Voile apparut derrière lui."

Vect leva ses yeux noirs vers les ciel, comme s'il revivait cet instant, en le laissant en suspens. Layiis, du coin de l’œil, observa la tour voisine en espérant que tout se déroulait comme prévu. Le Maître de Commoragh se resservit une coupe et en but une bonne moitié avant de la reposer.

" - Tu t'en doutes, Layiis, la surprise de Vor'laish était de taille. Le Voile marcha vers lui en dégainant une épée, fumante d'un appétit qui ne saurait être assouvi que par la mort. Vor'laish comprit en réalité que cet artéfact qu'il avait tant désiré, pour lequel il avait détruit tant de choses, se trouvait en ce moment devant lui. Il n'eut pas le temps de manifester son interrogation quand les canons de tous ses guerriers furent braqués sur lui une fraction de seconde avant de faire feu. Le Voile, dans le même temps, avait effectué un bond prodigieux vers Dyias et sa suite, et les avait massacrés en l'espace de trois secondes.

- Ainsi, tout fut fini ? " demanda Layiis, surpris de cette fin expéditive.

- "Bien entendu " fit Vect avec un sourire. Que pourrait-on en dire de plus, Layiis ? L'essentiel est là, les régences engendrées dans l'inconstance ne mènent qu'à la destruction. Les rivalités ne sont que des gangrènes que tout bon seigneur se doit de trancher."

Vect finit sa coupe en en léchant le bord, avant de la laisser choir au sol dans un tintement atroce. Layiis sentit son rythme cardiaque s'accélérer légèrement, alors que les Reavers rasaient à nouveau la baie dans un fracas tranchant.

" - Ce qu'il te faut retenir, Archon Layiis... C'est que la loyauté s'achète quand le pouvoir est pris par ambition, et non donné par héritage. Un statut peut être reconnu, mais seule sa voie d'obtention est réellement appréciée."

Layiis sentit sa peau chauffer sous son armure. Il n'en ressentit qu'une gêne légère, mais il se rendit compte très vite que quelque chose n'allait pas.

" - A titre d'exemple, nos camarades sinistres des coteries savent dispenser leur meilleur savoir-faire pour peu qu'on les y influence."

Sa peau le brûlait à présent, et l'inquiétude se lit sur son visage.

" - Nul doute que cette armure a dû te coûter cher, Layiis. Tout comme tes amis là-bas dehors."

Vect avait désigné du menton la tour d'en face, et Layiis ne releva sa tête tordue par la douleur que pour voir les motojets faire exploser la coursive principale à coups de rafales éclateuses. Vect se réjouit à l'horreur qui se lisait sur le visage de Layiis, alors qu'il appréhendait la mort de ses assassins et l'échec de sa tentative.

" - Quelle intelligence ! Et quelle belle idée de faire réagir ton armure au Breuvage de l'Ombre. Si seulement tu n'avais pas bu, mon cher Layiis... Quelle tristesse de te voir ainsi flétri."

Vect affichait un sourire de prédateur, et sortit sa dague de son fourreau. Layiis, les yeux cloqués, la reconnut instantanément alors que d'un revers plus rapide que l'éclair, Vect lui tranchait la gorge.

" - Le..... Voile......" parvint à gargouiller Layiis, alors que son sang giclait sur le sourire carnassier d'Asdrubael Vect. Celui-ci le tint fermement, tordant son cou pour que sa vie fuie en une cascade écœurante sur son armure.

" - Je t'avoue, Layiis l'Immaculé, que je m'attendais à mieux." Sa voix était celle du velours dont se serait drapé un psychopathe. " N'oublie jamais que les même les Fléaux de Commoragh ont une loyauté, et que l'ambition te les a enlevés." Il chuchotait maintenant à son oreille, alors que Layiis hoquetait. " Tu auras l'occasion de m'entendre te le répéter. Nous allons nous revoir très, très bientôt."

Et il tomba.

Il tomba dans un abîme interminable, un puits sans fond où le temps n'avait pas sa place. Plus de saveurs, plus d'odeurs, plus de toucher, plus de vue. Combien de temps ? Impossible de le dire. Etait-il mort ? Après des millénaires de vie, c'est à ça que ressemblait le trépas ? Une part de lui se sentit déçue par cet état de fait, il s'attendait à quelque chose de grandiose, et redoutait la Grande Ennemie dans le même temps. Allait-elle le prendre ? Il paniqua, tenta d'apercevoir quelque chose mais ne vit rien. Il ne parvenait pas même à se voir lui-même. Il entendit des voix, et il lui sembla même sentir des odeurs lointaines. Des senteurs de viande cuite, et des sons humides de tendons déchirés. Des rires, des rires ignobles qui semblaient se moquer de lui, qui venaient lécher sa conscience en l'humiliant de par leur nature. Layiis se débattit de toute son anti-matière, voulant les frapper, les étripper, les bannir à jamais de son... de son quoi ? De son corps ? De son esprit ? Il ne savait même pas où il se trouvait, seulement qui il était et que son échec l'y avait plongé. Il voulut crier, mais rien ne sortit de sa bouche ! Et alors que son esprit devenait fou de l'éternité qui se déroulait dans son enfer, il ouvrit les yeux.

Il reconnut la salle. Comment cela se faisait-il ? Il y était mort, il en était certain ! Ou alors était-il encore en vie ? Combien de temps était passé ? Tant de questions... Il voulut se frapper la tête, mais ne trouva pas ses bras. L'effroi s'empara à nouveau de lui alors qu'à l'autre bout de la salle, une porte s'ouvrit dans un claquement semblable à un coup de feu. Layiis tressaillit en reconnaissant la silhouette de son meurtrier approcher. Ce dernier ralentit son allure, en penchant la tête de côté, l'air amusé. L'Archon de la Canine Rouge tressaillit en reconnaissant la dague qui l'avait égorgé, pendant à sa ceinture. Cependant, Vect continua son chemin, et Layiis eut l'impression qu'il lui marchait dessus, qu'il rejoignait un lieu au-dessus de lui. Les derniers fragments de santé mentale de Layiis éclatèrent en même temps que sa compréhension, alors que Vect s'asseyait sur son trône nouvellement orné.




Et dans le silence assourdissant d'une bouche qui n'était plus là pour hurler, il laissa son désespoir exploser.


Dernière édition par Vect le Mer 18 Mar - 10:32, édité 1 fois


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Découvrez mes tutos sur Youtube
Mes figurines tous univers confondus, c'est par là : Voile Noire
Et partagez vos peintures ici ! Very Happy


"Mourrez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.

     
avatar

- Talos -
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1787
Age : 28
Localisation : Covenant of Blood

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Les Treize Piliers de la Vengeance] - I - Les Quatre Couronnes

Message par Caddon Varn le Sam 31 Jan - 15:17

Et c'est de ce sale type que tu tires ton pseudo ?
Ça craint, c'est un vrai psychopathe ! En même temps, c'était trop beau, au début, il avait l'air trop gentil pour un eldar noir... On sentait qu'y avait un truc qui allait pas...
Très bon texte, en tout cas !


"Pourquoi devrais-je craindre le démon? Il n'a aucun pouvoir sur moi."
                                                                                      -Frère-Capitaine Castavor Drak des Grey Knights

 :inquisition:
Mon chapitre perso : Golden Arrows
avatar

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 604
Age : 17
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Les Treize Piliers de la Vengeance] - I - Les Quatre Couronnes

Message par Anton Narvaez le Sam 31 Jan - 21:21

Excellent récit, la description du trône de Vect est particulièrement réussi! Toute les descriptions en fait.
Il est quand même naïf cet archon, voir Vect le Tyran discuter aimablement, il y a de quoi s'inquiéter.

Les rivalités ne sont que des gangrènes que tout bon seigneur se doit de trancher."
J'imagine la tête de Layiis quand il entend cette phrase. Very Happy

Bref, c'était un bon récit, et je lirai le prochain!

Ps: Par contre, tu sous-entends clairement que le voile est Vect? Ou il a juste récupéré son Arme?
avatar

Anton Narvaez
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 534
Age : 27
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Les Treize Piliers de la Vengeance] - I - Les Quatre Couronnes

Message par - Talos - le Sam 31 Jan - 22:42

Merci pour vos critiques ^^

@ Caddon : oui je tire mon pseudo de ce c*nnard infâme Razz

@ Anton : oui Vect est le Voile, j'ai imaginé qu'il avait pris ce nom d'emprunt pour ne pas révéler son identité aux Seigneurs...

Je ne sais pas si je ferai une suite, mais vos encouragements me poussent dans ce sens ! merci


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Découvrez mes tutos sur Youtube
Mes figurines tous univers confondus, c'est par là : Voile Noire
Et partagez vos peintures ici ! Very Happy


"Mourrez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.

     
avatar

- Talos -
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1787
Age : 28
Localisation : Covenant of Blood

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Les Treize Piliers de la Vengeance] - I - Les Quatre Couronnes

Message par - Ghost of Arkio - le Lun 2 Fév - 10:53

Un bon petit récit anecdotique, incarnant très bien à la fois les EN et Vect.

Dans la voie de L'Incube apparaît Vect sur son trône lors d'une courte audience, et pourrait facilement concorder avec la tienne.

Un style riche en nuances, un texte relu, et des conspirations et une paranoïa permanente jusque dans les habits, costumes, mobiliers; digne d'alimenter Slaanesh dans les souffrances qu'elle adore.

Un +1 puisqu'en plus ayant juste fini le tome 2 de Chambers, le ton de ton écriture ne dépareille pas le bon récit que je viens de quitter.

Smile
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10476

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Les Treize Piliers de la Vengeance] - I - Les Quatre Couronnes

Message par - Talos - le Lun 2 Fév - 11:52

Merci Ghost Very Happy c'est d'autant plus plaisant que je n'ai pas lu La voie de l'Incube lol!

J'ai entamé un second texte ce matin, je le posterai sous peu Wink


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Découvrez mes tutos sur Youtube
Mes figurines tous univers confondus, c'est par là : Voile Noire
Et partagez vos peintures ici ! Very Happy


"Mourrez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.

     
avatar

- Talos -
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1787
Age : 28
Localisation : Covenant of Blood

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Les Treize Piliers de la Vengeance] - I - Les Quatre Couronnes

Message par - Ghost of Arkio - le Lun 2 Fév - 19:26

Ce que j'ai trouvé bien géré aussi, c'est le format court et la cohérence de l'histoire elle-même (intro+développement+chute). On a souvent ce problème dans les LdS de ne pas se laisser emballer par son histoire. Il faut dire aussi que l'intro est imposée.

C'est parfois le + simple (en apparence) qui se lit le mieux:
- présentation des personnages,
- vect invite le perso principal (narrateur) dans une petite promenade en nous tirant à droite à gauche par la manche et nous raconte lui-même une histoire (mise en abime)
- petits clins d’œil dans le décor avec les vols de reavers et les allusions vagues au problèmes de Layiis
- dénouement et chute, qui même plutôt assez prévisible (pour des EN) boucle la démonstration de Vect au narrateur.

Je te conseille vraiment d'aborder cette série sur les EN par Chambers, pas seulement pour Vect mais sa manière joviale de décrire
- tous les étages de la société commorite
- l'architecture de Commoragh
- les relations entre EN et les exodites/eldars des vaisseaux mondes.

On aura bientôt nos "spécialistes" pour chaque faction rire1

rdvz à la prochaine LdS Wink
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10476

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Les Treize Piliers de la Vengeance] - I - Les Quatre Couronnes

Message par - Talos - le Lun 2 Fév - 19:40

Merci pour cette analyse et cette avalanche de compliments Smile En fait j'ai lu la Voie du Renégat, mais je ne suis pas allé plus loin. En tout cas je suis content que mon récit ait plu Very Happy Peut-être pourras-tu me donner ton avis sur la deuxième nouvelle que je viens de finir...et que je m'en vais poster tout de suite geek


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Découvrez mes tutos sur Youtube
Mes figurines tous univers confondus, c'est par là : Voile Noire
Et partagez vos peintures ici ! Very Happy


"Mourrez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.

     
avatar

- Talos -
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1787
Age : 28
Localisation : Covenant of Blood

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Les Treize Piliers de la Vengeance] - I - Les Quatre Couronnes

Message par Variel le Ven 6 Fév - 21:45

J'ai adoré ton texte !


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Les Treize Piliers de la Vengeance] - I - Les Quatre Couronnes

Message par - Talos - le Sam 7 Fév - 8:10

Cinkiou ! Very Happy J'espère que tu adoreras le second rire2


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Découvrez mes tutos sur Youtube
Mes figurines tous univers confondus, c'est par là : Voile Noire
Et partagez vos peintures ici ! Very Happy


"Mourrez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.

     
avatar

- Talos -
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1787
Age : 28
Localisation : Covenant of Blood

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Les Treize Piliers de la Vengeance] - I - Les Quatre Couronnes

Message par Garvieloken le Sam 7 Fév - 20:07

J'ai très franchement apprécier de lire ton texte. Il se lit tout seul, c'est fluide. Les persos sont très biens représentés dont Vect. C'est vrai que les perso du fluff sont assez difficile à illustrer dans un récit car justement il faut que la narration respecte le fluff. Bref c'est du très bon Wink


Tout n'est que poussière.
avatar

Garvieloken
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 640
Age : 18
Localisation : Prospero : Tizca

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Les Treize Piliers de la Vengeance] - I - Les Quatre Couronnes

Message par - Talos - le Dim 8 Fév - 10:05

Merki, j'espère faire encore mieux pour la LdS okay


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Découvrez mes tutos sur Youtube
Mes figurines tous univers confondus, c'est par là : Voile Noire
Et partagez vos peintures ici ! Very Happy


"Mourrez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.

     
avatar

- Talos -
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1787
Age : 28
Localisation : Covenant of Blood

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Les Treize Piliers de la Vengeance] - I - Les Quatre Couronnes

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum