La Marque de Calth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN :

8% 8% 
[ 1 ]
58% 58% 
[ 7 ]
33% 33% 
[ 4 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 12

La Marque de Calth

Message par Nico. le Mar 31 Mar 2015 - 0:52

En Avril 2015 sort La Marque de Calth, tome 25 de l'Horus Heresy. C'est un recueil d'histoires courtes.



==> LA MARQUE DE CALTH Premium

The Heresy came to Calth without warning. In just a few hours of betrayal and bloodshed, the proud warriors of the XIIIth Legion – Guilliman’s own Ultramarines – were laid low by the treachery of their erstwhile brothers of the XVIIth. Now, as the planet is scoured by solar flares from the wounded Veridian star, the survivors must take the fight to the remaining Word Bearers and their foul allies, or face damnation in the gloomy arcology shelters beneath the planet’s surface.

400 Pages • 2015 • ISBN 9781780302164 • Illustration par Neil Roberts



Ce recueil contient:

- The Shards of Erebus de Guy Haley
- Calth That Was de Graham McNeill
- Dark Heart de Anthony Reynolds
- The Traveller de David Annandale
- A Deeper Darkness de Rob Sanders
- The Underworld War d'Aaron Dembski-Bowden
- Athame de John French
- Unmarked de Dan Abnett

logo2


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 7557
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Marque de Calth

Message par Emperor le Mer 22 Avr 2015 - 15:57

Petit retour sur le recueil :

Les Fragments d'Erebus : Nouvelle qui a le mérite d'expliquer (sommairement...) d'où vient le power-up d'Erebus, notamment en ce qui concerne sa capacité à se barrer par le Warp comme bon lui semble, une chose qui était arrivée comme un cheveu sur la soupe dans les tomes précédents. Autrement, bof bof.



La Calth qui fut : Le gros morcif du recueil. Du bon Graham, bien écrit, le texte est solide et est d'ailleurs rédigé au présent (perso j'adore !). Mais avec ses travers habituels : Chaos lol, plusieurs scènes abusées, "oh tiens des armes atomiques !" => utilisées ici quand ça l'arrange mais bien évidemment oubliées ailleurs, quand ça ne l'arrange pas... Rolling Eyes
Les SM se baladent bien trop souvent en plein air alors que je croyais que l'étoile détraquée par les WB les faisaient frire rapidos, même en armure énergétique. Du coup les fameux "combats souterrains épiques menés pendant x années" du fluff en prennent un coup.
Petite déception donc.



Cœur sombre : Texte sympa, Reynolds est vraiment pas mauvais. Après, l'histoire est assez marginale dans le fluff (ça nous place d'un point de vue WB pendant un court moment de la bataille de Calth) et ne fait que développer un petit peu les relations entre Word Bearers et la transformation en Gal Vorbaks, ce qui est déjà pas mal. Kor Phaeron transpire ici la puissance, beaucoup plus que dans La bataille de Calth, et avec de telle descriptions je suis un peu moins choqué de savoir qu'il a pu autant malmené Guilliman. Nouvelle pas mal donc.



Le Voyageur :Un texte si court et pourtant si long à démarrer. Mais passé le début longuet et mou, on comprend mieux où l'auteur veut en venir et là ça devient intéressant. Le texte a pour thème :
Spoiler:
la possession
C'est bien mené, à la fois mystérieux, fourbe et insidieux, et avec toujours cette sensation de danger latent. Le final ne se dévoile pas trop vite et reste assez imprévisible jusqu'à la fin. Histoire pas mal en fait, Annandale a abordé la chose d'une manière intéressante. Smile



Des ténèbres plus profondes : La grosse déception. J'avais adoré les deux dernières nouvelles HH de Sanders, mais celle-ci ne m'a pas émoustillé outre mesure. La faute à un "grand méchant" qui pour moi est ridicule, surfant avec grossièreté sur la mythologie grecque.
Spoiler:
En gros il s'agît d'une bête du Warp qui fonctionne sur le même principe que la Méduse.
Pour le reste, c'est quand même bien écrit, c'est pas le problème. Les personnages sont aussi sympatoches, en particulier le Tétrarque Nicodemus, qui dégage toujours autant cette impression d'autorité et de toute-puissance sous la plume de Rob.



La Guerre Souterraine :
Emperor a écrit:Mini-retour sur la courte nouvelle d'ADB : La Guerre souterraine (en français) :

Situation surprenante et trompeuse, merci le warp. nah Nouvelle assez calme, sans combat, mais ça se lit bien. ADB fait le café. Smile

Mono Legio... mais belle introspection Word Bearers tout de même. Même si j'en ai soupé. Rolling Eyes

Pas d'apports particuliers à l'Hérésie, c'est plus un petit texte d'ambiance qu'autre chose, mais avec de bons persos !

Au final, un petit entracte sympathique entre deux livres de l'Hérésie, mais pas forcément ceux que l'on croit...

Et pendant ce temps-là, on est toujours en attente du recueil final... hum



Athamé : Très original. On est littéralement dans la peau de la dague (l'athamé), depuis sa création il y a des éons jusqu'à son destin actuel, entre les mains d'Oll Persson. L'arme est semi-consciente et nous conte ici sa vie entière, en se parlant à elle-même. On a d'ailleurs un peu cette impression de l'anneau du SDA, puisque parfois la saloperie s'arrange aussi pour tuer son porteur actuel, et passer à un autre. On ne s'ennuie pas dans ce texte puisqu'on y visite - certes brièvement - pas mal de lieux et de situations de toutes époques, tout en voyant pas mal de persos défiler, les porteurs successifs de l'arme.
Spoiler:
D'ailleurs on revoit même Casper Hawser, le héros de Prospero Burns aha !
Un bon texte que voilà, et qui change énormément des poncifs habituels ! okay



Sans repères : Des lieux et situations de toutes époques, on en voit aussi pas mal dans celui-là. En vrac :
Spoiler:
Verdun, l'Irak (ça fait drôle de voir ça en Horus Heresy xD), mur d'Adrien, l'Odyssée,...
C'est plutôt cool à lire mais ça ne fait pas avancer le schmilblick, Persson et son groupe se contentant de passer de dimension en dimension à coup d'Athamé dans le tissu de la réalité, suite à leur échappée de Calth. Pendant ce temps là, quelque chose les traquent...
Spoiler:
C'est le démon M'kar, qui non seulement nous fait une entrée comme un démon sanglioche de Princesse Mononoke... mais qui en plus est rappelé comme par hasard 5 secondes avant d'intercepter le groupe... Sérieusement ? N'y avait-il pas de ficelle plus fine que celle-ci ? Rolling Eyes

Pour moi, c'est la troisième déception du recueil. Le tandem Abnett + Olanius me paraissait extrêmement prometteur mais là force est de dire que l'histoire est assez creuse et n'avance pas. On a dans ce texte toujours pas le moindre petit indice sur la suite du parcours de Pius, et quand on sait l'importance qu'il va avoir, c'est vachement frustrant.
Heureusement, l'apparition de l'une de mes guest-stars préférées
Spoiler:
mon p'tit Johnnny !
redonne un peu d'intérêt à l'histoire.
Pas mal aussi d'avoir confirmé les relations entre Oll et la Perpetual de Vengeful Spirit avec cette histoire de O.K. Smile  J'attache beaucoup d'importance à ce genre de détails, et c'est toujours rassurant de savoir que les auteurs aussi.




Au final, je vais mettre 13/20 à l'ensemble.
Parce que bon, les Word Bearers hein... et les combats en champignonnière hein (qui sont d'ailleurs caaaaaarrément moins épiques ici, une fois développés, que lorsque le fluff se contentait de les suggérer...).
Mais comme j'adore les recueils de nouvelles et que quelques-unes ici valent le coup d’œil (Cœur sombre, le Voyageur, Athamé) - malgré d'autres qui m'ont déçu, certaines beaucoup comme celles de Sanders et d'Abnett, l'autre un peu moins (celle de Mc Neill) - je tranche donc au final avec cette note médiane quand même assez bonne, parce que je suis sympa. Smile




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4099

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Marque de Calth

Message par BlooDrunk le Mer 22 Avr 2015 - 17:00

+1 pour cette grosse review, merci!

Je vais quand même voir pour le chopper celui là, mais n'ayant pas encore lu le précédent recueil ça ne presse pas trop du coup...


Dernière édition par BlooDrunk le Mer 22 Avr 2015 - 17:12, édité 1 fois


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 7934
Age : 35
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Marque de Calth

Message par Nico. le Mer 22 Avr 2015 - 17:09

+1 pour la critique. La seule histoire m'ayant marqué est celle de French Athamé, je l'avais trouvé particulièrement originale, bien foutue et intéressante.

Le reste... bof bof.


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 7557
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Marque de Calth

Message par Le mal entendu le Lun 27 Avr 2015 - 14:25

Merci pour le retour, j'étais un peu dans l'attente pour l'achat de ce livre.
Ca a l'air de rejoindre un peu la lignée de "les Ombres de la traîtrises", une base de recueil avec certains utiles au flulf d'autre un peu plus détente, sans que l'ensemble ne semble faire avancer grandement le schmilblick.
Mais ça m’intéresse quand même, du coup je ne vais pas tarder a aller faire un tour en boutique je crois.
avatar

Le mal entendu
Scout
Scout

Messages : 136
Age : 31
Localisation : Paris, segmentum solar

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Marque de Calth

Message par PetitPierre le Mar 28 Avr 2015 - 8:59

Moi qui n'ai pas trop le temps de lire en ce moment et bien ca me dit bien ces receuilles.
merci pour tes retours emperor Wink

+1


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- Pierre Forge Tranquille, c'est sur ma page FB pour voir MON TRAVAIL
- Ou sur le Web chez Pierre Forge Tranquille
avatar

PetitPierre
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 2155
Age : 33
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Marque de Calth

Message par Anton Narvaez le Mar 28 Avr 2015 - 16:02

plusun
Je ne l'ai pas encore lu mais j'ai vraiment hate.
En tout cas merci pour ta review! Meme si la note est moyene, elle me donne sacrément envis.
J'ai meme réussis à ne pas lire les spoils.
avatar

Anton Narvaez
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 534
Age : 27
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Marque de Calth

Message par Anton Narvaez le Sam 2 Mai 2015 - 10:53

Terminé la Marque de Calth.
Comme souvent j'ai un avis relativement opposé à celui d'Emperor.
Peut-etre que le fait d'avoir lu sa critique a biaisé mes attentes et mon ressenti du recueil.
J'attendais beaucoup de certaines nouvelles, moins des autres et au final presque tout est inversé par rapport à mes attentes.Pour commencer, lire un recueil avec un thème conducteur (ici Calth) est vraiment plus intéressant que toute sortes d'histoires HH mises en vrac à la chaine.


- The Shards of Erebus de Guy Haley : 2,5/5
Nouvelle sympathique sans plus. D'important Word Bearers sont convoqués de manière surprenante (et Badass') à  une réunion Tuperware un conseil de guerre.
Cette nouvelle met en valeur Erebus et son pouvoir croissant, intrinsèquement comme au sein de la Légion.
-
Spoiler:
Avec un voyage initiatique sur Davin
La nouvelle est bien écrite, facile à lire.Erebus dégage une vrai charisme je trouve.
Après ça ne fait pas vraiment avancer la Machine plus que ça.


- Calth That Was de Graham McNeill : 3/5
Du Mc Neill dans le texte. Très proche dans le style des livres d'Uriel Ventris (D'ailleurs on a droit à la quatrième compagnie).
C'est la seule nouvelle de "guerre" que l'on a. D'un coté on a l'organisation des Ultramarines et des habitants de Calth, de l'autre celle des Words Bearers (avec un petit conflit d'opinion Apotre Noire - Capitaine).
Bref les Ultramarines font de l'erradication sophistiquée de WB, les WB vont de la guérilla, des attentats (à la bombe atomique).
Histoire intéressante mais relativement peu fournit en Fluff (hormis la Guerre Souterraine bien entendu).


- Dark Heart de Anthony Reynolds : 3/5
Courte nouvelle mettant en scène Marduk (Personnage de la Trilogie Word Bearers) et se déroulant juste avant la tentative de convertion de Guilliman aux sombres puissances par Kor Phaeron.
Histoire intéressante qui met en opposition la hiérarchie et la religion chez les WB.
Comme l'a dit Emperor, Kor Phaeron est assez bien mis en valeur dans la nouvelle.
Très bien écrite, cette histoire est un petit plus à associer avec la Bataille de Calth


- The Traveller de David Annandale : 3,5/5
Très bonne nouvelle qui jure avec le caractère Astarto-centré du recueil.
Dans une Arcologie surchargée et précaire, un survivant particulièrement "chanceux" fervent croyant en l'Empereur entend les voix des hérétiques. Il va alors orchestrer de véritables purges.
Très bien écrit également, le personnage central est très intéressant. Sa psychée est bien mise en valeur. On sent quand meme un peu venir la fin, c'est dommage mais pas rédhibitoire.


- A Deeper Darkness de Rob Sanders : 3/5
Déjà comme dit par Emperor l'histoire est un copié/collé d'une célèbre légende mythologique.
Au delà de ça, c'est assez intéressant.
On a un Sergent, qui contre l'avis du Tetrarque souhaite annihiler à tout azimut du WB, quite à ne pas sécuriser certaines zone aux mains des Ultras.
Ce dernier va, après une rencontre avec un WB aveugle, partir explorer de mystérieux tunnels supposés occupé par des WB. Mais là surprise....
J'ai bien aimé, l'histoire est déjà vu évidemment mais c'est agréable à lire. Sanders créé une bonne atmosphère opressante à souhait.


- The Underworld War d'Aaron Dembski-Bowden : 5/5
Que dire... je suis un fanzouze inconditionnel d'ADB mais je trouve que cette nouvelle frole le génie.
On se situe par certains cotés dans le prolongement du Premier Hérétique.
On a une double histoire celle d'un Gal Vobrak résigné et las... il guerroie sur Calth depuis sept ans.
Il a le sentiment d'avoir été abandonné par sa Légion.
Il se fixe alors l'objectif de rappeler au Primarque l'existence des abandonnés de Calth.
Et ce en ramassant des souvenirs de chaque chapitres présent sur Calth (Ce qui permet de découvrir quelques chapitres, Unspeaking, Exalted Gate...), et-ce contre l'avis de son démon.

Et enfin, on a des Flashbacks sur la façon dont il est devenu un Gal Vorbak. On y voit notamment Argel Tal et on découvre qu'il y a un ratio de 1/13 de réussite pour devenir un possédé.
Spoiler:
Et Lorkar veut 2000 Gal Vorbak pour attaquer Calth, donc 26 000 morts pour les obtenir.
La fin est magique, mais je la dévoilerai évidemment pas.
Bref, très très bon récit.


- Athame de John French : 2/5
Ca ressemble énormément à une nouvelle Dragonlance Dagger-Flight de Nick O'Donohoe.
C'est intéressant et relativement original, mais je n'ai vraiment pas accroché.
En fait on a l'histoire de l'Athamé de son point de vue, jusqu'au denier propriétaire...
Ce qui fait une exellente transition pour la nouvelle suivante.
Rien de plus à dire.


- Unmarked de Dan Abnett : 4/5
On suit les aventures de Oll Person à travers l'espace et le temps. Grammaticus lui a confié une mission contre son gré et sans préciser laquelle, et avec son équipe de bras-cassé il s'attache à survivre.
Très très bon, Abnett est doué pour les persos non-Astarte et Oll est le seul perpétuel que je trouve intéressant (or Gramma). Quelques petites successions de Fluff qui ouvre les débats sont présentent.
Une fin un peu expédié est le seul défaut notable de cette nouvelle.

Voilà, j'espère que ma review vous donnera envis de lire ce recueil, car personellement j'ai bien aimé.
Le meilleur HH depuis Scars.

Note finale : 14/20

Edit: Désolé pour le double post, c'est vraiment involontaire.
avatar

Anton Narvaez
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 534
Age : 27
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Marque de Calth

Message par Emperor le Sam 2 Mai 2015 - 11:56

Comme souvent j'ai un avis relativement opposé à celui d'Emperor.

héhé. C'est ça qui est intéressant justement, et ça me ferait chier de voir tout un tas d'avis clonés.

Mais globalement, même si la répartition des points diffère, on a quand même donné à peu près la même note Wink




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4099

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Marque de Calth

Message par Nico. le Sam 2 Mai 2015 - 13:02

Merci pour ton long retour Anton, plusun

Désolé pour le double post, c'est vraiment involontaire.

On a souvent ce genre de remarque, alors je fais encore une explication:

Double post = 2 messages d'affilé dans la même journée, au bout de 24H on peut poster après soi même sans que ce soit un double post. Donc là, tu as écrit 4 jours après, ce n'est pas un double post.

Smile


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 7557
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Marque de Calth

Message par Nero le Mer 6 Mai 2015 - 14:02

Terminé. C'est un tome que j'ai noté bon, avec ses bonnes et un peu moins bonnes nouvelles...

Les fragments d'Erebus:  2,5/5

 Une nouvelle sans réelle importance. On voit comment sont créées les lames démoniaques, à qui elles sont remises, ici un certain nombre de commandants de la légion avant l'assaut sur Calth, puis enfin, le plus intéressant, voir comment Erebus lui même navigue à travers le Warp et le temps pour accomplir ses desseins.

La Calth qui fut: 3,5/5

 Sans doute la nouvelle selon moi qui bouge le plus en terme d'actions. On retrouve beaucoup de personnages de La Bataille de Calth, c'est bien cool. De plus, on voit ce qu'il advient des troupes loyalistes et renégates au cours de ces années de survie. De la même manière, j'ai bien aimé, de voir que même les WB se sacrifient au nom des dieux, par milliers, ceci afin de les invoquer à travers leurs dépouilles! +1
 Hors, comme il a été dit aussi, et je suis d'accord la dessus, peut être un peu trop de présence en surface quand on sait qu'y vivre est quasiment impossible même pour les Astartes. Et peut être un Hol Beloth un peu trainant à mon goût, du moins jusqu'à la phase finale.

Coeur sombre: 4/5
 
 Ici, une bien bonne nouvelle ma foi. Elle est courte mais très prenante. On découvreun jeune WB, Marduk, soucieux et pressé de faire ses preuves afin de gagner sa place parmi les meilleurs de la légion, chez les Gal Vorbak. Son supérieur l'empêche de faire son ascension malgré son don et ses facultés à traiter avec le Warp. On navigue entre le début de la Bataille de Calth et la fuite de Kor Phaeron face à Guilliman. Très sympa!

Le Voyageur: 3,5/5

Nouvelle un peu longue à se mettre en place, mais au final, sympathique. On est avec un groupe de survivants dans les souterrains de Calth et apparemment un homme, Blanchot, semble percevoir une anomalie maléfique qui se trainerait parmi eux. Une entité démoniaque. C'est très prenant arrivé au bout d'un moment. On ne sait plus en fin de compte qui était et ou est réellement possédé Wink Et puis il y a le petit clin d'oeil au Campanile!

Des Ténèbres Plus Profondes: 2,5/5

Une nouvelle sympa, mais qui n'apporte rien de particulier en soi, hormis le fait de se retrouver dans les souterrains et de retrouver un des champions de Guilliman qu'on avait pas revu depuis la nouvelle Cœur de Fer de Rob Sanders.

La Guerre Souterraine: 4,5/5

Une des meilleures nouvelles de ce recueil! J'ai été surpris à la fin autant le dire. Aaron D.B excèle à nouveau je trouve ici.
On est plongé dans un des futurs possibles que nous laisse entrevoir un WB possédé selon son bon vouloir quant à intégrer les Gal Vorbak. Ce futur est intéressant car il nous dévoile que tout prétendant chez les Gal Vorbak n'est pas sélectionné à la légère et qui plus ici, le fait de découvrir un guerrier qui renie sa légion et abandonne tout, nous montre les éventuelles réactions de ces guerriers envoyés à la mort d'une certaine manière.
Mais c'est aussi une mention +1 car on retrouve Argel Tal et Lorgar! et surtout car on en apprend un peu plus sur les prémices de l'assaut sur Calth ainsi que comment Lorgar scinde sa légion pour cet évènement.
Du très bon!

Athamé: 3,5/5

Du bon ici encore, avec l'histoire de cette lame démoniaque depuis sa trouvaille, en passant par l'attentat du Maitre de guerre, pour finir entre les mains d'un perpétuel! La nouvelle est très courte, c'est bien dommage, mais on retrouve quelques personnages de précédents romans et ça c'est bien sympa! Je ne lui mets pas 4/5 car justement trop courte. Ça aurait pu être plus poussé, bien que parler d'une lame en une douzaine de pages, il faut le faire je conçois!

Sans repères: 3,5/5

Une dernière nouvelle forte sympathique également. On retrouve notre groupe de survivants à la fin de la Bataille de Calth. On suit leur aventure à travers le temps, le Warp et ceci grâce à l'Athamé en leur possession. On retrouve aussi deux personnages importants. A croire que finalement, les nouvelles se suivent dans ce recueil. Bien cool!


Voilà Voilà! du coup je lui mets un Bon 13-14/20


AVE DOMINUS NOX
avatar

Nero
Scout
Scout

Messages : 118
Localisation : Amas de Thramas

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Marque de Calth

Message par Nico. le Mer 6 Mai 2015 - 14:45

Merci pour ton long retour bien complet Nero. plusun


Vos avis semblent à peu près concorder. Smile


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 7557
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Marque de Calth

Message par Anton Narvaez le Jeu 7 Mai 2015 - 16:42

plusun pour toi Nero.

C'est vrai que le ressentis final est assez proche pour tout le monde entre 13 et 14.
C'est plutot bon signe ça.
La B.L devrait se pencher davantage sur ces recueils centrés sur un seul évènement, c'est beaucoup plus intéressant que des nouvelles en vrac sans fil conducteur.
avatar

Anton Narvaez
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 534
Age : 27
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Marque de Calth

Message par Eloniel Castana le Dim 14 Juin 2015 - 16:42

Bon voilà j'ai enfin commencé à rattraper mon retard (n'ayant lu aucun livre depuis Vulkan est vivant pour éviter les spoilers lié aux retard de publications des recueils Les Ombres de la Traitrise et La Marque de Calth) voici la deuxième des 3 reviews que je vais poster:

Les Fragments d'Erebus
Inutile au premier abord elle prend tout son sens dans les nouvelles suivantes. C'est plutôt bien écrit j'attends de découvrir Guy Haley dans d'autres nouvelles (ou romans) avant de me prononcé.

La Calth qui fut

A mon sens la meilleure nouvelle du recueil, elle illustre le mieux ce à quoi je m'attendais en le commençant, j'aurais aimé qu'elle soit plus longue.

Cœur Sombre
La seule apparition de
Spoiler:
Kor Phaeron
dans le recueil ce que je trouve très regrettable surtout que la nouvelle n'est vraiment pas indispensable, j'ai l'impression que c'est une nouvelle de "remplissage".

Le Voyageur
Une nouvelle intéressante mais qui ne fait pas avancé le schmilblick de la guerre sur Calth vu qu'on ne reverra jamais le personnage principal dans d'autres œuvres.

Des Ténèbres plus Profondes
La première moitié est pas mal après la fin était pas géniale je trouve, elle est pour moi au même niveau que Le voyageur, une nouvelle qui fait le job mais pas transcendante.

La Guerre Souterraine
C'est bien la première fois que ADB me déçoit surtout avec un nom pareil ! Je m'attendais à une nouvelle dans la même veine que La Calth qui fut mais plus avancé dans le temps et on a une simple
Spoiler:
vision de l'avenir par un Word Bearer mourant
à mon sens il aurait fallu que cette nouvelle soit publié avant la Bataille de Calth pour faire un peu de teasing, la ça aurait eut plus de sens.

Athamé
Une nouvelle bien écrite avec un point de vu très original, neanmoins à la fin de la nouvelle on se demande à quoi cette nouvelle sert mais heureusement la nouvelle suivante lui donne tout son sens.

Sans repères
Une nouvelle très intrigante sur
Spoiler:
les Perpétuels
j'ai bien aimé cette nouvelle bien qu'elle soulève beaucoup de question, après je ne suis pas sur qu'elle ait vraiment sa place dans ce recueil.

En Bref, Les Fragments d'Erebus et La Calth qui fut ce à quoi le recueil aurait du ressembler pour moi. Le Voyageur et Des Ténèbres plus Profondes intéressante mais elles aurait pu être meilleure. Athamé et Sans repères de bonnes nouvelles qui change de d'habitude mais je ne suis pas sur qu'elle avaient réellement leur place dans ce recueil.
Cœur Sombre et La Guerre Souterraine des nouvelles décevante que je n'ai pas trouvé très utile.

On sens que ce recueil a réellement été pensé comme un ensemble et non pas comme une suite de nouvelles totalement indépendantes néanmoins (à part La Calth qui fut) j'ai plus eut l'impression de lire un recueil d'anecdote sur Calth qu'un recueil sur une guerre souterraine
avatar

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1715
Age : 23

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Marque de Calth

Message par Nico. le Lun 15 Juin 2015 - 15:42

Merci pour tes 3 retours Eloniel, je mets un plusun partout mais un seul message ici pour pas flooder. Smile


Cool que tu puisses rattraper l'HH. Aller, va lire Scars et devient fan du Grand Khan. Wink


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 7557
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Marque de Calth

Message par Kajah Haig'uiye le Mar 20 Oct 2015 - 8:27

Je lui ai mis un moyen,car je n'ai pas trouvé suffisamment de progression réellement "utile".
Le fait qu'il est paru en dehors de ses clous n'aide en rien à son appréciation,mais l'honnêteté m'oblige à reconnaître que certaines nouvelles sont agréables aussi.

Reste à souhaiter que la B.L. ne nous réitère pas ce genre d'action.


ironhands "La chair est faible."
                  Crédo Iron Hand
avatar

Kajah Haig'uiye
Space Marine
Space Marine

Messages : 431
Age : 31
Localisation : Sur un tas de cailloux au milieu de la boue.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Marque de Calth

Message par Variel le Mar 20 Oct 2015 - 20:14

+1 pour toutes vos reviews que je n'avait pas encore vu !


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Marque de Calth

Message par MysterJZ le Ven 8 Jan 2016 - 12:21

Comme beaucoup de livres basés sur des nouvelles, je mets moyen. Certaines m'ont laissé un bon ressenti avec quelques éléments de fluff intéressants, mais dans l'ensemble c'est passable.
Parfois lourd dans le style d'écriture pour certains récits.
pas vital du tout dans l'HH!


La connaissance est en elle-même puissance.
thousandsons
avatar

MysterJZ
Space Marine
Space Marine

Messages : 223
Age : 37
Localisation : Genève ou sur Prospero...

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Marque de Calth

Message par Bwazaaah le Ven 10 Fév 2017 - 12:14

Comme je suis assez efficace ces derniers temps, j'ai aussi lu La Marque de Calth récemment.

Comme je l'ai parfois déjà dit, de base j'aime pas trop les Ultramarines, donc j'ai acheté ce recueil "par défaut", parce qu'il faisait partie de l'Hérésie et que j'ai envie de tout lire, mais dans l'absolu il me bottait pas, d'autant moins que je trouve la couverture peu attrayante. Mais j'ai eu pas mal de bonnes surprises à l'intérieur.

Les Fragments d'Erebus : 3/5
Ca peut paraître con, mais j'ai trouvé intéressant cette petite réunion de chefs Word Bearers, l'aspect "on était potes, maintenant tout le monde veut prendre la place de l'autre", le début du divorce Kor Phareon/Erebus... En bref, les transformations de la légion bien avancées, avec l'ambition qui est la principale valeur qu'ils partagent, quitte à se poignarder dans le dos. Et comme c'est toujours sympa de voir les petites manigances d'Erebus, j'ai bien aimé cette nouvelle. Certains diront qu'elle a peu d'importance en tant que telle, c'est nettement moins vrai avec la suite : mais surtout, personnellement j'aime bien les nouvelles "anecdotiques" (ça doit être mon côté historien) pour ce qu'elles révèlent, pour moi c'est même un des objectifs des nouvelles, en plus d'apporter de nouveaux éclarcissements.

La Calth qui fut : 3,5/5 J'ai hésité à mettre 4, parce qu'elle est plus intéressante que la précédente, mais je trouve que ça fait trop. Bref, elle est pas mal du tout, c'est intéressant de voir comment ça se passe pour Ventanus et ses potes, de revoir Hol Beloth qu'on a aperçu juste avant et dont on a entendu parler dans La Bataille de Calth, on voit là encore un sorcier avec ses petites manignances qui n'hésite pas à sacrifier une bonne partie de ce qu'il reste de Word Bearers sur Calth, même si ce n'est pas hyper original, ça fait toujours son petit effet. Nouvelle sympathique donc, même si je trouve que la fin est un peu "facile".

Coeur Sombre : 3/5 C'est intéressant de revoir d'un autre point de vue l'assaut Word Bearer sur la plate-forme importante dont j'ai oublié le nom, et ça donne un petit aperçu des jeux de pouvoirs à la Cour de Phareon, avec un peu de possession/Gal Vorbak, de Guilliman... Ca se lit bien, et ça remplit bien la fonction de ce type de recueil de nouvelles pour moi.

Le Voyageur : 4/5 Ca paraîtra sans doute beaucoup pour certains, d'autant que la fin est hyper prévisible. Mais j'ai vraiment trouvé super intéressant qu'on ait le point de vue des civils pour une fois, encore plus dans ce sombre bordel qu'est la seconde phase de la bataille de CAlth. Difficultés pour soigner, manger, dormir... avec en plus la difficulté de gestion d'un groupe. Franchement, très intéressant, d'autant que c'est pas mal écrit.
Le second aspect très intéressant, c'est qu'on voit les changements qui vont avoir lieu rapidement dans les décennies et surtout millénaires à venir, avec cet aspect religieux dogmatique et anti-hérétique très fort. Ca semble con, mais le jugement où le "héros" se contente d'indiquer les cibles du doigt en étant sur une pile de cadavres, ça fait son effet de ce point de vue.
Et même si la fin est prévisible, c'est intéressant de voir à quel point il peut être facile de confondre "faux" et "vrai" Prophète. Bref, j'ai vraiment apprécié.

Des Ténèbres plus profondes : 3,5/5. Bonne nouvelle, assez oppressante, je trouve que la chasse dans les couloirs face à un ennemi inconnu est bien retranscrite. J'avais adoré Coeur de fer de Sanders, et il se confirme pour moi comme un très bon auteur, même si on n'est pas au même niveau que sur ses précédentes nouvelles. Là aussi, on a un aspect dans l'absolu assez anecdotique, mais que je trouve très intéressant et révélateur sur les combats souterrains de Calth. L'histoire n'est pas très originale, mais j'ai trouvé ça marrant de voir la Méduse, et une variante à sa mort. Si il n'y avait que ça, la nouvelle n'aurait aucun intérêt, mais la façon dont c'est tourné et raconté, l'atmosphère que Sanders réussit à mettre en place font que c'est un bon moment de lecture.

La Guerre Souterraine : 4,5/5. Ma préférée du recueuil, je l'ai trouvée énorme. L'idée est super, déjà parce que pour le coup la fin est carrément inattendue, et même sans cette fin la nouvelle est bonne. ADB de base, donc ça se lit hyper bien, très agréable, le personnage principal est intéressant... et puis zut quoi, j'adore qu'on nous explique
Spoiler:
comment se déroule la possession, ou plutôt comme se déroule le choix des démons
!
Et je trouve amusant que le "scénario" qu'ait choisi le démon pour le test ait finalement été le bon (bon même si pour le coup c'est nécessaire pour des raisons scénaristiques, ça reste crédible et probable, et j'aime bien).
Accessoirement, ça fait plaisir de revoir un peu Argel Tal, et ça met en lumière la façon dont Lorgar fait de manière forcenée des possédés, peu importe le prix que ça coûte.

Sans repères : 2,5/5. Franchement, pas incroyable sans être mauvais pour autant. Le principe est intéressant, c'est Abnett donc c'est bien écrit, les petites références historiques font plaisir, mais pas quelque chose de transcendant. Ca reste intéressant de voir l'évolution d'Oll, ne serait-ce que pour le rôle du gonze, et le système de voyage dimensionnel et temporel est chouette, mais la nouvelle n'a pas un grand intérêt non plus.

Ce qui fait une moyenne de 13,5, c'est à peu près cette note que je donnerais à l'ensemble (peut-être davantage 13, mais passons). Le recueil est clairement dispensable, donc je comprends que certains y aient trouvé peu d'intérêt. De mon côté, j'adore les anecdotes et points de détails, comme je l'ai dit je considère que c'est même un des grands objectifs des nouvelles : montrer des éléments "banals" qui permettent de mieux comprendre le tout, de mieux comprendre l'univers de manière générale, et aussi d'avoir des apports plus "secondaires" par leurs acteurs. C'est par exemple tout l'intérêt de la nouvelle sur les civils.
Donc il y a de quoi passer d'assez bons moments, ça apporte de bons compléments. Même si c'est pas ma lecture préférée de ce début d'année, c'est une petite bonne surprise sachant que je m'attendais à rien.


Hail to metal!



"Vous me croyez stupide parce que je suis direct" Angron
avatar

Bwazaaah
Space Marine
Space Marine

Messages : 196
Localisation : Entre mes deux écouteurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Marque de Calth

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum