[Horus Heresy] Meduson - Recueil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Horus Heresy] Meduson - Recueil

Message par Earendel le Ven 5 Juin 2015 - 19:33

En 2015 est sorti Meduson, un recueil exclusif au Warhammer World de Nottingham.

Présentation:



==> MEDUSON Hardback

Driven almost to the brink of self-destruction by the death of Ferrus Manus, the Iron Hands now seek vengeance for the many horrors of Isstvan V. Gathering survivors from the Raven Guard and the Salamanders aboard any vessels capable of warp travel, they wage a new campaign of annihilation against the traitor forces across the galaxy - a campaing masterminded by legendary warleader Shadrak Meduson.

Conduits au bord de l'extinction par la mort de Ferrus Manus, les Iron Hands cherchent désormais la vengeance pour toutes les horreurs d'Isstvan V. Rassemblant des survivants de la Raven Guard et des Salamanders à bord de leurs vaisseaux capable de voyager à travers le warp, ils mettent en place une campagne d'annihilation contre les forces des traîtres à travers la galaxie - une campagne supervisée par le légendant chef de guerre Shadrak Meduson.

272 pages • Mai 2015 • ISBN 9781849708784 • Illustration par Neil Roberts



Contenu:


logo2 


--------------------------------------------------


Edit Nico.: J'ai sorti ton message du topic général pour le mettre dans un topic attitré comme pour les publications formats novella/romans.

Salut à tous,

J'ai réussi à chopper le livre Meduson sur les shattered Légions,

Les 9 histoires sont plutôt pas mal, voici mes petits spoils de ce que j'ai compris

1er Meduson de Dan Abnett, (7/10)

Il décrit comment Shadrak Meduson devient le symbole et l'autorité sur une grande partie des shattered Légions,
D'autant plus intéressant quand on a lu The Seventh Serpent...
Les dissensions entre les clans IH sont fortes, des reproches sont faits aux clans présents sur Isstvan de ne pas avoir su protéger le primarque et inversement aux absents de ne pas avoir su ou pu être présent quand le primarque avait le plus besoin d'eux. Leur situation actuelle et la mort de leur primarque qui s'est jeté "bêtement" dans un piège remet en cause beaucoup de ses enseignements. Les Salamanders et les corbeaux sont quasi systématiquement écartés des décisions stratégiques. L'autorité et la puissance des leaders les rapproche de leur ennemis, à savoir que les grades et statuts prennent moins d'importance au détriment des ressources que chacun a en sa possession.
Les Iron Father veulent prendre le contrôle de tout le reste des Iron Hands pour éviter des tensions en se réunissant sous forme de "Counsil" mais ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas s'adapter à la nouvelle donne (être dispersés, furtifs), meurent comme par hasard quand ils sont plusieurs ensemble sur le même vaisseau..., c'est Tybalt Marr des Sons of Horus qui est à leur poursuite.
Les shattered Légions adoptent sans vraiment avoir le choix les méthodes des corbeaux (ou plutôt des serpents ...).

Unforged de  Guy Haley, (5/10)

Très courte, on suit un groupe de 4 Salamanders qui est toujours sur Isstvan qui essaient de s'échapper mais tombe sur un groupe d'IH avec un Salamanders et c'est le drame, 2 Salamanders sur les 3 restants du groupe initial de 4 sont tués.

Immortal Duty de Nick Kyme, (6/10)

Un interrogatoire d'un survivant d'une escouade d'Immortal IH, punis en personne par le primarque et condamnés à mourir lors d'opérations quasi suicidaires (les Iron Father peuvent aussi être punis), mené par un Iron Father qui est plutôt froid au propre comme au figuré (nous y reviendrons plus loin). Le survivant raconte les combats d'abordage d'un vaisseaux WE en orbite au-dessus d'Isvtann lors du déclenchement du piège.

Grey Talon de Chris Wraight, (7/10)

Le vaisseau qui porte chance, originellement aux Luna Wolves mais sous contrôle des Salamders avec Henricos des IH après un abordage, sauvé au-dessus de Prospero par la flotte des WS alors qu'il était pris à parti par des vaisseaux DG. On retrouve Hibou Khan avec des membres de différentes Brotherhood qui ont été dispersés et sont mis à disposition des shattered legion par le Khan. Ambiance ambiance dans les couloirs, je vous dit pas ...
La fine équipe finit par se mettre sous le commandement de Meduson en choisissant de tous rester ensemble sur le vaisseau chanceux.

The Keys of Heel de John French (8/10) la meilleure pour moi

On suit Crius des IH qui est réveillé par Phidias et envoyé se battre contre un avant poste de la DG avec un escouade de gars comme lui pas très réveillé mais qui sont bien plus résistants que la DG elle-même...
Il est de nouveau réveillé par Phidias lors de l'arrivé d'un second vaisseau IH alors que le leur est actuellement en réparation et dans l'incapacité de bouger. Le vaisseau qui arrive était jadis sous commandement de Crius. Les autres IH ne manifestent pas vraiment la joie attendu en face de leur commandement retrouvé qui a quand même l'air bien changé. Faut dire, c'est un mort ramené à la vie par certaines connaissances cachés par Ferrus Manus. Le commandant du groupe d'IH bien vivants  commence un peu vite à s'exciter sur la trahison de cette résurrection interdite par Ferrus, il est vite calmé par son second qui rappelle que les temps ont changé et qu'il ne veut pas perdre plus d'hommes pour punir cette hérésie et sachant que leur condition de mort-vivant est la meilleure punition. Il leur laisse le cadavre de son chef sur le pont avant de repartir avec le reste de vivants sur le second vaisseau ....

Deeds Endure de Gav Thorpe (6/10)

Ou comment un Praetor Salamanders impose son style a une bande d'IH bien plus nombreuse. L'objectif : la destruction d'une base WE qui transforme petit a petit la population de la planète en fous furieux, les moyens qui doivent être employés divergent selon les 2 groupes. Les IH tentent un abordage du vaisseau Salamanders pour tomber sur un prototype d'armure terminator made by Vulkan, sur le dessin ca ressemble assez aux Thanatars du Mecanicum, ce qui met rapidement tout le monde d'accord. Les salamanders attaquent en first et finalement les IH les rejoignent et se mettent sous l'autorité du Praetor
 
The Noose, de  David Annandale (6/10)

Le piège "parfait" contre les membres des EC un peu trop sûr d'eux ou encore l'arroseur arrosé. Les EC tendent un piège avec un de leur vaisseau en piteux état, le vaisseau IH débarque, attaque, tombe dans un piège qui est prévu pour le laisser s'échapper, s'enfuit, est suivi sans qu'il soit censé le savoir pour amener les EC aux restes des shattered Légions. La petite flotte EC finit par coincer le croiseur en orbite au-dessus d'une base sur une planète instable. Le croiseur disparait et la grosse majorité des EC descend attaquer la base en drop pod, base qui est complétement vide avec un ascenseur ouvert. L'ascenseur descend très profond et arrive dans une salle bourrée de torpilles cycloniques... (voir la Bataille des abysses)


Unspoken de Guy Haley (6/10)

On retrouve le survivant d'Unforged, qui n'arrive plus à parler à cause d'un blocage psychologique, c'est le salamanders de l'autre groupe qui a tué les 2 autres ^^, lui aussi est pas en grande forme d'ailleurs. Il rejoint un groupe assez conséquent de survivants IH et Salamanders qui souhaitent attaquer une base de l'AL. Mais avec l'AL rien n'est ce qu'il parait on suit notre Salamanders qui est avec une escouade de ses frères, il note le changement des IH au combat qui se battent sans cohésion après le premier engagement submergés par leur furie, les Salamanders sont plus stables et réfléchis. Les salamandres finisse par sécurisé le relai astropathique mais sont attaqués par l'AL déguisés en IH, qui meurent en murmurant "Pour l'empereur" en rendant le relai inexploitable mais seul le muet a entendu le mourant de l'AL^^. Ce qui n'empêchent pas les Salamanders de trouver ça assez louche... Les IH veulent cacher aux autres Légions la honte de savoir que leur primarque a merdé.

The Either de Graham McNeill (7/10)

Soit l'un, soit l'autre, bah là c'est l'autre ^^. On retrouve Tybalt Marr après 3 ans a traquer le reliquat des shattered légions qui retourne voir son primarque et le mournival. Il s'aperçoit que tout a bien changé dans la Légion qui ressemble plus aux gangs de Cthonia qu'à la force disciplinée qu'elle était avant. (Cf. le comportement des officiers Japonais pendant la 2eme GM, avec leurs prises de décisions sur le tas sans prévenir en exploitant les ressources disponibles en hommes et matériel quitte à mettre en péril une opération au niveau global). Il comprend que Meduson l'a bien berné pendant ces 3 ans et que les shattered Légions sont bien plus dangereuses qu'il n'y parait. Mais comment convaincre le Mournival et Horus qu'il a raison ? Bah en prenant le commandement de la flotte censée assurer la couverture orbitale d'Horus au sol sur Dwell et traquer un vaisseau IH qui faisait du renseignement dans le coin.
Horus est convaincu plus ou moins et l'envoie en "punition" les traquer à l'arrière du front, et lui dit la campagne réussira ou pas que Tybalt soit là ou non... PS : les forces des shattered légions correspondraient à un peu plus de 7 clans ou compagnies IH a pleine capacité (je dirai 50 000 à 70 000 Marines si j'ai bien pigé)


Dernière édition par Earendel le Ven 5 Juin 2015 - 21:35, édité 2 fois

Earendel
Scout
Scout

Messages : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Meduson - Recueil

Message par Nico. le Ven 5 Juin 2015 - 20:02

J'ai sorti ton message du topic général pour le mettre dans un topic attitré comme pour les publications formats novella/romans.


Merci pour ton retour Earendel plusun


Je n'ai rien lu pour ne pas me faire spoiler.


Pour info, je devais vous faire la surprise de cette critique depuis le Warhammer World Opening, je me suis arrangé avec un mec qui habite à Nottingham pour qu'il me prenne ce recueil le jour de l'event le 16 Mai. Le soir même il m'a dit qu'il me l'avait acheté et qu'il allait me le poster "as soon as possible". Et depuis, je n'ai plus de nouvelles. Le mec ne s'est pas reconnecté depuis le 23 Mai et moi j'attends toujours (c'est un membre actif d'un forum anglophone).


Cela a tendance à m'énerver quelques peu... j'entreprends des démarches pour me procurer ce livre limité, je vous réserve en cachette une surprise et au final le mec n'a pas le respect d'envoyer ça vite ou au moins de me prévenir d'un retard. Non que dalle, le mec depuis 3 semaines je n'ai pas d'infos.


Bref, j'espère qu'il va arriver un jour entre mes mains... sinon je devrai me débrouiller autrement (Ebay ou quand j'irai là bas). Oui je raconte ma vie, mais faut savoir que depuis tout ce temps je peste dans mon coin. Quand j'achète du matos pour les gens aux event, je fais tout pour poster le plus vite possible et tenir au courant.



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6573
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Meduson - Recueil

Message par Dies Irae le Dim 2 Aoû 2015 - 8:57

Certainement un des meilleurs bouquins sur l'HH que j'ai lu depuis longtemps. Très bien résumé de la part Earendel.
Moi qui n'aimait les IH, là franchement je revois ma position ( et celle de mon compte en banque , merci FW !   Laughing )

Je suis quand meme un peu deçu par les nouvelles d'Abnett & Thorpe. Celle d'Abnett me parait trop factuelle, c'est surement car elle semble commandée pour poser les jalons pour le reste du recueil.

Kyme remonte dans mon estime avec son texte sur les Immortals.
Les meilleurs textes étant celui de Mc Neill et ensuite celui French (La suite de Riven) à mon avis.

Dies Irae
Space Marine
Space Marine

Messages : 199
Age : 41
Localisation : Oullins

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Meduson - Recueil

Message par Nico. le Dim 2 Aoû 2015 - 12:40

Oui un recueil de qualité, j'ai particulièrement apprécié l'histoire de Wraight et ses White Scars, il maîtrise bien leur philosophie et j'ai bien aimé comment ils rabrouent les Iron Hands trop sûrs d'eux. Very Happy

Le reste je ne m'en souviens plus trop (mémoire de merde), mais je sais que c'était un recueil au dessus de la moyenne. La plupart des histoires sont agréables voir bonnes.

Celle de French aborde en effet un truc que je ne connaissais pas sur la mythologie IH, très intéressant.



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6573
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Meduson - Recueil

Message par - Ghost of Arkio - le Sam 5 Sep 2015 - 23:00

Lu juste après Deathfire en Août pendant mes vacances.
Malgré les défauts du roman de Kyme, il posait déjà l'ambiance des Shattered Legion bien mieux que la Damnation de Pythos et autres e-croquettes remplies d'embusqués.

C'est donc ici au tour des Iron Hands de prendre la parole avec un avantage sur Deathfire/novellas RG :
- plusieurs récits, plusieurs auteurs, points de vue, MAIS un tout cohérent avec un début et une fin ! (intro Abnett-> conclu Graham).
- pas de collection de batailles, mais plutôt = comment les survivants vont ramper physiquement et psychologiquement hors de l'horreur d'Istvaan et se réinventer à toute vitesse sous peine de disparaître définitivement de l'Histoire.



1. Meduson, de Dan Abnett, (8/10)
Texte introductif au thème= Abnett présente et met en place le personnage de Meduson, avec un style au mieux de sa forme. Il arrive bien à capter :
- le caractère de fer des IH, sanguins/calculateurs, loyaux, froids et impitoyables, mépris de la chair, en recherche constante de perfection, avec un culte pour les machines.
- leur faiblesse : trop dépendant du caractère volcanique et centralisateur de Ferrus, ils sont l'antithèse de l'alpha = totalement désemparés par la mort de leur primarque, incapable de réorganiser leur commandement et leur stratégie.. sans Meduson.
Spoiler:
Abnett prend habilement les Iron Fathers qui sont les représentants de la tradition pré-Ferrus sur Medusa: ils reprennent le pouvoir mais sans tête unique, ne veulent rien réformer malgré leur échec militaire, et réaniment les conflits entre les clans d'origine = les survivants, sans Cdt clair ni but vidangent leur frustration et leur colère avec un mépris qui semble pouvoir les faire se massacrer les uns les autres comme de retomber dans la fraternisation la plus pure = tout ce qui sera développé ici et dans les autres nouvelles.

Abnett place également le méchant = Tybalt Mar et sa flotte d’équarrisseurs qui doivent achever les derniers loyalistes. La quasi mort de Meduson si près du pont de Cdt et son échange de serments de mort avec Tybalt lance bien le thème du recueil et les choix et le caractère progressiste (qui rappelle son Thiel de Calth) résume parfaitement le nouvel équilibre né parmi les shaterred legion et affirmé avec une résolution mure et froide =
"We fight back!"



2. Unforged, de Guy Haley, (7/10)
Encore une nouvelle sur les échappés d'Istvaan?.. p.e. pas. Guy retranscrit bien la lutte angoissante de légionnaires qui ont tout perdu, leur legio, leur primarque, l'imperium et la fraternité astartes poignardée dans le dos. Il invente même un légionnaire en ESPT (état de stress post-traumatique) typique des vétérans de guerre et qui en est devenu muet.

Guy sait tout faire : de l'eldar, du NL, du Blood Drinker, et ici du Salamander. Le point de vue du leader qui consulte systématiquement ses hommes, semble douter de lui, sent que Vulkan est vivant mais n'ose pas encore en parler, et les autres qui sont tous au bord de l'effondrement physique et mental; c'est exactement ça Istvaan pour moi.

Par contre la novella est très courte.
Spoiler:
Chacun des 4 salamanders est bien campé et incarne de bonnes biographies de survivants salamaders. La tragédie de ces loyalistes en guenilles (leurs pièces d'armures sont rapiécés et in-reconnaissable, déjà cité par Gav dans l'échappée des troupes de Corax).

Le perso principal meurt dans les bras de l'IH lui aussi déstabilisé, et le muet mugit comme une bête. J'ai adoré.



3. Immortal Duty, de Nick Kyme, (6/10)
Kyme aborde les IH par le biais d'une unité de commandos suicides = les breachers immortals.
Avec ce récit mettant bien en scène l'utilisation des marines dans la guerre spatiale, il campe son récit à l'instant tragique et critique lorsque les Avernii et Manus sont en train de rusher vers leur échafaud = les IH en orbite, impuissant et fou de rage, est prêt à rentrer dans tout ce qui passe et tout sacrifier pour atteindre et rejoindre leur primarque avec des troupes fraîches.

Spoiler:
Oui, mais c'est un vaisseau des World Eaters qui leur barre le passage..

La démonstration est bonne: gagné par la même soif de rédemption et de haine envers l'ennemi, de chercher à regagner son honneur bafoué, les Immortelas IH sont le miroir au combat de la tragédie de Ferrus lui-même: provoqués et trop confiants dans la force brute, ils vont être taillés en pièce par les gladiateurs WE.

On a ici aussi un 1er aperçu de la cruauté et du coté impitoyable des IH, capables de condamner les leurs à la mort pour des fautes mineures comme un Perturabo, et d'assassiner des IH alors que leur légion est sur la voie du génocide.. l'incarnation de l'automutilation pour se purifier des pièces défectueuses? se punir de la défaite de ne pas avoir pu sauver Ferrus?



4. Grey Talon, de Chris Wraight, (8/10)
J'ai bien aimé ce début de récit avec la biographie d'un vaisseau de guerre, sorte de récapitulatif accéléré Grande-Croisade/post-Istvaan, et l'ironie d'être retombé entre de "bonnes mains".

Spoiler:

Suite (attendue!) de son roman White Scars, le tandem Henricos/Hibou Khan est autant des bons souvenirs de la réussite du roman qu'une très bonne illustration des philosophies et arts de la guerre des 2 légions ET donc de leur besoin de créer ensemble de nouvelles fraternités et techniques de guerre.

. De bons dialogues et cette comparaison entre leurs épées qui fait sourire: surtout quand Henricos exhibe son gros "Zweihander" (à 2 main en allemand) devant un Hibou Khan géné qui se retient de lui faire comprendre qu'il traite la guerre comme un gorille ses bananes..

Ma réplique préférée Bion à Hibou :
'Tell me why I should even suffer you to look at me. I fought as the Gorgon was being cut apart. I fought as my Legion was being cut apart. I have fought every second since, and will fight until fate stops my hearts, and you. You. You were not even sure who the enemy was.'



5. The Keys of Heel, de John French (7/10)
French explore un aspect méconnu des IH qu'ont avait trop tendance à oublier :
- les secrets technologiques interdits d'avant la Longue Nuit, réservés jusqu'ici au Mechanicum et aux IW.

J'ai quand-même pensé à une énième novella sur un dreadnought.
Spoiler:
Le style de French qui nous sort une belle citation de ce bon vieux Sindermann !  (revieng'!), et retranscrit bien la difficulté de Crius a faire le tri dans ce qu'il est devenu, des bribes de son vivant interférant avc son présent (il utilise le même truc avec Hrend dans Tallarn Ironclad).

La fin est aussi un exemple frappant du caractère sauvage des IH retournés à leurs instincts de clans-tribues de Medusa où règne la tyrannie du plus fort, mais l'exécution par traîtrise du leader IH par son second en pleine fusillade est un peu too much pour des loyalistes..  Evil or Very Mad



6. Deeds Endure, de Gav Thorpe (6/10)
J'ai bien aimé l'originalité d'un leader IH entre ses accès de colère (prêt à torpiller un vaisseau salamander) et ses accès de diplomatie (il fait la moue quand il voit que les drinks offerts lors d'une pause durant une réunion houleuse n'ont pas été bues/gâchés).
Spoiler:
Mais des salamanders arrogants et donneurs de leçons, et surtout le big secret de la fin
avec cette histoire à dormir debout d'exoarmure-termi top secrète et l'ordre direct de Vulkan.. trop capillotracté/Gundam pour moi:

= J'étais tout le temps d'accord avec l'IH (virus bombing, pas de quartiers pour ses moutons de civils/ victoire au sol impossible contre 800 World Eaters.. :/ fluff compatible au fait.. ?).

Quand-même... une nouvelle utile : on nous montre des IH / salamanders ayant fuit sans combattre et aux prises avec leur remords... mais donc sans les traumas des survivants d'Istvaan V.



7. The Noose, de  David Annandale (6/10)
ET pas "la loose" ou "the Nose". Noose = nœud coulant.
1er écrit d'Annadale que j'ai pris plaisir à lire du début jusqu'à la fin..  Shocked

Un style narratif rapide, concis et efficace, et un scénario bien mené.
+ Bons dialogues des EC qui pense toujours tout savoir mieux que tout le monde et traite les problèmes avec un détachement jovial.
Scénario classique des traqueurs-traqués dont les rôles vont s'inverser plusieurs fois,
Spoiler:
et au final une belle victoire loyaliste ça fait plaisir!


8. Unspoken, de Guy Haley (8/10)
Celle où j'ai le + accroché.
On retrouve la suite directe de Unforged, et le point de vue narrateur devient celui du muet !
Haley décrit très bien cette ambiance de naufrage des survivants d'Istvaan V, dispersés, traqués, transformant leurs vaisseaux pleins de sections devenues inhabitables en refuge pour des légionnaires diminués obligés de tout faire eux-même par manque de serviteurs et de place.

Spoiler:
On a vraiment pitié du muet, et les IH ont une dette pour avoir tué ses compagnons Salamanders. Les salamanders à bord ne sont même pas assez nombreux pour former une escouade, sont parqués dans un ancien hangar plein de ferraille, se demandent si Vulkan est mort, et ont peur d'être devenus complètement inutiles au milieu de la nouvelle force IH utilisant l'expertise de la RG et où les pauvres salamanders semblent parfois être devenus des exclus estropiés.

ET quand ils cherchent à se rendre utile, ils le payent d'une nouvelle traîtrise avec ce goût de l'alpha pour jeter des phrases déstabilisantes à leurs ennemis (celui qui disait être leur allié avait quand-même dégoupillé sa grenade...).
Champ de bataille original sur une base sur asteroid avec attaque au sol et combat en gravité zéro.

Ce pauvre muet va s'accrocher et trouver sa place, il regarde l'IH qui a tué ses amis rongé par un remord qu'il juge être une maladie en train de le tuer, et on se demande parfois si ce n'est pas tout simplement un alpha légionnaire..



9. The Either de Graham McNeill (7/10)
Le style de McNeil tranche par sa maturité et sa maîtrise, mais surtout parce qu'on y retrouve le rythme et l'ambiance des véritables romans de l'HH, avec ses personnages clés, avec "l'Autre Horus" d'Abnett toujours aussi sibyllin, et un Mournival dans une démonstration du professionnalisme des SoH qui montre que le nouveau Mournival est pleinement opérationnel et efficace, soudé, équilibré (avant Molech donc.. ).

Oui, j'ai senti aussi le virage vers un retour aux ambiances de gangs cthoniens et les fidèles liés au destin de leur chef comme ceux de Tybalt.
+ Tybalt est bien campé, prouve qu'il "a les tripes" pour le Mourni mais est resté trop longtemps éloigné de l'évolution de sa légion vers les pouvoirs du warp.
Spoiler:

Enfermé dans sa vision traditionaliste et de la guerre et son sens de l'honneur, Tybalt est aveugle et dépassé.

Tout en prouvant sa valeur et ses arguments envers ses pairs, il ne voit pas qu'on le test et se débarrasse de lui gentiment à l'arrière garde (du passé des SoH) tandis qu'eux courent vers la gloire, l'avenir et des pouvoirs incommensurables qui sont déjà en train de changer l'avenir de toute l'humanité humaine et posthumaine..



EN Bref:-----------------------------------------------------------------------------

Je mettrais bien un 15/20 à ce recueil :

+ riche en personnages variés et incarnant bien les différents aspects des IH,
+ riche en tableaux vivants de la guerre post-istvaan et du lent mais sûr redémarrage des Shaterred legions ... sans Corax et ses mutants-guerilleros complètement zappés!
+ originaux dans leurs différents points de vue, mais cohérents comme recueil et thèmatique, ce tome m'a réconcilié avec le principe des shattered legions.. parce que c'est la 1ère fois qu'elles sont abordées de manière cohérente, et pas comme aide-scénario pour d'autres factions renégates (Angel Exterminatus, Seventh Serpent, Molech, etc. ).
+ Warfare varié: attaques de points névralgiques sur la coque de vaisseaux, bases en gravité zéro, abordage en plein échange de bordées entre 2 vaisseaux au dessus d'Istvaan, etc. J'ai eu plaisir à lire nos chers Marines enfin mis en scène dans leur élément et leurs spécialités.

Fluff/trame HH : la trame stagne et finalement on a aucune info importante (la fin même situe le temps du recueil avant la bataille sur Molech.. ). Mis à part
Spoiler:

* la guerre interne entre alpha-légionnaires..  scratch à moins que Haley nous renvoit à la nouvelle de Sanders dans le précédent recueil Les Primarques ?
* le fait que les Averni survivants du massacre d'Istvaan V aient été intégrés avec ceux de Sorrgol.. et que Meduson n'est pas medusean mais Terran, dont le nom était "Storm Walkers" (inventé dans le supplément Raukaan) durant les guerres d'unification. (Meduson d'Abnett)
C'est un recueil qui a plusieurs tomes et d’innombrables audio dramas/novellas/e-croquettes de retard.

Donc, bon ;
sympathique à grignoter, mais en attendant un vrai tome de l'HH après mon avis mitigé sur le traitement de Molech.


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Dim 6 Sep 2015 - 9:38, édité 4 fois

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9534

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Meduson - Recueil

Message par Nico. le Dim 6 Sep 2015 - 0:16

plusun pour avoir eu le courage de faire ce que je n'ai pas fait, une review de chaque histoire. Very Happy


Ma favorite fût celle de Wraight avec le White Scars tellement cool et plutôt compréhensif des Iron Hands pas très ouverts d'esprit et brutes.

Au final, ce recueil est peut être celui qui m'a le plus intéressé avec une moyenne d'histoire plutôt cool, pas mauvaises.



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6573
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Meduson - Recueil

Message par - Ghost of Arkio - le Dim 6 Sep 2015 - 8:11

Merci bien et avé' plaisir;
on avait qu'un seul retour, et je ne pouvais pas passer à coté du 1er/seul tome qui m'ait réconcilié avec les Shaterred legions Smile ..qui pour moi d'ailleurs n'ont plus besoin d'un autre tome après celui-ci et la conclusion de Graham.

Vivement qu'ils quittent tous Macragge ! (c'est ce qui m'a le plus plu dans Deathfire)

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9534

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Meduson - Recueil

Message par Variel le Dim 6 Sep 2015 - 12:03

Merci pour cette très longue review plusun !
ça à l'air pas mal, j'aimerais bien le lire si il sortait un jour en français !


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 974
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Meduson - Recueil

Message par Nero le Jeu 10 Sep 2015 - 12:36

Ouias ça donne super envie, comme toutes les autres anthologies. Or, on est pas encore prêt de les voir arriver j'ai l'impression. Car à part nous en mettre une tout les 2 ans dans un recueil comme ça va être le cas avec Brotherhood of the Storm, et entendre la BL nous sortir qu'on sait pas sous quel format les sortir...

Bah avec tout ça on est pas dans la M.....E! Evil or Very Mad


AVE DOMINUS NOX

Nero
Scout
Scout

Messages : 116
Localisation : Amas de Thramas

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Meduson - Recueil

Message par - Ghost of Arkio - le Jeu 10 Sep 2015 - 12:52

Brotherhood of the Storm a été publié comme novella limited et n'a refait surface dans les tomes numérotés que 2 ans + tard.

Et toutes les anthologies ne se valent pas en qualité, mais surtout en cohérence: souvent c'est un peu du chacun pour soi chez les auteurs comme dans les Primarques ou Death and Defiance.
Mais celui-ci n'est ni un bouche trou comme Legacy of Betrayal, et ne contient que des exclus.

Moi je me réjouis car c'est l'un des rares tomes cohérent de l'HH depuis Scars où je sens qu'ils n'oublient pas la vraie trame de l'HH et ne la maltraite pas. Mais bon avec les Shaterred Legions, prise de risque minimum.

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9534

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Meduson - Recueil

Message par Nero le Jeu 10 Sep 2015 - 17:23

Je suis bien d'accord avec toi Wink
D'ailleurs très bonne critique à vous deux!

Cependant même si beaucoup ne se valent pas, pk attendent -ils trois plombes pour sortir par exemple Aurelian qui est indispensable en plus d'être excellent? Ils auraient très bien pu nous la mettre dans Betrayal non? au lieu de toutes ces mini histoires.

En tout cas des Purge, Aurelian, Meduson et Seventh Serpent, j'ai plus que hâte de les avoir en VF! peut être un jour prochain comme dans Primarques avec 4 grosses nouvelles!

Mais bon, pour suivre la BL de toute manière...

Bref, c'est pas le défouloir des mécontents ici donc j'arrête de râler ! Very Happy


AVE DOMINUS NOX

Nero
Scout
Scout

Messages : 116
Localisation : Amas de Thramas

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Meduson - Recueil

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum