[débat] "Des Eldars Noirs et de Slaanesh", par Vect.

 :: FLUFF :: Warhammer 40K

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[débat] "Des Eldars Noirs et de Slaanesh", par Vect.

Message par - Talos - le Ven 19 Juin 2015 - 17:21

Bonjour tout le monde !  Razz

J'ai réalisé une courte étude comportementale des Eldars Noirs vis-à-vis de Slaanesh. Je me posais pas mal de questions et j'ai tenté de regrouper le tout ci-dessous, dans un texte organisé afin de confronter les points de vue. Je serai ravi d'en débattre et accueillerai, comme toujours, vos remarques avec plaisir Very Happy

Bonne lecture !






Des Eldars Noirs et de Slaanesh




Plan :

Introduction

1ère partie – Déification / L’asservissement par l’agonie

2ème partie – Matérialisme / Le culte de et par la cruauté

Synthèse







+Introduction+

Auparavant statué comme un évènement flou, mentionné de façon généralisée dans les livres d’armée sans plus de détails, la Chute de l’Empire Eldar connaît aujourd’hui un surcroît de notoriété.
Petit rappel à celles et ceux qui n’auraient pas connaissance de l’événement susnommé.

Spoiler:

La race Eldar est une espèce humanoïde présente dans la galaxie depuis des millions d’années. A l’apogée de sa puissance, leur Empire s’étendait d’un bout à l’autre de la Voie Lactée alors que l’Humanité n’adoptait la posture bipède que récemment.
Alors que la conquête coloniale s’essoufflait, elle fut remplacée par celle de domaines encore inexploités et virtuellement infinis : les sens. Petit à petit, la race Eldar sombra dans les cultes excessifs, poussant toujours plus loin leurs expériences sensorielles. Dans la dimension parallèle appelée Warp, reflet des émotions du monde vivant, une conscience se forma grâce aux échos et aux excès émotionnels des Eldars. Ceux-ci, pressentant un cataclysme proche grâce à leurs dons de prescience, choisirent pour la plupart de partir en exil.
Lorsque la divinité, plus tard nommée Slaanesh, s’éveilla brutalement dans le Warp, les neuf dixièmes des âmes Eldars furent aspirées par son appétit précoce. Son premier hurlement fut d’une telle violence qu’il créa une faille entre le Warp et l’univers matériel qui sera plus tard nommée « Œil de la Terreur » par Perturabo. Depuis cet événement, la race Eldar vit en sursis, divisée en deux factions majoritaires. Les Eldars des Vaisseaux-Mondes, ceux qui avaient fui à bord de gigantesques nefs spatiales, contribuent à la survie de leur espèce en assistant, impuissants, aux ravages causés par les espèces plus jeunes dans une galaxie qui fut naguère la leur.
Quant aux autres, ils forment de loin la caste la plus sanguinaire de la galaxie. Appelés Eldars Noirs, ils n’existent que pour infliger la souffrance et le mal. Il s’agit en réalité, pour les plus anciens, des anciens membres de cultes de l’excès ayant causé la naissance de Slaanesh.

Le pourquoi du comment est développé dans cette étude…


L’approfondissement de l’univers du 41ème millénaire, accompagné de ses origines centrées quasi-exclusivement sur l’Hérésie d’Horus et ses fondements, nous permet de prendre connaissance de détails qui jusqu’ici n’étaient que des esquisses sans réelles bases. Hors ces détails influent de façon significative sur notre perception du fluff au M41, quelles que soient les espèces ou genres concernés.

Ainsi, vous trouverez ci-dessous une problématique qui me tient à cœur, puisque concernant la branche ténébreuse de la race Eldar : les tortionnaires de Commorragh.

Ces derniers, véritables déclencheurs de la Chute, n’ont malgré le cataclysme pas suivi leurs congénères moins excentriques. Bien au contraire, ils ont poursuivi leurs exactions dans la même voie qu’auparavant. Les points que je vais développer vont tenter de faire un peu de lumière afin de savoir pourquoi ils ont fait ce choix, et quelle est leur perception de Slaanesh. La première partie considérera la nature et la psyché des Eldars Noirs comme soumises à la Grande Ennemie dans une voie qu’ils savent irrémédiable et sans alternative. La seconde, plus morbide, introduira les Commorrites en authentiques bourreaux animés de sadisme pur qui, sans l’afficher, voue en toute conscience un culte excessif à Slaanesh.






+1ère partie – Déification / L’asservissement par l’agonie+




Les Eldars Noirs infligent la souffrance pour se maintenir en vie. C’est un fait.

N’ayant pas dévoré leurs âmes lors de sa naissance, Slaanesh la draine lentement hors de leurs corps, et sans la clairvoyance d’Asdrubael Vect il est fort probable que la caste obscure de la race Eldar se serait éteinte depuis bien longtemps. C’est en effet lui qui, en voyant émerger de nouvelles espèces dans la galaxie, s’est posé cette question simple : « Pourquoi ne pas les capturer et nourrir Slaanesh avec leurs âmes ? ». Depuis lors, les raids Cabalites dans l’espace réel n’ont eu pour objectif que de ramener à Commorragh le plus de captifs possible pour leur infliger des souffrances atroces. Lors des tortures – physiques ou psychologiques – se propage une vague de douleur qui revigore littéralement les corps des Eldars Noirs. C’est de cette façon qu’ils échappent sans cesse à la mort qui pourtant leur est promise. Cet état de fait implique que les Eldars Noirs retardent une échéance qu’ils craignent et sont donc esclaves de Slaanesh. Ils sont passés d’un culte du plaisir à une nécessité d’échapper à la mort.

La question de divinité joue ici un rôle déterminant. Considérant Slaanesh comme un dieu, les Eldars Noirs savent pertinemment que son pouvoir est trop grand, sa volonté universelle étant impossible à stopper. Ils agissent donc en victimes, jouets d’un dieu qui se sait vainqueur d’avance. Égocentriques à un point inimaginable, ils ne semblent pas admettre leur asservissement, comme pour se convaincre eux-mêmes qu’ils commettent leurs exactions par choix. Cependant, la crainte implacable de la fin est omniprésente dans leur psyché, ce qui les pousse à torturer toujours plus dans une soif de vitalité.

Certains membres des Eldars Noirs tentent malgré tout d’empêcher l’échéance de les toucher. Ceux-là, les Tourmenteurs, œuvrent de façon morbide à la reconstruction physique des Eldars Noirs tombés au combat ou victimes d’un assassinat. Le plus réputé d’entre eux, Urien Rakarth, est mort de toutes les façons imaginables et s’est auto-reconstruit à chaque fois. Grâce à leurs horribles talents,  un Eldar Noir particulièrement riche peut se « garantir » une résurrection, à condition que son âme ait assez de volonté pour subsister dans l’espace réel sans être engloutie par Slaanesh. Néanmoins, les pactes solides sont rares à Commorragh, la corruption s’infiltrant dans tous les milieux.

L’aspect vil de cette société ténébreuse peut-être comparé à une application stricte de la chaîne alimentaire. Sans cesse en compétition pour dominer leur royaume, seuls les meilleurs restent. La loi du plus fort s’applique, dans un jeu de « tri » dans lequel certains imaginent peut-être vivre éternellement sans que Slaanesh ne referme ses griffes sur eux, à condition d’avoir toujours plusieurs coups d’avance…

La stratégie militaire des Eldars Noirs reflète à la fois leur volonté de donner la mort le plus efficacement possible, mais aussi celle d’infliger une grande souffrance. Les guerriers des Cabales sont tous experts en termes de combat et en perpétuelle recherche du coup parfait. Il va sans dire que chaque mort se doit d’être plus horrible que la précédente, aussi tout l’arsenal dont un guerrier dispose est articulé autour de ce principe. Les lames sont enduites de poison et de toutes sortes de toxines, les armes de tir neutralisent l’ennemi en le faisant souffrir atrocement, des artefacts emprisonnent les âmes tout en les torturant etc… L’égoïsme des Eldars Noirs en forge les armes, destinées pour appliquer sans cesse le principe du « mieux vaut lui que moi ».

La peur engendre la peur, c’est peut-être en ces termes que l’on peut qualifier la nature de ces tortionnaires. La terreur qu’ils infligent n’est animée que par leur propre crainte de Slaanesh, éternelle incarnation de leurs excès dont ils sont désormais les pantins.





+2ème partie – Matérialisme / Le culte de et par la cruauté+




Et si c’était un choix.

Il est tout à fait envisageable que, pour les Eldars Noirs, Slaanesh ne soit qu’une résultante de leurs actions et qu’ils ont simplement poursuivi leur recherche d’excès en l’acceptant comme une entité matérielle (ou immatérielle).

Le fait de considérer Slaanesh comme un dieu au sens propre impliquerait de le placer comme un idéal, une conscience inexistante servant de fil directeur à une psyché commune, sans aucun effet sur le monde réel. Par conséquent, sa naissance et le cataclysme qu’elle a déclenché ont mis à bas le statut même de divinité.

Considérant toujours que les Eldars Noirs infligent la souffrance et la mort depuis la création des cultes au sein de leur Empire déchu, il est facile d’imaginer que leur nature les a poussés dans cette voie par choix. Après tout, la naissance d’une conscience propre via leurs excès n’aurait pu que flatter leur ego et les pousser à se prétendre « créateurs ». Si depuis la naissance de Slaanesh ils n’ont vécu que pour torturer et massacrer des milliards d’êtres vivants, ce n’est que pour perpétrer leur volonté d’aller toujours plus loin dans l’art de donner la mort. Après tout, le cataclysme lié à la naissance de Slaanesh aurait dû les pousser à changer de mode de vie, ce qu’ils n’ont pas fait.

Pourtant l’égoïsme dont ils font preuve les pousse à dédaigner Slaanesh. Ils ne vénèrent pas son culte, car ne se considèrent pas esclave de leur création, et prennent un réel plaisir dans la mise à mort. Bien que leurs âmes flétrissent en l’absence de douleur, ils ne se soucient que de leur dépendance à faire souffrir les races de la galaxie (y compris leurs semblables). En revanche, il est un fait établi que ce jeu de massacre renforce Slaanesh contre leur volonté. Les Eldars Noirs étant individualistes à l’extrême, leur soif de mort les pousse à se régénérer et à se garantir une échappatoire si quelque chose de « malheureux » devait survenir. Les Tourmenteurs peuvent se vanter, à juste titre, d’être plus vieux que leurs congénères. Ils incarnent à eux seuls la branche obscure de la race Eldar, façonnés par leurs propres actes intolérables et malveillants.

La cruauté pousse les habitants de Commorragh à imaginer sans relâche de nouvelles façons de donner la mort et se délectent de voir leurs victimes agoniser. Adeptes de la rapidité et des drogues de combat, les sensations procurées par ce mélange explosif les poussent toujours plus loin dans la spirale de leurs excès. Avides de telles sensations, ils recherchent le coup parfait, cultivant à la fois la beauté du geste, la douleur et les frissons de la mort dispensée. Les armes employées lors des combats sont des merveilles d’équilibre, de finesse et de précision. Les armures sont forgées sur mesure, octroyant au porteur une souplesse et une liberté de mouvements à même de faire enrager un Space Marine.

Bien qu’au final, tout ne serve qu’à donner la mort, on ne peut s’empêcher de remarquer que chaque aspect de la société Commorrite soit poussé au maximum : efficacité et finition des armes et armures, vélocité des véhicules, prouesses martiales, chirurgie, architecture… Ce qui, en soi, tend à prouver que les Eldars Noirs poursuivent leurs recherches de sensations tout en sachant faire le jeu de Slaanesh. Fait notable quant à leurs relations avec les autres races, certains Tourmenteurs accueillent dans leurs laboratoires Fabius Bile, ancien Apothicaire des Emperor’s Children. Issu de la même légion, Lucius l’Eternel est un bretteur exceptionnel prenant régulièrement part aux combats organisés dans les arènes de Commorragh. Etant affiliés et même, pour Lucius, favori de Slaanesh, leur présence aurait sans doute été intolérable si les Eldars Noirs en craignaient l’influence. Au contraire, force est de constater que l’excellence au combat et à la table de dissection sont deux domaines qui rapprochent les Commorrites des cultes ouvertement soumis à la Grande Ennemie.





+Synthèse+




D’une façon ou d’une autre, les âmes de la race Eldar finiront englouties par Slaanesh, car responsables de sa naissance et liées à elle par ce fait.

Qu’ils en alimentent le culte est indéniable, que cela soit volontaire ou non.

Leur mort est retardée par la souffrance qu’ils infligent, et ils prennent plaisir à le faire.

Leurs méthodes et leurs moyens sont sans cesse poussés à l’extrême, dans une recherche perpétuelle de sensations plus enivrantes, d’agonies plus revigorantes.

Il ne tient qu’à nous, amateurs, de nous faire notre propre idée de la relation entre les Eldars Noirs et Slaanesh tant qu’aucun lien concret ne sera établi par le fluff officiel.







Cela étant dit, c’est peut-être mieux comme ça…

Vect.


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Découvrez mes tutos sur Youtube
Et partagez vos peintures ici ! Very Happy


"Mourrez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.

     

- Talos -
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1571
Age : 27
Localisation : Covenant of Blood

Revenir en haut Aller en bas

Re: [débat] "Des Eldars Noirs et de Slaanesh", par Vect.

Message par BlooDrunk le Ven 19 Juin 2015 - 18:09

J'ai édité ton titre avec le tag [débat] pour que ça soit plus clair. Wink

Rappel de modération aux futurs participants: argumentez avec des sources svp!

Hmm, ça semble fort intéressant et bien construit!

J'y jetterais un oeil à l'occasion, même si ma méconnaissance des xenos à zoreilles ne me permettra pas vraiment d'apporter ma pierre à l'édifice...



BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6977
Age : 34
Localisation : Ariggata

Revenir en haut Aller en bas

Re: [débat] "Des Eldars Noirs et de Slaanesh", par Vect.

Message par - Talos - le Ven 19 Juin 2015 - 18:19

Merci chef ! Very Happy

Souhaites-tu que je cite moi-même mes sources ?

Bonne lecture/analyse !


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Découvrez mes tutos sur Youtube
Et partagez vos peintures ici ! Very Happy


"Mourrez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.

     

- Talos -
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1571
Age : 27
Localisation : Covenant of Blood

Revenir en haut Aller en bas

Re: [débat] "Des Eldars Noirs et de Slaanesh", par Vect.

Message par Zekka le Ven 19 Juin 2015 - 18:38

Et ben et ben, Vect étale sa science des os de verre noir ^^

Débat intéressant il est vrai, mais inexistant de mon point de vue, du simple fait que, comme tu le dit, aucune de tes 2 propositions n'est infirmé ou confirmé par le fluff officiel, donc quoi que l'on dise, aucun moyen de savoir qui a tort ou raison.
Sachant d'ailleurs que certains éléments de tes propositions peuvent se combiner :notamment l'armement, qui peut être une merveille de finesse et d'équilibre, tout en étant taillé pour infliger le maximum de douleur.

Dans tout les cas, de par leur égo et fierté, les Eldars, Noirs, des vaisseaux-mondes ou exodites, n'admettrons jamais qu'ils sont esclaves de Slaanesh, car comme tu le dis, ils l'ont crée ,ce qui est d'ailleurs un point de repère fluff, car souvent répété dans leurs codex. Ils ne s'abaisseront ainsi jamais à plier l'échine devant leur création, divine ou non.
Certains, comme ceux des Vaisseaux-mondes, vont préférer se condamner à fusionner avec leur vaisseau-monde ou se réincarner dans un bloc de moelle spectrale. D'autres, comme les Eldars Noirs vont calmer leur frustration de devoir se cacher de leur création en infligeant autant de souffrances qu'ils peuvent, en profitant pour régénérer leur âme par un processus impie. Mais les plus vieux se rapprochent de plus en plus de Slaanesh, et leur faut ainsi de plus en plus de souffrances à infliger pour se régénérer.
On pourrait d'ailleurs faire la comparaison avec les Noise Marine, qui ont besoin de sensations de plus en plus extrêmes pour ressentir du plaisir, coïncidences ?

Pour les sources, je dirais qu'elles sont générales: codex des armées concernées et livres de règles(partie historique).

Zekka
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 670
Age : 24
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [débat] "Des Eldars Noirs et de Slaanesh", par Vect.

Message par - Talos - le Mer 24 Juin 2015 - 9:09

Ton rapprochement avec les Noise Marines est logique étant donné qu'ils alimentent les cultes de l'excès et qu'ils vénèrent Slaanesh.

Il ne faut pas oublier que les Noise Marines, en plus de leurs armes soniques, encourageaient et pratiquaient les excès en tous genre au sein de la IIIème Légion. Comme leurs frères, leurs besoins sensitifs les ont poussé à aller toujours plus loin dans la manipulation chirurgicale.

Les Eldars Noirs sont sans doute passés par cette voie, avant que Slaanesh n'apparaisse. La différence majeure entre ces deux factions est que les Noise Marines ont découvert Slaanesh et alimenté son culte alors que les EN - je me réfère à la 1ère partie de mon étude ci-dessus - l'ont créé et tournent moralement le dos à leurs excès passés tout en en restant dépendants pour survivre.

Pour info, d'autres cultures/races déifiaient Slaanesh avant les Emperor's Children, notamment les Laers qui leur sont étroitement liés :

Spoiler:

C'est en pénétrant dans le dernier temple des Laers que Fulgrim, Primarque de la IIIème Légion, découvre l'épée possédée qui précipitera sa damnation.


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Découvrez mes tutos sur Youtube
Et partagez vos peintures ici ! Very Happy


"Mourrez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.

     

- Talos -
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1571
Age : 27
Localisation : Covenant of Blood

Revenir en haut Aller en bas

Re: [débat] "Des Eldars Noirs et de Slaanesh", par Vect.

Message par Zekka le Mer 24 Juin 2015 - 18:53

Petit HS: mais puisque que Slaanesh est dans le Warp, il se pourrait même, que des races l'ai vénéré avant qu'il soit "créé" par les EN...paradoxe...bobo la tête !

Enfin bref, oui, il y a une "grosse" différence entre les Noises et les EN, déjà de par leur position vis-à-vis de Slaanesh, comme tu l'as dit, mais aussi une différence dans leur "lien" avec lui. Je m'explique:
Slaanesh, en adorateur de toutes les sensations qu'un corps peut éprouver, a ce TOC de flétrir les sensations de ses adorateurs, pour les pousser dans des excès toujours plus spectaculaires...sauf ses chéri(e)s, eux il les recrache si ils meurent, faut pas déconner.
Et donc, ces messieurs les Noises, se voient obliger de chercher des sons et autres sensations toujours plus extrêmes pour ressentir une dose similaire de plaisir, alors que leur âme n'est pas affectée, ou peu...au début.
Et de l'autre coté du miroir nous avons tes camarades Vect, les os de verre noi...pardon, les EN. Sauf que eux, peut-être de par leur "parenté" avec Slaanesh, payent de leur âme, de la source même de toute sensation (peut-on ressentir ,sans âme ? vous avez 4h) et doivent ,non pas s'infliger des sensations, mais en infliger aux autres, et se régénérer par une empathie malsaine et obscure.

Après pour ce qui est de la chirurgie...disons que d'un coté nous avons un apothicaire qui se prends pour El Primogenitor alors que ses "volontaires" meurent dans 90% des cas, et de l'autre nous avons des êtres qui ont d'abord testé leurs techniques sur le meilleur des sujets: soi-même. Et qui peuvent donc maintenant, non seulement ressusciter les morts à partir d'une simple cellule, mais en plus greffer un organe étranger (genre des yeux de mouche, de la peau de blobfish ou autre) et ce, sans aucun rejet, et sans médicament contre. Y-a-t-il une preuve de différence d'expérience ? Oui ! Celle-ci est-elle liée à leur "liaison" avec Slaanesh ? Je ne saurais le dire

Zekka
Sergent Space Marine
Sergent Space Marine

Messages : 670
Age : 24
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [débat] "Des Eldars Noirs et de Slaanesh", par Vect.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:23


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: FLUFF :: Warhammer 40K

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum