[Shadows over Sylvania] L'aventure dont je suis le héros.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Shadows over Sylvania] L'aventure dont je suis le héros.

Message par Nico. le Ven 26 Juin 2015 - 21:16


Cela fait quelques temps que cette idée me trotte dans la tête, celle de vous faire partager (et participer) à une aventure "dont vous êtes le héros" made in Black Library. Et quoi de mieux pour ce faire que d'utiliser le livre "dont vous êtes le héros" écrit par Jonathan Green sur mes vampires adorés.

Pour ne pas faire du simple copier coller du livre, je vais vous partager une version romancée par mes soins. Cela va suivre la trame, mais avec mes ajouts, formulations et compléments.

Ce premier message est un essai, j'ai commencé l'aventure et vais tenter de vous la retranscrire de manière intéressante et vous faire participer. Ce premier modèle est un prototype, vos retours seront les bienvenus pour améliorer la chose.

Avant de commencer, je vais vous expliquer un peu comment fonctionne ce livre, ses règles et la légende que je vais utiliser.


Fonctionnement:

Pour ceux qui ne connaissent pas ce types de livres "dont vous êtes le héros", c'est simple. Le livre est découpé en une multitudes d'actions et événements numérotés disséminés aléatoirement au travers des pages. Chaque chose amenant à une autre, il y a toujours un numéro (ou plusieurs), à suivre pour continuer l'aventure. Par exemple, après l'action du numéro 145 me mettant face à deux chemins je peux avoir le choix d'aller à gauche, numéro 13, ou à droite, numéro 254. Chaque choix influera sur l'histoire. Attention, des fois cela peut conduire dans un piège mortel... il est judicieux de réfléchir avant d'agir.

Règles:

Le personnage a plusieurs statistiques, proches de celles utilisées dans le jeu de figurines:

Weapon Skill: La maîtrise des armes au combat, permet de toucher plus facilement.
Strenght: La force, pour blesser plus facilement contre l'endurance adverse. Indique aussi le nombre de dégâts infligés.
Toughness: L'endurance, pour encaisser les dégâts sans se faire blesser.
Attack: Le nombre d'attaques par tour.
Wounds: Le nombre de PVs, on peut en récupérer mais jamais dépasser le quota initial.
Taint: La puissance vampirique.

On peut s'équiper d'armes dont la qualité fera changer le multiplicateur de dégâts. Avec une force 4 et une arme x1 je ferai 4 dégâts, avec une arme x1,5 je ferai 6 dégâts.

Mais aussi d'une armure pour nous protéger des blessures. Si je reçois 2 blessures et que j'ai une armure 5+ je peux tenter de les annuler par un jet sur un D6, réussi sur un 5 ou plus.

Il y a également une case pour des objets spéciaux que l'on peut trouver au fil de l'aventure.

Et enfin, des alliés peuvent nous épauler dans notre quête.

Il faut savoir que chaque combat fait débuter celui ayant l'initiative, ce n'est pas toujours le joueur.


Il faut choisir sa lignée vampirique. Chacune ayant des particularités propres (statistiques, imposées) et des choix possibles lors de l'aventure.

Les Dragons de Sang sont des guerriers, ils ont plus de maîtrise au combat, de force, d'endurance et de points de vie. Mais il auront des choix un peu brutaux. Ce choix donne accès à une épée aux dégâts x1,5, une armure lourde 5+ et 18 pvs.

Les Lahmianes sont des femmes vampires versées dans les intrigues et la ruse, elles sont moins fortes et compétentes que des Dragons de Sang, elles ont moins de PVs, mais sont plus agiles ce qui leur octroi deux attaques. Ce choix donne accès à une dague aux dégâts x1, pas d'armure et 14 pvs.

Les von Carstein, des vampires aristocrates, peuvent être assimilés à une moyenne entre les deux autres lignées, plus prompt à réfléchir que de foncer dans le tas mais aussi de bons combattants lors qu'ils y sont obligés. Leurs compétences de combat sont moins importantes que les Dragons de Sang, mais ils sont plus endurants que les Lahmianes et ont plus de Pvs. Ce choix donne accès à une lance aux dégâts x2, un bouclier 6+ et 16 pvs.

Mon personnage:

Un Dragon de Sang avec pour stats:

WS: 4
S: 4
T: 4
A: 1
W: 18
Taint: 1

Arme: Ancienne épée x1,5
Armure: Lourde 5+


Légende:

En vert: Les compétences des adversaires.

En bleu: Les choix effectués.



Le but de ma retranscription est de vous faire vivre cette aventure, qui sera épique ou ridiculement courte, par le biais d'une version "romancée" de ce que je ferai (des créations personnelles, une version courte des textes du livre et une version littérale des combats). Je ne suis pas un auteur, alors soyez indulgents. Je vais aussi vous faire participer, je vais tenter au mieux de terminer chaque session sur un choix multiple. A vous de voter et de décider de mon avenir.... bien sûr je compte sur vous pour ne pas délibérément prendre les options suicidaires et faire échouer ma quête. Je peux mourir, donc choisissez intelligemment.


Trêve de baratin, commençons notre aventure. J'ai inventé une petite introduction pour illustrer mon personnage.



--------------------------------------------------


I


Je suis Nikolaus d'Aquitanie, ou plutôt, j'étais. On me connait maintenant sous le nom de ma lignée de sang: Nikolaus Harkon. Cela fait déjà quelques années que j'ai été transformé par le kastellan Sangreal, un des quelques descendants de cette sanguinaire lignée. J'étais alors un fier chevalier de l'ordre de Soleil Flamboyant, quelle ironie pour une désormais créature de la nuit.


Nikolaus Harkon

L'Empire est en proie aux troubles, Vlad von Carstein vient d'être défait ainsi que ses armées, mais la menace vampirique existe toujours et les tensions se font vives au seins des différentes familles de la nuit. Chacune essayant de prouver sa valeur auprès du nouveau maître de la Sylvanie, Konrad von Carstein. Mais ces intrigues de cours ne sont pas pour mes frères et moi, nous sommes des Chevaliers de Sang, l'honneur martial est notre credo. Le pouvoir et le respect se forgent au combat, pas autour d'une table lors d'un banquet fréquenté par des êtres tous plus comploteurs les uns que les autres.

Lors d'une nuit de pleine lune, le kastellan nous convoqua tous dans l'enceinte de notre place forte, autrefois bastion d'un ordre de chevalerie désormais éteint. Il nous explique alors que les manuscrits trouvés dans les fondations de ce donjon relatent de l'arrivée imminente d'une prophétie bien connue de nous autres chevaliers sombres. Il existe trois artefacts à réunir pour l'accomplir. Celui qui réussira aura alors un pouvoir incommensurable. Ces objets légendaires sont une épée, un anneau magique et la coupe de sang.

Cette annonce fait réfléchir dans nos rangs, je vois certains frères épris de pensées de gloire et de carnages. Sangreal demande alors un volontaire pour cette importante quête. La Sylvanie est en périle, il est temps de montrer à toute l'aristocratie de la nuit que les Dragons de Sang sont les plus méritants, eux qui ont maîtrisé la Soif à l'image d'Abhorash, notre Âge est arrivé. A peine a-t-il formulé ces derniers mot que je m'avance, je veux être celui qui apportera la gloire et la renommée à notre illustre lignée. Mais une voix rauque se fait entendre au même moment:

- "J'irai" dit le Sire Gilles, connu également sous le titre de Boucher d'Eschen.

C'est notre formateur, il est respecté de tous et un très bon épéiste. Mais moi aussi je me suis entraîné, j'ai progressé grâce à de longues années d'apprentissage et de perfectionnement aux techniques de combat. Je sens qu'il est temps pour moi de prouver ma valeur.

- "Deux candidats !" lança le kastelan "Sire Gilles et Sire Nikolaus. Mais cet honneur ne pourra être attribué qu'à un seul d'entre vous."

- "Alors battons nous pour cet honneur" lançais-je, avide de montrer mes capacités.

Sire Gilles::
WS: 4 ; S: 4 ; T: 4; W: 12 ; A: 1 - Arme: Hache de Guerre x1,5 ; Armure de plaques 4+

Mon arrogance déstabilise mon adversaire, il est surpris de mon entrain à l'affronter, je profite de ces quelques micro secondes de doute pour asséner à mon adversaire une vive attaque. Gilles n'a pas le temps de reculer, il lève son arme dans une tentative de parade mais n'est pas assez rapide et mon épée lui entaille profondément l'avant bras droit à travers son armure. Il se recule avec vivacité, mais je vois bien que mon combat est bien engagé, il est blessé et va par conséquent perdre de ses capacités de combat. Il me le prouve dès sa puissante contre attaque, bien qu'affaiblit il reste néanmoins un puissant chevalier vampire, en ripostant vivement dans ma direction. Sa hache percute mon armure, mais celle ci tient bon. Malgré le choc, je reste concentré et poursuis le combat. La joute continue de longues secondes, nous nous valons et avons la pressions des regards froids de nos frères. Il n'y a pas de place pour la faiblesse dans notre ordre, seule la maîtrise martiale est respectée. Nous échangeons une multitude de coups, chacun parant les coups de l'autre, ou ne trouvant pas de faille dans les protections de l'adversaire. Le combat est éreintant mais j'ai un avantage certain grâce à mon premier coup, il se fatigue bien plus vite que moi. Mes yeux perçants remarquent une faiblesse dans sa garde, son bras blessé ne lui permet pas de bien lever sa hache. Une faille que je dois exploiter. Dans un fulgurant élan je m'enfonce face à lui dans sa défense avec un puissant coup de la pointe de mon épée, poussée par toute la force de mes bras. Il n'arrive pas à suffisamment redresser sa garde et ne peut empêcher mon attaque, ma lame le perfore profondément dans le torse. Je vois dans son regard de la rage, de la peine mais aussi une teinte de respect. Puis son corps s'effrite et disparaît en poussière. Ainsi termine Sire Gilles, le Boucher d'Eschen. (+1 Taint)


Fier de moi, le kastellan s'approche et me donne un objectif: récupérer l'épée Croc de Wyrm. Elle est localisée dans un bastion de Templiers de Sigmar dans la province de l'Ostermark, dans un lieu nommé Le Repos du Fou. Ayant l'approbation de tous, je me lance à l'aventure avec mon fidèle destrier, il m'a accompagné dans la mort et me sert encore. Avant je récupère l'armure du vaincu, de meilleure qualité que la mienne (4+). Mais je laisse sa hache au sol, je n'aime pas les armes de rustres.


Arrivé sur place, je remarque une petite troupe d'acolytes de Sigmar. Un semblant de prophète déblatère à propos de la corruption de l'Humanité et des ennemis de l'Empire. Un illuminé. Je tente de continuer ma route mais il me remarque, il s'approche de moi et constate l'état de décomposition de ma monture. Il comprend très vite ma nature.

- "Démon impie !" lance-t-il avec virulence "Par les flammes purificatrices tu seras jugé !"

Obligation Dragon de Sang

S'élancent alors vers moi, en armes, ses six compagnons.


La troupe de flagellants

Flagellants X6::
WS: 2 ; S: 2 ; T: 3; W: 8 ; A: 1 - Arme: Fléau x1 ; Pas d'Armure.

Je descend précipitamment de ma monture pour affronter ces misérables paysans ayant le culot de venir affronter un chevalier de la nuit. Ils sont nombreux mais n'ont pas mes sens développés ni ma maîtrise des armes, ils ne seront qu'un divertissement tout au plus. Je commence les enchaînements, certains humains arrivent à éviter avec une chance insolente certains de mes coups ou parent sans vraiment le vouloir. Mais j'ai nettement le dessus. Très vite je tranche le bras d'un de mes assaillants, il hurle, le sang gicle, j'esquisse un sourire et me languit d'en goûter un peu. En me perdant dans ces pensées je commets une erreur. Ce court moment d'inattention permet à un flagellant de me porter un coup de fléau dans mon dos, en passant par une jointure de mon armure de plaques. Je ressens ce désagrément, cela m'énerve, mon arrogance m'énerve. Je reprends ma concentration et canalise cette rage dans des passes d'armes de haut vol. Rapidement je me retrouve entouré de corps plus ou moins démembrés, mon armure est en sang, plus un seul flagellant ne me barre la route.

- "MEURT CRÉATURE !" hurle le prophète fou derrière moi.

Je me retourne à temps pour contrer son fouet. Arme dérisoire face à un chevalier en armure, je vais lui faire comprendre son erreur.

Prophète de malheur::
WS: 4 ; S: 2 ; T: 3; W: 10 ; A: 1 - Arme: Fouet x1 ; Pas d'Armure.

Le combat est bref, en deux passes d'armes je lui tranche les deux mains et une jambe. Il s'écroule en hurlant, agonisant dans son sang.

- "Tue moi ! Je m'en fiche monstre ! Cela ne fera aucune différence, tu n'auras pas les Trésors Sombres. Les Sept t'arrêteront !" hurle-t-il dans un mélange de souffrance et de haine.

Cela m'intrigue. Mais je sais que je ne tirerai rien de ce suppôt fou de Sigmar. Je m'approche de lui et lui plante mes crocs bien profonds dans sa jugulaire. Je sens le sang se transférer entre cet être insignifiant et ma gorge. C'est chaud, c'est bon, je savoure et sens ma blessure se refermer. Mais ce n'est pas le principal, grâce au pouvoir du sang je peux connaître les moindres détails de la mémoire de ce prophète. Il était l'un de ces fameux "Sept" +1 Taint, un groupe de prêtres et chasseurs de sorcières déterminés à purger la Sylvanie de la malédiction des morts vivants. J'apprend aussi la localisation supposées des trois artefacts, il en connaissait donc bien l'existence mais pas l'emplacement exact. Je savais déjà que l'épée se trouvait au bastion tout proche de Templiers de Sigmar, mais maintenant je sais qu'un artefact est quelque part à l'Ouest, au delà de la frontière du Stirland et un autre au Sud au sein des marais putrides alimentés par la rivière de l'Aver, entre la Sylvanie et l'Averland.

Choix:

1) Aller au nord vers le bastion des Templiers de Sigmar.

2) Aller loin à l'Ouest et traverser le Stirland.

3) Aller au Sud, dans les marais près de l'Averland.


Après tout, mon père dans la mort m'a donné pour premier objectif d'aller récupérer la lame maudite Croc de Wyrm. Je vais donc y aller en premier pour honorer sa demande.

Arrivé sur place je constate que le bastion est bien défendu, entouré de hauts murs blasonnés de comètes à deux queues de Sigmar.


Le bastion des Templiers de Sigmar

La vue de cet emblème me révulse. Je ressens aussi une aura particulière, quelque chose de maléfique, un grand pouvoir nécromantique se terre à l'intérieur des murs. Je devine ce que c'est. A l'entrée de la place forte se situe un petit avant poste, gardé par deux jeunes de l'ordre.

Obligation Dragon de Sang.

La vue de symboles immondes du soit disant dieu Sigmar, toute cette bêtise humaine, m'a mis en rogne. Et je suis si près, si près, il faut que j'attaque.

- "Pour l'honneur d'Abhorash !"

J'hurle ceci en fonçant droit vers les deux pauvres gardes surpris et apeurés.

Gardes x2::
WS: 3 ; S: 2 ; T: 2; W: 8 ; A: 1 - Arme: Epée x1 ; Armure: Cuir 6+.

Là aussi le combat est bref, ce ne sont que des jeunes recrues et je suis un vampire Dragon de Sang expérimenté dans l'art de la guerre. Je ne vais même pas avoir le temps de m'amuser, mais il fallait que je charge.

Ma première victime n'a même pas le temps de dégainer, je suis déjà sur elle. Mon coup lui transperce le crâne, le son du craquement me réjouit, mais cette fois je ne me laisse pas emporter et reste concentré sur le combat. Le second garde me porte un coup, trop lent, j'esquive aisément et contre attaque instantanément. Il s'est avancé pour attaquer, grossière erreur, je profite de son élan pour lui ouvrir le ventre. Il chute lourdement dans un mélange de râles, de sang et de boyaux.

Les sigmarites gisent devant moi. Le sol est gorgé de sang, mais je n'ai pas le temps de le savourer, mon regard se tourne vers l'immense porte du donjon. Je détecte du bruit, je suis sûr que mon combat irréfléchi a alerté la garnison et qu'ils se préparent fermement à recevoir la menace que je représente. J'ai commis une erreur en engageant le combat si abruptement. Et pourtant, le trésor que je recherche n'est pas loin...

Choix:

1) Briser la porte et me ruer dans l'enceinte du fortin.

2) Faire demi tour et revoir mes options pour une attaque ultérieure.


C'est là que vous intervenez, à vous de voter pour décider de la suite de mon aventure.


Perso je vote pour le choix 2, je n'ai pas envie de crever dès le début. Razz Je pense qu'il y a moyen de mieux préparer l'attaque, plutôt que foncer tête baissée.



Mes stats de fin de session:

PVs: 18
Taint: 3

Arme: Ancienne épée x1,5
Armure: Armure de plaques 4+



--------------------------------------------------



J'espère que ce premier jet vous aura plu. Je ne suis pas encore sûr de la forme et suis en attente du moindre de vos retours.

Dites moi si c'est une idée intéressante cette aventure "semi-intéractive" et si vous avez des idées pour améliorer la forme / le contenu.

Est-ce que vous aimez le côté romancé ? Je tente de faire au mieux pour rendre ça distrayant mais non redondant.

Est-ce que vous voulez les stats des ennemis et les résultats statistiques des combats ?


J'ai volontairement réduit tout ce qui est déjà écrit dans le livre pour ne pas faire du bête paraphrase / recopiage. J'espère que l'histoire reste compréhensible, surtout avec mes ajouts personnels.


Ce n'est que le début de l'aventure, et comme je suis un Dragon de Sang il y a déjà eu pas mal de combats. Avant les deux derniers affrontements il y avait des possibilités d'agir autrement pour les Lahmianes ou von Carstein, je suppose qu'ils utilisent plus de diplomatie...

Mon aventure est vouée à être écrite dans le sang à cause de ma lignée, mais je vais tenter d'agir intelligemment et ne pas foncer dans le tas tout le temps, au risque de mourir. Là ce n'est que le début, donc facile, et boire le sang de mes victimes me permet de récupérer des PVs. Les combats sont sympathiques, mais même contre de simples humains je peux me faire toucher (les Flagellants...). Et je trouve ça un peu étrange qu'ils aient 8 pvs alors que mon arme ne fait que 6 de dégâts, en tant que Vampire guerrier je devrais pouvoir tuer un simple humain d'un seul coup. Mais bon, sinon ce serait trop simple. Peut être qu'avec cette fameuse épée Croc de Wyrm j'aurai un gros multiplicateur de dégâts...


En tout cas, je n'avais pas fait de livre de ce genre depuis mon enfance, et je dois dire que transposé dans l'univers Warhammer et côté Vampire cela me réjouit ! J'ai pris un grand plaisir à faire ce début d'aventure et j'ai hâte de continuer.

Je ferai une autre session un autre jour pour vous laisser le temps de voter, prendre en compte vos retours et surtout de voir si ça intéresse du monde. Sinon, j'le ferai seul dans mon coin.


Dernière édition par Nico. le Mer 1 Juil 2015 - 14:19, édité 3 fois


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 7359
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shadows over Sylvania] L'aventure dont je suis le héros.

Message par Lamiad le Ven 26 Juin 2015 - 21:58

Personnellement, je trouve que c'est une très bonne idée de partager cela et de nous faire participer à ton aventure et je me suis régalé à te lire.
Pour les choix, je suis d'accord avec toi, l'option 2 serait plus indiquée pour ta survie, alors je vote pour elle.


Le mot que tu retiens est ton esclave, celui que tu prononces, ton maître.

Ecoutes la voie de la raison et de la vérité, lorsque tu te tais, tu l'entend, lorsque tu parles, tu ne l'entend plus.

Lorsque tu lances la flèche de la vérité, trempes sa pointe dans du miel.

Poses la question qui ne te concernes pas et tu auras la réponse qui ne te plaît pas.
avatar

Lamiad
Scout
Scout

Messages : 96
Age : 17
Localisation : bien caché

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shadows over Sylvania] L'aventure dont je suis le héros.

Message par Eloniel Castana le Ven 26 Juin 2015 - 22:55

Alors déjà bravo ça a du te prendre du temps, le concept de livre dont vous êtes le héros dans les univers de warhammer est tentant mais je suis sceptique sur le fait que tu sois écrivain et joueur, du coup tu choisis toi même les stats des ennemis et les déroulement intermédiaire, pour faire une analogie ça me fait penser à un jeu de rôle papier où le joueur est aussi le maître de jeu, même si tu nous demande de prendre les choix je sais pas si ça suffit ou alors peut-être demander notre avis plus souvent ?

Après je n'ai pas trop compris pourquoi tu as décris les trois types de vampires vu qu'au final on ne peut pas choisir nous aussi un personnage et "jouer" comme on le fait avec un vrai livre dont on est le héros.

Aussi explicite plus les choix imposés Dragon de Sang car personnellement j'ai pas trop compris pourquoi ils étaient imposés (à part pour le choix de l'épée en premier).
avatar

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1704
Age : 23

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shadows over Sylvania] L'aventure dont je suis le héros.

Message par Nico. le Ven 26 Juin 2015 - 23:15

je suis sceptique sur le fait que tu sois écrivain et joueur, du coup tu choisis toi même les stats des ennemis et les déroulement intermédiaire, pour faire une analogie ça me fait penser à un jeu de rôle papier où le joueur est aussi le maître de jeu


Non, tu as mal compris ou alors j'ai mal expliqué. Tout est dans le livre lui même, je ne fais que retranscrire sous forme écrite mon aventure et les combats que je fais en lançant un dé.

Les stats des ennemis sont dans le livre, je n'invente pas ce serait ridicule. Les choix aussi sont ceux du livre. Shadows over Sylvania est un livre "dont vous êtes le héros" écrit pas Jonathan Green et publié chez la BL en Février 2013. Ce n'est pas moi qui invente tout !

Les seules inventions sont mon introduction sur mon personnage, et la version romancée des combats / l'aventure. Mais je suis les choix et possibilités fixées par le livre de référence.


Après je n'ai pas trop compris pourquoi tu as décris les trois types de vampires vu qu'au final on ne peut pas choisir nous aussi un personnage et "jouer" comme on le fait avec un vrai livre dont on est le héros.

C'était pour expliquer les règles du livre, et montrer les différences possibles entre les lignées (bien faire comprendre que j'ai le guerrier de service). Au cas où ça vous intéresserait de savoir ça ou de vous lancer dans l'aventure vous même avec le livre.

Aussi explicite plus les choix imposés Dragon de Sang car personnellement j'ai pas trop compris pourquoi ils étaient imposés

C'est les règles du livre, je n'y peux rien. Quand la prophète remarque je suis un vampire il y a un choix alternatif pour les Lahmianes (surement négocier, marchander, trouver un moyen de s'en tirer) et un choix commun pour les Dragons de Sang et von Carstein => le combat.

Idem pour le bastion de Templiers, les von Carstein et les Lahmianes ont d'autres choix, moi en tant que Dragon de Sang le livre m'impose de charger comme un débile en hurlant "Pour l'honneur d'Abhorash" et massacrer les gardes.

Mais il y a juste écrit "Si vous êtes un Dragon de Sang, allez au numéro ****". Pas de justification, j'ai dû tenter d'inventer un truc pour expliquer pourquoi mon mec charge comme un débile.


alors peut-être demander notre avis plus souvent ?

J'ai fait ma session de jeu sans regarder le temps, j'ai stoppé quand je suis arrivé à un choix qui me semble "crucial". Foncer dans le tas et risquer de crever comme un boulet ou partir et tenter une autre approche ? A mon avis les deux amènent à la réussite (je n'ai pas regarder pour ne pas me spoiler), mais l'un est plus dangereux que l'autre...


Encore une fois Eloniel, c'est un livre déjà écrit par un auteur et pas une aventure que j'invente et dont j'ai fait les règles. Razz



Merci Lamiad pour ton retour, ce premier post était très long pour expliquer le concept et les règles du jeu, les autres ne seront que l'aventure donc plus courts. J'espère que d'autres apprécieront. Smile


Là c'est vraiment une introduction au concept et le tout début de l'aventure. Maintenant j'attends vos retours, remarques etc. Si ça plait je continue, si ça n'intéresse personne je termine dans mon coin. Vos retours vont faire vivre ou non ce topic, d'où le côté participatif. Je suis ouvert à vos remarques, là je vais laisser quelques temps (24, 48 h ?) pour voir si ça intéresse du monde. Cela me prend beaucoup de temps de noter tous les événements, les pages et chaque action en combat (et encore, là j'ai abrégé pour vous), puis de romancer le tout accompagné d'inventions perso pour rendre le truc plus personnel, vivant. Mais je ne vais pas passer autant d'heures dessus à chaque session si ça n'intéresse ersonne.

Bref, vous avez compris le principe, à vous de me dire si ça vous tente ou pas. Smile


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 7359
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shadows over Sylvania] L'aventure dont je suis le héros.

Message par Eloniel Castana le Sam 27 Juin 2015 - 1:21

D'accord merci pour cette clarification je croyais que tu avais pris un livre warhammer classique que tu adaptais toi même en livre dont vous êtes le héros. Tant que je suis sur le sujet il y a d'autres livres de ce genre chez la BL ou c'est le seul. Personnellement je trouve ça sympa comme principe surtout que livre n'a pas été publié en français.
avatar

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1704
Age : 23

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shadows over Sylvania] L'aventure dont je suis le héros.

Message par Nico. le Sam 27 Juin 2015 - 1:50

Oui ce livre est le cinquième et dernier livre du genre chez la BL. Je voulais prendre aussi Hive of the Dead par CZ Dunn, un livre 40k avec des cadiens contre la Death Guard, mais il est passé out of stock en quelques jours le temps de valider ma commande...

Si cette aventure est un succès, je tenterai de me le procurer ailleurs si possible.

Il existe aussi Beneath the City of the White Wolf par M F Bradshaw et Herald of Oblivion par Jonathan Green. Mais je ne sais pas du tout quel est l'autre livre.

Tous ces livres ne sont plus en vente sur le site BL, pour Sylvania il reste une dizaine d'exemplaires seulement.



Mais bon, maintenant que ça est dit, restons sur l'aventure Shadows over Sylvania, évitons le HS dès le départ.


Content que ça vous plaise, n'hésitez pas à faire des remarques sur la forme et aussi voter pour la suite de mon aventure entre les deux choix. Smile


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 7359
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shadows over Sylvania] L'aventure dont je suis le héros.

Message par - Ghost of Arkio - le Sam 27 Juin 2015 - 23:29

Tu me fais sortir de ma réserve, avec tes histoires de vampires!  geek

@Choix:
- Oui pour le 2, parce que les livres jeux sont souvent un duel entre les auteurs et le lecteurs pour deviner ce que fera l'autre, et qui est souvent le contraire de l'évidence.

@Avis général:
- je suis partagé. J'étais un gros fan de livres jeux étant ado, mais je ne suis pas encore convaincu que l'on puisse réellement tout transcrire du livre jeux, dans une expérience online.
+1 = pour les vignettes bien choisis, pour la mise en page claire et sobre, les passages narratifs.

Dans l'absolu: les combats prennent trop de place. Soit ça vient du fait qu'on est au début de l'arborescence de l'auteur, soit c'est le fait que mes meilleurs souvenirs de livres jeux n'étaient pas les combats mais les choix RPG et les énigmes. J'ai peur qu'à force si les combats et leurs descriptions prennent trop de place, ça devienne trop de boulot pour toi et des phases de jeux/posts qui pourraient être plus light (tu sais ce que je rabâche sur le temps de concentration sur le net Wink )

@conclusion:
+ Une bonne idée, bien présentée et originale sur notre forum, et l'alternative la plus concrète à nos anciens débats sur des topics de RPG/récits à embranchements qui ont tous périclité (à part p.e. notre défunt commissaire Arminius).
- Attention au rythme de la narration ; équilibre entre le temps que ça et prend à transcrire et pour nous à lire = à voir en fonction de l'évolution de l'histoire (avec éventuellement une version + light des combats? et davantage le coté transcription du récit? EDIT= et donc pour une retranscription sur le net le + intéressant ne serait-il pas une classe de perso + "diplomate"?)

Bonne chance pour la suite!
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10367

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shadows over Sylvania] L'aventure dont je suis le héros.

Message par Nico. le Dim 28 Juin 2015 - 1:41

+1 = pour les vignettes bien choisies, pour la mise en page claire et sobre, les passages narratifs.

Merci, j'ai bien galéré pour trouver des images allant parfaitement avec la situation décrite.

Je n'ai pas voulu en mettre plus pour ne pas couper dans la narration.


les combats prennent trop de place. Soit ça vient du fait qu'on est au début de l'arborescence de l'auteur

Je me suis fait la même réflexion en débutant l'aventure, enchaîner sur 3 combats c'est pas top top. Mais bon il y a plusieurs raisons:

1) Le premier combat est un didacticiel, là pour nous apprendre le fonctionnement des combats.

2) Le deuxième n'est seulement évitable que par les Lahmianes (je crois, option différente). Mais il est surtout là pour commencer l'aventure: donner la localisation géographique des 3 artefacts et apprendre qu'un groupe nommé "les Sept" va tout faire pour me tuer. Ils vont surement avoir une place très importante dans l'aventure.

3) Le troisième combat est une obligation uniquement pour les Dragons de Sang (foncer comme un idiot), évitable pour les autres.


Je pense que cette succession de combats est dû au fait que l'on doit apprendre à jouer et en apprendre plus sur notre quête. Il devrait y en avoir moins après, si je joue intelligemment (donc ne pas défoncer la porte devant moi et envahir le bastion tout seul...).

On verra, s'il y a vraiment souvent des combats, j’abrégerai et axerai plus sur l'histoire.

donc pour une retranscription sur le net le + intéressant ne serait-il pas une classe de perso + "diplomate"?)

Il est évident qu'en jouant un Dragon de Sang je vais avoir plus d'affrontements que les autres lignées. C'est un fait, mais aussi et surtout un choix (j'aime cette lignée). Je n'aime pas du tout les Lahmianes (sauf Ulrika Razz ). Les von Carstein sont sympathiques, mais leurs stats en font des vampires "moyens", sans les avantages des deux autres et avec des stats équilibrées. Cela ne m'a pas trop tenté, même s'ils doivent avoir des options plus diplomatiques de part leur appartenance à l'aristocratie de la nuit.

Mais je pense que les Dragons de Sang auront aussi des options permettant de discuter, par exemple avec des guerriers / chevaliers ou un confrère si j'en rencontre un. Cela pourra être utile. De toute façon, j'aime les Dragons de Sang pour leur conception de l'honneur, le respect des bons combattants et leur quête de la maîtrise martiale. Mais je n'ai pas du tout l'intention d'en faire un demeuré avide de sang et ne parlant qu'à coups d'épées. Je vais tenter au mieux d'agir avec précaution, sauf si mon honneur est entaché !

Et puis, les 18 pvs et les 5 points de compétence de combat vont m'être très utiles je pense...




Merci pour ton retour détaillé. Je prend note et vais mieux travailler le compte rendu de ma deuxième session. Je voulais la faire demain, mais vu le faible nombre de retours je vais peut être attendre la fin du week end (laisser le temps aux gens de lire et surtout participer), et jouer/faire le rapport Lundi. On verra.


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 7359
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shadows over Sylvania] L'aventure dont je suis le héros.

Message par - Ghost of Arkio - le Dim 28 Juin 2015 - 9:41

Il faudrait pas que tu te sentes freiné non plus sur ta lecture du livre jeu parce que c'est avant tout un plaisir perso.
C'est pourquoi j'avais pensé à une version light sans le détail complet des phases de combat: c'est un des truc qui fait le charme de ces livres jeux mais le but ici est surtout d'en faire une animation online où nous, lecteurs, n'avons que le texte et aucune influence/intérêt sur ces phases.

Par contre ce topic a le mérite non négligeable de donner un bon aperçu du fonctionnement de ces livres jeux BL, .. bien qu'ils restent en VO.
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10367

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shadows over Sylvania] L'aventure dont je suis le héros.

Message par Vlad le Lun 29 Juin 2015 - 0:20

Une bonne idée que ce sujet, surtout sur un bouquin de ce style !

J'ai bien ce que tu nous as fait, et les images apportent un plus, vraiment. Et c'est bien écrit également.

Mon avis rejoint peu ou prou celui de Ghost, je ne vais donc pas répéter ce qui a déjà été dit, mais je salue l'initiative, ce vraiment pas un exercice facile de faire ça sur le net sur ce genre de bouquin. Peut-être oui, sur les combats, leur faire prendre un peu moins de place, rendre le tout un peu plus littéraire (sans les stats, etc...).

Pour mon choix, je vote également pour la deuxième option !

Bon courage pour la suite ! Wink


avatar

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3246
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shadows over Sylvania] L'aventure dont je suis le héros.

Message par Nico. le Mer 1 Juil 2015 - 14:32

Et le revoilà pour la Session 2. Un peu de "retard" mais il fallait que j'améliore la chose, la mise en forme, etc. Un grand merci à Kelsier Criid pour ses propositions pertinentes en section staff, et à Ghost of Arkio pour ses remarques.

Les combats sont abrégés, il n'y a plus trop de données chiffrées. Le but des de rendre cette aventure sous forme littérale, avec peu d'éléments extérieurs visibles pour plus d'immersion. Le tout dans un cadre plus accueillant, effet parchemin, construction du texte et couleurs moins flashy.

Dites moi ce que vous en pensez.

Je m'éloigne plus du livre qu'avant, je ne garde que les choix et lieux fondamentaux, mais j'invente tout le reste ainsi que les dialogues (sauf éléments importants). Afin de rendre cela plus personnel, et peut être plus intéressant que le support de base (c'est un jeu, donc limité en textes).


J'espère que cela vous plaira, et surtout n'hésitez pas à poster ici des remarques, avis et voter pour la suite. La première session n'ayant presque pas eu de retours malgré une centaine de vues au compteur. C'est bien gentil de venir lire, mais si vous aimez et voulez que ça continue, faites le savoir. Si un truc ne vous plait pas, faites le savoir. Mais évitez de me laisser dans l'indifférence. Merci. Smile


--------------------------------------------------


II


La fortin semble bien défendu et ses occupants sont en alerte à cause de ma brutale charge. J'étudie mes possibilités, un assaut frontal ne me semble pas des plus indiqués, du moins seul. Je décide de rebrousser chemin. Un moment de répit pour ces misérables sigmarites, mais pour moi ils sont déjà des carcasses faisant le bonheur des nécrophages du coin. À mon retour je serai impitoyable.

Je me dirige alors vers le Nord, dans les collines désolées de la région. Le panorama y est sinistre, presque pas de verdure et les quelques rares arbres résistants sont dépourvus de feuillages. Leur allure épineuse est peu engageante. Il n'y a pas de traces de vie à l'horizon, rien de ne peut vivre en ce lieu de tout façon. Du moins, rien de civilisé.


Terres désolées

Je continue de parcourir le tracé naturel arpentant cette sinistre région, cette route ne semble pas souvent empruntée. Et pourtant, je commence à distinguer des traces, une sorte de convoi est passé par ici récemment. Je poursuis ma route, et à un tournant je retrouve un carrosse délabré, abandonné. Des traces de luttes sont perceptibles, du sang coagulé est répandu à peu partout sur la scène. Aucun corps. J'observe les alentours, une brume épaisse s'étend entre les maigres arbres, cachant encore plus la visibilité en cette sombre nuit. L'atmosphère est pesante. Quelque chose au fond de moi s'éveille, mon sixième sens vampirique me dit que je ne suis pas ici par hasard. Une force irrésistible m'a amené ici, tout comme cela a dû être le cas pour ces voyageurs. Mais ce qui m'interpelle le plus est l'odeur des environs. L'odeur de la mort, de charniers, de corps en décomposition. Celle qui entoure tout repaire de nécrophages ou de vampire. J’entraperçois un peu plus loin une cavité sombre, une ouverture au milieu d'un tumulus de roches...

Choix:

1) Entrer en espérant réunir une force de morts-vivants pour m'aider à attaquer le bastion.

2) Laisser cette grotte tranquille et continuer ma route pour tenter de trouver de l'aide ailleurs.


Mes sens ne peuvent pas me tromper, je sais qu'il y a quelque chose de maléfique tapis au fond de cette cavité. Je laisse ma monture à l'entrée et entre profondément, non dérangé par l'obscurité grâce à ma vision nocturne d'être de la nuit.

L'air ambiante est moite, humide, et une forte odeur de mort s'ajoute à l'atmosphère oppressante du lieu. Plus je m'enfonce, plus je trouve des objets témoins d'activité humaine d'un âge révolu. Je comprends que je suis au beau milieu d'un dédale de tumulus funéraires d'une civilisation passée, bien plus ancienne que l'arrivée de Sigmar. Au bout de quelques temps, l'étroit chemin débouche sur une ouverte, une alcôve plus importante ouvrant sur deux chemins distincts.

Choix:

1) Aller à gauche.

2) Aller à droite.


Ce nouveau tunnel s'enfonce plus profondément dans les entrailles des ces vestiges mortuaires. Très vite un autre chemin se dégage sur la droite. Je m'arrête et renifle, l'odeur s'y fait plus putride.

Choix:

1) Continuer ma route.

2) Emprunter ce nouveau chemin.


Il me mène vers une ancienne et vaste fondation mortuaire. L'odeur s'y fait plus importante, fétide, un humain en aurait des nausées. Je ne suis pas dérangé par de telles effluves, cela ma réjouit même: je sais que j'approche de mon but.

La confirmation vient quelques pas plus loin, d'abord au son de déglutitions effrénées, puis enfin de visu. De voraces goules sont en train de déchiqueter la chair de corps humains, briser des os et en extraire la moelle. Certainement les infortunés membres du cortège trouvé plus tôt. Mon arrivée interrompt leur festin, lorsqu'elles s’aperçoivent de ma présence elles reculent dans un mélange de cris de défi et de crainte. Je m'avance un peu plus, sans montrer de signe d'agressivité. Elles ont peur de moi, mais je remarque quelles convergent toutes vers un même point. Une sombre et puissante présence s'en dégage. Je sais avoir trouvé le maître des lieux.

Assis sur un ancien et imposant trône en granite, se dresse une créature aux importantes proportions. On pourrait croire au premier abord qu'il s'agit d'un ogre, mais son regard glaçant de haine et surtout ses crocs ne permettent pas de son tromper sur la nature de cette rencontre. Me voici face à un cousin éloigné, un des rares survivants de la bestiale lignée des Stryges. Il a entre ses longues mains griffues la tête d'une femme, il en suce les dernières gouttes du précieux liquide rouge et la jette de côté de façon nonchalante. Il ne semble pas perturbé de ma présence.

"Qui ose entrer dans le domaine du Roi Cramoisi et perturber son festin ?" Demande-t-il calmement d'un forte voix rauque.

Les goules l'entourant retrouvent du courage et commencent à m'encercler dans les ombres.

Choix:

1) Se préparer à se défendre contre les Goules.

2) S'excuser auprès du Roi Cramoisi d'avoir dérangé son repas.


Même si je sais pouvoir éradiquer ces nuisibles goules en quelques coups, je ne suis pas ici pour me battre mais trouver un allié. Je dois savoir freiner mon envie de combat et agir avec un peu plus de tact.

Je m'excuse donc pour ce désagrément et lui explique la raison de ma venue. L'artefact ne semble pas l'intéresser, mais la mention de Sigmarites à dévorer a un tout autre effet.

- "Et pourquoi venir ici au lieu d'attaquer directement ?" Lâche le Roi sceptiquement.

- "Je ne peux pas briser les sceaux de protection et tuer toute la garnison sans votre aide"

Il semble réfléchir.

- "Vraiment ? Hm... un puissant guerrier de votre prestigieuse lignée est devant moi à supplier pour mon aide ?" Lance-il, amusé.

Je vois bien que la situation lui plait. Au fond de moi ma fierté s'oppose à mes actes, je devrais couper la tête rieuse de cette misérable bête. Je devr...

- "J'accepte de t'aider, Dragon, mais à une condition." Sa voix me coupa dans mes pensées de carnage. "Jure moi fidélité, prend ce sacrement, boit mon sang immortel."

Il me montre une ancienne coupe ornementée, remplie de sang impie.

- "Bois !" M'impose-t-il.

Choix:

1) Boire.

2) Refuser.


Je ne peux pas. Je veux bien m'abaisser à quelques faux actes de déférence, mais certainement pas jurer fidélité à quiconque d'autre que mon père dans la mort. Et certainement pas à un monstre pareille d'une lignée de dégénérés. Un Dragon de Sang, un descendant du grand Abhorash, notre père à tous, et un porteur du nom Harkon ne peut pas renier son honneur et faire un acte aussi abject. Laissons ce type de comportement de lâches aux faibles Lahmianes.

Je reste impassible, stoïque. Mon regard dédaigneux envers sa coupe lui fait clairement comprendre ma décision.

- "Tue cet arriviste" ordonne le prétendu Roi.

Soudain, venu de nulle part surgit une immense horreur des cryptes. Je ne l'avais pas remarqué, surement masquée par le Stryge pour surprendre ses "invités".


L'Horreur des Cryptes

Je dégaine mon arme et m'apprête à faire comprendre qu'on ne peut pas acheter un Dragon de Sang.

Horreur des Cryptes:
WS: 4 ; S: 3 ; T: 3; W: 12 ; A: 1 - Arme: Menhir cassé x1 ; Armure: Régénération 5+

Je ne me laisse pas impressionner par l'effet de surprise et la carrure de mon adversaire, ce n'est après tout qu'un chef de meute de goules. Pas vraiment un challenge. Je commence mes attaques éclaires, mon épée fermement tenue traverse rapidement le peu d'espace entre mon opposant et moi. Le premier coup est bloqué par la créature dans un geste désordonné de survie, elle en profite pour essayer de me blesser avec ses griffes acérées. J'évite aisément et reprend mon inlassable assaut. Les coups se succèdent, au début la bête arrive tant bien que mal à esquiver ou dévier ma lame, mais cela ne dure pas. Après une parade ratée, son avant bras droit se retrouve abruptement séparé du reste de son corps dans une effusion de sang. Elle couine. Je profite de mon avantage et persévère dans mon attaque. La cage thoracique de la bête ne résiste pas. L'horreur des cryptes s’effondre dans ses viscères.


J'enjambe le corps inerte et nettoie mon épée calmement en fixant le Stryge.

- "C'est comme ça que tu comptes menacer un Roi ?" Rugit-il

A sa grande surprise, je m'agenouille devant lui.

- "Je ne suis pas ici pour combattre, votre majesté." Je tente de conserver mon calme et ne pas laisser transparaître mon dégoût envers cette créature, et mon acte de soumission. "Je demande votre indulgence, je ne suis ici que pour trouver des alliés pour lutter contre ces arrogants Sigmarites. Ils se croient protégés par leur soit disant dieu, mais ils ne sont que du bétail que les autres. Je suis sûr que vos goules aimeraient s'en repaître."

Après de longues secondes de silence, interrompues uniquement par les sifflements lourds de sa respiration, le Roi Cramoisi fait un mouvement d'approbation de la tête.

- "Tu as montré tes capacités au combat et une certain maîtrise de ton épée. Et pourtant, tu refrènes l'arrogance habituelle de ta lignée pour continuer à requérir mon aide. Je respecte cela et vais t'accompagner avec mes serviteurs pour boire le sang de ces humains."

*****

L'assaut contre le bastion est violent, la subtilité n'est pas l'apanage des Stryges. Encore moins des goules décérébrées. La garnison est débordée, les hommes hurlent, le sang coule à flot. Certains se font dévorer encore vivants, sous le regard de leurs compagnons d'armes terrifiés. Je n'ai même pas besoin de participer, la confusion est totale, seul mon objectif m'intéresse. Je traverse la cour intérieur rapidement et me dirige vers le centre du complexe, là où je sens les émanations impies de la relique. J'entre dans les bâtiments, il n'y a pas de résistance, le bataille fait rage à l'extérieur. J'arrive à un embranchement.

Choix:

1) Aller à gauche.

2) Aller à droite.


J'ai fait le bon choix. J'arrive à une chambre forte, j'y pénètre. Plusieurs trésors y sont installés, mais mon regard ne se porte que sur une seule chose: l'épée Croc de Wyrm. Je m'en approche et m'en saisi (Dégâts x2 et x3 contre les morts vivants - +1 Taint). J'en ressens instantanément la puissance. Je n'ai pas le temps de savourer ce moment, en me retournant je fais face à un chasseur de sorcière en arme et prêt à mettre un terme à mon existence maléfique.

Helmut Malleus, Chasseur de Sorcières:
WS: 4 ; S: 3 ; T: 3; W: 10 ; A: 2 - Arme: Rapière x1 ; Armure: Plastron 5+

Porté par sa ferveur, le chasseur attaque avec fureur à ma grande surprise. J'esquive une de ses attaques mais n'arrive pas à bloquer la seconde qui m'entaille au niveau du coude. Cela n'a pas l'effet escompté par son porteur, plutôt l'inverse. Dans un excès de rage je multiplie mes attaques, trop rapides pour les réflexes humains. Cette nouvelle lame est excellente, une simple prolongation de mon bras, parfaitement équilibrée, j'ai l'impression de l'avoir utilisé depuis des décennies. Elle appelle le sang, et de sang je vais la nourrir. Celui du chasseur. Je lui perfore la poitrine violemment et le porte sur plusieurs mètres. Il meurt instantanément, son arme encore fermement tenue dans sa main. Je remarque autour de son coup un médaillon familier, celui porté par les Sept. Encore un. Je me repais de son liquide vital.


Étonnamment satisfait, je retourne dans la cour et retrouve mes "alliés" en train de festoyer sur les restes de cadavres. Au milieu, le Roi stryge me regarde avec un regard féral, apparemment perdu dans une frénésie sanguinaire.

Obligation:

1) Avoir 7 ou plus points de Taint.

2) Avoir moins de 7 points de Taint.


Une envie irrésistible s'élève en moi, quelque chose accentue ma rage et mes envies guerrières. Je dois me battre, ma lame veut du sang. Incontrôlable, je charge vers le stryge.

Le Roi Cramoisi:
WS: 7 ; S: 6 ; T: 5; W: 14 ; A: 2 - Arme: Griffes x0,5 ; Armure: Régénération 5+.

Une rage meurtrière a pris possession de mon corps, j'attaque aveuglément et perfore l'abdomen du roi stryge. Il hurle de douleur. Ma nouvelle lame semble très appropriée contre les créatures de la nuit. Il tente de lutter, ses griffes heurtent mon plastron, mais il peine terriblement à surpasser la douleur. Mon prochain coup réussi est le dernier. La tête du Roi Cramoisi roule dans la cour sous les râles de ses serviteurs effrayés.

La rage me quitte, la soif de Croc de Wyrm est étanchée. Je comprends ce qu'il s'est passé, je me suis laissé submerger par la nature maléfique de cette arme. Cela ne doit plus arriver, je dois être maître de mes moyens.

Mon premier objectif étant atteint, je décide de continuer ma quête.


Choix:

1) Aller à l'Ouest.

2) Aller au Sud.


Je quitte cette région pour aller dans les lointains marais putrides de l'Aver.

Après des semaines de route, j'arrive enfin dans ce milieu humide, sinistre, bondé de végétations pourries et d'eau stagnante.


Marais de l'Aver

Le comité d'accueil et à la hauteur du paysage. Alors que je me repais de corps encore chauds de malheureux voyageurs, des bruits de pattes énormes se font entendre derrière moi. Je me retourne à temps pour éviter une immense araignée, montée par de perfides gobelins.

Obligation:

1) Dragon de Sang

2) von Carstein

3) Lahmiane



Pas le temps de tergiverser, je dois éliminer cette menace.

Araignée géante:
WS: 3 ; S: 5 ; T: 5; W: 14 ; A: 1 - Arme: Griffes & Crocs x0,5 ; Armure: Carapace Chitineuse 4+

Mais je n'ai pas le temps de me préparer suffisamment, la surprise a fait son effet, la bête plonge ses crocs au niveau de ma clavicule droite. Je sens son venin, mais il est inefficace sur un organisme comme le mien. Je me dégage difficilement à coups d'épée, une de ses pattes m'embroche entre les côtes. Je la tranche instantanément puis me venge sur le reste du corps. Ces petits êtres verts ont osés m'interrompre en plein repas, ils vont le payer très cher. Je découpe petit à petit ce monstre géant dans un élan de combativité et de hargne. Bientôt, je me retrouve seul face à des restes éparpillés, les gobelins ont fuient de peur devant cette vision d'effroi.

Cette bête avait l'air d'être considérée avec une immense crainte par ces peux vertes, elle devait régner en maître sur la chaîne alimentaire de cette sombre forêt (+1 Taint). Je me repose la journée, à l'abris du soleil, et continue mon périple au crépuscule.

Au coeur de la nuit, le chemin boueux que j'emprunte se voit affublé d'un panneau de direction à un croisement. Cependant, celui ci n'indique la destination que d'un chemin.

Choix:

1) Aller au Sud-Est vers le village de Vessel.

2) Aller au Sud-Ouest, vers la zone mystérieuse.

A vous de choisir. Perso, je suis intrigué par cette zone non indiquée. Dans un village je risque fortement de semer la pagaille.

Remarque: Pour le combat contre le Roi Cramoisi, j'ai eu beaucoup, beaucoup de chance. Il me touchait automatiquement et blessait sur 2+. Heureusement, j'ai réussi mes 2 sauvegardes avec brio et je l'ai tué très vite grâce à des jets monstres et mon épée anti morts vivants (12 de dégâts !).


Mes stats de fin de session:

PVs: 13
Taint: 5

Arme: Croc de Wyrm x2 (x3 Morts-Vivants)
Armure: Armure de plaques 4+


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 7359
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shadows over Sylvania] L'aventure dont je suis le héros.

Message par Vlad le Ven 3 Juil 2015 - 21:26

Sympa ce retournement de situation avec le Roi Cramoisi ! Le fait que tu as failli y passer me fait à ces monstres/guerriers qu'on peut croiser n'importe quand dans les Livres dont Vous Êtes le Héros, et qui peuvent nous massacrer, du vrai Die & Retry ! (et là ça offre une bonne rejouabilité, en plus des options seulement accessible à certaines lignées).

Tu bousilles un peu tout sur ton chemin quand même xD Au moins, ça bien dans l'esprit Dragon de Sang ! Faudrait que tu testes avec les autres, juste pour voir.

Je vote pour la deuxième option aussi, plus intéressante je pense (et t'as potentiellement plus de chances de croiser des trucs méchants là-bas :p) !


avatar

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3246
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shadows over Sylvania] L'aventure dont je suis le héros.

Message par Nico. le Sam 4 Juil 2015 - 13:36

Le fait que tu as failli y passer me fait à ces monstres/guerriers qu'on peut croiser n'importe quand dans les Livres dont Vous Êtes le Héros, et qui peuvent nous massacrer, du vrai Die & Retry

C'est ça, j'ai eu énormément de chance. Dans la caverne, j'ai utilisé les bons choix à chaque fois. Je suis allé lire le reste par curiosité après, et j'aurai eu 2 autres combats dont un difficile contre un gros Varghulf. J'aurais pu mourir avant même de voir le Roi Cramoisi. Razz

Tu bousilles un peu tout sur ton chemin quand même xD Au moins, ça bien dans l'esprit Dragon de Sang ! Faudrait que tu testes avec les autres, juste pour voir.

Les obligations Dragon de Sang oui, mais des fois c'est aussi une question de Taint. Le Roi Cramoisi, si j'ai plus de 7 points il devient mon allié ce qui serait suuuuuuper utile (il se bat avec nous pendant notre tour, et vu qu'il est super balaise...). Mais je n'en n'avais pas assez.

J'ai regardé les autres lignées. Avec les von Carstein on invoque des loups ou chauve souris pour se battre avec nous, ce qui fait perdre des PVs aux adversaires avant de débuter le combat (genre 3 ou 4). Les Lahmianes ont parfois la possibilité de convertir directement des adversaires pour en faire des alliés, et éviter le combat.



Merci pour ton retour en tout cas. Les autres qui lisent ce topic (une vingtaine de vues pour cette session 2), n'hésitez pas à poster des retours ou voter pour la suite.

Sans participation, je ne vais pas passer des heures à rédiger et mettre en forme une session 3. Cela ne servirait à rien, et pour personne il semblerait. Si ça n'intéresse personne, je vais stopper ce topic et continuer mon aventure seul. A vous décider.


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 7359
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Shadows over Sylvania] L'aventure dont je suis le héros.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum