[Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par Nico. le Mer 15 Juil 2015 - 18:34

En Juillet 2015 sort une novella limitée, Cybernetica de Rob Sanders. La suite et fin de Mechanicum de Graham McNeill.

Présentation:



==> CYBERNETICA Hardback

Soon after word reached Terra of Horus’s nascent rebellion, Mars fell. Rogue elements within the Mechanicum priesthood, stirred by the Warmaster’s promises of independence and prosperity, turned against the Imperium and forced the primarch Rogal Dorn to order an impenetrable blockade of the Red Planet. Now it has become clear that the corruption has spread too deep, and that more drastic measures must be taken if the Forge World Principal is to be reclaimed. Calling upon the expertise of those who witnessed the so-called ‘Death of Innocence’ firsthand, Lord Dorn and Malcador the Sigillite consider their final solution – the complete extermination of all life on Mars.

Peu de temps après que la nouvelle de la naissante rébellion d'Horus ait atteint Terra, Mars est tombé. Des éléments incontrôlés au sein de la prêtrise Mechanicum, agités par les promesses du Maître de Guerre d'indépendance et de la prospérité, se sont retournés contre l'Imperium et forcé le primarque Rogal Dorn à commander un blocus impénétrable envers la planète rouge. Maintenant, il est devenu clair que la corruption répandue est trop profonde, et que des mesures plus drastiques doivent être prises si le principal Monde Forge doit être récupéré. Faisant appel à l'expertise de ceux qui ont été témoins de la soi-disant "mort de l'innocence" de première main, le Seigneur Dorn et Malcador le Sigillite considèrent leur solution finale - l'extermination complète de toute la vie sur Mars.

128 pages • Juillet 2015 • ISBN 9781849704953 • Illustration par Neil Roberts





Artwork:

Spoiler:




logo2 


Dernière édition par Nico. le Ven 24 Juil 2015 - 13:41, édité 1 fois



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6590
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par PetitPierre le Jeu 16 Juil 2015 - 7:14

...l'extermination complète de toute la vie sur Mars.

Ha ba bordel, ca c'est du synopsis !!! Shocked
les lecteurs de la VO vont se regaler.


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- la Forge Tranquille, c'est sur ma page pour voir MON TRAVAIL
- Ou une compile DANS CE PDF

PetitPierre
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1659
Age : 32
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par Aenar Sigvardr le Jeu 16 Juil 2015 - 11:03

J'avoue que l'artwork me fait vraiment de l'oeil, en particulier le Raven Guard cybernétise. Je vais peut être me laisser tenter mais ce n'est pas sûr.

Va falloir qu’il m'explique comment un Iron Warrior se retrouve derrière les space marines loyalistes...

Sinon, j'avoue que je ne connais pas Rob Sanders. Qu'est ce qu’il a écrit de bien?


Il n'y a pas de loups sur Fenris !

Cela demande beaucoup de contrôle de soi pour être aussi dangereux !

Aenar Sigvardr
Scout
Scout

Messages : 73

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par BlooDrunk le Jeu 16 Juil 2015 - 11:16

Aenar Sigvardr a écrit:
Va falloir qu’il m'explique comment un Iron Warrior se retrouve derrière les space marines loyalistes...
Certains IW sont restés loyalistes (pas beaucoup hein), par exemple:
http://warhammer40k.wikia.com/wiki/Barabas_Dantioch

Il me tarde aussi de pouvoir le lire, mais en vf, du coup très longue attente en perspective... Mad


Les Enfants du Vide.
Nous les entendons dans nos rêves. Nous les sentons dans notre sang.
Ils nous appellent... Et nous leurs répondrons!
La dernière heure approche... Le Jour du Jugement arrive...
Nul ne survivra à notre Ascension.

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6974
Age : 34
Localisation : Ghosar Quintus

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par Nico. le Jeu 16 Juil 2015 - 11:37

Sinon, j'avoue que je ne connais pas Rob Sanders. Qu'est ce qu’il a écrit de bien?

Les deux très très bons Archaon pour Battle, quelques romans 40k et des histoires courtes de qualité pour l'HH.

Un très bon auteur, tu peux en être assuré.



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6590
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par Aenar Sigvardr le Lun 27 Juil 2015 - 13:39

Merci Nico

J'ai finalement craqué aujourd'hui et je l'ai demandé. Je le lirai bientôt et j'essaierai de vous faire une critique digne de ce nom.


Il n'y a pas de loups sur Fenris !

Cela demande beaucoup de contrôle de soi pour être aussi dangereux !

Aenar Sigvardr
Scout
Scout

Messages : 73

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par Caddon Varn le Mer 29 Juil 2015 - 13:56

C'est pas Sanders qu'a fait La Légion des Damnés, aussi ?
Sinon, à part ça, je comprend pas pourquoi y a autant de légion sur l'artwork.
Y avait pas que des IF, normalement ?


"Pourquoi devrais-je craindre le démon? Il n'a aucun pouvoir sur moi."
                                                                                      -Frère-Capitaine Castavor Drak des Grey Knights

 :inquisition:
Mon chapitre perso : Golden Arrows

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 604
Age : 16
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par Nico. le Mer 29 Juil 2015 - 15:18

C'est pas Sanders qu'a fait La Légion des Damnés, aussi ?

Si c'est lui.

je comprend pas pourquoi y a autant de légion sur l'artwork.
Y avait pas que des IF, normalement ?

Toutes les Légions envoient des techmarines sur Mars pour se faire former, or lors de la révolte ils étaient toujours là. Et même à l'abris de la traîtrise de leur Légion pour certains. Il est donc logique d'avoir autant de Légions et de voir des IW dans le lot.

J'ai finalement craqué aujourd'hui et je l'ai demandé. Je le lirai bientôt et j'essaierai de vous faire une critique digne de ce nom.

Parfait.



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6590
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par Nico. le Mer 12 Aoû 2015 - 2:15



Review pour une petite histoire (moins de 100 pages ebook). Je spoil le scénario, mais vous ne perdez rien de toute façon.

- Scénario et mise en scène : 2/5

L'histoire commence au moment de la révolte sur Mars, celle de Mechanicum.

Le héro est un Raven Guard très perturbé, torturé mentalement, par ce qu'il lui est arrivé des années plus tôt. Lors d'une mission d'infiltration des xenos ont décimé son escouade et il a perdu ses deux jambes et un bras. Ce qui explique son look sur la cover. Il n'a pas peur de la mort ou de l'ennemi, mais de l'échec, la faiblesse de la chair lui a fait louper sa mission. N'étant plus vraiment capable de suivre les méthodes de combat de sa Légion (être furtif quand on est en métal, ce n'est pas évident), il est envoyé sur Mars pour devenir un Techmarine. Il y restera 30 ans. Mais est toujours hanté par cette mission, dès qu'il dort il en rêve.

Bref. Il est sur Mars avec des collègues Techmarines en formation, de diverses Légions, ceux de la cover. Ils attendent des instructions, mais ça fait 3 jours que leurs supérieurs ont disparu. Hm, étrange. Ils ne savent pas qu'Horus a trahit l'Empereur. Et là l'Iron Warrior débarque et avec des déductions de mouvements de troupes (c'est le meilleur de tous, expert dans tous les domaines) il comprend et explique que Mars en train de se soulever contre l'Imperium. Oui comme ça, en regardant des données mais sans preuves concrètes. Bref.

Et là, arrive un torrent d'action où les techmarines se font attaquer par des mecs du Mechanicum, pan pan, pif pouf, des morts et l'Iron Warrior se sacrifie pour permettre au Raven Guard de partir sur Terra.

J'ai trouvé cette phase d'action un peu longue et surtout très tôt dans le récit. Et puis bon, la cover du livre montre les Techmarines en combat et tout et tout, mais sachez qu'ils meurent tous au bout de 3 pages de combats à 20 pages du début de l'histoire. Voilà voilà. Vous ne les reverrez plus, enfin si sur la cover.

Le RG va donc sur Terra, arrivent Dorn, Malcador et le Fabricator General. Selon Dorn, Mars est perdu, inutile d'envoyer des troupes, il faut lancer l'Exterminatus pour ne pas qu'Horus profite de la planète et ne pas gaspiller des Imperial Fists à la reprendre. Les pertes civiles sont négligeables pour le plus grand bien de tous.

Forcément le Fabricator est contre, il explique que la perte de Mars et de ses secrets sera une énorme perte pour l'Humanité. Mais Dorn s'en fiche. Alors Malcador sort une alternative et fait venir le RG. Là celui ci explique son flashback que l'on a au tout début du livre, à propos de la condamnation d'un heretek de la legio Cybernetica qui voulait implanter un logiciel d'intelligence artificielle pour purger l'Humanité de ses défauts. En gros, tuer tout le monde pour préserver la galaxie de l'influence néfaste des humains. Donc là, Malcador dit que si le RG va libérer ce magos et lui faire utiliser l'IA, Mars sera purgé de toute chair. En fait, Mars a deux vieilles constructions à ses pôles, qui puisent dans la force magnétique du noyau pour faire un bouclier protecteur sur Mars, bloquant les rayons du soleil et permettant de vivre sur la planète. Si on en casse un des deux, toute vie sera impossible. La planète ne sera plus utile pour Horus, ni un danger pour Terra et ses secrets seront intacts (seuls les êtres vivants vont mourir). Solution qui satisfait tout le monde, le RG est renvoyé sur Mars.

On ne sait pas comment il arrive à revenir comme ça discrètement au bon endroit sur quand même Mars qui est ultra protégé, mais bon il y arrive. C'est un Knight Errant après tout désormais.

Le RG s'infiltre, sauve l'heretek, utilise l'IA pour faire diversion et va à son objectif. Mais là, tada, l'Iron Warrior est de retour. Il a lutté lors de la fuite du RG mais s'est fait abattre par les mecs du Mechanicum Noir. Mais ils ne l'ont pas tué, ils lui ont proposé un pacte digne d'un mauvais film. En effet, ils lui ont promit un nouveau corps plus puissant, sans faiblesse, bla bla bla, capable de tout surmonter, s'il se rallie à eux. L'IW accepte est désormais une immense machine de métal ultra puissante. Une sorte de boss de de fin de l'histoire. Et forcément, il propose l'argument cliché ultime au RG: "viens avec moi, et on pourra construire un nouvel empire ensemble". On croirait Vador à son fils.

Pan pan combat, l'IW se fait tuer mais le RG a échoué. Le magos est mort, et l'IA est détruite. Mince, toute cette mission (et novella) pour rien.

Retour sur Terra, Dorn et Malcador ne savent que la RG a échoué, mais se rendent compte qu'un Exterminatus ne serait peut être pas la meilleure solution. Alors Dorn convoque ses capitaines, les Imperial Fists vont reprendre Mars.... dans un autre livre.

Au final, ce scénario n'a pas d'intérêt et est inutile dans la chronologie (mission conne qui échoue), même Battle for the Abyss avait un meilleur but et un petit impact dans l'HH.

- Style et écriture : 4/5

Rob Sanders écrit bien, il a du talent, le début de la novella est très bon (les 10 premières pages), puis le scénario nul arrive.

- Intérêt fluff : 3/5

Quelques trucs quand même.

Lors de la Old Night, des machines intelligentes s'étaient rebellées contre le Mechanicum. Elles se répliquaient et voulaient turer les humains pour sauver la galaxie de leurs erreurs. Elles se croyaient supérieures à leurs créateurs. En gros, Mars pendant la Old Night = Terminator.

Un petit peu de trucs sur la façon de traiter les hérésies côté Mechanicum. Chaque hérésie passée est cachée, réécrite ou effacée. Si bien que même le Fabricator Général n'est pas au courant de l'existence du magos et de son hérésie (alors que c'était seulement 30 ans avant et que le RG, lui, a eu accès aux documents et sait tout....).

Les Raven Guard sont réservés silencieux, certaines les trouvent trop portés vers le secret, cela créer des problèmes avec les autres Légions. Sauf les Night Lords qui se fichent de tisser des liens avec leurs compagnons d'armes, alors avoir des RG qui ne parlent pas leur va très bien.

Et sinon globalement y'a pas mal de nouvelles figurines Mechanicum dans le livre, un peu de promo mais si cette faction vous intéresse ça vous fait du fluff.

- Appréciation personnelle : 2/5

Grande déception. Toute cette attente pour ça ?

Rob Sanders est capable de bien mieux. Je me suis ennuyé du début à la fin, et sur moins de 100 pages. Le scénario est cliché (surtout le boss de fin et son discours de méchant de film d'action), avec des incohérences et inutile pour l'HH.

Autant j'ai pas aimé Ironclad pour sa mollesse et son peu de choses intéressantes, autant là à par 2 ou 3 trucs, il n'y a rien.

Peut être que je ne suis pas objectif parce que le Mechanicum et Mars ne m'intéressent pas du tout, tout comme les longs combats que j'ai zappé. Mais cette novella ne va pas rester bien longtemps dans ma mémoire. C'est vraiment dommage.

En plus, c'est juste une novella là en bouche trou inutile pour annoncer qu'il y aura une invasion IF sur Mars à l'avenir. Je pense qu'il était possible de faire cette histoire directement sans créer cette novella. C'est bien la première fois que je termine une histoire HH en me disant "mais, ça servait à rien en fait. Quel intérêt ?".


Et le coup de mettre l'escouade au complet sur la cover alors que les mecs on les voit pendant 3 pages et que certains ne parlent même pas (Salamander)... vraiment mensonger. Je m'attendais à une escouade de techmarines tentant de se barrer de Mars, guérilla, utilisation des atouts de chaque Légion. Et ben non. D'ailleurs, le côté Techmarine ne sert à rien, pas utilisé, on n'apprend quasi rien de leur formation et le mec se bat comme un marine lambda.

Total : 11/20


Peut être que Aenar Sigvardr aura plus apprécié que moi cette novella (ce qui est tout à fait probable).


Dernière édition par Nico. le Mar 10 Nov 2015 - 16:10, édité 1 fois



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6590
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par BlooDrunk le Mer 12 Aoû 2015 - 9:46

Attends j'ai pas lu ta critique mais c'était pas censé être un ROMAN ???

C'est juste une nouvelle de 100 pages? Neutral


Les Enfants du Vide.
Nous les entendons dans nos rêves. Nous les sentons dans notre sang.
Ils nous appellent... Et nous leurs répondrons!
La dernière heure approche... Le Jour du Jugement arrive...
Nul ne survivra à notre Ascension.

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6974
Age : 34
Localisation : Ghosar Quintus

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par Variel le Mer 12 Aoû 2015 - 10:23

+1 pour ta super critique !
Hein ? 100 pages ? C'est tout ? ouch


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 979
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par Nico. le Mer 12 Aoû 2015 - 11:11

Blood, cela a toujours était dit que c'était une novella, et limitée en plus. C'est même écrit au tout début du premier message de ce topic, et les photos montrent que c'est une novella limitée. En VF t'es pas près de l'avoir vu que ce n'est pas un roman numéroté.

Mais attendre autant d'années (annoncée en 2012) pour ça...



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6590
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par BlooDrunk le Mer 12 Aoû 2015 - 11:32

Je me suis donc fourvoyé^^
Merci pour ta réponse.

Nico. a écrit:
Mais attendre autant d'années (annoncée en 2012) pour ça...
Ouep, déception...
(j'ai lu ta critique)


Les Enfants du Vide.
Nous les entendons dans nos rêves. Nous les sentons dans notre sang.
Ils nous appellent... Et nous leurs répondrons!
La dernière heure approche... Le Jour du Jugement arrive...
Nul ne survivra à notre Ascension.

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 6974
Age : 34
Localisation : Ghosar Quintus

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par Vlad le Mer 12 Aoû 2015 - 11:59

J'ai lu ta critique aussi, et je suis tout aussi déçu...



Vlad
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2939
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par Nico. le Mer 12 Aoû 2015 - 12:08

Le topic de la déception. Very Happy

Peut être que d'autres auront un meilleur avis. Si on est fan du Mechanicum et de l'ambiance sur Mars c'est peut être une novella sympa.

Ce qui est vraiment dommage c'est que c'est Rob Sanders. Il est capable de très bonnes choses. Mais là, le problème majeur c'est ce scénario sans intérêt (obligation de la BL envers l'auteur ?). Et sachant que déjà la plupart des fans râlent que l'HH n'avance pas, ici c'est vraiment l'histoire inutile. Une gros teaser de la future publication voyant les IF reprendre Mars. Une histoire courte ou un audio auraient suffit.


Dernière édition par Nico. le Lun 17 Aoû 2015 - 20:25, édité 1 fois



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6590
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par Earendel le Dim 16 Aoû 2015 - 21:54

Salut,

Je partage complétement l'avis de Nico sur la nouvelle à savoir, des persos qui disparaissent bien vite alors qu'il y avait matière à les développer. Même l'histoire est cousue de fil blanc avec le départ de Mars de Carrion et son retour après un passage sur Terra, c'est vraiment n'imp. Je pensai plus à "mission survie" sur Mars d'un groupe de techmarines en utilisant les capacités du Raven Guard et des innovations techno en voyant la couverture (une histoire comme Kryptos mais version longue m'aurait beaucoup plus plu) mais j'ai été plutôt déçu. Une histoire qui ne développe que 2 personnages finalement le Raven Guard et l'IW, on a un petit zeste de Dorn et du Régent mais c'est tout.

Je rajoute quelques éléments de fluff:
Les techmarines sont formés en 30 ans sur Mars, ils sont tous regroupé dans une tour au sein de laquelle ils grimpent d'un étage chaque année. (dans une tour de 30 étages on a donc qu'un seul survivant lors de l'attaque initiale enfin 2 si on compte l'IW alors qu'il y avait potentiellement de quoi faire 18 légions*30 années de formation = 540 space marines ou personnages, c'est ma grosse déception de ce roman et qui arrive très tôt malheureusement)
L'IA artificielle est incorruptible au Chaos et sauf erreur de ma part, un des 5 robots Castellan dans lesquels elle a été transférée, arrive à survivre à la mission et s'échappe...

Earendel
Scout
Scout

Messages : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par Nico. le Dim 16 Aoû 2015 - 22:01

Merci pour ton retour, je vois que nos avis concordent. Malheureusement. Sad


dans une tour de 30 étages on a donc qu'un seul survivant lors de l'attaque initiale enfin 2 si on compte l'IW alors qu'il y avait potentiellement de quoi faire 18 légions*30 années de formation = 540 space marines ou personnages

Et ce n'est pas la seule incohérence de cette novella...

un des 5 robots Castellan dans lesquels elle a été transférée, arrive à survivre à la mission et s'échappe...

Oui c'est bien ce que j'ai cru comprendre aussi. Bref, on la reverra.



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6590
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par Aenar Sigvardr le Lun 17 Aoû 2015 - 19:38

J'ai également lu Cybernetica et je n'ai pas encore pu poster ma critique.

J’éditerai mon message avec ma critique même si Nico en a déjà beaucoup dit. Par contre, je ne partage pas complètement votre avis.

Je suis peut être influencé par mon côté fan des Raven Guard.

Je ne serai pas aussi sévère que toi, Nico pour plusieurs raisons.

Attention, je vais spoiler le livre

Spoiler:
La première : oui, j'ai été déçu comme toi de voir les apprentis techmarines se faire massacrer aussi vite. Il y en a certes quasiment 540 mais quand on a en tout et pour tout un bolter avec un chargeur pour les 540 marines, ça fait léger pour s'opposer à des skitariis surarmés et un titan Warlord qui aplatit le complexe. Alors, oui, il y a quelques raccourcis rapides (l'iron warrior qui détecte de suite l'assaut, c'est un peu too much)

La seconde : il y a quelques pépites de fluff : comment ça la chair est plus forte que l'acier? Oui, il y a quelques pistes à creuser. De plus, l'infiltration est bien décrite et justifiée par la prise d'une navette disposant des bons codes d'identification

La troisième : la machine s'échappe effectivement et on peut s'attendre à la voir réapparaître dans de futurs livres. Personnellement, j'ai lu Mechanicum il y a longtemps et je ne suis pas sûr d'avoir vu les liens entre les deux nouvelles. Il se peut qu'il y ait également d'autres liens avec d'autres short storys de la Black Library.

La quatrième : où vois tu que son vaisseau vient le chercher à la fin? C'est son corbeau cybernétique qui vient frapper son casque mais le Raven Guard est mort... Il va falloir que je relise la fin.

Mais sinon, oui, l'Iron Warriorr transformé en Defiler avant l'heure, c'est too much.
Enfin bon, les loyalistes et les Chevaliers Errants ne peuvent pas gagner à tous les coups.


Il n'y a pas de loups sur Fenris !

Cela demande beaucoup de contrôle de soi pour être aussi dangereux !

Aenar Sigvardr
Scout
Scout

Messages : 73

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par Variel le Lun 17 Aoû 2015 - 20:10

Aenar Sigvardr:
Mais sinon, oui, l'Iron Warriorr transformé en Defiler avant l'heure, c'est too much.
Hein ?? Comment ça Shocked ?


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 979
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par Nico. le Lun 17 Aoû 2015 - 20:23

Ah oui j'ai fait une erreur:

Spoiler:

La quatrième : où vois tu que son vaisseau vient le chercher à la fin? C'est son corbeau cybernétique qui vient frapper son casque mais le Raven Guard est mort... Il va falloir que je relise la fin.

En effet, c'est son corbeau et le mec est mort. J'ai très très mal lu la fin, pressé de terminer.

Je vais éditer mon message. Embarassed



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6590
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par Dies Irae le Sam 22 Aoû 2015 - 15:21

Nouvelle hyper brouillonne. Elle n'est qu'un catalogue pour vendre du Mechanicum et voir que les kits 30K et 40K sont complatibles.
Vraiment il va falloir qu'ils se ressaisissent car là on touche le fond.
Seule la partie sur Terra est interessante.

Je n'ai jamais autant survolé la fin d'un bouquin tellement çà me coutait de le lire !!!!!!!!

Dies Irae
Space Marine
Space Marine

Messages : 199
Age : 41
Localisation : Oullins

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par - Ghost of Arkio - le Sam 3 Oct 2015 - 15:11

Houla-la quel rage Quit unanime ! mais cette novella dont on attendait beaucoup (Mars dans la trame HH disparue depuis l'excellent tome 8!) méritait-elle vraiment une lecture en diagonale ? Smile

Je l'ai fini il y a quelques jours et je suis aussi un peu mitigé, quoique pas aussi déçu que vous :

- Scénario et mise en scène = 3,5/5

Du bon et du moins bon, où je distingue storyboard et mise en scène :
+1 sur les idées de base:
Spoiler:
Sanders répond enfin à la question: que devient Mars depuis 22 tomes svp ???
Cette novella renvoi à l'évocation de Matthiew Farrer dans Vorax: l'Anneau de Fer est neutralisé et Mars est sous blocus planétaire au prix de l'abandon des combats au sol (fin du roman Mechanicum). Mais au sol? Farrer avait laissé le champ libre.
Sanders répond = la victoire des renégats de Kelbor Khal et la legio Mortis consacrée par Graham ne laisse que peu de chances aux forges loyalistes survivantes: la guérilla (évoqué par ces champs retranchés démolis que le Carrion traverse), est écrasée après des mois d'isolement, abandonnée par Dorn qui se contente de s'emparer de l'espace spatial (pas aérien) de Mars.

Sanders comble un second angle mort du Mechanicum de Graham = et les techmarines astartes?
-> c'est la 1ère fois de tout le M31-M41 qu'une fiction de BL aborde la formation des techmarines sur Mars de manière directe! un fort potentiel narratif comme souligné avec le parallèle avec Kryptos.

Les dialogues Dorn - Malcador - Kane donnent bien l'ampleur du dilemme Mars-Terra = cancer renégat aux portes de Terra, la raser à coup de torpilles cycloniques serait jeter dans les bras d'Horus tous les adeptes martiens de la galaxie. Bien joué Horus! (qui a tout fomenté).

Le principe de la survie artificielle de Mars à travers les forges polaires Vertex Borealis et Australis et donc d'une purge possible de manière très hard - SF.

Le choix du Carrion comme perso principal: le recueil Meduson était plein de ces traumatisés d'Istvaan qui tentent de remonter la pente et les histoires de morts entombés dans des dreadnoughts ont donné de bons persos au M31 comme au M41. Ici on a une version différente: un techmarine qui ne voulait pas en être un. Pas un dreadnought mais un sergent Raven volontaire et impatient de prouver sa valeur à son primarque qui terminera le corps à 1/2 ronger par rejoindre sur les moignons les barricades érrigées par des Night Lords alliés sarcastiques qui lui donneront son surnom de Carrion = il ne reste de lui quasi que le tronc et la moitié du cerveau. mmmh  I love you
Ce Raven est rejeté comme un handicapé= avec tous ses augmentiques sa légion ne sait plus quoi faire de lui, et lui non plus.. on se débarrasse finalement de ce poids gênant en l'exilant ET des Raven Et de la Grande Croisade= sur Mars à devenir mécano. Les prêtres de mars vont recueillir cette âme blessée et lui redonner à travers de nouveaux augmentiques bien plus performants et un enseignement plein de sagesses une raison de vivre. Ce destin fait du Carrion un être brisé, qui s'accroche au besoin de servir et est souvent au prises avec la partie automatisée de son cerveau interfacé, qui agit comme un subconscient mécanisé.  okay

+ Tabula Myriad: idée originale d'utiliser un hereteck contre des hérétiques, la meilleure! seules les technologies de la Longue Nuit sont capables de rivaliser avec le code corrompu par le Chaos et on aurait tord de se gêner vu le sac à secrets qu'est Mars !
+1 pour ne pas avoir céder aux sirènes du grobillisme souvent la norme en archéotech (Graham, ADB, Abnett au t2 des Gaunts)


-1 pour les imprécisions (pas vraiment des incohérences) :
Spoiler:
Pourquoi Dorn est "limité en troupes"? Terra était défendu par quoi avant l'arrivée des Imperial Fists ..? par une flotte de catamarrants? le + vieux système solaire de l'Humanité et le nexus de l'Imperium n'est pas bourré de troupes à la base? lui et les systèmes environnants? = il aurait suffit d'insister sur la peste représentée par le code corrompu interdisant des déploiements classiques (Garde impériale ou astartes), parce que pendant des années seule Mars fout le boxon et Horus est à des milliers de tomes années lumière d'arriver.

Comment le Carrion parvient à rejoindre les Fists au bon moment ? Ellipse entre les 2 chapitres:
- fin chap. 1: " the Carrion become one with the swirling murk. " (il se fond dans la nature)
- chap. 2: " the Carrion thought it best to keep his survival a secret until finally, over the Pallidus Ash Wastes, he had heard the roar of Thunderhawks overhead. "
= je veux bien car au début, Mars est en plein Chaos et le Carrion peut profiter de la désorganisation et des 1er combats entre les legios/forges loyalistes pour utiliser ses super pouvoirs stealth de Raven Guard= piquer des transports, contacter des Imperial Fists ou écouter leur com-link, etc. MAIS, la facilité apparente entre cette exfiltration et la déconfiture de son retour est trop grande, et aurait mérité des détails croustillants, détails que l'auteur n'hésite pas à tartiner quand il s'agit de décrire les machines et les forges, l'inquisition martienne ou l'évocation de la résistance (ceux passés en noosphérique ou ayant arraché leurs ports de transmission= good).

Le Tabula Myriad une IA obéissante? pas très futée si son 1er réflexe après avoir de peu échappé à la casse est d'obéir au 1er astartes venu..  Rolling Eyes on a connu mieux dans la SF même à 40k (Galatea). Si cette machine a une espèce d'obsession compulsionnelle pour exterminer des races biologiques comme suggéré dans son CV OK, mais là aussi il manquerait d'appuyer sur cette précision. Et pas un laconique : " 'Fear not, ally of annihilation,' the heretek said. 'It has already begun.' ".

"Mars n'oublie jamais rien." tel est le credo, martien et cohérent. Mais pourquoi mettre Octal Bool avec ses 300 Kastelans et l'IA ensembles? ET sans même leur retirer leurs munitions?? Evil or Very Mad


-1 des incohérences
Spoiler:
Pourquoi le Prefecture Magisterium regorgeant de technologies impies est totalement zappé par les renégats de Mars? Octal est rayé des archives ok. Mais quid des centaines d'autres?

Aulus ressuscité en super-Dreadnought (pas en obliterator, c'est différent) = boss final de jeu vidéo avec des dialogues à la Kojima. Mais surtout pourquoi lui confier la forge Vertex Borealis? un site majeur pour la sécurité de Mars à un étranger..?


- Style et écriture = 3,5/5
Du bon et du moins bon ?
+ positif:
+Un vocabulaire et une mise en scène de Mars amoureuse: comme avec les romans de Graham, beaucoup de descriptions et de détails "mécanisants", des inventions lexicales qui sonnent bien, des organismes comme l'inquisition martienne ou la fameuse tower-preceptory et le système de mentors et leurs leçon d'une maturité impossible au M41 : prouver la faiblesse de la machine quand elle tombe en panne durant leur trajet vers le Prefecture Magisterium, ou le sujet de débat test face aux théories de Bool.

+Une mise en scène qui ne fait pas honte à Dorn/Malcador/Kane avec la symbolique de la rencontre dans un musée à la biologie préhistorique de Terra.. pour décider du sort de Mars gardienne de la préhistoire technologique de l'humanité.

- négatif:
- Ce qui m'a gêné le + = l’absence de dialogues. Descriptions et introspections prennent trop de place même pour une novella. Les réparties du Fléau dans Legion of the Damned du même Sanders sont un regal, mais ici on est littéralement en "apnée" dans de longues descriptions techniques et scénaristiques pour une novella qui certes ne manque pas d'action mais où les échanges vivants entre personnages sont réduits au strict minimum.
Spoiler:
Le dialogue sur Terra Dorn/Malcador/Kane est bien fait, mais ensuite on replonge immédiatement dans ce Carrion rendu froid et introspectif par son cerveau à moitié cybernétique qui enlève toute émotion à nos chers Marines d'habitude si sanguins..
Ensuite on a un court dialogue avec l'Hereteck sans suspens, puis.. celui avec Aulus caricatural.
J'ai été soulagé pour Sanders que le Carrion perde et que Dorn se ralie à la logique de Kane et Malcador ; surtout après la performance pour moi décevante d'ADB dans sa griffe d'Horus en mousse.


- Intérêt fluff = 3/5
Comme évoqué ci-dessus:
- Les 1er détails concrets de la formation des techmarines sur Mars
- l'inquisition martienne et un exemple de jugement
- le devenir de Mars "abandonnée" par Dorn et les auteurs BL depuis Mechanicum
- les Kastellan en action
- le principe de la survie artificielle de Mars= à travers les forges polaires Vertex Borealis et Australis.

Mais.. aucune grosse pointure du Mechanicum Noir, ici la Mars corrompue apparaît surtout à travers une série de machines zombies et ici une histoire finalement "d'arrière-plan"; paradoxal = car décidant du sort de Mars mais où ses nouveaux maîtres sont totalement absents et n'ont concrètement aucun visage/dialogue.
= la vision de Mars au M31 est ici réduite à un essentiel éloigné, et ne livre aucune révélation par rapport à la trame principale. (handicap imposé par BL/Goulding?)

- Appréciation personnelle = 3/5
Mitigé comme vous.
Cette novella m'évoque un projet de roman avorté. Comme si les idées, les persos et le BG parfois hyper développées au début, avaient été coupées/réduites dans leur élan et raccourcis à l'essentiel dans un storyboard avec des trous qui se voient trop et une fin aussi vite expédiée que le début avait été ambitieux.
Un Carrion très intéressant mais enfermé par une action omniprésente dans la narration et un récit qui manque cruellement de dialogues mais aussi trop linéaire (Bataille/Terra-briefing/bataille) pour pouvoir véritablement lui laisser place, réduit à l'état d'instrument malcadorien sans autre but que son devoir.

Pourtant rafraîchissant : de reprendre contact avec Mars et l'espoir qu'on la verra (et les persos abandonnés de Graham au tome Cool dans de prochains épisodes; peu importe la forme.

Après son excellent Legion of the Damned, Rob Sanders a enchaîné les œuvres de commandes pour vendre des figs du codex mechanicum. Son Cybernetica me laisse le même goût que le Vorax de Farrer = 2 auteurs dont j’apprécie beaucoup le travail, le soucis du détail et les bonnes idées/intentions fluff-compatibles avec des récits intéressants, mais trop réduits dans le style par un rôle de vendeurs de figs.


- Note globale = 13/20

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9548

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] Cybernetica de Rob Sanders

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum