[Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par Variel le Jeu 20 Aoû 2015 - 10:26

Voilà pour mon texte, j'espère qu'il vous plaira Smile

Rescapés de Badab




  La chaleur était écrasante. Un soleil de plomb martelait les étendues de sables brûlants hostiles à la moindre trace de vie naturelle.
  Seules quelques tâches sombres et mouvantes se détachaient dans l'air brûlant, formant un étrange contraste avec la blancheur éclatante des lieux.
  Après des jours de traversée, ils arrivaient à l'instant critique de leur quête; ils approchaient enfin de leur objectif. Leur guide les stoppa d'un geste. Ils touchaient au but.
  Derrière cette dune
ils virent une ville, située en plein milieu d'une vallée qui s'étendait à perte de vue. La zone d'habitation ne semblait particulièrement immense, et les voyageurs pensaient qu'ils n'auraient pas de difficultés à trouver ce qu'ils cherchaient. Ils se remirent en route et marchèrent pendant une dizaine de minutes vers la ville, avançant péniblement et s'enfonçant dans le sable brûlant à cause de leur poids. En effet, ce n'était pas des humains. Ils étaient des membres de l'Adeptus Astartes.
  Lorsqu'ils arrivèrent à une dizaine de mètres de l'imposante porte qui leur faisait face, les voyageurs sentirent que le sable était tassé, indiquant sans aucun doute un important commerce dans la région.
  Au moment où ils allaient tenter d'entrer, ils entendirent quelque chose derrière eux. Ils se retournèrent et virent un véhicule antigrav, transportant des dizaines de caisses, probablement de la marchandise. Le pilote du véhicule s'arrêta lorsqu'il passa à côté des neuf hommes. Il les observa pendant quelques secondes, avant de déclarer :
  - Vous n'êtes pas d'ici, vous, n'est-ce pas ?
  - Quelle perspicacité, répondit Erick Jaw, un Carcharodon particulièrement méprisant, sauf avec ses frères.
  - Excusez mon frère, dit Eiros Zariel, un Lamenter qui était le chef de l'équipe. Il n'aime pas le sable, ça l'énerve.
  - Vous êtes des Space Marines ? demanda l'homme sans se démonter.
  - Comment un peuple aussi primitif que vous peut-il connaître les guerriers de l'Adeptus Astartes ? interrogea Jaw.
  - Eh bien... Je ne sais pas ce qu'est votre Adeptus Machintruc, mais vous ressemblez beaucoup à des Space Marines.
  Zariel vit que Jaw était sur le point d'embrocher l'homme sur son éviscérator, alors il le prit de vitesse et demanda :
  - Savez-vous comment rentrer dans cette ville ?
  - Eh bien c'est très simple, dit l'homme qui n'avait visiblement pas remarqué que trois des guerriers retenaient fermement Jaw pour l'empêcher de mettre son plan à exécution. Il suffit d'aller devant la porte, et de crier pour qu'on vienne nous ouvrir !
  - Et que faut-il crier ? demanda Zariel.
  - Eh bien il faut crier, quoi !
  - N'importe quel cri ?
  - Tout à fait ! répondit l'homme, visiblement ravi d'apprendre quelque chose à un des mythiques guerrier de l'Empereur-Dieu.
  - Parfait, conclut le Lamenter, le visage fendu d'un sourire carnassier.
  Les trois Space Marines qui avaient attrapés Erick Jaw le lâchèrent soudainement. Celui-ci dégaina son imposante arme et bondit sur le marchand. Lorsque l'homme comprit ce qui lui arrivait, la lame tronçonneuse était déjà plantée dans son abdomen, éclaboussant le véhicule, la marchandise et les guerriers de sang et d'esquilles d'os. Il hurla de douleur lorsque les dents de l'éviscérator déchirèrent son corps en quelques secondes, le réduisant en charpie.
  - Il me semble qu'il a crié assez fort, remarqua Zariel.
  La voix qui s'éleva derrière la porte confirma sa théorie.
  - Qui êtes-vous ?
  - Nous sommes des Space Marines, les guerriers élus de l'Empereur de l'Humanité.
  - Veuillez décliner vos identités et vos factions, poursuivit le garde derrière la porte.
  - Je me nomme Eiros Zariel, Première Compagnie des Lamenters, et je suis avec : Jarus Orok, de la Première Compagnie des Executioners ; Kalus Frey, Quatrième Compagnie des Executioners ; Kator Varnn, Cinquième Compagnie des Astral Claws ; Erick Jaw, Deuxième Compagnie des Carcharodons ; Cawl Wings, Dixième Compagnie des Mantis Warriors ; Jomun Ga'rym, Copiste des Astral Claws ; Silek Vartog, Septième Compagnie des Mantis Warriors et Gan Jaggs, Prêtre Snguinien des Lamenters. Nous sommes une équipe d'extermination de la Deathwatch et notre vaisseau s'est écrasé à plusieurs jours de marche d'ici.
  - Nous allons vous ouvrir la porte, seigneurs. Que l'Empereur vous protège.
  - C'est ça, marmonna Varnn entre ses dents.
  La porte mit du temps à se déverouiller, car c'était un modèle très ancien et qu'il y avait probablement du sable dans les mécanismes d'ouverture. Lorsqu'elle fut totalement ouverte, un Garde Impérial accueillit les Space Marines.
  - Je croyais que les membres de la Deathwatch avait des armures noires et argentés, fit remarquer le Garde après avoir longuement observé les neuf guerriers.
  - En effet, répondit Zariel.
  Soudain, le Garde eut le malheur de tomber sur les restes du marchand déchiqueté sur son propre véhicule.
  - Mais qui a tué ce pauvre homme ? demanda le soldat de l'Astra Militarum.
  - Nous.
  - Mais pourquoi avez-vous fait ça ? Il n'avait rien...
  Le Garde n'acheva pas sa phrase. La dernière chose qu'il vit fut le Lamenter avec une armure noire ornementée de croix rouges et possédant des réacteurs dorsaux dégainer une grosse hache énergétique et l'envoyer dans la jugulaire de l'homme avec une précision mortelle.
  Le soldat avait eut raison de se méfier, car en vérité, Zariel et son ''escouade'' n'étaient pas des Space Marines. Où du moins ils n'en étaient plus.
  En effet, plusieurs années auparavant, dans le Maelstrom, une faille Warp située au milieu de la Galaxie, sur une planète appelée Badab,  une guerre avait éclaté. Lugft Huron, maître de chapitre des Astral Claws, dont Badab était la planète chapitrale, avait refusé de payer la dîme de la planète pendant plusieurs années, ce qui avait attiré le courroux des Hauts Seigneurs de Terra. Ceux-ci avaient envoyés plusieurs expéditions punitives contre Badab, mais chacune avait été annihilé par les Astral Claws. Finalement, l'opération avait nécessité l'intervention des anges de la mort. La rébellion avait vite dégénéré et plongé plus d'une dizaine de chapitres dans la guerre. Certaines force impériales, notamment les Executioners, les Mantis Warriors et les Lamenters avaient rejoints Huron contre l'Imperium. Le conflit avait duré onze ans, et les forces loyalistes l'avaient finalement  remporté. Les Executioners, les Mantis Warriors et les Lamenters – qui avaient étés presque annihilé dans une bataille spatiale – s'étaient rendus et devaient faire une croisade de pénitence d'un siècle entier. Les Astral Claws, quant à eux, s'en étaient tirés avec un cinquième de leur force et avaient forcés le blocus de l'Imperium, emmenant avec eux Lugft Huron, grièvement blessé. Quelques autres avaient réussi à quitter Badab. Le destin de ces renégats était très souvent scellé, car ils étaient poursuivis et impitoyablement tués par ceux qui les considéraient jadis comme leurs alliés, voire comme leurs frères...
  Zariel était l'un de ses renégats. Avec huit frères de bataille il avait réussi à voler un Thunderhawk à son chapitre et ils étaient parvenus à quitter Badab sans encombres, ce qui tenait presque du miracle. Depuis, ils étaient devenus des parias, qui devaient voler du matériel tout en restant très loin des grosses concentrations de forces de l'Imperium. En vérité, Zariel avait entendu des rumeurs sur Lugft Huron et le cherchait, lui et ses Astral Claws.
  L'armure de Zariel était celle d'un membre de la Compagnie de la Mort, une unité spéciale uniquement présente chez les Blood Angels et leurs successeurs, comme les Lamenters. Chaque membre de cette unité d'élite était gravement atteint par la Rage Noire, une des malédictions dont souffraient les fils du Primarque Sanguinius, et faisait vivre au guerrier qui en souffrait l'ultime combat entre leur père génétique et Horus, l'architraître. Cela le rendait fou, et lorsqu'un frère de bataille mettait l'armure de la Compagnie de la Mort, cela signifiait que la bataille à venir était la dernière. Mais Zariel portait cette armure uniquement parce qu'il la trouvait plus belle que son ancienne armure. Les Blood Angels et leurs successeurs, même lorsqu'ils étaient renégats, étaient très attachés à l'esthétique.
 
  La ville était construite de manière étrange. Lorsqu'on arrivait par la grande porte, on débouchait sur une grande place de sable qui mesurait une centaine de mètres et formait un cercle. En face des murs – mais cent mètres plus loin – il y avait des rues, disposées de manière aléatoires. Partout ailleurs il y avait des bâtiments. À droite il y avait ce qui semblait être une caserne, et un mirador montait dans une loge qui se trouvait juste à côté de la porte.
  Les gardes qui se trouvaient là virent leur camarade tomber, la tête séparée de son corps, dans le sable. Aussitôt ils se précipitèrent dans la caserne pour aller chercher leurs armes.
  - Tu sais ce qu'il te reste à faire, dit Zariel à l'attention de Orok. Celui-ci acquiesça avant de se placer juste à l'entrée du bâtiment, allumant son lance-flamme lourd. Les hurlements montèrent tandis que les Gardes Impériaux périssaient brûlés.
  Jarus Orok était un Executioner, et il affectionnait particulièrement les armes à flammes. Grâce à sa force colossale – même pour un Space Marine – Orok portait son arme comme un Astartes normal tenait son bolter. C'était un allié de poids pour Eiros Zariel.
  - Que faites-vous ? demanda quelqu'un dans le dos des renégats.
  - Des Astartes, souffla Ga'rym dans son micro-vox. Ils sont onze.
  Jomun Ga'rym était le Psyker de l'escouade du Lamenter. C'était un ancien Astral Claws qui n'avait pas fui avec ses frères et son maître et s'était trouvé coincé par des Space Marines mais avait été plus ou moins sauvé par Zariel. Il s'était immédiatement joint à lui.
  - Je vais répéter ma question, dit l'Astartes. Que faites-vous ?
  Zariel songea qu'ils auraient dû demander au marchand comment il connaissait les Space Marine. Cela leur aurait évité d'avoir des problèmes.
  - Immobilise-les, ordonna le Lamenter à l'Astral Claws.
  - Avec plaisir, répondit le Psyker.
  Ga'rym leva sa main gauche, ouverte, avant de la refermer brutalement, bloquant le corps de tous les ennemis se situant derrière l'escouade.
  Zariel et Jaw se retournèrent, leurs armes en mains.
  Que-est ce que ça fait de ne pas pouvoir se défendre, hein ? demanda le Lamenter sur un ton plus qu'agressif.
  - Mmmphh, répondit l'un d'entre eux.
  - Excuse-moi, je ne comprends pas ce que tu me dit, lança Zariel, affichant un sourire carnassier.
  - D'autres arrivent, lança Ga'rym à Zariel.
  - Ils faut en finir vite, alors. Quel dommage, n'est-ce pas ? demanda le Lamenter au sergent Space Marine.
  - Gggrrhh. Mmmphh !
  La hache crépitante d'énergie s'abattit sur le guerrier de l'Imperium, l'ouvrant en deux dans la diagonale. Zariel éclata de rire quand la partie supérieure du Space Marine tomba dans le sable, soulevant un nuage de poussière.
  - Mes frères, dit le Lamenter sur un ton neutre, abattez moi ces chiens.
  Les renégats ne se firent pas prier. Au bout de quelques secondes, le sol était jonché de morceaux d'armure énergétique et de lambeaux de chair.
  - S'il y a des Astartes loyalistes sur ce monde, nous ferions mieux de ne pas trop nous y attarder, remarqua Ga'rym.
  - En effet, mais sans notre vaisseau, nous ne pouvons pas nous en aller, répondit  Zariel. Il faut donc que nous continuions et que nous cherchions quelqu'un pouvant réparer le Sanguinius Wrath.
  - Mais il faut bien que nous commencions quelque part, fit remarquer Orok.
  - En effet, répondit le sergent. Il y a apparemment six rues principales dans la ville, d'après mon auspex. Il faut que nous nous séparions.
  Après avoir décidé où ils iraient, les Astartes partirent en direction des rues irrégulières.

  Zariel progressa rapidement dans la rue sombre, malgré le soleil qui martelait au dessus de la tête du Lamenter. Il vit rapidement un commerce qui avait l'air ouvert. Il se dirigea vers l'entrée.
  - Mes frères, j'ai peut-être trouvé quelque chose, dit Zariel dans son micro-vox.
  Pas de réponse. Zariel tenta plusieurs fois de contacter ses frères, sans succès. Occupé à bricoler son micro-vox, le Lamenter ne perçut pas l'imposante silhouette braquant une arme à feu imposante sur lui...
  Zariel s'effondra lorsque plusieurs bolts traversèrent son armure pour aller se loger dans sa peau avant d'exploser.

Mots : 2000


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par - Talos - le Jeu 20 Aoû 2015 - 18:34

+1 Pour toutes ces explications sur les conflits au sein du Maëltstrom okay

Les renégats sont vraiment sympas, ton récit semble tiré tout droit d'un roman de la Black Library Wink

Un peu bizarre tout de même les loyalistes qui arrivent dans le dos des renégats et qui leur demandent seulement ce qu'ils font. Mais dans l'ensemble, un très bon récit bien rédigé et captivant Smile Bravo à toi !


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Découvrez mes tutos sur Youtube
Mes figurines tous univers confondus, c'est par là : Voile Noire
Et partagez vos peintures ici ! Very Happy


"Mourrez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.

     
avatar

- Talos -
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1787
Age : 28
Localisation : Covenant of Blood

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par Variel le Jeu 20 Aoû 2015 - 18:46

Merci beaucoup Vect !

Vect a écrit:Les renégats sont vraiment sympas, ton récit semble tiré tout droit d'un roman de la Black Library  Wink
Eh bien ce que tu dit m'honore beaucoup ! (euh en fait ça dépend de quel auteur de la BL...)

Vect a écrit:Un peu bizarre tout de même les loyalistes qui arrivent dans le dos des renégats et qui leur demandent seulement ce qu'ils font.
Je vois ce qui te paraît bizarre, et tu as raison en fait. Mais au moment ou je l'ai écrit, je m'étais dit que les renégats avaient tout de même des armures de loyalistes, et Zariel et ses ''frères'' auraient très bien pu tuer les GI ci ceux-ci auraient faits preuve de traîtrise. Mais c'est vrai que c'est un peu bancal.

Encore merci d'avoir tout lu !



Dernière édition par Huron Sombrecoeur le Ven 21 Aoû 2015 - 21:13, édité 2 fois


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par Zekka le Jeu 20 Aoû 2015 - 19:48

Beau texte, dont le thème te colle à merveille :p

Sinon, même réflexion que Vect concernant la paresse des SM loyalistes ^^'
Parce que, si les humains les connaissaient, ils devaient savoir qu'ils étaient pour l'Empereur, et donc tirer à vue sur la petite troupe.
Ensuite, dommage que tu n'ai pas pu plus détailler les SM loyalistes, de quel chapitre sont-ils, combien en tout sont-ils, pourquoi sont-ils là, mais la limite de mots a dû joué donc tant pis.
avatar

Zekka
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 933
Age : 25
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par Variel le Jeu 20 Aoû 2015 - 20:11

Zekka a écrit:Sinon, même réflexion que Vect concernant la paresse des SM loyalistes ^^'
Parce que, si les humains les connaissaient, ils devaient savoir qu'ils étaient pour l'Empereur, et donc tirer à vue sur la petite troupe.
Ensuite, dommage que tu n'ai pas pu plus détailler les SM loyalistes, de quel chapitre sont-ils, combien en tout sont-ils, pourquoi sont-ils là, mais la limite de mots a dû joué donc tant pis.
Et oui, la limite de mots^^ Et encore, j'ai du enlever plein de choses (la version originelle commençait avec un combat contre un reptile des sables géant)
En plus, chaque fois que j'écris une LdS (en fait c'est juste la deuxième fois), j'écris la suite donc tu sauras tout (enfin si tu le lis) dans le topic que j'ouvrirais.
Et pour la ''paresse'' des SM  c'est vrai que je n'aurais pas du mettre ça...
Bah, ce sera mieux la prochaine fois !

En tout cas merci d'avoir lu !

Ah oui et une dernière chose :
Zekka a écrit:Beau texte, dont le thème te colle à merveille :p
Il est vrai que ça fait longtemps que j'ai eu l'idée de faire quelque chose sur des renégats de la Guerre de Badab (Huron étant mon personnage de 40K préféré) qui seraient parvenus à s'échapper.


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par tioelscorpio le Ven 21 Aoû 2015 - 7:41

Pas mal du tout, même reflexion que les autres je trouve bizarre la réaction des SM loyaliste mais bon ce n'est pas non plus très important, bonne écriture et ça se lit tout seul.


konrad "Je suis le Night Haunter et je sais ce que vous avez prévu pour moi."
angron "Du sang pour Horus"
avatar

tioelscorpio
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1631
Age : 22
Localisation : Vers Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par Variel le Ven 21 Aoû 2015 - 10:09

tioelscorpio a écrit:Pas mal du tout
tioelscorpio a écrit:bonne écriture et ça se lit tout seul.
Merci !

tioelscorpio a écrit:même reflexion que les autres je trouve bizarre la réaction des SM loyaliste
Que...Que...Aaaaaaaaaaah sayan sayan sayan !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

tioelscorpio a écrit:mais bon ce n'est pas non plus très important
Ah ? Bon bah ça va alors lol!!!!


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par tioelscorpio le Ven 21 Aoû 2015 - 12:21

^^ l'important c'est que ce soit bien Wink. Les personnages sont intéressants j'aime bien le lamenter qui porte l'armure de la compagnie de la mort par pur esthétiques.


konrad "Je suis le Night Haunter et je sais ce que vous avez prévu pour moi."
angron "Du sang pour Horus"
avatar

tioelscorpio
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1631
Age : 22
Localisation : Vers Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par Variel le Ven 21 Aoû 2015 - 18:11

Eiros Zariel est aussi un de mes personnages préférés dans ceux que j'ai inventé^^


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par Caddon Varn le Ven 28 Aoû 2015 - 15:16

Vraiment une bonne idée de mettre en scène des renégats de Badab, même si ils meurent à la fin... (Impérium triomphe toujours ! )
Bravo pour ce texte très immersif.
Sinon, j'ai une remarque à propos de l'arrivée des loyalistes.... Lol ^^


"Pourquoi devrais-je craindre le démon? Il n'a aucun pouvoir sur moi."
                                                                                      -Frère-Capitaine Castavor Drak des Grey Knights

 :inquisition:
Mon chapitre perso : Golden Arrows
avatar

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 604
Age : 18
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par Variel le Ven 28 Aoû 2015 - 18:32

Merci !

Caddon Varn a écrit:Vraiment une bonne idée de mettre en scène des renégats de Badab, même si ils meurent à la fin... (Impérium triomphe toujours ! )
Mais qui t'as dit qu'il mourraient ? (regarde dans ma LdS 11, Wolfclaw était (peut-être) censé mourir alors qu'il survit et qu'on le revoit (logique !) das la suite du récit !

Caddon Varn a écrit:Sinon, j'ai une remarque à propos de l'arrivée des loyalistes.... Lol ^^
Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaarrrrrrrrrrrrrrrrhhhhhhhhhhhhhh !!!!!!!!!!!!!
fist  bolter  wolf  bolter  blood  bolter
Voilà, non mais ?^^


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par Caddon Varn le Lun 31 Aoû 2015 - 15:07

Huron Sombrecoeur a écrit:
Mais qui t'as dit qu'il mourraient ? (regarde dans ma LdS 11, Wolfclaw était (peut-être) censé mourir alors qu'il survit et qu'on le revoit (logique !) das la suite du récit !

Ah désolé, le nombre insensé de bolts que ton héros se prenait dans la tronche me l'avait laissé supposer...^^


"Pourquoi devrais-je craindre le démon? Il n'a aucun pouvoir sur moi."
                                                                                      -Frère-Capitaine Castavor Drak des Grey Knights

 :inquisition:
Mon chapitre perso : Golden Arrows
avatar

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 604
Age : 18
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par Variel le Lun 31 Aoû 2015 - 20:17

Ha du coup je viens de tout spoiler ? Et m... !


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par Capitaine He'stan le Mer 9 Sep 2015 - 12:48

Super, tu écris bien, même remarque que les autres sur le: que faite vous.Ça mérite un plusun


Dans le feu de la bataille, sur l'enclume de la guerre !
salamanders
avatar

Capitaine He'stan
Scout
Scout

Messages : 55
Age : 18
Localisation : Nocturne

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par Variel le Mer 9 Sep 2015 - 19:16

Merci pour ton commentaire, He'stan !

Capitaine He'stan a écrit:même remarque que les autres sur le: que faite vous
Je...dois...rester...Caaaaalllmmmmmmmeeee !!!!!!!!!! AAAAAAARRRRRRRRRRHHHHHHH !!!!!


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par - Ghost of Arkio - le Sam 26 Sep 2015 - 12:10

J'aurais pas la même remarque mais étant sensible du fluff, je loue tes explications intra-textes sur le BG de la guerre de Badab autant que je trébuche sur les incohérences:

- Les Lamenter sont les seuls successeurs des BA à ne pas posséder de compagnies de la Mort (ils sont d'autant + une lourde perte pour les BA qui y voyaient un chaînon manquant vers la guérison)
- Les chapitres alliés des Astral Claws ne se sont pas rebellés contre l'Imperium mais dans un conflit politique local pour soutenir les "leurs". (quid des SW après Armageddon 1 par ex., ou de tous ces chapitres intervenant dans des conflits locaux dans le fluff) = ce qui explique que seuls les Astrals sont devenus de vrais SMdC et les autres ont fait des croisades de pénitence.
- Après la guerre de Badab, le statut de ces astartes est déclaré dans l'Imperium, donc pourquoi leur ouvre-t-on la porte? et si les humains ne sont pas au courant, quid du loyaliste qui ne les reconnait pas de suite?
- Les lamenters se sont rendus volontairement avant leur croisade de pénitence. C'aurait été plus cohérent de choisir un croiseur des astrals, d'autant plus que ce sont les seuls qui ont forcé le blocus impérial.

Sinon ton texte est correctement relu et mis en forme et se lit facilement.
P.e. je ne connais pas autant les subtilités du fluff de badab que toi et que tu vas m'éclairer sur mes doutes. Wink


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Dim 27 Sep 2015 - 20:01, édité 1 fois
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10558

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par BlooDrunk le Dim 27 Sep 2015 - 15:58

Je plussoie Ghost: trop d'égarement fluffique, et perso ça décrédibilise le truc.

Un Carcharodons avec une bande de renégats/sécessionnistes de Badab?
Un Lamenters de la CDLM?
Au final une équipe de vagabonds de divers chapitres pas très réaliste je trouve... surtout avec le prétexte bateau "échappés d'une faille warp pendant le conflit", facile et usé jusqu'à la corde comme ficelle.
Etc...

De plus je trouve ton scénario pas très recherché, malgré la limite de mots restrictive c'est vraiment bien trop léger, pas convaincant pour moi.

Dommage Huron car j'ai trouvé tes productions antérieures bien mieux que ça, tu nous avait habitué à mieux.
Peut être t'es tu attaqué à un trop gros morceaux et as-tu voulu trop en faire (inclure trop de Chapitres) en te lançant dans l'aventure sans bonne idée scénaristique de départ.

Tu fera mieux la prochaine fois, j'en doute pas. Smile


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8020
Age : 35
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par Vlad le Dim 27 Sep 2015 - 18:26

Je ne vais pas répéter mes deux confrères du dessus, mais mon avis rejoint globalement le leur. On sent un peu trop la limite que les 2000 mots ont dû représenter pour un texte qui a autant d'acteurs différents.

Bravo à toi quand même, ton texte reste bien écrit malgré tout ! Wink


avatar

Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3301
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par Emperor le Lun 28 Sep 2015 - 20:47


Texte plutôt fun, qu'il faut à mon avis plus regarder par le prisme du loisir popcorn que celui du fluff, en tout cas en ce qui concerne les scènes d'action car autrement tes paragraphes sur la guerre de Badab sont très bien et constituent une bonne petite synthèse de ce conflit.

Bien trouvé le coup du "Jaw" rire1

Bravo pour ce texte rafraîchissant et cette fin injuste !




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4136

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par Variel le Sam 3 Oct 2015 - 10:40

Merci pour vos retours :

@- Ghost of Arkio - :
- Les Lamenter sont les seuls successeurs des BA à ne pas posséder de compagnies de la Mort (ils sont d'autant + une lourde perte pour les BA qui y voyaient un chaînon manquant vers la guérison)
En effet, pour les Lamenters je ne savais pas quand je l'ai écrit, c'est une grosse erreur de ma part Very Happy.
- Les chapitres alliés des Astral Claws ne se sont pas rebellés contre l'Imperium mais dans un conflit politique local pour soutenir les "leurs". (quid des SW après Armageddon 1 par ex., ou de tous ces chapitres intervenant dans des conflits locaux dans le fluff) = ce qui explique que seuls les Astrals sont devenus de vrais SMdC et les autres ont fait des croisades de pénitence.
Pour ta deuxième remarque, je pense que certains Lamenters ou autres ont très bien pu devenir également des SMdC, même se ils doivent être rares.
- Après la guerre de Badab, le statut de ces astartes est déclaré dans l'Imperium, donc pourquoi leur ouvre-t-on la porte? et si les humains ne sont pas au courant, quid du loyaliste qui ne les reconnait pas de suite?
C'est vrai, mon scénario n'a pas prévu ça. Je pense que c'est à cause de les limite, en plus du fait que je n'y avais pas pensé...
- Les lamenters se sont rendus volontairement avant leur croisade de pénitence. C'aurait été plus cohérent de choisir un croiseur des astrals, d'autant plus que ce sont les seuls qui ont forcé le blocus impérial.
C'est vrai, encore une fois je n'y avais pas pensé.
Sinon ton texte est correctement relu et mis en forme et se lit facilement.
Merci !

@BlooDrunk :
Je plussoie Ghost: trop d'égarement fluffique, et perso ça décrédibilise le truc.

Un Carcharodons avec une bande de renégats/sécessionnistes de Badab?
Un Lamenters de la CDLM?
Au final une équipe de vagabonds de divers chapitres pas très réaliste je trouve... surtout avec le prétexte bateau "échappés d'une faille warp pendant le conflit", facile et usé jusqu'à la corde comme ficelle.
Etc...

De plus je trouve ton scénario pas très recherché, malgré la limite de mots restrictive c'est vraiment bien trop léger, pas convaincant pour moi.
Navré que ça ne t'ait pas plu...
Dommage Huron car j'ai trouvé tes productions antérieures bien mieux que ça, tu nous avait habitué à mieux.
Peut être t'es tu attaqué à un trop gros morceaux et as-tu voulu trop en faire (inclure trop de Chapitres) en te lançant dans l'aventure sans bonne idée scénaristique de départ.

Tu fera mieux la prochaine fois, j'en doute pas.
En fait il n'y a aucun rapport entre ce texte et ce que j'avais prévu de faire au départ...
Merci quand même concernant ta dernière phrase !

@Kelsier Criid :
Je ne vais pas répéter mes deux confrères du dessus, mais mon avis rejoint globalement le leur. On sent un peu trop la limite que les 2000 mots ont dû représenter pour un texte qui a autant d'acteurs différents.
En effet, mais mon scénario n'était pas vraiment génial.
Bravo à toi quand même, ton texte reste bien écrit malgré tout !
Merci !

@Emperor :
Texte plutôt fun, qu'il faut à mon avis plus regarder par le prisme du loisir popcorn que celui du fluff, en tout cas en ce qui concerne les scènes d'action car autrement tes paragraphes sur la guerre de Badab sont très bien et constituent une bonne petite synthèse de ce conflit.

Bien trouvé le coup du "Jaw"

Bravo pour ce texte rafraîchissant et cette fin injuste !
Merci !


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par - Ghost of Arkio - le Sam 3 Oct 2015 - 13:09

Sorry, mais j'insiste sur les Lamenters:
Ils se sont battu ensemble comme un chapitre cohérent, et n'ont jamais eu pour but de passer au Chaos ou mettre à bas l'imperium. Ce qui m'étonnerait moins c'est le contraire: que des lamenters aient refusé de se rallier à Huron. Mais tu as raison car sur le même principe, certains peuvent avoir fait le choix inverse (et refusé une croisade de pénitence).

Je garde quant à moi le radar sur les BA passés au chaos dans le fluff romans/codex :
Spoiler:
- pour l'instant aucun = il n'existe aucun cas de passage aux SMdC dans les descendants de Sanguinius, individuels ou en groupes; seulement des chapitres qui ne contrôlent plus leur Anomalie sanguinaire et poursuivent leur combat en solo comme des Soul Drinkers (Knights of Blood).
Ce trait de caractère est clipé à la mort de Sanguinius et le fait répété dans les romans de l'HH comme quoi Sanguinius ne trahira jamais malgré sa tare génétique et doit mourir.
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10558

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par Variel le Sam 3 Oct 2015 - 19:56

Je l'ignorais, je ne connais pas aussi bien les BA que les SMdC...


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Lettre de sang 13] Rescapés de Badab

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum