La Damnation de Pythos de David Annandale

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN

9% 9% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
27% 27% 
[ 3 ]
45% 45% 
[ 5 ]
18% 18% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 11

Re: La Damnation de Pythos de David Annandale

Message par Eloniel Castana le Dim 31 Juil 2016 - 11:18

Bon j'ai fini ce tome et je vous trouve très gentil dans vos critiques quand même, personnellement je résumerais en trois point:

- Ça fait pas avancer l'histoire du tout.
- Il y a aucun personnage important.
- Et Fluffiquement on apprend rien.

On le sait très bien que les Iron Hands détestent la chairs ect... c'est pas nouveau, il suffit d'avoir lu les tomes précédent pour en avoir entendu parlé.


Même des tomes annexes comme le Retour des Anges, Nemesis et Les Morts égarés sans posséder des personnages important ni faire avancer l'histoire étaient je trouve bien plus intéressants car ils apportaient beaucoup de Fluff, la c'est nada, pour moi ce tome vos à peine mieux la Bataille des Abysses car il est bien mieux écrit.



Ca m'étonne qu'autant de vous souligne les apports fluffique de ce bouquin, comment vous pouvez mettre 4 en apport fluffique alors qu'il y a plein de livre dans l'hérésie où on en apprend plus ?




Et non mais sérieux pendant les 3/4 du livre je me disais qu'est-ce qu'ils en ont à foutre de cette planète qui a beau avoir des interférences warp mais bon vous pouviez pas patienter dans votre vaisseau au lieu de rester la comme des cons à attendre...


Bref une novella aurait largement suffit pas besoin d'en faire un tome numéroté, dommage que le matériau de base soit si mauvais parceque je pense qu'Annandale peut faire beaucoup mieux si on lui donne des parties plus intéressantes.


Du coup ma notation:

- Scénario et mise en scène : 1/5: le tout début avec la partie spatiale est sympa

- Style et écriture : 4/5: C'est chiant mais bien écrit, mais c'est chiant...

- Intérêt fluffique : 1/5

- Appréciation personnelle : 1/5

Note: 7/20
Voté mauvais


La question est de savoir si un futur tome arrivera a faire pire que la bataille des abysses ?
avatar

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1715
Age : 23

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Damnation de Pythos de David Annandale

Message par - Ghost of Arkio - le Dim 31 Juil 2016 - 11:50

Rien de nouveau :
http://www.black-librarium.com/t2951-horus-heresy-the-damnation-of-pythos-de-david-annandale?highlight=pythos

et le sujet qui en est sortie à l'époque de la VO (tu y as participé) :
http://www.black-librarium.com/t3130-serie-horus-heresy-shatered-legionsserie-eclatee

La question est de savoir si un futur tome arrivera a faire pire que la bataille des abysses ?

Vraiment bizarre comme review.
Autant la bataille des abysses avait été descendue en flammes entre autres pour avoir brisé l'élan de la trilogie Loken et avoir été accusé de "dévier de la trame" (le diptyque DA n'était pas encore sorti), autant là, le fond du problème repose plutôt sur le fait que ce tome présente tous les symptômes d'un roman oubliable du M41 qui se serait perdu au M31 (lié aussi à la sortie de Pandorax astartes battle). Du début à la fin il n'y a aucune conséquence sur la trame du M31, et c'est le 1er tome de ce "genre".

Perso j'ai pas eu de problèmes avec la bataille des abysses à l'époque. Ses points fluff/idées ont été repris dans plusieurs tomes postérieurs (les croiseurs super lourds, la scène avec Kelbor hal, l'état du système sol, la nouvelle organisation des WB, leur double jeu avant Istvaan, les démons contrôlés comme arme, les flottes ralliées à l'imperium comme celle de jupiter, les 1er renégats loyalistes, une 10aine de tomes avant les sbires de Malcador, le plan d'attaque général sur Ultramar dont l’échec est scellé par la survie de Macragge).
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10484

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Damnation de Pythos de David Annandale

Message par Eloniel Castana le Dim 31 Juil 2016 - 12:29

La Bataille des Abysses a été bien remonté par les tomes suivant (Betrayer est sorti longtemps après quand même) qui ont rajouté de la cohérence, mais en soit à la fin du tome j'avais aussi l'impression d'un roman oubliable du M41 perdu au M31 qui aurait aucune conséquence, après je l'avais trouvé très mal écrit aussi mais ça remonte à vraiment longtemps.

Si c'était juste pour introduire Madail et le portail une nouvelle ou novella aurait suffit.

C'est quoi que tu trouve bizarre dans la review, que j'ai vraiment pas aimé la bataille des Abysses ou que je descende autant Pythos ?
avatar

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1715
Age : 23

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Damnation de Pythos de David Annandale

Message par - Ghost of Arkio - le Dim 31 Juil 2016 - 12:48

"Rajouter de la cohérence..?" et.. c'est pas le but de chaque tome? bon à ce rythme là on va pas s'en sortir sans HS.

@bizarre: oui, une review qui est surtout une tribune, avec qq notes vite fait à la fin pour habiller. Tu fais comme si on avait pas déjà abordé ces exclamations dont tu parles ici, avec de simples paragraphes surlignés en gras. C'est squelettique et ne nous apporte pas grand chose. On peut ne pas aimer un tome, mais toi qui l'a lu jusqu'au bout, tu aurais pu équiper#argument.

Si ton principal reproche sur ce tome est qu'il n'apporte rien en fluff M31, tu ne peux pas utiliser la bataille des abysses en comparaison pour la liste que j'ai faite plus haut.
Si tu trouves que ce tome est bien écrit, pour moi c'est le 1er tome de l'HH dont je n'ai pas pu finir le 2e chapitre (en VO). Chiant mais bien écrit? c'est un peu de l'oxymore.

La bataille des abysses mal écrite ok, je vais pas le défendre et c'était l'1 des 1er tome BI que j'ai lu et je n'en ai pas de mauvais souvenirs. Mais perso je lis pas des romans 40k pour avoir des leçons de littérature. (surtout avec l'inventeur des cloches de pâque interplanétaires - cf. Antagonis Very Happy )


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Dim 31 Juil 2016 - 13:36, édité 1 fois
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10484

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Damnation de Pythos de David Annandale

Message par Eloniel Castana le Dim 31 Juil 2016 - 13:22

- Ghost of Arkio - a écrit:"Rajouter de la cohérence..?" et.. c'est pas le but de chaque tome?
Ce que je veux dire c'est que dans Betrayer ça faisait vraiment rattrapage le coup des 3 vaisseaux au lieu d'un seul par exemple.


Bref pour revenir à Pythos je lui reproche les trois points précédemment évoqué:

- Ça fait pas avancer l'histoire du tout.
- Il y a aucun personnage important.
- Et Fluffiquement on apprend rien.
Les excellents romans HH ont les 3, et presque tous en ont au moins un sauf celui la qui n'a rien.

Je prétend pas faire de review complète (à moins que j'ai vraiment adoré le bouquin) d'autres personnes le font bien mieux que moi et en plus je les lis souvent après pas mal de monde. En général je ne lis pas les critiques des autres avant d'avoir finit la mienne donc oui je fais certainement de la redite.
avatar

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1715
Age : 23

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Damnation de Pythos de David Annandale

Message par Emperor le Dim 31 Juil 2016 - 14:02


Eloniel Castana a écrit:Ca m'étonne qu'autant de vous souligne les apports fluffique de ce bouquin, comment vous pouvez mettre 4 en apport fluffique alors qu'il y a plein de livre dans l'hérésie où on en apprend plus ?[/b]

Voilà pourquoi d'habitude je n'articule jamais mes critiques autour du patron de notation - réducteur à mes yeux - du forum.
Mais en ce qui me concerne, cf. :

j'ai choisi d'ignorer l'absence totale d'apport fluffique à l'échelle de l'Hérésie pour ne prendre en compte que le traitement plus local, c'est-à-dire celui des Iron Hands

Je considère comme pouvant être intégré dans la partie "fluff" de ce patron tout traitement physique et psychologique des persos, selon qu'il est en accord ou non avec le canon officiel. La section s'appelle Intérêt fluffique et non Apport fluffique, merci.
Cela donne donc ma note pour la section "fluff" de ce livre.
J'ai aussi spécifié qu'exceptionnellement, pour ce livre, je ne faisais pas une critique rationnelle, mais usait plus d'une notation symbolique. Y'a qu'à voir le grand écart dans mes sous-notes.

Et donc, force est de dire que j'ai vraiment bien aimé Atticus, meilleur "néo" IH jamais représenté dans la littérature BLF à mes yeux.
Les livres du début de l'Hérésie avec Ferrus étaient cool mais c'était un Primarque, humanisé, blabla, (pas un véritable space marine donc) et tirait toute la couverture à lui, ses fils étant quasi inexistants dans les tomes concernés.
Et les précédents livres sur les Shattered Legions nous présentaient des IH ou stupidement colériques à cause de la mort de leur Primarque ou en mode commando spetnatz avec Wayland, qui n'a plus grand chose d'IH, si ce n'est son rapport à la technologie et ses implants.

Mais oui, j'admets avoir aussi cherché à gratter des points pour compenser le 0 pointé du scénario (mérité), mais je ne pouvais décemment pas lui mettre la même note que toi, ou en tout cas moins que Malodrax par exemple, une infâme bouse que je juge bien pire que celui-ci.




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4099

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Damnation de Pythos de David Annandale

Message par - Ghost of Arkio - le Dim 31 Juil 2016 - 14:54

ses fils étant quasi inexistant dans les tomes concernés.
ho, t'exagère un peu là:
Les thématiques dont tu parles sont déjà abordés dans Fulgrim (Santor, Balhaan, par Ferrus lui-même), mais aussi beaucoup de persos IH dans Angel Exterminatus (Branthan, Wayland, Bombastus) et Vulkan Lives (Verud le Sniper).
Perso j'ai eu l'impression que l'auteur recyclait les idées des autres (tension avec les salamanders, accusation sur la mort de Ferrus, IH trop arrogants et dominateurs.. puis gentils mais pas trop envers les autres et aticus suivant sans se plaindre un astropathe somnambule sur une planète poubelle avant même de savoir qu'il existe une colonie humaine) en d'autres pas très bien gérées (les survivants d'Istvaan se disputant sur des histoires de hiérarchie et de grades).
Après, comme j'ai pas lu le roman entier et je me trompe surement avec mon approche '2 premier chapitres' Smile

Mais pour des IH badass, ne ratez pas le recueil Meduson quand il sortira, avec la meilleure distribution IH de la série.
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10484

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Damnation de Pythos de David Annandale

Message par Emperor le Lun 1 Aoû 2016 - 13:42


Bah perso aucun des gars dont tu ne parles ne m'a marqué (et pourtant j'ai lu Fulgrim deux fois ; mais Ferrus a éclipsé les autres). Idem pour Angel Exterminatus ou Vulkan Lives. D'ailleurs, pas sûr qu'un scout sniper soit le plus représentatif de la légion, il fait bien trop vanilla pour moi.

Alors ici, peut-être qu'on a pas l'effet de nouveauté, peut-être n'est-ce que du poncif, mais j'ai quand même ce coup de cœur pour le perso (si on le sort du contexte de ce scénario merdique). Il me rappelle ces monstrueux SM augmentés que l'on retrouve sur certaines des vieilles illustrations 40K, avec ici l'état d'esprit - parfaitement cerné par Annandale - qui va avec Smile




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4099

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Damnation de Pythos de David Annandale

Message par - Ghost of Arkio - le Lun 1 Aoû 2016 - 14:13

Oui, ce que je voulais surtout dire c'est qu'ils avaient des seconds rôles, des dialogues, des scènes pour développer leur personnalité où Grahmy s'est bien amusé (Angel exterminatus et cette charrette de persos made in medusa avec son leader en-tombé et son Mabuse gaffeur ^^..), bref, ils ont existé. Perso j'ai bien aimé le duel de snipers dans Vulkan Live avec leur vision mathématique du champ de bataille bourrée d'angles mais je dois avouer que j'ai moi-même plus de souvenirs d'atticus et ses crises de domina' en effet bien Ferrus-compatible (tel que bien défini dans le roman Fulgrim) que du sniper laconique et fataliste de Kyme Smile

Avec le recul oui, Aticus et le pauvre sergent qui le supporte avaient les épaules larges dans ce tome et auraient pu tenir la scène à eux tous seul (IH). Pour moi l'arrivée de l'astropathe somnambule et la victoire des salamanders moralisateurs ont un peu bouchonné la bouteille. Aticus et les IH auraient pu faire gagner de l'intérêt au roman en restant au centre et surtout à ne pas se soumettre aux engrenages peu plausibles d'un scénario qui s'est perdu entre 2 saisons de star trek.


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Lun 1 Aoû 2016 - 22:09, édité 1 fois
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10484

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Damnation de Pythos de David Annandale

Message par Emperor le Lun 1 Aoû 2016 - 21:57

Aticus et les IH auraient pu faire gagner de l'intérêt au roman en restant au centre et surtout à ne pas se soumettre aux engrenages peu plausibles d'un scénario qui s'est perdu entre 2 saisons de star trek.

On est d'accord. C'est malheureusement l'un des gros travers d'Annandale...
Et le contexte Shattered Legions n'aide pas non plus. Qu'est-ce que je déteste cet arc narratif à base de petits maquisards inutiles et d'incessants coups de menton... Les auteurs sont en roue libre totale avec leur psychologie Astartes de comptoir.




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4099

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Damnation de Pythos de David Annandale

Message par ziafab le Mer 10 Aoû 2016 - 15:25

Bon, je vais pas faire une review étant donné que tout a été dit, que je l'ai lu en français (et c'est moche) et que je n'ai pas pu terminer ce tome...
Il n'y a que trois tomes de l'HH que je n'ai pas pu terminer : La Bataille des Abysses, Nemesis et celui-là.

Franchement, ce n'est pas de l'HH (ou ça n'a rien à y faire), je déteste l'écriture de l'auteur (que de circonvolutions autour des pensées naïves de space marins pourtant centenaires) et j'en ai marre de les voir se dire en boucle, les uns après les autres, page après page, qu'ils se doivent d'être plus forts, moins faible, en admirant leurs frères qui ressemblent à des statues de pierre...

Bref, impossible à lire pour moi alors que j'attendais avec impatience d'avoir un nouveau tome en VF entre les mains.Je suis déçu.

Mauvais. 9/20 (parce qu'il se peut qu'en abandonnant j'ai loupé quelques passages intéressants... dans le doute...)


** Vieux loulou de la V2 de warhammer 40000 **
avatar

ziafab
Scout
Scout

Messages : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Damnation de Pythos de David Annandale

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum