Khârn : le Dévoreur de Mondes d'Anthony Reynolds

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN :

29% 29% 
[ 2 ]
57% 57% 
[ 4 ]
14% 14% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 7

Khârn : le Dévoreur de Mondes d'Anthony Reynolds

Message par Nico. le Mer 28 Oct 2015 - 0:54

En Novembre 2015 sort Khârn : le Dévoreur de Mondes par Anthony Reynolds.

Présentation:



==> KHÂRN Hardback

L'Hérésie d'Horus est terminée et les légions renégates sont dispersées, fuyant la colère d'un Imperium vengeur. Les World Eaters sont sans chef, leur primarque disparu et leur plus grand héros, Khârn, dans le coma. Les survivants World Eaters sont tournés sur eux-mêmes, les Butcher's Nails les conduisant toujours à plus d'actes de sauvagerie berserk. Sur le bord de la destruction, la Légion a besoin d'un leader. Elle a besoin de Khârn - mais son réveil pourra-il les sauver ou les condamner entièrement?

222 pages • Novembre 2015 • ISBN 9781780302430 • Illustration par Nacho Molina




logo2


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8079
Age : 28
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khârn : le Dévoreur de Mondes d'Anthony Reynolds

Message par BlooDrunk le Mer 28 Oct 2015 - 0:57

Voir mon enthousiasme ici:
http://www.black-librarium.com/t3752p200-le-bar-du-segmentum-est-ouvert-tome-33#152813
Razz

Message non constructif mais je l'attends de pied ferme ce bouquin!!!


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8243
Age : 35
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khârn : le Dévoreur de Mondes d'Anthony Reynolds

Message par Nico. le Mer 28 Oct 2015 - 0:59

Je n'ai même pas le temps de terminer mes nouveaux topics que tu es déjà là en embuscade... Rolling Eyes


Je recommande ce livre à tout fan des WE, de Khârn, de l'HH (vu que c'est vraiment juste après) ou de bonne histoire. ATTENTION: ce livre n'est pas de la taille d'un roman, mais plus d'une grosse novella (222 pages en VO).

Voici ma critique de l'époque sur la version VO:

Spoiler:
- Scénario et mise en scène : 4/5

Contrairement au titre du livre et à la cover, le scénario ne suit pas Khârn mais le capitaine Dreagher des World Eaters.

L'histoire se passe après la défaite de Terra, les renégats sont repoussés et éparpillés. Les World Eaters voguent dans l'Oeil sans but ni leader. Nous assistons réellement à la déchéance d'une puissante Légion, le désespoir le plus total s'est emparé de ces Marines. Ils n'ont plus d'avenir, Angron est parti, Horus est mort, la guerre est perdue et chaque combat leur coûtera désormais de précieuses ressources: du temps, du matériel et surtout des Marines (irremplaçables, ce sont tous des vétérans et il n'y a plus de recrues). Certains en viennent même à se demander s'ils sont encore une Légion.

C'est dans un tel contexte que Dreagher s'attache à son idée: faire en sorte que Khârn revienne et unisse les World Eaters.

Spoiler:
Son corps a été retrouvé sur Terra au milieu d'un tas d'Imperial Fists, il était mort mais depuis peu son pouls est revenu... sans explication rationnelle. Il est conservé dans le vaisseau de Dreagher qui espère le faire revenir.

Pourquoi le capitaine de la 8ème ? Tout simplement parce que Khârn est le plus respecté des World Eaters, il a la tête froide, il était capable de tempérer Angron, c'était son écuyer, il est rationnel, diplomate, avisé mais aussi le plus berserk et le meilleur combattant de tous. Lui seul est capable de mener la Légion, Dreagher pense que s'il revient, tous l'écouteront et s'uniront derrière lui. Il veut reconstruire la Légion.

Mais est-ce possible ? La Légion n'est-elle pas déjà trop corrompue par le Chaos, leur Primarque et surtout leurs Butcher's Nails causant d'incontrôlables crises de rage ?

Tout le roman va y répondre. Le récit est vraiment un point important de l'histoire des World Eaters, juste après l'Hérésie et avant qu'ils se n'abandonnent totalement à Khorne et les pouvoirs chaotiques. Nous assistons au basculement, à la déliquescence, de la Légion. C'est vraiment intéressant à lire, c'est prenant et bien ficelé. Les World Eaters sont vraiment acculés, dispersés, sans objectif et dans la crainte d'être rattrapés par les Primarques loyalistes.

Au point abordé dans ce livre et à noter brièvement, les relations entre légions renégates ne sont vraiment pas solides. Les WE expliquent bien aux Emperor's Childrens qu'ils ne sont pas amis, qu'ils étaient alliés à Horus donc ensemble pour une cause commune mais qu'il ne faut pas espérer plus désormais que la guerre est perdue.

Petite reproche tout de même, on commence à y être habitué avec la Black Library mais nommer un livre Khârn, le mettre sur la cover alors qu'en fait il n’apparaît qu'au chapitre 10 sur 17 et reste tout de même peu présent... (bon chacune de ses apparitions est classe). D'ailleurs si vous voulez en savoir plus sur le rôle de Khârn dans ce livre, voici un peu de spoiler:

Spoiler:
Khârn est donc dans le coma après la bataille de Terra, Dreagher le garde dans son vaisseau. A la moitié du livre, des WE envahissent ce vaisseau pour tuer Khârn. Il faut tuer la légende, il faut tuer celui qui représente encore la Légion comme une structure. Certains veulent se libérer de ce carcan et partir en petits groupes. Mais bien évidemment le plan ne fonctionne pas, Khârn se réveille et tue sans armure ni arme quatre vétérans World Eaters dans une petite pièce dans un combat viscérale long et très détaillé. Vraiment prenant.

Donc Khârn revient, les autres World Eaters se plient à sa volonté et ils vont marchander avec des Emperor's Children sur une planète du Warp. Et c'est là que tout bascule, Khârn déclenche par traîtrise (assassinat de l'envoyé EC par Dreagher) la fameuse bataille de Skalathrax. Pour lui rien n’unifie plus qu'une guerre, se battre aux côtés de frères. Il fait un discours disant que le destin de la Légion est d'être unifiée et de se battre. Mais pour d'autres, son acte de trahison (tuer l'émissaire) signe la fin de la Légion (et il sera nommé The Betrayer pour ça), et font sécession. C'est plutôt complexe, tous ne pense pas la même chose...

- Style et écriture : 4/5

Après un excellent The Purge, Anthony Reynolds réitère ici même. C'est bien écrit, agréable à lire, construit et intéressant. L'auteur arrive bien à retranscrire la psyché de ces Marines si particuliers et surtout cette ambiance nihiliste, désespérée, de cette Légion sans repères se sachant condamnée par les implants.

- Intérêt fluff : 4/5

C'est très intéressant pour tout adorateur des World Eaters, de cette Légion post-Hérésie, brisée, dans le désespoir total et sans avenir clair. Ces Marines sont perdus, ils ne savent pas quoi faire. Certains veulent réunifier la Légion, d'autres veulent suivre la voie de Khorne et quelques un ne pensent qu'à détruire chaque planète qu'il rencontre et se laisser emporter par les Butcher's Nails.

Ces fameux implants sont le fléau de la Légion. Les World Eaters sont torturés par ces implants, cela engendre une perte de concentration mais surtout une douleur permanente que seul le seul combat soulage. Avant il était facile de blâmer ces implants, maintenant quelque chose plus sombre agit également en eux...

Cette Légion est sans ressources, désespérée, au bord de l'implosion, en pleine déchéance. Il n'y a pas de réelle structure hiérarchique (d'anciens "gardes du corps" d'Angron usurpent la place de Capitaines), pas de chef charismatique à suivre. A cela il faut ajouter les de plus en plus nombreuses pertes de Marines au profit de bêtes assoiffées de sangs, les WE sombrant à la merci de leurs implants deviennent les fameux Red Butcher. Le soucis est qu'il y en a de plus en plus et que la Légion a tendance à se décimer elle même.

De plus, il commence à y avoir de plus en plus d'adorateurs de Khorne, or tous les Marines n'aiment pas l'idée de se vouer à des soit disant dieux. Cela créer des divisions entre ceux voulant garder une structure type Légion et la Grande Croisade, et les autres...

Ce livre s'inscrit dans le récit dramatique des World Eaters, déjà observé dans d'autres publications. Angron était psychologiquement instable, cela n'a pas aidé la Légion mais il peut pas totalement être blâmé pour ceci. Le vrai responsable est l'Empereur pour avoir privé Angron d'une mort honorable lors de son insurrection d'esclave. En lui enlevant ceci, l'Empereur a scellé le destin des World Eaters. Ils auraient pu survivre et évoluer sans Primarque, mais avec un Angron troublé à ce point à leur tête le chute est devenue inévitable.

- Appréciation personnelle : 4/5

J'ai vraiment apprécié ce livre. Je le recommande à tous ceux qui veulent en savoir plus sur les World Eaters, sur la fin de l'Hérésie ou tout simplement un bon livre. Il est certes court (trop court !), mais il est bien.


Total : 16/20


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8079
Age : 28
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khârn : le Dévoreur de Mondes d'Anthony Reynolds

Message par Variel le Mer 28 Oct 2015 - 11:11

Je le veux je le veux je le veux je le veux !

Ayant lu ta critique ce livre m'avait déjà donné envie (à l'époque où j’ignorai s'il allait sortir en français) et il est à coup sûr le prochain bouquin sur ma liste !


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khârn : le Dévoreur de Mondes d'Anthony Reynolds

Message par El Ploplo le Lun 9 Nov 2015 - 10:34

La couverture de ce livre, où l'on voit un mix d'armures aux couleurs de la Légion des World Eaters et d'autres à celle des Berserks de Khorne, m'amène à me poser une question fluffique...
Quand exactement les World Eaters sont-ils passés en rouge ? Avant la Bataille de Terra ? Après la Bataille de Terra ? Une partie d'entre eux (les premiers cultistes de Khorne ?) avant Terra et les autres par la suite ?
Dans le fluff original sur la Bataille de Terra, il était juste écrit : "Le puissant Angron hurla ses ordres à ses World Eaters, avides de sang. (...) Autour de ses suivants à l’armure rouge (...)" Ce qui laissait une marge à l'interprétation (armures rouges à cause du sang frais ? armures rouges seulement pour les proches suivants d'Angron ou pour les premiers cultistes de Khorne ? etc.).
Bref, ce livre nous apporte-t-il une réponse ?
avatar

El Ploplo
Space Marine
Space Marine

Messages : 323
Age : 39
Localisation : Impossible

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khârn : le Dévoreur de Mondes d'Anthony Reynolds

Message par Nico. le Lun 9 Nov 2015 - 14:01

Bref, ce livre nous apporte-t-il une réponse ?

Me mémoire étant souvent défaillante, je ne me souviens pas de tout ce qui est dans le livre. Mais je sais que cela aborde cette question de la couleur et de l'allégeance à Khorne, avec une opposition entre ceux qui veulent rester fidèles aux anciennes couleurs et les autres qui tombent sous l'emprise du Chaos.

Sachant que le livre se situe quelques temps après l'HH, il y a déjà des marine en rouge sang affiliés à Khorne.

Spoiler:
La fin du livre scelle leur destin et la nouvelle orientation de ce qui n'est désormais plus une Légion.


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8079
Age : 28
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khârn : le Dévoreur de Mondes d'Anthony Reynolds

Message par Ivan le Fou le Dim 22 Nov 2015 - 13:18

Est-ce que l'on apprend qui est cet Emperor Children que l'on voit à genoux?


Your authority is not recognized in Fort Kickass.
Follow me on flickr.
avatar

Ivan le Fou
Space Marine
Space Marine

Messages : 253
Age : 33
Localisation : Angers

https://www.flickr.com/photos/ivan-le-fou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khârn : le Dévoreur de Mondes d'Anthony Reynolds

Message par Nico. le Dim 22 Nov 2015 - 13:51

Est-ce que l'on apprend qui est cet Emperor Children que l'on voit à genoux?

Oui.

Par contre va falloir attendre que la BLF se décide à mettre le livre en vente, quelques exemplaires étaient sur amazon il y a quelques jours, depuis plus de stock. Faut attendre que la BLF le liste sur leur site... quand je ne sais pas (dans les semaines à venir).


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8079
Age : 28
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khârn : le Dévoreur de Mondes d'Anthony Reynolds

Message par BlooDrunk le Dim 22 Nov 2015 - 19:08

J'ai vu qu'il était OOStock sur amazon, du coup je l'ai choppé sur la Fnac.

D'ailleurs la plupart des derniers bouquins de la BL sont dispo plus tôt sur la Fanc, amazon est tout le temps à la bourre, quand au site de la BL... no comment, c'est un non-sens total.

*Edit: @ El Ploplo, je m'auto quote pour te répondre, on en avait débattu dans le Bar:
BlooD a écrit:
Les World Eaters ne sont pas tous spontanément passé du blanc+bleu au rouge, même à la fin de l'Hérésie certains avaient encore gardé l'ancien schéma de couleur pour un temps, question d'habitude et peut être de degré de fanatisme/dévotion à Khorne, même si le temps aidant ils ont tous finit en rouge.

Et pour info même ceux tout en rouge avec casques de berserkers gardaient parfois une ou deux pièces d'armure de l'ancienne couleur, comme rappel du bon vieux temps (source: ancien fluff v2 v3, cf Taran).
Les WE ont toujours été fiers de leur légion, même si elle à éclaté...


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8243
Age : 35
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khârn : le Dévoreur de Mondes d'Anthony Reynolds

Message par Ivan le Fou le Lun 23 Nov 2015 - 16:09

Je valide, bouquin disponible à la feunaque.

Bon, ben u coup je vais aller l'acheter. Very Happy


Your authority is not recognized in Fort Kickass.
Follow me on flickr.
avatar

Ivan le Fou
Space Marine
Space Marine

Messages : 253
Age : 33
Localisation : Angers

https://www.flickr.com/photos/ivan-le-fou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khârn : le Dévoreur de Mondes d'Anthony Reynolds

Message par Le commémorateur15 le Sam 19 Déc 2015 - 17:12

Bonjour à tous, ayant lu et terminé ce livre en une semaine, je me décide aujourd'hui à en faire une critique. J'espère qu'elle vous plaira Smile

Scénario et mise en scène : 4 / 5

Ce récit débute donc peu de temps après la fin de l'Heresie d'Horus. Les Légions Renégates sont en fuite et font face au courroux de celles restés fidèles à L'Empereur désormais harnaché au Trône d’Or de Terra. L'histoire place notre regard sur un croiseur de combat appartenant à la Légion des World Eaters : Le Defiant. Nous prenons peu à peu connaissance au fil des premières pages des différents protagonistes présent à bord. Nous faisons d'abord la connaissance de Skoral, une humaine au service des World Eaters occupant la double fonction d'officier du Medicae de ces derniers et de combattante au sein des fosses ou se déroule les duels.

Viens ensuite Dreagher, capitaine de la Neuvième compagnie ou plutôt des effectifs réduits qu'il en reste suite à la bataille de Terra. Ce dernier est épuisé, à la fois physiquement et moralement. Physiquement car les griffes renforcent de jours en jours leur emprise sur lui, il a le plus grand mal à garder le contrôle sur son esprit, à être capable de ce concentrer et de ne pas agir par de sanglantes impulsions créés par les Griffes accrochés à l'arrière de son crâne.

Moralement car il voit nombre de ses frères d'armes accepter l'appel des Griffes un peu plus chaque jour. Il voit autour de lui sa Légion s'effriter et il enrage de ne pas savoir quoi faire, de ne pas savoir quelle bonne décision prendre. La situation est bloqué et chaque jour apporte son lot de meutre fracitide au sein de sa compagnie. Il se sent seul, seul esprit un temps soit peu lucide au milieu d'un groupe d'Astartes ressemblant à une meute d'animaux enragés. La cohésion semble avoir disparu et c'est une compagnie en plein désagrègement qui nous est dépeint.  

Pourtant il reste une espoir, un minuscule espoir. Khârn, écuyer du Primarque Angron du temps de la Grande Croisade et de l'Heresie et capitaine de l'ancienne huitième compagnie d'assaut. Il se trouve à bord du Défiant, le vaisseau de Dreagher. Khârn se trouve dans un état de "mort physique". Il a subie un très grand nombre de blessures sur les murailles du Palais Impérial et les Aphoticaires de la Légion l'ont diagnostiqués comme mort après l'arrêt de ses coeurs. Pourtant, Khârn vit encore. Ses coeurs ont recommencés à battre sans qu'aucune explication rationnel n'est été apporté. Ainsi, Khârn reste immobile sur son trône à bord du Défiant sans qu'aucun traitement, aucune pratique médicale n'est pu le faire bouger d'un centimètre. Il revient à Skoral d'analyser chaque jours l'état de santé de Khârn et il n'y a depuis le bataille de Terra aucun changement.

Le folle espoir de Dreagher est de ramener Khârn à un état normal afin que ce dernier puisse guider la Légion,  reprenant ainsi les rênes qu'Angron avaient abandonnés. Dreagher n'est pas le seul à rêvé de voir la Legion réunifié : il peut compter sur le soutien de son homologue capitaine Argus Brond de la Dix - septième compagnie. Ce dernier et ses hommes ont été  recueillis par Dreagher suite à la destruction de leur vaisseau dans les cieux de Terra. Bien qu'il ne partage pas la même vision, les deux capitaines ont un point commun : il souhaite faire cesser le plus rapidement possible les incessantes tueries internes qui morcelent la Légion. Les événements vont subitement s'accélérer lorsque la Légion est convoqué  par Goghur, un ancien Dévoreur membre de la Garde personnelle d'Angron. Ce dernier a aussi pour ambition de réunifier les World Eaters en les menant personnellement au combat. Il a pour cela choisi un cible d'envergure : la Légion des Emperor 's Childrens établie sur le Monde de Skalathrax.

Style et écriture : 4 / 5

Il y a de la splendeur dans la déchéance. C'est ma première impression après avoir lu ce livre. Anthony Reynold nous propose ici un récit d'une très grande qualité. Je n'avais lu que des nouvelles de l'Heresie d'Horus de cette auteur auparavant et le voir écrire un véritable roman fut pour moi une très bonne surprise. L'auteur est un adepte des  World Eaters et avait déjà écrit une nouvelle sur Khârn dans le recueil l"Héritage de la trahison à paraître en français en Janvier. L'auteur parvient dans son ouvrage à ne jamais faire vraiment redescendre la pression. On s'attend ainsi à chaque instant à une explosion de violence de la part des World Eaters torturés par les Griffes. C'est un excellent choix qui tient en haleine le lecteur tout le long du récit. On s'attend ainsi à chaque instant à un accès de colère de la part d'un des Astartes et qui pourrait provoquer un bain de sang.

L'auteur retranscrit avec brio l'état d'agressivité psychologique présent chez les membres de l'Adeptus Astartes. On ressent parfaitement le sentiment de détresse éprouvé par Dreagher lorsqu'il assiste à la destruction de sa Légion. Le pire étant pour lui de constater que cette destruction ne provient pas d'un choc exogène mais bien d'un choc endogène. En clair, la Légion, privé d'une solide chaîne de commandement, s'effondre sur elle-même. Anthony Reynold parvient donc à nous faire ressentir une certaine empathie pour ses personnages, empathie dû au manque quasi-total de cohésion et d'organisation de la part de ces derniers. L'auteur remporte donc, et je dirais même haut la main, son défi d'écrire un bon livre.

Intérêt Fluffique : 4 / 5

Pour ceux qui aime les World Eaters et même pour ceux qui ne le s'apprécient pas, ce livre va vous régaler. L'auteur traite ici directement la Légion au sortir de l'Heresie d'Horus. Il s'agit donc d'une véritable mine d'or que l'auteur parvient à exploiter avec succès. Un traitement exceptionnel est accordé aux Griffes,  un des éléments centrales du livre et qui rythme la vie des Astartes. Anthony Reynold parvient à nous faire comprendre l'état de délabrement dans lequel la Légion se trouve.

Cette dernière manque de tout : armes, munitions, pièces d'armures, véhicules, matériel médicale, serviteurs et surtout pire que tout, de jeunes recrues prêtes à devenir des membres de l'Adeptus Astartes. Il n'y a donc que des questions matériels qui sont traités. La question de l'honneur, du devoir, de la fraternité et de l'avenir de la Légion reviennent souvent. Elles permettent donc elles aussi de rythmer le récit. Enfin le récit apporte de tout son long son lot de combats, particulièrement au corps à corps dans lequel les World Eaters excellent. Les Griffes font bien sûr partie intégrante des combats, avec leur lot d'avantages, d'inconvénients, de risque et de conséquences.

Appréciation personnelle : 4 / 5

En clair et je pense que vous l'avez remarqués, j'ai adoré ce bouquin. A tel point que je l'ai lu une seule semaine. Après quelques Spaces Marines battles assez moyen, ce livre fut pour moi une bénédiction. Enfin un récit rythmé qui exploite son potentiel au maximum et cela malgré ses 222 pages. Les personnage sont bien traités, avec profondeur,  ce qui permet au lecteur d'éprouver de l'empathie et de l'attachement pour eux. Empathie renforcé pour ma part par la résistance que ces personnage opposent au Griffes et cela afin de reste un minimum maître d'eux mêmes.  Khârn quant a lui est à la fois puissant, intelligent et doté d'un certain charisme. Il parvient à lui seul à créer une atmosphère dans laquelle chacun sait que lui seul domine. Le seul petit reproche que j'ai à faire sur ce livre serait sa fin un poil trop vite expédié. Je pense qu'il manque un voir deux chapitres soit l'équivalent d'une trentaine de pages afin de terminer ce livre en beauté. Le tout reste comme même et de loin d'une qualité supérieur que chacun saura apprécier, j'en suis certain.

Note final : 16 / 20


Dernière édition par Le commémorateur15 le Lun 21 Déc 2015 - 18:56, édité 3 fois


agila
"Seule l'Empereur et le tout-puissant Imperium de l'Humanité sont en droit de régner sur cette galaxie."
Cardinal Umberto II, Haut Seigneur de Terra
avatar

Le commémorateur15
Space Marine
Space Marine

Messages : 209
Age : 19
Localisation : Paris / Terra

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khârn : le Dévoreur de Mondes d'Anthony Reynolds

Message par Variel le Sam 19 Déc 2015 - 17:31

+1 pour ta review !

Je ne l'ai pas encore, en chaque fois que j'en entends parler j'ai encore plus envie de la lire !


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khârn : le Dévoreur de Mondes d'Anthony Reynolds

Message par Rhydysann le Lun 21 Déc 2015 - 18:49

+1 également, review agréable à lire. Il m'a l'air bon ce bouquin, peut être qu'un de ces quatre je me laisserai tenter


avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1443
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khârn : le Dévoreur de Mondes d'Anthony Reynolds

Message par Le commémorateur15 le Lun 21 Déc 2015 - 18:58

Merci à vous deux pour vos retours Smile
Je ne peux que vous encouragez à acheter ce bouquin les yeux fermés. Vous n'en serez pas déçu Smile


agila
"Seule l'Empereur et le tout-puissant Imperium de l'Humanité sont en droit de régner sur cette galaxie."
Cardinal Umberto II, Haut Seigneur de Terra
avatar

Le commémorateur15
Space Marine
Space Marine

Messages : 209
Age : 19
Localisation : Paris / Terra

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khârn : le Dévoreur de Mondes d'Anthony Reynolds

Message par asterion molocs le Mar 22 Déc 2015 - 0:23

Je l'ai lu en 3 soir, je l'ai dévoré ! Pour tous fans des world eaters c'est une mine d'or! Pour une fois que l'on ne lie pas d'un world eaters les simples mots" tue mutile brûle " ca fais du bien. Des personnages torturés et attachant mine de rien.
avatar

asterion molocs
Space Marine
Space Marine

Messages : 227
Age : 36
Localisation : seine et marne 77

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khârn : le Dévoreur de Mondes d'Anthony Reynolds

Message par Khorferen le Sam 2 Jan 2016 - 17:13

Je l'ai acheter aujourd'hui et ce ivre est un régal à lire mais pardonner moi Khorne = Kharanath ?
avatar

Khorferen
Scout
Scout

Messages : 65
Age : 17
Localisation : Le Nord (59) et la Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khârn : le Dévoreur de Mondes d'Anthony Reynolds

Message par BlooDrunk le Sam 2 Jan 2016 - 17:23

Oui, en argot Nagrakali pour le coup (la langue bâtarde des World Eaters).

Mais ça n'est qu'un de ses nombreux noms, il est aussi appelé "Kharneth" qui veut dire "Seigneur de la Rage" ou "Seigneur du Sang" en Noirparlé (Dark-tongue, dialecte chaotique à Warhammer).

Plus d'info ici: http://wh40k.lexicanum.com/wiki/Khorne

Pour ma part je ne l'ai pas encore terminé, mais oui, il est génial.


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8243
Age : 35
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khârn : le Dévoreur de Mondes d'Anthony Reynolds

Message par - Ghost of Arkio - le Dim 10 Jan 2016 - 16:22

Terminé pendant les vacances, et j'ai noté 'Bon'.

- Scénario et mise en scène = 3,5/5
Reynolds a repris la recette du succès de la trilogie NL (ADB) sans la plagier. La distribution des rôles principaux entre serviteurs humains et leurs maîtres astartes est toujours aussi efficace, permettant de mettre en valeur tout ce que les space marines ont d'inhumains et la vie quotidienne à bord d'un vaisseau astartes. Entre vénération et adhésion de cœur, Maven, Skoral, Stizaker miment le basculement des Warhounds au fatalisme défiant d'Angron et affrontent leur destin sans jamais se poser de question.
Les persos WE comme Galerius sont bien campés, mais malheureusement les fans de Kharn qui ont adoré le "Félon" d'ADB risquent d'être déçus, tant il intervient finalement peu et à la fin de cette courte novella. Pas grave, les autres persos compensent très bien.

J'ai néanmoins trouvé le scénario bien construit et efficace en si peu de pages, cohérent du début à la fin dans sa démonstration (l'épisode de Skalathrax), tout en offrant des persos WE attachants et qui représentent bien la diversité à l'intérieur de la légion WE post-Terra, donc qu'on aimerait bien revoir.


- Style et écriture = 3,5/5
Bon style, ADB fait mieux, Abnett aussi, mais l'auteur de la trilogie Word Bearer maîtrise bien les méchants de 40k et ne tombe jamais dans les caricatures.
Le vocabulaire SF maîtrisé croque bien sous la dent (griffes, crocs, clous, échelons, etc. merci au traducteur! ) et les descriptions de la passerelle autant que de l'apothecarium ou des fosses de combats des matelots sont bien réparties dans le récit et riches en détails (Skoral VS Ruokh par ex.)
+1 Pour un Dreagher qui cache bien son jeu jusqu'au bout.

- Intérêt fluff = 3,5/5
Oui et non ;
+ Oui pour la maîtrise du fluff existant sur Skalathrax et son adaptation réaliste intelligente de l'après terra et du réveil de Kharn,
+ Oui pour tous les détails sur les traditions et coutumes des WE, nagrakali, relations entre échelons et état major WE 2x orphelin (Angron +Kharn), cette légion WE au bord de la dislocation mais qui reste ensemble comme une meute,
+ Oui pour la vie à bord du Defiant qui donne un bon aperçu de la légion entière.
- Non pour l'absence totale de détails sur la disparition d'Angron, de Fulgrim, zéros flashback (pourtant le sel des romans NL de Spurrier et ADB) et un réveil de Kharn où j'aurais aimé que les dieux du warp ne soient pas aussi invisibles (dans l'oeil de la Terreur, allez savoir prq).
- Sa vision de Skalathrax= OK pour le coté pragmatique, mais du coup c'est pas un peu trop simpliste? Le fluff d'origine avec des WE s’entre-tuant rituellement au milieu des EC avait aussi son charme..

Reynolds fait le job mais ne prend jamais de risques. Dommage.


- Appréciation personnelle = 3,5/5
Bref,
J'ai bien aimé, et je rêve que le travail à saluer sur cette novella soit le minimum syndical de toutes les publications BL. Trop rare comme qualité, mais trop rare aussi ces récits sur les WE: en gros personne ne devrait bouder cette novella même les sceptiques de la tournure actuelle de l'HH comme moi.
Les WE sont bien respectés et bien traités et j'espère avoir la suite du destin de Dreagher, Ruokh, Maven et Skoral bizarrement plus que de Kharn, car hélas en si peu de pages le traitement de Kharn reste sous exploité.
Que devient Galerius? à quoi a-t-il servi? Les WE s'emparant d'un planète fortifiée à 10 contre 1? (je parle des vaisseaux de guerre), on reste un peu sur des points d'interrogation et sur notre faim..

- Note globale = 14/20
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10724

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khârn : le Dévoreur de Mondes d'Anthony Reynolds

Message par BlooDrunk le Sam 23 Jan 2016 - 18:39

17/20 voté Excellent!

Après Valedor ça fait du bien d'enchainer sur un 2ème très bon roman 40k, qui plus est sur ma légion favorite de psychopathes sanguinaires et un personnage que j'adore!

La flemme d'en faire une review complète, les collègues du dessus l'ont très bien fait.

J'ai beaucoup aimé, bien écrit, bon scénar, bons perso, plein de nouveau flouff cohérent et de références à l'ancien fluff (j'apprécie grandement), de testostérone, de sang qui pisse etc...

Seul bémol: bien trop court!!!! Rhahh ça méritait un pavé de 600 pages là!

Gnnnàààà (activation des butchers nails): JE VEUX LA BATAILLE DE SKALATHRAX DANS UNE SUITE!!!!

worldeaters khorne


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8243
Age : 35
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Khârn : le Dévoreur de Mondes d'Anthony Reynolds

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum