I Am Slaugther - I - Mon nom est Carnage de Dan Abnett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I Am Slaugther - I - Mon nom est Carnage de Dan Abnett

Message par Nico. le Sam 28 Nov 2015 - 16:15

En Décembre 2015 sort le roman I Am Slaughter de Dan Abnett, le premier livre d'une série de 12 romans.

Présentation:



==> I Am Slaugther Hardback

It is the thirty-second millennium and the Imperium is at peace. The Traitor Legions of Chaos are but a distant memory and the many alien races that have long plagued mankind are held in check by the Space Marines. When a mission to exterminate one such xenos breed on the world of Ardamantua draws in more of their forces, the Imperial Fists abandon the walls of Terra for the first time in more than a thousand years. And when another, greater, foe strikes, even the heroic sons of Rogal Dorn may be powerless against it. The Beast Arises… and it is mighty.

C'est le trente-deuxième millénaire et l'Imperium est en paix. Les légions renégates du Chaos ne sont plus qu'un lointain souvenir et les nombreuses races extraterrestres qui ont longtemps frappé l'humanité sont tenus en échec par les Space Marines. Lorsqu'une mission d'extermination de cette race Xenos sur le monde de Ardamantua attire plus de leurs forces, les Imperial Fists abandonnent les murs de Terra pour la première fois depuis plus de mille ans. Et quand un autre, plus grand, ennemi attaque, même les fils héroïques de Rogal Dorn peuvent être impuissants. La Bête s'éveille ... et elle est puissante.

238 pages • Décembre 2015 • ISBN 9781784960674 • Illustration de Victor Manuel Leza Moreno



Artwork:

Spoiler:


logo2


Dernière édition par Nico. le Dim 27 Mar 2016 - 14:22, édité 3 fois



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6587
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: I Am Slaugther - I - Mon nom est Carnage de Dan Abnett

Message par Variel le Dim 29 Nov 2015 - 22:11

Il me semble que c'est une bonne idée de faire des bouquins sur l'invasion Ork du M32.

L'atwork est sympa, mis à part la tête de l'IF qui est vraiment très laide !


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 979
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: I Am Slaugther - I - Mon nom est Carnage de Dan Abnett

Message par Emperor le Lun 30 Nov 2015 - 13:11


C'est vrai qu'il a une tête bizarre ! Le jeu de couleurs donne l'impression qu'il a des bacchantes de White Scars. Laughing





Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 3699

Revenir en haut Aller en bas

Re: I Am Slaugther - I - Mon nom est Carnage de Dan Abnett

Message par Nico. le Mer 9 Déc 2015 - 5:36


Lu dans la soirée, voici mon retour sur ce premier tome de la fameuse grosse série épique de la BL pour l'année à venir. Etant donné que cette série a très peu de chance d'arriver en VF un jour quand on voit la politique BLF (ou dans très longtemps), je vais spoiler pas mal hors balises. Histoire que vous puissiez suivre cette série tous les mois, pendant 1 an, en comprenant de quoi je parle. A la limite, je suis votre intermédiaire, je lis en VO et je vous restitue en VF dans ma grande bonté (si vous avez des questions précises, n'hésitez pas je tenterai de répondre).


- Scénario et mise en scène : 3/5

L'histoire se déroule en 544 M32, les Légions sont désormais une multitude des Chapitres SM, les Primarques ne sont plus là, l'Imperium est une bureaucratie gigantesque.

Je ne vais pas lister les personnages principaux/secondaires, surtout que certains ne survivent pas à ce premier tome (!). Sachez juste que le personnage le plus "important" et surtout le plus classe du livre est le maître de l'Officio Assassinorum. Et quand je dis classe, c'est classe. Chacun de ses passages est à savourer sans modération tant il est cool.

Ce livre peut se diviser en deux aspects: la politique sur Terra et les Imperial Fists en pleine guerre totale sur une planète. Le soucis est qu'elles sont inégales.

Sur Terra, nous vivons le début de cette intrigue par le biais du fameux maître de l'Assassinorum (j'ai déjà dit qu'il était classe ?). Il évolue dans les coursives du Palais de Terra, assiste au conseil des High Lords of Terra (pas en tant que membre de premier ordre, j'y reviendrai dans la section fluff), et se fait surtout aborder par la représentante de l'Inquisition. Celle ci lui explique qu'il ce passe des choses extrêmement graves, que les Imperial Fists sont foutus et qu'une menace exceptionnelle arrive sur Terra. Or, elle sait que Terra va se faire éradiquer si les politiques ne s'accordent pas, ce qui bien sûr est le cas vu que chaque représentant d'un Ordre ne pense qu'à son petit jeu politique, sa position et sa carrière. Ces magouilles politiques sont bien présentées, chaque High Lord défend ses propres intérêts, bien évidemment ils sont divergents par rapport aux autres. Et pour s'affirmer ils forment des alliances, usent de supports de "lobbys" puissants. Bref, un peu comme toujours quand il s'agit de politiques...

Tout fonctionne mal, chacun reste sur sa position et l'Inquisition s'attend à une catastrophe. Pour le contrer elle tente de créer de nouvelles alliances afin de préparer au mieux Terra, ou plutôt d'éviter qu'elle soit trop divisée à l'arrivée de la menace. Quitte à donner le rôle de héros, sauveur, à un de ces politiques. L'Inquisition se fiche de rester dans l'ombre et qu'un crétin soit adulé, du moment que Terra est sauve. L'Assassin semble plutôt d'accord sur le principe, mais ne se prive pas de rappeler qu'en cas de soucis son Officio est fondé sur le fait d'apporter la Sanction Ultime aux citoyens inaptes à leurs fonctions...

C'est vraiment tous ces moments sur Terra qui sont les plus intéressants du roman. Assister aux intrigues de la cours de Terra de l'intérieur, voir tous ces technocrates batailler pour des choses futiles au détriment de l'Imperium. La relation entre l'Assassin et l'Inquisitrice est très intéressante, j'ai hâte de voir ce que cela va donner à l'avenir. Ce sont vraiment les deux personnages les mieux construits et intrigants du livre.

Mais alors, pourquoi 3/5 pour cette catégorie sur le scénario ? Et bien tout simplement que ce que le reste avec les Imperial Fist m'a laissé indifférent. Je m'explique.

Nous avons deux IF "principaux", un garde sur Terra nommé Daylight (j'y reviendrai en section fluff) qui part rejoindre le Chapitre en difficulté, et le capitaine Slaughter (oui ce nom est ridicule, j'y reviendrai aussi en section fluff) qui lui est sur cette fameuse planète avec le reste du Chapitre.

Pour faire simple, TOUS les Imperial Fists vont se retrouver sur une planète pour anéantir une race xenos ressemblant à des Skavens (si si). Pourquoi tout un Chapitre complet, celui des IF en plus, pour une simple extermination ? Et bien c'est là que revient l'aspect politique, la quasi totalité du Chapitre a été envoyé par le biais de mécanismes de certains politiques voulant montrer leur pouvoir, or ce n'était pas très utile d'envoyer l'élite de l'Imperium, en masse, pour ça (mais dans l'absolu, cela reste une justification peu développée et un peu simpliste, envoyer le Chapitre complet pour une invasion xenos pas vraiment de grande ampleur, ce n'est pas des plus crédibles). L'Astra Militarum aurait été plus judicieux, les protagonistes le savent. Et les derniers IF du système Sol viendront plus tard les aider vu la situation tragique sur place.

En gros, voici un résumé de l'histoire des IF (donc spoiler complet, j'avais prévenu):

Ils sont sur une planète au milieu de l'Imperium pour mater une insurrection soudaine de xenos, des sortes de rats géants en armure. Sur place au bout d'un moment il y a une sorte de gros bruit, écho, cris, se fait régulièrement entendre (si fort qu'il supplante les communications IF). Et chose étrange, dès que les rats entendent ce bruit, ils se figent puis se battent avec en plus d'acharnement, comme s'ils étaient effrayés par quelque chose. Mais quoi ? Là est tout l'enjeu du livre, faire du suspens sur l'origine de ce bruit et ce qui fait peur aux rats. Sauf que c'est là que tout foire, pourquoi baser la majorité de l'intrigue du livre sur cette menace mystérieuse alors que l'on sait avant même de commencer qu'il s'agit d'une invasion Ork. Oui je sais les personnages ne le savent pas, mais bon voir autant de "suspens" et attendre la "révélation" finale à 30 pages de la fin (on ne voit quasi pas d'Orks du livre), je n'ai pas trouvé ça super. L'idée n'est pas blâmable (il faut montrer le questionnement des membres de l'Imperium quant à cette menace), mais pourquoi ne pas faire ça sur moins de chapitres vu que le lecteur, lui, ne se pose aucune question. Mais bon, ça ne gêne pas être que moi. Bref, les Orks arrivent via des tunnels du warp, ce qui pousse la civilisation des rats (vivants dans ces tunnels warp) à fuir et attaquer tout ce qui ce trouve dans le passage, c'est à dire l'Imperium.

Pour en revenir aux IF, ils se font déborder par les rats, l'echo énorme gêne les opérations, la planète commence à se disloquer, c'est le bordel général. Quasi tout le Chapitre doit se téléporter au sol vu que les vaisseaux se font détruire par les perturbations, mais vu que la planète est en train d'imploser, les IF disparaissent EN MASSE. Et oui, tout le Chapitre des braves Imperial Fists, grands défenseurs de Terra, meilleure Légion de l'Adeptus Astartes, les Protecteurs de l'Imperium, est exterminé par des tremblements de terre et des changements de gravité. Peu glorieux. D'un côté c'est frustrant, mais de l'autre cela montre aussi les effets de la fierté outrancière de l'Imperium. Les Space Marines se croient invincibles, ils sont arrogants face aux xenos, ils pensent dominer l'univers, sauf que des éléments incontrôlables les réduisent à néant en 6 semaines. Le concept est plutôt intéressant, un peu d'humilité pour l'Imperium.

Les quelques IF restants arrivent de Terra, retrouvent des survivants (très peu), apprennent que le Maître de Chapitre est mort bêtement submergé par les rats. Bien que transhumain, guerrier exemplaire, respecté de tous, il est mort comme un idiot emporté par sa fierté et sa rage face à des xenos insignifiants seuls, mais mortels en masse.

Et là, arrivent enfin les Orks. On découvre que tout ce bordel est dût à l'arrivée via des "tunnels dans le warp ou la matière" d'une immense structure Ork, peuplée de millions de troupes. On ne sait pas comment, cela surprend tout le monde, mais les Orks ont trouvé un moyen de voyager à travers l'univers en passant par des chemins détournés, et ouvrent cette porte géante en plein coeur de l'Imperium, à 6 semaines de Terra. Il s'agit de la menace la plus sérieuse envers l'Imperium depuis l'Hérésie, et dès leur arrivée ils ont éradiqués sans difficulté le Chapitre d'élite des protecteurs de Terra.

La suite, en Janvier.


Au final, le scénario est plutôt cool, l'aspect politique bien construit, bien foutu, mais il pêche lors des passages avec les IF. Ils sont longs pour pas grand chose, pas très utiles, sans trop de suspens et parfois mous. Dommage, surtout pour les fans des Fists étant donné qu'on ne risque pas de trop les revoir en masse dans les prochains tomes tant ils se font défoncer ici.

Je note 3/5 parce que bien qu'ayant apprécié les passages sur Terra (Assassin !), le reste m'a semblé un peu fade, ne m'a pas passionné plus que ça. La faute à un livre de 240 pages dans un format de taille semi-poche (mais en hardback, ne me demandez pas pourquoi), donc trop court pour bien travailler l'histoire ?


- Style et écriture : 4/5

Du Dan Abnett, pas son meilleur niveau, mais toujours agréable à lire.

- Intérêt fluff : 4/5

Bon, vu que la série se passe lors d'une période jamais abordée on a forcément plein d'apports fluff. Je ne peux pas tout lister, mais j'ai noté des trucs.

Déjà, l'intérêt principal est d'assister au conseil des High Lords of Terra, chose plutôt rare. Je n'ai pas noté le nom des douze membres, mais leur affiliation: Inquisition, Ecclesiarchie/Ministorum, Astra Militarum, Impérial Navy, Administratum, Adeptus Arbitrators, Navigator, Mechanicus, Astronomican, Telepathica, la représentante des Flottes Marchandes et enfin le Senatorium comme chef qui porte le nom honorifique du premier ayant eu ce titre: Guilliman.

Mention spéciale au chef des Arbitrators, il a l'air cool, j'espère qu'il sera développé dans les prochains tomes.

Et l'Officio Assassinarum dans tout ça ? Ils siégeaient au conseil autrefois, mais depuis environ un siècle ils se font fait prendre leur place par l'Inquisition. Le chef de l'Officio trouve que l'Inqui et l'Ecclesarchie ont leur place, il ne débat pas là dessus, mais trouve que d'autres non et que l'Assassinorum devrait être encore dans les 12. Sauf que leurs méthodes sont jugées désuètes, médiévales, barbares, primitives par les nouveaux pontes et courants de l'Imperium. Alors que l'Officio a été autorisé et encouragé par l'Empereur lui même, il savait utile la notion de Sanction Ultime. Il avait même fait la VIème Légion Astartes pour avoir ce rôle envers les Marines et Primarques...

Le conseil des High Lord doit normalement se dérouler dans la Grande Chambre du Palais, où siège une statue de Dorn faite par Guilliman. Mais comme elle est jugée trop grande (pouvant accueillir 500 000 personnes), ils font leurs réunions dans une petite pièce ailleurs.

A propos des IF, on apprend que les 50 meilleurs du Chapitre sont en permanence sur Terra pour protéger chaque mur du Palais. C'est souligné par certains comme un gros potentiel gâché. C'est un titre très honorifique et très difficile à avoir, il faut exceller au combat, mais une fois qu'on l'obtient on est bloqué à vie sur Terra loin du Chapitre et des combats. Ils ne peuvent jamais partir de Terra, sauf là dans ce livre où pour la première fois ils ont l'autorisation expresse d'aller rejoindre leur Chapitre qui ne donne plus de signe de vie.

Et maintenant j'aborde le point le plus étrange du livre, du fluff M32, les Imperial Fists n'ont pas de Compagnies numérotées, mais nommées en l'honneur des murs du Palais Impérial où ils se sont battus lors du Siège. C'est plutôt étrange. Pire encore, les SM n'utilisent pas leurs noms mais un autre basé sur leurs compétences. C'est pour cela que le Capitaine se nomme Slaughter (ce qui amène une blague, il se présente en disant "I am Slaughter", or c'est aussi le nom et le cri de guerre du chef Ork... ah ah ah....). D'autres se nomment Killshot, Frenzy, etc. Très particulier. Et ceux sur Terra portent le nom du mur qu'ils défendent (d'où le Daylight). Je n'accroche pas à ce truc, cela donne des dialogues ridicules vu leurs noms.

Ah et en parlant de noms, pour la blague un vaisseau IF se nomme "Amkulon". Very Happy

Dernier point, il y a un passage questionnant l'avenir des SM. Ils sont une race qui s'éteint (gene seed disparaissent régulièrement avec les morts), a utiliser que pour certains cas (conflits importants). Ils ne sont plus les maîtres de l'Imperium, l'Astra Militarum les supplante sur le côté militaire et sécuritaire.

- Appréciation personnelle : 3/5

Je suis mitigé. D'un côté j'ai particulièrement apprécié les moments sur Terra et cette mise en place des intrigues politiques, de l'autre j'ai trouvé que les passages avec les IF manquaient de saveur ou de réelle envie d'en savoir plus. Je ne sais pas trop comment l'expliquer. Il manque un souffle épique ou de la tension capable de te pousser à vouloir dévorer la suite instantanément.

Ce livre est à prendre comme la fondation d'une nouvelle série, et qui mieux que Dan Abnett pour faire ça, ce qui explique que son déroulé soit lent et les Orks absents. Mais je trouve qu'il manque un petit quelque chose pour vraiment susciter l'envie. Talon of Horus d'ADB je l'ai dévoré et avais très très envie de lire la suite en arrivant à la dernière page, là je l'ai lu sans déplaisir mais me suis dit à la fin "bon ba on verra la suite mois prochain".

J'insiste peut être un peu trop sur les côtés négatifs, mais attention, ce livre n'est pas mauvais, loin de là, et la série s'annonce comme intéressante (surtout pour l'aspect politique désordonné de Terra, et le bordel complet dans l'Imperium. Grosses remises en questions à prévoir). Elle aborde une période inconnue de l'Imperium. Et j'aime aussi le fait que les SM se fassent humilier de la sorte, eux les "meilleurs guerriers de la galaxie".


Total : 14/20


Rendez vous en Janvier pour le tome 2, je vais faire une critique par mois pendant 1 an rien que pour cette série. Youpi.



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6587
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: I Am Slaugther - I - Mon nom est Carnage de Dan Abnett

Message par Eloniel Castana le Mer 9 Déc 2015 - 7:27

plusun Honnêtement je m'attendais à bien pire mais pour un nouvelle bouquin de 240 pages ça à l'air plutôt bien construit et assez intéressant, après c'est du Abnett on verra si les autres seront autant à la hauteur.

Eloniel Castana
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1597
Age : 22

http://eloniel.deviantart.com/gallery/

Revenir en haut Aller en bas

Re: I Am Slaugther - I - Mon nom est Carnage de Dan Abnett

Message par - Ghost of Arkio - le Mer 9 Déc 2015 - 10:02

+1 aussi pour le rapport détaillé sur l'essentiel à retenir de cette novella d'Abnett, qui donc "bouge encore".

Cool qu'il ait donné autant de place à la description de Terra au M32, e qui je crains va diminuer en proportions dans les prochains tomes une fois le guest star arrivé et le lieu de l'action centré hors Terra (à moins qu'ils ne fassent une répétition de la fin de l'HH en organisant ici un assaut de Terra par les orks).

Je comprend et approuve toutes tes réactions sur les choix de scénario et ces noms bizarres de pokémon "Rahou!". Un truc me chiffonne quand-même:
Mais qu'est-ce qu'ils foutent les autres chapitres...? la Grande Purge et la 1ère croisade Noire sont terminées, plus de ruinstorm, à 6 semaines de voyage warp de Terra, ça fait encore du monde sans compter la fameuse flotte solaire, l'astra militarum ; donc je suis curieux de la suite et ses justifications.

Il me manque aussi un élément de scénario:
Le tunnel warp ork qui déverse des millions d'orks les fait arriver sur la planète? celle qui explose ? Very Happy avec une flotte entière? (celle de traka couvrait une bonne part du ciel d'armageddon - ork=superlatif rire1)

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9547

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: I Am Slaugther - I - Mon nom est Carnage de Dan Abnett

Message par Variel le Mer 9 Déc 2015 - 14:04

Encore un +1 pour cette longue review, ç'a ma l'air pas mal du tout, dommage qu'il y ait peu de chances de la voir traduit en vf.


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 979
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: I Am Slaugther - I - Mon nom est Carnage de Dan Abnett

Message par Nico. le Mer 9 Déc 2015 - 14:13

Cool qu'il ait donné autant de place à la description de Terra au M32, e qui je crains va diminuer en proportions dans les prochains tomes une fois le guest star arrivé et le lieu de l'action centré hors Terra

Quand on voit le synopsis des prochains tomes, je pense que Terra aura une place de choix dans l'intrigue. Du moins, les conflits internes entre High Lords. La relation entre l'Inquisitrice et l'Assassin met en place des pistes.

Mais qu'est-ce qu'ils foutent les autres chapitres...?

Bonne question, on ne parle d'aucun autre Chapitre SM dans le livre. Les IF ne sont pas seuls dans l'Imperium quand même.

Il me manque aussi un élément de scénario:
Le tunnel warp ork qui déverse des millions d'orks les fait arriver sur la planète? celle qui explose ?

En fait, ils arrivent à ouvrir une sorte de grosse porte warp dans le système, ce qui dérègle les lois de la physique et détruit la planète où sont les IF. A la place, les Orks amènent un truc énorme comparé au début à une lune, une planète puis une sorte d'avant d'un pont énorme traversant le tunnel (en gros, une grosse structure). Théoriquement, ce n'est que l'avant garde qui est arrivé, et grâce à ce tunnel ils peuvent avoir des renforts infinis.



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6587
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: I Am Slaugther - I - Mon nom est Carnage de Dan Abnett

Message par - Ghost of Arkio - le Mer 9 Déc 2015 - 15:11

les Orks amènent un truc énorme comparé au début à une lune, une planète puis une sorte d'avant d'un pont énorme traversant le tunnel

houla.. je m'attend maintenant à tout moment à des orks gros comme des immeubles qui crachent des flammes entouré de tanks et d'hélicoptères.. Very Happy j'ai hâte de connaître le contenu du tome de l'auteur d'Antagonis !

Bonne nouvelle en tous les cas si on a davantage de Terra en attendant la fin de l'HH.

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9547

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: I Am Slaugther - I - Mon nom est Carnage de Dan Abnett

Message par Rhydysann le Mer 9 Déc 2015 - 17:30

+1, sa m'a l'air assez sympa comme bouquin finalement. Surtout la partie Terra, et la race de ces Xenos rats est elle stoppé finalement alors?

Les sœurs du silence on elle était déjà évoquée?

Sinon dommage que ce soit ce format, 238 pages, c'est très très court je trouve!



Rhydysann
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 961
Age : 17
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: I Am Slaugther - I - Mon nom est Carnage de Dan Abnett

Message par Nico. le Mer 9 Déc 2015 - 17:53

et la race de ces Xenos rats est elle stoppé finalement alors?

La planète où ils sont réfugiés est anéantie, avec les IF dessus. Donc je suppose qu'ils sont tous morts. Mais il y en avait sur d'autres planètes du système, peut être que leur race a survécu mais comme ils vivent dans ces "tunnels du warp" il en reste peut être (en gros, c'est comme les Skavens qui vivent dans des tunnels sous terre, ce qui fait que personne ne sait qu'ils existent, sauf que là c'est les tunnels de l'univers).

Les sœurs du silence on elle était déjà évoquée?

Non.

Sinon dommage que ce soit ce format, 238 pages, c'est très très court je trouve!

Surtout que c'est 238 pages dans un format type semi-poche, soit plus petit que les autres hardback. Donc en vrai, c'est bien moins que 238 pages (et c'est sans compter la mise en page). Un format bâtard, uniquement utilisé pour les Black Library Anthology de 2011/2012 et 2012/2013, puis abandonné pour 2013/2014.

Voici une comparaison pour que vous compreniez bien le format à la con que c'est:

1 roman hardback classique et 1 semi poche, tous deux de 400 pages. Au milieu, Slaughter.



Le bâtard est plus petit qu'un hardback normal, mais légèrement plus grand qu'un semi poche. Sachant que la typographie est la même que pour le hardback normal, les 238 pages seraient moins dans le format classique (pages plus grandes, plus de mots par page, donc moins de pages).

Et pour comparer avec les autres du même format:




Pourquoi la BL a décidé de revenir sur un format utilisé précédemment que sur 2 livres, en édition limité, et d'il y a 3 ans. Mystère et diversité.



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6587
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: I Am Slaugther - I - Mon nom est Carnage de Dan Abnett

Message par Caddon Varn le Lun 14 Déc 2015 - 16:38

Waah, méga review ! J'aimerais bien le lire, dis donc !^^
+1, comme on dit !!


"Pourquoi devrais-je craindre le démon? Il n'a aucun pouvoir sur moi."
                                                                                      -Frère-Capitaine Castavor Drak des Grey Knights

 :inquisition:
Mon chapitre perso : Golden Arrows

Caddon Varn
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 604
Age : 16
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: I Am Slaugther - I - Mon nom est Carnage de Dan Abnett

Message par Dies Irae le Sam 23 Jan 2016 - 9:56

Quelques bémols tout de meme.

Nico. a écrit:
la représentante de l'Inquisition. Celle ci lui explique qu'il ce passe des choses extrêmement graves, que les Imperial Fists sont foutus et qu'une menace exceptionnelle arrive sur Terra.

Elle est beaucoup plus énigmatique, elle dit que dans 6 semaine les IF auront besoin de soutien. Pas plus.


Nico. a écrit:Pour faire simple, TOUS les Imperial Fists vont se retrouver sur une planète pour anéantir une race xenos ressemblant à des Skavens (si si).  
 

La je vois pas où c'est !!! Insectes de taille humaine avec une armure chitineuse (pour les types les plus communs) ok mais skavens je vois pas où ils les décrivent comme çà. Perso je les voit plus comme des zergs ! mais bon çà doit être mon coté joueur de Starcraft et entomo.



Nico. a écrit: Les Space Marines se croient invincibles, ils sont arrogants face aux xenos,

Non en fait ! Du moins pas pour Slaughter qui les compare aux IF, il les voient comme eux des vétérans, des guerriers se battant pour défendre leur "palais" ici le nid principal.

Daylight lui demande quand il arrive aux pires doutes : sont ils les seuls derniers IF en vie? que faire sur un monde ou même la planète est contre toi ? les IF eux sont des défenseurs nés ils tiennent le terrain mais ici comme le terrain est changeant et traître .....

Dies Irae
Space Marine
Space Marine

Messages : 199
Age : 41
Localisation : Oullins

Revenir en haut Aller en bas

Re: I Am Slaugther - I - Mon nom est Carnage de Dan Abnett

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:30


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum