The Beast Arises - II - Predator, Prey de Rob Sanders

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The Beast Arises - II - Predator, Prey de Rob Sanders

Message par Nico. le Sam 9 Jan 2016 - 19:28

En Janvier 2016 sort le roman Predator, Prey de Rob Sanders, le deuxième livre d'une série de 12 romans.

Présentation:



==> Predator, Prey Hardback

After centuries of peace, the Imperium is thrown into panic as human worlds everywhere are menaced by orks. In a relentless tide of slaughter, ork attack moons destroy planet after planet with gravity weapons of unstoppable power. On Terra, the High Lords are paralysed by the scale of the threat, and fail to take any effective action. With entire Space Marine Chapters missing, or known to have been wiped out, does anyone have the will and the power to rise to the Imperium’s defence?

Après des siècles de paix, les orks qui menacent l'ensemble des mondes humains sèment la panique au cœur de l'Imperium. À l'origine d'innombrables massacres, les lunes d'attaque orks détruisent les planètes les unes après les autres, employant des armes gravitiques contre lesquelles l'Humanité est impuissante. Sur Terra, les Hauts Seigneurs restent paralysés face à l'envergure de cette menace, incapables de mener la moindre action efficace. Alors que la nouvelle de l'extermination d'un chapitre entier de space marines se propage, qui saura se dresser en défenseur de l'Imperium ??

256 pages • Janvier 2016 • ISBN 9781784961909 • Illustration de Victor Manuel Leza Moreno




logo2


Dernière édition par Nico. le Dim 24 Avr 2016 - 23:17, édité 2 fois



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6593
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Beast Arises - II - Predator, Prey de Rob Sanders

Message par Nico. le Mar 19 Jan 2016 - 19:31


Et voici mon retour sur le deuxième tome de la série 2016 de la Black Library.

- Scénario et mise en scène : 3/5

Le roman a une petite introduction sympathique expliquant que la grandeur de l'Humanité l'amène  à sa perte, chaque succès force les xenos à s'adapter génétiquement et supplanter les humains. Dans tous les cas, l'Humanité va échouer si elle cherche trop à se développer.

Petit point de départ sympathique avant d'entrer dans l'histoire.

Le livre reprend là où s'était arrêté le premier, les Orks sont arrivés et commencent à détruire des tas de mondes avec une vitesse record, pendant que l'Imperium ne forme pas de défense adéquate et que sur Terra les hauts dignitaires ne comprennent pas l'importance de la crise et continuent leurs petits jeux politique.

Bref, pour faire simple, cela ne change pas trop du premier sauf que désormais des tas de mondes sont anéantis par les Orks. Orks que l'ont ne voit quasi pas du livre d'ailleurs, un peu étonnant pour une série sur leur invasion, mais ce ne sont que les 2 premiers tomes sur 12 on va dire.

Sur Terra la politique est toujours intéressante, même si ça n'innove pas beaucoup par rapport au premier tome, au final on en reste au même point: l'Inquisition & les Assassins sont conscients du danger pendant que les autres ne s'occupent que de leurs magouilles.

Le livre aborde plusieurs personnages, plusieurs endroits et plusieurs aspects de l'Imperium. Nous avons droit à des humains sur une planète envahie, des membres du Mechanicus attaqués sur leurs mondes forge, des Space Marines défendant leur monde forteresse et les hauts dignitaires sur Terra. C'est sympathique d'avoir plusieurs aspects, sauf qu'en si peu de pages (240) d'avoir autant de personnes et de lieux ne permet pas de développer suffisamment chaque partie. J'ai trouvé ça dommage, on n'a l'impression de n'avoir que des aperçus de ce que l'histoire pourrait aborder.

Côté Mechanicus, il y a des dissensions entre ceux qui veulent se battre et ceux qui veulent partir. Globalement, l'Adeptus Mechanicus accepte d'abandonner ses mondes forges pour se replier sur Mars, l'Omnissiah ne demande pas des vies. Mars est plus important que tout le reste, que l'Imperium. D'ailleurs il arrive aux oreilles des assassins que le Fabricator Général de Mars aurait pour projet d'utiliser une puissante machine pour faire bouger Mars, et sauver la planète, en abandonnant l'Imperium à son sort... les membres du Mechanicus ne veulent pas se battre et mourir pour l'Empereur comme lors de l'HH.

En parlant des Assassins, le Maître de Chapitre Vangorich est toujours aussi cool, LE personnage de la série pour le moment. Il a encore des scènes rien que pour lui. Les Assassins dans leur ensemble sont vraiment montrés comme ceux qui sont à part, qui comprennent ce qu'il ce passe et ont des moyens d'agir partout pour influencer dans le bon sens (= protection de l'Imperium). Ils surveillent tout et agissent dans l'ombre pour l'Imperium et non pour la gloire.

Seule la jeune Inquisition a aussi conscience du problème mais au lieu d'agir directement comme les veulent les Assassins, l'Inqui cherche plutôt à s'insérer dans les réseaux et s'allier avec les Assassins pour gagner du poids politique... sauf que les Assassins n'ont pas envie de jouer des petits jeux mais d'agir plus directement. Tensions en perspective...

Résumé rapide de l'histoire:

Spoiler:
Les Orks envahissent plein de mondes un peu partout, mais personne ne semble vraiment s'en inquiéter. Les SM n'arrivent pas à les stopper. Sur Terra presque tout le monde s'en fou.

En gros, ça blablate un coup sur Terra avec les Assassins qui tentent de faire bouger les choses, niveau SM ça se fait péter, le Mechanicus ne pense qu'à Mars et les humains de basent sont abandonnés.

Il ne se passe au final pas grand chose, à la fin seulement les Black Templars ont l'idée de réunir tous les SM pour une lutte organisée (on verra ça au tome 3 ?), sur Terra rien ne bouge vraiment, et les Orks on ne les voit pas.

Ah et comme truc final, la grosse révélation: Slaughter, le héros du premier tome, est le dernier Imperial Fist vivant. Super. On ne s'y attendait pas.

Bref, on va assister à une refonte des IF par les Chapitre descendants, ça ce voit arriver (vu qu'il n'y en a que pour les chapitres descendants des IF pour le moment).

Petit truc à noter: les SM qui battent en retraite c'est rare, et ils ont du mal à le faire d'ailleurs.

L'histoire n'est pas mauvaise, mais qu'est ce que c'est mou. Cela manque de pêche, c'est lent, il y a trop d'histoires dans différents lieux par rapport au nombre minimes de pages. Au final rien n'est vraiment abordé en profondeur (merci la BL et les livres de 240 pages format petit). Ce livre aurait pu être la 2ème partie du premier tome et faire un vrai roman de 400-450 pages au lieu de deux.

Ouais ok c'est le début de la série, il y aura 12 tomes il faut prendre son temps... mais dans ce cas autant le faire bien avec des histoires approfondies et pas changer les 3/4 des personnages à chaque tome pour faire des sous intrigues qui se terminent parfois en 200 pages.

Là il n'y a jamais vraiment de tension, où est l'enjeu ? Tout le monde se fiche de l'invasion, on ne voit jamais les Orks et de toute façon on sait qu'à la fin du tome 12 l'Imperium vaincra (sinon pas de 41ème millénaire)... Pour le moment le scénario n'est pas des plus palpitants, les seuls passages vraiment intéressants sont sur Terra et avec les Assassins, le reste je m'en fichais totalement (notamment les humains sur une planète envahie, ou le sort des Fists Exemplar et leur monde forteresse).

- Style et écriture : 4/5

Rob Sanders est très bon, c'est bien écrit, agréable à lire, vraiment rien à redire là dessus.

- Intérêt fluff : 3/5

Pas beaucoup de choses, mais j'ai noté quelques trucs.

Les diverses branches et organisations dirigeants l'Imperium ne sont pas faites pour s'entendre, elles ont dès le départ un but opposé (afin d'éviter de trop grosses alliances et concentration de pouvoirs). Les Assassins sont là pour servir l'Empereur/l'Imperium et faire en sorte que les autres organisations restent honnêtes. Ils sont des régulateurs, les seuls vraiment préoccupés par le sort de l'Imperium.

L'Inquisition est jeune, elle cherche des leviers et de l'aides auprès des autres.

Peu humains quittent leur planète, voir leur cité Ruche, du coup ils n'ont vu xenos... l'arrivée des Orks est un choc.

Les Fists Exemplar n'ont pas de couleur d'amure. Ils sont le premier Chapitre fondé auprès des Imperial Fists, étant donné que leur premier Maître de Chapitre était le premier à avoir été pour la création des Chapitres selon le Codex. Dorn ne voulait pas et l'avait puni... puis s'est rendu compte qu'il avait raison et lui a fait cet honneur en le nommant premier Maître de Chapitre et en disant que tous devraient prendre exemple sur les Fists Exemplar.

Lors de la Seconde Fondation, les IF se sont divisés: ceux qui étaient favorables au codex sont allé chez les Fists Exemplars, les vétérans plutôt portés vers les croisades sont allé avec Sigismund et les Black Templars, les plus jeunes sont pour la plupart allé avec Alexis Pollux et ses Crimson Fists, et certains défenseurs de Terra ont suivi un héros de cette bataille chez les Excoriators.

- Appréciation personnelle : 3/5

Le livre n'est pas mauvais en soit, mais j'ai vraiment l'impression qu'ils auraient pu faire 1 seul livre de 400-450 pages plutôt que deux de 200 et quelques pages.

Il reste une introduction, un peu lente, des événements. Pour le moment il n'y a aucune tensions, je ne me suis pas attaché aux personnages étant donné que les 3/4 changent entre le tome 1 et 2 (sauf le superbe Maître Assassin) et qu'on ne les reverra peut être pas tous ensuite.

Je ne sais pas, d'un côté c'est pas mal, c'est bien écrit, l'aspect politique est intéressant, et de l'autre on s'ennui (passages avec les SM). La faute a un format BEAUCOUP trop court, c'est n'importe quoi de faire une série de "longues novella", comment avoir des histoires approfondies ? Fouillées ?

Un début de série un peu lourd, ce deuxième tome ne fait pas avancer grand chose par rapport au premier. Et surtout, où sont les Orks ?????

Total : 13/20



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6593
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum