Skitarius de Rob Sanders

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN :

0% 0% 
[ 0 ]
25% 25% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 2 ]
25% 25% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

Skitarius de Rob Sanders

Message par Nico. le Sam 2 Juil 2016 - 14:51

Présentation:



==> Skitarius Semi-Poche

Les skitarii sont les soldats du Dieu-Machine, les légions infatiguables de l’Adeptus Mechanicus. Ils sont des guerriers saints, et ils portent la parole de l’Omnimessie à travers la galaxie, détruisant les technologies xenos et renégates, et poursuivant leur quête insatiable de savoir. La nouvelle de la découverte d’une technologie que l’on pensait perdue depuis des millénaires pousse la légion skitarii du commandeur Alpha Primus Haldron-44 Stroika à affronter les forces du Chaos sur un monde forge corrompu. Mais lorsque qu’un cataclysme impre´visible coupe toute communication entre Stroika et sa hiérarchie, il doit rassembler et ses troupes et defaire les forces des Iron Warriors, ou payer le prix de la défaite.

240 pages • Juillet 2016 • ISBN 9781780302713 • Illustration de ????




logo2


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8317
Age : 28
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Skitarius de Rob Sanders

Message par PetitPierre le Lun 4 Juil 2016 - 7:22

Iron Warrior vs Mechanicus : Je prends !!!
L'eveil de la bête 4 : Je prends !!!

Smile


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- Pierre Forge Tranquille, c'est sur ma page FB pour voir MON TRAVAIL
- Ou sur le Web chez Pierre Forge Tranquille
avatar

PetitPierre
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2366
Age : 34
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Re: Skitarius de Rob Sanders

Message par Rhydysann le Mar 19 Juil 2016 - 21:12

Après une petite pause niveau livre BL pour d'autres univers connus(dragon âge) ou pas, voici ma critique du bouquin que j'ai acheté hier, fini cette après-midi. Je précise je suis de loin un expert de l’Adeptus Mechanicus, pour ne pas dire néophyte, donc il se peut que sur certains termes je me trompe. Et de surcroît, je n'ai jamais été fan de ceux-ci.

-Scénario et mise en scène = 2/5

Pour commencer, commençons par le début, le scénario. Un explorateur de l’Adeptus Mechanicus et sa légion de skitarii après avoir découvert les plans d’une vieille arme, qui permet de « détruire » les tempêtes Warp décident avec le commun accord du monde forgé à laquelle il appartient, de l’utiliser pour récupérer un autre monde forge qui referme bien des secrets, qui a été englouti il y a fort longtemps par une tempête Warp. Cela marche à moitié et l’Adeptus Mechanicus peuvent accéder à la planète, quoique la moitié de leurs troupes ne soit pas au point de rendez-vous, surement perdu dans le warp.

Nous allons donc suivre l’invasion de la planète par les yeux du primus skiatrii, le chef de la légion skitarri, Haldron-44 Stroika, soit Stroika. Alors celui-ci est froid comme personnage, un vrai robot Laughing  , on ne s’attache pas à lui, comme si Sanders l’a fait exprès, pour montrer la froideur des skitarii, et de l’Adeptus Mechanicus. Stroika n’est qu’un serviteur du dieu de fer, et puis c’est tout. Quant aux aux autres personnages, ce n’est pas mieux, eux, sont à la limite de l’inutile pour la plupart. Je dirai que Sanders, l’a fait exprès, de rendre ces personnages ainsi, certains aimeront peut-être, mais cela n’est pas mon cas.

Pour le reste de l’histoire et du scénario, c’est principalement du bolt porn, pour ne pas QUE du bolt porn, et pour une fois que ce n’est pas du bolt porn SM. Le scénario a très peu de profondeur, tout s’enchaine vite, trop vite. J’ai même l’impression qu’il manque des chapitres entiers par moments tellement ça va vite. Peut-être que le scénario aurait été meilleur, et je pense qu’il l’aurait été bien meilleur, si le bouquin se serait allongé d'au moins minimums 150 pages en plus. Car là pas le temps d’approfondir le scénario du bouquin, tellement il y a peu de pages ! Néanmoins on voit que Sanders par certains passages essaye de se rattraper et d’enlever ce côté bolt porn du bouquin, malheureusement sans succès.

Spoiler:
Je pense surtout à une scène dans le laboratoire, et au début du bouquin.
Outre ce côté bolt porn détestable, deux autres aspects sont à mes yeux horribles, le franglais, avec les unités en franglais, beurk. Et pour finir ce côté « catalogue » du bouquin. On a l’impression que par certains passages, ils ne montrent que les unités skitarii, pour dire « regardez comment la légion skitatrii c’est classe, vite achetez les figurines maintenant ». Mais encore une fois Sanders limite la casse, par certain choix fait dans le bouquin.

Spoiler:
Du genre ils se font martyriser tout le bouquin.
On ressent clairement que le livre est une commande, et que Sanders n’avait pas forcément envie de le faire (peut-être que je me trompe, ou non.)
Pour finir sur tous les côtés négatifs du bouquin, je dirai que n’attendez pas de voir beaucoup d’Iron Warrior, ils arrivent au bout de 200 pages, et à ce moment il ne reste que 60 pages. Par contre un personnage assez important provenant tout droit de l’HH apparait avec

Spoiler:
Idris Krendll, et il sera surement là au tome deux, avec un plan démoniaque.
Tout comme la coupure avec le supérieur des Skitarii, pareil, c’est à 200 pages. D’ailleurs vraiment déçu par cela, je voulais voir comment se débrouillent les skitarri sans supérieur, la remise en question de la Légion et tout et tout, mais nan rien.

Passons maintenant aux points plus positifs du livre. Je pense notamment aux majestueuses descriptions que nous fait Sanders des batailles. De ce côté nickel. Aussi au fait que voir de l’Adeptus Mechanicus combattre l’Adeptus Mechanicus du chaos (oublié le nom) c’est sympa. Sinon les Iron Warrior font quand même une entrée fracassant bien badass(au bout de 200 pages) dans le roman. Un autre côté bien sympa, et le fait que le côté glauque de l’Adeptus Mechanicus est bien là, tout comme le fait que les personnages sont vraiment montrés comme des robots. Pour finir le côté fluff mais cela on verra plus tard, ou bien encore surtout une fin ouverte qui annonce un tome deux explosifs. D’ailleurs mon hypothèse que le tome un n’est là que pour insérer le tome deux. Mais pour cela il faut lire le livre. La fin d’ailleurs est l’une des seules bonnes parties du bouquin, qui surprend, et que j’ai bien aimé. Je ne m’attendais par vraiment à cela.

Bref outre quelques rares passages dans le roman, et la fin, si vous lisez ce livre c’est principalement pour voir des skitarii se taper contre le mechanicium démoniaque et des Iron Warrior (et le fluff mais on verra cela plus tard)  

- Style et écriture = 3/5

Outre le franglais, Sanders ce débrouille bien.  Vraiment rien à dire de plus.  À part qu’il a quand même fait un bouquin assez noir et barbare, assez sympa comme style.

- Intérêt fluff = 5/5

Bon, niveau fluff, le bouquin est bourré à craquer de cela. On comprend comment fonctionne une légion skitarii. Comment ils pensent, marchent, sont dirigés, quelles armes ils utilisent etc.…
Beaucoup de fluff sur le mechanicium aussi. Comment ils forgent leurs machines démoniaques, leurs façons de penser etc.…
Bref une bible de fluff niveau Adeptus Mechanicus, et dark mechanicus.
Une autre chose intéressante, sont les bonnes comparaisons entre comment fonctionnent les Légion Skiatarri par rapport aux SM ou AM/GIMP. Ou bien comment ceci aurait réagi ou pensait  par rapport à la Légion. De plus que le fait que l’Omnemessie et l’esprit de la machine soient bien présents tout au long du bouquin, telle une garde impériale qui crierait pour l’Empereur tous les cinq secondes.

Niveau Iron Warrior par grand-chose.

- Appréciation personnelle = 2/5

Déçu, à part une mine de fluff, ce bouquin n’est qu’un petit roman au mini format, qui empêche le livre de peut-être devenir un bon livre, alors que je pense qu’il aurait pu avec plus de pages, et qui ne contient presque que du bolt porn. Pour moi, j’ai vraiment l’impression que ce premier tome, est vraiment là pour pouvoir insérer, le deuxième. J’attends donc beaucoup du deuxième tome que je lirai, on verra bien. Je ne conseille donc pas le bouquin, sauf pour les fans de l’Adeptus Mechanicus, et ceux qui veulent en apprendre plus. (Après je précise, cela n’est que mon point de vue, donc si vous êtes intéressé, lisez le et vous verrez, peut-être que votre avis ne sera pas le même que le mien).

Bref à quand le retour d’un bon roman sur la Garde Impériale !!!!!


Je l'ai noté moyen, pour le fluff.


- Note globale = Total des points 12/20


avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1503
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Skitarius de Rob Sanders

Message par Nico. le Mar 19 Juil 2016 - 21:29

Merci beaucoup pour cette longue critique qui ne fait que corroborer ce que je craignais: du bolt porn catalogue pour l'Adeptus Mechanicus. En même temps deux livres qui sortent au même moment que les unités...

Cela ne me donne pas envie d'acheter l'omnibus, à voir la critique du second livre.


+1


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8317
Age : 28
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Skitarius de Rob Sanders

Message par Variel le Mar 19 Juil 2016 - 21:41

Merci pour ta critique !

La seule raison pour laquelle j'aurais pu acheter Skitarius aurait été les Iron Warriors, mais s'il ne sont presque pas présents et qu'il n'y a pas de fluff sur eux... Et puis de base l'Adeptus Mechanicus est la seule armée de 40k que je n'aime pas...


- Si Variel réchappe vivant de cette folie, il viendra chercher l'enfant une de ces nuits, où que tu te caches.
- Il ne nous trouvera peut-être pas.
L'hilarité de Talos finit par se calmer, mais il continua à sourire.
- Prie pour qu'il ne le fasse pas.

nightlords

Venez voir :
- Les Hawk Angels / - LdS 11 / - Roman 40K : La Désolation de Malerek / - LdS 13 / - Eternal Warriors
avatar

Variel
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 995
Localisation : Echo of Damnation

Revenir en haut Aller en bas

Re: Skitarius de Rob Sanders

Message par Rhydysann le Mar 19 Juil 2016 - 22:53

Dans le tome 2 il risque d'y en avoir pas mal des Iron Warrior.

Le problème c'est que le seul personnage "classe" du bouquin(dont je tairai le nom), est le héros du bouquin 2, donc j'ai quand même envie de savoir la suite. J'espère vraiment que le tome 2 sera mieux.(le résumé a l'air mieux, mais pour ce que valent les résumés des fois). Et surtout aussi la fin du tome 1 fait une transition pour un tome 2, qui normalement devrait être meilleur.


avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1503
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Skitarius de Rob Sanders

Message par Emperor le Mer 20 Juil 2016 - 19:24


Hmm... Je dois dire que j'hésite vraiment là.

D'un côté je suis tout plein de mépris envers le placement produit et le format rikiki ; et donc envers le livre en lui-même qui s'avère être l'archétype même de l’œuvre alimentaire pour un auteur.

Mais en même temps j'ai aussi quelques bonnes raisons de le lire puisque :

- je suis un fana du Mechanichus et de la déshumanisation technologique de ses représentants
- j'aime bien ce que fait Sanders
- je suis intrigué par ton :
"...bouquin assez noir et barbare..."
car si c'est comme avec les IW de Werner ou même ceux d'Annandale dans l’Éveil de la bête tome IV (en tout cas le peu que j'en ai lu jusque-là), je dis oui !

En tout cas, sympa ta critique Rhydysann okay




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4251

Revenir en haut Aller en bas

Re: Skitarius de Rob Sanders

Message par Anton Narvaez le Jeu 21 Juil 2016 - 16:50

+1 pour ta review.

Je suis bien d'accord avec toi concernant le Fluff.
Par contre le premier chapitre d'exploration au début du bouquin j'ai adoré. Plutot que Bolt-porn je lui ait trouvé un coté SF Planet Opéra des années 70 et 80 bien cool.

Après ça reste une Novella placement de Produits GW malheureusement.
avatar

Anton Narvaez
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 597
Age : 28
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Skitarius de Rob Sanders

Message par Nanodesst le Jeu 21 Juil 2016 - 17:58

Je n'ai lu qu'une partie de ta review, les première ligne de ton résumer et ta note concernant le fluff me suffisent à me donner envie de le lire ! Very Happy


In dedicato imperatum ultra articulo mortis

(Pour l'Empereur au-delà de la mort)
avatar

Nanodesst
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 619
Age : 20
Localisation : Rennes

https://www.flickr.com/photos/134040965@N07/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Skitarius de Rob Sanders

Message par PetitPierre le Ven 22 Juil 2016 - 8:12

Carrément, ca me tente bien moi aussi, et un peu de bolt-porn de temps en temps ca n'a jamais fait de mal !!! J'en ai pas encore lu ... hi hi hi
Surtout avec du mechanicus, ca doit etre rigolo !!!

Ca se passe à quelle période par contre ?


_______________________________________________
Le progrès technique est comme une hache qu'on aurait mis dans les mains d'un psychopathe.
- Albert Einstein -

- Pierre Forge Tranquille, c'est sur ma page FB pour voir MON TRAVAIL
- Ou sur le Web chez Pierre Forge Tranquille
avatar

PetitPierre
Maitre de chapitre
Maitre de chapitre

Messages : 2366
Age : 34
Localisation : Angers

https://www.facebook.com/laforgetranquille/photos/?tab=albums

Revenir en haut Aller en bas

Re: Skitarius de Rob Sanders

Message par Capitaine Felix le Ven 22 Juil 2016 - 20:44

Merci pour ta critique, Rhydysann.

Excellent! J'ai beaucoup hésité sur ce roman. J'ai pu le feuilleter à la Fnac. Craignant un boltporn, je ne l'ai finalement pas acheté. Mais là, s'il y a du fluff....Peut-être dans le tome 2.
avatar

Capitaine Felix
Scout
Scout

Messages : 84
Age : 35
Localisation : Sud-ouest de la France (Terre)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Skitarius de Rob Sanders

Message par Rhydysann le Ven 22 Juil 2016 - 23:29

Pour ceux qui hésitent, personnellement je ne vous conseillerai pas le bouquin, mais si vous aimez le bolt porn, les trucs glauques, et bien noirs en masse, le fluff sur l'Adeptus Mechanicus, vous pouvez y aller, prenez le, vous passerez peut-être un meilleur moment que moi.

Emperor a écrit:Mais en même temps j'ai aussi quelques bonnes raisons de le lire puisque :

- je suis un fana du Mechanichus et de la déshumanisation technologique de ses représentants
- j'aime bien ce que fait Sanders
- je suis intrigué par ton :
"...bouquin assez noir et barbare..."

car si c'est comme avec les IW de Werner ou même ceux d'Annandale dans l’Éveil de la bête tome IV (en tout cas le peu que j'en ai lu jusque-là), je dis oui !

Si tu aimes la déshumanisation des personnages(bien présente dans le bouquin) et les trucs bien noir et barbare, tu peux foncer, je pense tu aimeras. Même si personnellement je n'aime pas sa.

Anton Narvaez a écrit:Je suis bien d'accord avec toi concernant le Fluff.
Par contre le premier chapitre d'exploration au début du bouquin j'ai adoré. Plutot que Bolt-porn je lui ait trouvé un coté SF Planet Opéra des années 70 et 80 bien cool.
Huuuuuuuum pas convaincu, j'ai plus vu un côté, démarrage de l'histoire tout en faisant de la pub pour les figurines, et en présentant les skitarii personnellement Laughing .

Anton Narvaez a écrit:Après ça reste une Novella placement de Produits GW malheureusement.
Oui très déçu de cela alors que je trouve que le bouquin  aurait pu être bien mieux exploité, et donner un truc plus que correct. On verra sur le tome 2, peut être que Sanders ce rattrapera.

Petit Pierre a écrit:Ca se passe à quelle période par contre ?
Époque actuelle de 40K.

Bonne chance pour ceux qui vont lire le bouquin, et j’espère voir vos critiques, pour voir ce que vous en avez pensé!


avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1503
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Skitarius de Rob Sanders

Message par Emperor le Mer 10 Aoû 2016 - 21:21


Pas top en effet, et pourtant je suis fan de la faction.

Mais bon, comme l'ont dit mes confrères au-dessus : œuvre de commande, catalogue des nouvelles unités anglicisé (imbuvable tant les occurrences sont nombreuses et rassemblées en tas dans les descriptifs)...

Mais avec à la fois :
- pas assez de descriptions des unités, ce qui permettrait de mieux se les représenter. Je suis pourtant pas un bleu mais ayant quelque peu lâché le reluquage des nouvelles figouzes depuis un certain temps, hé bah j'ai eu du mal à les visualiser. Idem pour les technologies utilisées (pour l'armement de poing notamment). On a les noms des arquebuses nucléaires, machins à rayons et tout  mais on ne voit pas trop comment ça marche. Dommage car l'effort d'étayage et d'explication technologique me parait primordial
- trop de descriptions redondantes sur la gestion des combats et sur les combats en eux-même, qui deviennent très lourds, très loooongs et donc très chiants à lire

Et pourtant, l'esprit du Mechanicus est très bien cerné par Sanders. C'est un quasi sans faute en terme de fluff et d'ambiance "esprit de la machine", vraiment, mais qui est extrêmement gâché par un manque d'inspiration flagrant de l'auteur, qui se noie littéralement dans les descriptifs techniques répétitifs (sans réussir à peindre correctement les unités...), au détriment de l'équilibre de son scénario. Il y a extrêmement peu de dialogues (en fait j'en ai rarement vu aussi peu), ce qui donne un tout très peu digeste.

On est loin du quasi parfait équilibrage que nous présentait Mc Neill dans sa trilogie martienne, et qui malgré des monceaux de notions techniques abordées arrivait à contrebalancer tout ça avec sa mise en scène léchée et ses nombreux dialogues qui faisaient office de coupures salvatrices. Ici, aucune coupure.

En bref, une première partie très moyenne que voilà. Sanders est bon, ça se ressent bien (bon style d'écriture, il connait le sujet et sait le traiter), mais quand il n'est pas motivé, rien à faire... J'ai eu du mal à le lire.

Quand même bien aimé ces orks montagnards et territoriaux du début. Original ! Very Happy




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4251

Revenir en haut Aller en bas

Re: Skitarius de Rob Sanders

Message par blackout31 le Dim 5 Mar 2017 - 19:03

Petit retour sur ce bouquin qui est lui aussi petit... dans tous les sens sauf le prix...

Je ne reviendrais pas sur l'absence de scénario et de personnages à forte valeurs ajoutées (ou a valeur ajouté tout cours d'ailleurs...).
Rhydysann a de plus très bien résumé tout ça

Ce bouquin c'est comme les films de Noel à 15h sur W9 le dimanche, ça se regarde en siestant (du verbe siester si si !) donc ne vous attendez pas à du suspense, de l'attachement ou autres, on devient aussi un skitarii en fait.
après je n'ai rien trouvé de rédhibitoire non plus, et c'est environ 160 pages seulement... et le point du vue est quand même original (et certes difficile à retranscrire, un skitarii a moins de liberté qu'un tech-priest)

Au final je trouve que 14€ (je l'ai eu d'occaz pour ma part) pour ça c'est du vol, encore 300 pages même mauvaise ça se justifie... mais là BL tend le baton pour se faire battre mais c'est un autre sujet.

11/20 pour ma part


avatar

blackout31
Scout
Scout

Messages : 92

Revenir en haut Aller en bas

Re: Skitarius de Rob Sanders

Message par Rhydysann le Dim 5 Mar 2017 - 19:32

Merci pour ton retour +1!
Et oui c'est carrément du vol, je pense que la BL a quand même dû avoir quelques retours sur les formats débiles de ces bouquins, que ce soit pour la série Beast Arise ou celle-ci et ont compris que les gens n'aiment pas ce format et le méprisent ce qui n'arrangerait pas leur vente, enfin je l'espère.


avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1503
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Skitarius de Rob Sanders

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum