[Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par Nico. le Mer 30 Nov 2016 - 22:06

En Décembre 2016 sort le tome 41 de la série Horus Heresy.

Présentation:



==> The Master of Mankind Hardback

While Horus’ rebellion burns across the galaxy, a very different kind of war rages beneath the Imperial Palace. The ‘Ten Thousand’ Custodian Guard, along with the Sisters of Silence and the Mechanicum forces of Fabricator General Kane, fight to control the nexus points of the ancient eldar webway that lie closest to Terra, infested by daemonic entities after Magnus the Red’s intrusion. But with traitor legionaries and corrupted Battle Titans now counted among the forces of Chaos, the noose around the Throneworld is tightening, and none but the Emperor Himself can hope to prevail.

Tandis que la rébellion d'Horus brûle à travers la galaxie, un genre très différent de guerre fait rage sous le palais impérial. La garde custodienne "les Dix Mille", avec les sœurs du silence et les forces du Mechanicum du fabricator général Kane, luttent pour contrôler les points de raccordement de l'ancienne voie eldar la plus proche de Terra, infestée par des entités démoniaques après l'intrusion de Magnus le Rouge. Mais avec les légionnaires renégats et les Titans des Bataille corrompus maintenant parmi les forces du Chaos, le noeud autour du Monde Trône se resserre, et seul l'Empereur lui-même peut espérer l'emporter.

400 pages • Décembre 2016 • ISBN 9781784965365 • Illustration par Neil Roberts



Artwork complet:

Spoiler:




logo2



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6702
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par Nico. le Mer 30 Nov 2016 - 22:07

Et la critique que pas mal de monde attendait:

- Scénario et mise en scène : 5/5

Cela fait 5 ans que la guerre secrète a commencé, l'arrivée impromptue de Magnus a ouvert la webway donnant accès à la salle du trône aux forces démoniaques. Les créatures du warp arrivent sans relâche dans les multiples couloirs de la webway. La résistance s'organise autour du dernier bastion, une grande citée Eldar. Si elle chute, la salle du trône est vulnérable. Depuis 5ans les Custodes et les Soeurs du Silence se battent en secret, aidés par le Mechanicum. Les Imperial Fists n'ont pas le droit d'y aller. Les Custodes étaient 10 000, il en reste désormais moins de 1000. L'Empereur est sur son trône depuis l'arrivée de Magnus, immobile, silencieux, à se battre psychiquement contre les invasions du Warp.

Nous assistons donc au tournant de cette guerre secrète, les forces l'Imperium sont fatiguées et en sous effectifs, alors que celles du warp semblent sans fins et sont maintenant soutenues par quelques SM renégats (WE & WB). L'Empereur a laissé Dorn et Terra sans indications depuis toutes ces années, il ne communique qu'avec certaines Custodes via des rêves. Les Custodes sont la parole de l'Empereur, nul ne peut les contredire (même pas Dorn).

Le scénario aborde le point de vue d'un Custodes, d'un éminent membre du Mechanicum, du seul et unique SM loyaliste envoyé dans la webway (un Blood Angel), d'un Soeur du Silence et d'une humaine pilote d'Imperial Knight. Hors balise spoiler je vais faire simple, en gros le livre montre comment les dernières poches de résistances tiennent et l'ultime plan que prépare l'Empereur pour terminer cette guerre. Le reste, en spoiler:

Spoiler:
L'Empereur ne peut rien faire physiquement tant qu'il est sur le trône à se battre contre les forces du warp, il donne ses ordres à certains Custodes par des rêves. Le long du livre on suit Ra, l'un des 20 plus hauts gradés des Custodes, à qui l'Empereur raconte des tas de choses sur sa vie, son passé, ses motivations. On assiste donc à un bout de l'enfance de l'Empereur (!!! Très très lointaine, je vous laisse découvrir ses origines quand vous lirez), un moment pendant la guerre d'unification, un autre où il étudie Angron après l'avoir récupérer pour savoir si avec ses implants dans le crâne il peut être jugé fiable ou non. Mais le plus important reste sa vision pour l'Humanité: avoir un Leader capable d'émettre des lois que les humains respecteront pour éviter de sombrer, mais surtout trouver un moyen d'éviter tout contact avec le warp. Pour ce faire, la webway et son projet secret depuis des décennies permettrait aux humains de voyager, communiquer, à longue distance sans risques, loin des influences néfastes du warp. C'est pour cela qu'il a interdit les psykers chez les SM, il souhaite supprimer les navigator, astropathes et toutes autres personnes ayant des liens avec le warp. Le warp corrompt, c'est par là que passe le Chaos. Le problème c'est que Magnus a tout pété en arrivant comme un bourrin et a permis au Chaos de s'immiscer dans la Webway. Du coup, le grand projet devant sauver l'Humanité est sur le point d'échouer. L'Empereur sait que les Custodes ne tiendront plus longtemps, il doit trouver une autre solution et donne l'ordre aux Soeurs du Silence de débuter la Unspoken Sanction, un ordre bien mystérieux.

Pendant ce temps, les Custodes continuent de se battre dans la webway. Ceux sur Terra cherchent des renforts, ils recrutent tous les membres du Mechanicum, Titans et Chevaliers Impériaux qu'ils peuvent. C'est très intéressant mais je ne veux pas tout dire, j'en reparlerai un peu dans la section fluff.

Je fais un résumé très rapide, hein, je vous laisse la joie de tout lire. La suite de ce spoiler sera de l'ultra spoiler dévoilant la fin, alors attention !

Le Mechanicum désobéi aux Custodes, ils refusent de se replier en voulant protéger le couloir de la webway menant vers Terra. Cela va entraîner une déroute des forces loyalistes.

La Unspoken Sanction c'est en fait que les Soeurs vont chercher des tas d'humains sensibles au warp, soit disant pour les former comme psykers, mais en fait ils seront les 1000 premiers dont l'âme sera envoyée dans le Trône. C'est uniquement grâce à cela que l'Empereur pourra sortir du Trône pendant 1 jour et aller aider les Custodes. Un gros sacrifice en vies, à refaire chaque jour où l'Empereur aurait besoin de sortir du Trône. Grâce à cela, il va dans la webway aider les Custodes. Il est ultra puissant et défonce tout, mais rencontre un démon que même lui ne peut vaincre: le démon du premier meurtre de l'Humanité. A la place il le contrôle et le met dans le corps du pauvre Ra. Ce dernier sera désormais éternellement rongé par ce démon intérieur, l'Empereur lui donne alors un ultime ordre: fuir. Les humains sortent tous de la webway, et après un moment d'hésitation, l'Empereur se résigner à fermer la webway. Ra est bloqué dedans avec le démon, le warp ne peut plus passer sur Terra par cette voie.

Terra est sauvé, mais l'Humanité est perdue. L'Empereur sait qu'il vient là de signer l'arrêt de mort de l'Humanité. La Webway était le seul moyen pour les humains de s'émanciper du warp, sans ça ils vont continuer à voyager dans le warp, utiliser des psykers et subir les tentations du Chaos. L'Empereur dit que l'Imperium va s'éteindre, dans un an, mille ou dix mille, peut importe il est déjà perdu. Tout ce que l'Empereur a cherché à faire durant sa vie était de préparer l'Humanité et de la sauver. Il a échoué. Il n'y a plus d'espoir.

Le scénario est bon, bien ficelé, très intéressant, avec de multiples points de vues et surtout de gros trucs fluff comme on aime sur les Custodes et l'Empereur. Malgré quelques longueurs à mon goût sur certains points, mais rien de grave. Du très bon, vraiment agréable à suivre et dont la portée de la fin fait réfléchir.

- Style et écriture : 4/5

Du ADB de très bon niveau, peut être un moins prenant que sa trilogie NL mais c'est juste un petit avis perso.

- Intérêt fluff : 4/5

Je n'ai pas pris beaucoup de notes, je vous laisserai découvrir le tout. Il y a pas mal de fluff sur les Custodes, les Soeurs, le Mechanicum, mais surtout l'Empereur.

Voici quelques points pour vous faire plaisir:

L'Empereur ne considère pas les Primarques comme ses fils, mais comme des outils. Ils cite Pinocchio pour expliquer pourquoi ses créations l’appellent "père". Quand il parle d'eux il ne dit peur leurs noms mais leurs numéros, le douzième, le seizième, etc.

Angron a subit une examination après sa découverte, ses implants devaient être étudiés. L'Empereur pouvait les enlever, mais ils étaient si fortement implantés qu'ils avaient supprimés des parties du cerveau du Primarque, les supprimer l'aurait encore plus endommagé. On apprend que les implants font disparaître toutes les sensations pour ne laisser qu'une douleur continue. Le porteur est constamment stimulé dans son cerveau, il souffre constamment. C'est seulement lorsqu'il a la rage, qu'il se bat, que le porteur se voit envoyé des stimuli positifs de plaisir apaisant les douleurs.

On a un flashback en rêve pendant son enfance, pendant la chasse des rois lors de la Guerre d'Unification et du triomphe d'Ullanor.

L'Empereur justifie sa place de "tyran" dans le but de guider l'Humanité vers un avenir meilleur. Il voit loin, très loin, et utilise des moyens strictes à des fins lointaines que les autres ne peuvent comprendre. Il créer et utilise des outils à un moment donné, et s'en débarrasse une fois l'objectif accompli.

Pas mal de choses sur les Custodes, sur comment ils sont faits, leurs rôles, leurs différences avec les SM, leur hiérarchie, leur rareté. Et grâce aux points de vue d'humains et du Blood Angel, on voit clairement que les Custodes sont inadaptés aux autres, ils n'éprouvent pas d'empathie, sont toujours directs et francs.

Le Mechanicum pense encore et toujours à eux avant Terra...

Et plein d'autres trucs. Wink

- Appréciation personnelle : 4/5

Vraiment très sympa à lire, malgré comme je le disais à certains moments des petites longueurs (question de goût je pense, quand ça parlait Mechanicum...). C'est très plaisant d'avoir enfin un livre sur les Custodes, cela change des SM classiques. Et puis, on a l'Empereur qui parle, qui se bat, et du fluff sur lui !

Bref, à lire de toute urgence ! J'ai zappé pas mal de trucs dans la critique pour vous laisser la surprise. Wink

Total : 17/20



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6702
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par Vlad le Mer 30 Nov 2016 - 22:24

Merci pour ton retour !

Je me suis vraiment retenu de lire le spoiler, car ce bouquin m'intéresse bien plus que la plupart des romans Heresy sortis depuis un moment, je vais donc essayer de me garder la surprise jusqu'au bout !

Mais déjà ce que tu dévoiles donne envie !

+1 !



Vlad
Primarque
Primarque

Messages : 3001
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par Rhydysann le Mer 30 Nov 2016 - 22:58

Je lis pas l'HH(trop long, pas hyper intéressant pour moi, compliqué de se prendre tous les bouquins) mais je me tiens toujours au courant de son avancé par vos critique principalement. Et que dire, ce bouquin a l'air vraiment cool, du fluff sur l'Empereur bondidioudidiou!
+1



Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1021
Age : 17
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par - Talos - le Mer 30 Nov 2016 - 23:09

17/20 de la part de Nico, je fonce sans poser de questions ! ! ! +1 pour ton retour Smile


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Découvrez mes tutos sur Youtube
Et partagez vos peintures ici ! Very Happy


"Mourrez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.

     

- Talos -
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1673
Age : 27
Localisation : Covenant of Blood

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par Emperor le Mer 30 Nov 2016 - 23:47


Hâte de le lire...

Ça a quand même l'air de reprendre les mêmes thématiques que dans Le Premier Hérétique (Custodes individualistes) et Félon (crocs de boucher, leur étude par l'Empereur et le Mechanicus ; cf. le magos qui avait étudié Angron et qui disposait d'une accréditation de niveau Omnimessie Cool ).

ADB en terrain connu, mais pas trop j'espère, je veux un maximum de nouveautés et d'infos exclusives ange

L'Empereur a l'air bien au-dessus de la mêlée comme on est en droit de l'attendre et on en revient enfin à l'Inhumainement Parfait, tant souillé jusqu'ici, bien trop souvent mis à mal par certains auteurs de cette Hérésie romancée.
Un bon point. Même si je redoute un peu ce qui va découler de cette absence totale de "sentiments" envers les Primarques. Car dans le fluff, c'est Son amitié avec Horus qui l'a empêché de le poutrer directement sur le pont du Vengeful, le laissant donc d'encaisser les lourds dégâts qui le conduiront sur le Trône d'Or pendant qu'il essayait de voir si Horus pouvait encore faire machine arrière. En l'absence de cette "faille", ils devront en trouver une autre, et là je crains le pire... A moins qu'un autre auteur ne vienne tout simplement contredire cet aspect et donner du come back aux sentiments Emperoresque. Rolling Eyes

Merci pour cette Sainte critique en tout cas.

Mais sinon, il envoie du lourd au combat l'Empereur ? Very Happy





Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 3769

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par Bwazaaah le Jeu 1 Déc 2016 - 11:52

J'aurais foncé de base (en bon "fanboy" ou je sais pas quoi, j'achète de base tout ce qui sors sur l'HH), parce que l'Empereur et les Custodes, et que ADB quoi; Mais là, ça me donne encore plus hâte ! =D Merci pour la critique !


Hail to metal!



"Vous me croyez stupide parce que je suis direct" Angron

Bwazaaah
Scout
Scout

Messages : 56
Localisation : Entre mes deux écouteurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par - Talos - le Jeu 1 Déc 2016 - 11:55

@Emperor : concernant les Custodes "individualistes" : en même temps ils poutrent du démon depuis 5 ans, on perdu 90% des leurs et ont l'autorité impériale directement infusée de Papy. Je ne pense pas qu'ils soient si persos que ça, juste que leurs devoirs les empêchent de faire dans le social Razz


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Découvrez mes tutos sur Youtube
Et partagez vos peintures ici ! Very Happy


"Mourrez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.

     

- Talos -
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1673
Age : 27
Localisation : Covenant of Blood

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par Bwazaaah le Jeu 1 Déc 2016 - 12:07

Je crois que pour le côté "individuel", Emperor fait allusion à ce qu'Argel Tal constate dans Le Premier Hérétique, à savoir que les Custodes ne sont pas des soldats, mais des guerriers. Autrement dit, un groupe de Custodes ne mènera qu'une série de duels, là où la majorité des Astartes se comporteront comme un groupe, comme un meute en quelque sorte, chassant ensemble, là où les Custodes seraient des chasseurs individuels ne cherchant pas la coordination.
C'est bien décrit dans Le Premier Hérétique, quand Argel Tal passe d'une admiration des prouesses physiques et guerrières des Custodes à une sorte de... je trouve pas de terme, mais à une vision plus négative de leur individualisme guerrier, en quelques instants.


Hail to metal!



"Vous me croyez stupide parce que je suis direct" Angron

Bwazaaah
Scout
Scout

Messages : 56
Localisation : Entre mes deux écouteurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par - Ghost of Arkio - le Jeu 1 Déc 2016 - 13:10

+1 aussi pour la review express même si pas ébarbée de fautes de flapp,

du seul et unique SM loyaliste envoyé dans la webway (un Blood Angel)
.. donc ADB est enfin parvenu à se faufiler à travers le blocus concernant les BA.. (soupir), quel dommage cette rétention éditoriale..
Dommage aussi qu'on est pas son rapport avec chacun des primarques (il aurait fallu 3 tomes)

Le point de vue de l'Empereur a l'air bien mis en scène, le coup des numéros expliquerait bien des quack du fluff original. Pareil avec le combat final romancé Horus/Empereur: on est loin des années 1990th et il serait temps de faire murir ce genre d'hagiographie de musical.

Comme les custodiens sont liés génétiquement et psychologiquement à l'Empereur, heureusement qu'ils ont aucun sentiment et qu'ADB n'a pas refait la même erreur qu'avec un grey knight comme Hyperion. Les custodiens sont des extensions de l'Empereur, des outils qui acceptent leur statut et tous les sacrifices (exactement comme ADB les avaient décrit dans le 1er hérétique).

Et tellement de choses à traiter .. ça devrait être une trilogie cette histoire-là! pendant que les salamanders et les white scars ont la leur.. m'enfin Rolling Eyes , il est enfin là, ce roman.

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9713
Localisation : sous la neige

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par Emperor le Jeu 1 Déc 2016 - 18:58



@Emperor : concernant les Custodes "individualistes" : en même temps ils poutrent du démon depuis 5 ans, on perdu 90% des leurs et ont l'autorité impériale directement infusée de Papy. Je ne pense pas qu'ils soient si persos que ça, juste que leurs devoirs les empêchent de faire dans le social

Comme l'a très justement fait remarquer Bwazaaah, je parlais bien de leur aspect lion solitaire tel que c'est évoqué dans Le Premier Hérétique. L'Adeptus Custodes est une somme d'individualités sans réel esprit de corps. Grosse sécheresse sociale même par rapport à des marines. C'est également pas mal représenté dans Némésis, où ce rustaud de Dorn apparait comme étant encore plein de bons sentiments lorsqu'on le compare à un Valdor aussi intransigeant et inexpressif que son Suzerain.
Je trouve le traitement juste parfait, et pour moi tous les marines devraient être comme ça.

Autrement, effectivement le -90% en effectifs fait très mal Shocked Mais du coup je comprends mieux pourquoi ADB et la BL les ont remonté à 10 000 lances au départ ! Ils ne seront donc plus que 1 000 - comme convenu - pour le grand final. Smile



Pareil avec le combat final romancé Horus/Empereur: on est loin des années 1990th et il serait temps de faire murir ce genre d'hagiographie de musical.

Sauf qu'on ne sait pas ce qu'on va va y gagner au change. Et vu le passif de GW et de la BL en termes de retcon, je reste méfiant, surtout pour ce genre d'événements fondateurs. Le statut quo a du bon des fois.





Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 3769

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par Oculus Magnus le Jeu 1 Déc 2016 - 22:00

Petite parenthèse "inspirationnelle" sur les 10 000/1 000... https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9lophores  Wink

Sinon, je plussoie le Custode-plus-royaliste-que-le-Prince, mais je n'adhère toujours pas au Papy-qui-se-laisse-surprendre-par-ce-qu'il-n'a-pas-prévu. Crying or Very sad

Ses projets touchent (j'ai failli écrire "tuchent".....) à la longue durée d'une espèce entière, mais Il prend le temps de Se pencher sur des "points de détail" insignifiants dans la trame de Son projet ?!

Se faire b...entuber aussi benoîtement est indigne d'une entité comme Lui. Quand on possède Ses compétences et le temps nécessaire pour les valoriser, la moindre des choses est d'avoir prévu un plan B, ou C, ou D.

Je ne dénigre pas ADB, juste le boulot qui lui a été échu.  Il l'a pris par un bout qui lui était accessible, mais un Asimov ou un Tolkien -et pour cause, peut-être...- n'auraient jamais laissé le climax d'une telle mythologie leur échapper. Trop d'auteurs de commande différents tuent la cohérence de l'Univers. C'est certainement un truisme, mais d'être plusieurs sur une histoire aussi "fondatrice"' ne peut que diluer l'epicness des situations.

Peut-être que, effectivement, le flou artistique aurait été préférable....

Oculus Magnus
Scout
Scout

Messages : 110

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par - Ghost of Arkio - le Jeu 1 Déc 2016 - 22:30

+1, bien vu pour les lanciers perses et pour ce rappel au problème mainte fois évoqué au fil des tomes d'une trame à plusieurs.
Le fluff d'origine copié collé sur la trame arthurienne résiste mal à tous ce niveau d'approfondissement..
Y a pas que l'Empereur qui n'avait pas tout prévu.. Smile

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9713
Localisation : sous la neige

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par Nico. le Ven 2 Déc 2016 - 1:59

Merci pour vos +1, mots gentils et vos divers retours. Smile

Mais sinon, il envoie du lourd au combat l'Empereur ?

Euh.... "je ne saurai le dire". Wink

One Man Army.

donc ADB est enfin parvenu à se faufiler à travers le blocus concernant les BA.. (soupir), quel dommage cette rétention éditoriale..

Et ce BA est vraiment très cool. Dans son afterword ADB dit qu'il aimerait écrire sur les BA mais ne peut pas, et qu'il a profité de ce personnage pour donner sa vision des BA.


Pour les Custodiens, c'est comme dans le Premier Hérétique, ils se battent individuellement sans cohésions apparente .... mais si on observe bien ils évitent de se gêner les lignes de vue, se laisse un espace de combat, s'entraident un peu, etc. Mais sinon, ce sont vraiment des gens hyper froids dans les dialogues.

Autrement, effectivement le -90% en effectifs fait très mal Shocked Mais du coup je comprends mieux pourquoi ADB et la BL les ont remonté à 10 000 lances au départ ! Ils ne seront donc plus que 1 000 - comme convenu - pour le grand final.

Le 10 000 c'est surtout pour le nom classe des Ten Thousand et "justifier" comment ils arrivent à tenir pendant 5 ans sans aides extérieures, et montrer à quel point les combats sont difficiles.



Sinon, oui, ce livre est vraiment très sympa pour le fluff sur les Custodes, l'Empereur et aussi le Mechanicum que j'ai peu abordé dans ma critique.



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6702
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par - Talos - le Ven 2 Déc 2016 - 11:22

Bien bien bien bravo Plus qu'à attendre la sortie VF poche...

C'est dommage que les écrivains soient bridés dans les trames qu'ils peuvent aborder. Je suis sûr que Ghost rêve d'un AdB faisant couler de l'encre pour les Blood Angels...


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Découvrez mes tutos sur Youtube
Et partagez vos peintures ici ! Very Happy


"Mourrez comme vous avez vécu, fils de la VIIIème Légion. Drapés de nuit." Konrad Curze.
"Vous êtes une race de proies, rien de plus, rien de moins." Asdrubael Vect.

     

- Talos -
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1673
Age : 27
Localisation : Covenant of Blood

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par - Ghost of Arkio - le Ven 2 Déc 2016 - 12:01

Je suis sûr que Ghost rêve d'un AdB faisant couler de l'encre pour les Blood Angels...

Sad mais oui ; la faute à gouldie, et Swallow passé en mode légende urbaine qui font de la rétention, et pas pour tous: qui a écrit sur les BA jusqu'ici? Abnett dans le tome 1, et Graham (Un millier de fils avec son sangunius intriguant et politicien, sa secte commando suicide à la bataille de molech..). Incroyable alors que des fists, des IH, des RG, des ultras, des salamanders, des WS, des errants de malcador, tout les auteurs tricotent des rôles et des liens avec les légions renégates sans aucun problème.

Sauf qu'on ne sait pas ce qu'on va va y gagner au change.
L'Empereur prenant pitié et lançant une tirade pour émouvoir Horus? Le termi/custodes qui arrive comme krilin pour se faire dézinguer de tonnerre et déclenche le mode super sayan de papy? p.e. alors cette scène où il découvre sanguinius mort ..? ha ben non, là il hésite encore dans le fluff et se fera d'abord arraché un bras PUIS se lamentera sur le custodien tué qui le transformera en super sayan vengeur de copain tué. Ne vous laissez pas entraîner par vos réflexes christologiques du dieu d'amour paternel, je suis sûr qu'on va y gagner. Smile

Quid d'Ollanius Pius/Empereur surtout.
Et le déballage des petits combines de l'Empereur par Horus. Y a des journalistes qui disparaissent aujourd'hui pour moins que ça ! Smile mais on aura plutôt l'explication du rôle prévu pour n°16 (comme Magnus, qui devait faire le vigil sur le trône d'or, etc.)

Cette comparaison avec le créateur de Pinocchio est une bonne idée, mais c'est pas la créature qui ment le +

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9713
Localisation : sous la neige

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par Emperor le Ven 2 Déc 2016 - 12:32


Se faire b...entuber aussi benoîtement est indigne d'une entité comme Lui. Quand on possède Ses compétences et le temps nécessaire pour les valoriser, la moindre des choses est d'avoir prévu un plan B, ou C, ou D.

Je ne dénigre pas ADB, juste le boulot qui lui a été échu.  Il l'a pris par un bout qui lui était accessible, mais un Asimov ou un Tolkien -et pour cause, peut-être...- n'auraient jamais laissé le climax d'une telle mythologie leur échapper.

Dans l'absolu pour moi le moindre travail d'écriture sur l'Empereur devrait nécessiter a minima des décennies de travail de la part d'un collège réunissant les meilleurs écrivains du monde, appuyés par la crème des consultants psycho, gourous techno-transhumanistes et stratèges militaires, le tout conseillé par les gardiens du fluff de la BL. Et encore ne ferait-on là qu'effleurer bien piteusement la Perfection décisionnelle du Sujet !

One Man Army.

Ahaha larmes

C'te grosse amorce pour que je me le prenne en anglais.
Mais il faudrait vraiment que je m'achète un Kindle tactile afin de pouvoir appeler à la rescousse le dico EN-FR intégré d'un clic. Car le mien est un ancien modèle à touches physiques et je galère vraiment pour sélectionner le mot à traduire... Je me tâte vraiment, et c'est bientôt Noël en plus. Very Happy


Ne vous laissez pas entraîner par vos réflexes christologiques du dieu d'amour paternel, je suis sûr qu'on va y gagner.

Tu m'as mal lu. L'absence de sentiments de la part de l'Empereur, je suis à 100% pour. Je l'ai toujours vu bien au-dessus de ce genre de considérations bassement humaines et chaque entrée allant à l'encontre de cela dans les productions GW/BL m'a toujours fait grommeler et s'est de facto auto-destinée à l'oubli le plus complet en ce qui me concerne.
Mais en supprimant ainsi le moteur d'une défaite tenant plus du choix que du fait d'être dépassé, je ne voudrais pas que ce soit pour le remplacer par un pauvre punching-ball doré et sévèrement downgradé face à un Horus complètement pété. Si c'est pour que Oll n'ait que le rôle de booster en plein milieu de pugilat en Lui refilant son essence de Perpetual afin de Lui donner assez de jus pour qu'Il puisse vaincre Horus, je dis non par exemple. Et ce genre de truc je le vois gros comme une baraque à frites depuis ce rapprochement Perpetual/Empereur opéré depuis plusieurs tomes déjà (Vengeful Spirit et cie).


Dernière édition par Emperor le Ven 2 Déc 2016 - 16:02, édité 1 fois





Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 3769

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par vulkan le Ven 2 Déc 2016 - 14:14

plusun
Encore merci pour la critique nico, j'attendais ce livre depuis qu'il était annoncé et vu ta critique je pense pas être déçu.

Pour le duel final Horus/Empereur j'attends de voir même si je pense que l'empereur va être déconcentrer par les dieux du chaos ,du genre on murmure des tas de trucs dans ta tete pour détourner ton attention.

J'avoue j'ai du mal à adhérer a l'idée d'un empereur depuis toujours sans réel sentiment, peut-etre en avait-il avant l'hérésie et c'est la trahison de son fils préférer qui l'as endurcit.

D'ailleurs ils sont comment les BA d'après ADB ?

vulkan
Scout
Scout

Messages : 54

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par Capitaine Felix le Ven 2 Déc 2016 - 22:03

plusun

Merci beaucoup pour cette longue critique Nico ! Les points échangés avec les autres membres sont aussi très intéressants.

Certainement un des tomes les plus fertiles en révélations sur l'Empereur et son proche entourage. Ce roman d'ADB doit être bourré de clins d’œil et de références.

Considérant la review de Nico et vos échanges, on retrouve la Legio Custodes telle que décrite dans les précédents romans d'ADB. Ainsi sont-ils Dorés, et non pas Gris. Des lions et pas des loups (Le Premier hérétique). Superbe!

Et L'Empereur : véritable contradiction entre le mythe ressenti par le reste de l'Humanité du 30 millénaire (et des siècles à venir) et le personnage en lui-même. Magnifique! Un roi du monde sur son trône (cf  Ferdynand Ossendowski dans Bêtes, Hommes et Dieux).

Rien sur Malcador? Sur ces origines ou autre? Apparemment aucun autre perpétuel n'apparaît dans ce roman.....Ou, il faudra le lire soi même (in french please. Or not).

Merci encore.

Capitaine Felix
Scout
Scout

Messages : 53
Age : 33
Localisation : Sud-ouest de la France (Terre)

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par Nico. le Sam 3 Déc 2016 - 0:58

Rien sur Malcador? Sur ces origines ou autre? Apparemment aucun autre perpétuel n'apparaît dans ce roman.....Ou, il faudra le lire soi même (in french please. Or not).

Non rien du tout.

D'ailleurs ils sont comment les BA d'après ADB ?

Y'a qu'un seul BA et il est très particulier, il a des bras mécaniques qui ne fonctionnent pas.... il ne peut donc pas se battre. Mais c'est un BA qui partage la noblesse de Sanguinius (il est très serviable avec les humains, sympathique, compréhensif, etc) et la rage de la Légion en son fort intérieur. On ne le voit pas énormément mais c'est vraiment un personnage cool. ADB a dit que c'était pour le présenter, il aura un rôle lors du Siège de Terra.

En parlant du Siège, Laurie Goulding a posté aujourd'hui un fichier montrant le début de leur travail sur la Timeline du Siège... Et comme il reste peu de livres, il est fort probable qu'il soit pour 2018 voir avant (fin 2017 ? S'ils continuent de faire 1 HH par mois...).


Ah, et Laurie Goulding va quitter la BL pour aller bosser aux USA... raison de plus de finir rapidement l'HH (c'est lui le maître de la chronologie).



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6702
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par - Ghost of Arkio - le Sam 3 Déc 2016 - 3:31

Y'a qu'un seul BA et il est très particulier, il a des bras mécaniques qui ne fonctionnent pas....
Sacré ADB, toujours le sens de la métaphore .. Smile Graham peut invoquer toute une escouade et Haley Sanguinius, mais lui a les mains liées.. j'espère que ça s'arrangera avec le siège lui-même vu qu'ils seront tous les uns sur les autres (les légions loyalistes)

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9713
Localisation : sous la neige

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par L héritier du Hokuto le Sam 10 Déc 2016 - 19:10

Superbe critique , un grand bravo et un immense merci à NICO

L héritier du Hokuto
Scout
Scout

Messages : 12
Age : 34
Localisation : Quand le Nanto se trouble, le Hokuto apparait

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par - Ghost of Arkio - le Sam 7 Jan 2017 - 0:29

J'ai évité d'écrire à chaud pour avoir un peu de recul.

Je vais essayer de ne pas répéter ce qu'a dit Nico.

- Scénario et mise en scène : 3,5/5:
Bonne structure et étonnamment, simplicité du fil linéaire de l'histoire. On est très loin ici de la pléthore de protagonistes, ils pourraient tenir dans une nouvelle. ADB avoue en postface qu'il a tout simplement réécrit un gros 1/3 de son travail (décidément ces temps-ci..) quand il s'est rendu compte que les persos des legios n'avaient pas leur place dans la guerre de la Toile Eldar. Du coup pas étonnant que les méchants n'aient aucune personnification : ni dans les flash back ni sur terra ni dans la Toile. Pas plus qu'eldar ou de démons nommés. Seul un démon inconnu de la trame servira de fil rouge du tout début à la toute fin.

Le scénario n'est pas du tout ce qu'on a connu comme panégyrique sur un primarque. ADB a choisi que ne "rien révéler" sur la nature de l'Empereur était la meilleure solution. On a donc un travail scolaire sur "comment articuler la guerre souterraine avec les tomes précédents et régler le problème pour les tomes suivants". Pas de surprises ni de grandes révélations, zéro histoires parallèles, pas de suspens ni de tension palpable. La seule "trahison" est visible à des km et ADB la règle en qq pages.
Il est devenu très sage, ADB...

Ouverture bien amenée à la fin:
Spoiler:
Affrontement Empereur/Démon = 5 griffes ? + épée démon? mission de Ra? .. pas d'explications, p.e. pour aider le tome 2 de sa trilogie Abaddon..

- Style et écriture : 4/5 =
Une belle plume, cette fois plus souvent poétique et comme blasée des scènes de violence (les combats n'offrent que peu de surprise). Donc clairement sous le niveau du 1er hérétique en terme d'inspiration et de sentiments épiques, mais au dessus du Don de l'Empereur pour sa cohérence générale.

En tout cas très verbeux (je préviens pour les allergiques aux descriptions et monologues intérieurs du narrateur). En bon fort alamo classique : 1er 1/2 préparation, 2ème 1/2 castagne sans pause.
La titanesque tâche de faire mouvoir l'Empereur et ses proches (custodes et Sœurs du silence), ADB l'a accomplie comme Yul Brunner Ramses 2 dans Ben Hur. L'Empereur, sa vision, ses zones d'ombres, son perchoir entre divinité et humanité revendiquée, sonnent tous justes à chaque description et mise en scène. Un portrait très positif et de futur martyr.. ADB est un avocat dévoué.

Idem du côté des factions:
- Les Custodes sont réussis. Ils sont comme ces minis avatars, tout en gardant des personnalités de lions féroces. Sans cœur? je dirais plutôt que plus on est proche de la vérité de toute chose (enjeux de l'HH, vision de l'Empereur), plus les états d'âme des autres paraissent hideusement futiles. Leur dévotion n'a pas d'égal dans ce bas peuple qui n'a décidément pas mérité un Empereur aussi génial que Lui.. (soupir).
EDIT: ADB fait bien la démonstration que les custodiens, même au parangon de la science génétique de l'Empereur, ne sont pas une armée de conquête voir une armée du tout (de l'aveu même de l'Empereur)= ce sont comme les sœurs du silence des gardiens. Et c'est p.e. pour ça qu'ils perdent d'ailleurs, sans la cohésion des space marines ils se font avoir par l’orgueil, n'ont pas de troupes d'assaut aérien, dépendent totalement du mechanicum. Zephon lui arrive comme une fleur et règle le gros problème.

- Les sœurs du silence sont réussies, mais restent discrètes. Tout aussi importantes mais un cran après les 10.000, elles sont du coup réduites à leur langage des signes et ADB ne leur donne pas d'histoire particulière/personnalité.
- Mars: GG pour l'évolution de Krane (physique et personnalité) et pour la description des armées rouges. L'archimandrite et son destin sont bien gérés, mais sans plus. Par contre les chevaliers, ha! là on voit qu'il a aimé écrire sur cette maison et cette baronne (d'ailleurs ils survivent).

- Intérêt fluff : 4/5
.. malheureusement bien plus vague ici qu'avec Lorgar ou Angron, et surtout zéro prise de risques.
Certes des détails sur la tentative de conquête de la Toile eldar, sur ce qui s'est passé après la gaffe de Magnus, sur les donjons du palais et le passage dans la toile, la différence entre les sections martienne, eldar et des Anciens, le fonctionnement du trône d'or, mais c'est pas un féru d'histoire à la Graham ou Abnett/Sanders. On saura rien de la cité eldar, des Anciens ; il évoque des illustrations connues des bouquins de règles et du jeu de cartes, sans en rajouter.

Factions: voir + haut.

Zephon : ha-hum..
Spoiler:
Quand j'ai lu sa description, j'ai cru à un perso des CDZ (bel éphèbe maniant la lyre.. Neutral s'agenouillant pour écouter le chtit n'enfant qui barre la route au custodes pac'qu'il veut demander à l'Empereur de sauver sa foutue planète.. mecontent fait la morale à Dioclecian pour son manque d'humanité.. non se met jamais en colère.. Suspect remonte le morale à tout le monde en passant pour un idiot..  mur  ).. Après les révélations (WTF) de Land sur les raisons de sa présence, j'étais soulagé qu'ADB lui rende un peu de dignité sur la fin. Mais j'attendais clairement plus d'imagination de sa part.
À suivre dans son prochain tome avec eux. 

Reste le principal propos du roman, soit : la signification et l'importance de cette guerre souterraine, son impact sur l'HH et sa signification pour 40k ->
Spoiler:

- L'Empereur dans une vision à Ra et pendant que la cité impossible est assiégée, explique tranquillement sur un ton mittérandien que si l'humanité explose comme les eldars: pfuiit! la galaxie, parce que nous, on est pas de la camelote eldar, on va accoucher d'un Gros Dégelasse pire que tout ce que le chaos a jamais vu.. et que si l'humanité est une race hautement psychique, c'est grâce à qui..? mais pas grave, lui réussira là où des races de trilliards d'années ont échoué. Et peu importe si c'est pas argumenté.

- LA question de l'HH est posée! Ra demande pourquoi il n'a pas prévu la trahison des primarques!! Réponse du maître: "imagine que tu grimpes une falaise à mains nues, petit scarabée.."  sarcastic
Rien sur Lorgar, rien sur Monarchia, rien sur le fait n'être passé à côté de tous les signes, rien sur l'incompétence du Sigilitte, zéro conversation avec un primarque, RIEN sur les primarques disparus, rien sur son nom d'Anathema, rien sur les anciens, RIEN RIEN RIEN! que d'la savonnette!  Evil or Very Mad

- Le destin de Ra: j'ai eu du mal à digérer.
Spoiler:
Alors quoi? un pauvre démon même pas un dieu du chaos, ni prince, ni rien capable de trucider l'Empereur AVANT même qu'Horus le touche ???? et l'Empereur mettant le démon dans la boîte et la faisant courir dans le web? ..  Shocked comme pour cette évocation du bûcher des albigeois mélant victimes et bourreaux sans justification (la Griffe d'Horus), j'ai eu l'impression que la portée philosophique était devenue plus importante pour ADB que la logique interne à 40k.


- Appréciation personnelle : 3/5
Donc mitigée.
ADB fait le job, d'une belle plume, mais ne surprend pas son lecteur. Il fait un bon roman sur cette bataille pour la Toile, dépeint correctement Empereur et Custodes, décrit moult unités forge World en détail, et donne sur la fin un souffle à la tragédie humaine de 40k: ce fut le jour où l'humanité a perdu face aux puissances du chaos. Sa survie est un détail dérisoire, même pour l'Empereur. Il sait que les millénaires sont dorénavant comptés comme des minutes dans sa vision, et s'en va affronter le reste de l'arc Sol et sa punition avec le cœur gros, sans espoir pour nous, pour lui, pour l'avenir.. Sad

Trop d'attentes mais trop de peurs aussi, ADB s'est malheureusement définitivement assagi.
Est-il satisfait? à lire sa postface je dirais que non.

TOTAL: 14,5


Dernière édition par - Ghost of Arkio - le Sam 7 Jan 2017 - 10:00, édité 1 fois

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9713
Localisation : sous la neige

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par Nico. le Sam 7 Jan 2017 - 4:21

Merci pour ton retour Ghost, +1.

Comme d'hab, tu es un peu plus sévère que moi sur certains éléments et soulève des points que je n'ai même pas mentionné. Chacun ne retient pas la même chose de sa lecture, c'est pour ça que j'aime quand il y a plusieurs critiques. Globalement, on s'accorde sur le travail fait sur l'Empereur, sa vision et la fin pessimiste.

Un bon livre HH, trop rares ces derniers temps. Je savais que tu allais tiquer sur le Blood Angel. Very Happy Je l'ai trouvé sympathique, peut être un peu trop (niais), mais j'aime le côté original de ce Marines frustré par son handicap, sans nouvelles de sa Légion, un peu abandonné. Et oui, la maison de Chevaliers est très bien développée. J'ai apprécié la présentation originale du personnage principal, la chef de la maison, s'étirant sur plusieurs jours de préparation, et dont on ne sait pas où ça va se terminer.



Nico.
Admin
Admin

Messages : 6702
Age : 26
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par - Ghost of Arkio - le Sam 7 Jan 2017 - 9:24

Non il est pas niais ni complètement raté (comme un salanader de Kyme par ex. What a Face ) le BA, mais quand tu réfléchis 2 sec, il sert de faire valoir à quel contraire, à qui?
Les vrais héros de ce tome ce sont les custodians, les vrais les durs, les tatoués, la vision ultime de la génétique astartes c'est eux. ADB le fait même dire à travers une réplique méprisante de Dio et Ra= "et dire que c'est ces sous-merd qui nous ont foutu le grand projet en l'air". Donc je trouve qu'ADB a un peu trop forcé le trait avec la baroness qui tombe en pâmoison devant Zephon, presque trop gentil pour 40k et jamais en colère..  Evil or Very Mad malgré toute sa frustration, et que décidément, ils ne savent pas écrire sur les enfants (comme Kyme). Même dans GTA ils sont plus réalistes.

- Je suis curieux de voir la suite des aventures de la maison de chevaliers + de Zephon quand il va retrouver ses frères (appel du pied timide d'ADB pour écrire sur eux) et j'espère toujours un tome BA par ADB.
- J'ai hâte que plus de gens l'ai lu qu'on ferraille un peu les conjectures fluff.. Smile
- Oui, ça reste un bon tome HH qui a dépassé mes angoisses de la Griffe d'Horus.
- Il reste qu'il est beaucoup moins dense que ce qu'on a l'habitude de lire! (Angel exterminatus, le 1er hérétique, Félon) et donne l'impression (perso) parfois d'une novella de 400 pages.

Et ces passages sibyllins dans la postface:

"A special thanks to another brother, the peerless Rob Smith, for the time and effort he put into Phases II and III of the Aaronorium, and for saving the Dembski-Bowden clan’s collective skins ’roundabout January time."

my gratitude to the readers. Thanks for your patience.

C'est pas l'ADB à la robbie williams que je connais, mais un père de famille en petit forme Neutral j'espère que je me trompe et que ça ne cache pas d'autres problèmes.

EDIT1:
ha et le coup de:
Spoiler:
La plume qui tombe à ullanor et les fans qui la mettent sur la bannière.. j'imagine les produits dérivés.
Mais je note que c'est Sanguinius qui a eu les meilleurs applaudissements oui

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 9713
Localisation : sous la neige

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Horus Heresy] The Master of Mankind par Aaron Dembski-Bowden

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:08


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum