L'Eveil de la Bête - XII - Execution de Guy Haley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN :

0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
50% 50% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 2

L'Eveil de la Bête - XII - Execution de Guy Haley

Message par Nico. le Lun 27 Fév 2017 - 2:18

En Mars 2017 sort le dernier roman de cette série.

Présentation:



==> Execution Hardback

Contre toute attente, l'Imperium a triomphé. Les orks été défaits, et la Grande Bête n'est plus. A travers toute la galaxie, l'humanité célèbre la victoire, et savoure le temps de paix qui s'annonce à l'horizon. Mais la guerre contre les orks a mis à jour de profondes divisions au sein de l'Imperium, et exposé la corruption qui règne en son coeur. Dans ce contexte, un homme prend les choses à son compte, et lance une campagne de destruction si terrible que l'on en parlera avec horreur encore bien des millénaires plus tard. Et pendant ce temps, le véritable ennemi observe depuis les noires profondeurs de l'espace, et il s'agit d'un mal motivé par un seul et unique désir : se repaître des âmes de tous les être humains de la galaxie

240 pages • Mars 2017 • ISBN 9781780303055 • Illustration de Victor Manuel Leza Moreno




logo2


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8492
Age : 28
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eveil de la Bête - XII - Execution de Guy Haley

Message par Emperor le Ven 17 Mar 2017 - 22:06


Un épilogue passable qui conclue une série passable.

Vu le sujet (menace ork terminée, gros ménage sur Terra), on aurait presque pu s'attendre à une bonne surprise pour finir. Mais non. Dommage.  

Spoiler:
Vangorich, le Haut Seigneur de l'Assassinorum, qui dès que les orks sont vaincus change encore de comportement et devient goguenard avec tout le monde. Puis qui fait du n'importe quoi avec l'Imperium, en se transformant en tyran. Je ne m'y attendais pas, je pensais franchement qu'on aurait eu une fin positive.

Ah mais en fait non. Sur un règne de 100 ans, il aura fait 80 ans de bons trucs (mais tout le monde veut quand même le renverser oO) et aura pété un câble pendant les 20 dernières années. On ne sait pas pourquoi. Ah quoi que. Ça serait peut-être parce que la haute Inquisitrice n'aurait pas cédé à ses avances. Mon dieu...

A la fin, pour bien montrer qu'il est bien méchant, il est devenu moche, il pu, il ne s'entretient plus, et il est à moitié fou. Ses toutes dernières paroles, alors qu'il souhaite gagner du temps face à son exécuteur, resteront dans les annales de la BL par leur ridicule : " Attendez ! Connaissez-vous l’histoire de la fin de Konrad Curze ?" rire2 Tout est totalement bidon.

Ensuite, on a droit à la plus mauvaise mise en scène de corruption de chapitre qu'il m'ait été donné de lire. Car oui, une bonne partie des Fists Exemplar finissent par se soumettre aux Iron Warriors (en deux temps trois mouvements), avec qui ils se sont battu contre les orks jusque-là. D'ailleurs c'est pour ça que personne n'a entendu parler d'eux ensuite, leur chapitre est de facto déclaré Excommunicate Traitoris et rayé de l'histoire de l'Imperium. Bref, ce pan de l'histoire de The Beast Arise était déjà ridicule en soit, vu l'incroyable légèreté avec laquelle les auteurs ont fait s’acoquiner ces parangons défenseurs de l'Imperium avec les infâmes traitres de la IVème légion. La conclusion est du même ordre.

Sinon, je n'ai pas adhéré à la vision du Phalanx de Haley, qui tient ici plus du palais rempli de décorations que de la forteresse austère tant décrite jusqu’ici, et qui était beaucoup plus fidèle à l'esprit de la légion.
Ici, on découvre au cours d'un lent crescendo l’œuvre séculaire d'un Dorn possédé par l'art, avec en clou du spectacle cette salle de réception et son diamant de 30m de diamètre au plafond qui réfracte la lumière en une féerie lumineuse digne d'un Disney. C'est de la bonne, Guy ? L'austérité des Imperial Fists ça te parle ?


Et autrement :

Spoiler:

Pas de Dorn, ouf ! Le mec sur la cover, c'est Thane, désormais maître de chapitre des Imperial Fists reformés.

Je m'attendais à une affirmation franche et directe qui dirait qu'Ullanor - qui a été téléportée plus au centre de l'Imperium par le Mechanichus - serait connue désormais sous le nom d'Armageddon. Mais non, ce n'est pas dit explicitement, même s'il y a une groooooosse présomption quand même, car lors de la téléportation planétaire le magos parle de "déchainer l'Armageddon" sur Ullanor.  Wink


Et pour finir, deux spoils MAJORIS qui font le lien avec l'Hérésie d'Horus. Ne lisez la suite qu'en votre âme et conscience... :

Spoiler:
L'Inquisiteur Veritus est en fait un sacré bestiau, puisqu'il a en réalité 1 500 ans. Ce qui explique qu'il ait toutes les connaissances qui vont bien. Il est l'un des fondateurs de l'Inquisition. En fait, c'est Kyril Sindermann, le commémorateur en chef des Luna Wolves, vu dans la trilogie de départ de l'Hérésie. Je l'avais pas vu venir celle-là ! On apprend qu'il sera présent in situ lors du duel Horus vs l'Empereur. Avec Oll et cie (BA, Custodes ?), ça commence à faire du monde...

On voit aussi le premier Grand Maître Suprême des Chevaliers Gris : le bien nommé Janus. Il est vieux bien sûr, et über balaise. C'est un psyker éminemment puissant, qui passivement se trimballe avec une aura psychique dorée, un peu comme les auréoles de sainteté que l'on retrouve sur les illustrations de boss GK et d'Inquisiteurs. Ce genre de truc n'est donc pas une allégorie Smile
On apprend aussi que Janus est blessé au visage et est un ami de longue date de Sindermann. Vous pouvez affiner vos pronostics. Very Happy


Pour résumer, un livre médiocre qui conclue une série vraiment dispensable. Mais je lui pardonnerais presque vu que c'est le dernier. Délivraaaaance !


Dernière édition par Emperor le Ven 17 Mar 2017 - 22:31, édité 1 fois




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4282

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eveil de la Bête - XII - Execution de Guy Haley

Message par Nico. le Ven 17 Mar 2017 - 22:20

Ah enfin !

Plusieurs choses:

Spoiler:
- La corruption des Fist est... nulle. Trop rapide, sans réelle raison et tuer le Black Templar (si mes souvenirs sont bons) comme ça pouf pour sauver des IW c'est pas crédible.

- Armageddon, c'est explicitement suggéré ^^. On donne le nom d'une planète à côté de la nouvelle localisation, et c'est le même nom qu'une planète satellite d'Armageddon. C'est confirmé qu'Arma = Ullanor.

- Vangorich, une triste fin pour un personnage qui commençait si bien.

- Quid des Eldars ??? LA grande question que je me suis posé, pourquoi faire un tome V avec des Eldars qui viennent risquer leur vie devant les Custodes pour donner des informations capitales et proposer une alliance (ils sont même en couverture du livre) pour qu'ensuite on n'entend plus jamais parler d'eux de toute la série ? Sans leur présence dans le tome 5 on aurait exactement la même série. Je m'attendais à une libération de l'Eldar prisonnier pour un truc scénaristique, mais en fait non.

Au final, c'est une drôle de série. Parfois c'est bien, parfois c'est moyen, parfois c'est nul, parfois c'est affligeant (mention spéciale au tome 11 !). Je ne comprends pas trop le choix de la BL, le sujet était intéressant, ça commence bien avec du fluff M32 post HH peu exploité.... et ça devient vite une série molle classique.


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8492
Age : 28
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eveil de la Bête - XII - Execution de Guy Haley

Message par Emperor le Ven 17 Mar 2017 - 22:56


Spoiler:

- Il n'a aucune raison de tuer Bohemond. Il n'est pas possédé et il est en position de force (large supériorité numérique par rapport aux Iron Warriors). Il n'agit que par entêtement puis tire sans réfléchir. C'est dit texto.

- Pour les eldars, Eldrad et les Arlequins, ça donne l'impression que l'auteur s'est avant tout fait un petit plaisir personnel. Après son Valedor, il a vraiment l'air de vouloir prendre en main cette faction.

Même si je pense qu'il y a quand même quelque chose derrière tout ça. Car ça appuie quand même les idées véhiculées par The Gathering Storm, avec cette alliance de circonstance entre les eldars et l'Imperium afin de lutter contre le Chaos. En particulier l'épilogue du livre, qui m'a tout de suite fait penser à The Gathering Storm. Sans ça, les eldars n'ont aucune raison d'être dans cette série.

Sinon, l'arlequin qui se fait exfiltrer par Wienand ne sert strictement à rien à la fin du livre, et en plus ça vient contredire une phrase du tome 5 (écrit par Haley) :

Vangorich lança un dernier regard à Lhærial Rey avant que la porte ne se referme, l’emprisonnant à jamais.

C'est complètement con.

Malgré ça ce n'est peut-être pas si innocent que ça. Et si on découvrait un de ces quatre que les eldars ont été d'une quelconque façon impliqués avec l'Inquisition à ses débuts ? Puisqu'à la fin l'Arlequin semble avoir rejoint la suite de l'Inquisitrice (qui siège au Conseil des Douze)... Les Triumvirats sortis récemment illustrent aussi ce curieux mélange. A voir.




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4282

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eveil de la Bête - XII - Execution de Guy Haley

Message par Capitaine Felix le Ven 17 Mar 2017 - 23:37

+1 Emperor pour ta patience et ton abnégation.
Je n'ai pas eu la même Surprised

Donc cette série se termine.
Si on regarde les 12 romans : quel dommage. Il y avait un potentiel. Ne serait-ce par les ouvertures fluffiques distillées çà et là.

Si le courage du trône est avec moi, j'achèterai ce dernier tome. Et une review définitive pour la Bête.
avatar

Capitaine Felix
Scout
Scout

Messages : 84
Age : 35
Localisation : Sud-ouest de la France (Terre)

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eveil de la Bête - XII - Execution de Guy Haley

Message par - Ghost of Arkio - le Ven 17 Mar 2017 - 23:38

Merci pour vous être sacrifié et avoir filtré tous ces spoiler pour nous.. Very Happy

Ben dites-donc, ça bouge quand-même côté révélations avec ce dernier tome !
et comme Guy fait de l'HH, ça promet des rebondissements en M31.
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10750

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eveil de la Bête - XII - Execution de Guy Haley

Message par nomak le Lun 15 Mai 2017 - 9:38

J'ai bien aimé ce dernier roman, le ménage sur Terra, les eversor de la scène finale et le gros dérapage de Vangorich...

D'ailleurs savez vous si il y a un livre qui traite de Vandire et de son dérapage a lui ?

J'ai quand même noté des petites erreurs bien lourde, mention spéciale a la scène ou l'inquisitrice tire sur l’hologramme de Vangorich, bolt ou laser a vous de choisir. cela donne vraiment l'impression que personne n'a relu le livre avant parution.

Même si j’apprécie les bon éléments de ce dernier livre je regrette quand même de m’être tapé tous les autres pour y arriver. J'enchaine vite sur un livre en retard pour oublier.

quote du livre

"la voie de la damnation est une suite de petits pas sur un chemin pavé de noble intentions"
avatar

nomak
Scout
Scout

Messages : 24
Localisation : Baal

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eveil de la Bête - XII - Execution de Guy Haley

Message par Nyuu le Ven 2 Fév 2018 - 8:28

Bonjour

c'est une série que vous conseiller ou il faut passé sont chemin ? car j'ai envie de découvrir de nouveau livre en dehors de HH et les fautomes de guant. Car l'intrigue contre des bête a l'air très intéressante et sa change des combats humain vs humain

Nyuu
Scout
Scout

Messages : 22
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eveil de la Bête - XII - Execution de Guy Haley

Message par - Ghost of Arkio - le Ven 2 Fév 2018 - 9:08

Ben, c'est pas des bêtes, c'est des orks.

Et ça dépend. Si tu as aimé La Mort d'Antagonis et la Chasse de Voldorius, ça devrait te convenir. Mais n'oublie pas d'acheter les 12x 14€ tomes ! C'est tout ou rien, sinon ça sert à rien de se lancer dans une série.

..ou alors tu lis les critiques des membres du forum. C'est toi qui chois'
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10750

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eveil de la Bête - XII - Execution de Guy Haley

Message par Argel Tal le Ven 24 Aoû 2018 - 20:16

L'éveil de la Bête : Tome 12 : Exécution

Bonjour à tous, je me lance aujourd'hui dans une critique. Celle du dernier tome de la série "l'Eveil de la Bête" en douze tomes et relatant l'un des évènements qui faillit bien mettre a bas l'Imperium : une invasion ork d'une taille encore jamais vu, ridiculisant par son importance celle détruite par le primarque Horus sur Ullanor.
Une invasion ork si imposante qu'elle parvint a bousculer les institutions déjà tremblantes de l'Imperium et alla jusqu'à menacer la demeure de l'Empereur, Sainte Terra elle - même. Afin d'être le plus compréhensible possible, cette critique spoilera en partie l'intrigue du roman et plus généralement celle de cette série de roman.

Scénario et mise en scène : 3.5/5

La Bête a été vaincu sur Ullanor, annihilé grâce au stratagème psychique imaginé et mise en place par le maître de chapitre des Imperial Fists Maximus Thane et les Sœurs du Silence. Ullanor a été purgé et la menace s'est éteinte ; mais à quel prix ? Le royaume de l'Empereur est à l'image de Terra, berceau de l'humanité : en ruine. Jamais une menace n'avait tant bousculée l'Imperium, au point de faire trembler ses fondations. Cette Waaagh a représentée la plus grande menace pour l'Imperium depuis l'Hérésie d'Horus.

Cette invasion xenos ne fut stopper qu'au prix de grands sacrifices de la part de nombreuses institutions : les chapitres de l'Adeptus Astartes ont été largement décimés, l'Astra Militarum est exsangue pour avoir été de toutes les opérations, la Marine est elle aussi en piteux état après avoir lutté bec et ongles contre les astéroïdes orks. L'heure est ainsi a la reconstruction, à la consolidation et plus important que tout, à la réforme des institutions impériales ; ces dernières ayant été incapables d'opposer une défense unie et efficace.

Si le maître de chapitre Thane, promu Seigneur - Guilliman pour apporter des réponses structurels aux crises latentes, compte s'appuyer sur les Seigneurs de Terra pour réformer, le seigneur de l'Assassinorum Drakan Vangorich à une vision toute autre de l'avenir de l'Imperium et du destin de ses incompétents confrères.
Le seigneur Vangorich se dit prêt à toutes les extrémités pour le bien de l'Imperium. Le seigneur Thane a annoncé prendre la tête d'une Croisade de reconquête et de nettoyage de nombreux systèmes encore infestés d'orks.

La Bête a été vaincu sur Ullanor mais elle a laissé dans son sillage une myriade de planète sans défense. Le maître de chapitre laisse ainsi le soin aux Hauts - Seigneurs de Terra de faire appliquer ses réformes. Il promet de revenir sur Terra lorsqu'il aura accompli sa tâche et de punir sévèrement tout manquement à ses ordres.

Les Hauts - Seigneurs prennent peur. La menace d'un Astartes a la tête de l'Imperium leur fait craindre une perte de contrôle de leurs institutions et une nouvelle Hérésie. Déjà certains, comme Lansung, Kubik ou Verreault, complotent en secret afin de conserver leurs pouvoirs et leurs postes au sein de la hiérarchie impériale.

Spoiler :

Thane a beau avoir été promu seigneur - Guilliman par le conseil, il tient a partir lui - même en Croisade et laisse le soin à Vangorich de faire appliquer les réformes nécessaires.
Ce dernier s'exécute en laissant un sillage de mort derrière lui. Ses assassins éliminent directement ou indirectement tous les Seigneurs de Terra : le maître de l'Administratum Eckhart disparaît, le Seigneur Amiral Lansung est tué a l'arme à feu, tout comme  le Seigneur - Militant Verreault, la représentante des Capitaines - Chartistes est poussée au suicide pour avoir a assumer les conséquences de la desasteuse Croisade Prolétarienne.

Personne ne semble avoir d'emprise sur Vangorich. l'Inquisition laisse faire, à contrecœur, car un conflit à ce stade entraînerait à coup sûr la dislocation de l'Imperium. Ce dernier est encore trop fragile.
Vangorich concentre les pouvoirs et les inquisiteurs Wienand et Veritus sont incapables d'une quelconque action. Ils sont piégés. Un piège qui va se refermé sur Veritus et le tuer ; non sans apprendre à Wienand que Veritus n'est pas le véritable nom du vieil inquisiteur. Il s'appelle en réalité Kyril Sindermann, était un commémorateur durant la Grande Croisade, a été l'un des membres fondateurs de l'Inquisition après l'Hérésie et plus important que tout, à assisté à la mort d'Horus des mains de l'Empereur.

Sindermann livre a Wienand une clé psychique, seul moyen selon lui de contacter un mystérieux chapitre présent sur Titan et réservés à certaines missions spéciales. Ce chapitre, celui des Chevaliers Gris, devra désormais travailler mains dans la mains avec l'Inquisition.
Après d'un siècle de Croisade, le maître de chapitre, seigneur - Guilliman et héros de l'Imperium Maximus Thane revient sur Terra. Il y découvre une Wienand affaibli qui lui livre la vérité : la Dislocation, connu dans les livres d'histoires par la suite, à eu lieu.
Vangorich, nommé Seigneur - Protecteur de l'Imperium, a accompli les directives de Thane mais cette tâche qu'il à lui même rendu solitaire par méfiance l'a rendu fou. Les armées de l'Imperium sont plus fortes que jamais mais cette victoire s'est payée très chère.

L'affrontement entre les assassins et l'Adeptus Astartes est inévitable. Après de dures combats au sein du Temple Eversor, Thane l'emporte et met fin aux agissements et à la vie de Drakan Vangorich, pourtant l'un des serviteurs les plus dévoués de l'Imperium mais que le pouvoir a fini par user et corrompre. Comme les Seigneurs de Terra qui l'avaient précédé.

Style et écriture : 4/5

Ayant lu et parfois fait la critique des romans de Guy Haley, je risque d'être un peu redondant mais je ne peux qu'approuver le choix de la Black Library de lui confier de plus en plus de projet. J'aime vraiment son style d'écriture, je le trouve fluide tout en arrivant a communiquer aux lecteurs d'importantes informations utiles a l'intrigue ou au fluff. Personnellement, je ne trouve ça jamais redondance ou long, il réussit à me tenir en haleine jusqu'à la dernière page.

Je comprends que certaines descriptions peuvent paraître superflu mais encore une fois, il s'agit d'un style que j'apprécie. Je trouve Haley aussi bon a détaillé des scènes de combat entre post - humains qu'à traiter d'affaires politiques tout aussi sérieuses.
Comme j'ai pu le dire précédemment avec les Blood Angels ou l'Imperium Sombre, je suis confiant quant au choix de la Black Library, je pense que Guy Haley représente une alternative plaisante aux maîtres du genre que sont Abnett ou McNeill.

Intérêt fluffique : 3.5/5

C'est un des côtés de ce roman que j'ai beaucoup apprécié, tout comme Imperium Sombre et le véritable Guilliman cette fois - ci. Haley nous fait bien comprendre les enjeux politiques de la catastrophe qu'à représentée la Bête et le sacrifice auquel l'Imperium a dû consentir. Le roman nous présente l'instant comme la fin d'une époque et le début d'une nouvelle ère. Les anciennes règles, parfois ubuesque sont effacés. Les Seigneurs de Terra sont réglementés dans leurs actions et mis sous la double surveillance des seigneurs mineurs et de l'Inquisition qui étend quand à elle son réseau d'influence.

l'Imperium doit pouvoir compter sur de nouvelles forces, a la fois de défense pour ses territoires et de frappe pour la reconquête des territoires perdus et les expansions futures. Une quatrième fondation est ainsi décidé, la plus vaste depuis celle des Légions Astartes.

Ce que le roman arrive a nous faire rapidement et clairement comprendre, c'est l'éternel jeu d'équilibre auquel doit se livre les Seigneurs Thane et Vangorich afin de parvenir à leur fins. Ils doivent sans cesse tour à tour promettre, donner des garanties, menacer pour qu'entière satisfaction leurs soient donnés. En des temps plus clément, le seigneur Thane aurait pu imposer, ordonner mais dans la précarité de l'instant post - apocalyptique qu'à été l'invasion de la Bête, il doit savoir se montrer pragmatique. Hors de question pour lui d'humilier publiquement le fabricator général Kubik, pourtant parmi les plus responsables dans cette catastrophe, au risque de créé un schisme entre Terra et Mars.

On en apprend aussi un peu plus sur Veritus, Wienand et sur les nouvelles fonctions de l'Inquisition, dans le fait qu'elle aura a gérer a l'avenir et avec clairvoyance les menaces xenos et chaotique et qu'elle dispose pour cela de nouveaux outils adaptés.


Appréciation personnelle : 3.5/5

Je dois dire que je suis partagé sur ce livre et sur la série en générale. Je trouve que certains tomes sont assez intéressant tandis que d'autres servent plus de remplissage afin de garder un rythme annuel. Il y avait pourtant dautres filons a exploiter mais j'y reviendrai.
J'ai par exemple trouvé que l'histoire parallèle avec les Astartes obligés de collaborer avec les Hérétiques n'avait pas un grand intérêt. L'histoire partait d'un bon pied mais c'est vite épuisé pour un final assez fade et attendu, sans réelle surprise.

La corruption des Astartes loyalistes qui deviennent par la suite renégats au contact des Iron Warriors est ainsi un peu simple et assez téléphoné. Jusque dans les derniers moments, on pense ces marines sont loyalistes et il suffit d'un seul combat contre des Black Templars pour leur faire changer de camp. Je comprends que cette histoire est ici présente pour illustrer la menace insidieuse du Chaos contre laquelle veulent lutter Wienand et Veritus mais c'est récit parallèle qui a traîné en longueur. Je pense qu'il aurait été plus simple d'afficher une trahison bien plus tôt dans le récit pour ensuite s'attarder sur la nouvelle allégeance des renégats.

Faire apparaître les Chevaliers Gris comme une nouvelle arme contre cette bande d'hérétique au même titre que la Deathwatch toute juste créée contre les orks aurait permis de faire comprendre aux lecteurs l'importance de cette institution secrète. Avec en prime une jolie scène d'exposition et l'image d'une justice implacable contre les hérétiques, peu importe si leur corruption est récente et est le fruit d'une nécessité de survie.

Si je suis partagé sur cette série, c'est parce que je trouve l'idée et le format de base assez original. Le sujet m'avait au départ plu et les j'avais trouvé les cinq premiers livres bons dans l'ensemble voir très bon pour trois d'entre eux.
Malheureusement, le reste de la série ne peut se targuer d'aussi bonnes impressions. Plusieurs tomes font offices de remplissage et l'action ralentit et se montre répétitive. Organiser trois assauts sur Ullanor fut pour moi une réelle déception.
La seconde partie de la série fut ainsi plus laborieuse là où la première partie s'était montré ambitieuse. Le personnage de Koorland était bien développé et un attachement s'était créé.

J'avais aussi trouvé l'idée d'introduire un Ork surdimensionné connu simplement sous le nom de la Bête intéressante. En faisant office "d'héritier" du Chef Ork d'Ullanor vaincu par Horus, il créé un lien avec l'Hérésie en nous rappelant symboliquement avec Ullanor que la menace était toujours présente. Mais le format assez long de la série à la encore épuisé le personnage, réduit a un Warboss plus imposant que les autres sans lui donner une véritable carrure ou une psychologie de "Maître de Guerre" Ork.

Heureusement, le côté politique de la série avec les différentes manigances des Seigneurs de Terra vient sauver le tout. Le personnage de Vangorich étant a peu près bien exploité dans toute la série, il sert de fil rouge à une guerre secrète que se livre les dirigeants de l'Imperium. De coup d'éclat en échec cuisant, on comprend peu à peu que la politique est une arme et un art à part entière dans l'univers de Warhammer
40 000 et c'est un point intéressant que j'ai souhaité souligner.


Note finale : 14.5 / 20
avatar

Argel Tal
Space Marine
Space Marine

Messages : 254
Age : 19
Localisation : Paris / Terra

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Eveil de la Bête - XII - Execution de Guy Haley

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum