Dante de Guy Haley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dante de Guy Haley

Message par Nico. le Sam 4 Mar 2017 - 22:41

Présentation:



==> Dante Hardback

Dante is Chapter Master of one of the noblest but most troubled Chapters of Space Marines in the Imperium: the Blood Angels. From the time of his birth in the rad-scarred wastes of Baal Secundus, he was destined for glory and strife. From his apotheosis to Scout, to the hive cities of Armageddon and the alien menace of the Cryptus system, Dante has waged war against all the enemies of the Imperium. He has witnessed the divine, and struggled against the darkness within all sons of Sanguinius. Longer lived than any other Chapter Master, this is his chronicle, his great and storied legend.

Dante est maître de chapitre de l'un des chapitres les plus nobles mais les plus troublés de Space Marines dans l'Imperium: les Blood Angels. Dès son enfantement dans les ruines de Baal Secundus, il était destiné à la gloire et à la lutte. De son apothéose aux Scout, aux villes de ruches d'Armageddon et à la menace étrangère du système de Cryptus, Dante a mené la guerre contre tous les ennemis de l'Imperium. Il a été témoin du divin, et lutté contre les ténèbres au sein de tous les fils de Sanguinius. Vécu plus longtemps que n'importe quel autre Maître de chapitre, c'est sa chronique, sa légende grande et étayée.

304 pages • Mars 2017 • ISBN 9781784965297 • Illustration de ???




logo2


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8506
Age : 28
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dante de Guy Haley

Message par - Ghost of Arkio - le Lun 20 Mar 2017 - 15:04

Pas encore fini mais je note un indice pour les futurs HH de Haley: Dante en buvant le sang des prêtres sanguiniens et avant son 1er tour dans un sarcophage, a des visions de sanguinius:
He battled traitors he had once loved. Rage and sorrow fought their own battles in his heart. He nursed suspicions that his father had known, all along, and grew introverted and bitter.

Ce serait bien que d'autres auteurs soient moins manichéens qu'ADB sur l'Empereur (..et surtout sur sanguinius!).

Je posterais une review du roman, pour moi un franc succès et une cht'it lueur d'espoir envers BL Surprised .
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10764

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dante de Guy Haley

Message par Nico. le Lun 20 Mar 2017 - 15:40

J'en suis à 100 pages, pour le moment j'aime bien. C'est plus intéressant que le Mephiston que j'ai terminé il y a quelques jours. Il n'était pas mauvais, mais pas spécialement intéressant non plus.


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8506
Age : 28
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dante de Guy Haley

Message par - Ghost of Arkio - le Lun 20 Mar 2017 - 17:30

Ce sera surtout pour les fanboy BA LE 1er roman qui raconte en détails le processus de recrutement inventé par le codex Anges de la mort. Imaginez qu'on attendait ce simple récit tout con depuis ... 1996 (21 ans!!) Sad
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10764

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dante de Guy Haley

Message par Emperor le Lun 20 Mar 2017 - 19:00


- Ghost of Arkio - a écrit:He battled traitors he had once loved. Rage and sorrow fought their own battles in his heart. He nursed suspicions that his father had known, all along, and grew introverted and bitter.

Mwais. Qui parle pour asséner de telles vérités ? Attention aux points de vue subjectifs des romans et de leurs auteurs qui parfois essayent de faire passer leur vision des choses - ou semer le trouble chez le lecteur - au travers de persos partiaux, ou aux pensées non avérées.

Et après les eldars, faudrait pas non plus que Guy s'imagine pouvoir transformer de fond en comble cet univers, en parlant par exemple du Saint des Saints à la légère. Le changement pour le changement, si c'est juste pour tamponner de "l'exclusif" sur le bouquin, je dis niet.




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4287

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dante de Guy Haley

Message par - Ghost of Arkio - le Lun 20 Mar 2017 - 19:34

Haley est programmé dans de futurs romans HH et j'espère pour les BA.
N'importe quel auteur peut broder sur l'attitude de Grand Bouddha de l'Empereur en faisant semblant de prendre des risques (voir Master of Mankind), ce que j'espère surtout, c'est un virage dans la personnalité encore trop gentillet de mon primarque (d'abnett à Pharos).

Cette partie de l'induction des BA correspond depuis 1996 à = pendant un an ils se repassent la vie du primarque encodé génétiquement dans le sang qui leur ai infusé.
En fait dans cette citation= ce sont les seules pensées de sanguinius qui sont exprimées ici, pas une vérité de BL weekender assénée sur l'Empereur.

Je sais que tu es traumatisé par le tome de Haley dans the beast arise (et la série), moi je l'étais davantage avec l'ADB qui a pondu la Griffe d'Horus, ce qui ne m'a pas empêché d'apprécier son dernier HH.

Attention à ne pas extrapoler sur ce genre de jeu des auteurs qui n'a rien de nouveau ! Wink
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10764

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dante de Guy Haley

Message par Rhydysann le Lun 20 Mar 2017 - 21:54

Nico a écrit:C'est plus intéressant que le Mephiston que j'ai terminé il y a quelques jours. Il n'était pas mauvais, mais pas spécialement intéressant non plus.
Darius Hinks! What a Face


Hâte de voir vos critiques pour ce faire une petite idée de la valeur de ce bouquin.


avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1566
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dante de Guy Haley

Message par - Ghost of Arkio - le Mer 22 Mar 2017 - 23:05

Fini, et c'était bien trop court.  mecontent

- Scénario et mise en scène = 3,5/5
2 histoires parallèles: celle de Dante après la victoire de Cryptus, et celle du même Dante, mis en scène à toutes les étapes importantes de sa vie depuis son départ du clan de collecteurs de sels nomades jusqu'à son ascension comme capitaine de la 5e.
Les chapitres s’intercalent sans tomber dans 1/2 et le rythme et les parallèles servent essentiellement à dresser un portrait fidèle du Dante commandeur le plus ancien du M41, accablé par le poids du devoir et d'un imperium en décrépitude, toujours oscillant entre espoir et fatalisme fielleux.
Les scènes sont bien choisies et réparties, les dialogues convaincants (qui m'ont rappelé ses nouvelles sur les Black Templars où il avait déjà fait preuve de maîtrise pour marquer les différences et relations entre scouts, vétérans, gardes, serviteurs astartes, civils; il sait tout faire).
Surtout = un respect du fluff aux petits oignons, on sent qu'il a aimé écrire sur les BA. Guy met en scène le Sanguinor qui hante la vie de Dante depuis son enrôlement jusqu'à Cryptus, et semble toujours plus fantomatique, apparaissant tantôt dans une mêlée au combat, et tantôt comme une hallucination d'à peine 1 seconde. Sanguinius a prédit la présence d'un guerrier en armure d'or qui se sacrifiera pour l'Empereur attaqué par un dévoreur.. (Cf codex V5-7). Dante se sent de plus en plus pris au piège de cette prédilection.

Bémol= bien trop sage en définitif. Pas de folie à la ADB (At Gaius Point et le désespoir épique et gore des CdLM) ou à la Smillie (ha, Seth furieux qui force le repère d'Astorath pour lui casser 2 dents et le convaincre de se mêler de ses affaires.. Smile ). Le codex BA au mot près, mais tous les mots!
De même, le scénario souffre du format batard= seulement ~250 slides et une fin qui semble couper un roman en 2 (BL cut? ) = j'attend la suite avec des flash back de Dante à Secoris (il était parmi les survivants du space hulk) et contre Thraka sur Armageddon!

- Style et écriture = 3.5/5
Le récit est à l'échelle du personnage de Dante= The Commandeur modèle, îlot de stabilité et de persévérance dans un chapitre toujours au bord de l'explosion.
On sent le poids du millénaire sur les épaules de quelqu'un qui ne l'a jamais particulièrement cherché, mais qui semble avoir été guidé par le Sanguinor vers un destin plus grand.
Chaque chapitre est une leçon, sur la Rage noire, la soif rouge, la lutte de l'imperium pour sa survie, celle des baalites, celle des BA eux-même sans cesse menacés par la folie de leur primarque.
La scène de l'insanguination est particulièrement bien choisie, rituel angélique qui tourne subitement au cauchemar satanique, et où les BA révèlent aux novices leur double nature ambivalente avec une humilité perverse.

- Intérêt fluff = 4/5
Enfin.. enfin le récit de la formation des novices BA; et avec beaucoup de détails! autant Guy cède d'abord côté cryptus au placement de produit (2e chapitre avec une énumération quasi scolaire de toutes les figs BA; leurs carac, les armes légendaires), autant la partie sur Baal Secundus du point de vue de Dante enfant est géniale (pour tout fan BA). Beaucoup de détails sur la société et les tech baalites, d'ajouts et surtout de compléments qui comblent tant de vides dans la description d'origine (Angel's Fall = immense capitale close recevant des pèlerins de tout l'imperium sur autorisation spé. se mêlant à des clans de marchants des 2 lunes s'étendant autour d'une statue titanesque du primarque en plein désert)

M41: Guy met en scène le choix cornélien de Dante, qui devant la chute de Cryptus et l'avancée programmé de Leviathan droit sur Baal, reçoit au même moment la nouvelle d'astorath que Cadia est en danger: il doit choisir.. et le roman ne dit pas quoi (bien que tout le monde le sait, il rassemblera tous les chapitres de la IXe legio pour défendre Baal sans autre renforts)
+ scène décrivant les apparts de Dante sur le Blood of vengeance, sa bibliothèque, le rituel de désarmement, sa relation avec son majordome, etc.

- Appréciation personnelle = 4/5
Comme un coca antartique en plein désert, le fanboy BA que je suis s'est régalé. Les mises en scènes sonnent toujours justes, fidèles à toutes les infos du fluff le plus récent sur les BA. Le récit détaillé du recrutement BA est un livre dans le livre, et même si j'aurais voulu bien plus de détails, ce Dante là est pour moi une réussite.

Seul regret est cette fin abrupte qui fait ressembler cette grosse novella à un roman coupé en 2. On comprend au bout de tous ces flash back ce qui a forgé le destin et le mental du commandeur mais le côté scolaire/fiche de codex qui laisse beaucoup d'autres en tapisserie= à l'exemple de ce Gabriel Seth bien trop lisse et rangé, d'un corbulo qui ne dit jamais rien de ses prédictions ou de Mephiston introverti, ces 2 derniers dépeints essentiellement à travers une discussion sur l'évolution stratégique de leviathan comme 2 "experts" détachés.. (soupirs et espoirs d'une époque révolue)


- Note globale = 15/20
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10764

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dante de Guy Haley

Message par BlooDrunk le Mer 22 Mar 2017 - 23:52

+1 collègue pour cette belle et complète critique.

Si un fan hardcore des BA comme toi à aimé et l'a noté ainsi alors je suis rassuré, je me le prendrais surement en vf pour parfaire ma connaissance de ce chapitre dont je ne maîtrise pas toutes les subtilités fluffiques.


avatar

BlooDrunk
Modérateur
Modérateur

Messages : 8408
Age : 36
Localisation : Sarum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dante de Guy Haley

Message par Nico. le Dim 26 Mar 2017 - 2:49

Enfin terminé de mon côté, je ne vais pas faire de retour Ghost a tout dit. Ce livre est vraiment très sympathique à lire. Moi qui n'ai jamais été un adepte des Blood Angels, je dois avouer que certains passages presque vampiriques m'ont bien plu. Et Dante, je connaissais de nom, d'image, mais rien d'autre. Là, il est monté dans mes grands héros favoris de l'Imperium ! Le personnage est très bien retranscrit par un Haley de talent. Et voir enfin comment sont recrutés les SM, un vrai régal étape par étape. Bref, vraiment cool et ça m'a fait du bien après un Mephiston moyen (des points intéressants sur le personnage principal, mais le reste classique...).

300 pages en grand format hardback, soit environ 350 pour un format normal. Plus long que les romans récents de 200 pages, même si ça reste un peu court. Par contre, oui, c'est une histoire sans fin (les Tyranides) ... la suite sera dans le Space Marine Battles: The Devastation of Baal.


Comme l'a dit Ghost, dans ce roman il est fait mention du destin supposé de Dante (son sacrifice), et vu comment ce livre montre un personnage fatigué par le poids de ses années de service .... je soupçonne fortement qu'il décède dans le SMB. On verra, mais rien que le titre annonce la mort de plein de personnages et de BA/Descendants.


Bref, ce livre est vraiment cool pour les non connaisseurs des BA, et pour les fans même Ghost a apprécié, c'est dire. Very Happy


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8506
Age : 28
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dante de Guy Haley

Message par - Ghost of Arkio - le Dim 26 Mar 2017 - 17:28

je soupçonne fortement qu'il décède dans le SMB. On verra, mais rien que le titre annonce la mort de plein de personnages et de BA/Descendants.

À mentionner par la même occasion qu'il possède l'une des figs de héros parmi les plus anciennes des listings GW.. sorti avec la V2 (1996), Tycho, Astorath et Lemartes ont eu de nouvelles figs, pas lui.

Mort de Dante dans le SMB oui; ce qui donnerait un twist à GW pour.. ?
J'imagine bien la création d'une nouvelle fig/un nouveau perso qui prendrait la tête de toute l'host BA (successeurs IXe legio), voir pour le plus WTF un réveil du primarque dont le cadavre dort toujours dans les caves de la forteresse de Galaspar ( Baal ), du fait du retour de Ka'bandha.

Mon petit cœur de BA fut très sensible au respect de Haley pour l'ancien fluff et l'insertion de nouveaux détails tout en respectant jusqu'aux détails inscrits depuis la V2 (1er rang d'épreuves des novices se situent dans une ambiance de jeux du cirque publique avec foule en liesse, l'évocation du thirstwater comme une relique d'arme ayant épuisé un océan).

J'attend les prochains flashback du SMB avec impatience. Wink
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10764

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dante de Guy Haley

Message par Anton Narvaez le Lun 27 Mar 2017 - 10:37

Merci pour vos review.
J'ai néanmoins une petite question sur le Background:
Le schisme d'Arkio et autres aventures Swallowesques ont été bel et bien supprimés du Fluff?
avatar

Anton Narvaez
Vétéran Space Marine
Vétéran Space Marine

Messages : 608
Age : 28
Localisation : Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dante de Guy Haley

Message par - Ghost of Arkio - le Lun 27 Mar 2017 - 10:57

Depuis 2009 (v5) pas un mot. Mais Arkio n'a jamais été cité dans un codex donc tu peux imaginer..

Seuls sont mentionnés pour la période incriminée l'heure Noire (qui ironiquement reprend le même principe de Swallow de réunir toute l'host de la IXe legio dans le contexte de la 13e BC).
Avant, on trouve seulement Cryptus et Armageddon 3.

En hypothéquant trop sur le 999.M41 et une guerre civile interne, James a rendu son histoire bien trop impossible à utiliser quel que soit la manière.

Le plus représentatif du bordel qu'est BL je trouve, c'est que la fin de son Signus Daemonicus renvoie directement à la fin de sa série BA. Comme quoi il a essayé jusqu'au bout de vendre son machin. Smile
avatar

- Ghost of Arkio -
Modérateur
Modérateur

Messages : 10764

http://wh40k-fr.lexicanum.com/wiki/Accueil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dante de Guy Haley

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum