Les Primarques - 3 - Magnus le Rouge de Graham McNeill

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN :

33% 33% 
[ 2 ]
17% 17% 
[ 1 ]
50% 50% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 6

Les Primarques - 3 - Magnus le Rouge de Graham McNeill

Message par Nico. le Mer 29 Mar 2017 - 2:09

Troisième volume d'une série dérivée de l'Horus Heresy, 18 tomes au total, 1 par Primarque.

Présentation:



==> Magnus le Rouge Hardback

L'étrange, Magnus le Rouge a de longue date étudié les arts anciens de la sorcellerie. Psyker sans égal - à part bien sûr l'Empereur lui-même - il commande ses loyaux Thousand Sons en première ligne de la Grande Croisade, tout en restant vigilant quant à la découverte d'artefacts issus de civilisations depuis longtemps éteintes. Alors qu'il se bat aux côtés de son frère Perturabo, Magnus a une prémonition concernant le destin de l'humanité. Restera-t-il sur le droit chemin, ou déviera-t-il de sa voie vertueuse pour avancer sa compréhension de ce qu'on appelle le Warp ?

208  pages • Avril 2017 • ISBN 9781780303338 • Illustration par Alex Boyd



Artwork:

Spoiler:



logo2


Dernière édition par Nico. le Jeu 29 Juin 2017 - 22:51, édité 1 fois


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 7557
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Primarques - 3 - Magnus le Rouge de Graham McNeill

Message par Nulthan le Mar 18 Avr 2017 - 12:43

Bonjour à tous,

Je viens tout juste de finir ce troisième tome de la série primarque et autant le dire tous de suite j'ai adoré !

Scénario et mise en scène = 5/5
Magnus le rouge, après la rouste que lui à mis Russ, se remémore la "campagne" de mourningstar où il a collaboré avec Perturabo pour sauver la population de cette planète condamnée par une catastrophe naturelle.
Quoi ? Pas d'ennemi faire valoir à pulvériser par une légion de space marines ? Pas non plus de complot trop trop maléfique (relique à trouver en option) menaçant la galaxie ? Une mission d'évacuation, ça alors mais c'est nouveau ça !
Le scénario est original et bien construit. Pour ne rien gâcher, Magnus ne se remémore pas cette épisode de sa vie pour rien et il y a un vrai lien avec le présent (pas comme certain livre qui utilise ce procédé pour faire croire que tout était prévu depuis le début, pharos attend moi ma critique arrive...)
Spoiler:

Pour ne pas vous gâcher complètement le plaisir de lecture sachez juste que ça fait le lien avec l'effacement d'Ahriman

Style et écriture = 4/5
Bien écrit, les personnages ne sont pas caricaturaux et les faire valoir humains servent à souligner l'inhumanité des primarques plutôt que de faire juste du remplissage.
Je mets juste un point en moins car à mon sens le fan service sur Ahriman et Forrix même s'il n'est pas mauvais est dispensable. Et le personnage d'Atharva est très peu exploité alors qu'il y a matière (relation avec le primarque, fonctionnement de la légion avec/sans primarque etc.)

Intérêt fluff = 5/5
Alors si vous cherchez du "hard" fluff (organisation d'une légion, matériel de guerre manière de combattre etc.) passé votre chemin ici on est sur du "soft" fluff (psychologie des primarques, motivation etc.)
Déjà on a des dialogues avec Perturabo l'un des primarques les plus complexes (avec Angron étonnamment) ! rien que ça ça vaut 5/5.
Mais surtout on a le comportement des Thousand sons et en filigrane on comprend pourquoi ça ne pouvait pas bien se passer : ce n'est plus de l'arrogance c'est au dessus de ça ! Les mecs ne sont pas foutu de respecter une consigne, ils font ce qu'ils veulent, pourquoi ? car ils sont trop trop intelligent et si ça se passe mal ils auront leurs super pouvoir pour tout rattraper !
Ils ont décidé d'eux même que le plus important à sauver sur cette planète c'était la connaissance. Magnus est trop trop puissant : il n'utilisera jamais ces pouvoirs pour aider à évacuer la population et se justifie en disant que la connaissance est autant vitale que la population pour la survie de l'humanité. Qui lui a donné le droit de faire ce choix ? Personne mais il est tellement intelligent.
Et puis dans ce bouquin il y a une scène magnifique avec Perturabo et Magnus :
Spoiler:

Perturabo a reconstitué un sextan pour voyager dans le Warp. Il demande confirmation à Magnus de l'utilisation de l'objet, Magnus confirme ce qui pousse Perturabo à détruire l'objet. Devant l'incompréhension de Magnus, Perturabo explique que l'empereur les a mis en garde contre le warp et qu'il ne permettra pas à Magnus d'aller contre cette mise en garde. 

Appréciation personnelle = 5/5
Pour moi, l'un des meilleurs livres sur l'hérésie d'Horus et qui permet d'expliquer mieux un évènement centrale de l'hérésie : le concile de Nikea. La décision de l'Empereur me semblait complètement extrémiste surtout par rapport à la voie du milieu proposé par les archivistes. En réalité il ne pouvait pas prendre d'autre décision car les Thousand sons ne reconnaisse aucune limite. Ils pensent être suffisamment intelligent pour se fixer leurs propres limites. Avec cet éclairage la décision de Nikea n'est pas anti-archiviste mais anti thousand sons et je trouve ça intéressant.

je recommande énormément ce livre mais il vaut mieux lire d'abord un millier de fils qui permet de mieux apprécier ce livre.


- Note globale = 19/20

Nulthan
Scout
Scout

Messages : 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Primarques - 3 - Magnus le Rouge de Graham McNeill

Message par Aenar Sigvardr le Mar 18 Avr 2017 - 17:21

Et bien moi qui suis fan des Loups et n'aime pas du tout les Thousand Sons, tu m'as convaincu d'acheter ce tome pour en savoir plus sur ma némésis.

Merci à toi et un +1 bien mérité.


Il n'y a pas de loups sur Fenris !

Cela demande beaucoup de contrôle de soi pour être aussi dangereux !
avatar

Aenar Sigvardr
Scout
Scout

Messages : 103

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Primarques - 3 - Magnus le Rouge de Graham McNeill

Message par Nulthan le Lun 24 Avr 2017 - 11:57

Aenar, ce n'est que justice ! A la base je ne voulais pas acheter le tome sur Leman Russ car je ne suis pas du tout space wolve et finalement les bonnes critiques m'ont convaincu... et je n'ai pas regretté !

Nulthan
Scout
Scout

Messages : 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Primarques - 3 - Magnus le Rouge de Graham McNeill

Message par Bwazaaah le Lun 24 Avr 2017 - 23:18

Comme je rattrape le temps perdu, j'ai aussi terminé (et commencé) Magnus aujourd'hui. Un bouquin que j'attendais avec impatience. A la base, je n'étais fan ni des Space Wolves, ni des Thousand Sons, mais le premier bouquin de l'Hérésie que j'ai lu était Prospero Brûle, et il m'a fait adorer les Loups. Je n'étais pas spécialement fan des TS (la sorcellerie, c'pas ma came), mais Un Millier de Fils a été une sorte de révélation pour moi (j'exagère à peine), je l'ai adoré, et même si je reste fidèle aux Loups, je trouve les TS (surtout pré-hérésie) très intéressants.

Donc j'attendais beaucoup de ce bouquin, et j'avoue que j'ai été assez déçu. Et la review est bourrée de spoils.

Scénario : 2,5/5.
La plus grosse déception. Je trouve que l'histoire est vraiment pas ouf, très moyenne, et que c'est pas ce qu'on fait de plus intéressant. Dans l'absolu, l'idée n'est pas mauvaise : une évacuation d'urgence d'une planète par deux légions qui viennent de retrouver leur Primarque, ça peut permettre de voir autre chose que du bourrinage sans souci pour les civils, why not. Sauf que je trouve que c'est pas super bien mené, que ça manque d'enjeux, que c'est trop anecdotique en fait. Pourtant, l'anecdote ne me dérange en général pas, ça doit être mon côté historien, mais j'aime bien voir dans ce genre d'univers des petites histoires qui montrent davantage des éléments quotidiens, pas incroyables... bref, qui changent de l'extraordinaire auquel ce genre d'histoires nous habitue.. Mais là, ça m'a moyennement plu. Je sais pas, je m'attendais à autre chose, et je trouve qu'en fait, on voit peu Magnus, ses fils, leurs spécificités... je les ai trouvés assez fades, bien plus que dans A Thousand Sons. Sans être mauvais, le scénario n'est pas à la hauteur de ce que j'espérais. Histoire d'en rajouter une couche, j'ai trouvé certains éléments du scénario un peu trop faciles (typiquement, la survie de l'opératrice en chef du spatioport et de son pote magos me semble trop facile). Malgré tout, McNeil a ici le mérite d'essayer un scénario qui change des autres, mais au final les ficelles sont un peu trop grosses, on voit rapidement où il veut en venir, ce qui fait que ça tombe un peu à plat.

Quelques scènes, et surtout la toute fin sauvent ça, on a un ensemble qui n'est pas catastrophique, avec de bons éléments, mais j'espérai mieux.

Apports fluffiques : 4/5.
Là, et heureusement, il y avait plus d'éléments, mais pas tant sur les TS que sur les IW. Je pousse un peu, mais j'ai presque eu l'impression de voir plus d'éléments sur ces derniers que sur les fils de Magnus. Dans l'absolu, c'est un bon point de voir un Perturabo du tout début de la Croisade, qui est nettement plus humain que celui qu'on est habitués à voir. Ca pourrait paraître illogique, voire trop "Mary Sue", mais je trouve ça très cohérent, et pour 3 raisons :
-Déjà, on est au début de la Croisade, à un moment où Perturabo est donc encore relativement optimiste, encore plus après sa rencontre avec son père qui l'a vraiment enthousiasmé (cf l'extrême fin de Perturabo et un passage de l'Ange Exterminatus, et c'est précisément ça qui est intéressant : voir un Perturabo autre que l'énorme bourrin qu'il est dans les autres livres. Oui, c'est toujours un énorme bourrin, mais moins colérique, plus calme, et plus sympathique disons, avec même presque des regrets par moments.
-Ensuite, il est avec Magnus, qui nous avait été rapidement présenté comme son frère préféré dans l'Ange Exterminatus. Et pour le coup, c'est vraiment bien de voir un peu cette relation, avec ce qu'elle a de beau, de réaliste, et de contradictoire : pour le coup, McNeil a fait un très bon travail, et je considère ça comme une des grandes réussites du livre.
-Enfin, McNeil évite le piège d'en faire un "gentil" : ça reste Perturabo, qui, si il cherche à sauver un maximum de vies, n'hésite à aucun moment à en sacrifier un grand nombre pour en sauver le plus possible. Il reste avec sa logique, ses chiffres, ses calculs, ce que n'approuve pas tout le temps Magnus. Et Mc Neil évite aussi l'amitié trop parfaite, il a pour le coup l'intelligence de bien montrer les oppositions qu'il y a entre eux, notamment avec Perturabo qui détruit l'engin qu'il a construit pour Magnus pour éviter que ce dernier n'aille chercher trop loin dans le Warp. De plus, on voit à la fin que leur amitié prend un petit coup, ce qui est intéressant.

A échelle réduite, et bien que moins développée et moins complexe, j'ai apprécié la relation Forrix/Ahriman, parce que ce sont deux personnages que j'apprécie, et que j'ai trouvé cette relation assez cohérente, même si ça peut paraître surprenant au premier abord, c'est assez bien amené.

Le tout début du bouquin est peut-être ce qui apprend le plus de choses sur Magnus quelque part,
parce que c'est intéressant de le revoir revenir sur Prospero.
Par contre, j'ai trouvé que le reste du temps, le livre manquait d'éléments nouveaux sur Magnus,
ce qui était pourtant ce que j'attendais. Comme déjà dit, je le trouve un peu fade, et il y a trop peu d'apports sur le personnage à mon goût.
Le point positif, c'est qu'on voit pas mal d'éléments de la légion, et il y a quand même des éléments sur Magnus. Comme pour les autres tomes de cette série, le format court imposé réduit les possibilités : et même si ça manque d'éléments à mon sens, la relation Perturabo-Magnus,
avec sa petite soeur Ahriman-Forrix (même si j'aurais préféré voir de nouveaux personnages développés plutôt que ceux là), et quelques bons éléments, justifient ici un 4/5.

Style d'écriture : 3,5/5.

Là je suis embêté. Dans l'absolu, McNeil écrit plutôt bien, ce qui facilite grandement la lecture.
Mais pour le coup (comme pour Leman Russ), la traduction m'a vraiment mis en rogne : on a des coquilles très moches (Ferrus Magnus quoi...), des traductions qui vont de passables à carrément mauvaises, bref. C'est pas spécifique à ce bouquin, mais je mets 3,5/5 parce que je trouve que McNeil fait ici  des métaphores parfois pas dingues, et que le style n'est pas toujours égal, ce qui est dommage. L'ensemble est bon, mais m'a laissé un arrière-goût un peu inachevé.

Intérêt personnel : 3/5
J'ai passé un assez bon moment en lisant ce livre, qui reste malgré tout plaisant et intéressant.
Mais je ne peux pas mettre 5/5, comme je l'aurais voulu étant donné l'intérêt que je porte au sujet et aux IW qui sont là en bonus, parce qu'il y a trop d'éléments peu développés, absents, qu'il y a au final une sorte d'impression de vide, ou en tout cas de manques.

Ca fait une note globale de 13/5, qui est peut-être un peu sévère, mais qui exprime ma déception globale pour ce titre. Il y a de bons éléments, des choses intéressantes, des apports pertinents... mais je trouve que l'ensemble fait au final un peu trop vide. Le fait que j'attendais beaucoup de ce livre joue sans doute dans le fait que la note soit assez moyenne (bien que pas mauvaise non plus), mais merde quoi, il y avait moyen de faire mieux avec quelqu'un comme Magnus, qui plus est avec Perturabo à ses côtés !
Le livre reste indispensable aux fans des TS, et j'aurais malgré tout tendance à le recommander en général parce qu'il permet tout de même d'avoir un point de vue assez intéressant sur les TS, mais 17 € pour ça...

Nulthan > Déjà, + 1 pour ta critique qui est cohérente, claire, et qui aura le mérite de donner envie de le lire davantage que la mienne ! x)
Concernant le scénario, c'est vrai que Mc Neil a essayé de faire quelque chose d'un peu plus original que d'habitude, mais j'ai trouvé ça un peu trop maladroit.
Par contre, je suis tout à fait d'accord sur le fait que les personnages sont bien présentés, pas caricaturés ou quoi, mais au contraire assez bien nuancés, ce qui est ici une réussite.

J'aime bien ce que tu dis dans ta partie sur l'appréciation personnelle, c'est pertinent. Mais je suis déçu  de ne pas être aussi enthousiaste que toi pour ce livre, parce que j'espérai vraiment qu'il me rendre aussi satisfait que toi. x)


Hail to metal!



"Vous me croyez stupide parce que je suis direct" Angron
avatar

Bwazaaah
Space Marine
Space Marine

Messages : 196
Localisation : Entre mes deux écouteurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Primarques - 3 - Magnus le Rouge de Graham McNeill

Message par Nulthan le Mar 25 Avr 2017 - 12:20

Bwazaaah, Au moins avec nos deux critiques y a un contraste qui permettra de faire son choix en toute connaissance et c'est ça qui est bien !

Je pense que la note globale qu'on met dépend beaucoup de nos attentes mais aussi de ce qu'on a lu avant / en même temps. Vu que tu as lu Perturabo qui a l'air très très bon (je l'attends avec impatience celui là) tu compare peux être et tu trouves que du coup Magnus est décevant par rapport à Perturabo (et si c'est ça c'est bon signe pour moi vu que j'ai mis 19/20 à Magnus!!!)

Nulthan
Scout
Scout

Messages : 12

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Primarques - 3 - Magnus le Rouge de Graham McNeill

Message par Bwazaaah le Mar 25 Avr 2017 - 12:33

Nulthan > Ah je suis d'accord, la diversité ne fait pas de mal !

Et je suis tout à fait d'accord avec toi sur la comparaison, j'ajouterai un autre élément important, qui est celui de l'attente. Ma critique de Guilliman est meilleure que celle de Magnus tout simplement car je n'attendais rien du premier, et beaucoup du second. J'ai vu le premier à la Fnac un mois après la sortie, je me suis dit "Mouais, pourquoi pas", et j'ai été positivement surpris, je m'attendais à un truc sans aucun intérêt et c'était mieux que ça.
de même, je crois que j'ai mis la même note à Pharos qu'au bouquin sur Magnus parce que je n'attendais rien de Pharos, et qu'il pouvait donc difficilement me décevoir. Objectivement, je ne le considère pas meilleur que Magnus, il est même moins intéressant, mais j'attendais plus de ce dernier. =(

Et effectivement, passer après Perturabo n'aide sans doute pas. x)


Hail to metal!



"Vous me croyez stupide parce que je suis direct" Angron
avatar

Bwazaaah
Space Marine
Space Marine

Messages : 196
Localisation : Entre mes deux écouteurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Primarques - 3 - Magnus le Rouge de Graham McNeill

Message par Zekka le Jeu 15 Juin 2017 - 8:53

Alors, ce bon vieux Magnus...
Un Magnus "victime" du même syndrome du flashback contextuel que son frère Leman, qui nous envoie sur Morningstar, une planète à l'agonie dont il faut évacuer la population.
Mais quid de la recherche de savoir ,principale motivation des TS ? Et bien cette planète cache bien des secrets en son sein...
Mais trève de teasing, qu'en est-il de mon avis sur le livre ?

Et bien... moyen, je n'ai pas vraiment eu l'impression de lire un livre sur Magnus et les TS ,ni sur Perturabo et les IW, car les particularités des premiers n'étaient pas spécialement mises en avant (bien que Un Millier de fils et Prospero brûle nous en ont appris pas mal sur le sujet) et la présence des second, bien qu'intense, n'est ,comparée à la taille du livre, qu'assez minime. (pour faire clair, les IW ont moins de "pages allouées" que les TS, ce qui est étrangement logique :p )
Bien que quelques éléments scénaristiques m'aient surpris
Spoiler:
Le début de la "trahison" est bien amenée: "Bonjour on est venus aider les civils...en les tuant" ,c'est con mais je ne m'y attendais pas
L'escadrille rebelle est évident à deviner, l'explosion de la tour de contrôle, beaucoup moins
Pareil, le vaisseau de colonisation et son "contenu" m'ont surpris
ça n'a pas vraiment suffi, bien que l'histoire soit assez agréable à lire.
Perso, je n'ai pas vraiment trouvé que la survie de
Spoiler:
Vashti Eshkol et Tessza Rom
était si facile
Spoiler:
(à moins qu'être brûlée vive et finir en homme-tronc soit facile oo)
Perturabo, qui, si il cherche à sauver un maximum de vies, n'hésite à aucun moment à en sacrifier un grand nombre pour en sauver le plus possible.
Un peu contradictoire, disons plutôt qu'il ne se base que sur les chiffres, n'écoutant pas son coeur ,quitte à sacrifier des gens. Il ne prends pas de risques irréfléchis et prouve sa maîtrise de la logistique et des calculs de probabilités

Bref, pour moi c'est un 13.5/20 ^^
avatar

Zekka
Capitaine Space Marine
Capitaine Space Marine

Messages : 922
Age : 25
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Primarques - 3 - Magnus le Rouge de Graham McNeill

Message par drong le Jeu 10 Aoû 2017 - 19:45

Des passages et du fluff sympa mais un peux lent le milieu du livre au moment de l'evacuation ,je voyais pas ou l'histoire voulais allez.
avatar

drong
Space Marine
Space Marine

Messages : 186
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Primarques - 3 - Magnus le Rouge de Graham McNeill

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum