Le Chemin Céleste de Chris Wraight

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN :

25% 25% 
[ 1 ]
75% 75% 
[ 3 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 4

Le Chemin Céleste de Chris Wraight

Message par Nico. le Ven 26 Mai 2017 - 3:29

En Juin 2017 sort le tome 36 de la série Horus Heresy.

Présentation:



==> Le Chemin Céleste Hardback

Pendant trop longtemps, la Ve légion a été tenue à l'écart du conflit sanglant qui ravage la galaxie depuis que la trahison de Maître de Guerre a été révélée. Mais ce n'est qu'après que le primarch Jaghataï a été satisfait du fait que la voie qu'il a choisie est juste et honorable que les White Scars se sont lancés au combat. Mais après quatre années d'une guerre d'attrition sans relâche contre la Death Guard et les Emperor's Children, leur moral est au plus bas, et s'ils veulent atteindre Terra à temps pour la bataille finale, ils devront compter sur les exploits de leurs puissants Stormseers.

400 pages • Juin 2017 • ISBN 9781780303413 • Illustration par Neil Roberts




logo2


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 7557
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin Céleste de Chris Wraight

Message par AlejandroDeViajes le Mer 2 Aoû 2017 - 23:16

Bonjour à toutes et à tous,

Ayant fort apprécié ma récente lecture du "Chemin Céleste", je me lance pour mon premier feedback sur le forum Very Happy

Alors le Chemin Céleste de Chris Wraight est un livre à lire dans la continuité du mini roman "La Confrérie de l'Orage" paru dans le recueil "L'héritage de la Trahison".

Scénario: 4/5

Le scénario est classique, sans fioritures particulières. Les chapitres se suivent de manière chronologique. La qualité essentielle de ce livre d'un point de vue du scénario est qu'il fait vraiment avancer la timeline de l'hérésie. A la fin du livre, la bataille pour le système sol n'est plus très loin, et franchement que c'est bon!!!

De plus, le lecteur est introduit tout au long du roman dans l'atmosphère des quatre années de guérillas que mènes les Scars seuls face aux légions renégates. On ressent bien le temps qui s'est écoulé, et comment celui-ci à pesé sur la légion et ses serviteurs humain. Fait intéressant on perçoit par moment la fragilité somme toute très humaine des marines confrontés à la perte des leurs, au vieillissement (ou plutôt à l'usure de la guerre).

Intérêt fluffique: 4/5

Le livre lève une autre partie du voile qui recouvre le vaste projet de l'empereur depuis que celui-ci œuvre sous le palais... Par ailleurs, la Navis Nobilite, son fonctionnement et sa structure sont abordés tout au long du récit, ce qui apporte de nouvelles précisions sur cet "état dans l'état de 30K" qui est d'habitude toujours un peu en coulisses des romans.

Les Emperors Childrens sont l'autre légion à l'honneur dans ce livre, qui leur consacre un nombre conséquent de chapitres. Y sont décrit avec maestria la décadence de la légion et comment les légionnaires s'y accommodent plus ou moins bien suivant leur caractère et leurs valeurs. L'on découvre à ce moment qu'il y a encore dans la légion des guerriers un peu plus réfractaires  que les autres au changement, et ce en dépit la grande purge d'Istvaan V.
A tous les amateurs de cette légion je dis: Lisez ce livre les yeux fermés!! (Oui je sais c'est dur de lire les yeux fermés ^^).

Par ailleurs les Primarques, Mortarion et le Khan, sont traités avec une certaine délicatesse par l'auteur, sans que celui-ci ne tombe dans le syndrome des ados rebels, ou bien dans celui des dieux inaccessibles. Leur psychologie est laissée entrevue de manière assez fine au détour des dialogues et de leurs choix.

Style d'écriture: 3/5

La traduction n'est sans doute pas la meilleure de la série. On lit souvent le même adjectif ou le même verbe employé plusieurs fois de suite dans la même phrase ou le même paragraphe, ce qui a tendance à alourdir la lecture par endroit mais ne vient pas pour autant gâcher le travail accompli par l'auteur.

Les descriptions, sans égaler les meilleurs livres de la série, sont très correcte et posent bien les ambiances.

Les scènes de bataille se situent dans la moyenne de la série au niveau de la narration. On ne ressent pas vraiment l'effet "boltporn", ce qui est un bon point.


Note globale: 4/5

Un roman soufflant comme un vent de fraicheur sur une série qui commençait un peu à tourner en rond. Les Scars ont ce côté joyeux et libre unique parmi les légions, ce qui  vous fait du bien et vous donne envie d'aller de l'avant avec eux. Bref on ne s'ennuie jamais dans la lecture de ce tome, je le recommande donc à vos attentions!!

AlejandroDeViajes


Dernière édition par AlejandroDeViajes le Jeu 3 Aoû 2017 - 23:33, édité 1 fois


"La Lumière brille dans les ténèbres, mais les ténèbres n'ont pas pu la saisir"
La Bible, Évangile de Jean, Chapitre 1, verset 4
avatar

AlejandroDeViajes
Recrue
Recrue

Messages : 6
Age : 28
Localisation : Gembloux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin Céleste de Chris Wraight

Message par Brennus_Decimus le Jeu 3 Aoû 2017 - 10:30

+1 pour ta critique.

Je remarque que tu n'as pas mis de note Fluff, c'est délibéré ?

J'en profite pour plusser l'approche Fluff de Chris Wraight sur son diptique WS :
Il ne se contente pas dans l'inspiration des mongols de copier leur approche de la guerre (très grande mobilité, notion de chasse, ...) mais imprime également un certain paradigme culturel, surtout dans l'emploi des termes qui ont vraiment existé dans la culture mongole :
- khan : correspond selon le contexte à roi, seigneur de guerre ou chef de clan ;
- Noyan (Khan) : dans la réalité correspond à un titre de noblesse mongol, dans 40k, c'est un maitre de chapitre ;
- Khagan : littéralement khan des khan, c'est à dire empereur (de leur peuple), ce qui sied très bien à un primarque comme Jaghataï (ce nom a d'ailleurs été emprunté à un des fils de Gengis khan qui a fondé son propre royaume le "khanat de Djaghataï" après l'éclatement de l'immense empire mongol) ;
- Qurultay : conseil des plus hautes instances de la société/légion, historiquement tous les grands Khan de l'empire mongol comme Gengis Khan ont été élus par un Qurultay ;
- Enfin, on peut souligner l'approche culturellement très chamanique de la légion en ce qui concerne les psykers.
avatar

Brennus_Decimus
Scout
Scout

Messages : 73
Age : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin Céleste de Chris Wraight

Message par AlejandroDeViajes le Jeu 3 Aoû 2017 - 23:24

Bonjour Brennus_Decimus,

Merci pour ton com' Very Happy Je ne suis pas encore complètement au fait des usages et je me suis un peu emmêlé les pinceaux en écrivant ma critique, c'est pourquoi je n'ai pas mis de note fluff, je vais corriger çà de ce pas en éditant le post!!

Merci aussi pour les apports sur la culture mongole Smile


"La Lumière brille dans les ténèbres, mais les ténèbres n'ont pas pu la saisir"
La Bible, Évangile de Jean, Chapitre 1, verset 4
avatar

AlejandroDeViajes
Recrue
Recrue

Messages : 6
Age : 28
Localisation : Gembloux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin Céleste de Chris Wraight

Message par Emperor le Mar 8 Aoû 2017 - 22:48


Un bon Horus Heresy que voilà, et une belle suite à Scars, qui achève de démontrer avec brio que deux bouquins + 2-3 nouvelles suffisent aisément à traiter d'une légion jusqu'à Terra, sans que ce ne soit expédié pour autant. Ça change des ouatmille histoires avec péripéties annexes à n'en plus finir qui diluent méchamment l'intérêt chez d'autres...

Ce que je retiens surtout du livre :

Spoiler:
C'est le High Lord Paternoval de Terra qui défend son pré carré et essaye en sous-marin de contrer le GREAT PLAN de l'Empereur, car il sait que la maîtrise de la Toile par l'Imperium rendra obsolètes le Warp et les navigators. Donc hop, au four les mutants !

Grosse surprise donc, et qui montre une fois encore quel nid de vipères et de politicards est Terra déjà à cette époque. Même si j'ai du mal à croire que l'Empereur n'en ait pas eu vent. Car qui peut imaginer que - en l'absence d'Hérésie - le Projet plurimillénaire de l'Empereur ait été contré par un simple triclope intriguant un peu trop bien informé ? xD Restons sérieux deux minutes Mr Wraight. Smile


Petit bémol quand même dans l'histoire :

Spoiler:
Avec Torghun, qui finit comme l'idiot utile, sacrifié pour rien, en se marrant... Car lui et sa bande de repentis ne retiennent aucun DG jusqu'à ce que le vaisseau amiral pète, et ne nous donnent même pas la satisfaction de faire au moins quelques morts chez le Linceul. Donc quel intérêt ??
Et un Gloriana au tapis, dur :/

Mais globalement un livre assez prenant, fluffiquement intéressant, et quand même assez bien "équilibré", avec des morts importants chez les loyalistes sans que ce ne soit non plus un no match. Donc agréable à lire. Noté bon.




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4099

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Chemin Céleste de Chris Wraight

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum