Les Primarques - 4 - Perturabo: Le Marteau d'Olympia de Guy Haley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN :

60% 60% 
[ 3 ]
40% 40% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 5

Les Primarques - 4 - Perturabo: Le Marteau d'Olympia de Guy Haley

Message par Nico. le Jeu 29 Juin 2017 - 22:55

Quatrième volume d'une série dérivée de l'Horus Heresy, 18 tomes au total, 1 par Primarque.

Présentation:



==> Perturabo Hardback

Né dans un monde de conflits politiques, Perturabo a toujours été considéré comme un enfant prodige par le peuple d'Olympia. Et en effet, ses oeuvres philosophiques et recherches scientifiques ont toujours été sans égal. Et pourtant... Après sa redécouverte par l'Empereur, après des décennies de campagnes militaires sans merci au nom de la Grande Croisade, le Primarch commence à ressentir de la rancune vis-à- vis de la place de sa Légion au sein de l'Impérium. Lorsqu'il prend connaissance des troubles qui agitent son monde adoptif, il donne l'ordre à ses Iron Warriors d'abandonner la campagne contre l'alien Hrud, et d'écraser la révolte naissante à n'importe quel prix...

208  pages • Juillet 2017 • ISBN 9781780303437 • Illustration par Mikhail Savier



Artwork:

Spoiler:



logo2


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8430
Age : 28
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Primarques - 4 - Perturabo: Le Marteau d'Olympia de Guy Haley

Message par Crabouyator le Dim 19 Nov 2017 - 12:14

Bon, je vais faire assez court car tout a été dit dans la section VO sur ce roman

Scénario et mise en scène = 4/5
Alterne entre les chapitres sur la jeunesse de Perturabo, et ceux sur sa campagne contre le Hrud, race xénos capable de manipuler le temps.
Très bien mit en scène, je n'ai pas vu les pages passer si ce n'est quelques chapitres sur la guerre contre les Hruds où il y a quelques longueurs.
La fin sur Olympia est très prenante.

Style et écriture = 5/5
Très bien écrit, ce roman parvient à nous faire comprendre la psyché et les raisonnement de Perturabo. Ce n'est pas pour autant qu'on l'approuve, mais on finit par l'apprécier.
Quasiment tout le roman est centré sur le personnage.
Danticoh et Forrix sont un peu développés.
Petit bémol, on aurait aimé plus de détails sur sa relation avec l'Empereur ou d'autres de ses frères. Mais bon, le format limite l'auteur et c'est détaillé dans le peu de romans où Perturabo est (Ange Exterminatus et le troisième livre de cette série sur Magnus le Rouge qui explore en patie l'amitié entre ces deux primarques).

Intérêt fluff = 4/5
Beaucoup de fluff sur Olympia pré hérésie et post hérésie.
La façon de pensée de Perturabo.
Une nouvelle espèce xénon les Hruds assez originale.
Quelques informations sur les IW mais ça reste maigre de ce coté là.

Appréciation personnelle = 5/5
J'aime déjà beaucoup Perturabo à la base mais ce roman parvient parfaitement à le cerner et à décrire l'image que je m'étais faite de lui: un génie colérique devenu amer par le manque de reconnaissance envers ses capacités.
Le présenter dans un de ses moments d'échec est judicieux. Le personnage est très touchant et paradoxalement assez humain. On voit que au cours de cette campagne, il est déjà à bout, usé par des siècles de guerre et lassé d'être la cinquième roue du carrosse.
La fin est assez prévisible mais ça lui donne un coté de tragédie grecque où l'on voit le désastre arriver, on voit que Perturabo essaye de l'éviter avant de céder à ses démons.
Les 50 dernières pages exposent la vision qu'a l'auteur de Perturabo et il a tout à fait compris le personnage.
fin du livre:
La fin nous montre un Perturabo brisé ayant pris conscience de ses propres défauts que sa soeur lui a jeté au visage et attéré d'avoir autant de sang sur les mains. Il est assez pathétique, il sait que jamais l'Empereur ne lui pardonnera et qu'il a brisé tous ses serments.

Bref, on se plaint souvent de ne pas avoir de livres sur Perturabo mais d'un certains coté ça lui évite d'être massacré comme le Lion, Curze (en espérant que ADB finisse par intervenir) ou Guilliman par des auteurs en recherche de sensation forte.
Ce livre est excellent quoique limité par le format.
18/20


ironwar
avatar

Crabouyator
Scout
Scout

Messages : 39
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Primarques - 4 - Perturabo: Le Marteau d'Olympia de Guy Haley

Message par Zekka le Dim 19 Nov 2017 - 12:21

Encore un Primarque Renégat pour de "bonnes" raisons, mais l'Enfer est pavé de bonnes intentions non ?
Et sinon, les Hruds ne sont pas nouveaux ^^ on les croisent de temps en temps dans l'HH ou d'autres romans : http://warhammer40k.wikia.com/wiki/Hrud
avatar

Zekka
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1033
Age : 26
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Primarques - 4 - Perturabo: Le Marteau d'Olympia de Guy Haley

Message par Ivan le Fou le Dim 19 Nov 2017 - 19:32

Dire que le roman Angel Exterminatus m'avait fait apparaitre Perturabo comme une sorte d'idéaliste incompris, impulsif, mais pas méchant dans le fond. Capable de clémence, avec un certain sens de l'honneur et de la "mesure". J'en étais presque venu à me demander pourquoi il n'avait pas été copain avec Guilliman.

Mais alors dans ce roman ci... un individu borné, prétentieux, arrogant et excessivement agressif.

Très bon roman cela dit.


Your authority is not recognized in Fort Kickass.
Follow me on flickr.
avatar

Ivan le Fou
Space Marine
Space Marine

Messages : 269
Age : 33
Localisation : Angers

https://www.flickr.com/photos/ivan-le-fou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Primarques - 4 - Perturabo: Le Marteau d'Olympia de Guy Haley

Message par Crabouyator le Dim 19 Nov 2017 - 21:55


Et sinon, les Hruds ne sont pas nouveaux ^^ on les croisent de temps en temps dans l'HH ou d'autres romans : http://warhammer40k.wikia.com/wiki/Hrud
J'ignorais totalement cette race xenos, merci de l'information

Dire que le roman Angel Exterminatus m'avait fait apparaitre Perturabo comme une sorte d'idéaliste incompris, impulsif, mais pas méchant dans le fond. Capable de clémence, avec un certain sens de l'honneur et de la "mesure". J'en étais presque venu à me demander pourquoi il n'avait pas été copain avec Guilliman.

Mais alors dans ce roman ci... un individu borné, prétentieux, arrogant et excessivement agressif.
Dans l'Ange Exterminatus, il a tiré les leçons de son comportement à Olympia. On pourrait dire qu'il s'est assagi.


ironwar
avatar

Crabouyator
Scout
Scout

Messages : 39
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Primarques - 4 - Perturabo: Le Marteau d'Olympia de Guy Haley

Message par Zekka le Lun 1 Jan 2018 - 19:13

Crabouyator a écrit:Beaucoup de fluff sur Olympia pré hérésie et post hérésie.
Venant de le finir, je n'ai vu que du pré-hérésie ^^' tu veux sans doute dire "pré-arrivée de l'Empereur" et "post-arrivée de l'empereur"

La façon de pensée de Perturabo.
Du fer nait l’orgueil ,de l'honneur nait le Caliméro

un génie colérique devenu amer par le manque de reconnaissance envers ses capacités.
Ou un pauvre Caliméro qui cherche les récompenses (oui, je partage l'opinion de sa "soeur", Calliphone)
Et un orgueilleux (comme moult de ses frères quand on y regarde bien) incapable de raisonner quand il s'agit de son père (lui demander des précisions quant au but de la campagne, débattre avec lui, etc)

lassé d'être la cinquième roue du carrosse.
Lassé d'avoir l'impression d'être la 5ème roue du carrosse surtout ^^' parce qu'en étant logique (ce qu'il est sensé être) ,on se doute que sur 20 gosses (ou 18 en oubliant de suite les 2 "Effacés") il n'y a pas que des "héros" ^^'

La fin est assez prévisible mais ça lui donne un coté de tragédie grecque où l'on voit le désastre arriver, on voit que Perturabo essaye de l'éviter avant de céder à ses démons.
Je ne l'ai pas perçu pareil ,pour moi,
Spoiler:
dès qu'il décide de détruire les villes d'Olympia, il a succombé à ses "démons" et on sent qu'il l'avait prévu dès l'annonce de "rébellion" de sa planète. Donc il n'essaye en rien de l'éviter, dès son arrivée dans le système, les olympiens étaient déjà morts dans son esprit calculateur.

Effectivement, ce livre est vraiment pas mal, on apprend à connaitre Perturabo ,même à travers ses fils, et ça c'est pas mal comparé aux autres. Mais ses défauts, son entêtement frisant la stupidité m'ont un peu lassé ,donc ça sera plutôt un 17/20 pour moi ^^
avatar

Zekka
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1033
Age : 26
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Primarques - 4 - Perturabo: Le Marteau d'Olympia de Guy Haley

Message par Crabouyator le Mer 3 Jan 2018 - 10:27

Venant de le finir, je n'ai vu que du pré-hérésie ^^' tu veux sans doute dire "pré-arrivée de l'Empereur" et "post-arrivée de l'empereur"
Bien vu, erreur de ma part

Je ne vais pas essayer de défendre l'indéfendable, oui il est orgueilleux, voir même parfois comme tu le dis Calimero. Je prends l'ensemble des éléments connus pas juste ce livre.
Sur certains points c'est totalement justifié, les Iron Warriors sont plus que la plus part des autres cantonnés à des garnisons merdiques, on le traite comme un sous primarque (dédain de Ferrus, de Dorn, du Khan,...), et les domaines où il excelle vraiment à savoir la construction, il est supplanté par Dorn. ça n'aurait pas couté cher à l'Empereur d'éviter la trahison de Perturabo. Aucun autre primarque ne fut sous employé par rapport à ses capacités
Donc on peut penser que oui, il est la cinquième roue du carrosse, car sur les 18 primarques beaucoup sont glorifiés et magnifiés (Sanguinus, Dorn, le Lion, Guilliman, Fulgrim, même Leman Russ le boucher,...).
Les seuls non glorifiés sont les tarés (Curze, Angron, Lorgar,...) ou ceux qui cherchent à se faire oublier (le Khan, Corax, Alpharius,...). Il n'apprécie pas de voir ses hauts faits diminués et être sous employé.
Après, c'est mon primarque préféré donc sans aucun doute ma vision est biaisée.

Après j'ai lu un mini spoiler sur Master of Mankind (pas sur de son authenticité)
Spoiler:
L'Empereur aurait volontairement frustré certains primarques afin d'augmenter leur rendement/hargne (Sans doute Lorgar, Angron et Perturabo du coup)

Je ne l'ai pas perçu pareil ,pour moi,
Spoiler:
dès qu'il décide de détruire les villes d'Olympia, il a succombé à ses "démons" et on sent qu'il l'avait prévu dès l'annonce de "rébellion" de sa planète. Donc il n'essaye en rien de l'éviter, dès son arrivée dans le système, les olympiens étaient déjà morts dans son esprit calculateur.
Spoiler:
J'évoquais le moment d'abattement total après sa colère quand il apprend la révolte d'Olympia, là on peut douter. Mais bon dès son entrée dans le système c'est sur que leur sort est réglé dans son esprit en effet.


ironwar
avatar

Crabouyator
Scout
Scout

Messages : 39
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Primarques - 4 - Perturabo: Le Marteau d'Olympia de Guy Haley

Message par JulienF le Mar 24 Avr 2018 - 22:17

Je referme le bouquin à l'instant. C'est mon deuxième roman des primarques après celui sur Rouboute Guilliman, et j'avoue que c'est une excellente surprise. Je ne connaissais pas du tout le personnage. C'est du lourd, et c'est bien traité, sans temps mort. Cela aurait quand même mérité quelques approfondissements, notamment sur les raisons précises du "schisme" à son retour sur Olympia. Par ailleurs, je trouve que l'on quitte trop vite la guerre si particulière avec les xenos pour se retrouver dans l'écrasement de la rébellion sur Olympia. Un peu comme si finalement, de tels événements étaient purement factuels et juste prétexte à dépeindre la personnalité du primarque. Tout cela manque un peu de liant pour en faire un grand roman de sf, c'est dommage.
avatar

JulienF
Scout
Scout

Messages : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Primarques - 4 - Perturabo: Le Marteau d'Olympia de Guy Haley

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum