Space Marine Battles: L'assaut sur Zalathras de Paul Kearney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

VOTRE APPRÉCIATION GLOBALE DU ROMAN :

0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
67% 67% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3

Space Marine Battles: L'assaut sur Zalathras de Paul Kearney

Message par Nico. le Jeu 29 Juin 2017 - 22:59

Présentation:



==> L'assaut sur Zalathras Semi-Poche

Marneus Augustus Calgar est le Seigneur d'Ultramar, l'undes domaines principaux de l'Imperium. Il est le Grand Maître du Chapitre des Ultramarines et le sang du Primarch Guiliman court dans ses veines. De tous les Chapitres de Space Marines dévoué à la défense de l'humanité, il mène l'un des plus prestigieux – et des plus puissants. Lorsque Calgar est convoqué sur le monde de Zalidar, ni lui ni les habitants de ce monde ne savent qu'il est déjà la cible d'une offensive menée par l'Ork Warboss Brug. Son vaisseau abattu, Calgar et sa garde d'honneur vont devoir traverser la jungle de Zalidar, en territoire ork, pour tenter de rejoindre la cité de Zalathras. Un siège terrible contre une horde d'innombrables peaux-vertes va s'ensuivre.

384 pages • Juillet 2017 • ISBN 9781780303444 • Illustration par ?




logo2


Dernière édition par Nico. le Lun 24 Juil 2017 - 2:34, édité 1 fois


avatar

Nico.
Admin
Admin

Messages : 8492
Age : 28
Localisation : Perugia

Revenir en haut Aller en bas

Re: Space Marine Battles: L'assaut sur Zalathras de Paul Kearney

Message par Rhydysann le Lun 24 Juil 2017 - 1:26

Après la critique de Nico j'avais envie de voir ce que bouquin avait dans le ventre. Et puis vu qu'il pleut et que je suis partie en vacances j'ai pas mal de temps pour lire entre les visites. Alors voilà ma modeste pensée sur ce livre.


Scénario et mise en scène = 4/5

Commençons d'abord par l'histoire comme le résumé du bouquin le dit celle-ci racontera l'attaque Ork sur la planète Zalidar qui est alors défendue par des ultramarines. Mais avant cela nous aurons le droit à une longue introduction de l'histoire qui fait environ 120 pages. Le lecteur ne sera donc pas lâché dans des combats sur un monde quelconque juste pour voir des SM ce battre, « car z'est marant d'voir des SM ce tape ». Mais au contraire toute l'histoire sera parfaitement introduite en mettant en place la scène où va se passer l'action soit Zalidar petit planète récemment découvert qui est dans le giron Imperial mais sans en faire partie. Zalidar est une planète en plein développement mais beaucoup trop jeune et « primaire » pour que l'imperium de l'humanité s’intéresse à elle. De plus elle se situe à la bordure de l'imperium. Mais l'action se déroule plus précisément sur la capitale de la planète, Zalathras. Une ville en pleine croissance et qui est entourée de hautes murailles infranchissables.

Cette introduction permet aussi d'introduire les personnages plus ou moins intéressants. Ainsi nous pouvons donc voir que la planète est gouvernée par un ex gardé impérial qui a été mis à sa tête car faute de mieux et qui y est resté car Maccrage a jugé son boulot de « qualité ». Il est alors aussi aidé de son camarade et ancien ami de la GIMP. Ici pas de nobles corrompus ou quoi que ce soit d'autre, les deux personnages aiment la planète et font tout pour qu'elle se développe vite. Et les deux sont traumatisés par leur temps dans la GIMP. Il y a aussi tout une tripotée d'autres personnages secondaires, tels qu'un noble exilé par son père qui s'ennuie ou un ancien gangster qui a montré sa propre entreprise. Les parties sur cette planète sont très intéressantes et nous montrent vraiment comment celle-ci se développe et c'est développé au fil du temps.
Il y a d'autres personnages humains tels qu'n vieux libre marchand et son équipage(moins vieux) qui ont découvert cette planète et qui la chérisse plus que tout au monde
Puis les ultramarines, Calgar et bien d'autres.

Donc si Calgar vient ici c'est justement car il a été invité par le gouverneur à voir la planète et que celui-ci accepte l'invitation. Ce passage nous montre aussi clairement que Calgar à un « emploie du temps » très chargé car il ne veut venir que 16 heures sur la planète pour motiver le peuple l'habitant à développer celle-ci par sa simple présence et puis repartir. Sauf que le hic les Orks sont déjà sur place. Et alors que Calgar descend avec quelques marines et troupes de choc leurs navettes se font détruire et son vaisseau le transportant forcer de partir dans le warp. Ceux-ci se retrouvent alors dans la jungle et puis doivent repartir dans la capitale de la planète et puis la défendre et tout le tralala la.

On pourrait s'attendre à du Bolt Porn débile et sans saveur comme la série à ce que j'ai pu lire comme critique est capable de fournir. Mais nan les phases de combat sont très bien faite, bien alterné, le fluff respecté(voir section fluff pour plus de détails). Tous les personnages sont fortement intéressants et bien fait. On se prend d'affection pour les ultramarines. Ici on nous dépeint un Calgar et ces marines comme des surhommes certes mais qui veulent garder une part d'humanité. Ils ne jugent pas les hommes comme des moins que rien mais au contraire sont là pour les protéger et ne sacrifient pas des vies pour rien. Mais s'il le faut ils n'hésiteront pas à le faire. Ici pas des ultramarines débiles à fond sur le codex, bien sûr ils le respectent et le chérissent, mais pas à un point qui fait que beaucoup de monde déteste ce chapitre.
Pour les phases de combat celles-ci sont vraiment bien faite, elles arrivent à dépeindre l'horreur de la guerre et aussi le courage et l’héroïsme que chacun peut avoir au plus profond de soi(je ne parle pas des SM là) certaines scène de  baston SM VS Orks sont d'ailleurs pour ma part je trouve culte.
Spoiler:
Quand Calgar tient tout seul la porte avec tous les SM qui meurt autour ou bien quand un sergent SM reste derrière pour faire exploser les packs d'explosifs pour boucher les égouts et éviter que les Orks s'infiltrent par là.
Quant à la fin quelle fin mes amies, je ne vais pas spoils mais j'ai rarement vu des fins si bien faite.
Spoiler:
le pauvre libre marchand qui abandonne son équipage et ce suicide pour tuer le chef de la Waaaagh Orks et la morale sur l'histoire et les historiens en général.
Bref plutôt une bonne histoire et un bon livre. Même si on aimerait plus de détails après la fin de l'histoire et de ce qu'il advient de la planète et des personnages. C'est dommage que le livre termine finalement sans que l'on sache tout cela et ça me laisse un peu un goût d'inachevée finalement après réfléxion.


Style et écriture = 3/5


Le style est cool, les dialogues sympas et bien fait. L'action bien décrite. Le livre ce lis vite et le lecteur est aspiré dedans là-dessus bon je n'ai rien à dire. Bref une nouvelle plume a surveillé.
PAR CONTRE, la traduction est ignoble rarement vu pire ! Quand je vois qu'il manque des mots à des phrases, que ce ne sont pas les bons ou bien qu'une lettre peut être juste un mot merci la BL. Alors ça c'est mon grand coup de gueule et le point le plus négatif du bouquin. Bon sang c'était des fois horribles à lire et pourtant je suis pas hyper à cheval sur les traductions.


Intérêt fluff = 4/5


Rarement vu le fluff sur les Orks si bien appréhendé. Kearney a tout compris à ceux-ci. Et si seulement quelques parties courtes traitent de ceux-ci(en matière de fluff) elles sont néanmoins très précise, bien faite et écrites. Donc niveau fluff c'est Orks What a Face  il est clairement au point.


Quant aux aux SM pareil ! Le fluff est très bien appréhendé. Je sais que certaines personnes que ce soit sur le forum ou en général sont des puristes du fluff et surtout sur celui des SM. Et bien ici vous allez être servies. Ceux-ci sont traités à la perfection, ce sont des armes de guerre, les anges de la mort de l'Empereur. Les humains de Zalathras ont quand ils les voient d'ailleurs un mélange de crainte et d’admiration envers ceux-ci. Ils sont à la fois déshumanisés et humain. Il ne meurt pas n'importe comment il y a même une scène où les humains tirent sur eux pour toucher les Orks qui se trouvent devant ceux-ci et leurs lasers ne font rien aux ultramarines. Mais ne sont pas non plus invisible. Bref un respect parfait du fluff SM. Ha et ici ce qui est trop rare dans les romans SM ils font attentions aux munitions et rechargent.^^

Sinon du fluff sur la vie Impériale, les ultramarines leur façon de penser et tout et sur le développement d'une jeune planète de l'imperium.


Appréciation personnelle = 4/5


Franchement j'achète rarement des SM Battles tout simplement car la série à trop de défaut à mon goût. Et bien là je ne suis sacrément pas déçu du voyage. Hormis les problèmes de traduction qui est une faute qui ne vient pas de Paul Kearney mais de la BL je peux dire haut et fort que ce jeune auteur a du talent. En espérant qu'ils écrivent plus de bouquins sur les ultramarines. Ceux-ci trop souvent mal décrit et mis en scène. Un des chapitres SM les plus hait. Bref j'ai essayé de ne pas spoils tout en essayant de retranscrire mon engouement que j'ai eu durant la lecture du livre. Noté bon car ce n'est pas non plus spectaculaire et ultra innovant comme bouquin à mes yeux mais très sympa à lire.
Plus qu'à attendre "Space Marine Battle: l'Oeil d'Ezekiel de CZ Dunn" maintenant.


- Note globale = Total des points 15/20

Un autre point hors sujet, l’auteur dit dans le bouquin que le gouverneur et son pote sont deux mecs venant de l'Astra Militarum aussi plus communément nommé garde impérial c'est un peu bizarre. Une idée de pourquoi il dit ça? Nouvelle ligne directrice de la BL?


avatar

Rhydysann
Premier Capitaine
Premier Capitaine

Messages : 1560
Age : 19
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Space Marine Battles: L'assaut sur Zalathras de Paul Kearney

Message par Emperor le Lun 31 Juil 2017 - 21:56


Récit non conventionnel, du moins dans sa première partie qui nous peint un Marneus Calgar ici plus proche du général passant en revue ses troupes et gérant le prépositionnement et l'engagement de ses forces au sein de son - immense - périmètre d'activité que du colonel de terrain qui part au CàC à tout-va avec les bidasses (la représentation habituelle du maître de chapitre dans les livres). Ça change.

Sympa aussi ce monde fraîchement colonisé, pas encore complètement intégré à l'Imperium, mais qui nous présente quand même autre chose que du colon de base, à savoir ces premiers industriels, banques et "hommes d'état" qui ont amorcé le développement planétaire. On a donc aussi un soupçon de politique et de diplomatie interstellaire, c'est pas mal.

La deuxième partie, celle du siège par les orks, est par contre bien moins intéressante, même si elle essaye d'être réaliste : décompte des ressources et des munitions, stratégies qui se tiennent, mission d'approvisionnement derrière les lignes ennemies, civils qui participent activement à l'effort de guerre, loi martiale dans la cité ruche... Bel effort, au moins au début de cette seconde partie. Car la fin est un peu abusée, avec ces space marines qui à 10 te tiennent leur ligne contre des milliers d'orks (ah que merci les Gantelets d'Ultramar et les armures top moumoute !), et ces soldats qui se font couic! par milliers sans trop d'explications derrière.

Et puis les quelques manquements qui m'ont particulièrement navré :
- L'archiviste psychiquement useless (sur les plans offensif et prescient), et qui en plus prend peur et part en courant...
- Le big boss ork qui fuit le combat en restant sur sa litière. -_-
- Quelques grossièretés scénaristiques, comme l'arrivée surprise des orks qui concorde méchamment avec celle de Calgar Rolling Eyes ; ou le gros obusier qui va bien, conservé sous le coude et tiré du chapeau à la fin.
- Où est passé la frégate qui a été envoyée en reconnaissance aux confins du système au début du livre ?? Ils en ont fait tout un foin et elle n'a servit à rien oO

Mais petits + du livre, inédits chez la BL jusque-là il me semble :

Spoiler:
- Du squiggoth au menu !
- Des champi-fœtus orks qui gigotent et esquivent les coups Laughing

La fin du livre est également tout sauf classique, même si encore une fois c'est expédié (et sournoisement en plus!).
Où l'on voit que l'esprit pragmatique des Ultra l'emporte sur l'honneur. Razz

Bref, je lui mets 13. Moyen +.



Un autre point hors sujet, l’auteur dit dans le bouquin que le gouverneur et son pote sont deux mecs venant de l'Astra Militarum aussi plus communément nommé garde impérial c'est un peu bizarre. Une idée de pourquoi il dit ça? Nouvelle ligne directrice de la BL?

C'est juste un clin d’œil de l'auteur car c'est une remarque diégétique. Ça dit juste que dans l'Imperium les gens appellent plus communément l'Astra Millitarum la Garde Impériale. C'est comme nous quand on parle de bérets verts pour parler de la Légion étrangère. Smile




avatar

Emperor
Primarque
Primarque

Messages : 4282

Revenir en haut Aller en bas

Re: Space Marine Battles: L'assaut sur Zalathras de Paul Kearney

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum